Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 18 novembre 2018
Antananarivo | 21h10
 

Politique

Présentation IEM

Andry Rajoelina signe son retour définitif

lundi 19 février | Ny Aina Rahaga

L’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina, a présenté samedi dernier son projet « Initiative Emergence Madagascar » (IEM) devant quelques 500 personnes. La présentation a été diffusée sur trois chaines de télévisions privées : Viva TV, Kolo TV et TV Plus. Cela semble être donc la marque d’un retour définitif sur la scène politique malgache, après quatre années d’absence. Andry Rajoelina a conversé avec la presse et les invités à cette présentation durant près de cinq heures.

Dans la première partie qui concernait uniquement le volet économique du projet IEM en malgache, Andry Rajoelina a fait des comparaisons entre la période actuelle et la période de la transition, se basant surtout sur les chiffres de la Banque mondiale. Il a mis en exergue la décadence que le pays a connue notamment en ce qui concerne le PIB par habitant qui se situait à environ 460 USD à la fin de la transition contre 403 USD actuellement. Ou encore le taux de croissance de 4,7% actuellement mais reste encore imperceptible pour la population malgache. L’IEM avancera des solutions affirme Andry Rajoelina, qui correspondront aux besoins et réalité malgache et le domaine de l’énergie sera une des priorités dans ce projet.

Selon Andry Rajoelina, au coût actuel de l’énergie, Madagascar ne pourra rien espérer. Les potentiels dont dispose le pays doivent et seront exploités afin de faire baisser le coût de l’énergie et aussi afin de doter la Grande Ile d’une capacité de production forte. Actuellement, si Madagascar possède un potentiel de production de plus de 7 000 Mw, la production ne se situe qu’à quelques 150 Mw. Le prix de l’électricité s’élève à un peu moins de 0,30 USD/Kw, alors que dans certains pays, ce prix est de 0,05 USD/Kw. La maitrise des potentiels de la Grande Ile sera donc un atout considérable et l’exploitation de ces derniers sera indéniablement un pas en avant vers le développement.

Interrogé sur l’actualité politique à Madagascar, l’ancien président de la transition a pointé du doigt les « retournements de veste » de certains députés élus sous les couleurs de son parti le MAPAR (Miaraka amin’i prezida Andry Rajoelina). « La politique à Madagascar n’est pas une affaire d’honnête homme », ou du moins ne l’était pas, affirme Andry Rajoelina. Avant d’enchainer que « le fait qu’ils m’aient trahi moi, j’en suis déjà remis, mais ce qui me désole le plus, c’est qu’ils ont trahi la population malgache ». Le président de la Transition a par la suite procédé à un mea culpa pour avoir fait élire le régime actuel, soulignant qu’il croyait en l’homme qu’il avait fait élire et que même le nom du HVM ou Hery Vaovao ho an’i Madagasikara vient de lui. « L’IEM reste ouverte à toute personne qui cherche réellement à contribuer au développement du pays  », répond-t-il sur la question d’une alliance avec Marc Ravalomanana. Tout en précisant que le MAPAR ne sera jamais le TIM et le TIM ne sera jamais MAPAR.

La suite reste donc à voir, toutefois, l’homme est bel et bien de retour sur la scène politique et la course est lancée. A l’approche des séances électorales, la population craint que la prochaine élection se solde encore sur l’apparition des mêmes têtes au sommet de l’Etat.

143 commentaires

Vos commentaires

  • 19 février à 09:22 | Revolutionnaire (#10137)

    Bonjour !!!
    Voilà l’homme qu’il nous faut : l’homme de la situation, un vrai homme d’Etat, un revolutioonaire et patriote, qui a de l’ambition pour redresser le pays.
    Andry Rajoelina est le seul et l’unique espoir pour la population Malagasy, tant des gens sont convaincus après l’Emission Speciale en version Malagasy de présentation de l’IEM.

    • 19 février à 11:52 | walesa (#5863) répond à Revolutionnaire

      Andry... Plus, que NUL et moins que ZERO !

    • 19 février à 12:05 | elena (#3066) répond à Revolutionnaire

      Ça y est le Messie est enfin arrivé, mais si mais si mais si !
      On va assister à un tir groupé des 10 000 et quelques.
      Jésus était-il un révolutionnaire ?
      En tout cas, celui qui se la pète a demandé pardon pour avoir soutenu le Hery, quelle va être la réaction des cravates bleues ?
      Belle empoignade ou mody miady ?

    • 19 février à 12:18 | elena (#3066) répond à Revolutionnaire

      Je vais être objective : c’est un bon communiquant ! mais quand on a de l’argent, ça se travaille : il vit en France, ça ne manque pas les formations en communication politique ou autre.
      Mais
      Est-ce qu’un bon communicant peut être un bon président ?
      Est-ce qu’un bon chef d’entreprise peut-être un bon président ?
      Est-ce qu’un bon expert comptable peut-être un bon président

    • 19 février à 12:37 | Isandra (#7070) répond à Revolutionnaire

      Elena,

      Est-ce qu’un bon communicant peut être un bon président ?
      Est-ce qu’un bon chef d’entreprise peut-être un bon président ?

      Si un homme a ces deux qualités, il pourra être un bon Président, dans la mesure où le développement de notre pays a besoin de la participation de tous les Malagasy. Tant que le peuple a les bras tombés comme les intellos d’ailleurs, notre développement reste et restera un rêve,...

      Un Président qui a ces qualités, saura les inciter et les encourager à y participer,...

    • 19 février à 13:06 | tgv_ihany (#9410) répond à Revolutionnaire

      @ walesa.
      aza be fialonana @ olona mahavita azy e.
      efa fatampoko fatampirenena zao
      fa izy irery ihany no manana izany finiavana
      hampandroso ity firenena mamotsika ity.
      Ny mpanao politika sasany dia ny hiady io
      seza io foana ny masaka ao andohany ao.

    • 19 février à 13:26 | elena (#3066) répond à Revolutionnaire

      Isandra,
      Un bon communicant peut et sait vendre du vent, faire prendre des vessies pour des lanternes.
      A chacun d’avoir du discernement et de juger, au vu des faits.

    • 19 février à 13:35 | Marika (#9389) répond à Revolutionnaire

      Vao miseho indray mandeha sy miteny indraim-bava ve ilay olona dia efa betsaka ny resy lahatra sy babo tanteraka sahady .
      Diniho tsara,fakafakao tsara fa ny fahavoazan’i Mcar hatramin’izao dia io fomban’ny malagasy tonga dia homana am-bolony io hatrany.
      Diso fanantenana hatrany satria tsy mba misy fandalinana fa faly mihaino sy mitelina ny lainga tsara lahatra sy ny fampandriana adrisa ataon’ireo mpanao politika tsy mataho-tody.
      Ohatra iray amin’izany ny fanovàna CONSTITUTION ao anatin’ny TRANSITION.Tena tsy azo ekena izany
      eo amin’ny DEMOCRATIE MODERNE kanefa dia nolanian’ny Malagasy.
      Ny Fanakatonana ny zone franche (AGOA) nahaverezana asa aman-aliny hatramin’izao.
      Ny fivarotana harem-pirenena toy ny BDR,ny volamena ny vatosoa sns...
      Mahaiza mamindra ry gasy kely fa tonga ny fotoana...

    • 19 février à 14:28 | Isandra (#7070) répond à Revolutionnaire

      Elena,

      Un bon communiquant doit :

      - savoir ressusciter l’espoir des Malagasy à qui certains font croire à travers de leur discours et leurs actes que leur situation est une fatalité,...

      - savoir faire connaître dans le monde notre pays une perle cachée dans l’océan indien,...

    • 19 février à 14:49 | elena (#3066) répond à Revolutionnaire

      « savoir faire connaître dans le monde notre pays une perle cachée dans l’océan indien »
      En fait finalement, il ne s’agit que de promo touristique alors ?
      Vous voudriez nous faire croire qu’avant DJésus, il n’y avait rien , que personne ne connaissait Madagascar. Et enfin, il est arrivé pour révéler au monde les ressources naturelles, les richesses minières etc.du pays.
      A mon humble avis, les investisseurs ne l’ont pas attendu. Reste à savoir pour eux : qui pourra leur assurer la sécurité de leurs investissements actuels et futurs.

    • 19 février à 16:02 | Isandra (#7070) répond à Revolutionnaire

      Elena,

      Madagascar est un pays mal connu.

      Nous avons besoin d’améliorer l’image de Madagascar, pour qu’il soit attractif surtout les domaines, car, en général, notre pays est connu, plutôt, par ses maux, surtout, ces derniers temps (BBK, criquets, peste, la pauvreté, etc), mais, non plus, par ses richesses,...

      Comme vous savez la communication est un travail en amont et en aval.

    • 19 février à 18:17 | rayyol (#110) répond à Revolutionnaire

      Que reste t il d autre que croire aux miracles sinon rien .Donc une fois de plus .De toute facon rien d autre a esperer
      Ce qui m interesse vraiment est la composition de son equipe .
      Les fidèles sans doute
      Pour remplacer les boiteux la se situe la surprise

    • 19 février à 22:17 | Lekivy 2 (#10161) répond à Revolutionnaire

      On l’a déjà vu à l’oeuvre durant cinq longues années. La question est de savoir ce qu’on peut faire d’un fruit qui contient de la vermine. C’est trop fort diriez-vous ? j’aurais préféré qu’il demande pardon à sa famille politique (déjà le nom de ce parti est vraiment inédit, quelqu’un peut me dire quelle idéologie est prônée par ce parti là ?) qu’il avait poussé à organiser un simulacre de congrès destiné à désigner le candidat à soutenir. Nous connaissons la suite. Il aurait pu demander pardon pour les familles des victimes innocents (des dommages collatéraux) que sa révolution avait occasionnée (dizaine de morts lors des pillages, des milliards partis en fumées pour les opérateurs victimes du feu au Suprem Center etc.). Ces pauvres gens seraient-ils jamais dédommagés ?
      Il aurait pu demander pardon à la foule qu’il avait entrainé au jardin d’Ambohijatovo pour réclamer la démocratie mais qui fût fermé à toute autre manifestation une fois qu’il a occupé la fameuse chaise (qu’il continue de convoiter encore et toujours). S’arrêtera-t-il un jour ? Même sort pour la fameuse place du 13 mai qu’il a intelligemment transformée en mare à canard.
      Il aurait pu demander pardon à son poulain qui a été poussé à le renier après avoir été copieusement humilié en public avec cette grosse clef ridicule lors de la passation de pouvoir à Iavoloha. (Tout aurait-il commencé à basculer à ce moment là ?)

      En fait, ANR a tout simplement mal calculé son coup une fois de plus.
      Il pensait foncer tête baissée pour conquérir le pouvoir par les élections, mais c’etait sans compter sur la fermeté de la communauté internationale qui est parvenue à lui barrer la route.
      Il pensait se servir de son poulain comme d’un pantin en s’arrogeant le pouvoir de nommer le Premier Ministre pour le premier gouvernement et espérer tenir les ficelles derrière le rideau.
      Il pensait continuer à faire fructifier sur place ses biens colossaux acquis on ne sait comment durant la transition, mais il avait du se résoudre à placer ses billes à Dubai et ailleurs, l’air local étant devenu trop malsain pour lui.

      Devant tout ce cinéma, le pays fonce tout droit vers une autre catastrophe surnaturelle où le BNGRC ne pourra rien faire. IEM ou horizon 2030 ou Dieu sait quel autre promesse, l’avenir proche de notre cher pays est plutôt sombre. Pauvre de nous.

    • 23 février à 08:02 | râleur (#3702) répond à Revolutionnaire

      http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2018/02/23/air-madagascar-lun-des-airbus-a-340-toujours-cloue-au-sol/

      Une de nombreuses « fatal error » de cet abruti de Rajoelina, incompétent et entouré de voyous tel que Hery et Bary Njaka

      Ils remboursent les commissions reçues (corruption) et les donnent à Air Mad ?

      Et cet ignare prétend être la solution des immenses problèmes qu’il a lui même créé en voulant devenir responsable quand on n’en a pas les moyens intellectuels de l’être ? Il pense que gérer un pays c’est comme gérer une radio et quelques panneaux publicitaires

      Qu’il dégage et s’occupe de ces affaires

  • 19 février à 09:24 | DanBe (#2256)

    Autre petite précision qui aurait mérité d’être dans ce compte rendu de 3h00 de prise de parole. Questionné sur sa candidature à la Présidentielle, il a précisé :
    « Je ne peux pas encore me prononcer sur le sujet car pour l’heure, la date du scrutin n’est pas encore connue et les textes régissant les élections n’ont pas été adoptés »

    Au fait, on en est ou concernant les textes et le calendrier électoral ?

    Ceux ci seront ils adapté à une impossibilité de Andry Rajoelina de se présenter ?
    On a déjà vu que le pouvoir actuel a bien l’intention d’écarter Marc Ravalomanana, quid de Andry Rajoelina ?

  • 19 février à 09:30 | gasy mandinika (#10136)

    Sambany teo amin’ny tantaram-pirenena aho no nahita olona tena manana fitiavan-tanindrazana toa an’i Andry Rajoelina. Olon’Andriamanitra, manetry tena, manam-panahy, manam-pahaizana.
    Iny fisehoany iny no efa nandrasan’ny Malagasy maro an’isa, ary vao maika koa izy nifona ampahibemaso tamin’ny nanohanany an’i Rajaonarimampianina izay nivadika tanteraka tamin’ireo olona nanohana sy vahoaka nifidy azy.
    Mendrika ho deraina ianao President Andry Rajoelina, mino 100% ny tenako fa hanana hoavy mamiratra amin’izya i Madagasikara miaraka amin’ny IEM sy ianao izay andrandrain’ny Malagasy maro be.

  • 19 février à 09:37 | Manantena Rasolo (#10139)

    « La population n’a pas besoin d’attendre 2030 pour résoudre les problèmes de pauvreté, l’insécurité, l’inflation et la famine. Les Malagasy attendent des solutions dans l’immédiat ».dixit le vrai homme d’Etat Malagasy.
    Nous vous attendons President Andry Rajoelina, vous êtes l’espoir de Madagascar

  • 19 février à 09:39 | rado nambinina (#10008)

    ’’Avec l’ IEM : Madagascar va très loin et plein des développements .« Cette initiative apportera des idées phares, des projets d’envergure comme moteur de croissance, pour le développement des secteurs clés de l’économie impactant sur la vie sociale de la population, afin de transformer notre vision en action. C’est ainsi qu’une plateforme de concertation rassemblant des experts nationaux et internationaux, des personnalités engagées, des partenaires techniques et financiers, des fonds d’investissement, ainsi que de toutes les personnes de bonne volonté, en vue d’apporter des solutions concrètes à chaque problème, s’est constituée au sein de Initiative pour l’ Émergence de Madagascar »
    Merci Président .

  • 19 février à 09:42 | AMOUR DE LA PATRIE (#10148)

    Merci d’apporter un nouvel espoir pour le peuple Mr Andry Rajoelina. Nous avons tous confiance que vous ne trahirez jamais la population. Madagascar et le peuple Malagasy méritent un avenir meilleur.

  • 19 février à 09:45 | Nalisoa (#10185)

    une belle initiative de la part d’un vrai homme d’Etat. qui nous apporte un avenir meilleur pour Madagascar.

  • 19 février à 09:47 | Nambininjanahary R.Gabriel (#10190)

    Félicitation président Andry RAJOELINA : MADAGASCAR a besoin de vous .
    Tiako , tianao ary tiantsika i MADAGASIKARA : »vonona handray andraikitra hitondràna vahaolana hampandrosoana an’i MADAGASIKARA » .
    Nous sommes avec vous Président .

  • 19 février à 09:47 | Marina ihany (#10147)

    « Aoka izay ny ady lahy politika, ny fifanaratsiana sy fifanenjehana andao hiara-hientana hampandroso ny Firenena ary tsy ny fahefana no mahamaika fa ny fampandrosoana. » Tenin’olo-kendry Tanora vonona hitsinjo ny hoavin’ny taranaka faramandimby.
    Il est le seul homme qu’il nous faut : ANDRY RAJOELINA.
    #IEM

  • 19 février à 09:52 | Dadabe (#9116)

    Le Khon du jour

    Un lapinou à la télé : ’’je ne suis pas un putschiste, je suis un révolutionnaire’’. Fallait oser !

    • 19 février à 12:39 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Narcisse,

      Il fallait oser le nier,...!

    • 20 février à 10:51 | el che (#344) répond à Dadabe

      Bonjour dadabe

      Révolutionnaire : Non

      Révolté suite aux pressions exercées contre lui par Ravalomanana : Oui

      Un amalgame minable.

  • 19 février à 09:53 | Dadabe (#9116)

    Une incontestable majorité de voix...

    Ma tendre amie est rentrée de Berlin voici quelques jours et mes amis d’Avignon sont montés à Paris pour ’’visiter’’ le relatif handicapé que je suis encore (l’ex-diplomate me devait aussi un repas, si vous vous en souvenez bien...). Donc, tout va pour le mieux. J’ai passé un excellent week-end et cette allégresse n’est pas terminée ! Encore quelques expositions à voir, quelques pâtisseries à déguster avec ma tendre amie qui est un peu gourmande (elle prétend que c’est moi...) et quelques films à revoir à la Cinémathèque où se poursuit la rétrospective dédiée à Chantal Akerman (ce n’est pas trop ma tasse de thé mais, pour ne pas mourir idiot, je fais l’effort...).
    Bref, de quoi occuper cette fin février tandis que ma tendre et chère, accompagnée de Maria Jacinta qui est devenue une amie, a prévu de son côté un peu de lèche-vitrine. Vous savez, lorsqu’une femme vous dit, l’air désolé devant ses valises ouvertes, ’’Je n’ai plus rien à me mettre’’, le plus sage est de ne rien répondre et de veiller à ce que la carte bancaire soit alimentée...
    Cela dit, ici, je manque un peu de soleil. Aussi, avec ma canne allemande flambant neuve, je reprendrai sous peu mes pérégrinations. Montréal ? Berlin ? Florence ? Non, trop froid, humide ou neigeux. Madagascar ? J’en viens et, n’en déplaise à Roland, le repris de justice de Tamatave, le climat actuel est peu adapté à mon désir de calme, de beauté et de gentillesse désintéressée...
    Au programme, donc : la Caraïbe avec un petit ’’voyage d’études’’ vers Carthagène la colombienne qui offre un climat de rêve au mois de mars. Nous nous sommes décidés hier soir, à la majorité absolue des voix (100%). Nul besoin de propagande, de promesses illusoires, de distribution de tee-shirts ou de casquette, de mea culpa ou de gros chagrins télévisuels. Même pas un petit bourrage d’urne ! C’est-y pas un rêve ?
    Avouons-le, ma tendre amie souhaitait depuis déjà un bon moment faire la connaissance de mes neveux et nièces qui prospèrent là-bas. Et moi, je suis tout aussi impatient de les retrouver avec leurs ’’pitchounes’’ que je vois grandir trop vite, via Skype. Six mois plus tard, Saint-Martin peine à se relever des ravages de l’ouragan Irma. Pourquoi attendre davantage ? Ils ont besoin de touristes, les Caribéens ! Et puis Saint-Martin, c’est un peu comme Tamatave mais en mieux, plus beau, plus sûr et plus propre. Bien plus, quoi.
    PS - Espérons que ce qui précède aura rassuré Gérard qui, en passant, devrait se relire d’une façon moins ’’distraite’’. Ainsi, ses fautes d’orthographe ne lui échapperaient-elles pas...

    • 19 février à 09:54 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Un minable travelo, vous croyez ?

      Avant de vous quitter pour quelques temps, donc, je tiens à répondre à Isandra qui, samedi, m’a stupidement suggéré de parler de faits divers français dans la mesure où les horreurs malgaches ne me concernaient pas... Finengo a vite réagi et je l’en remercie mais je remets une couche à ma façon, pour la route.
      Sur un site hébergé en France mais consacré à Madagascar, il se trouve que j’ai une furieuse tendance à parler de ce qui se passe à... Madagascar. En outre, dans un pays où vivent encore bon nombre de mes amis et quelques membres de ma famille adoptive, dont mon fils aîné et mes deux petites-filles, il me semble légitime de m’inquiéter de leur propre sécurité. Enfin, je parle de ce que je veux et ne prends pas mes ordres auprès d’un lapin, moi.
      Comme tout un chacun, j’ai donc le droit de déplorer l’omniprésence sur le sol malgache de sectes insanes. Et ma grosse vieille mémère hystérique a tout juste le droit de la fermer. Ses petits copains en évangélisations diverses et variées (surtout avariées) ne sont que des malades mentaux qui radotent leurs versets bibliques dans le seul but de s’en mettre plein les poches, de sauter les jeunes fidèles, de rouler en 4x4 polluant et, à l’occasion, de tuer les femmes qui passent dans la rue. Est-ce clair ? Hormis Isandra et ses acolytes hallucinés, je sais que nombre de forumistes, ici, partagent mon point de vue. Cela me rassure un peu. Mais un peu, seulement...
      Le harcèlement imbécile de cette ’’chrétienne’’ contrefaite, qui croit nécessaire de répondre à tout et en particulier à ce qu’elle ne comprend pas, devient lassant. D’ailleurs, je me demande pourquoi je parle d’Isandra au féminin. Car, en réalité, seul un homme peut être aussi khon. Ce ne sont pas les exemple qui manquent, surtout à la télé. Du coup, je m’interroge : et s’il s’agissait d’un garçon qui se déguise en fille ? Un travelo, quoi ! Quelqu’un de vieux, de terriblement seul, de modeste aussi car son papounet n’avait pas prévu la chute de l’ariary. Bref, une sorte de bigote malfaisante qui trompe son ennui en se fardant devant l’écran de son ordinateur. Séduisante, non ? Je parle de l’hypothèse, bien sûr...
      Et, pour conclure : il ou elle aurait au moins pu se fendre d’une petite phrase de compassion à l’égard de la victime innocente d’Ambalavao. Mais non, rien, pas un mot ! C’est tellement bon, le malheur des autres ! Crois-moi, tu es minable Isandra. Définitivement minable.

    • 19 février à 09:54 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      ’’Dieu y pourvoira’’, dit-il...

      Ne faisons pas de jaloux ! Au tour de Rambo, maintenant. Se disant démographe après avoir prétendu être un brillant étudiant, un professeur, un homme d’affaires, un conseiller du président, un pilleur d’entrepôt et un futur ex-consul général, voici que le gros mythomane du forum mélange le malthusianisme, l’avortement, le mariage homo et les divorces simplifiés ! Avec tout l’aplomb des ignorantins, il en conclut que ces abominables mœurs occidentales éloignent de Dieu et aboutiront à l’extinction de la race humaine...
      Cela dit, si j’en crois l’Insee, ’’En 2017, la population mondiale a franchi le seuil de 7 milliards et demi d’habitants. Elle ne comptait qu’un milliard en 1800 .../... Elle devrait continuer à croître et pourrait atteindre près de 10 milliards en 2050’’. L’extinction n’est donc pas pour demain.
      Il serait même judicieux de calmer un peu le côté ’’reproducteur stakhanoviste’’ de la moitié mâle de l’humanité afin de permettre à l’autre de vivre paisiblement avec un ou deux enfants par mère, si celles-ci le souhaitent bien entendu.
      L’autre solution face à la surpopulation : on meurt tous de faim en récitant des versets bibliques. ’’Mais non, pas du tout !’’, réagit notre prosélyte qui précise : ’’Dieu a pourvu l’humanité de toutes nourritures’’... Question : pourquoi, alors, des dizaines de milliers d’enfants, pour ne parler que de Madagascar, meurent-ils de faim ou souffrent-ils d’une malnutrition telle que leur espérance de vie est compromise ? Question subsidiaire : qu’est-ce qu’il fout le Divin dealer de nourritures pour tous ?
      Pour ma part, observant que les ’’riches’’ ont déjà offert des milliards et des milliards d’euros en pure perte à ceux qui prétendent aider les pauvres, je préconise l’euthanasie des dévots sectaires (juste pour le plaisir) et l’accès gratuit pour tous les êtres humains normaux aux méthodes contraceptives et abortives légales. Les femmes seront ainsi libres de leur corps et, avec un peu d’éducation et d’instruction, dans quelques courtes années elles ne voudront jamais plus avoir sept, huit ou dix enfants à partir de leurs 15 ou 16 ans pour en mourir d’épuisement à 40 !
      PS - Par pitié, qu’Isandra ne la ramène pas avec son ’’abstinence’’. Tout le monde n’est pas comme elle, heureusement, et la majorité des êtres humains aspirent à une vie normale dont les plaisirs sexuels font partie ! Ce qui ne veut pas dire se reproduire comme le font les lapins.

    • 19 février à 09:55 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Un minet blond aux yeux bleus...

      Vous voilà prévenus chers forumistes, au gré de ses bouffées délirantes du samedi matin, notre prédicateur a déjà jeté à la poubelle Voltaire, Spinoza, Socrate, Aristote, Héraclite, Darwin, Copernic, Galilée, Archimède, Einstein, Pythagore de Samos et une bonne centaine de prix Nobel, toutes spécialités scientifiques confondues. Il lui reste, avant de les prendre pour des moins que rien, à apprendre qui étaient Ptolémée (Claude), Bruno (Giordano), Serres (Michel), Hawking (Stephen), Kepler (Johannes) et quelques centaines d’autres génies qui ont traversé les siècles. Ensuite, place nette. Tabula rasa, comme la Terre après le Déluge ! Plus de chercheurs, plus de philosophes, plus d’athées ou de grands fous agnostiques, que du solide ! En copiant-collant les écrits d’un vague pharmacologue décédé en 2009 (Philippe Gold-Aubert), Rambo, auxiliaire de Dieu himself, vous expliquera que création et évolution vont de pair. Encore de la propagande...
      Vous apprendrez ainsi qu’Adam est bel et bien ’’né il y a environ 5.760 ans’’ (j’aime bien le ’’environ’’) et qu’il s’agit d’un blond aux yeux bleus. Ben oui, c’est comme ça dans les livres d’images créationnistes. Et, même au plafond de la Chapelle Sixtine, c’est un blondinet peint par Michel-Ange qui, il faut bien le dire, était un pédéraste un rien refoulé mais très actif tout de même. Les dernières découvertes scientifiques vous diront, elles, que nos ancêtres du genre humain étaient surtout des Noirs bien noirs aux cheveux crépus. Pas tout à fait des Merina, quoi. Mais les scientifiques, hein ! Rien que des créatures de Belzébuth !
      P’têt bien que notre khon de service pourra même vous expliquer, Bible en main, l’origine des protons ou des neutrons thermiques, celle de la gravitation quantique ou bien encore le pourquoi des ’’trous noirs’’ et je vous passe les positrons qui, eux, ne me semblent pas très catholiques. Et les exoplanètes, alors ? Et les milliers de milliards d’étoiles de l’univers qui recèle sans doute des clones parfaits de notre système solaire avec pleins de petits Rambo dessus ? Et les ossements humains (Homo Sapiens) datant de plusieurs dizaines de milliers d’années ? Mais, taisez-vous, mécréants ! On vous a dit 5.670 ans, c’est écrit, point barre !
      PS - Ah, j’oubliais, la foi est une grâce, pas un diplôme qu’on achète en promotion à la sortie d’un cours biblique ou dans le local à poubelles d’une grandes écoles d’Aix-en-Provence...

    • 19 février à 09:56 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Quelques miettes en guise d’au-revoir...

      Si élections il y a, elles n’auront pas lieu avant plusieurs mois à Madagascar. Et, d’ici-là, chacun se sera montré encore plus bête et menteur que son adversaire. Un spectacle à vomir et beaucoup de temps à perdre. Je m’éclipse donc de ce forum pour un temps indéterminé. Et je le fais dès ce matin, aux aurores et une tasse de thé de Sambahavy à la main, comme il se doit. Auparavant je vous offre encore ces quelques ’’miettes’’ qui me restaient sous le coude. Si vous en avez l’appétit, ne vous gênez pas. (NDLR - Il fait trop long, le Dadabe, non ?)

      * Ma grosse vieille mémère, qui ne manque jamais une occasion de fustiger ceux qui donnent des liens internet contraires à ses convictions, n’y voyant que des documents trafiqués, n’a pas hésité, vendredi à 16h45, à illustrer sa réponse à Arsonist par un petit contenu Youtube conçu par... Jeannot ! Son pote Jeannot de Madagate ! Comme chacun le sait, ce comique qui roule pour le lapinou aime les informations aussi claires que l’eau de l’Ikopa après avoir traversé les bas quartiers de Tana, un jour d’inondation. Une référence, quoi !

      * En temps normal, Betoko, qui n’appartient malheureusement pas à une espèce de khon en voie de disparition, réagit avec la promptitude d’un vieux à qui on conteste les droits à profiter de sa petite retraite acquise ’’andafy’’. Et, face à un contradicteur, il exige d’emblée des ’’preuves’’... Mais, cela, c’était avant. Car, à présent, le Betoko sucre les fraises. Le grand âge, le ’’toaka gasy’’ mélangé à la THB tiède et les vieilles ’’guides touristiques’’ de Morondava ont eu raison de sa santé... Faut comprendre.

      * Comme chacun le sait, un lapinou ordinaire mange des carottes et de l’herbe. Mais il semblerait qu’un lapinou franco-malgache ne la mange pas, l’herbe. Ben non, il la fumerait... Stupéfiant, non ? Naturellement, je répète ce que ’’on’’ m’a dit. Ben oui, sur ce forum les rumeurs les plus incertaines sont prises pour paroles d’évangile, alors à mon tour je transmets mes ’’informations’’. Ainsi, en ses vertes années, le lapinou aurait-il beaucoup fréquenté Mary, Juana et les autres copines spécialistes du pétard. Pétards qu’elles avaient d’ailleurs plutôt appétissants.

      * Ah, le bon temps ’’manana-penitra’’ où le Fanta Orange coulait à flots ! Durant son parcours transitionnel d’autocrate de salon, le ’’tortillard’’ (surtout de l’arrière-train) aurait, dit-on, continué de carburer à l’énergie verte. C’était, me dit-on encore, son côté écolo et surtout alternatif : un coup je promets, un coup je ne tiens pas ma promesse. Aujourd’hui, un peu bouffi et doublé par son fiston sur les réseaux sociaux (hé oui, maintenant le beau gosse c’est le pitchoun !), il fait quoi notre ’’révolutionnaire’’ aux allures de putschiste ? Ben, il cause à la télé et a du chagrin, le pauvre lapinou... Assez comique, entre deux autres publicités.

      * L’autre jour, un certain Emilhiot Mamy Marozara, présenté par Midi-Madagasikara comme étant le directeur administratif et financier de la société Eosol Madagascar, a proposé ’’que ceux qui doivent prêter serment avant d’entrer en fonction le fassent sur leurs tombeaux familiaux. Car on ne saurait trahir une parole donnée aux Razana’’. Et si on leur fichait la paix, aux ancêtres ? Du moment qu’on les aère de temps à autre, ils sont contents les ’’razana’’ et ils ne demandent rien à personne en fermant les yeux sur nos petites faiblesses humaines.

      * Et puis, compte tenu de la ’’grande qualité’’ de ceux qui sont appelés à prêter serment, il est à craindre que cela ne serve à rien. Sans parler des frais de déplacements sur des routes impraticables, même avec un gros 4x4 offert par l’aide internationale... Non, voyez-vous, le plus simple serait de jurer sur une vraie Constitution malgache, garante de la République. Et pour les parjures, un an ferme à Tsiafahy. Paraît que le séjour vaut le détour. Aucun projet en vue pour agrandir Tsiafahy ? Ah bon...

      See you later, si je veux.

    • 19 février à 10:40 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      « Aux petits des oiseaux Dieu donne la pature »" écrivait le Poète
      Aux petits des oiseaux ,peut etre ,mais pas aux Zazakely
      Isandra ,Rambo Intercedez auprés de celui qui est roi dans les Cieux

  • 19 février à 09:55 | TRICE (#10015)

    Un tout nouveau Andry Rajoelina technocrate,mature,dynamique et aussi donneur d’espoir qui s’est apparu au public. Un homme d’Etat responsable qui a su demander pardon au peuple malagasy qu’on peut qualifier d’acte plein de sagesse.

  • 19 février à 09:58 | Albatros (#234)

    « 09:22 », « 09:24 », « 09:30 », « 09:37 », « 09:39 », « 09:42 », « 09:45 » ; « 09:47 » !!!!.

    Un beau tir groupé, des fans de « l’homme d’Etat qu’il nous faut » !!!!.

    Ca frôle l’automate !!!.

    • 19 février à 11:10 | poiuyt (#584) répond à Albatros

      Analyser la série des numéro, leur contiguïté. La même personne ou une équipe de quelques claviers qui démarrent en même temps.

    • 19 février à 20:22 | Belakana (#7721) répond à Albatros

      Les suricates sont de retour, à la mode nord-coréenne.

  • 19 février à 10:03 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    J’ai déjà balancé le conseil ci-dessous à l’endroit des 2prétendants à la magistrature suprême en 2013 entre les 2 tours et je vais encore le transcrire ici dès maintenant pour le président Andry Nirina Rajoelina (NY HENDRY HONO NO ANARINA FA RAHA NY ADALA NO ANARINAO NY LAMBANY NO ARIANY) :
    Mr le futur président :

    « Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux »

    « Sache, ANR, que vous voulez être président d’un pays qui a connu dans le passé des gouvernements justes et injustes. Les gens vont t’observer comme tu observais les présidents qui t’ont précédé. Ils parlent de toi comme tu parlais d’eux. Ce sont eux qui fournissent la preuve de tes actions. Que ton trésor préféré soit donc le trésor de bonnes actions. Contrôle tes désirs et abstiens-toi de ce contre quoi tu as été servi. C’est seulement par une telle abstinence que tu pourras distinguer le bien du mal.
    Développe dans ton cœur le sentiment d’amour pour ton peuple, et fais-en la source de bonté et de bénédiction pour lui. Ne te comporte pas en barbare envers tes citoyens et ne t’approprie pas ce qui leur appartient. Rappelle-toi que les citoyens d’un État sont de deux catégories. Ils sont soit tes frères en religion, soit tes semblables en genre. Ils sont susceptibles de commettre des erreurs, et sujets aux maladies. D’aucuns commettent effectivement des erreurs ; pardonne-leur comme tu aimerais que Dieu te pardonne. N’oublie pas que tu es placé au-dessus d’eux, tout juste comme les lois sont placés au-dessus de toi. Et puis c’est Dieu Lui-même qui est au-dessus de ceux qui t’ont élu président. IL t’a confié cette position afin que tu te montres capable de te charger d’eux. Rappelle-toi ! Tu seras jugé sur ce que tu auras fait pour eux.
    Ne leur dis pas : « Je suis votre suzerain et votre dictateur. Vous devez donc vous plier à mes ordres », car cela corromprait ton cœur, affaiblirait ta foi en la religion et susciterait des désordres dans l’État. Si le pouvoir engendre en toi le moindre sentiment d’orgueil et d’arrogance, considère alors le pouvoir et la majesté du Royaume Divin qui gouverne l’univers et sur lequel tu n’as pas le moindre contrôle. Cela restituera à ta raison fantasque le sens de la mesure et te rendra calme et affable. Garde-toi de te mettre à l’encontre de la majesté et de la grandeur de Dieu, et n’imite jamais Son Omnipotence, car Dieu rabaisse tout rebelle contre Lui, et quiconque se montre cruel envers les hommes.
    Sois respectueux, dans tes actions, des droits de Dieu et de ceux des hommes, et en même temps, persuade tes compagnons et tes proches de faire de même. Autrement, tu auras fait injustice à toi-même et à l’humanité. Et alors aussi bien Dieu que les hommes deviendront tes ennemis. II n’y a de salut nulle part pour un homme qui se rend ennemi de Dieu. Il sera considéré comme quelqu’un qui est en guerre avec Dieu jusqu’à ce qu’il se repente et demande pardon. Rien ne prive l’homme des bénédictions de Dieu, ni n’attire Son courroux contre Lui, autant que l’oppression. Donc, c’est pour cette raison que Dieu prête oreille aux opprimés et qu’Il traite les oppresseurs sévèrement.

    à suivre..

    • 19 février à 10:54 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Au nom de Dieu le clément ,le miséricordieux
      Que le fidèle à la foi de l’Islam ne décapite plus la femme ,l’enfant ,l’époux
      Qu’il ne jette plus sa bombe dans la foule en prières dans la mosquée
      Qu’il ne purifie plus la ville par le feu ou les balles
      Qu’il ne viole plus les filles captives ou mises sur le marché

      Qu’il soit Humain enfin !

    • 19 février à 11:57 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vatomena,

      Seule la volonté de Dieu qui s’est réalisée mais pas autres choses : Ne vous en faites, le bon Dieu réconnait toujours les siens et nous ne sommes que de passage sur cette terre (une centaine d’année au max).

    • 19 février à 13:27 | tanguy37 (#7699) répond à plus qu'hier et moins que demain

      laissez le bon dieu faire ce qu’il a à faire !!!et foutez lui la paix !
      quant a vos elections(dont tout le monde se fout !!!)on prend les memes et on recommence !!!!!

    • 19 février à 15:00 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Par la grace d’Allah ,le clément et le miséricordieux ;L’Islam est devenue la première religion en France dans les prisons.

      Par Dieu ,le clément et le miséricordieux , L’Islam est devenu la première religion de France ...dans les prisons

      Par Dieu le clément et le miséricordieux

    • 19 février à 16:44 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vatomena,

      La voie du seigneur est impénétrable et tant mieux si c’est en prison car ce sera des racailles en moins pour la société occidentale et des Djihadistes en plus pour l’Islam : Que demande le bon Dieu ? C’est de faire de nous tous ses ouailles peu importe le lieu et notre statut social n’est-ce pas ?

      Alhamdoulilah

  • 19 février à 10:05 | betoko (#413)

    j’aurais aimé que les journalistes pro HVM ey pro R8 lui posent des questions pertinentes afin que toute la population connaisse la vérité Mais certainement Andry Rajoelina aura l’occasion de les invitrer
    J’attends toujours la réponse du TPI selon la quelle les ZD ont déposé plainte contre l’ex predident de la trandition
    Message à ce débile de Dadabe .He vieux crouton c’est l’occasion pour toi d’aller insulter Andry Rajoelina face à face si tu as des coui...
    car certainement il va faire campagne un peu partout y compris à Antsirabe
    J’ai suivi sa prestation jusqu’à la fin hier , un homme inculte ne s’exprime pas de cette façon (bac -3 ou bac -12) J’aurais aimé que aussi bien les journalistes que le public luiposent des questions pertinentes Exemple sur les soit disant ses biens à l’île Maurice ou à Doubai
    j’espère quà d’autres occasions il aura le plaisir de nous éclairci à ces sujets

  • 19 février à 10:12 | Dadabe (#9116)

    Le Khon du jour
    Un lapinou à la télé : ’’je ne suis pas un putschiste, je suis un révolutionnaire’’. Fallait oser !

    • 19 février à 11:11 | betoko (#413) répond à Dadabe

      Ce qui esttout a fait exacte Il nous avait expliqué pourquoi ? Est ce celui qui a remplacé Robert Mungabe et celui qui aJacob Zuma sont des putschistes ou mieux encore ils ont fomenté un coup d’état vieux kon ?

  • 19 février à 10:15 | Olivier (#10128)

    c’est vrai ce que Andry Rajoelina a dit : pourquoi on a tout mais on a rien !
    il faut rassembler nos forces pour un avenir meilleur de Madagascar !

  • 19 février à 10:27 | Tax boom (#10141)

    Un homme visionnaire, créateur d’énergie qui a su défendre techniquement et avec pragmatisme le fruit de ses 4 ans de réflexion. Çà se voit qu’il a changé l’équipe qui l’entoure et qu’il est plus que jamais prêt à appliquer des solutions concertées avec les Malagasy de tous bords sans distinction.

  • 19 février à 10:33 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE :

    Le genre humain

    Observe la justice dans l’administration et impose-la à toi-même. Cherche à satisfaire le peuple, car le mécontentement des masses peut stériliser le mécontentement de la minorité des privilégiés, et le mécontentement de la minorité se dissout dans le contentement de la majorité. Rappelle-toi que la minorité des privilégiés ne se joindront pas à toi aux moments difficiles. Ils tenteront de détourner la justice, demanderont plus qu’ils ne méritent et ne montreront aucune gratitude pour les faveurs dont ils auront bénéficié. Ils se montreront rétifs dans l’épreuve et les tribulations, et ils n’éprouveront aucun regret pour leurs défauts. C’est le commun des mortels qui combat l’ennemi. Donc maintiens des contacts intimes avec les masses et sois attentif à leur bien-être.
    Repousse celui qui met en évidence les faiblesses des autres, Car, après tout, les masses ne sont pas exemptes de faiblesses. II est du devoir du gouvernant de les protéger. Ne mets pas en lumière ce qui est caché, mais essaie d’effacer les faiblesses qui ont été mises sous les projecteurs. Dieu voit toutes choses que tu ne vois pas, et Lui seul, s’en occupera. Fais de ton mieux pour couvrir les défauts du peuple afin que Dieu couvre les tiens que tu aimerais cacher aux yeux des gens. Débarrasse-toi de tout sentiment d’inimitié entre eux. Mets-toi à l’abri de toute action qui ne soit pas digne de toi. Ne t’empresse pas de croire les calomnies, car les calomniateurs sont des fourbes sous l’apparence d’amis.

    Les Conseillers
    à suivre..

    • 19 février à 17:42 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Sombre endoctriné !
      Si l’ islam s’ est développé dans les prisons, c ’est que tes frères y sont à 75% !
      Comme des kons les Français payent pour ces racailles, bien sur que les Français ne sont pas racistes, particulièrement les embrayages , ils les foutent juste en tôle, c ’est plus humaniste que de les traiter de nikleurfatma ...
      Castration chimique pour tous ces ouak / : ♂︎ comme ♀︎ . / !

  • 19 février à 10:33 | Isambilo (#4541)

    Faire du neuf avec du vieux. Vaste programme dont on peut faire l’économie. D’autant plus que ceux qui sont en place ne voudront pas renoncer la victime.

  • 19 février à 10:36 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE :

    Les Conseillers

    Ne prends jamais pour conseiller un avare, car il te détournerait de la magnanimité et te ferait craindre la pauvreté. Ne demande pas conseil à un lâche, non plus car il ébranlerait ta résolution, ni à un homme cupide car il t’inciterait à devenir tyran. En effet, l’avarice, la lâcheté et la cupidité font perdre à l’homme sa confiance en Dieu.
    Le pire conseiller est celui qui a servi de conseiller à des gouvernants injustes et qui a partagé leurs crimes. Ainsi, ne laisse jamais des personnes ayant été les compagnons de tyrans ou ayant partagé leurs crimes, devenir tes conseillers.
    Tu peux faire appel à des personnes bien meilleures que cela. Tu peux avoir des hommes doués d’intelligence et de prévoyance sans être contaminés par le péché ; des hommes qui n’ont jamais assisté un tyran dans sa tyrannie, ni un criminel dans son crime. De tels hommes ne seront jamais une charge pour toi. Bien plus, ils seront une source d’aide et de force pour toi, à tout moment. Ils seront des amis pour toi et des étrangers pour tes ennemis. Choisis de tels hommes pour te tenir compagnie aussi bien en privé qu’en public. Même parmi ceux-ci donne la préférence à celui qui a tendance à te dire tes vérités, même les plus amères, et à celui qui ne t’encourage pas à avoir des penchants que Dieu n’aime pas que Ses amis développent chez eux.
    Attache-toi à des personnes droites et pieuses et fais-leur comprendre clairement qu’elles ne doivent jamais chercher à te flatter ni à te créditer d’une bonne action que tu n’aies jamais faite, car la tolérance de la flatterie et le faux compliment stimulent la fierté chez l’homme et le rendent arrogant.
    Ne traite pas de la même façon le bienfaiteur et le malfaiteur, car cela découragerait le premier, et encouragerait le second à persister dans le mal. Traite chacun d’eux selon ses mérites. Sache que la confiance et la bienveillance mutuelles entre le gouvernant et les gouvernés ne peuvent avoir lieu qu’à travers la bonne volonté, la justice et le service rendu. Cultive donc la bienveillance chez les gens, car seule la bienveillance te sauvera des troubles. Ta bonne volonté à leur égard sera payée en retour par leur confiance en toi, et le mauvais traitement, par leur mauvaise volonté.
    Ne méconnais pas les nobles traditions des premiers membres de cette communauté, traditions qui ont apporté l’harmonie et le progrès aux gens, et n’entreprends rien qui puisse diminuer leur utilité. Les hommes, qui avaient établi ces bonnes traditions ont eu leur récompense, quant à toi, tu seras responsable, si elles sont abandonnées. Essaie toujours de tirer quelque chose de l’expérience des gens instruits et sages, et de les consulter, en ce qui concerne les affaires d’État, cela t’aidera à maintenir la paix et la bonne volonté que tes prédécesseurs ont établies sur terre.

    Les différentes classes sociales
    à suivre...

  • 19 février à 10:43 | tsimbamarina (#9480)

    Putchiste, révolutionnaire ???? Neni ! Si lepays est dans cette état lamentable c’est à cause de toi ANR ( A Ne Rie) . Tu crois que les affaires auraient tant prospéré que du temps de la Transition. Avant notre étique et moral étaient au niveau 3/20 avec RAVALOMANANA RATSIRAKA, maintenant on est à MOINS 5 depuis cette foutue Transition. ON ne change pas une constitution durant un transition , on nous l’a imposé, les bœufs étaient interdits d’exportation, la Transition l’a libéralisé, le trafic d’or était minime, la transition l’a multiplié par l’infini avec Bénédiction des Autorités, On a achété l’avion A340 le plus pourri pour Air Mad.... Bravo ANerie, si tu te présentes DJ de mes deux, il aura une vraie révolution pour te mettre à l’ombre définitivement...

    • 19 février à 16:20 | Turping (#1235) répond à tsimbamarina

      Derrière ce projet de l’IEM , suscite toujours des élucubrations médiatiques.Vu ,les trafics illicites de BDR, or ,etc ... richesses amassés illégalement par les Ministres et ceux qui ont tiré les ficelles durant la période transitoire ,on a dû mal à y croire en se posant la question,. : Comment parviendra t-il à réaliser de tel projet d’envergure sur l’énergie renouvelable qui demande d’abord une bonne gouvernance qui vise réellement l’intérêt collectif des malgaches ?
      - Une rédemption d’un foza Visionnaire qui a démontré pourtant l’effet contraire dans le passé !?
      - Avec quelle équipe ?
      - Le peuple malgache n’attend que du concret.On en est là pour le moment . Plutôt dans une situation chaotique ,de crises depuis des décennies avec des pratiques malsaines ,de corruption pour faire la politique.

    • 19 février à 16:39 | Turping (#1235) répond à tsimbamarina

      Richesses amassées illégalement.,....

  • 19 février à 10:47 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE :

    Les différentes classes sociales

    Rappelle-toi que le peuple est composé de différentes classes. Le progrès des unes dépend de celui des autres et aucune d’elles ne peut prétendre être indépendante des autres. Nous avons une armée formée de soldats de Dieu. Nous avons nos officiers civils avec leurs établissements, notre judicature, nos percepteurs et nos officiers de relations publiques. Le public lui-même" est composé de croyants et de non croyants, et parmi eux, il y a des commerçants, des artisans, des gens sans emploi, des indigents. Dieu a prescrit pour eux des droits, des obligations et des devoirs personnels qui sont mentionnés dans la sainte écriture et dans l’histoire des grands hommes.
    L’armée, par la grâce de Dieu, est comme une forteresse pour le peuple et elle assure la dignité de l’État. Elle préserve le prestige de la Foi et maintient la paix du pays. Sans elle, l’État ne peut se maintenir. Et réciproquement, elle ne peut se tenir sans l’appui de l’État. Nos soldats ont prouvé qu’ils sont les plus forts face à l’ennemi, grâce au privilège que Dieu leur a accordé de combattre pour Lui, mais cela ne les empêche pas d’avoir des besoins matériels pour mener à bien leur tâche, cela les fait dépendre des revenus de l’État. Quant aux militaires et à la population civile qui paient des impôts, ils ont besoin de la coopération des autres : la judicature, les officiers civils et leurs administrations. Les juristes appliquent la loi civile et criminelle, les officiers civils collectent les revenus et s’occupent de l’administration civile avec l’aide de leurs établissements. Et puis, il y a les marchands et les commerçants qui contribuent à renflouer les caisses de l’État. Ce sont eux qui parcourent les marchés et qui sont les mieux placés pour s’acquitter des obligations sociales. Il y a aussi la classe des pauvres et des nécessiteux qui doivent être pris en charge par les autres classes. Dieu a donné une occasion appropriée aux uns et aux autres de rendre service. Puis toutes ces classes ont des droits sur l’administration. L’administrateur doit donc y faire face.
    Il doit veiller au bien de toute la population, tâche dont il ne pourrait pas s’acquitter convenablement sans porter un intérêt personnel à son exécution et sans implorer l’aide de Dieu. En effet, il lui est indispensable de s’imposer ce devoir et de supporter avec patience les difficultés et les inconvénients qui surgissent devant lui accidentellement.

    L’armée et les hommes d’armes

    à suivre...

    • 19 février à 11:19 | Ramarolanoana J (#1663) répond à plus qu'hier et moins que demain

      On reconnait l’arbre à ses fruits. Quels fruits, notre DJ a-t-il produit pendant la transition ? a-t-il montré le bon exemple ? Quel est le bilan du putsch de 2009 ? Est-ce que ce bilan négatif, sur tous les plans (économie, sécurité, politique et mentalité), est caractéristique du régime HVM ou a commencé avec la transition et HR et co. n’ont fait que l’amplifier ? Il faut voir plus loin que le bout de son nez svp.
      Comment peut-on être assez K.O.N. pour croire encore à l’affabulation de ce type ?

    • 19 février à 11:40 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour RJ 1663,

      Vos questions sont louables mais laissons les électeurs répondre à ma place le moment venu : Patience mon cher ami et vous aurez la réponse à tous vos soucis.

  • 19 février à 10:55 | Isandra (#7070)

    La France avait besoin de retour De Gaulle en 1958,...pour la sauver au bord de troubles,...

    Le pays est dans le gouffre, il nous faut un homme d’Etat pour l’en faire sortir,...

    Cet homme est plus que jamais déterminé et ayant une volonté hors du commun pour sauver Madagascar, et rattraper notre retard de 50 ans,...Ce genre de type qu’il nous faut,...

    L’avenir de notre pays est entre vos mains les Malagasy, ne ratez pas cette occasion pour sauver notre pays,...

    • 19 février à 11:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Andry Rajoelina a formulé un mea-culpa public pour l’élection de Hery Rajaonarimampianina à la Magistrature suprême. « Je présente mes excuses et je demande pardon auprès du peuple malgache pour avoir proposé et soutenu sa candidature lors de l’élection présidentielle de 2013 »

      Seul un homme d’Etat qui n’hésite pas de faire ce genre de méa-culpa,...qui reconnait ses erreurs,...

      Vous êtes excusé Monsieur le Président, dans la précipitation, ça arrive. La CI qui a exigé le NI...NI est la fautive,...

      C’était le cas aussi de la partie adverse, « Zoma mahafinaritra »,...mais, Ravalo ne reconnaîtra jamais ses erreurs,...

    • 19 février à 11:42 | tiryco (#9153) répond à Isandra

      s excuser a la télé devant son peuple n est pas une preuve de bonne conduite surtout en politique, sa prouve déja beaucoup de fragilités de la personnalité du futur candidat
      cela ne prédit rien d bon

    • 19 février à 12:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Au contraire, c’est une force,...

      Le mea-culpa est un signe d’humilité dont un homme d’Etat doit avoir. « Il va donc de soi que l’humilité sincère favorise les bonnes relations avec autrui et contribue à la sécurité et à la stabilité affectives. » Et la vraie grandeur ne naît pas de l’orgueil, mais de l’humilité.

  • 19 février à 11:00 | Dadabe (#9116)

    Khon du jour et clap de fin

    Un lapinou à la télé : ’’je ne suis pas un putschiste, je suis un révolutionnaire’’. Fallait oser !
    Pour une fois, j’ai fait court, non ?... Mais bon, il est neuf heures à Paris et je déconnecte aussi mon petit robot qui répète, répète, répète...
    Comme Albatros, je constate avec plaisir qu’Isandra a eu du boulot ce matin ! C’est bien. Excellent pour la circulation sanguine. Et puis elle se sent moins seule et se croit utile. C’est important, de croire...
    PS - Si c’est vraiment bien payé (pas d’argent sale à blanchir, promis ?) je poserai peut-être ma candidature pour faire la propagande du lapinou en bon français. Quand il sera lui-même candidat, of course. J’ai donc le temps... Bye, bye.

    • 19 février à 11:21 | betoko (#413) répond à Dadabe

      je t’avais dit le jour où il organisera un meeting à Antsirabe vas y et insulte lui face à face si tu as des coui....et aussi pose lui toutes les questions que tu veux comme je l’avais déjà fait à lambassade de Madagascar à Paris en 2010 et en 2012 C’est quelqu’un avec le quel on peut discuter et il est tres ouvert
      En tout cas aussi bien le HVM que Hery Rajao en ont pris pour leur grade J’ai hate d’entendre leur réaction

    • 19 février à 11:34 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Narcisse,...

      « faire la propagande du lapinou en bon français. »

      Un bon français ne suffit pas, la preuve, certains candidats qui parlent bien le Français que Macron n’ont pas gagné face à lui,...

      Les gens narcissique qui tardent à parler de lui que les autres ne passent pas,...ils font fuire les gens,...sauf ses fidèles lèches bottes,...

      Il faut être humble pour présenter aux Malagasy un candidat qu’il leur faut,...parce qu’on n’est pas dans un amphi ou un centre de la littérature, mais, on s’adresse aux publiques lambda Malagasy qui aiment écouter les gens de conviction parlant comme eux,...et connaissant bien leur vraies réalités, mais non pas superficielles,...

    • 19 février à 11:44 | poiuyt (#584) répond à Dadabe

      C’est vos 2 deniers contradicteurs des tiens ne vous arrivent pas à la cheville. Hi. Le poiuyt t’arrive juste au talon.

      Non ne partez pas ; juste faites plus court, en allant au fait. Pour le reste, créez-vous un blog, et laissez le lien ici. Vous en valez largement le détour.

      Le dijéi est toujours immature ; encore dans le superlatif ; à prendre référence dans wiki ; et penser ainsi être à l’abri. C’est de l’illétrisme, un manque de niveau, mais il ne le sait pas. Que sait-il ? Qu’a t il révolutionné en bien ? Il ne parle pas de ses karanes, ni de ses morts, ni de ses bdr.
      Vu que le rajao est en place, boulonné, il regarde vers Ra8 pour une coopération qu’il espère de ses voeux à peine voilés.
      Pour la présentation d’escuses à la nation, Ra8 l’avait fait avant lui.
      On connait ses larmes de crocodiles devant la porte du journaliste décédé à cause de lui, quand bien même par des balles perdue.
      On devine la surenchère pour l’apui du xénonégro entre les rajao et joel. C’est à qui montrera le meilleur arrière train. La question est aujourd’hui, concernant l’enrolement du joel : COMBIEN. Combien le rajao lui proposerait, combien Ra8 lui proposerait pour qu’il soit plutôt second. Quand il sera payé, il ira dépenser à Maurice ou Dubaï.
      Pourquoi ne lui a t on pas posé la question de sa richesse, puis qu’il était pseudo-président bénévole ?
      Pourquoi ne lui a t on pas posé la question de sa longue absence qui finit bien opportunément ? comme pour cueillir les richesses des fous (harena adala tompo). Les dis fous, pour lui, sont les gasy, tous les gasy.
      Pourquoi ne parle t il pas de son parti des victimes de son putsch ? l’ av7 ? Il a oublié de leur signifier juste un ti salut ? l’ignoble. ça un mature ? Il faisait déjà les mêmes erreurs durant sa transition. Il disait des inepties, surtout quand cela vient de lui. Ratsiraka disait à Maputo : « Il ne sait pas ce qu’il veut. »

    • 19 février à 11:47 | poiuyt (#584) répond à Dadabe

      C’est vos 2 deRniers contradicteurs des tiens ne vous arrivent pas à la cheville. Hi. Le poiuyt t’arrive juste au talon. Particulièrement la khon traductrice.

    • 19 février à 12:46 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      Pouyt,...

      Andry suit sa stratégie de communication, jusqu’à maintenant sa faute, pendant que certains forumistes (pro-Ra8) perdent leur temps à donner les notes à ceux qui sont les meilleurs sur ce forum,...

    • 19 février à 13:11 | tgv_ihany (#9410) répond à Dadabe

      tu es vraiment un « antidahy » à la retraite qui delire totalement.

  • 19 février à 11:36 | FINENGO (#7901)

    Bonjour.
    Je trouve ça lamentable, que ce matin, on parle du retour de l’imbécile de DJ Bac-7, et que Samedi 17 de ce mois, donc ce Week-end, un Bloc de Pierre de quelques Tonnes, s"est détaché de la falaise d’Ampamarinana et dans sa course aurait détruit 2 Maisons, causant la mort de 7 Personnes et faisant plusieurs Blessés.

    Même sur MT à priori on n’en parle pas.
    Ceci démontre bien, les considérations que l’on porte aux pauvres gens. J’ai vu les Photos via un Ami du Canada, et les personnes touchées, ne sont pas des riches, donc des moins que rien, pour certaines personnes et que ça ne valait pas le coup d’en parler.
    Ca c’est bien Madagascar. Lamentable Pays.
    Bonne journée..tout de même !!!

  • 19 février à 11:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE :

    L’armée et les hommes d’armes

    Sois particulièrement attentif au bien-être de ceux dans l’armée, qui sont, à ton avis, sincèrement attachés à Dieux et à la paix sociale, loyaux envers leurs chefs et , aux moments passionnels, sauraient se retenir et écouter de sang froid des remontrances sensibles, ainsi que ceux qui sont capables de secourir les faibles et de s’opposer aux oppresseurs puissants, et ceux qui ne se laissent pas entraîner par un tempérament violent lorsqu’ils sont soumis à une provocation violente, et qui ne chancellent dans aucune circonstance.
    Établis des contacts intimes avec des familles de bonne réputation, intègres et d’un passé glorieux, et attire vers toi des hommes braves, de bon caractère, généreux et d’une disposition bienveillante, car telle est l’élite de la société.
    Prends soin d’eux avec la même tendresse que tu montres pour tes propres enfants. Ne leur rappelle aucune faveur que tu leur aurais faite, et ne sous-estime aucune marque d’affection qu’ils te montreraient en retour. Une telle conduite dénote la loyauté, la dévotion et la bienveillance. Sois attentif à leurs soucis les plus insignifiants et ne te contente pas seulement de l’aide générale que tu leur aurais apportée, car parfois une attention opportune à l’un de leurs petits soucis leur apporte un immense soulagement. De cette façon, ces gens-là ne t’oublieront pas au moment du besoin.
    Il t’appartient de choisir pour le commandement de tes troupes quelqu’un qui s’impose comme devoir la tâche d’aider les hommes qu’il commande et de veiller sur leurs familles lorsqu’ils se trouvent loin de chez eux, ce qui permettrait à toute l’armée de se sentir unie dans la joie et dans le malheur. Cette unité de destin apporte aux combattants une force supplémentaire face à l’ennemi. Continue d’avoir une attitude aimable envers eux afin qu’ils se sentent toujours attachés à toi. La réalité est que le vrai bonheur d’un président réside dans l’établissement de la justice dans l’État et le maintien des relations affectueuses avec les gens. La sincérité de leurs sentiments est exprimée par l’amour et le respect qu’ils te montrent, et c’est de ces sentiments que dépend le salut de l’administration.
    Tes conseils pour l’armée seraient sans effet, à moins que et jusqu’à ce que tu te montres affectueux aussi bien envers les soldats qu’envers les officiers, ce qui les empêcherait de considérer le gouvernement comme un fardeau oppressif ou de contribuer à sa chute.
    Continue de satisfaire leurs besoins et complimente-les de plus en plus pour les services qu’ils ont rendus. Une telle attitude, s’il plaît à Dieu, encourage les braves et incite les timides aux actes de bravoure. N’attribue pas à un autre l’erreur de quelqu’un, et ne sois pas avare de compliments pour les prouesses accomplies. Veille à ne pas accorder de faveurs imméritées à quelqu’un en raison de sa position familiale et à ne pas priver de récompense quelqu’un qui accomplit des exploits, mais qui appartient à une famille modeste.

    La vraie guidance

    Renvoie devant Dieu et devant la justice les affaires qui te paraissent équivoques, car Dieu a dit aux gens qu’Il veut bien diriger : « O vous qui croyez ! Obéissez à Dieu, Obéissez à son Prophète et obéissez à ceux parmi vous qui détiennent l’autorité. Portez vos différends devant Dieu et devant Son Prophète. » (Sourate en-Nisâ’, 4 : 59). Se référer à Dieu signifie en réalité consulter le Livre de Dieu, et se référer au Prophète, c’est suivre ses traditions universellement admises.

    La désignation des juges
    à suivre...

    • 19 février à 11:53 | poiuyt (#584) répond à plus qu'hier et moins que demain

      de grâce : au fait, monsieur, au fait.
      Ou alors faites votre blog, mettez le mien ici, mais ne squattez pas sur MT.
      Et avis aux amateurs.

    • 19 février à 12:02 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Monsieur le Doyen ou vice-Doyen (après el CHE) du faux-rhum d’akam,

      Votre remarque s’adresse à PQMD ou à Dadabe ?

    • 19 février à 12:05 | poiuyt (#584) répond à plus qu'hier et moins que demain

      le lien bien-sûr ; l’ URL

    • 19 février à 12:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Votre honneur, mes conseils s’adressent seulement au Bacc-7 et encore s’il daigne les lire mais pas à vous l’éminence grise du faux-rhum d’akam.

  • 19 février à 11:54 | arsonist (#10169)

    Et voilà ! Leur « charismatique » parle comme l’une de ses illuminés fidèles inconditionnels qui hâte ce forum. Celle-là même qui étale quotidiennement sur ce forum son incroyable manque d’instruction.
    Chez ces gens-là, Messieurs, il suffit de parler pour parler.
    Se soucier si ce qu’on dit est vrai ou réalisable n’est guère de leur habitude.
    Mensonge et utopie sont les deux mamelles de leur prêche.
    Le monde, y compris donc l’un des puissants de cette époque-là considéré à tort ou à raison comme le commanditaire du coup d’État, avait bel et bien reconnu devant un parterre de journalistes internationaux que le « charismatique » s’était emparé du pouvoir suite à un coup d’État.
    Et leur « charismatique » fait miroiter aux Gasy l’utopique « Madagascar pays émergent » du vivant du lapinou.
    Toudiou ! Voilà une belle perle qui aurait mérité une belle place dans « La foire aux cancres » de Jean Charles.
    Les parents du lapinou n’avaient-ils pas les moyens de payer un honorable niveau d’études à leur petit garçon ? Ou, à defaut, un minimum d’honnêteté ?

    • 19 février à 12:10 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à arsonist

      Bonjour arsonist 10169,

      Avec les optimistes, les rêves deviennent réalité (toutes les découvertes scientifiques-tous les grands œuvres, les exploits sportifs et autres, etc…) tandis qu’avec les pessimistes comme arsonist les rêves restent des rêves (Faites de bon rêve).

    • 19 février à 12:12 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,...

      En fait, il parle comme les valalabemandry(foza) lambda la majorité de Malagasy,...Voilà, sa force,...car les Malagasy le considère comme l’un des leurs,...

      C’est pourquoi, les soi-disant intelligences suprême n’arrivent pas à passer leur message, il sont tous, sauf humble,...

    • 19 février à 12:54 | Mihaino (#1437) répond à arsonist

      Trois remarques s’imposent après cette présentation de l’IEM à la TV par Andry :
      - Des partis , des artistes , des jeunes politiciens & étudiants se sont exprimés sans ambages pour le soutenir si élection , il y a .
      - Andry a répondu à sa façon les questions , classiques et faciles, posées par les journalistes et des applaudissements inopportuns prouvent que la plupart de ces 500 invités sont prêts à le suivre .Il a surtout insisté que son IEM n’est pas un programme mais un projet qui va être discuté et amélioré lors des forums à venir rassemblant tous les citoyens sans discrimination aucune . Donc, c’est la main tendue aux vrais patriotes qui souhaitent l’émergence du Pays !?
      - Toute élection n’est jamais gagnée d’avance alors que Papy Jeannot de Madagate , dernier intervenant, a osé crier haut et fort que Andry sera la futur président de Madagascar contre vents et marées !!??
      Je persiste et signe que la campagne électorale sera dure et courte et que le meilleur gagne dans une élection démocratique , inclusive et transparente .

    • 19 février à 13:33 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      « Les rêves deviennent réalités » , délire l’un.
      « Les Gasy reconnaissent comme un des leurs » le lapinou, croit l’autre.
      Ah ! Ces sacrés illuminés fidèles inconditionnels de leur « charismatique » !

      Puisque les rêves deviennent réalités, on se demande pourquoi tous les miséreux de la terre ne « rêvent-ils pas » de devenir riches comme Cresus ? Serait-ce par goût malsain de la misère ? Ou pour le simple plaisir de pouvoir traiter de salauds les non-miséreux qui ne veulent pas faire l’aumône ? Salauds de pauvres qui se vautrent volontairement dans la pauvreté pour le simple plaisir de pouvoir d’insulter les non-pauvres.

      L’illuminée fidèle inconditionnelle de leur « charismatique » croit dur comme fer que « les Gasy reconnaissent comme un des leurs » le lapinou. Eh ! Oui ! Les populations gasy ont atteint un très haut degré de stupidité à tel point qu’ ils prennent pour un des leurs un égocentrique qui les a plongés dans la misère la plus noire et qui ensuite est allé à l’Etranger vivre avec femme et enfants et les richesses qu’il a accaparées de façon suspecte.
      Le lapinou est politiquement mort .
      Et bel et bien mort.
      Ses illuminés fidèles inconditionnels vont constater cette mort avant la fin de l’année.

  • 19 février à 12:17 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE :

    La désignation des juges

    Choisis comme juge, parmi tes sujets, quelqu’un qui est de loin le meilleur d’entre eux, qui n’est pas obsédé par ses problèmes familiaux, qui ne cède pas à l’intimidation, qui ne se trompe pas souvent, qui ne dévie pas du droit chemin une fois qu’il y est engagé, qui n’est ni égocentrique, ni avare, qui ne décide pas avant d’avoir connu pleinement les faits qui pèse le moindre doute soigneusement et qui prononce un verdict clair après avoir pris en considération tous les détails de l’affaire, qui ne refuse pas d’écouter les arguments des avocats, qui examine avec patience tout nouvel exposé des faits, qui reste strictement impartial dans sa décision, qui ne se laisse pas étourdir par la flatterie... Mais il n’est pas aisé de trouver un tel homme.
    Une fois que tu auras choisi un homme droit pour cette fonction, rétribue-le généreusement, de telle sorte qu’il ait tout ce qui lui est nécessaire et qu’il soit à l’abri des tentations. Réserve-lui auprès de toi une position si haute que personne n’ose la convoiter, et si élevée qu’aucune médisance ni aucune intrigue ne puissent l’atteindre.

    Les fonctionnaires
    à suivre...

  • 19 février à 12:26 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Après quatre années de silence, l’homme est apparu égal à lui-même dans un environnement où il excelle à merveille, le show médiatique, il n’y a rien à dire là-dessus, il serait difficile de le battre en l’espace d’une soirée dédiée à sa gloire car il a veillé à tout, professionnalisme oblige, face à un public de thuriféraires acquis à sa cause, un public qui n’attend plus que le moment où la vedette d’une nuit se reproduit à nouveau sur une scène réelle pour se mettre à l’œuvre, oui, l’évènement tant attendu de la danse des loups avant le dépeçage de la trophée bâillonnée sans défense livrée aux mains et caprices des vainqueurs assoiffés et dévorés par une indomptable envie de prendre sa revanche sur ceux qui doutent encore de leurs vigueurs et capacités à chasser et se servir de tout ce que le territoire pourrait leur offrir de gibier.

    Mais le succès volé à une nuit de dimanche s’amenuise au fur et à mesure que l’on veut bien détourner le regard à toutes les apparences et gestes bien rodées destinées à faire plaisir à un environnement qui ne demande qu’à s’assujettir au chef de tribu en période de transe. Mais ceux qui avaient l’habitude d’observer et de scruter de loin les parades et vœux de soumission au chef de cette tribu sont conscients et avertis du danger imminent qui guette l’univers un fois que les loups s’aventurent en dehors de leurs zones de prédilection, rien qu’à entendre les sons bizarres et rugissement d’hier, il y a vraiment de quoi s’inquiéter :

    • Il avait attendu quatre ans avant de présenter ses excuses et demander pardon au peuple d’avoir présenté, soutenu et mis sur le trône un pilleur inégalé dans toute l’histoire du pays dont la faute ultime est d’avoir tenu tête à son maître d’antan, mais quoi qu’il en soit, il ne s’érigera pas en opposant déclaré à son règne
    • Il venait d’assimiler, dans sa perception, Cyril Ramaphosa à un putschiste ayant pris lui aussi le pouvoir de manière illégale
    • Les coupes et exportations illicites de bois de rose durant son mandat imposé avaient été mises, avec la magie de la verve en l’espace d’une nuit, sur le dos d’un membre de la mouvance de feu Albert Zafy
    • Il venait de communiquer le fruit de ses travaux de recherche, c’est innovant, comme quoi l’évolution positive du taux de croissance du PIB est synonyme de l’extension de la pauvreté dans un pays comme la notre

    Mais ce qui saute aux yeux des observateurs avertis, ce sont les vœux d’allégeance au chef de tribu formulés par les catholiques bien représentés dans l’arène hier soir.

    Est-ce que les proies arriveraient-elles à se protéger face à ce dangereux chasseur qui sortira prochainement de son état d’hibernation et de cinq années de convoitise refoulée ?

  • 19 février à 12:30 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE :

    Les fonctionnaires

    Sois prudent ! Le plus grand soin doit être pris dans le choix du Juge Principal, car c’est une haute fonction que les égoïstes aventureux aspirent à soumettre à leurs intérêts personnels. Après la désignation du Juge Principal, fais attention au choix d’autres fonctionnaires. Nomme-les après les avoir mis à l’épreuve. Ni les relations personnelles ni l’influence ne doivent intervenir dans ton choix de fonctionnaires devant occuper des postes de responsabilité, autrement cela pourrait conduire à l’injustice et à la corruption.
    Parmi ces fonctionnaires, choisis pour les hautes fonctions des hommes d’expérience ayant une foi ferme et appartenant à de bonnes familles. De tels hommes ne tomberont pas facilement en proie à la tentation et ils s’acquitteront de leurs devoirs en proie au bon service des autres. Augmente leurs traitements afin qu’ils mènent une vie satisfaisante, laquelle aide à se purifier. Ce faisant, ils n’éprouveront pas le besoin de couvrir leurs propres dépenses. Et puis, ils n’auront plus aucune excuse d’aller à l’encontre de tes instructions ou de détourner les Fonds de l’État. Surveille-les à leur insu. Il est possible qu’ils développent en eux une véritable honnêteté et un réel intérêt pour le bien public. Mais si l’un d’entre eux est accusé de malhonnêteté et que sa culpabilité soit établie par les rapports de ton service de renseignements, alors, considère ceci comme une charge suffisante pour le déclarer coupable. Que le châtiment qu’on lui infligera soit corporel et appliqué publiquement dans un lieu fixé d’opprobre.

    Les revenus de l’administration
    à suivre...

  • 19 février à 12:36 | Lantosoa (#10022)

    quoi que vous disiez !il nous faut un homme comme Andry Rajoelina visionnaire pour sauver notre pays !j’apprécie totalement sa vision !

  • 19 février à 12:45 | kartell (#8302)

    Votre thaumaturge sort la grosse artillerie, du lourd et il fait même son mea-culpa ( la dévote de service doit être aux anges !) en confirmant son erreur d’avoir soutenu l’actuel président ( difficile de ne pas reconnaître qu’un navire fait naufrage !) !…
    Mais, il se vautre dans un discours où il enfonce des portes ouvertes ( retournements de vestes : sport national) et insiste sur des détails soufflés par des conseillers, rencontrés à Paris ( électricité : marotte et fonds de commerce de Borloo !)en tentant de surfer sur des thèmes qui tiennent à coeur et en otage toute une société !….
    Sa manière de prendre à témoin l’opinion publique est maladroite, sommaire, vantarde parce qu’elle ne correspondra à aucune réalité si ce n’est celle des paillettes et de la poudre de perlimpinpin !…..
    Et en se présentant comme l’homme de l’émergence à 5 ans, il plombe sa crédibilité, mince comme une page de missel tout en donnant l’impression qu’il tient un discours politique, comme celui de Ravalomanana en 2002, dans lequel, il promet tant, que seuls, les naïfs sont séduits !….
    Il n’a pas compris que le trop plein de promesses nuisait à son message, parce que, de toute évidence, sa démarche n’est pas issue d’une réflexion personnelle mais d’un concentré, copié/collé, de ce que ses réseaux de Paris pensent du pays !…..
    Il serait, grand temps, que le pays se donne la possibilité de pouvoir choisir des hommes, issus de son sérail et non pas, ceux d’une élite de bonimenteurs qui psalmodient des programmes, concoctés à andafy et de surplus, mal ficelés et incompréhensifs pour un auditoire, lui, très terre à terre !….
    Rien que des ronds dans l’eau, dans le marigot !…..

    • 19 février à 14:16 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,...

      « Il n’a pas compris que le trop plein de promesses nuisait à son message, parce que, de toute évidence, sa démarche n’est pas issue d’une réflexion personnelle mais d’un concentré, copié/collé, de ce que ses réseaux de Paris pensent du pays !….. »

      Copié/collé..?

      Pourriez vous nous publier ici l’originale de l’IEM qu’il a copié...?

      N’est pas issue d’une réflexion personnelle..?

      Bien sur, en tant que démocrate, ayant l’esprit d’ouverture, il consulte et écoute les autres, prend note leur avis, ainsi qu’analyse notre situation et propose les solutions adéquates avec eux,...

      C’est le dictateur comme certain qui n’écoute pas les autres,...

    • 19 février à 14:45 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Tout cela n’est q"unpot pourri de promesses fallacieuse ,un ramassis de projets funambulesques ,une exaltation du Moi . C’est l’Afrique et Madagascar à la fois . Une Politique entre les mains de revenants surs de leur impunité

    • 19 février à 15:20 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ isandra

      Un « démocrate » qui entame sa carrière politique comme putschiste, c’est à l’image d’un pyromane qui penserait devenir pompier de l’extrême !….
      Votre virtuose n’a, malheureusement pas la carrure nécessaire pour devenir un rédempteur mais, plutôt, celle d’un mercenaire dont les intérêts sont personnels, avec un ego qui ne cesse de grandir et dont la croissance a de quoi inquiéter, compte-tenu de ses dents de lait !….
      Venu de nullepart, du monde de la nuit ( très significatif), il n’a aucune culture politique mais il a celle de conseilleurs, flagorneurs ( qui ne sont pas les payeurs !) dans une redite, avec des accents adaptés pour coller avec une demande locale qui ne cesse d’être de plus en plus, pressante !….
      Le culte du sauveur prend avec lui, un goût de réchauffé qui séduira, ceux qui, de toute évidence, boivent, comme vous, jusqu’à l’ivresse, ses paroles creuses !…..
      J’en fais, néanmoins, mon favori, obligé, tout en sachant que l’imposture restera,malheureusement, une valeur sûre du pays en mettant son émergence, au compte unique, de pertes et profits !….

    • 19 février à 15:47 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ vatomena

      Un délinquant institutionnel qui s’offre une image de chérubin de l’avenir a de quoi s’interroger, mais, nous sommes sur un continent où les peuples avalent de grosses couleuvres mais visiblement, ça marche et ça marchera encore !….
      Mais, lorsqu’on connait la longévité historique de nos ogres politiques, dans le cas présent, il y a de quoi, vraiment, s’alarmer !...

    • 19 février à 16:06 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,...

      Un « démocrate » qui entame sa carrière politique comme putschiste,

      Il vous répond qu’il est un révolutionnaire, mais non putschiste,...

      Un démocrate ne supporte pas la dictature,...ni voir un peuple opprimé,...

    • 19 février à 16:32 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ isandra

      Je confirme que vous buvez ses paroles, neuneu, jusqu’à l’ivresse !…..
      Lui, un révolutionnaire ? du même calibre que l’amiral, c’est effectif, une sacrée référence !….
      La plaisanterie a des limites que vous ignorez, cela se confirme !…..

  • 19 février à 13:20 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Quand un cyclone se prépare, les cafards sortent, ou plus poétiquement quand une bouse tombe les mouches se précipitent , quelle démonstration ce matin de l’ adage , les calliphoras vomitoria attirées / la 💩 !
    Pour revenir au sujet du jour, comment ce criminel peut-il encore circuler librement , si ce n’ est au pays du non Droit ...
    Certains de me rétorquer que nous sommes en démocratie, et cette présence n’ en est que la plus édifiante démonstration ?
    Azafady, c ’est une démonstration d’ eunuque , à l’ image de macron passé avec 15% de voies on va nous vendre, pour ne pas dire : imposer cette marionnette, docile et particulièrement manipulable, pour bouclier de la démocrassie ?.
    Il est temps de se réveiller, de ne plus laisser ces incapables se prendre pour des messies jupitériens, en mission divine avec l’ approbations des sectes (qui devraient etre interdites) qui gangrènent le Pays !
    Le choix de cet épouvantail ne serait-ce que hery, devrait suffire à démontrer son incompétence, leur « bilan » meme au singulier est encore une insulte, ne suffit donc pas !
    Nous avons à faire à des décérébrés, des mongoliens, ou tout simplement des kons ?
    La médiocratie, comme la konnerie ne peuvent se développer que grâce à l’ inaction des gens : « raisonnables »...
    Wake up Madagasikara, il est temps de passer à la pratique !
    Croire que l’ inexpérience d’ un inculte pareil peut apporter quelquechose , ne relève que de la bêtise la plus crasse, sachant que de nos jours Madagascar est une pépinière dont le savoir faire et terreau sont des plus fertiles 😫 .

  • 19 février à 13:50 | RAMBO (#7290)

    Bravo l’artiste....La relève est assurée pour 2023. IEM sera la suite logique de F30.

    • 19 février à 14:04 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,

      Ne remettez demain, ce que vous pouvez faire aujourd’hui,...Hihihi !

  • 19 février à 14:25 | arsonist (#10169)

    Des Catho gasy étaient presents au show tv de leur « charismatique ».
    La hiérarchie de l’Eglise catho gasy soutiendrait-elle comme en 2009 leur « charismatique » outil politique et en même temps principal bénéficiaire du coup d’État ?
    OMAR, l’archevêque d’Antananarivo , une des principales parties prenantes au coup d’État , croirait-il en ses chances d’être fait cardinal si ses ouailles se rangent du côté de leur « charismatique » ?
    Si OMAR veut être fait cardinal, cette tactique est possible mais elle n’est sûrement pas bonne. Les diverses congrégations catho présentes à Madagascar sentent dans la chair de leurs membres, donc savent bien mieux que quiconque les terribles morsures de la misère dans laquelle baignent les populations gasy, principalement depuis le coup d’État. Alors ce serait un miracle si les hiérarchies de ces nombreuses congrégations catho présentes à Madagascar ne s’opposent pas à l’idée de faire cardinal le « putschiste » OMAR.
    Un bonhomme est d’abord choisi doublement, ensuite fait cardinal par le Vatican et le pouvoir politique local. Le dernier cardinal gasy est décédé début 2010.
    Le « charismatique » d’abord est allé au Vatican. OMAR n’en pas profité : il n’a pas été fait cardinal.
    À son tour Hery est allé au Vatican. OMAR n’est toujours pas fait cardinal.
    Cela fait déjà 9 ans que les Catho gasy n’ont pas de cardinal.
    OMAR n’a-t-il pas « choisi la meilleure part » ? Ce serait le comble pour un homme d’église.

  • 19 février à 14:36 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE :

    Les revenus de l’administration

    Qu’on prenne grand soin des revenus de l’administration afin d’assurer la prospérité de ceux qui paient des impôts à l’État, car c’est de leur prospérité que dépend la prospérité des autres, et notamment celle des masses. En effet, l’État se nourrit de ces revenus. Tu dois considérer l’entretien des terres cultivées comme plus important que la perception de revenus, car les revenus ne peuvent affluer qu’en rendant la terre productive. Celui qui demande des revenus aux cultivateurs sans les aider à améliorer leur terre, leur inflige une difficulté imméritée et ruine l’État. Le gouvernement d’une telle personne ne vivra pas longtemps. Si les cultivateurs demandent la réduction de leurs impôts sur la terre après avoir souffert d’une épidémie, d’une sècheresse, d’un excès de pluie, de la stérilisation du sol, d’inondation qui leur cause un dommage corporel, réduis alors convenablement les impôts afin que leur condition s’améliore. Peu importe ici la perte de revenus ; elle sera un jour compensée par les efforts en vue de mettre en valeur ton pays et d’embellir la province que tu gouvernes.
    Tu feras l’objet de louanges unanimes. Les gens croiront en ton sens de la justice. La confiance qu’ils placeront en toi par conséquent, consolidera ta force, car ils seront prêts à partager tes fardeaux.
    Tu pourrais établir n’importe quel nombre de personnes sur la terre ; mais si la terre n’est pas améliorée, ils seront mécontents. La cause de la ruine des cultivateurs est le dirigeant qui a un penchant fébrile à accumuler la richesse à tout prix, de crainte que son gouvernement ne dure pas longtemps. Tel est le sort des gens qui n’apprennent pas des exemples ou des précédents.

    L’établissement administratif

    à suivre...

  • 19 février à 15:34 | rainikoto (#5666)

    Toujours la poudre de perlimpimpin comme dirait l’autre.. Il n’ y a que la couleur de la poudre qui varie un peu pour enfumer un peu plus... ; le style ’’dj branché’’ reste le même. Quelques chiffres sur l’énergie (qui ne repose sur rien) pour essayer de faire croire à un projet chiffré : c’est dans le même style que le fameux ’’ le problème du délestage sera réglé dans 3 mois’’. Pour le reste, le ton est resté le même que celui qu’il a perpétré à Ambohijatovo, sur la place du 13 mai )pour envoyer les av7 à l’abattoir)... ; la question, qu’on peut se poser : est ce que çà va remarcher ? les Pedro, Omar, autres Urfer et les karanas sont déjà à l’oeuvre. Pour une frange de l’armée, de la gendarmerie et de la vieille branche politicienne, çà dépend du contenu de la valise que mr DJ et ses bailleurs sont prêts à mettre sur la table. Pour ma part, au vu de ses mentors (Sarkozy, Bernard Tapie, Bourgi, Balkani, Douillet, les Karana, Omar, Urfer..) et vue l’évolution de l’état du pays depuis 2009 je ne me fais aucune illusion sur la continuité de l’oeuvre de Rajoelina en cas de sa réelection. Je n’y crois pas trop mais enfin.... on sait jamais : Trump, beaucoup n’y ont pas cru ; mais faisons tout pour éviter çà à Madagascar...

  • 19 février à 15:44 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE :

    L’établissement administratif

    L’établissement administratif
    Continue à t’occuper de ton administration et de tes scribes. Choisis les meilleurs d’entre eux pour tes correspondances confidentielles. Ils doivent être tout à fait dignes de ta confiance, de haute moralité, à l’abri de tout risque d’exploiter leur position privilégiée contre toi, de négliger leurs devoirs, ou de succomber à la tentation et de porter préjudice à tes intérêts ou de te nuire lors de la rédaction des traités. Ils doivent, non seulement apporter l’assistance appropriée, mais également éloigner de toi toutes difficultés. II faut que ce soit des personnes qui, en s’acquittant de leurs devoirs, aient conscience de l’importance de leurs responsabilités, car quelqu’un qui n’est pas conscient de ses propres responsabilités pourra difficilement évaluer celles des autres. Ne les choisis pas uniquement sur la base de la première impression qu’ils te font ou de l’affection que tu as pour eux ou de la confiance qu’ils t’inspirent, car en fait, les fausses prétentions de beaucoup de gens vraiment dénués de toute honnêteté et de toutes bonnes manières peuvent tromper même l’intelligence de gouvernants. Choisis-les plutôt parmi le petit peuple et que ton choix tombe surtout sur ceux qui exercent une certaine influence sur les gens et qui jouissent d’une bonne réputation d’honnêteté ; un tel choix aura l’avantage d’être agréable et pour Dieu et pour le gouvernement. Que le directeur de chaque administration soit quelqu’un qu’aucune tâche pénible ne rebute et qu’aucune charge de travail ne contrarie.
    Et sache bien que les défauts, dont tes secrétaires feront, seront attribués à toi-même.

    Le commerce et l’industrie
    à suivre...

    • 19 février à 18:16 | KARIBO (#7602) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonsoir .
      Ne pensez-vous pas abuser avec vos prêches , hà-llah- baghdadi , vous vous prenez pour le calife ou nouveau prophète ?
      Pour rester courtois, la famille à pénible à coté, sont des enfants de coeur, sans méprise , vous devenez lourdingue , toujours en pesant les mots !
      Votre dieu, sa volonté ou répulsion : pouvez-vous imaginer que Plus de 50 % s’ en tapent ou est-ce au dessus de vos facultés ?

  • 19 février à 16:29 | RAMBO (#7290)

    5760 ou 15 milliards d’années ? Il y a une réponse à cela. Copier/coller bien entendu.

    La question que nous nous posons est de savoir quand ce « commencement » s’est produit. Etait-ce il y a 5760 ans, comme le relate la Bible, ou bien s’agit-il des 15 milliards d’années généralement acceptées dans le monde scientifique ? La première chose à comprendre est l’origine du calendrier biblique. L’année juive, 5760, s’obtient par addition des générations depuis le premier homme Adam. De surcroît, il y a également les 6 premiers jours, entre la création de l’univers et la création du premier humain, c’est-à-dire le premier être doué d’une âme humaine (par opposition au premier humanoïde, doué de l’apparence de l’homme ou de son intelligence, mais à qui il manque l’âme de l’humanité, la neshama).
    Nous avons une horloge de 6 000 ans qui débute avec Adam. Les Six jours sont séparés de ce décompte. La Bible a deux décomptes distinct ; ceci n’est pas un concept moderne, le Talmud débattait déjà de ce point il y a 1 600 ans.

    La raison pour laquelle ces six jours qui précèdent la création d’Adam sont en-dehors du calendrier, est que durant ces Six jours de la Genèse la mesure du temps est décrite différemment. « Il fut soir, il fut matin », sans relation avec le temps humain. Ce n’est qu’à partir d’Adam que l’écoulement du temps est exprimé dans la Bible en termes relatifs à l’homme. Adam et Eve vivent 130 ans avant d’avoir Seth, qui vit 105 ans avant d’engendrer Enosh, etc. (Genèse chapitre 5). Depuis Adam, le flux temporel est un concept humain. Mais avant la création du premier homme, le temps est un concept abstrait ; « Soir et matin », comme si on regardait les événements selon un point de vue cosmique.

    Une lecture plus approfondie
    Pour comprendre cette notion particulière de l’écoulement du temps pendant ces six jours de la Création, il faut avoir à l’esprit que la Genèse décrit ces événements en seulement 31 versets. Les Six jours de la Création, qui ont fait couler tant d’encre, sont confinés en 31 versets ! A titre de comparaison, la bibliothèque Hayden du MIT compte quelque 50 000 ouvrages traitant du développement de l’univers : chimie, cosmologie, thermodynamique, paléontologie, archéologie, physique des hautes énergies. Un peu plus en amont sur la rivière à Harvard, la bibliothèque Weidner renferme plus de 200 000 livres sur ces mêmes sujets. La Bible quant à elle, nous donne 31 phrases. Nul étonnement donc qu’il nous soit impossible de comprendre la Création dans ses moindres détails, par la simple lecture de ce texte si compact. Pourtant ce texte contient tout, et il nous faut le creuser en profondeur pour en extraire les secrets.

    Qu’est-ce qu’un « jour » ?
    La réponse courante à cette question est de considérer le « jour » de la Genèse comme étant une période arbitraire de temps, suffisamment longue. On courbe la Bible pour la plier à la science. Heureusement, Rashi (Hagiga 12a) et Nahmanide (Gen. 1:3) nous expliquent que le terme « jour » signifie 24 heures, indifféremment du lever et du coucher de soleil. Les Six jours ont chacun 24 heures, et la durée totale de la Création ne dépasse pas celle des six jours de la semaine de notre temps humain. Et pourtant, ces six jours de 24 heures contiennent tous les âges du monde. Comment est-ce possible ?

    Einstein a enseigné au monde que le temps est relatif : dans des zones de haute célérité ou de forte densité gravitationnelle, le temps passe plus lentement que dans des zones de moindre vélocité ou de moindre gravité. C’est le phénomène de l’étirement de l’espace. L’univers commença par un point minuscule, probablement pas plus gros qu’un grain de moutarde, et s’est étiré à partir de ce point. L’espace, tout entier, s’étire. Une conséquence de cette expansion est que, lorsqu’on observe un événement qui s’est produit dans un lieu très éloigné de notre galaxie, la lumière qui nous en provient et qui a parcouru l’espace, a subi elle aussi cet étirement.

    La création du temps
    Chaque jour de la Création est numéroté. Pourtant on observe une discontinuité dans la façon dont ils sont énumérés. Le verset dit d’abord « Il fut soir, il fut matin, jour Un. » Mais plus loin, le jour suivant est introduit ainsi : « Il fut soir, il fut matin, deuxième jour. » Et la Torah continue sur ce modèle : « troisième jour, quatrième jour » etc.
    Le temps de Dieu n’est pas celui des hommes. Mille ans pour l’homme peut-être une journée pour Dieu.
    Sachez que le Talmud renferme des règles de vie chez les Juifs ...Selon la situation du moment, des religieux planche sur le sujet et donnent leur avis. Cela ne vient pas de Dieu.
    Le divorce par exemple , Dieu ne l’admet pas mais les juifs ont tellement un souhait de divorcer et le Talmud a tranché en faveur du divorce mais avec des conditions.

    • 19 février à 18:30 | KARIBO (#7602) répond à RAMBO

      Idem pour vous , nous avons déjà un radicalisé qui se prend pour le calife de Mahabibo, vous n’ allez pas à votre tour vous y mettre !
      Laissez les bondieuseries dans leurs presbytères, et mosquées , il y a suffisamment à faire avec les catastrophes qui abreuvent ce Pays, sans venir rajouter des croyances, qui n’ engagent que les sans dents ni cervelle .

      Quand vous aurez compris que les Dieux se foutent de l’ ignorance pour ne pas dire bêtise humaine, comme un certain cosmonaute, vous aurez fait un grand pas !
      Mais tant que vous refuserez de le faire, votre sacerdoce sera le siamois de Tantale .

  • 19 février à 16:47 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE :

    Le commerce et l’industrie

    Tu dois accepter tous les projets utiles que les commerçants et les artisans te proposent, les aider ensuite avec tes suggestions. Une partie d’entre eux vivent dans les villes et d’autres se déplacent d’un lieu à un autre avec leurs marchandises et instruments de travail, et gagnent leur vie en effectuant des travaux manuels. Ils constituent la véritable source de revenu national tiré du commerce et de l’industrie.
    Alors que le grand public n’est pas incliné à se donner la peine de se déplacer, ceux qui exercent ces professions se dérangent pour apporter les marchandises des endroits proches et lointains, de la terre, de la mer, des montagnes et des forêts, et en tirent naturellement des bénéfices.
    Il n’y a rien à craindre de cette classe de gens paisibles. Ils aspirent à la paix et à l’ordre, et sont incapables vraiment de créer des troubles.
    Rends-toi dans toutes les régions du pays, établis des contacts personnels avec cette classe de citoyens et enquiers-toi de leurs conditions de vie. Mais, tu dois savoir cependant qu’un bon nombre d’entre eux sont excessivement avides et impitoyables en affaires. Ils accaparent les gains et essaient de vendre leurs marchandises à des prix excessifs, ce qui cause le plus grand préjudice au public. Il serait honteux pour un gouvernant de ne pas combattre ce mal. Mets-les en garde contre l’accaparement, car la religion l’a prohibé. Prends soin que la vente et l’achat se déroulent sans difficulté, que les balances soient justes et que les prix ne lèsent ni le vendeur ni l’acheteur. Et si malgré ta mise en garde quelqu’un enfreint tes ordres et se rend coupable d’accaparement, inflige-lui alors un sévère châtiment.

    Les pauvres
    à suivre...

    • 19 février à 17:46 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Sombre endoctriné !
      Si l’ islam s’ est développé dans les prisons, c ’est que tes frères y sont à 75% !
      Comme des kons les Français payent pour ces racailles, bien sur que les Français ne sont pas racistes, particulièrement les embrayages , ils les foutent juste en tôle, c ’est plus humaniste que de les traiter de nikleurfatma ...
      Castration chimique pour tous ces ouak / : ♂︎ comme ♀︎ . / !

  • 19 février à 16:49 | Tsisdinika (#3548)

    Je me permets de répondre à monsieur Rajoelina sur une seule chose qu’il a proposé lors de ce talk-show sur son IEM.

    Monsieur, vous avez fait l’aveu que ces sont les sociétés minières qui vous ont sauvé la peau pendant la transition en acceptant de faire des avances de paiement en devises pour stabiliser l’Ariary. Vous rappelez-vous si elles l’ont fait de bon coeur pour vos beaux yeux ou n’avez-vous plutôt usé de moyens de persuasion très peu diplomatiques ? Les temps ont changé mon ami, ne comptez plus sur elles pour vos délires d’émergence.

    En se référant ensuite à la Côte d’Ivoire et ses soi-disants 50 tonnes d’or produits chaque annéee d’une valeur de 2 milliards de dollars, vous êtes persuadé que Madagascar peut faire pareil. Vous aviez ensuite ridiculisé les quelques 2 tonnes d’or déclarés et exportés actuellement. Monsieur, pendant les 5 ans que vous êtes resté au pouvoir, combien de kilos ont été déclarés ? Même pas 500 kgs, même avec l’aide de votre père qui faisait la mule, alors que vous aviez les pleins pouvoirs. Que s’est-il donc passé ? Bien sûr quand il s’agit d’échec de ce genre, vous êtes prompt à dire, comme hier, que vous n’êtes pas là pour parler du passé mais de l’avenir. En rappelant également au passage que le gouvernement était du « fiaraha-mitantana », alors que lorsqu’il s’agit de vous vanter d’avoir pu assurer le service de la dette, vous oubliez totalement ce fiaraha-mitantana mais surtout que c’était grâce à Hery Rajaonarimampianina que vous avez pu y arriver.

    Revenons à nos moutons. Monsieur Rajoelina, Madagascar n’aura jamais 50 tonnes de production d’or parce que contrairement à la Côte d’Ivoire, il n’y a jamais eu et il n’existe aucune mine d’or exploitée de façon industrielle à Madagascar ; et il est permis de douter qu’il y en aura jamais. Votre postulat de départ est donc faux. Toutefois, vous n’en avez cure et vous estimez que si une companie minière major spécialisée dans l’exploitation aurifère venait ici pour travailler et que si l’état possédait 40% de l’actionnariat (!!!), on pourra facilement avoir jusqu’à 800 millions de dollars de recettes annuelles avec les 50 tonnes produits chaque année dans votre tête. Pourquoi ne pas l’avoir fait de 2009 à 2013 ? Quel major serait assez fou pour vous donner 40% alors que vous n’avez RIEN à offrir qui soit de classe mondiale ? Qui vous ferait confiance alors que vous ne voyez en notre secteur minier qu’une vache à lait qui devrait trembler devant votre petite personne et que 10 années qui auraient pu servir à faire l’exploration du pays ont été perdues à cause de la politique désastreuse de votre transition et de cette transition bis que vous avez aidé à mettre en place ?

    Enfin, pouvez-vous au nom de la transparence nous dire ce que vous avez fait des 100 millions de dollars de frais de mise à disposition de Soalala payés par les chinois de Wisco ?

    Au final, vous n’êtes arrivé qu’à séduire les ignorants qui croient en vos bobards parce que vous dites exactement ce qu’ils veulent entendre, peu importe les faits et la réalité. Tant pis pour eux.

    • 19 février à 17:25 | arsonist (#10169) répond à Tsisdinika

      « 100 millions de dollars payés par les Chinois de Wisco » ?
      Waouuu ! Et on ne sait pas ce que leur « charismatique » a fait de cette bagatelle ?
      Evidemment, cet argent n’est pas perdu pour tout le monde.
      Pareille somme ne peut pas disparaître comme çà, comme par magie.
      On peut, par exemple, utiliser une petite partie de la somme à vivre avec femme et enfants dans un pays étranger et voyager partout dans le monde.
      De plus ces 100 millions de dollars ne sont sûrement pas qu’un paiement, et seul, effectué par des Étrangers. Certainement il y en a eu d’autres . Et de quels montants ? Évidemment, les Gasy n’ont pas envie de savoir de quoi il retourne .

    • 19 février à 18:17 | Vohitra (#7654) répond à Tsisdinika

      Bonsoir Tsisdinika,

      Ils sont, Leloup et Resampa, bien installés à l’île Maurice actuellement, non ? juste une indication en rapport à vos questionnements ci-dessus.

      Et le Bad Boy ne veut pas s’ériger en opposant déclaré pour la seule et simple raison que les deux gars disposent de butins en commun quelque part...

    • 19 février à 21:39 | Mihaino (#1437) répond à Tsisdinika

      Vos bonnes questions n’étaient pas posées Tsisdinika . Allez savoir pourquoi ??!!Certaines questions ont été pré-préparées car les chiffres étalés et les graphiques ont été projetés par les techniciens de service .

  • 19 février à 17:03 | arsonist (#10169)

    Un conseiller de Hery et qui est en même temps un auto-déclaré diplômé d’un établissement d’enseignement supérieur d’Aix-en-Provence, semble avoir écrit dans son dernier post que l’univers auquel nous appartenons aurait plus 15 milliards d’années d’âge.
    Je dis : semble avoir déclaré parce que je ne lis plus les délires de ce vantard depuis longtemps déjà, mais en faisant défiler les posts sur mon écran j’ai vu passer la 1ere ligne de son post.
    Waouuu ! Est-ce qu’une erreur de l’ordre de 1 milliard 700 millions est seulement une erreur ? Ou est-ce autre chose de plus grosse qu’une simple erreur ? Cet établissement d’enseignement supérieur à Aix-en-Provence accepterait-il la présence en son sein d’un étudiant doté de pareil niveau de formation de base ? J’en doute.

    • 19 février à 17:23 | elena (#3066) répond à arsonist

      C’est à la louche ! allez, on n’est pas à 1 milliard près, c’est comme le rapport annuel de l’ARMP !!
      « Et pour quelques 000 de plus » en musique de fond d’ Ennio Morricone

    • 19 février à 17:47 | RAMBO (#7290) répond à arsonist

      On voyage dans le passé de 15 milliards d’années
      - communiqué de presse
      Mercredi, 15 mai 2002
      Deux chercheurs du laboratoire Cassiopée (CNRS, Observatoire de la Côte d’Azur) , en collaboration avec un chercheur italien et un chercheur russe viennent de montrer qu’il est possible de remonter dans le temps au début de l’Univers, il y a environ quinze milliards d’années, et d’établir, pour chaque galaxie de l’Univers actuel, l’endroit d’où provient la matière qui la forme actuellement.

      Un pyromane doit toujours savoir l’heure et l’endroit d’un départ de feu.

    • 19 février à 19:23 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      C’est çà qui fait la difference : il y a des idées qui sont déjà reconnues et admises par la communauté scientifique mondiale.
      Et il y a des hypothèses avancées par deux ou trois personnes et qui n’ont pas encore convaicu le monde scientifique . Mais hypothèses sur lesquelles tombent un ignare qui ignore la rigoureuse méthode de procédure de la communauté scientifique pour reconnaître la justesse des nouvelles hypothèses avancées .
      Avant rigoureuses vérifications qui authentifient l’exactitude des nouvelles idées avancées , personne ne reconnaît celles-ci .
      À l’exception bien sûr des personnes qui n’appartiennent pas au monde scientifique, comme l’est ce vantard qui tente de façon ridicule de se faire passer pour un individu de haut niveau d’instruction reçue à Aix-en-Provence. Mais bien évidemment l’ignare en question ne peut pas être au courant des coutumes d’un monde très largement au-dessus du sien propre. Et très naïvement cet ignare croit que nous sommes tous au même bas niveau d’instruction que lui-même.

  • 19 février à 17:12 | diego (#531)

    Bonjour,

    J’ai dit il y a à peine deux jours que tous les problèmes que Madagascar doit affronter sont des problèmes :

    - juridiques !

    Il est inutile de se projeter dans l’avenir, si la classe politique et les élus connaissent mal et ne réussissent pas à respecter et à faire respecter le droit.

    La majorité des Malgaches ne maîtrise pas le Droit. C’est moins grave. Par contre, c’est inquiétant quand l’élite du pays semble peu concerner aux problèmes juridiques que le pays doit faire face.

    Les dirigeants, la classe politique et les autorités politiques du pays ne semblent pas encore réaliser, et bien loin d’arriver à une conclusion qui est pourtant trop évidente :

    - Madagascar est en plein crise Constitutionnelle depuis plus de dix ans.

    Quand on est élu, ou quand on veut se présenter à une fonction électorale, la première chose à connaître et éventuellement à prendre c’est :

    - le droit son pays.

    Quand on fait de la politique et si on souhaite faire la politique, il faut lire et apprendre la Constitution du pays. En principe, bien valable pour Madagascar, l’articles de la Constitution forment l’ensemble des « lois fondamentales ».

    Mais il y a deux choses à ne pas pas confondre, le temps politique et le temps juridique.

    L’instabilité politique et l’insécurité dictent le temps politique dans les pays pauvres, on l’observe en Afrique et Madagascar. C’est chaotique en ce moment !

    L’instabilité Constitutionnelle rappelle que ces pays sont indépendants ; il y a bien le « droit » puisqu’il y a une crise Constitutionnelle. Tôt ou tard, ces pays indépendants devraient affronter le temps juridique, qui va sans doute arriver plus vite que l’on ne pense, car la jeunesse est de plus en plus conscient, pas seulement en Europe et dans les pays développés mais aussi et surtout dans les pays pauvres.....le bien fait de la mondialisation....

    Autrement dit, une fois que la crise Constitutionnelle est passée, il faudrait bien penser à gouverner son pays.

    La manière assez rapide pour retrouver une stabilité politique et pour se trouver sur le chemin d’une stabilité Constitutionnelle durable :

    - c’est avoir des processus électoraux fiables et des lois électorales dans lesquels les partis politiques s’engagent à respecter.

    La légitimité juridique donnerait mécaniquement une légitimité morale aux élus et au gouvernement du pays, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui à Madagascar.

    C’est la classe politique malgache qui est à l’origine de blocage politique et Constitutionnel, plombant de facto l’économie.

    On ne peut pas sérieusement parler des problèmes économiques sans adresser d’abord les problèmes :

    - de Droit privé et de Droit public, auxquels ils sont rattachés !

    À mon sens, retrouver une stabilité Constitutionnelle est primordiale. Mais les candidats ont visiblement fait le pari que ce serait payant et plus efficace de parler de l’économie aux Malgaches.

    PIB du pays, 10 milliards, PIB annuel/habitant moins de 400 dollars et le pays occupe le 5e rang des pays pauvres, c’est bien de connaître tout cela, je l’ai répété plusieurs fois ici même, mais faudrait-il comprendre ce que cela signifie exactement :

    - et cela veut dire exactement que Madagascar est un pays en faillite économique, sans les aides des pays étrangèrs et les institutions internationales.

    • 19 février à 18:47 | Jipo (#4988) répond à diego

      @ stalone !
      Vous prenez les chercheurs du CNRS pour des pyromanes ? votre Dieu vous joue des tours méfiez-vous .
      Vous parlez : « d’ univers actuel » ? Vous connaitriez donc un autre univers qui ne le soit pas ?
      Un Univers antérieur, avec date de péremption , à consommer avec modération ?
      Bien sur qu’ il y a plusieurs systèmes solaires & même sol/ air et certains trous noirs défient tous nos observatoires , so what ?
      Quant à établir la matière qui les compose , vous rendez-vous comptes des konneries que vous débitez ???
      En remontant à votre fétus pouvez vous me dire la composition de l’ ADN de l’ Humanité ???
      Changez de fournisseur, sa came est périmée, ou essayez l’ aspirine & le diamox ...

  • 19 février à 17:29 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE : Ils constituent plus de 92% de malgache à l’heure actuelle

    Les pauvres

    Attention ! Crains Dieu lorsque tu traites les problèmes des pauvres qui sont sans protecteurs, délaissés, indigents, sans secours et victimes des vicissitudes du temps. On trouve dans cette catégorie des gens qui n’osent pas demander leur part dans la vie, et qui malgré leur misère ne vont pas à la recherche des aumônes. Défends donc leurs droits pour l’amour de Dieu, car c’est à toi qu’incombe la responsabilité de leur protection. Alloue-leur une part du Trésor public, où qu’ils se trouvent, et qu’ils soient près ou loin de toi. Les droits de ces deux catégories de gens doivent être égaux à tes yeux. Si préoccupé que tu puisses être ne les perds pas de vue, car Dieu n’acceptera aucune négligence de leurs droits.
    Ne traite pas leurs intérêts comme s’ils étaient moins importants que les tiens propres, ne les laisse jamais en dehors des limites de tes préoccupations importantes, désapprouve ceux qui les regardent de haut, et enquiers-toi de leur condition.
    Affecte à leurs affaires des personnes intègres, pieuses et soucieuses de te mettre au courant de la condition des pauvres.
    Pourvois aux besoins de ces pauvres de sorte que tu n’aies pas à t’excuser devant Dieu le Jour du Jugement, car c’est cette catégorie de gens qui mérite d’être traitée avec la plus grande bienveillance. Assure-toi la récompense de Dieu en accordant à chacun d’eux son dû et impose-toi la tâche sacrée de subvenir aux besoins des plus âgés d’entre eux, car ils n’ont pas de moyens d’existence indépendants et ils répugnent à demander l’aumône. C’est là un devoir pénible pour les gouvernants, mais très bienvenu pour les sociétés qui sont douées de prévoyance. Ce sont d’ailleurs seulement de telles sociétés qui accomplissent avec un esprit tranquille leur promesse faite à Dieu de s’acquitter de leur devoir envers les pauvres.

    Des audiences publiques
    à suivre...

    • 19 février à 17:43 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Sombre endoctriné !
      Si l’ islam s’ est développé dans les prisons, c ’est que tes frères y sont à 75% !
      Comme des kons les Français payent pour ces racailles, bien sur que les Français ne sont pas racistes, particulièrement les embrayages , ils les foutent juste en tôle, c ’est plus humaniste que de les traiter de nikleurfatma ...
      Castration chimique pour tous ces ouak / : ♂︎ comme ♀︎ . / !

  • 19 février à 18:19 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE : Celles qui vont nous arriver prochainement avec les propagandes : Que doit-on faire voire le contraire ?

    Des audiences publiques

    Rencontre périodiquement les opprimés et les gens de modeste condition en audiences publiques, et étant conscient de la présence de Dieu, parle avec eux à cœur ouvert et ne laisse à côté de`toi aucun membre de tes gardes armés, civils ou militaires, ni aucun agent du service des renseignements, dont la présence pourrait décourager les représentants des pauvres de parler sans crainte et sans réserve. En effet, j’ai entendu le Prophète de Dieu dire qu’aucune nation ou société dans laquelle les forts ne s’acquittent pas de leurs devoirs envers les pauvres, n’occupera une haute position.
    Supporte avec sang froid tout langage dur qu’ils emploieraient et ne te montre pas irrité s’ils ne parvenaient pas à exposer clairement leur situation. De la sorte, Dieu ouvrira devant toi la porte des bénédictions et des récompenses. Si tu peux leur donner quelque chose, fais-le de bonne grâce, et si tu n’es pas à même de le faire, explique-leur ta position lucidement.
    Il y a des situations qui appellent une action directe. Accepte les recommandations de tes administrateurs concernant la réparation des griefs de tes secrétaires. Assure-toi que les réclamations et les requêtes qui te sont adressées, te sont remises le jour même, et ce, même si tes administrateurs essaient de les intercepter. Accomplis le travail de chaque jour, le jour même, car le jour suivant apportera ses propres affaires.

    Communion avec Dieu
    à suivre...

    • 19 février à 18:31 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      ...SUITE : C’est cette partie qui fait le plus mal à Satan et aux athées.

      Communion avec Dieu

      Consacre la meilleure part de ton temps pour entrer en communion avec Dieu, bien que chaque moment de ton temps soit seulement pour Dieu, si tu le passes sincèrement à servir ton peuple. Il faut que l’obligation que tu dois directement à Dieu soit incluse dans les temps de prières prescrits par la religion. Consacre-toi jour et nuit aux prières. Que tes prières soient aussi parfaites et aussi exemptes de défauts que possible, et ne te laisse pas tracasser par un quelconque malaise physique.
      Lorsque tu diriges une prière en assemblée, n’ennuie pas les gens par une prolongation non nécessaire de la prière, car il se peut qu’une telle prolongation leur cause des inconvénients et les indispose, ce qui fait perdre son effet, car, il y a dans la prière en assemblée des gens qui sont malades ou qui ont des obligations importantes à accomplir. En effet, un jour, lorsque j’ai reçu l’ordre de me rendre au Yémen, j’ai demandé au Messager de Dieu comment je devais diriger la prière en assemblée là-bas. Il m’a dit : « Accomplis tes prières comme le ferait le plus faible parmi les priants, et donne ainsi l’exemple de respect d’autrui aux croyants. »

      Désintéressement déconseillé
      à suivre...

  • 19 février à 18:39 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE : Ce sont les devoirs et les pratiques recommandées pour les responsables pour éviter la mauvaise gouvernance.

    Désintéressement déconseillé

    Concernant l’observance de tout ce que j’ai dit, retiens une chose : Ne te tiens jamais, même pour un temps minime, à l’écart des gens, car s’écarter des gens, c’est ignorer leurs affaires, c’est développer chez le gouvernant une fausse perspective et le rendre incapable de distinguer ce qui est important de ce qui ne l’est pas, ce qui est correct de ce qui est erroné, le vrai du faux. Après tout, le président est un homme, et il ne peut se faire une vision correcte de ce qui est hors de la vue.
    La vérité n’a pas de signe distinctif nous permettant de distinguer les différentes variétés de vérités et d’erreurs. En fait tu dois être l’une de ces deux choses : ou bien tu es juste, ou bien tu es injuste. Si tu es juste, dans ce cas tu ne te tiendras pas à l’écart des gens ; au contraire, tu les écouteras et tu satisferas leurs exigences.
    Dans le cas opposé où tu serais injuste, les gens eux-mêmes se tiendront à l’écart de toi. En tout cas, le désintéressement dans ce sens est déconseillé, surtout lorsqu’il est de ton devoir de t’occuper des besoins des gens. Les plaintes d’oppression présentées contre tes administrateurs et les réclamations pour demander justice, ne doivent pas t’indisposer.
    Sois certain qu’il y a dans ton entourage immédiat des gens qui exploitèrent leur position pour s’approprier ce qui appartient à autrui et commettre des injustices. Enraie chez eux cette tendance et fixe-toi comme règle de conduite de ne jamais rien accorder, pas même un petit morceau de terrain, à l’un de tes proches. De cette façon, ils seront prévenus contre toute velléité de porter préjudice aux intérêts des autres, et tu éviteras en même temps d’être l’objet du mécontentement et des hommes et de Dieu.
    Rends justice loyalement et sans te soucier du fait que l’intéressé soit un de tes proches ou non. Si l’un de tes proches ou de tes compagnons viole la loi, prononce contre lui le châtiment prescrit par la loi, même si cela t’est très pénible personnellement. Ce faisant, tu auras agi pour le bien de l’État. Si jamais les gens te soupçonnent d’être injuste envers eux sur n’importe quel plan, divulgue-leur le fond de ta pensée, et disculpe-toi de la sorte. De cette façon, ton esprit sera en harmonie avec le sens de la justice, et les gens se mettront à t’aimer. Cela exaucera ton désir de jouir de leur confiance.

    La paix et les traités
    à suivre...

  • 19 février à 18:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    ...SUITE : Voici l’enseignement de l’Islam face à la violence qui lui est attribuée à tort.

    La paix et les traités

    Ne repousse pas l’effort de paix que tes ennemis déploieraient eux-mêmes. Accepte-le, cela plaira à Dieu. La paix est la source du repos de l’armée. Elle réduit tes ennuis et fait régner l’ordre et la stabilité dans le pays. Attention ! Sois sur tes gardes lorsque tu signes un traité de paix, car certains ennemis ne te proposent un accord de paix que pour te rassurer afin de t’attaquer à l’improviste. C’est pourquoi, tu dois faire preuve d’une grande vigilance et ignorer leurs protestations de bonne foi. Mais une fois que tu auras accepté les termes d’un traité de paix, tu devras les observer scrupuleusement.
    C’est un dépôt qui doit être sincèrement respecté, et chaque fois que tu auras fait une promesse, tiens-la de toutes tes forces, car quelle que soit la différence d’opinion sur d’autres questions, rien n’est aussi noble que l’accomplissement d’une promesse. Cela est reconnu même par les non-croyants, car ils savent les conséquences désastreuses de la dénonciation des traités. Ne trahis donc pas ton alliance, ne romps pas ton pacte et ne trompe pas ton ennemi, car ne pas respecter une promesse, c’est une action contre Dieu, et seul un insensé agit contre Dieu.
    En fait, la Promesse Divine est une bénédiction couvrant toute l’humanité. La Promesse de Dieu est un refuge recherché même par les hommes les plus puissants de la terre, car on n’y risque pas d’être trompé. Donc ne fais pas une promesse que tu ne pourrais pas tenir, et n’attaque pas ton ennemi sans lui avoir adressé un ultimatum, car seul un ignorant insensé oserait défier Dieu qui, par Sa Miséricorde infinie, a fait des traités et des pactes les instruments les plus inviolables pour Ses serviteurs. En fait la paix qu’ils assurent est un refuge à l’abri duquel tout le monde cherche asile, et au voisinage duquel tout le monde s’empresse de séjourner. Le traité doit donc être dépourvu de toute fraude, de toute duplicité et de toute tromperie.
    Ne conclus jamais un pacte qui prête à diverses interprétations, mais une fois que le pacte est conclu, n’en exploite pas l’équivoque, si équivoque il y a, ni n’annule un traité conclu au nom de Dieu, même s’il te cause quelques difficultés.
    Comme la vie de l ’Au-delà nous réserve des récompenses, il vaut mieux faire face aux difficultés que violer le traité et avoir à craindre les conséquences d’un tel acte le Jour du Jugement.
    Attention ! Abstiens-toi de répandre le sang sans une raison valable, car cela suscite la colère du Tout-Puissant, expose le serviteur à Son châtiment le plus sévère, le prive de Ses bénédictions, raccourcit la vie, et le Jour du Jugement, c’est de ces crimes qu’il aura à répondre en premier lieu. Fais attention donc ! N’aspire pas à fonder la puissance de ton État sur le sang, car ce sang finira par affaiblir l’État et le faire passer à d’autres. L’homicide volontaire ne saurait être excusé ni par la religion ni par Dieu.
    Le meurtre est un crime passible de la peine de mort. Si pour une raison ou une autre un châtiment corporel prononcé par l’État entraîne la mort du coupable dont le crime n’est pas passible de la peine de mort, répare l’erreur et n’expose pas le prestige de l’État à la réclamation du prix du sang que feraient les parents du défunt.

    Les dernières instructions
    à suivre...

    • 20 février à 09:11 | el che (#344) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Plus que etc...
      Donc au vu du dernier aléa, l’État islamique peut volontairement imposer la mort pour un présumé coupable, et peut être absous d’office dans le cas où il se tromperait : il suffira d’une symbolique indemnité financière pour les proches de la victime.
      Voilà un concept barbare,qui autorise aujourd’hui des exactions des fanatiques Daesh et autres Ben Laden.
      Toute une litanie au nom se « l’islam et la sagesse divine » pour en arriver à de telles extrémités..... Le passage de la logique à l’épilepsie est consommé.
      Vous feriez mieux de vaquer à des occupations plus doctes, au lieu au lieu de vous perdre dans des vaticinations oraculaires.
      Bien a vous

  • 19 février à 18:50 | rayyol (#110)

    S excuser ne fait que confirmer ce que je savait deja Il est incapable d évaluer un homme Il a prit une chance croyant pouvoir le manipuler Mal lui en prit Quand j ai vu l homme j ai tout de suite comprit que c était un bon comptable Mais en tant que president un rond de cuir au mauvais endroits
    Andry a des idees . Nous en avons tous
    Mais faire avancer des idées est une autre histoire
    J ai le sentiment profond qu il en est incapable S il n est pas entoure de gens de grande experience avec beaucoup de vécu dans leur domaine de competence c est un autre fiasco assure Pas de place pour des bleus fraichement sorti d université . Et ou va t ils les trouver ces spécialistes Voyons voir J ai bien peur d avoir encore raison Ma 1er opinion est toujours la bonne malheureusement .J aurais aimer me tromper avec Hery mais le supplice a durer 5 ans Le prochain va t il, être aussi long Quelque chose va casser cette fois ci la est ma crainte le peuple ne voudra plus subir surtout la jeunesse

  • 19 février à 18:58 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Suite et fin : C’est le mot de la fin et non pas la moindre

    Les dernières instructions

    Évite de t’admirer, de te louer et d’encourager les autres à t’adresser des louanges excessives, car la ruse sur laquelle compte le plus Satan pour empêcher les bonnes actions des hommes pieux est la louange et la flatterie.
    Ne surestime pas et ne parle pas trop des faveurs que tu aurais accordées aux gens. Trahir la promesse, c’est déplaire et à Dieu et à l’homme. Dieu, qu’IL soit Exalté, a dit dans le Saint Coran : « Dire ce que vous ne faites pas est l’acte le plus haïssable auprès de Dieu » (Sourate as-Saff, 61:3)
    Ne te hâte pas de faire quelque chose avant le moment opportun, ni ne l’ajourne lorsque le moment juste de le faire arrive. Ne t’entête pas dans l’erreur et ne néglige pas la rectification d’une faute. Accomplis chaque chose en son temps et laisse chaque chose occuper sa propre place. Lorsque les gens s’accordent unanimement sur quelque chose, ne leur impose pas ton propre point de vue, ni ne néglige d’assumer la responsabilité qui t’incombe en conséquence. Car les yeux du peuple seront fixés sur toi et tu auras à répondre de tout ce que tu leur auras fait. Le moindre manquement au devoir apportera son propre châtiment. Contrôle ta colère et retiens tes mains et ta langue. Le meilleur moyen de contenir ta rage est de différer le châtiment (que tu comptes infliger à quelqu’un) jusqu’à ce que tu sois calmé et revenu à toi-même. Tu ne parviendras à avoir la maîtrise de toi-même qu’en te rappelant que tu finiras par retourner à ton Seigneur.
    Il est impératif que tu étudies soigneusement les préceptes qui ont inspiré les bons et justes gouvernants, qui t’ont précédé. Garde bien à l’esprit l’exemple de notre Prophète, ses Hadith et les commandements du Saint Coran, ainsi que tout ce que tu as appris de ma propre façon de traiter les choses. Fais de ton mieux pour exécuter les instructions que je t’ai données ici et que tu t’es engagé solennellement à suivre. Par cet ordre, je t’enjoins de ne pas succomber aux suggestions de ton propre cœur, ni de manquer de t’acquitter des devoirs qui te sont confiés.
    Je me réfugie auprès du Tout-Puissant et dans Sa sphère illimitée de bénédiction, et je t’invite à prier avec moi pour qu’Il nous accorde, à tous deux, la grâce de céder volontairement notre volonté à Sa Volonté et de nous rendre capables de bien nous acquitter de notre devoir envers Lui et envers Sa création, afin que l’humanité chérisse notre mémoire et que notre action survive. J’implore Dieu de me combler de Ses bénédictions et je Le prie pour qu’Il nous assure, à toi et à moi, Sa grâce et l’honneur de tomber en martyrs pour Sa cause. En effet, nous retournerons à Lui. Que les bénédictions de Dieu couvrent Son Prophète et Sa sainte progéniture. »

    Sans oublier évidemment la légende du colibri de Pierre Rabhi en guise de conclusion.

    Un jour, dit la légende, il y eut un incendie. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! » Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

    • 19 février à 19:02 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Voilà qu’ il se prend pour un colibri à présent , faut arrêter le khat : ouak / !

    • 19 février à 19:04 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lettre adressée par Ali Ibn Abi Talib (as : 17mars 599-29 janvier 661) au commandant en chef de son armée, Mâlik al-Achtar à l’occasion de son investiture comme gouverneur de l’Egypte lorsque des troubles eclatèrent sous le mandat de Muhamad Ibn Abi Bakr, son prédécesseur. Cette lettre est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette lettre est sans conteste à faire lire à toute personne prétendant à des responsabilités importantes et aux dirigeants.

  • 19 février à 18:59 | Jipo (#4988)

    Croire que le messie est de retour, est d’ une naïveté sans nom !
    Croire que le rat nocturne pourrait etre celui là est la dégénérescence suivante : une konnerie crasse ...
    Croire que c ’est la volonté de ouak / qu’ une minorité affame la majorité relève de la psychiatrie , si ce n’ est de l’ euthanasie souverain 💉 .

    • 19 février à 19:10 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Jipo

      Jipo délire : Attention danger.

    • 19 février à 19:14 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      bien entendu mais : si c ’est la volonté de ouak/ 🤨
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-dalton-se-rachetent-remake-201687

    • 19 février à 19:21 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Jipo

      Bonne lecture à tous les tatous du faux-rhum.

    • 19 février à 19:21 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Ce qui doit etre inscrit au patrimoine mondial : c’ est la mise hors d’ état de nuire des muzes brother’s par un général exemplaire : Al Sissi !
      Un exemple à inscrire dans toutes les constitutions des Démocraties Occidentales, et : à appliquer immédiatement, suivi par celui de la Birmanie !
      Hélas dans les deux cas, ce ne sont pas des embrayages mais : des hommes !

    • 19 février à 19:33 | kartell (#8302) répond à Jipo

      Imaginer qu’il a osé la révolution « o rance », c’est d’une prétention à la grandeur du personnage, haute en fatuité mais nabot en profondeur, qui donne le vertige, même, au ras des pâquerettes !….
      Une révolution qui fait le milliardaire donne une conception très personnelle des choses, sans doute, apprises sous la lueur des sunlights, l’avenir promis a, désormais, un arrière-goût de déjà vu !…...

  • 19 février à 19:43 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Dommage mais certaines personnes mal intentionnées auraient peut-être dépassé les bornes pour occulter ce retour du PHAT d’être à la une de toutes les mass-médias : Il ne s’agit plus d’intox comme en 1991 (le lac de Mandroseza empoisonné aux cyanures) mais des morts d’hommes. Une enquête doit être diligentée après la prétendue coup de tonnerre ayant entraînée la chute du rocher et la mort de 7 personnes.
    C’est peut-être RAFOTSIBE du temps du conte IKOTOFETSY et IMAHAKA qui ne voyait plus l’utilité de continuer à soutenir ce rocher qui l’a quitté et il s’est écroulé.

    • 19 février à 19:44 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      lire ....l’a quittée...

    • 19 février à 19:46 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vivement une enquête indépendante pour faire la lumière sur ce drame : Rien de doit être laissé de côté.

  • 19 février à 20:11 | diego (#531)

    Bonjour,

    La classe politique et les dirigeants veulent absolument sauter au dessus du droit, presser de parler de l’économie.

    C’est illogique mais allons-y.

    Commençons par un constat, la nature, un facteur déterminant. Madagascar est un pays rural à mutation lente, exactement comme la France.

    En suite, jetons un regard moins complaisant sur l’état de l’administration, l’Éducation, la Santé, l’Énergie et la seutité alimentaire :

    - ils sont en désordre et en mauvais état, peu productifs, cela va de soi.

    Et enfin, avec un PIB de 400 dollars/annuel/population veut dire que la majorité de la population :

    - a faim, peu éduquée et que cette population est à risque.

    Elle est la première victime de la moindre crise, catastrophes naturelles, plus violentes, que tous les pays vont devoir se préparer à affronter plus souvent, ou épidémique et bien évidemment, de la moindre crise politique.

    Arrêtons là.

    Les candidats pondent des programmes économiques imaginaires et avancent des chiffres fantaisistes et se mettent à imaginer que leur pays se trouve au même niveau économique que les pays émergents et occidentaux :

    - ce n’est pas raisonnable.

    La classe politique et les candidats ne traitent pas en fait les problèmes du pays. Ils vivent dans un monde virtuel, virtuel Madagascar !

  • 19 février à 20:57 | zanadralambo (#7305)

    J’allais dire que Rambo s’est fait tout petit aujourd’hui. Puis, j’ai vu les co…qu’il débite, comme d’habitude, quand il est à court d’arguments. Un vantard inutile, ignare qui n’a même pas honte de son inculture atavique. En revanche, dès qu’on parle du DJ idiot, son nouveau partisan (tout le monde a compris que tous ces pseudos enregistrés sous les numéros 10000 et suivants sont une seule et même personne : la triche, la magouille, les méthodes favorites des chrétiens, genre Isandra, et cie) nous gave grave avec ses répétitions débiles à la gloire du chef consort de la mafia gasy..
    La hiérarchie catholique, cette bande d’ hypocrites et vendus, ressort du bois et ose donc s’afficher avec un bandit notoire. Des siècles que l’église opprime, brime, brise et oppresse les peuples. Les Malgaches comprendront-ils un jour que la religion n’est que fumisterie ? Si seulement, ils pouvaient lire les stupidités que 3 ânes bâtés, shootés aux sectes Vatican, Luther et Mahomet (les illuminés nous ont encore saoulés aujourd’hui) ici tous les jours, ils réfléchiraient à 2 fois. Que ce soit Andry ou Hery, les enfants du putsch de 2009 sont les nouveaux fossoyeurs du pays, les prélats et les militaires en sont le suppôt. Qu’on se le dise !

    Bonjour à El Che qui s’élève, à son tour, contre certains malentendus que d’aucuns érigent en vérité.

  • 19 février à 23:24 | rainikoto (#5666)

    Toujours la poudre de perlimpimpin comme dirait l’autre.. Il n’ y a que la couleur de la poudre qui varie un peu pour enfumer un peu plus... ; le style ’’dj branché’’ reste le même. Quelques chiffres sur l’énergie (qui ne repose sur rien) pour essayer de faire croire à un projet chiffré : c’est dans le même style que le fameux ’’ le problème du délestage sera réglé dans 3 mois’’. Pour le reste, le ton est resté le même que celui qu’il a perpétré à Ambohijatovo, sur la place du 13 mai )pour envoyer les av7 à l’abattoir)... ; la question, qu’on peut se poser : est ce que çà va remarcher ? les Pedro, Omar, autres Urfer et les karanas sont déjà à l’oeuvre. Pour une frange de l’armée, de la gendarmerie et de la vieille branche politicienne, çà dépend du contenu de la valise que mr DJ et ses bailleurs sont prêts à mettre sur la table. Pour ma part, au vu de ses mentors (Sarkozy, Bernard Tapie, Bourgi, Balkani, Douillet, les Karana, Omar, Urfer..) et vue l’évolution de l’état du pays depuis 2009 je ne me fais aucune illusion sur la continuité de l’oeuvre de Rajoelina en cas de sa réelection. Je n’y crois pas trop mais enfin.... on sait jamais : Trump, beaucoup n’y ont pas cru ; mais faisons tout pour éviter çà à Madagascar...

  • 19 février à 23:47 | diego (#531)

    Bonjour,

    Comprendre une crise Constitutionnelle n’est pas à la portée intellectuelle de Mr tout le monde. Cette crise est l’une des responsables de grand retard socio-économique et culturel de l’Afrique.

    Quelles les conséquences d’une crise Constitutionnelle ?

    Je pense que c’est le devoir des femmes et des hommes de loi et des intellectuels, de sensibiliser les politiciens, d’avertir les élus et de prévenir les autorités politiques, sur les conséquences néfastes d’une crise Constitutionnelle sur le plan politique et économique.

    Il n’est jamais tard !

    La Constitution est la loi, au sens large, ayant pour objet de régir l’organisation de l’État et son fonctionnement. Autrement dit, elle régit l’organisation des pouvoirs :

    - législatif, exécutif et judiciaire et les prérogatives des divers organes et rapports entre eux.

    On voit bien donc qu’une crise Constitutionnelle entraîne mécaniquement une crise d’État, de facto, c’est une violation des « lois fondamentales ».

    De mémoire, Talleyrand disait, « on peut violer les lois sans qu’elles crient ».

    Mais les conséquences de cette violation ne sont pas moins visibles, graves et bien senties par la population.....5e rang des plus pauvres pays au monde.....chômage, insécurité.....

    Tout faire et employer tous les moyens légaux pour ramener la stabilité Constitutionnelle dans le pays est, en soi, tout simplement un acte patriotique.

    Crier au crise et se contenter de dénigrer le pays n’est qu’un vide intellectuel. Et c’est irresponsable. Espérer que son partis politique pourrait survivre durablement d’une crise Conditionnelle n’est que délire.

    • 20 février à 14:27 | zanadralambo (#7305) répond à diego

      ...L’hôpital qui se fout carrément de la charité.

  • 20 février à 00:37 | reviv (#9830)

    Eh ben,
    Le ratisser large est une tactique bien connue des politiciens.
    Ils se soutiennent sans relâche.
    On affiche un renouveau en trompe l’oeil,
    et les éternels naifs gobent sans discernement.
    Ainsi se prépare le rassemblement des rapaces pour poursuivre le dépeçage .......

  • 20 février à 06:13 | lanja (#4980)

    .... misy tokoa ny malagasy tena resy lahatra, manaja ny hevitr ireny ireny olona rehetra ireny, aoka samy handray anjara hifidy rehefa tonga ny fotoana, mba hialana @ fakana fahefana bontolo izay mitarika resaka mirefarefa , tsy nisy namatsy vola eh, sns,... ireto mba misy ventindresaka kely mba azo marihina, inona no vahaolana @ corruption prezda, hodinihina....@ insécurité prezda , hodinihina......ny zavatra mivaingana atao @ économie prezda , fanondranana volamena no mivaingana voalaza (société vahiny , hiditra actionnaire ny fanjakana dia ahazo 40% ???) , dia faly ny malagasy fa tonga ny mpanavotra azy, aleo tsy asiana resaka be fa iaraha mahita eo ny tohiny fa ny zavamisy mazava kosa dia ozao , 9 taona aty aorian ny 2009, dia mbola betsaka ny olona no mila vokisana kobaka ambava mahazatra toy ny teny @ 13 mai

  • 20 février à 10:34 | lysnorine (#9752)

    « Andry Rajoelina signe son retour définitif »

    Rehefa avy namaky ny fanehoan-kevitra samy hafa momba an’Ingahy Rajoelina, naterak’ ity matoan-dahatsoratra ity, mitatitatitra ny fisehoany tamin’ny mpandefa TV dimy tamin’ny Alahady, dia misy tonga ato an-tsainay ny « angano angano arira arira » vitsivitsy, sady fanoharana , toy ny fahita ao anatin’ ny « Fables » nambaran’ny mpanoratra frantsay iray, Jean de La Fontaine, tamin’ny taon-jato faha-17. Toa misy amin’ireo fanoharana ireo tena mifanandrify tsara amin’ny toetry ny mpilalao eo amin’ny sehatra fanaovana pôlitika eto amintsika, na taloha na ankehitriny. Koa asa re ireo fanoharana itsvitsy ireo raha mba mety hampisokatra ny maso sy ny sain’ny mpamaky, indrindra ny mbola tanora, sy hisakana ny fihinanana amam-bolony ny kabary fandahatry ireo mpilalao pôlitika matihanina ireo. Tsarovana fa ny tian’ny Ntaolo Malagasy notorina amin’ny fampiasana sasany ny teny hoe « tanora » , dia ny tsi-fahamatoran’ny maitso volo amin’ny ankapobeny. Ohatra hita ao amin’ny « Rakibolana Malagasy » nosoratan-dRajemisa : « Tanora saina, tanora fanahy : enti-milaza olona tsy matotra, maivan-doha » ; « Teny tanora : teny tsy voahevitra ».

    Boky nandika sy nandamina sasantsany tamin’ ireo angano arira arira ireo, ho an’ny Malagasy, no nanatsoahanay ireto takelaka notsongaina ireto [ RP Basilide Rahidy, Fanoharana Nadikany, 1904.]

    1) « Ny amboadia mody mpiandry ondry » [pp.6-8]. Na « Le loup devenu berger », La Fontaine, Livre 3.

    Nihevitra ny amboadia anankiray izay efa fatra-pamely ny ondry izay niraotra tao akaikin’ny ala nitoerana fa : Raha manova tarehy izy, dia ho bebe kokoa no harapany.
    « Dia ny hodi-posa no noheveriny hahavitany izany. Mova tsy dia marika iray amin’ny mpiandry ondry tokoa. Dia ohatry ny mpiandry ondry tokoa lahy ! ny sarotra dia teny an-dohany, ny tsorakazo teny an-tànany, ny sodina aza mba teo aminy. [...]
    « Ary nony efa nitena akanjo toy izany ilay adala mpihambo ho mpiandry ondry, dia nanakaiky ilay mpiandry ondry tokoa, izay sondrian-torimaso...mbamin’ny alikany...sy ny ankabiazan’ny ondry ». [...] Ary mba hamarinany moramora ny ondry any an-davany, dia nataony fa tsara raha ampiany fitenin’ny mpiandry ondry ilay akanjo, saingy tsy hainy ianarana ilay fiteny ; « fa ny feony raha niteny nampanako ny ala rehetra. Dia niposaka ho azy teo tamin’izay ny fandri-mitoto-nozaka kasa nataony. »
    Koa taitra na ny mpiandry ondry na ny alikany ka najedany, maty tsy ny tra-drano, ilay amboadia.
    « Ry mody hendry, hoy ny fananarana, ny mitondra tehina mora ihany, fa ny mitondra tena no sarotra. Na manao ahoana na manao ahoana no ataon’ny mpihatsaravelatsihy, dia tsy maintsy hisy zavatra kely tsy hainy ho tandremana, ka mampiseho ny fihatsarambelatsihiny sy ny tsy fidirany amin’izay izy. » [...]
    « Aza manao lainga marivo tototra ka hohehezin’ny akoho tokana anaka. »

    2) Ny ampondra mitafy ny hoditry ny liona [p.9]. Na « L’âne vêtu de la peau du lion », La Fontaine, Livre 5.

    « Nitafy ny hoditry ny Liona, hono, ny ampondra anankiray, ka tsy nisy tsy natahotra azy ny tao manodidina. Fa na dia biby tsy mahomby loatra aza ny ampondra, dia tonga nampangovitra ny olona rehetra.
    « Fa tamin ’izay dia sendra niseho kely ny loha sofiny, ka dia afa-tototra ny lainga sy hevitra nataony. Ka kapoka mirivirivy efa izaitsizy no anjara azony.
    « Izay tsy nahalala ny toe-tsainy, dia gaga nahita ny Liona kapohina, ka manaraka ambokony hiany.
    « Be dia ne ny olona malaza hiany, ka atahoran’ny sasany, fa ataony ho hendry sy manan-kerim-po ; kanjo tsy fahendrena, tsy herim-po, fa hevi-potsiny ihany. Vovon’amboa ny azy, tsy hery fa tahotra.
    « Aza mihambo izay tsy ananana, ka mody hendry sy kinga. Aoka ny takatry ny saina no atao, fa aza manao toloho mampirehoka omby. [...]. Tandremo lahy ! fa ny sofin-davan’ny ampondra dia zavatra sarotra afenina ela. »

    3) Ny sahona te-hitovy amin’ny omby [pp. 29-30]. Na « La grenouille qui veut se faire aussi grosse qu’un bœuf », La Fontaine, Livre 1.

    « Mba niainga, hono, ity sahona, ka sendra omby anankiray ; mba makadiry be hiany raha tahaka azy, fa izy moa, zara raha nisy tahaka ny atodiakoho ny habeny. Kanjo azon’ny fialonana, ka dia nampizihitra sy nampibontsina ny tenany mba hitovy amin’ilay omby. Ary nanao tamin’ny namany hoe : Jereo kely ange aho, ranaotra, sady nampibonahiny izaitsizy ny kibony. Tsy hoatra azy tsara aho izao, sa manao ahoana ? mba lazao kely.
    ― Mbola aiza sy aiza akory izany !
    ― Ary izao ? hoy izy,
    ― Tsy mbola ambolana, hoy kosa ny namany.
    ― Aoka, fa dia izao ! sady nampivohiriny dia nampivohiriny ny kibony, any ka tamin’ny farany, dia nitriatra.
    « Etỳ ambonin’ny tany dia feno olona adala saina tahaka izany.[...]. Betsaka ny te-hanao trano lehibe sy mihaingo tahaka ny mpanan-karena. [...]
    « Ny sahona voalaza amin’ity fanoharana ity, jambain’ny fiheveran’ny tenany mihoatra lavitra noho izay toetrany tokoa, dia tsy mahita fa manao hevi-dravina izy, mitady hampitovo ny tenany amin’ny omby. Ny tenin’ny namany nilaza aminy ny marina sy mitaona azy tsy hanao aim-bery amin’ny zavatra tsy azony atao, dia tsy mampisaina azy akory. Ka farany dia nahita loza, fa tsy laitra anarina, ary tsy mety toloran-tsaina hahendry azy. »
    (Hofaranana)

    • 20 février à 11:03 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « Andry Rajoelina signe son retour définitif »
      « Fanoharana »

      (Tohiny sady farany)
      « Ny mpihaza sy ny liona » [p.34]. Na « Le lion et le chasseur », La Fontaine, Livre 6.

      « Very alika henjana sy mpiremby ity kanevo-dahy tia haza, ka aiza indray moa no nataony itoerany afatsy tao anatin’ny kibon’ny liona anankiray ?

      « Dia sendra mpiandry ondry anankiray izy ka nanao hoe : “Lazao ahy kely, ry sombin’aiko, ny misy ny zohin’ilay mpangalatra kary iny, niantso ny liona. Tsy maintsy ataoko levona miaraka amin’ny vava iny izao”.
      « Dia hoy kosa ny mpiandry ondry taminy :“Amin’iry tendrombohitra iry no itoerany. Izaho kosa, hoy izy, ondry iray isam-bolana no vokatry ny tany omeko azy, ka manaram-po sy afaka mikarenjirenjy amin’ity tendrombohitra ity aho”.
      « Mbola nifampiresaka teo toy izany hiany izy, no tamy sy niezaka mafy ny liona. “Ento aho, ry tongotro, hoy ilay kevo-dahy. Maty aho, ry kaky sy neny, fa aiza re no iereko, vonjeo aho re, fa ho faty” !
      « Eo anatrehan’ny mafy sy ny sarotra no isehoan’izay herim-po tokoa. Firy no mivikiviky ho lehilahy ka mitady ny mafy sy ny sarotra ; kanjo rehefa ho sendra azy tokoa, dia taitra sy mihemotra ary riatra mandositra.[...]
      « Hitantsika amin’ny fisatasatan’ilay mpihaza, fa matetika ny kanosa indrindra no mahery manome toky an-kamorana, kanjo manary an-kasarotana. »

      5) ILay ampondra koro sofina [pp. 107-109].

      « Tonga fihomehezan’ny olona ny sofina lavan’ny ampondra. Nandre ny olona nifaneso sy nifanao vosoboso-dratsy tamin’ny sofina lavan’izany biby izany ity ampondra, ka dia nasainy nanapahana avy ny sofiny roa, ary namboariny tsara hoatry ny sofin-tsoavaly.

      « Hatramin’izay, hila tsy ho omby azy ny lalam-be rehera izay nalehany, fa nitsaikontsaikona sy nitoto tany nankatsy nankary ilay koro sofina. Mba sahy nianatra nanipy tanana sy nandihy, fa nataony fa tsy misy biby tsara tarehy tahaka azy intsony.

      « Isaky ny sendra rano izy dia variana mizaha tandindona, ka gaga amin’ny fahatsaran’ny tarehiny. Ka inona indray ? fa efa soavaly faran’izay kinga indrindra aho izao, hoy ilay montana.

      « Sendra nifanena tamin’Ilay manja, soavaly henjana sy mailamailaka izy, ka velona ny resaka : “Ahoana, ry se, no fijerin’ise ahy izao ? sady nitikitikina izaitsizy ilay ratsy ; fa tsy lava sofina intsony ny sakaizan’ise ; jereo ange ! fa efa tena soavaly. Indrisy e ! toa iray tampó tokoa isika roa lahy izao ; nefa tsy azo tsinína mihitsy aho izao fa lavorary endrika, sa manao ahoana” ?

      « ― “Ity feon’ise mibarara mahatsiravina sy ity fandehan’ise mivembena ity, hoy no navalin’Ilaimanja azy, toa tsy mifanaraka loatra amin’ny fahatsaram-bikan’ise. Koa dia lazaiko marina mihitsy amin’ialahy : Tsara raha mba mahay manakombom-bava ialahy ka tsy mibarara sy tsy miradarada. Dia ho ampondra tsara ialahy raha mahavita izany. Fa ny ampondra tsara, tsy dia biby ratsy, fa ny ampondra mianatra ny soavaly kosa no biby fihomehezana sy fanalan’andro”. »

      « Anatra »

      « Zavatra tsy mba miery ny olona manam-pahendrena ny fanaon’ny sasany mody hendry ka mianatra ny satan’olon-kendry. Ny setroka sy ny mitomany tsy mba saro-pantarina. [...].
      « Ny ao anatinao no hevero ; ahitsio ny fanahinao tsy mety, fa aza ny tenanao hiany no saronanao akanjo sy fomba fanaon’ny hendry. [...]
      « Tsy te-hijery anao ny olon-kendry izay mahalala ny toetry ny fanahinao, ka mahita anao mivolom-pahendrena eo imason’ny olona. »

      Farany momba ny hoe : « Andry Rajoelina a formulé un mea-culpa public pour l’élection de Hery Rajaonarimampianina à la Magistrature suprême. “Je présente mes excuses et je demande pardon auprès du peuple malgache pour avoir proposé et soutenu sa candidature lors de l’élection présidentielle de 2013” ».[ Isandra 19 février à 11:14 ]
      Raha tsy diso izahay dia tamin’ny fihodinana faharoa ihany Ingahy Rajoelina vao nanambara fa hanohana an’Ingahy Rajaonarimampianina fa nihenahena izy tamin’ny fihodinana voalohany.
      Fa ny azo heverina ho tontalin’ny latsa-bato avy aminy tamin’ny fihodinana voalohany dia ny azon’ireto kandidà ireto voalohany indrindra :

      VITAL Camille : 307477
      RAZAFINDRAVAHY Edgard : 195053
      Na 502530 izany no tontaliny

      Tsahivina fa : 949987 no azon’Ingahy Robinson noho ny fanohanan’Ingahy Ravalomanana azy ary 711 534 kosa no nifidy an’Ingahy Rajaonarimampianina, saingy saro-pantarina na ampahany firy amin’ireo no mety avy amin’ny mpomba an’Ingahy Rajoelina. Tsara ho marihina koa fa NIHENA 782910 ny isan’ny mpifidy tonga nandeha nifidy tamin’ny fihodinana faharoa(4.826.156-4 043 246). Asa na ampahany firy amin’ireo tsy tonga nifidy intsony ireo tamin’ny fihodinana faharoa no mpomba an’Ingahy Rajoelina.

  • 20 février à 11:39 | kartell (#8302)

    L’homme est convaincu de sa « mission divine », celle de sauver son peuple, c’est d’ailleurs, l’objectif alibi, à tous les potentats qui ont été élus !..
    Son passé ne l’intéresse visiblement pas, ses erreurs, quelles erreurs ?, il est droit dans ses bottes, trop grandes pour lui, mais elles ont fait le larron prétentieux voir obséquieux !…
    Il ne retient que les mots qu’il croit, magiques, de « révolution…. des sunlights », à l’image d’un enfant trop gâté, devenu arrogant pendant cinq ans, sans vraiment mesurer la teneur de son propos, tout en confondant à son avantage, révolution et chienlit ; corruption et gestion, enrichissement personnel et pauvreté collective !….
    Adoubé par deux personnalités françaises, dont, l’une avait été condamnée par la justice et l’autre est en indélicatesse avec son fisc, il s’est gaussé d’une fumeuse conférence « internationale », à Paris, où étaient attablés les rapaces masqués d’une francafrique, en perte de vitesse et d’une foule d’Ong, rapaces, piaffante, en attente de la récompense lorsque le conférencier sera élu !….
    Hier, deuxième étape de la colonne de fumée, avec cet entretien, « les yeux dans les yeux » avec le bon peuple, où tel, un bon commercial diplômé, il a vanté le succès futur de sa petite entreprise, sans toutefois préciser ce qu’il ferait, en cas, de dépôt de bilan, comme la fois, précédente !…
    Il s’est forgé la stature d’un homme pressé, qui, privé du jeu et des intrigues du pouvoir, rêve de le reconquérir, à nouveau, mais, par les urnes, passant ainsi de l’usurpatoire à la constitutionnalité, forcée et obligatoire !….
    Il croit en son tour d’alchimie parce qu’il sait qu’il dispose d’un auditoire, prêt à croire à tout, surtout avec l’anesthésie généralisée, imposée depuis quatre ans, mais, qu’importe pour lui, le bilan futur pourvu qu’il puisse accéder au pouvoir suprême !…
    Il croit incarner le futur alors qu’il traine, déjà, un passé, entaché, de nombreuses zones d’ombres, mais, après avoir accédé, manu-militari, au pouvoir absolu, il rêve de récidive dans une tentative qui risque d’être gagnante, dans la continuité logique d’un pays qui cherche, désespérément, une issue de secours, visiblement, introuvable !
    Le tragique de cet état des lieux, c’est de constater qu’avant lui, son aîné, amiral du marigot, avait entamé sa funeste carrière politique au même âge, c’est dire le risque encouru par le pays à devoir supporter une telle récidive qui risque de durer !….
    L’illusion est, aujourd’hui, la seule chose qui compte dans le pays et le père Noël sera présent dans toutes les têtes au cours de cette année et ses représentants vont s’en donner au coeur joie, c’est dommage, parce que, ce n’est pas de cette manière qu’on arrivera à changer quelque chose !...

    • 20 février à 14:24 | zanadralambo (#7305) répond à kartell

      Je n’ai rien à rajouter à votre constat, vos doutes sont exactement les miens. Votre réquisitoire est juste, sans concession, les mots que vous avez employés, j’aurais pu les dire. Juste avant vous, Lysnorine, dans un langage très imagé, arrive aux mêmes conclusions.
      Salutations.

  • 21 février à 15:19 | Ketaka (#10164)

    Mankaleo le lainga tsara lahatra

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 230