Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 30 novembre 2020
Antananarivo | 08h29
 

Société

Association des victimes du 26 janvier 2009

Appel aux responsables

mercredi 8 août 2012 | Haingo

L’association des victimes du 26 Janvier 2009 rassemble les opérateurs économiques concernés par la casse du « Lundi noir » en 2009. Cette association, présidée par Ranaivonjaka Heritiana, a de nouveau rencontré la presse ce mardi 07 aout dans le but de lancer officiellement un appel de détresse aux dirigeants étatiques car selon leur explication, après ces trois années, l’État malagasy n’a pas encore tenu sa promesse d’aider ces opérateurs victimes. Le président de l’association explique que le ministère de l’économie qui avait reçu en premier lieu leur requête, a envoyé le dossier à la vice-primature chargée de l’économie et de l’industrie. Une rencontre avec le Vice-premier ministre, Botozaza Pierrot, en vue de trouver la solution et de constituer un comité ad hoc a également déjà été effectuée. De leur côté, les autorités ont déjà publié la liste des victimes. En outre, un décret interministériel portant modalité d’indemnisation a été déjà sorti. Malgré tout, la présidence n’a émis aucune réaction. Face à cette situation, ils demandent la réalisation de ces décisions. En plus du fait que le Coordonateur général de la présidence a déclaré, la semaine dernière qu’il sera en charge quant au suivi du traitement de ce dossier.

Questionné sur le problème des taxes qu’ils n’ont pas encore payé, le président de l’association de dire qu’ils sont actuellement et depuis cet évènement en difficultés car les pertes et dégâts du 26 janvier sont estimés à 39 milliards d’ariary. Ces opérateurs qui font partie du pilier de l’économie du pays ont repris leurs activités grâce à leur initiative propre, si certains ont engagé des prêts auprès des banques. Parce que les termes des contrats de prêts bancaires n’ont pas été respectés, quelques-uns de ces opérateurs ont été traînés devant la Justice. Il est à noter que dans tout Madagascar, plus de 400 victimes ont été recensées dont près de 160 constituent cette association.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 8 août 2012 à 07:28 | lanja (#4980)

    Demander indemnisation à AV7 et à Dolin

  • 8 août 2012 à 07:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Les victimes du 26 janvier 2009 sont des victimes "ciblées".N’est-ce-pas ?

  • 8 août 2012 à 07:59 | Foxtrot (#6003)

    Il faudrait demander au bouffon de rajoelina et de sa bande de mafieux comme le fils rasampa de s’occuper de ça. Ce sont eux l’instigateur de tout cela !

    • 8 août 2012 à 16:01 | Paulo Il leone (#6618) répond à Foxtrot

      D’un côté de vraies victimes qui n’ont aucune chance de se faire entendre et qui n’avaient rien demandé ; de l’autre les manipulés du AV7 qui sont/(étaient pour les morts) coupables de s"édition et d’atteinte à la sureté de l’état ! Le monde à l’envers ou bienvenue à Madagascar, république bananière de l’océan indien.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS