Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h51
 

Economie

Facture de la Jirama

Andry Rajoelina promet une réduction

vendredi 17 avril 2009 | Rakotoarilala Ninaivo

Il est possible de réduire le coût de la facture d’abonnement de la JIRAMA selon l’affirmation du président de la Haute Autorité de la Transition (HAT) Andry Rajoelina. Le locataire d’Ambohitsirohitra a fait cette annonce ce jeudi 16 avril 2009, après sa rencontre avec des opérateurs économiques au palais d’Etat d’Ambohitsorohitra.

Cette baisse de prix peut intervenir en moins d’un mois selon Andry Rajoelina. Les responsables de la transition sont à pied d’œuvre pour appliquer cette réduction selon le numéro un de la HAT.

Le prix de l’essence dans les stations services connaîtra aussi un autre baisse d’ici deux mois au plus tard selon toujours Andry Rajoelina. Cette baisse interviendra après la libéralisation du marché. « Il n’y aura plus de monopole » , rétitère-t-il.

Fin du monopole

Andry Rajoelina a en outre insisté ce jeudi sur la fin des monopoles, que ce soit pour les importations ou les exportations, que ce soit pour les produits de première nécessité, les bois de roses, ou pour la vanille.

« L’huile alimentaire que la Transition a mis sur le marché dernièrement vient de l’étranger » précise-t-il, démentant, sans le dire ouvertement, la rumeur sur la provenance de l’huile à 2 500 ariary le litre. Apparemment, Andry Rajoelina persiste qu’il ne s’agit pas de l’huile de TIKO. Il a expliqué que le prix de l’huile sur le marché international est maintenant entre 800 à 1 000 dollars la tonne. « A ce prix, il est possible de vendre de l’huile à Madagascar, à 2 500 ariary le litre » affirme le locataire d’Ambohitsorohitra.

Pour ce qui est des exportations, personne n’aura plus le monopole sur les exportations de bois de rose et de la vanille. Andry Rajoelina promet ainsi une liberté de concurrence entre les opérateurs. 40 opérateurs ou groupements d’opérateurs sont venus à Ambohitsorohitra ce jeudi 16 avril 2009. Ils font montre d’une certaine assurance après leur rencontre avec Andry Rajoelina.

17 commentaires

Vos commentaires

  • 17 avril 2009 à 07:54 | Bena (#494)

    C’est l’aventurisme. La Jirama ne se gère pas à l’aveuglette. Il ne suffit pas d’y mettre ton oncle même appuyé par la France. Ce n’est pas comme le vol de l’huile et le riz et les offrir sans compter. Tu verras bientôt ce qui t’attend.

  • 17 avril 2009 à 07:59 | gasy261 (#1480)

    les tim,toujours bla ! bla !

    • 17 avril 2009 à 08:12 | RAVELO (#802) répond à gasy261

      Tena TIM anga io olona io ry gasy261 ?
      izaho koa mihombo-kevitr’aminy nefa tsy pro-RAVALO "inconditionnel" fa olona mahafantatra ny mety sy ny tsymety fotsiny,et vlan !!!

    • 18 avril 2009 à 10:10 | akama (#2045) répond à gasy261

      La gestion de la Jirama, des PPN par Andry est simple :
      utiliser la grand table de mixage de Rossy comme livre de gestion

  • 17 avril 2009 à 08:38 | zana47200 (#227)

    Tous les moyens sont bon pour asseoir son pouvoir. Mais de quel coût s’agit-il au fait ? Car si ma mémoire est bonne, la JIRAMA gère aussi bien la distribution de l’eau potable que la distribution de l’électricité. Est ce qu’il s’agit des deux ou bien seulement de l’électricité.
    Je commence vraiment à douter des économistes qui travaillent avec Andry Rajoelina, comment calculent-ils leur indice de prix et quels sont les critères de leur calcul. Car même dans les pays gros consommateurs, on ne touche pas au coût de la consommation de l’énergie, mais seulement au coût de l’abonnement, alors que ces pays ont en double le nucléaire pour se protéger des à-coups du baril de pétrole.
    Il faut qu’Andry Rajoelina se remet un peu dans le circuit de la formation plus intello que le DJ avant de se mettre à la tête d’un pays. Sinon, qu’il recrute plutôt des économistes valables, même formés à Madagascar, car ils sont plus proches de la réalité du pays.

    • 19 avril 2009 à 16:12 | rahalany (#2088) répond à zana47200

      Monsieur du Périgord,
      Connaissez vous un chef d’état qui prend des décisions sans s’entourer d’avis de spécialistes ou d’économistes, On appellle cela tout bêtement des conseillers ! Enfin Monsieur du Périgord, vos remarques sont d’une naiveté qui font vraiment sourire. Je croyais les gens du Lot et Garonne plus fute fute, il vous faudrait une 4 eme nationalité

  • 17 avril 2009 à 08:46 | Bemakely (#2060)

