Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 février 2024
Antananarivo | 21h42
 

Economie

Toamasina

Botozaza Pierrot rassure les armateurs

mercredi 14 mai 2008 | Gilbert R.

Le lundi de pentecôte, le nouveau ministre des transports Botozaza Pierrot et néanmoins directeur général de la SPAT, a réuni le monde des activités du transport maritime et portuaires, ainsi que des journalistes locaux pour rassurer tout le monde. D’abord rassurer les armateurs que leurs navires peuvent accoster à Toamasina en toute sécurité. Les môles C2 et C3, quais réservés au trafic international, ont en effet été arrangés pour. Les anciennes pneumatiques servant à amortir les chocs des navires contre le quai ont été remplacées par 22 défenses de quai modernes. Les travaux de réhabilitation de ces deux quais ont totalisé la somme de Ariary 10,630 milliards. Fin juin 2008, le môle C2 sera fin prêt, ce sera à la fin juillet 2008 pour le môle C3. Les travaux ont commencé en décembre 2007 pour les deux môles.

C’est la MICTSL, la société de manutention des conteneurs, qui a financé ces réhabilitations de ses deniers propres. D’ailleurs, elle a investi dans ce genre de travaux pour un total de 40 millions de dollars US depuis sa prise de service, a expliqué son DG, Gassen C. Dorsamy.

C’est le ministre Botozaza qui a révélé que le tirant d’eau de ces quais réservés au trafic international ont été portés à 17 m. Ce qui veut dire que le port de Toamasina peut désormais accueillir sans problème ces navires gros porteurs. C’est donc l’autre volet de la sécurité d’accostage à Toamasina.

  • Des réhabilitations

Le DG Sambalys de l’APMF, l’organisme de tutelle nationale des ports malgaches, a profité de la réunion pour annoncer que la réhabilitation du canal des Pangalana va débuter à partir de la semaine prochaine. Les travaux ont été confiés à l’entreprise SMCC entre Toamasina et Vatomandry. Une autre entreprise en sera chargée pour la portion Vatomandry–Mahanoro. Et de déclarer que tous les grands ports malgaches doivent faire l’objet d’aménagements. Celui d’Antsiranana a commencé, les travaux dureront 20 mois avec un financement français de l’AFD. Ceux de Morondava et de Toliara (partiellement) ont été effectués il y a 2 ans. Celui de Mahajanga est en cours de recherche de financement.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS