Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 16 novembre 2018
Antananarivo | 06h13
 

Diaporama

Ivato, 23 mai 2013

Arrivée au pays de la dépouille du Pasteur Richard Andriamanjato, décédé la semaine dernière

vendredi 24 mai 2013 | Ra Bens

Portfolio

38 commentaires

Vos commentaires

  • 24 mai 2013 à 09:14 | Einstein (#3390)

    Quand la Nation veut enfin rendre hommage à l’un des grands artisans de la déstabilisation politique tous régimes confondus, professionnel émérite du retournement de veste ayant bouffé à tous les râteliers, l’éternel « inamovible » en près de cinquante ans de vie politique qui ont vu Madagascar valser de régime en régime sans jamais être sortie d’une misère extravagante sans fin.
    Merci Pasteur pour ces années d’errements politiques qui ont conduit le pays aujourd’hui vers le fond des fonds et plongé sa population dans la misère noire et totale à l’exception notable des vôtres et de vos proches à qui vous avez su faire profiter toujours de la situation pour être toujours à l’abri des aléas de vos coups bas et magouilles politiciennes de haute envolée.
    Les générations futures de cette grande île sauront dans quelle étagère (dans quel Etat j’erre ?) de nos archives classer votre triste mémoire maléfique et honteuse.

    • 24 mai 2013 à 10:37 | walmad (#4763) répond à Einstein

      Bravo pour votre commentaire.
      Cependant vous devez ajouter ; Monja John (avec maintenant son fiston... qui roule en hummer...), Ratsiraka qui a détruit le pays comme le font les tornades US, ainsi que le mec du MFM qui sévit toujours pour le plus grand mal de Madagascar et surtout de sa population.

      ravalomanana ainsi que TGV sont les héritiers de ces prédateurs politiques, financiers qui se moquent des malheurs des populations

    • 24 mai 2013 à 11:08 | Einstein (#3390) répond à walmad

      Walmad,

      Merci pour ce rajout.
      La liste en effet est longue de ces pseudo hommes politiques qui ont sinistrement marqué l’histoire de ce pays. Mais malheureusement leur race n’est pas prête de disparaître (contrairement à la faune et à la flore seules richesses véritables de cette île) car ne voilà-t-il pas que leurs fils (Roindef en Hummer, Ny Hasina, sns, sns..), neuveux (Roland sns, sns...), tendre épouse (Lalao, Mialy sns, sns...) occupent déjà le devant de la scène pour continuer l’oeuvre maléfique de leurs illustres aïeux prédécesseurs.

      Bon courage à vous !

    • 24 mai 2013 à 22:49 | mdsr (#6334) répond à Einstein

      ENFIN !!! AUX SUIVANTS !!!!!!!!!!

    • 25 mai 2013 à 00:36 | walesa (#5863) répond à Einstein

      SVP Monsieurs, faites la correction : parlons-nous plutot : un FAUX-PASTEUR ! se sera bcp plus proche de la realité de ce pauvre apostate !

    • 28 mai 2013 à 19:02 | Ainah (#7429) répond à mdsr

      WTF ? mais aux lieu d’attendre les hommes politiques à faire essayer d’avancer ce pays bouge tes fesses et ne juges pas les autres

    • 28 mai 2013 à 19:28 | Ainah (#7429) répond à mdsr

      Ianao no mety ho suivant comme dis les malagasy « VONINAHITRY NY MATY NY MARO-PANDEVINA ARY VONINAHITRY NY VELONA NY MARO-PANOTRONA » je me pose la question ianao io,apafirin’ny olona nandevina an’Andriamanjato ny mety handevina anao ?

  • 24 mai 2013 à 09:37 | jansi (#6474)

    C’etait un homme politique dans sa plus claire expression. Il avait fait de la politique un axe majeur de sa vie active. On peut aimer ou ne pas aimer le Pasteur Andriamanjato Richard. Mais il a joué le jeu. Il a occupé des postes. Rien de plus normal dans une carrière politique. Il a exprimé ses idées qui pouvaient choquer ou donner espoir, c’est selon. Mais il n’avait pas fait tuer. Il n’avait pas volé non plus.

    L’homme de lettres n’était pas non plus n’importe qui. « Ny tsiny sy ny Tody » : il fallait l’ecrire. C’etait lui. Rares sont les hommes politiques de Mada qui ecrivent.

    On peut etre ou ne pas etre d’accord avec beaucoup d’hommes politiques d’hier et d’aujourd’hui. On le dit à travers les urnes ou dans d’autres espaces publics (rues) ou institutionnels (assemblé élue). Ils n’attendent que cela de toute façon.

    Ce jour commence le jugement de l’Histoire politique malgache sur cette grande personnalité. En bien, en mal, objectivement, ou avec un regard partisan. Il le savait je pense.

    Paix à son âme !!!

    • 24 mai 2013 à 09:57 | ratiarivelo (#131) répond à jansi

      Salama e ! BRAVO« Jansi » Ny MALAGASY tsy miady am-paty***** Ny ASANY manaraka AZY*** Aoka ny TANTARA no hitsara **** Mandria am-piadanana RAPASY*** Torak’izany ihany koa DOKOTERA Man’Ignace RAKOTOMALALA. Izay nanana ny ny naha-Izy AZY tompoko oony FAHAVELOMANY !! Ny ZANAHARY sy ny Razana hitsinjo sy hanome FAMPIONONANA ho an’ny FIANANKAVIANA ROA TONTA. Samy tsara. AMENA*****

    • 24 mai 2013 à 10:02 | ratiarivelo (#131) répond à jansi

      Ary aoka ry ANTANANARIVO*** ???? tsy maty vao RAMALALA*****FA BASY atifi-kavana ny ahy oooooooo******* !!!!!!!!!!!

    • 24 mai 2013 à 10:21 | Liberty (#3679) répond à ratiarivelo

      Il faut toujours juger un homme politique par rapport à ses actes et aux conséquences que ces actes ont eu sur l’évolution politique et le développement du pays en général. Et là si qqn peut me dire que le Pasteur a apporté qq chose pour le développement politique (vers plus de démocratie et de liberté, alors tout que ce qu’il savait faire de son vivant c’est déshabiller Pierre pour habiller Paul ou Jacques...) ou le développement économique du pays, je tire mon chapeau !
      Si son action a été bénéfique pour le pays de son vivant nous n’en serions pas là où nous sommes aujourd’hui puisque ce monsieur a participé à tous les régimes. Il était toujours là. Pour quels résultats ? Je vous laisse en juger vous-mêmes...

      Si pour vous la politique se résume uniquement à savoir occuper sa chaise le plus longtemps possible je ne suis pas étonnée que le pays en est encore là dans cette situation de pauvreté sans fin aujourd’hui plus de 60 ans après l’indépendance. Le pays est peut-être devenu indépendant politiquement vis-à-vis de son ancien colonisateur mais il est désormais devenu « dépendant des hommes politiques » dont ce pasteur est l’illustre et le sinistre exemple.

    • 24 mai 2013 à 10:30 | DIPLOMAT (#846) répond à ratiarivelo

      Tsy miady am-paty, sûrement... Aussi nous ne jugeons pas l’homme, mais ces actes. Et ces actes politiques étaient bien : « faites ce que je vous dis, mais ne faites pas ce que je fais » .
      Champion du Paradoxe :
      Pasteur mais Partisan du communisme, sans se rendre compte que ces pays (URSS, Chine, Corée.. Cuba.) pratiquaient le culte de la personnalité comme religion le culte de la personnalité.
      Pasteur en Mercedes, pendant que son peuple de Tana « crevait » littéralement de faim. Pour un Pasteur, il était bien loin de ses « moutons ».
      Une seule coherence : les enfants ont fait leurs etudes avec une bourse à Moscou...
      Aborait la France, mais se délectait de ces grands crues et de sa cuisine.

      Pourtant, de l’evidence de l’echec du communisme, et des camarades en tout genre, il s’entêtait à essayer d’être encore plus extrémiste que Didier R. , L’aile Gauche de l’extrème Gauche. Histoire de bien faire briller les Chaussure de l’Amiral et à la tête d’une ville corrompue, miséreuse, polluée, et anarchique.

      Mauvais Pasteur, Mauvais Homme Politique, Mauvais Maire.

      Voilà le bilan des années Richard Andriamanjato

      La misère tue. De part son aveuglement, des enfants, des femmes et hommes en sont morts...

    • 24 mai 2013 à 10:36 | ratiarivelo (#131) répond à Liberty

      Salama e !! Tena marina ny Anao ra-namana , ary tsy laviko izany ! Ary izay no ilazako hoe : Ny TANTARA no hitsara AZY, ary ny ASANY manaraka AZY !! fa isika VELONA samy manana ny fijerin-TSIKA ok****Misaotranao !! Efa fantan-tsika jiaby ny fomba FIASAN’NY MPANAO POLITIKA MALAGASY*** fa tsy asiako komantera ?? Samy tsara ee !

    • 24 mai 2013 à 10:47 | ratiarivelo (#131) répond à DIPLOMAT

      Salama e !!! IO OMEKO AN’ i ra-namana Liberty io ny valin’ny fanontanianao**ok !! Hatramin’ny FAHALEOVANTENA efa io voalazanao io, ny fomba fiasan’ny mpanao POLITIKA eto amintsika ?? POLITIKA NY SEZA sy strapotinssssss isan-karazazy***( la majorité des INTELECTUELS *** AVARA-PIANA***** fantatrao ny tiako ambara......) Avelako eo ny momba an’IO eeeeee !! Samy tsara jiaby.

    • 24 mai 2013 à 11:06 | henjanabe (#7418) répond à DIPLOMAT

      Raha tsy nisy Pasitera, dia mbola fahantrana lavitra noho izao no nisy teto.

    • 24 mai 2013 à 11:20 | Einstein (#3390) répond à henjanabe

      Ah bon ?

      Parce que possible mbola mety afaka hahantra kokoa noho izao efa fijaliana mahazo azy izao ny Malagasy ?

      Mbola misy Fahantrana mafy kokoa noho izao efa mila tsy ho zaka intsony izao ve eto ambony Tany ?

      Vous voulez donc dire que c’est encore rien la misère d’aujourd’hui ? Que grâce à votre sinistre pasteur on a évité le pire ? Que Madagascar a évité le pire des misères grâce à votre sinistre pasteur ?

      Je vous demande juste d’aller vous promener un peu dans certains quartiers d’Andavamamba ou Anatihazo et vous me direz après s’il y a encore des misères pires que ce que vous aurez vues de vos propres yeux. Et allez dire ensuite à ces gens là-bas que ce qu’ils sont en train de vivre actuellement est encore très « soft » parce que le pasteur heureusement a fait qq chose de son vivant pour leur éviter enfin le pire.

    • 24 mai 2013 à 12:09 | henjanabe (#7418) répond à Einstein

      Ny anao anie efa fantatra ny fankahalana azy sy izay mety ho valinteninao.
      Fa angaha moa izy irery no nitondra teto,
      Vao niandoha anie ny tantaran’ny fahaleovantena dia izy no nampifidy ny TSIA. Fa ny maivandoha tahaka anareo no nahalany ny ENY dia izao no niafarany.

    • 24 mai 2013 à 14:05 | DIPLOMAT (#846) répond à henjanabe

      Nous n’avons pas vecu la même chose alors.

      Lorque l’on observe le parcours d’un homme politique comme Guy Willy Razanamasy, et celui du Pasteur.... ce deux personnages ont à peu près eu le même parcours, les resultats furent diamétralement, diffèrent.

      Le Pasteur a laissé une ville salle, le Pharmacien a laissé une ville Propre, l’un arrangé la Malgachisation à outrance, l’autre s’attaché à priorisé la scolarisation, l’un a fait naitre l’insècurité, l’autre à eteindre les incendies.

      Comparez objectivement le parcours de ces deux hommes, et vous verrez que l’un faisait de la politique d’oportunisme, et l’autre celui d’un homme d’etat....

    • 24 mai 2013 à 19:45 | zanadralambo (#7305) répond à jansi

      Paix à son âme…soit. Mais doit-on, peut-on oublier le mal qu’il a fait ? Il a été le complice d’un début de génocide de son propre peuple. Où était-il quand le dictateur sanguinaire a fait massacrer les kung fu ? L’a-t-on entendu une seule fois se désolidariser des pratiques mafieuses de ses compères du conseil suprême de la révolution (cercle des suppôts de ratsiloha) ? Non ! au contraire, il a profité, bien profité du système. Pendant que nos enfants mourraient de malnutrition, de manque de soins, lui et sa famille se faisaient soigner à la Réunion et remplissaient leurs caddies à Paris. Son autisme, son alignement obsessionnel sur le système soviétique ont servi de rampe de lancement à l’œuvre destructrice du fou , du mégalo de 75.

    • 25 mai 2013 à 14:52 | lanja (#4980) répond à henjanabe

      Nampanao TSIA satria marxiste léniniste , io no anisan ny fototry ny fahavoazan- tsika fa aza mora manadino lotra , fa izao , diso hevitra toy ny olona mety ho diso rehetra izy , ny mba tadidiko dia ny nataony momba ny bourses d’études URSS. Hadisona no nataony ho an ny firenena , kanefa mirary fiononana ho an ny fianakaviana

    • 28 mai 2013 à 18:56 | Ainah (#7429) répond à Liberty

      Non mais tu réfléchis un peu à ce que tu dis ?? mais pour toi est ce qu’il a déjà eu le pouvoir de décideur ?a ce que je sache il n’était pas président ni premier ministre et tt il n’avait même pas un poste dans le gouvernement donc ne rejette pas la fautes des autres sur lui... son rôle était de conseiller juste si tu suivait c’est bien si non c’était pas sa faute chacun faisait à sa tête et puis d’autre part grâce à son fils Ny Hasina Andriamanjato la poste et le télécome à eu un développement très rapide je te dis cst lui qui à sue faire entrer les portables à Madagascar pour moi t’es juste jaloux parce que toi t’as pu rien faire pour ce pays que seulement de critiquer... ppfff on dirait pas un adulte bref je te dis poliment d’aller te faire foutre et boucle là

    • 28 mai 2013 à 19:13 | Ainah (#7429) répond à DIPLOMAT

      Raha misy taratasy fotsy eo ka misy teboka mainty atao eo dia anontaniana ianao hoe inona no hitanao dia tsy mahita afatsy ilay teboka mainty ianao fa ilay taratasy fotsy eny amin’ilay tanan’ilay olona tsy hitanao ary izany mihitsy ianao
      Pasitera tsy nitana ny toeran’ny mpanatanteraka mihitsy ka tsy afaka namita ny eritreriny amin’ny fampandrosoana an’i madagasikara fa mbola nandany ny ron-dohany amin’ny fampianarana sy fanitsiana izay tompon’andraikitra mpanatanteraka ka ny fanolorana ny tolo-dalàna sisa no azony hanitsiana an’ ireo
      Raha tena mahalala tsara ny tantarany sy ny foto-keviny ianao dia tsy haha-soka-bava akory fa hita ianao fa ny ivelambelany fotsiny no mba takatry ny sainao

  • 24 mai 2013 à 10:44 | leclercq (#4410)

    Il est mort « LE DADA » !!!! AVE MARIA !!!!

  • 24 mai 2013 à 10:45 | Isambilo (#4541)

    Le tsiny et le tody dans la pensée malgache". C’est tout ce que je retiens d’Andriamanjato. le reste est à verser dans les poubelles de l’histoire.
    Il aurait pu s’inscrire dans la lignée de Raombana, d’Andriamampandry, de Ralaimongo, de Ravelojaona, de Kasanga, de Rajemisa. Il a fait un autre choix. Quel gâchis !

    • 24 mai 2013 à 10:50 | ratiarivelo (#131) répond à Isambilo

      Salama e !! TENA MARINA izany ra-namana !! IIzay no eee !! AMEN***

  • 24 mai 2013 à 11:00 | alamady (#6775)

    « Rehefa hatao ny analysy » dia izao :
    Misy aminareo no manana ny marina, misy ny eo ho eo ihany, misy koa ny dia toa tafahoatra loatra, satria manko de mortuis nil nisi bene decendum.

    Koa raha tsy isika eto amin-ny forum no tsy mitana ny soa-toavina malagasy, mahazo mitaky izany amin´ireo mpanao-politika ve isika ?

    Koa aoka ny lasa ho momba ny lasa ; ny ho-avy no banjino, satria :
    "Tadidinao ve irony lasa ?
    Ny fitiavako anao mbola misy mikasa !« Ary »Raha Jehovah no Mpiandry, tsy mba misy mampahory".

    Hiambina azy amin´izay misy azy anie Jehovah. Ary indrindra indrindra : aoka anie Jehovah hiambina sy hitantana an´i Madagasikara.

    alamady

    • 24 mai 2013 à 11:10 | ratiarivelo (#131) répond à alamady

      EKENA EEEEEE !!!

    • 24 mai 2013 à 13:34 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à alamady

      Misaotra alamady a !

  • 24 mai 2013 à 13:07 | HINDY (#1781)

    Paix à son âme.

    Mais on ne peut effacer l’histoire.

    L’AKFM ANDRIAMANJATO Richard et le MFM Manandafy Rakotonirina ont été les deux principaux fossoyeurs de Madagascar. En effet, ils se sont lourdement trompés dans leurs politiques respectives car ils n’ont pas su maitriser et concrétiser leur vision de l’après 1972.

    En suivant les conseils des deux grands politiciens cités plus haut, Le Général RAMANANTSOA Gabriel (grand ignorant de la politique) (eh oui, on a tendance à l’oublier celui-là ; or il est venu avant RATSIRAKA Didier et les autres), pour avoir la voix du peuple, a supprimé l’impôt individuel (karatra isan-dahy). Soit, et tant mieux, mais avant de prendre cette dramatique décision, il n’a pas pensé à trouver une autre alternative pour remplacer cette « manne » qui faisait la force sociale (gratuité des hôpitaux, écoles, imprimés dans les administrations, …etc) et d’investissement (barrages et périmètres irrigués, entretiens des pistes provinciales, …etc) de la période TSIRANANA. Conséquence : les caisses de l’État ont été vidées et le peu de budget qu’il y avait dans les Provinces a été centralisé à Antananarivo par le même RAMANANTSOA et ce, jusqu’à ce jour.

    Et cette absence de participation de tout un chacun au paiement d’impôt, même symbolique, à l’État, est une des causes majeures du désastre social que l’on vit actuellement.

    Quand je regarde les milliers de personnes qui passent devant moi à Analakely, je me demande combien de pourcent (10%, 20%, ?, …) d’eux ont payé quelque chose à l’État alors qu’ils ne se privent aucunement de critiquer le mauvais fonctionnement des hôpitaux, des écoles, de l’administration, …etc et sont prompts à faire la « révolution » pour tomber de Charybde en Scylla comme c’est le cas actuellement.

    • 24 mai 2013 à 14:39 | Isambilo (#4541) répond à HINDY

      Eh oui, l’ignorance peut coûter cher. Ils croyaient que l’isam-pangady était une création de Gallieni, un symbole du colonialisme. Ces petits bourgeois ne savaient même pas que ça existait déjà du temps d’Andrianampoinimerina et que c’est l’impôt qui sert à financer les biens publiques.

    • 25 mai 2013 à 14:43 | lanja (#4980) répond à Isambilo

      Les impôts , oui , mais est ce pour les 30 % des malgaches , ou pour 100% avec les 70 % dans la misère totale , il faut savoir que 20 % de nos richesses bien gérées, permettent d’effacer la pauvreté actuelle

  • 24 mai 2013 à 16:07 | jansi (#6474)

    Je n’ai pas l’intention de faire l’apologie du Pasteur, car je ne le connais qu’à travers ses écrits, ses discours, les articles des journaux et les interviews qu’il donnait à la radio ou la TV. Donc, tres peu de choses par rapport à une vie surement bien remplie pour lui.
    Mais il faut tout de meme reconnaitre qu’avec cette disparition, pour ou contre ses idées, sa politique, ses postures maintes fois renouvelées, Madagascar (ou l’Imerina pour certains plus affectueux) vient de perdre un de ses derniers grands hommes politiques.

    Grand par sa longevité surtout. Peut etre avec Monja Jaona qui a eu aussi une longue vie politique tres mouvementée passant du nationalisme, puis du socialisme ratsirakien au federalisme touours ratsirakien. Mais ni Pasteur ni Monja Jaona ne sont à l’abri des critiques. Et c’est le propre des hommes politiques qui restent dans les mémoires. Beaucoup d’autres politiciens n’ont pas eu cet honneur d’etre gravé dans les memoires collectives.
    Andriamanjato un érudit. Monja Jaona un pragmatique. Mais arretons la comparaison.

    L’important n’est pas de haïr ou d’aimer comme je l’ai dit plus haut. On peut s’en tenir aussi à sa grande intelligence politique (rare aujourd’hui parmi l’echiquier actuel), à sa stature historique et politique. Il faut reconnaitre qu’il fut un veritable icone politique qui a porté en lui, un pan important de l’histoire politique moderne à Mada.

    Rien que pour cela, je dis salut l’artiste (politique).
    [Precision importante : du coin où j’étais, je n’ai jamais partagé ses options politiques. Mais il n’avait pas besoin non plus de mes modestes avis. Loin s’en faut]

    • 24 mai 2013 à 16:34 | fahendrena (#7419) répond à jansi

      Ny tody tsy misy fa izay manaratsy ny mpanompon’Andriamanitra dia Andriamanitra tenany no hamaly !
      Enga anie andriamanitra hamindra fo

  • 24 mai 2013 à 17:55 | Isambilo (#4541)

    Et dire que le vice-président de la FJKM ne pourra pas être là.

  • 24 mai 2013 à 18:37 | Turping (#1235)

    Les coutumes et us malgaches ,on rend toujours hommage aux morts !
    Le Pasteur devenu politicien politique .
    Un Homme politique retourneur de veste ,qui savait s’alliait à toutes les couleurs politiques (le caméléon politique).
    Il utilisait la religion pour se servir de la politique ,la croyance des gasy.
    Il n’était pas nuisible du moment qu’il occupait plusieurs poste au pouvoir sans faire grand chose comme les politiciens qui se sont succédé à la tête de l’état pour un Madagascar indépendant et pays souverain .

  • 24 mai 2013 à 20:00 | ravel (#4625)

    Va t on dire que le pouvoir a horreur du vide ,mais ce pouvoir qui doit etre bien cadré par le peuple et des lois ,il faut que le peuple participe au controle de ce pouvoir ,
    Citer tout cela c’est trés facile ,mais il faut créer tous les paramétres pour y aboutir ,il faut des bonnes volontés pour créer les ambiances et les circonstances pour amener le pays à édifier des institutions solides.
    Pour le moment on est trop loin de tout cela ....Il faut élire des politiciens plus ou moins honnetes...
    Mais qu’est ce que je pense de Pasteur ,est ce la déchéance physique suit t elle la courbe de la dégradation morale et intellectuelle ,je dis cela en se référant au sort ...de Sylla ,de Razafimaleho,....et cette déchéance est elle trés précoce pour notre Dj Rajoelina ...ou ..son niveau était millimétrique ...pourqu on puisse plus rien espérer ?

  • 26 mai 2013 à 19:05 | FAHJUNZI (#424)

    TOUS POLITICIENS SONT COMME LES PIGEONS. A TERRE, ILS PICOTENT TOUT CE QU’ILS TROUVENT - EN L’AIR, ILS NOUS CHIENT DESSUS. « les plus hauts postes occupés par des hommes bornés, les rites exécutés sans recueillement, les morts honorés sans réelle affliction : comment soutenir un tel spectacle ! »

    • 28 mai 2013 à 19:16 | Ainah (#7429) répond à FAHJUNZI

      Non mais c’est quoi cette esprit ? on ne t’as jamais appris qu’IL Ne FAUT JAMAIS GENERALISER LES CHOSE ? non mais de quel écoles tu viens toi ? izany ve no mba toe-tsaina mampalahelo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 132