    Ce qui est réellement inquiétant avec la HAT c’est cette obsession de forcer la nature. Avec l’ariary qui est en forte baisse, comment fera-t-il (Rajoelina) réellement pour baisser significativement le prix de l’essence ? Et quand il parle d’un monopole en matière d’approvisionnement en essence, on n’arrive pas non plus à le suivre. Avec l’annonce, il y a deux semaines, d’une réduction importante des prix du pain, de l’huile alimentaire et du riz, on sait maintenant qu’il ne s’agit pas d’une véritable baisse, mais plutôt de l’effet d’annonce. Une véritable baisse de prix signifie pour les consommateurs, trouver sur le marché, en quantité suffisante, les produits à prix réduits. Il me semble que la HAT ignore toute notion de rentabilité financière et économique, que la fixation d’un prix de vente est dictée, avant tout, par la somme de toutes les charges, allant de la production du bien, le transport, les différentes taxes, les charges fixes, etc. On ne réduit pas, les prix d’un coup de baguette magique.
    Bien sûr, on peut toujours imposer des prix aussi irréalistes qu’ils soient, mais pour cela, il faut sûrement subventionner. Mais subventionner impose des dépenses supplémentaires de la part de l’Etat, ce qui semble ne pas être à la portée de la HAT, étant donné, la faiblesse de la réserve du trésor, selon l’avis même de Mr Rajoelina.
    Alors baisse de prix, vérité ou intox ?

    • 17 avril 2009 à 10:23 | RASOA (#2016) répond à Bemakely

      Je suis d’accord avec vous Bemakely. Gerer l’ économie d’un pays n’a rien avoir avec la gestion d’une petite entreprise ni l’art de fixer le prix d’entrée d’une boîte de nuit...
      Je vous parle pour la Vanille car je suis opérateur et exportateur de Vanille à Sambava. L’exportation de Vanille est libre, il suffit de créer son Entreprise ( la nôtre date de 2003). Nous n’avons jamais eu de souci pour exercer notre métier. Quand ANDRY parle de monopole, c’est un Menteur et un démagogue. J’ai déjà dit, TIKO n’est pas intervenant dans la Vanille. S’l n’y a pas plus d’opérateur qui est directement exportateur c’est uniquement par le fait que peu d’entre nous ont des Clients à l’Etranger mais non par le fait d’un monopole quelconque.
      Andry était à Sambava pour faire un discour démagogue sur le prix de la Vanille. Il nous a menti tout au long de son discour. La fixation du prix de la Vanille depend de l’offre et de la demande. Madagascar n’est pas le seul pays exportatrice et producteur de Vanille. Le Marché est MONDIAL. Madagascar est en concurrence avec d’autres pays. Evidemment nous sommes libre de vendre cher nos Vanilles mais qui va les acheter, c’est ANDRY peut-être. Qu’il arrête de nous traiter en enfant à qui on fait miroiîter un bonbon plus sucré chaque jours.
      La seule chose qui oeuvre pour l’avenir éconiomique d’un pays c’est la stabilité et la sécurité politique. Les investisseurs viennent uniquement pour ces deux raisons. Pensez-vous qu’un investisseur va s’intéresser à Madagascar et mettre son argent dans un pays gérer par des putchistes et des amateurs prétentieux. Le temps ou Madagascar fut un pays attractifs est loin derrière nous et s’éloigne de jour en jours.Malheureusement ANDRY nous a mis dans un désordre sans non et un chaos pour des années et des années. Nous allons souffrir dà cause de l’ambition d’un homme appuyer par des réquins et des bric à brac de politiciens à dents long. Mon pauvre pays, mes pauvres compatriotes. COURAGE QUAND MEME ET BRAVO A NOS MERES, SOEURS QUI CES JOURS FONT FACE.

    • 19 avril 2009 à 16:20 | rahalany (#2088) répond à RASOA

      On sait bien qui arnaque les producteurs de vanille et leur propose des prix ridicules, des exploiteurs du peuple, ces pauvres gens n’ont pas les accès aux marchés, pas de moyens de stockage et pas les moyens de locomotion, et ces acheteurs malhonnêtes en découragent beaucoup qui du coup abandonnent. Ces commerçants corrompus qui vivent en autarcie et prennent les malagacy pour des cons !

  • 17 avril 2009 à 09:44 | Sitraka (#1700)

    le boay kely est train d’énoncer une nouvelle loi économique : il faut baisser les recettes de l’Etat de manière à lui permettre de multiplier ses dépenses. Hahahaha, le DJ (Démon Jongleur) qu’il est s’inspire d’un hard rock futuriste !

  • 17 avril 2009 à 11:57 | rasta (#213)

    NA TSY MAHAY OHATR’AHY AZA LASA SAINA HOE MILAZA TSY MISY VOLA NEFA AHENA KOA NY VIDIN’IZAO REHETRA IZAO. HAZAVAO HOE @ FOMBA AHOANA ALOHA E

  • 17 avril 2009 à 12:54 | Mary bb (#1733)

    Un minimum de cours acceleré des fondamentaux de l’économie ne fera pas de mal à ce HAT.
    - Comment peut-on decréter la hausse du prix de la vanille quand celui-ci est dicté par la loi de l’offre et de la demande sur le marché mondial ?
    - Comment faire diminuer le prix de l’électricité quand les centrales consomment des milliers de litres de pétrole ?
    - De quel monopole parle-t-il au niveau des carburants ? Il connaît au moins la définition du monopole ? Ra8 dénonçait la collusion entre les distributeurs pétroliers ?
    Comment se fait-il que ces mêmes distributeurs qui tardent à réagir face aux exigences de ra8 de baisser les prix, les feront avec la HAT ???
    - L’huile non raffinée vendus à 2 500A. Je veux bien le croire que ce sont des opérateurs qui les ont importées. Faison un calcul simple, 1 tonne d’huile coûte 800 euros rendus Tamatave, + 20% droit de douane donne un sous-total de 960 euros, auquel s’ajoute 20% de TVA présente un coût de 1 152 euros dédouanés Tamatave.
    1 tonne d’huile équivaut à 1 103 litres. Le coût de revient d’un litre d’huile dédouané Tamatave est de 1,044 euros soit 2 611 Ariary avec une parité 1 euro = 2 500 AR.
    Vous vendez à perte ou vous n’avez pas payez les droits de douanes ou la TVA ????

    Arrêtez de nous prendre comme des imbéciles !!

    • 17 avril 2009 à 15:50 | ton ami (#480) répond à Mary bb

      Ecoute moi Marybb,

      Les TGV sont complètement nuls en économie et en tout.

  • 17 avril 2009 à 14:51 | Mada-Moderne (#2106)

    C’est bien de diminuer la facture d’électricité ! Pour les petites gens, c’est toujours çà de gagné.

  • 17 avril 2009 à 20:58 | Zaho ihany (#2125)

    Efa tsara rehefa mba midina ny carburant satria io no base ny economie ny firenena iray.Zaho zao aty Asie du sud Est.anisan’ny pays grand consommateur @energie.aty ny 1litre=4000fmg,il y a 1mois niakatra 5000/l,efa mimenomenona ny olona avy eo nampidina ny fanjakana ary niverina 4000fmg ny litre.Ny salaire de base aty autour de 500 000@ vola malagasy nefa ny olona manana moto farafaharatsiny.Mba aiza @zany isika malagasy.voozona hahari-pery.satria fanatique ny ankamaroany..Na bicyclet ts voavidy ny karama.Ny fiainana tsy miala asina sentiment.na Dada ary refa manao ny tsy mety de mila faizina mafy
    Mba mieritrereta.Mijereva site vahiny . de mba informer ry zareo fa tsy borne toy io ny saina nefa mba manana internet a a a !

  • 18 avril 2009 à 08:07 | kalamavo (#2111)

    TGV est vraiment très fort.
    En très peu de temps après son arrivée au pouvoir, il a déjà réussi à importer de l’huile..... On devrait l’appeler TMB maintenant, Tena Mafy Be ..... Tena Mpandainga Be,... Tena mantsina Be....

    Et l’histoire du prix du pain : on diminue la taille du pain et on baisse le prix. Mais si on regarde le rapport prix / poids, au mieux c’est pareil, si ce n’est plus cher. Maintenant c’est peut-être plus accessible aux petits peuples le pain à 1000 ariary au lieu de 1500 ariary. Mais ce n’est nullement une baisse de prix.

    A la vitesse où il va ce TGV, il ne mettra pas beaucoup de temps pour dérailler, surtout que l’écartement des voies ferroviaires à Madagascar n’est pas adapté au booggie des TGV... et puis le courant de la Jirama n’arriverait jamais à alimenter la motrice.....

    Kalamavo

  • 18 avril 2009 à 14:00 | kototsotra (#1675)

    Hataoko teny gasy ny ahy Rakoto a !Hoy ny president sandoka mba hisintona ny saim-bahoaka ary tena affirmation fa hapidina ny facture JIRAMA hono, raha sahy sy tena mitsinjo ny vahoaka dia takiana ny hampidinanaizany ho 50% , raha tsy kanosa , ho hita eo lainga.
    2 : Nilaza koa ity olona tsy dia intelligent loatra ity ary tena hanao fahagagana fa afaka 6 MOIS hono dia hiova ny fiainana, asa mihevitra angaha izy fa hipetra 6 mois eo, tadidio io ry Vahoaka fa ndrao lasa fampanatenana Poakaty ;
    3:Nanapaka ny atao hoe HAT fa tsy hasiana VISAS hono ny miditra eto amin-tsika, mba hisintonana ny mpizahatany sy ny mpandraharaha ; mpiazahatany karazany inona no ho voasitona amin’izany :
    voalohany indrindra dia ireo prostituée de l’Est, satria fantany ary tena malaza eran-tany fa ny pesident ny HAT ETO MADAGASCAR dia isany olona ireo mampandihy ny MAKORELY aminy alina no zavatra tena ankafiziny ;
    faharoa , iza no investisseur hitondra ny volany aty amintsika raha mbola ireo fitondrana ireo sy ny FANJAKAN’NY BAROA no eto ; Nataoko izao fanamarihana izao mba ho tsarovana ireo zavatra ireo ka ho hita eo iza no kanosa ; misaotra RAKOTO

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS