Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 octobre 2020
Antananarivo | 01h29
 

Politique

Diplomatie

Andry Rajoelina participe au 33è sommet de l’UA

lundi 10 février | Mandimbisoa R.

Les relations diplomatiques internationales de Madagascar semblent être sur la bonne voie. Andry Rajoelina participe au 33e sommet ordinaire des chefs d’État et de gouvernements de l’Union africaine, à Addis-Abeba, capitale éthiopienne. La délégation malgache conduite par le chef de l’État, Andry Rajoelina, a quitté le sol malgache, samedi dernier pour assister à l’ouverture de la cérémonie hier. L’occasion pour le président malgache de s’entretenir avec ses homologues africains dans l’espoir de raffermir les coopérations internationales.

En marge de ce sommet, lors d’un dîner réservé aux chefs d’État et de gouvernements organisés par la Banque africaine de développement (BAD), le président malgache a été sous le feu des projecteurs. En effet, le président de la BAD lui a attribué le titre de «  Champion pour le combat contre la malnutrition » pour les actions entreprises dans le sud de Madagascar contre ce fléau. C’est le cas entre autres de l’amélioration de la qualité nutritionnelle, l’accès à l’eau potable ou encore le projet de fabrication de compléments alimentaires.

Avant l’ouverture du sommet, Andry Rajoelina s’est longuement entretenu avec le Premier ministre canadien, Justin Trudeau qui effectue une tournée en Afrique. Au menu de leur entretien, l’énergie renouvelable, l’environnement et l’éducation. Madagascar s’en tient aux expériences canadiennes en matière de production énergétique pour atteindre les objectifs d’électrification qu’Andry Rajoelina a fixés dans son engagement n°2 et pour offrir de l’ « énergie et de l’eau pour tous ». Le pays s’inspire également des engagements canadiens en matière de protection de l’environnement en lançant, entre autres, le défi de planter 2 milliards d’arbres au cours des 10 prochaines années. Justin Trudeau a annoncé que le Canada est prêt à accompagner Madagascar à travers des partenariats techniques et opérationnels dans sa lutte contre la déforestation et le changement climatique. Les deux jeunes dirigeants ont également envisagé un programme d’échanges universitaires pour renforcer les politiques pédagogiques des universités malgaches et canadiennes, en vue de diversifier les filières d’enseignement à Madagascar.

Avant la cérémonie d’ouverture du sommet de l’Union africaine marqué notamment par la passation de pouvoir entre l’Égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le Sud-africain Cyril Ramaphosa qui va prendre officiellement la présidence tournante de l’Union africaine pendant un an, Andry Rajoelina a également assisté à une réunion à huis clos qui a duré 1h30 avec ses homologues africains.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 10 février à 08:06 | lancaster (#10636)

    Bonjour. On connaît trop le déroulement de ces sommets. On se rencontre, on échange de bonnes paroles longuement, on promet de se re contacter. Et après ?
    Voilà la question. A-t-on parlé de projet concret, de programme à venir et de timing ?

  • 10 février à 08:07 | lancaster (#10636)

    Bonjour. On connaît trop le déroulement de ces sommets. On se rencontre, on échange de bonnes paroles longuement, on promet de se re contacter. Et après ?
    Voilà la question. A-t-on parlé de projet concret, de programme à venir et de timing ?

  • 10 février à 10:49 | Isandra (#7070)

    Dans cette mondialisation, on ne doit pas négliger la relation et le partenariat avec le groupe des pays ou le pays, aussi anodine soit il, car le marché est plus en plus saturé, alors que les concurrents sont plus en plus nombreux, et agressifs.

    A chaque créneau à ne pas rater, il faut le saisir, ce que le Président est en train d’appliquer, actuellement.

    En même temps, c’est le baptême du nouveau ministre des affaires étrangères.

    L’IEM base la politique internationale, surtout, sur l’économie, afin qu’elle devienne un vecteur des relations et des partenariats économiques pour notre pays.

    • 10 février à 11:04 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      réunion anodine en effet !Chacun va se féliciter d’etre le grand chef de son pays

    • 10 février à 11:28 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra (#7070)
      La Vendra Betsileo Mamon-drongony.
      C’est du charabia comme tu en as l’habitude de faire.
      Comment peux tu dire que ton Misérable IEM serait la base de la Politique internationale de ton Misérable Pays, qui n’a pu émerger de quoi que ce soit.
      Mais tu as été réellement conçue avec deux Grosses Gouttes de P.I.S.S.E en plus, pour avoir un tel raisonnement, qui est plus que exécrable, voir répugnant.

    • 10 février à 11:42 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Tsy mba nihevitra ny hanebo anao aho mamaky ireo lahatsoratrao rehetra nandalo teto saingy feno loatra ny siny ka nitobaka teo am-pamakiana ny voalazana eto : dia efa tena tsentsin’inona loatra re ny fisainanao no dia soratra toa izao no ataonao ?
      Filoha malagasy iza ohatra no tsy nanatrika ny fivorian’ny UA ? Samy nihaona tamin’ny maro hitany tany avy izy ireo, inona no ahafahanao milaza fa miavaka ny mpitondra ankehitriny ?
      Dia toa fisolelahana fotsiny ny anao (éléments de langage hoy ny frantsay), tsy misy fanadiadiana hany ka mahonena sy mahamenatra. Tsy mba tao an-tsaiko mihitsy ny hoe hisy malagasy mpisolelaka toa izao. Niova tokoa angamba ny fotoana sy ny zava-misy fa izahi no tara lamasina ...

    • 10 février à 12:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Finengo,

      Ne parlez plus d’émergence, c’est trop gigantesque pour vous, vue votre sénilité avancée.

      Laissez pour les jeunes en parler.

    • 10 février à 12:24 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Votre charabia est incompréhensible !
      Vous parles de créneau,que vend madagascar ?
      Quels sont les investissements productifs de l’iem ?
      Je ne vois que des investissements structurels, qui sont certes nécessaires, mais qui devrait passés après les investissement productifs !
      Apparemment le but est de dépenser l’argent des aides pour produire de la croissance à court terme, mais pas pour doter le pays de véritables créations de richesse pour l’avenir !
      Donnez mois un seul investissement productif soit pour créer une filière économique ,soit pour améliorer son fonctionnement ?????
      Si vous ne savez pas demander moi ,je vous expliquerai !

  • 10 février à 12:10 | Vohitra (#7654)

    A ce qu’on a pu lire comme thème central de cette réunion, c’est la crise et guerre civile en Lybie, qui souvenons-nous, dont l’origine était les bévues et incuries de Nicolas Sarkozy et Tony Blair, qui n’avaient pas demandés l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU pour mener des attaques contre ce pays…

    Aussi, là où il y a trace de présence de Sarko et le calife, c’est du pareil au même, il n’y a que des problèmes à résoudre…

    Au moins, le coût de ce voyage aurait pu servir à combien de sacs de riz à distribuer à la population dans le Sud victime de famine aggravée…

  • 10 février à 12:35 | Vohitra (#7654)

    @ vatomena

    est-il poli de porter son chapeau dans une salle de réunion ?

    A voir le sieur Salva Kiir du Soudan du Sud en porter dans la salle est un peu consternant...et son chapeau ressemble étrangement à celui de notre django jeneraly...

  • 10 février à 13:10 | lé kopé (#10607)

    N’y a-t-il pas contradiction dans les colonnes de Madagascar Tribune aujourd’hui ??? D’un côté ,on parle de la menace de la famine dans le sud du Pays , et de l’autre ,on évoque le titre de "Champion pour le combat contre la malnutrition dans le ...Sud ."
    Cela montre bien le manque de discernement au niveau des décideurs ,ne serait ce que la mise en page et la mise au diapason des déclarations à tous les niveaux . Ici ,on parle de journalisme ,mais la Gestion de ce Pays est à cette image , et reflète la médiocrité de nos décideurs .
    Il est loin le temps où les adolescents s’initiaient à la la langue de Molière en s’appropriant les expressions des anciennes gloires de l’expression écrite .Les Lundis Matin , on s’agglutinait devant la vitrine du "Courrier de Madagascar" ,à la sortie du tunnel d’Ambohidahy pour s’enivrer des envolées lyriques des journalistes de l’époque qui s’en ont allés depuis .Je citerai ,entre autres, les spécialistes des commentaires sportifs qui nous enchantaient avec les exploits de nos athlètes du Week End .(J.M. Vanivato , Jacob Andriambelo ,Stéphane Jacob ...°Les animateurs des émissions radiophoniques n’étaient pas en reste avec , Rasoa Bakobako ,Latimer Rangers ,Daniel Ramaromisa , et à la TV, Tsilavina Ralaidimby et bien d’autres ... Mais je vous parle d’un temps ,que les moins de 50 ans ,ne peuvent pas connaître ...Si la plupart de ces gens de cette époque sont partis vers d’autres... cieux ,virtuels ou définitifs , une autre partie est restée au Pays en se remémorant qu’il est encore possible de vivre autrement . Apparemment ,l’IEM nous promet dans un futur proche , un avenir meilleur .Il ne reste plus que 4 années à espérer , mais comme dit l’adage
    L’espoir fait vivre ...

  • 10 février à 13:33 | kartell (#8302)

    Un petit canadien, néophyte de la cause africaine s’est invité à ce raout de présidents qui rivalise de projets mirobolants dans une concurrence verbale dénuée de toute réalité...
    Rajoelina est donc en terrain conquis, ici, pas d’objection que des odes à la gloire des discours qui mériteraient un peu plus de modestie !...
    Des millions d’arbres seront ainsi plantés, la famine ne sera plus qu’un mauvais souvenir, les Malagasy auront leurs habitations en dur ....
    Bref, c’est l’annonce du miracle dans cet aréopage auto-proclamé qui se regarde le nombril à la loupe grossissante !...
    L’important est comme toujours dans ce qu’il restera de ces paroles de prophètes sur le terrain du futur, il est clair que le dégraissage fera des dégâts, à savoir même ce qu’il subsistera de tout ça !...
    Les médias sont remplis de promesses alléchantes relayant ainsi la propagande sans aucune nuance dans un commentaire inexistant ...
    Cette époque semble révolue mais ces chefs de l’état semblent l’ignorer complètement préférant se la jouer plutôt que d’affronter une réalité où l’immigration est devenue obsessionnelle pour fuir un quotidien proposé par ces gourous, hors-sol voir élus à la mode de chez nous !...
    Instant tragique qui démontre le gâchis d’un rassemblement d’une Afrique des élites qui a fait de l’enrichissement personnel de ses présidents une cause entendue et non négociable ....

    • 10 février à 13:50 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Kartell,

      C est toujours d actualite ce qu avait dit Rene Dumont il y a presque 60 ans, " l Afrique est mal partie..."

      Regarde la Guinee Equatoriale, le pere est le president depuis 40 ans, et le fils aine le vice president...

      Sans parler de "luanda leaks " impliquant la fille ainee de Dos Santos en Angola...

      Et Sassou Nguesso et son fils au Congo Brazza...

      Et la dynastie Bongo...

      Et le Calife qui est devenu champion sur table au cours d un diner...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS