Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 18h59
 

Politique

Présidence

Andry Rajoelina a du pain sur la planche dès cette semaine

lundi 4 janvier | Mandimbisoa R.

Du pain sur la planche à Iavoloha. La proclamation des résultats officiels des élections sénatoriales du 11 décembre dernier, aura lieu le jeudi 7 janvier, selon la Haute cour constitutionnelle (HCC). Les 12 sénateurs élus qui représenteront les grands électeurs à la chambre haute sont en effet connus, grâce notamment aux résultats provisoires de ces élections rendus par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le 23 décembre dernier. Reste à attendre les noms de 6 autres sénateurs, proposés par le Président de la République, et qui vont compléter le nombre de ces futurs sénateurs de Madagascar.

Les textes en vigueur indiquent que le président de la République dispose d’un délai de 21 jours suivant la proclamation officielle des résultats des sénatoriales pour présenter sa liste. Mais le hic est que le choix n’est pas évident. Plus le nombre est réduit, plus le casting est délicat. Ce fut entre autres le cas pour la désignation des gouverneurs qui ne sont pas encore complets après les deux premières années du mandat de Andry Rajoelina.

D’autant plus que le Chef de l’Etat devrait choisir les perles rares, afin de veiller sur l’image de cette institution et de préserver également la stabilité au niveau des deux chambres dont ses partisans sont désormais majoritaires. Au vu des dispositions de la Constitution actuellement en vigueur dans le pays, c’est le président du Sénat, du futur Sénat donc, qui devrait assurer l’intérim de la présidence de la République au moment où l’élection présidentielle viendra et dans la mesure où le président en exercice se présentera à cette élection. Cette élection, qui devra avoir lieu en 2023, se prépare déjà dès maintenant pour le régime.

Tout en effectuant le casting pour cette liste des futurs sénateurs, le président devra également se préparer à la présentation officielle du Plan pour l’émergence de Madagascar (PEM), concocté avec les membres du gouvernement, durant les deux dernières semaines de l’année dernière. Un plan sur lequel devraient reposer les grandes lignes de la réalisation des promesses présidentielles, mais également la politique générale de l’Etat. Cette cérémonie fera office de présentation de vœux au couple présidentiel qui a pourtant été supprimée depuis le retour d’Andry Rajoelina au pouvoir.

A cela s’ajoute également l’évaluation annuelle des membres du gouvernement, un exercice auquel Andry Rajoelina s’est engagé afin d’optimiser les résultats de son équipe, dans le but à long terme, de soigner également son image. Cet exercice n’est effectivement évident dans la mesure où il s’agit avant tout d’une question d’ordre politique qui repose sur, entre autres, la notion d’alliance, mais il se doit de le réaliser dès ce début d’année.

67 commentaires

Vos commentaires

  • 4 janvier à 09:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Bonne et heureuse année 2021 à tous.
    Que nous réserve cette année 2021 ?
    On attend la prédication de nos devins nationaux comme Pasteur Mailhol, Cohen RIVO LALA, Mme Sabberah et les autres mais pas Nostra Damus n’est-ce pas ? 2021 d’abord puis 2022 avant 2023 n’est-ce pas ? C’est le bons sens n’est-ce pas ? "Ny zana-tohatra tsy afaka ka ny tafo no ihaniana hoy ny fitenenana ny ntaolo Malagasy izay"

  • 4 janvier à 09:17 | Dadabe (#9116)

    La promesse de trop ?

    Hier, 3 janvier, à 14h, le fil info Orange indiquait que le pont de Manambaro, sur la RN13, s’était effondré sous le poids d’un camion. ’’La circulation est bloquée sur l’axe et, selon le ministère de l’Aménagement du territoire et des travaux publics, une déviation est actuellement à l’étude’’. Propos repris ce matin par MT.com.
    Le 25 juillet 2020, voici plus d’un an, le Ministère de l’Aménagement du territoire et des travaux publics écrivait sur son site officiel : ’’Suite à la rupture de 2 traverses près du culée côté Taolagnaro, la circulation sur le pont de Manambaro sur la RNS 13 au PK 471+800 est interdite, temporairement, aux véhicules de plus de 3 Tonnes depuis le mercredi 22 juillet 2020 .../... Il est à noter qu’aucune solution de déviation n’est possible sur ce tronçon, ainsi les responsables présentent les excuses pour le désagrément que pourra causer cette coupure pour les usagers de la RNS13’’...
    Heu... Faudrait savoir, les p’tits gars du ministère : possible ou pas possible, la déviation ? Ca promet... Et puis, pour l’orthographe le ministère est lui aussi en travaux.
    Cerise sur ce quatre-quarts à la crème plus ou moins fraîche : le 5 octobre 2020 Midi Madagasikara relatait que le président Andry Rajoelina avait réitéré son ’’velirano’’ concernant la réhabilitation de la route nationale n°13, reliant Ihosy à Fort-Dauphin. ’’Les travaux vont commencer au début de l’année 2021’’, a-t-il annoncé et, lors de sa rencontre avec la population de Tsihombe, il a ajouté : ’’Si je ne termine pas la réhabilitation de la RN13, je ne ferai plus de politique’’... La promesse de trop ?

    PS - Ben oui, il y a des jours, comme ça, où on ferait mieux de rester au lit et de fermer sa gueule. Reconnaissons-le, 2021 ne commence pas très bien. On peut dire même assez mal, non ? Au fait, où sont passés les financements de l’UE pour la RN13 ?

    • 4 janvier à 09:18 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Tirage spécial !

      ’’Dadabe’’ est un peu sceptique en lisant que le propagandiste ’’Isandra’’ pourrait être tombé dans une fosse septique où il relirait ’’Par amour de la patrie’’, romance écrite pour les jeunes filles innocentes par on ne sait trop qui réinvente l’Histoire...
      Bon, ’’Dadabe’’ n’a pas très bien suivi les débats de hier après-midi sur le forum mais, tout de même, en cas de malheur, il s’interroge : que va devenir la soupe réchauffée que nous sert chaque jour l’idolâtre déjà assez nauséabond ? Cette inquiétude, il la partage bien entendu avec une majorité de forumistes qui ne sont pas du genre à se féliciter du malheur des autres. N’est-ce pas ? Heu... Comment ? Parlez-plus fort, on n’entend pas bien...
      Bref, comme un malheur n’arrive jamais tout seul, voilà que se profile donc à l’horizon la menace d’une capitulation en rase campagne de Petitkhon 1er ! Tout ça à cause d’un vieux pont construit par des colonisateurs incapables de prévoir l’entretien plus de soixante ans après leur départ ! Mais quelle erreur, aussi, de la part de la marionnette ! Que lui a-t-on appris durant ses longues études politiques à Paris ? Il ne faut jamais dire ’’je cesse la politique si...’’. Regardez Jospin : il s’en mord encore les doigts ! Passons...
      Cela dit, l’occasion est belle pour ’’Dadabe’’ de faire un geste ’’historique’’. Encore en culottes courtes, il n’a jamais pu faire de B.A. puisque ses parents lui refusaient tout embrigadement, surtout avec des prêtres, au sein d’une troupe de boy-scouts aux mœurs plus ou moins avouables. Mais, à la veille de ses 70 ans, il se sent assez mûr pour agir de sa propre autorité, non mais !
      Alors, voilà, il propose aux ’’andafys’’ de créer une sorte d’Euro-million Spécial Roitelet en danger. En échange de quelques centaines d’euros le billet (ben oui, faut ce qu’il faut), le généreux donateur obtiendra, si le sort lui est favorable au tirage, un superbe lot de promesses présidentielles ! Les bénéfices de l’opération, eux, iront à la réparation du pont de Manambaro (enfin, en tout cas c’est l’idée retenue...). Bonne initiative, non ?
      Par ici la monnaie ! Ne vous bousculez surtout pas : il y en aura pour tout le monde. Promis !

      PS - Oui, dans les grands moments, ’’Dadabe’’ parle de lui à la troisième personne. Mais rassurez-vous, Wikipédia nous signale que ’’parler de soi-même à la troisième personne serait une très bonne manière d’arriver à mieux se conseiller, décider ou réguler ses propres émotions’’. Et, en ce moment, il est très ému...

  • 4 janvier à 09:19 | Dadabe (#9116)

    Le roitelet des fozas

    Samedi en soirée, avec toute l’énergie du désespoir, ’’Isandra’’ a de nouveau insisté sur la grande popularité du roitelet des fozas. Et, selon ses propos, cette popularité-là est telle qu’on peut finalement tout se permettre sans risquer de faire vaciller la statuette du Commandeur :
    ’’Kartell et Vohitra, vous pouvez le traiter de tous les noms, le surnommer Bokassa, Kim, etc, comme ça vous semble, mais, tout cela n’atteindra pas le Président, et ne touchera jamais sa popularité’’. Bon, mieux vaut entendre cela que d’être sourd même si ni les uns ni les autres n’attendions cette autorisation pour traiter de khon un khon, fût-il petit.
    Toujours est-il qu’on peut effectivement voir dans cette marionnette une sorte de Pinochet du pauvre, d’Amin Dada sans cheval, de Saddam Hussein sans moustache, de Gurbanguly Berdimuhamedow dont le pharaonique ’’Palais du bonheur’’ a ruiné le Turkménistan, ou bien encore un clone du délirant Teodoro Obiang Nguema de Guinée équatoriale qui se dit en ’’contact permanent avec le Tout-Puissant’’ ce qui l’autorise à ’’commettre des meurtres sans avoir à rendre des comptes à qui que ce soit et sans aller en enfer’’. Et tutti quanti... Sont drôles les dictateurs, non ?
    Finalement, il est un peu vexant que notre roitelet soit à la fois si modeste et si conformiste dans son délire des grandeurs. Un Colisée par-ci, un stade manara-penitra par-là, une petite Cadillac blindée et deux hélicos de tourisme déguisés en féroces ’’tigres’’ militaires ne font pas une légende ! Faut innover, bon dieu ! Voir très grand, quoi !
    Tiens, pourquoi pas une ambassade malgache sur la Lune ? Ou alors, justement, un pont suspendu reliant les îles Eparses pour aboutir à Nosy Be ? Sans oublier l’annexion des Comores, de Maurice et de La Réunion en attendant que le Mozambique et la Tanzanie fassent allégeance ? Ce n’est pas les généraux qui manquent pour organiser tout cela !
    Ou bien alors, grandeur des grandeurs : se mettre à genoux, demander pardon aux petits qu’on a méprisés et, en tenue de pénitent (un caleçon fera l’affaire), donner la main à Pedro qui mènera le repenti jusqu’à son bûcher (Pol Pot a bien fini sur un lit de pneus enflammés, donc c’est possible). Et là, pour le coup, Petitkhon 1er entrerait pour un bon moment dans les livres d’Histoire...

    PS - Quand on rêve d’un destin en allant piquer la couleur orange chez les autres, faut faire un peut chauffer ses méninges même si, comme disait le laboureur, quand les fonds ne manquent pas c’est la matière grise qui fait défaut... Ce monde est vraiment trop cruel !

    • 4 janvier à 09:21 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Le sang du Schtroumpf est-il bleu ?

      Au lieu de parler de tramway, de téléphérique et bientôt de métro, Petitkhon 1er ferait bien d’activer un peu le renaissance annoncée du chemin de fer à Madagascar. Une excellente solution contre le manque d’infrastructures routières et leur mauvais état (surtout celui des ponts) ainsi que pour lutter contre la pollution atmosphérique engendrée par les poids-lourds. A l’évidence, recevoir un don de deux ou trois locomotives d’occasion et promettre de rénover quelques gares ne suffit pas...
      Et puis, en dépit des propos rassurants de son ’’excellence zéro pointé’’ et de son propagandiste ’’Isandra’’, les vols à la tire n’ont jamais cessé à Tana, ni les attaques de taxi-brousses, ni les meurtres sordides encouragés par la misère, ni les crimes en série commis par des militaires à la solde de fozas parmi lesquels se trouvent, si j’ai bien compris, certains ministres de l’actuel gouvernement... Qu’en pensent les camarades Fidiniavo Ravokatra et Tinoka Roberto, ? (’’Vohitra’’, hier à 10h27).
      Alors, la méthode Coué, genre ’’demain on rase gratis’’ et ’’tout va bien madame la marquise car nous sommes les meilleurs’’, c’est assez sympa chez les bisounours. Venant des fozas c’est juste insupportable de khonnerie.
      Plus grave : on est ici dans l’ordre de la non-assistance à peuple en danger. Or, mon petit doigt me dit que tout cela est noté dans un grand cahier de doléances et que tout le monde n’a pas la mémoire courte. Bon courage, les petits assassins ordinaires, votre tour approche...

      PS - J’irai naturellement constater cela sur place car, influencé par l’imagination assez débordante de mes deux petites souris, je me demande si le sang des Schtroumpfs au pouvoir n’est pas finalement bleu, ou alors orange ? Faut voir.

  • 4 janvier à 09:23 | Dadabe (#9116)

    Le ’’gros lièvre’’ de Vohitra...

    ’’Vohitra’’ est très en forme ces temps-ci. Au moins un à qui la nouvelle année va bien ! Je me permets donc, pour une fois, de copier-coller en quasi totalité son propos de hier matin à 10h52. Il y est question de mirifiques ressources minières cachées sous quelques arbres qui, d’ailleurs, vont bientôt gêner la circulation autoroutière... Etonnant, non ?
    ’’.../... Au cours du quinquennat de l’expert comptable, il y avait eu ce projet, avec le concours des Chinois, de la construction d’une autoroute partant d’Antananarivo, et passant par Ambatondrazaka, pour déboucher à Toamasina, et cela à travers l’actuelle Route nationale N°3 en allant vers Anjozorobe… Jusque là, il n’y a rien de mal à la réalisation de ce projet…toutefois, il existe déjà la Route Nationale N°2 actuelle, bien que l’état est déplorable faute d’entretien adéquat’’…
    ’’Seulement, l’idée derrière, c’est la Réserve Naturelle de Zahamena qui sera fortement perturbée et détruite dans sa grande partie, dont la partie localisée dans le District d’Amparafaravola…un écosystème forestier riche en biodiversité…alors que le régime est en train de prôner un gigantesque projet, ou tentative, de reboisement à travers le pays…’’.
    ’’Mais ce qui se cache derrière cette entreprise de destruction de ressource naturelle, c’est l’existence de réserve en dépôt de pierres précieuses d’une valeur incommensurable sous la forêt tropicale naturelle de Zahamena’’…
    ’’La malédiction des ressources naturelles commence à pointer à l’horizon du peuple de Zanahary…et les Truands Gangsters Vauriens sont en train de programmer leurs captures par voie de prédation…et les enfants de l’oncle Xi Jinping sont prêts à y concourir en apportant leur savoir faire et appétence...’’.
    J’ignore évidemment tout de ce dossier mais il me semble que ’’Vohitra’’ a débusqué là un ’’gros lièvre’’. Et peut-être même bien plus gros qu’une location de terres à un planteur sud-coréen qui, a priori, vaut autant qu’un maraîcher saoudien, faut le dire.

    PS - En tout cas, voilà qui mérite débat et réflexions. Allez, cet après-midi, j’irai me promener un peu dans une ’’réserve naturelle’’ bourguignonne avec une petite pelle et je vais creuser le sujet. On ne sait jamais...

    • 4 janvier à 12:38 | Vohitra (#7654) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe,

      Garder la forme et préserver sa santé, c’est ce qu’il y a de mieux à faire dans un pays où les bonnes nouvelles de la part des gouvernants et crapules de la République ne font plus partie que du domaine du passé, et encore si on arrive à les garder en mémoire car tellement insignifiantes, et balayées facilement par les bourdes et frasques incessantes perpétrées par des hordes de délinquants politiciens qui se succèdent au sommet de l’Etat…

      Mais le record dans ce sens est battu par un calife, un ancien petit voyou de quartier ambitieux, il faut le reconnaître, qui avait réussi à amuser la jeunesse écrasée et abrutie par les décennies de l’ère marxiste du flibustier vers la fin des années 80…à cette époque, cette jeunesse n’avait d’autre choix pour s’amuser que sombrer dans le rhum ou le rongony ou le spectacle avec des artistes…et ayant débarqué dans l’arène, il s’était forgé la conviction que la manipulation de la pulsion et l’inconscience des gens reste la manière la plus appropriée pour se faire adopter et obéir…

      Et depuis, faute de politiciens encore crédibles pour faire face et stopper les délires dopées d’un évangélisme mêlé de prédation d’un laitier, l’animateur a été mis sur le rail de la politique par des dangereux manipulateurs et vieux routiers du vandalisme institutionnel acquis dans l’entourage du flibustier…sachant bien évidemment la convoitise et la cupidité débordante manifestée par le jeune animateur…

      Et il avait eu le temps de grandir, de prendre de l’envergure, et étendre le spectre de ses victimes et proies…et le syndrome d’hubris avait pris le dessus depuis…il ne descend et s’attarde sur un lieu, ou organiser un évènement que si l’opportunité pour se faire du blé se précise…les patrimoines de l’Etat et les filières commerciales à l’export…le petit souris de quartier d’antan est devenu dorénavant un dangereux rongeur…présent à la fois dans la forêt et dans les champs, dans les réserves, et même dans les cales des navires marchands…

      Bonne journée à vous…

    • 4 janvier à 13:05 | Vohitra (#7654) répond à Dadabe

      Mais ce qui est surprenant avec le temps, est-ce l’odeur de sainteté ou la chaleur du dérèglement climatique qui ramène à la réalité du moment…au point d’amener un rongeur à se réfugier et s’abriter sous la soutane de quelques jésuites…ou la domestication préalable d’un ancien émigré hongrois ayant élu domicile en pays gaulois...

  • 4 janvier à 09:24 | Dadabe (#9116)

    Un toutou qui fait des phrases...

    C’est un peu l’ordre des choses sur un forum comme celui-ci : si on dit du mal d’un vieux tyran sanguinaire on s’attire aussitôt les remarques désobligeantes de la milice chargée de défendre un ’’octogénaire-réduit-à-faire-le-pitre-pour-exister-encore-un peu’’.
    C’est ainsi que ’’Gérard’’ (je l’avais complètement oublié celui-là) s’est réveillé le samedi 2 janvier et a pondu un post (11h16) qui se voulait piquant, sinon injurieux. Il n’est malheureusement que risible.
    Pourquoi ne pas se contenter d’écrire qu’on aime bien Ratsiraka et qu’on ne supporte pas les critiques le concernant ? Court, plus facile à lire, plus simple à comprendre, etc... Mais non, le ’’Gérard’’ qui a mal lu son encyclopédie médicale pour les Nuls est toujours en quête d’un orgasme prostatique. Donc, il se met un doigt là où il faut et fait des phrases. Tour à tour je serais donc une personne ’’inférieure" ou ’’méprisée’’, puis ’’haineuse’’ ou ’’jalouse’’. Bon, on a le choix. Mais pour la jalousie, je m’insurge : je ne suis pas vraiment malgache, savez-vous ? Et puis, jaloux de qui et de quoi ? Enfin, je serais ’’toxique’’ ! Voilà qu’il me prend maintenant pour un champignon ou alors une tisane miraculeuse conçue par Petitkhon 1er... Et il me conseille de consulter un psychiatre qu’il confond avec un neurologue de même qu’il prend le futur de l’indicatif pour un présent du conditionnel... Ce n’est pas sérieux, Gérard !

    PS - En d’autres termes, quand on veut exister un peu sur un forum on essaye d’avoir un début de commencement d’approche d’une éventuelle future idée. Ok ? Allez Gérard, à la niche maintenant et dodo.

  • 4 janvier à 09:24 | Dadabe (#9116)

    Étalon un jour, hongre toujours...

    Samedi matin, Arsonist (que je salue) m’a adressé ce petit mot : ’’Bonjour, Dadabe ! J’ai toujours dit que ceux qui ne supportent pas vos écrits ne peuvent pas s’empêcher de les lire. De plus, par leurs commentaires [quand on y réfléchit ne serait-ce qu’un peu plus] ce sont eux qui parlent le mieux de la justesse du contenu de vos posts’’. Ben oui, et merci... J’en profite pour glisser à l’ex-étudiant de Jussieu que j’ai toujours eu une petite préférence pour l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm (section Lettres) tout en ayant finalement choisi les ’’sublimes paresseux’’ de la Sorbonne après mon escapade sud-américaine.
    Cela dit, il est vrai que, d’ordinaire, ’’Isandra’’ et d’autres m’ignorent. Mais lorsque je vise juste et qu’ils se sentent touchés, alors ils répondent. Par des bêtises, certes, mais ils répondent. Cela me sert d’étalon, en quelque sorte...
    Illustration de ce propos : samedi après-midi, j’ai eu le droit à une petite vomissure du très irascible ’’Attila’’ qui m’accuse de le traiter de ’’castré’’ ! Mais c’est écrit dans le Roman de Renart, une oeuvre anonyme du Moyen Âge ! Ce n’est tout de même pas moi qui prenait le pseudo ’’Ysengrin’’ pour déverser sa haine des arabes sur le site du Figaro, comme ’’Paulo’’ crachait sa haine des Malgaches (sauf ’’les jeunes bien roulées’’) sur le site de Tribune.com. Ah oui, il se croit malin, le ’’Paulo’’, mais je le crois surtout masochiste : il ne cesse de tendre les verges (une image un rien audacieuse, j’en conviens) pour se faire fouetter le popotin. Il doit aimer cela, le bougre hongrois !

    PS - Hongre, désigne un cheval castré, pas un étalon donc... Et bougre, autrefois, désignait un hérétique bulgare que l’on accusait de sodomie. Or, de la Hongrie à la Bulgarie, il n’y a qu’à se laisser dériver sur le Danube pour atteindre la Mer Noire... J’dis ça, j’dis rien, of course.

    • 4 janvier à 09:25 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      La ménagerie prend du volume...

      La réaction du hongre ’’Attila’’ l’a donc amplement prouvé : quand on touche juste, ça fait mal... Ce qui n’est pas une raison pour affirmer que je ’’décortique laborieusement chaque mot’’. A la vérité, je ne décortique que les crabes !
      Au fait, ’’Paulo’’, on n’écrit pas ’’aller, vas-y’’, mais ’’AlleZ, vas-y’’. D’accord, ce n’est qu’un petit détail comme dirait le papounet de celle pour qui tu votes... Mais, tout de même, de la part d’un latiniste... AlleZ, bisous !
      Cela dit, ma ’’ménagerie’’ prend du volume de jour en jour. Je vous parlerai bientôt du principal cadeau du Père Noël à la maisonnée : un perroquet gris du Gabon (né en France, vacciné, pucé, éduqué et tout et tout). Il fait déjà des clins d’oeil à mes petites souris mais me fixe d’un oeil dubitatif... On verra ce que cela cache.
      En attendant, il est vrai que, samedi aux aurores, plongé dans mes archives sur Ratsiraka, j’ai effectivement oublié de vous dire tout le bonheur que fut le nôtre de gober à la Saint-Sylvestre quelques douzaines de plates de Belon et de creuses de Cancale. Je parle d’huîtres, of course. Et quand je dis ’’nous’’, je parle de toute ma petite famille franco-malgache réunie sous la modeste neige bourguignonne pour la plus grande joie de mes deux petites-filles. Celles-ci ont fait un peu de luge, des bonshommes de neige ou quelque chose d’approchant et une bagarre de boules de neige avec les épagneuls. Bref, ce fut un bon moment entre confinés de chez confinés avant de reprendre le chemin de l’école. Le chat, lui, était resté près de la cheminée avec une moue dédaigneuse, sans doute vexé de la présence de ’’coco’’ (oui, mes petites souris sont parfois très originales pour baptiser leurs petits copains à plumes et à poils !). Que voulez-vous, c’est un vieux matou revenu de tout (et surtout frileux !).
      J’espère que le ’’consortium Isandra and C°’’ est satisfait cette fois : samedi matin, il me reprochait ’’Pas grande chose, ni nouveauté, même refrain ! Sauf, il n’a pas mentionné les petites souris et les huitres’’. Suffisait de demander ! A votre service...

      PS - Bon, nous ne sommes que le 4 janvier, le petit Jésus n’est pour l’instant qu’un nourrisson qui mouille ses couches et, moi, pour encore sexagénaire, je me sens toujours disposé à être presque aimable en 2021. Avanti, l’avenir est en marche ! Attention à la marche, tout de même, et bisous à tous sauf...

    • 6 janvier à 21:08 | Attila est là (#11132) répond à Dadabe

      Le pauvre dadabe m’a trop tuer ! ça me fait bien marrer de voir à quel point les rares lignes que j’écris sur ce forum le déstabilise ....
      Tes fantasmes sur ma présumée castration en disent très long sur tes angoisses existentielles !
      T’as dû morfler grâââve dans ta jeunesse pour être à ce point pathétique et être obnubilé par la bite et les gonades de tes détracteurs !!

      En 2022, votez Le Pen pour bouter la racaille maghrébino-africano-musulmane hors de France !
      Y a pas bon !

    • 6 janvier à 21:09 | Attila est là (#11132) répond à Dadabe

      PS : j’ai glisser quelques fautes de grammaire pour titiller dadabe

    • 6 janvier à 21:10 | Attila est là (#11132) répond à Dadabe

      PS : j’ai glisser quelques fautes de grammaire pour énerver dadabe

  • 4 janvier à 10:28 | betoko (#413)

    Ce roquet Dadabe polue le site de M.T , Non seulement c’est un lâche mais c’est un trouillard .
    Une fois je lui disais que j’allais le voir à Antsirabe , histoire de vouloir faire sa connaissance, et il me repondit , d’accord mais je vais avertir mes nervis pour te casser la gueule .
    Voilà quelqu’un qui n’arrive pas à assumer ses actes et ici , il crache son venin à tous ceux qui ne sont pas de son avis , mais n’ose pas les affronter face à face .
    Un vrai roquet taimbazaha

    • 4 janvier à 17:50 | Shalom (#2831) répond à betoko

      Aza dia be taim-bava ry betoko dadanaivo jomak’Ambatomanga fohy tongotra havia a !
      Sao dia mba mifanena amin’ny mpaka-kitay eo.

  • 4 janvier à 10:31 | ANTICASTE (#10704)

    Le pont de Manambaro s’est effondré !
    Bien sur on ne peut imputé cette épisode qu’a Razoelbokassa 1 er ,mais c’est l’ image qui colle de plus en plus a ce pays !
    Parce que c’est pas le premier qui s’effondre et c’est pas le dernier !
    De tous les ponts construis sous la colonisation et même après ,beaucoup sony sur la liste des ouvrages en voie d’effondrement et notamment ceux des infrastructures ferroviaires qui n’ont pas vue ,même ne serait-ce qu’une inspection de routine depuis 60 ans !
    Madagascar serait un pays extrêmement riche puisque l’on peut se permettre de ne faire aucune maintenance sur les infrastructures existantes !Partout ailleurs même dans les pays du golf les constructions sont vérifiées entretenues ,renforcées !

    • 4 janvier à 11:14 | betoko (#413) répond à ANTICASTE

      Ta femme t’a codifié c’est la faute à Andry Rajoelina, tu t’es fait sodomisé c’est encore de sa faute ,

    • 4 janvier à 13:14 | lé kopé (#10607) répond à ANTICASTE

      Première semaine du mois de Janvier 2021,
      On apprend qu’un camion surchargé est le coupable de l’effondrement d’un vieux pont d’une soixantaine d’années .Le pauvre chauffeur , comme d’habitude paiera les pots cassés , comme tous les lampistes, mais les heureux propriétaires du véhicule, et l’Administration responsable de son entretien s’en tireront à bon compte .Telle est la situation de ce Pays , et cela depuis belle lurette . Chaque nouveau dirigeant navigue à vue , sans aucune prévision , ni un plan d’action bien élaboré , mais gère au mieux chaque incident qui se présente .Dans une émission de TV privée qui a maintenant le vent en poupe , un ancien Ministre a clairement défini les trois points culminants pour sortir notre Pays de sa léthargie légendaire . Se pencher sérieusement sur le problème de notre environnement qui est le responsable de nos changements climatiques(sécheresse et inondation), adopter une attitude conforme aux aspirations de la population , en respectant ses us et coutumes (décentralisation effective), et le dernier point et non des moindres (last but not least), la refondation (le terme est en vogue)de notre système de gouvernance en insistant sur les priorités du moment , comme les infrastructures , l’Education , la Santé et la sécurité , et fournir au plus grand nombre l’énergie nécessaire à leurs consommations (eau ,électricité). Si les tenants du pouvoir annoncent avec fracas que cette année 2021 sera l’année des réalisations , j’aurai plus de doute sur leur optimisme , car les effets du Covid 19,auront une grande répercussion dans notre économie déjà vacillante auparavant , mais aussi dans le Monde entier . Car comme dirait l’adage , quand les grands Pays toussent , les pays pauvres souffriront encore plus . Mais certains diront qu’ils ne feront plus de politique si la RN13 n’est pas réhabilitée ! est ce un signe du destin , ou encore une déstabilisation des courtisans du ...laitier ?

  • 4 janvier à 10:36 | Shalom (#2831)

    Depuis 2018, le mec est toujours en campagne électorale : du jamais vu.
    Quand s’occupera-t-il du peuple ? Euh ! … Rêvons un peu pour 2021 !

    Besoins du peuple :
    - santé, sécurité, emploi, éducation, ppn, eau et électricité …

    Priorités du pouvoir :
    - stade, colisée, EPP manara-penitra, GasyCar, CVO, téléphérique, tramway, Miami …

    Trouvez-vous au moins un point d’intersection de ces deux sujets ?

  • 4 janvier à 10:41 | Isandra (#7070)

    Tant mieux, la stabilité s’installe vraiment à Madagascar, les investisseurs n’attendent que ça pour se bousculer.

    Les Malagasy se concentrent maintenant à l’émergence, dès le gouvernement, qui aura entre leur mains la feuille de route pour accélérer la cadence, jusqu’à chaque citoyen. Nous ne devrions plus être perturbé par les aboyeurs de route.

    L’une des priorités, c’est la création d’emploi, pour ce faire, il faut booster les secteurs créateurs d’emploi, en privilégiant les investissements que ce soit publics ou privés. Pour sa participation dans cette promotion, l’Etat mettra en place des plusieurs grands projets.

    • 4 janvier à 11:02 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Parait que vous possédez les attributs des males ,tout évolue dans ce pays !
      Apparemment cela ne change rien au tissus de contre vérités dont vous continuez de nous abreuver !
      Et les ponts et routes ,je sais cela ne ce mangent pas, mais le grand roi Razoel va t-il faire face ?
      Vous voyez ,celui de Manakara qui c’est effondré dans les années 2010 /2015 n’a jamais été remplacé !
      Je vous le dis ,ce n’est que le début des problèmes ,la grande caste des incapables malfaisants va t-elle, enfin, hausser le niveau pour enfin remplir son office au delà des rizières de son domaine de l’imérina

    • 4 janvier à 11:29 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Les détracteurs ne retiennent que les projets phares, tels les Tana-masoandro, Miami, les buildings, etc qui sont mis en avant par rapport aux autres projets à raison de la stratégie de communication.

      Ils ne voient pas par ex : Les projets de constructions de route, dont l’objectif jusqu’au 2023 est de mettre praticable le 30% de toutes les routes, dont le total est estimé à 50.000km dans tout Madagascar.

      Nous détaillerons ici tous les projets dans tous les secteurs, tel les énergies, l’éducation, la santé, surtout, les secteurs productifs, l’agriculture, l’industrie, le tourisme, etc.

    • 4 janvier à 11:39 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Rendre utilisable des routes en passant un coup de niveleuse ?
      Parce après chaque épisode pluvieux ,tu peux recommencer !
      30 % de 50 000 km ,cela fait 15 000 km refait ,bon a la niveleuse c’est possible mais faudra recommencer après les pluies !
      Tiens faudrait ressortir la méthodes des cantonniers ,comme pendant la colonisation !
      Cela marchait bien tu pouvais rouler jusqu’à 90 km/h sur les pistes !
      Bon je sais ,les routes ne se mangent pas !

    • 4 janvier à 11:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Projets en cours de finition ou réalisés :

      RN5A Ambilobe – Vohémar, la RN 44 Moramanga – Ambatondrazaka, et la RN12A Vangaindrano – Fort Dauphin, ainsi que la route reliant Foulpointe – Toamasina

      La construction de routes en pavé au niveau des chef-lieux des districts,

      Projet à démarrer immédiatement :

      "Les travaux de réhabilitation de la RN13 reliant Fort Dauphin – Ambovombe débutera cette année. Même programme pour la RN6 Ambanja – Diégo, la RN9 Toliara – Manja et la RN12A Vohipeno – Farafangana." La construction d’une autoroute reliant Antananarivo – Toamasina, passant par Ambatondrazaka, vont commencer cette année".

      En matière de sécurité :

      "En 2020, le taux de vols de zébus a diminué de 50%, a-t-il mentionné. 25 450 zébus ont été volés contre 57 997 en 2018. Pareillement, « Les réseaux de kidnapping ont été complètement démantelés », confirme-t-il. « S’il y a eu 31 kidnappings en 2018, ils n’ont plus été que de trois en 2019, et il n’y en a plus eu qu’un en 2020 »."

      Je rajoute plusieurs zones rouges sont totalement pacifiées actuellement, dont l’Isandra, suivi des installations de camps de gendarme.

  • 4 janvier à 11:17 | Ibalitakely (#9342)

    Arakaraky ny itomboan’ny fampanantenam-poakatiny no itomboan’ny taolana ho tsakoiny, ni + ni - !!

    • 4 janvier à 12:27 | vatomena (#8391) répond à Ibalitakely

      Nous avons vécu jusque là sur les trésors que l’empire colonial nous avait laissé . Mais 60 ans apres le départ des coloniaux tout s’effondre . Ce pont qiui vient de s’écrouler n’est pas le dernier :Demain ,il y en aura d’autres
      ""Toutes les volontés ,tous les projets de développement ne servent pas à grand chose face à un bloc humain incapable d’assimiler quoi que ce soit et imperméable à tout changement ""

    • 4 janvier à 14:18 | lé kopé (#10607) répond à Ibalitakely

      Isandra ,
      Dans quel budget est inscrit la réfection de la RN42 (Fianarantsoa Ikalamavony ).En tant que proche du pouvoir, vous devriez avoir quelques mots à dire sur ce sujet . En tout cas , nous sommes reconnaissants pour la pacification de la Zone rouge de cette contrée ,et les nouveaux campements de la Gendarmerie . De plus , un nouveau Général issu de la localité a été promu . Des proches ont certifié cette métamorphose , ainsi que l’arrivée de trois locomotives , mais nous attendons toujours les wagons à la couleur orange . Et les routes dans la capitale du Betsileo même , laissent à désirer. Bref , si des efforts sont à considérer , le plus urgent reste à faire , c’est à dire , donner du travail à tout un chacun , pour subvenir aux besoins de leur famille .

    • 4 janvier à 16:32 | Isandra (#7070) répond à Ibalitakely

      Lékopé,

      Vous voyez, je ne suis pas adepte de favoritisme, parce vous êtes au pouvoir ou proche de gens au pouvoir, vous vous débattez que votre région soit privilégiée.

      Je me combats qu’on fasse par l’ordre de priorité et en fonction de la production de chaque région. Je suis d’accord qu’on s’occupe d’Antsihanaka, car c’est notre grenier, c’est pareil pour le SAVA, c’est notre source de devise.

      Néanmoins, je n’ai appris que cette route fera partie des 11.000 KM à réhabilité avant 2023.

      Quant à la création d’emploi, comme la majorité de la population de ce district sont paysans, la meilleurs solution pour eux, ce sont les projets pour améliorer leur production.

  • 4 janvier à 11:58 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Selon les prédictions de Nostradamus, 2021 serait encore pire que 2020 dans le monde n’est-ce pas ?
    Qui vivra verra !

  • 4 janvier à 12:33 | Isandra (#7070)

    Heureusement, il y a des prophètes d’espoir pour rassurer le peuple que le combat n’est pas encore perdu, par contre, si on n’écoute que ces prophètes de malheur, Madagascar est complètement détruit et irrécupérable :

    La vérité :

    "L’année 2020 est sans doute une année difficile pour l’économie de Madagascar. La Grande île a perdu dix années de croissance économique et se retrouve à son niveau en 2009. Dans la loi de Finances rectificatives 2020, le Gouvernement restait positif en tablant un taux de croissance à hauteur de 0,8 %. Suite au prolongement du confinement et de la fermeture des frontières aériennes, Madagascar entrait dans la récession économique et n’affichait plus qu’une croissance de -3,8 % au mois d’octobre. Et ce, en raison des perturbations du commerce international et de l’activité domestique liées à la pandémie de Covid-19, de la forte baisse des recettes d’exportation ainsi que celle des investissements privés. Au cours du premier semestre de l’année dernière, 64 % des ménages ont signalé une perte de revenus et 97% des entreprises une baisse de la demande de leurs produits et services.
    Malgré les impacts de la pandémie, le Gouvernement annonce une reprise partielle des activités à compter de cette année. Les perspectives s’avèrent ambitieuses, si l’on ne cite qu’un taux de croissance économique positif, la consolidation des réserves nationales d’or, le business plan d’Air Madagascar et la nouvelle tarification de la société JIRAMA.

    Conjoncture : Prévision d’un taux de croissance économique de 4,4 %

    Les effets économiques de la pandémie continueront de se faire sentir en 2021. Toutefois, la croissance devrait se redresser graduellement avant de rebondir plus sensiblement à 5,8 % en 2022. Il faut, en effet, trois années pour rattraper les impacts du coronavirus sur l’économie. Le ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandrato a annoncé une croissance économique de 4,4 % en 2021. « Nous prévoyons un taux de croissance de l’ordre de 4,4 % cette année. Il est vrai que ce chiffre semble ambitieux par rapport au contexte actuel. Il faut tout de même noter que la perspective de croissance économique pour l’Afrique se chiffre à 6 %, tandis que celle de l’Afrique australe est estimée 5,6 %. Et il serait donc possible pour Madagascar d’atteindre cet objectif », soutient le ministre. Cette perspective est soutenue par la croissance du secteur primaire de 3,6 %, celle du secteur secondaire de 10,6 % et du secteur tertiaire de 4,1%. L’Etat malagasy continuera de soutenir à la fois la demande et l’offre nationale en ciblant des secteurs générateurs d’emplois tels que les Bâtiments et travaux publics (BTP), l’économie rurale, l’artisanat et l’entrepreneuriat. La Banque mondiale, quant à elle, a révisé le taux à 2 %. Selon cette institution financière, les projections sont particulièrement incertaines, avec la possibilité d’une deuxième vague de la pandémie ou d’autres chocs économiques et climatiques qui feront retarder la reprise."

    https://laverite.mg/economie/item/12408-perspectives-2021%20-le-d%C3%A9but-du-redressement-%C3%A9conomique.html

    • 4 janvier à 13:32 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Malade du copié/collé de la Pravda local ,c’est grave docteur !
      Ce torchebal (contraction du verbe se torcher et de trou de bal ) est bien a l’image du gouvernement et de la bande qui y sévit !
      Bon malheureusement cette" philosophie" déployée en ce journal , correspond aussi a ce que pense la majorité de la soi-disant Elite locale (de vin ,comme disait Coluche) !
      Donc c’est pas gagné pour des changements réalistes ,nous sommes en Ubu land et apparemment jusqu’à la future guerre sino-américaine qui viendra rebattre les cartes

    • 4 janvier à 13:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticaste,

      C’est grave docteur ?

      Parce que vous ne supporte pas "la vérité" ? il est valable pour vous alors, c’est la vérité qui blesse.

  • 4 janvier à 12:46 | faliafo (#8347)

    Une petite question :

    Si les sources de financement des travaux de réhabilitation des routes et leurs dates de signatures sont connues, où peut-on vérifier les chiffres relatifs à la diminution de vol des zébus de 50% ?

  • 4 janvier à 14:00 | Isambilo (#4541)

    Reste à savoir de quoi est fait le pain.
    Isandra est toujours là à exciter le peuple. Bonne année et bonne continuation, ça alimente les bavardages.

    • 4 janvier à 14:05 | Isandra (#7070) répond à Isambilo

      Isambilo,

      C’est plutôt, à rassurer le peuple, face à ces prophètes de malheur.

  • 4 janvier à 14:55 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Il y a péril en la demeure car là c’est la doxa de bon nombre de malgaches qu’il faut remettre en question et très vite.

    Bref changer de logiciel comme on dit actuellement.

    Lequel logiciel a été reprogrammé dans la logique du triptyque (Laisser aller, Laisser faire, je m’enfoutisme).

    Du moment que je peux faire ce que je veux, telle a été la devise et le mode opératoire de l’amoral amiral et bien appliqué par presque tous ses successeurs et notamment DJ 1-er

    - Le laisser aller :

    . il se voit dans la notion d’entretien de ce qu’on a des biens publics, qu’on use jusqu’à la corde sans entretien.

    . souvent l’entrepreneur malgache ignore la notion d’amortissement de son outil de production et de provisionner de l’argent pour son renouvellement et par là pérenniser son activité.

    . pas d’imagination et d’investissement personnel pour anticiper ce qu’il serait opportun de renouveler, créer, réaliser pour soi même, pour la communauté ....

    - Le laissez faire :

    . le manque de rigueur soit par incompétence, par paresse ou pire en ayant les yeux aveuglés par l’argent, bref la corruption 🤑.
    L’exemple criant est ce pont qui vient de s’écrouler certainement par manque de contrôle et de rigueur.

    . le manque de crédibilité car l’autorité préfère la compromission à l’exemplarité

    - Le j’enfoutisme :

    . " Inona no raharahiko an’ izany, tsy izaho no andova anio" : pourquoi, je m’inquièterais d’une chose ou d’une situation puisque je n’en hériterais pas.

    . J’ai lu que la population malgache serait dans les 98 millions d’individus en l’an 2100 :

    https://mayotte.orange.fr/actu/ocean-indien/2050-et-2100-les-futurs-equilibres-demographiques-de-notre-region.html

    En 2100, je ne serais plus là pour voir ce qu’il en sera et ce sera certainement le cas de beaucoup de forumistes de MT.

    Mais n’étant pas politicien pour me préoccuper de la prochaine élection et même si je n’ ambitionne pas d’être un homme d’ État ("L’homme d’Etat pense à la prochaine génération et le politicien pense à la prochaine élection." dixit Me Apollinaire Kyélem de Tambèla), je me demande bien comment on fera pour nourrir ces 98 millions de personnes quand on n’arrive même pas à nourrir correctement 25 millions avec déjà l’handicap du dérèglement climatique et peut être de futures pandémies.

    Sachant que SAR DJ 1-er n’excelle que dans l’art du trémoussement des fesses, je me demande bien comment il pourra éduquer (programmer) son peuple dans le triptyque (Travail, Éducation, Confiance) pour donner une perspective d’avenir au pays.

    Cordialement
    YaR

  • 4 janvier à 15:43 | kartell (#8302)

    ....Ce collectif, le Sefafi, ne s’était pas exprimé depuis fin mars alors que les premiers cas de coronavirus étaient enregistrés sur la Grande Ile. Système de santé défaillant, opacité dans la gestion de la crise sanitaire ou encore omniprésence du président de la République, une analyse acerbe et très directe à l’endroit des responsables étatiques. Le collectif espère que ces recommandations aideront à anticiper une éventuelle deuxième vague de Covid-19.

    Manque de matériels et d’équipements de protection pour le personnel médical, limogeage du ministre de la Santé en pleine épidémie après avoir appelé à l’aide la communauté internationale ou encore primes non payées à certains soignants, l’Observatoire de la vie publique décrit « un capharnaüm sanitaire » auquel « s’est ajouté l’étrange épisode du Covid-Organics qui a semé la confusion dans les protocoles de traitement du coronavirus ».

    «  Si le patriotisme pouvait guérir les maladies, cela se saurait », poursuit l’Observatoire à propos de la décoction malgache vantée comme préventive et curative du Covid-19. À ces défaillances, s’ajoute une gestion « opaque » de la crise et de l’aide allouée par les bailleurs de fonds internationaux, déplore le collectif, qui regrette aussi « l’interventionnisme permanent du président de la République », éclipsant le ministère de la Santé et le Parlement.

    L’Observatoire condamne par ailleurs « une exploitation populiste de la crise ». « Estampiller d’une couleur partisane ou d’un nom politique les sacs de riz, les ambulances ou les kits de protection individuelle, c’est instrumentaliser la maladie et la douleur des malades », conclut-il...
    Avec notre correspondante à Antananarivo, Laetitia Bezain

  • 4 janvier à 16:24 | Albatros (#234)

    Rien à voir avec le sujet !.
    Juste pour le "fun".

    https://fb.watch/2OPZDxV2-0/

  • 4 janvier à 16:54 | arsonist (#10169)

    Les populations gasy miséreuses qui manifesteront dans la rue leur colère et leur mécontentement ne doivent plus y aller les mains nues , comme elles l’avaient fait auparavant !
    Sinon elles seront encore une fois de plus les victimes des forces de répression gasy.
    Non ! Les populations gasy miséreuses doivent avoir les moyens de défendre leur vie quand les forces de répression les attaquent et attentent à leur vie.
    Les molotov ne sont pas difficiles à confectionner .
    Les molotov ne sont pas difficiles à utiliser non plus.
    Les molotov ont dèjà fait la preuve de leur redoutable efficacité ailleurs dans le monde et en diverses circonstances .

    • 4 janvier à 18:21 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      User de la Fronde également ! à chaque occasion _sur tout les potentats ,les abuseurs INTIFADA !!!

  • 4 janvier à 17:09 | diego (#531)

    Bonjour,

    Comment sortir Madagascar de la pauvreté ?

    Voilà la question à laquelle, les responsables politiques, les dirigeants, l’élite, l’ensemble des corporations, les différents corps des métiers et les citoyennes et citoyens malgaches doivent donner des réponses et présenter des solutions.

    Politiquement la solution est connue :

    - à court terme, réformes conjoncturelles ;

    - et sur le long terme, réformes structurelles.

    C’est à dire que Rajoelina et son PM et les membres du gouvernement et aussi l’ensemble des responsables politiques malgaches, autrement dit, toutes les responsables des Institutions politiques du pays, notamment les opposants donc, doivent tirer dans la même direction :

    - comprendre que les réformes « conjoncturelles » et « structurelles » sont indispensables, non négociables si on veut sortir Madagascar de la pauvreté.

    Et il faut le répéter et répéter encore et encore aux responsables politiques malgaches et aux responsables des institutions politiques du pays :

    - si l’Etat et les Institutions étaient faibles, le pays ne se développerait pas.

    Pour comprendre la pauvreté d’un pays, il suffit de constater l’état dans lequel son État et ses Institutions se trouvent.

  • 4 janvier à 17:36 | kartell (#8302)

    Brève du soir et question :
    Que font les gabelous à Ivato, scanners en panne ?’...
    Trois passagers en provenance de Madagascar arrétés à l’aéroport de Johannesburg avec 73,5 kg de lingots d’or dans leurs bagages, selon les medias sud-africains.

    • 4 janvier à 18:01 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Kartell,

      Il faudra creer un CCor pour tracer les cas contacts en partant de ces trois personnes...et finir par remonter jusqu au delinquant 0...

      Seulement, le probleme, c est que cette activite n est pas encore inscrite dans le PEM...et n est pas prevue dans la LFI 2021...

      Ce n est pas de la corruption...c est un probleme de sante...ORL...

    • 4 janvier à 18:15 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Vohitra

      👏🏿👍🏿

  • 4 janvier à 17:59 | Shalom (#2831)

    4 janvier à 16:32 | Isandra (#7070) répond à Ibalitakely ^
    Lékopé,
    Vous voyez, je ne suis pas adepte de favoritisme, parce vous êtes au pouvoir ou proche de gens au pouvoir, vous vous débattez que votre région soit privilégiée.


    Itony no tena areti-mandoza ho an’ny firenena mihaotra lavitra noho ny covid-19.
    Asa na mba tadidiny ny soratra nataony teto namaly an’i lé kopé tsy ela akory izay momba io làlana any Isandra io.
    Dia io indray izao no valin-teny soratany, miana-kendry !
    Ny Razantsika anefa mbola hendry lavitra raha nilaza hoe : Aleo mifanena amin’ny mpamosavy toa izay mifanena amin’ny mpandainga.
    Ny loza dia sady mpamosavy no mpandainga ity olona.

    • 4 janvier à 18:07 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Shalom,

      Ka maromaro anie izy no ao amin io pseudo io, ny lainga efa nafafin ny omaly tsy voatery ho tadidin izay miasa ao amin io pseudo io rahampitso...

      Ny mampitovy azy rehetra fotsiny, dia izy samy midanaka sy venance daholo...

  • 4 janvier à 18:23 | Isandra (#7070)

    Andry Rajoelina raconte "Par Amour de la Patrie" :

    "(..) La violente crise de 2002 a profondément divisé le pays.Elle a provoqué la chute de Didier Ratsiraka et l’arrivée au pouvoir de Marc Ravalomanana. Il fallait un changement. Mais les désillusions sont rapidement arrivées. L’homme s’était en quelque mois érigé un regime sur mesure. Et comme les élections municipales devaient avoir lieu dans la foulée, en 2003, cette fois, quatre ans plus tard, j’ai voulu y aller. j’étais prêt dans ma tête pour être candidat. Par politesse et diplomatie, j’ai prévenu la fille de M.Ravalomanana que je voulais me présenter. Elle était alors directrice de communication de la société Tiko et donc nous travaillons régulièrement ensemble. Sauf que le Président m’a fait passer le message qu’il s’y opposait fermement. Certains ont fait courir la rumeur stupide que j’entretiens une relation sentimentale avec Sarah, la fille de M.Ravalomanana. Ce n’était en réalité que de la diffamation car il ne s’est jamais rien passé entre elle et moi."

    • 5 janvier à 09:12 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re 4 janvier à 18:23 | Isandra (#7070)
      « Andry Rajoelina raconte "Par Amour de la Patrie" :
      "(..) La violente crise de 2002 a profondément divisé le pays." »

      Tsy izany « CRISE » izany no nitranga teto Madagasikara taorianan’ny fifidianana izay ho prezidàn’i Madagasikara tamin’ny 16 Desambra 2001 fa :

      (i) Ny NANDAVAN’Ingahy RATSIRAKA Didier, izay notohanan’i FRANTSA, sy ETAZONIA hatramin’ny farany, ny vokatr’ io fifidianana io ; ary ireto AFRIKANINA OMPIKELIN’I FRANTSA, teraky ny zanataniny taloha, mpanatanteraka ny baikon’ireo « Vazaha » ireo, ka

      (ii) Nahatonga azy NANDREHITRA ADIM-POKO sy ady an-trano ;

      Izany no nahatonga ny loza aman-antambo nahavoa ny firenena Malagasy nandritra ny sahabo ho dimy volana hatramin’ny niandohan’ny taona 2002. Nony efa tsikariny fa tsy nahomby ny adim-poko sy NY FAMAKIANA AN’I MADAGASIKARA HO FANJAKANA TOMPO-MENAKELY MAROMARO, MAHALEO TENA, izay vao nanova famindra i Etazonia, dia TSY MAINTSY NANARAKA I FRANTSA AVY EO. [Io FAMAKIANA an’i Madagasikara io ihany sy ny tsy haha eo ambany Fanjakana tokana azy intsony no mbola votoatin’ny hevitra fonosin’ny andininy faha-139 ao amin’ny Lalàm-panorenana ankehitriny momba ny « VONDROMBAHOAKAM-PARITRA ITSINJARAM-PAHEFANA » :

      Andininy 139.- Ireo Vondrombahoakam-paritra Itsinjaram-pahefana, ... MIZAKA TENA ARA-PITANTANANA ...
      Article 139.- LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DÉCENTRALISÉES, dotées ... de L’AUTONOMIE ADMINISTRATIVE.

      Misy tahirin-dahatsoratra vitsivitsy ireto – ao anatin’ny maro tsy tambo isaina ! – aseho eto mba tsy haha-voafahan-dalitra ny tanora ankehitriny sy ny taranaka ho avy. Tantara tsy hay hohadinoina mihitsy ireny na dia TSY MITANDRO HASASARANA foana aza ny mpamadika ny tantara...sy ny mpiray tanindrazana aminy ambarak’izao taona faha 2021 izao :

      1) Tribune No 3944 du Lundi 31 Décembre 2001

      POLITIQUE :

      COMITÉ DIDIER RATSIRAKA LA PEUR DES PV
      « FANGALARAM-BATO… fangalaram-bato » (vol de suffrages). C’est le mot qui revient dans toutes les conversations portant sur les résultats des élections du 16 décembre. Il est vrai d’abord que les camps en présence se sont accusés de bourrage des urnes, de falsification de PV ou de manipulation des chiffres. Il est vrai ensuite QUE L’ÉCART EST PAR TROP FLAGRANT ENTRE LES RÉSULTATS AFFICHÉS À LA COUPOLE DU MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR ET CEUX AVANCÉS PAR LE COMITÉ RAVALOMANANA. Qui a commis les indélicatesses qui reviennent actuellement sur toutes les lèvres ? On ne saurait se prononcer, mais il reste un fait : le camp de Marc Ravalomanana se défend mieux, et fait valoir des arguments concrets pour étayer ses chiffres. Du côté de l’amiral Didier Ratsiraka, on adopte surtout une attitude non constructive et on s’efforce de noyer le poisson

      NOYER LE POISSON
      Le Comité Ravalomanana joue à fond la carte de la TRANSPARENCE ET SUGGÈRE LA CONFRONTATION DES P.V. POUR DÉPARTAGER LA COUPOLE ET MAGRO. Le camp de l’amiral esquive la proposition par une PIROUETTE annonçant que les chiffres de la Coupole n’ont rien d’officiel, et que SEUL LE VERDICT DE LA HAUTE COUR CONSTITUTIONNELLE (HCC) A DE LA VALIDITÉ. C’est dire que les ratsirakistes ne veulent pas tirer au clair l’origine des chiffres et s’en remettent à une institution qui délibère et tranche À HUIS CLOS. Invité ensuite par le FFKM (Conseil Œcuménique des Eglises) à CONFRONTER LES PV AU FALDA D’ANTANIMENA AVEC LES OBSERVATEURS DES ÉLECTIONS, le camp de l’amiral se dérobe et pratique la politique de la CHAISE VIDE. Mais quand l’opération démarre et entre dans sa vitesse de croisière, il redonne signe de vie pour crier son désaccord et POUR DÉNONCER « LA TENDANCE ILLÉGALE DU FFKM À SE POSER EN HCC PARALLÈLE ». Bref, ce camp fuit la lumière et la transparence et se réfugie dans tout ce qui est obscurité et pénombre. IL CRAINT AU PLUS HAUT POINT LA QUESTION CENTRALE DE LA CONFRONTATION DES PV, et ne veut jouer cartes sur table. On notera que LE PV EST LE SEUL DOCUMENT PROBANT QUI ATTESTE DU VOTE DES ÉLECTEURS, ET SI ON S’APPUIE SUR LES PV DE TOUS LES BUREAUX DE VOTE DU 16 DÉCEMBRE, ON DÉGAGERA LE SCORE AUTHENTIQUE DU SCRUTIN PRÉSIDENTIEL. Cette peur obsédante des PV et cette attitude d’obstruction systématique rendent suspect le camp Ratsiraka. Tout ceci accrédite la thèse qui gagne de plus en plus de terrain chez le public : Marc Ravalomanana l’aurait emporté dès le premier tour, mais le régime ne veut pas admettre le fait, tente d’étouffer la vérité et compte sur UNE HCC, COMPOSÉE DE MAGISTRATS RATSIRAKISTES, pour repêcher Didier Ratsiraka en vue du second tour. Ce qui reste à prouver. Si la HCC publie son verdict SANS L’ACCOMPAGNER DES SCORES ENREGISTRÉS dans les 16.500 bureaux de vote, ce pourrait être la rue. Noyer le poisson pour tenter de se faire repêcher ? Beaucoup vont hausser le… thon.
      Adelson RAZAFY
      (Hotohizana)

    • 5 janvier à 09:17 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re 4 janvier à 18:23 | Isandra (#7070)
      « Andry Rajoelina raconte "Par Amour de la Patrie" :
      "(..) La violente crise de 2002 a profondément divisé le pays." »

      Tsy izany « CRISE » izany no nitranga teto Madagasikara taorianan’ny fifidianana izay ho prezidàn’i Madagasikara tamin’ny 16 Desambra 2001 fa :
      (i) Ny NANDAVAN’Ingahy RATSIRAKA Didier, izay notohanan’i FRANTSA, sy ETAZONIA hatramin’ny farany, ny vokatr’ io fifidianana io ; ary ireto AFRIKANINA OMPIKELIN’I FRANTSA [...]
      (Tohiny 1)

      2. « Le président Didier Ratsiraka est un MAUVAIS PERDANT » selon l’archevêque d’Antananarivo dans un entretien publié mercredi par le quotidien ’’La Croix’’
      https://www.la-croix.com/Archives/2002-01-16/Le-president-Didier-Ratsiraka-est-un-mauvais-perdant-_NP_-2002-01-16-149302

      COCHEZ Pierre , le 16/01/2002 à 0h00

      Vous faites partie du Conseil des Eglises chrétiennes, actuellement au centre du débat sur les résultats de l’élection présidentielle du 16 décembre dernier. Ces résultats n’ont toujours pas été communiqués. Des manifestations populaires ont eu lieu en plein centre de la capitale, Antananarivo, chaque jour de la semaine dernière, jusqu’à vendredi, avant d’être stoppées. Pourquoi se sont-elles arrêtées ?

      CARDINAL ARMAND GAÉTAN RAZAFINDRATANDRA : Le mouvement de la place du 13-Mai réclamait la vérité et la TRANSPARENCE DES ÉLECTIONS. Ce qui est bon, et nous soutenions cette initiative. Près de 200 000 personnes étaient présentes le premier jour, lundi 7 janvier. Tout s’est passé dans le calme, le service d’ordre n’est pas intervenu. Mais le lendemain, mardi, L’ARMÉE A LANCÉ DES GRENADES LACRYMOGÈNES ET OFFENSIVES. UN ENFANT A DÛ ÊTRE AMPUTÉ DES DEUX JAMBES. Nous avons alors demandé aux forces de l’ordre de ne plus intervenir. Les jours suivants, elles ont respecté notre demande. Le vendredi, lors d’une réunion de prière œcuménique au stade de Mahamasina avec les quatre Eglises chrétiennes, (luthérienne, catholique, réformée et anglicane, NDLR), nous avons demandé la paix, fruit de la justice. Et c’est moi-même qui ai demandé à la population d’arrêter ces manifestations maintenant que sa position était connue par le pouvoir en place.

      – Aujourd’hui, le calme est revenu à Antananarivo. Que demandez-vous ?

      – Nous nous tournons vers la Haute Cour constitutionnelle qui doit donner les résultats. Nous lui demandons deux choses : D’ANNONCER CES RÉSULTATS EN DÉTAILLANT CHAQUE BUREAU DE VOTE, ET DE CONFRONTER LES PROCÈS-VERBAUX DES VOTES ÉTABLIS DÉJÀ PAR LE CONSORTIUM D’OBSERVATION DES ÉLECTIONS, PAR LA COORDINATION DES OBSERVATEURS ET PAR DEUX AUTRES CANDIDATS DISTANCÉS. LA VÉRITÉ RÉSIDE DANS CETTE CONFRONTATION. Nous, c’est-à-dire le Conseil des Eglises chrétiennes de Madagascar (FFKM), l’avons fait, et 96 % DES PROCÈS-VERBAUX SONT STRICTEMENT IDENTIQUES. ILS DONNENT MARC RAVALOMANANA VAINQUEUR AVEC 52 % DES VOIX. CES COMPARAISONS ONT ÉTÉ FAITES EN QUATRE JOURS. Alors que le président Didier Ratsiraka dit qu’il faut trois mois pour y arriver.

      – Que pensez-vous de la Haute Cour constitutionnelle (HCC) ?

      – Seule la HCC peut décider aujourd’hui des élections. Comme tout autre tribunal, elle doit faire tout ce qu’il faut pour que l’on connaisse la vérité. Nous sommes prêts à l’aider dans les confrontations de procès-verbaux. Mais il semble que l’on ne veuille pas que nous intervenions auprès de la HCC. Mais nous insistons : nous voulons intervenir auprès de la Haute Cour.

      – Peut-on dire que les Eglises soutiennent le candidat Marc Ravalomanana ?
      – LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DE MADAGASCAR a dit officiellement que L’EGLISE ne fait pas de politique, qu’elle NE SOUTIENT AUCUN CANDIDAT. Simplement, nous voulons connaître la vérité. Et NOUS AVONS DES PREUVES CONCRÈTES QUE, DANS DE NOMBREUX BUREAUX DE VOTE, LES RÉSULTATS ONT ÉTÉ FAUSSÉS EN FAVEUR DU PRÉSIDENT RATSIRAKA.

      – Etes-vous inquiet ?

      – Je suis TRÈS INQUIET. Si les autorités proclament des résultats faux, les gens ne l’accepteront pas. Et, d’un autre côté, JE NE VOIS PAS LE PRÉSIDENT RATSIRAKA JETER L’ÉPONGE. JE LE CONNAIS BIEN. IL A ÉTÉ UN DE MES ÉLÈVES. C’EST UN MAUVAIS PERDANT. MÊME À LA BELOTE, IL EST MAUVAIS PERDANT.

      – Il se dit partout que la France n’est pas favorable à Marc Ravalomanana. Quel est votre avis ?

      – LA FRANCE VEUT AVOIR DU POIDS À MADAGASCAR. ELLE VEUT CONSERVER UNE INFLUENCE, AVEC LE SOUTIEN OFFICIEUX DU PRÉSIDENT ACTUEL. Cependant, j’ai bien noté que la France était signataire d’une déclaration commune de plusieurs bailleurs de fonds demandant la transparence des élections.

      – L’Eglise catholique se trouve donc au cœur du débat ?

      – C’est un fait. Aujourd’hui à Madagascar, il n’y a que les Eglises qui soient écoutées. D’ailleurs, avant que nous appelions vendredi au calme, Marc Ravalomanana avait tenté le même jour de le faire. Mais sans succès.
      Recueilli
      par Pierre COCHEZ
      (A Antananarivo)

      (Hotohizana)

    • 5 janvier à 09:37 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re 4 janvier à 18:23 | Isandra (#7070)
      « Andry Rajoelina raconte "Par Amour de la Patrie" :
      "(..) La violente crise de 2002 a profondément divisé le pays." »
      Tsy izany « CRISE » izany no nitranga teto Madagasikara taorianan’ny fifidianana izay ho prezidàn’i Madagasikara tamin’ny 16 Desambra 2001 fa :
      (i) Ny NANDAVAN’Ingahy RATSIRAKA Didier, izay notohanan’i FRANTSA, sy ETAZONIA hatramin’ny farany, ny vokatr’ io fifidianana io ; ary ireto AFRIKANINA OMPIKELIN’I FRANTSA, [...]
      (Tohiny 2)

      3. TÉMOIGNAGE DU PASTEUR RANDRIAMANANTENA - RADIO FAHAZAVANA
      http://www.tafatafa.eu.org/analyses/ana3.html

      ARCHIVES ANALYSE : MAI-AVRIL 2002

      LES DESSOUS INDECENTS DE DAKAR : Dans la bourse des valeurs de la communauté internationale, que valent les aspirations réelles, profondes et avérées d’un peuple ? [...]

      Aspirations profondes, exactions en série

      AVEC TOUTE LA MACHINE ADMINISTRATIVE DANS SA POCHE, LES ÉLUS ET AUTRES PARTISANS ÉPARPILLÉS DANS TOUT LE PAYS, UNE HAUTE COUR CONSTITUTIONNELLE AYANT PRÊTÉ SERMENT DEVANT LE PRÉSIDENT SORTANT ET PROCLAMÉ LES RÉSULTATS DANS UN HÔTEL ET NON EN SON SIÈGE, LE POUVOIR EN PLACE DEVAIT ADMETTRE LA DÉFERLANTE POUR LE CHANGEMENT EN CONFIRMANT LA COURSE EN TÊTE DU CANDIDAT MARC RAVALOMANANA AVEC PLUS DE 42% DES SUFFRAGES CONTRE UN PEU PLUS DE 40% POUR LE PRÉSIDENT SORTANT DIDIER RATSIRAKA. Résultats contestés par l’équipe de Marc Ravalomanana qui demandait LA CONFRONTATION DE SES PROPRES PROCÈS-VERBAUX AVEC CEUX À DISPOSITION DE LA HAUTE COUR CONSTITUTIONNELLE.

      Cette contestation trouve un écho dans toutes les provinces et LA RÉPRESSION QUI S’ENSUIT est violente : exactions, chasse à l’homme, ASSASSINATS, BARRAGES sur les routes nationales, DESTRUCTION DE PONTS avec un but clair : ASPHYXIER ANTANANARIVO qui n’est pas la seule à en subir les conséquences.
      [...]
      Aspirations avérées, réplique extrémiste
      LE NOUVEAU DÉCOMPTE CONTRADICTOIRE DES VOIX, PARTIE INTÉGRANTE DES ACCORDS DE DAKAR SIGNÉS LE 21 AVRIL 2002 PAR LES DEUX PROTAGONISTES À DAKAR, DONNE LA VICTOIRE DÈS LE PREMIER TOUR AU CANDIDAT MARC RAVALOMANANA AVEC 51,46% DES VOIX CONTRE 35,90% AU CRÉDIT DE DIDIER RATSIRAKA. Dès lors l’hypothèse d ’une TRANSITION, évoquée par les mêmes accords au cas où aucun candidat n’ avait la majorité absolue N’A DONC PLUS DE RAISON D’ÊTRE. La réplique du président sortant s’inscrit dans LA LOGIQUE DE CE QUE SES HOMMES ONT ENTREPRIS DEPUIS TROIS MOIS : RENFORCEMENT DES BARRAGES, DYNAMITAGE SUPPLÉMENTAIRE D’UN PONT, LISTE NOIRE ET CHASSE À L’HOMME, INTERDICTION DE LIRE LES JOURNAUX, D’ÉCOUTER LES RADIOS, ACTIONS VIOLENTES SUR FOND DE TRIBALISME AVEC SOMMATION DE QUITTER TELLE OU TELLE RÉGION DANS UN DÉLAI DE 15 JOURS POUR CEUX QUI NE SONT PAS D’ACCORD AVEC LA SOLUTION FINALE : UNE CONFÉDÉRATION D’ÉTATS SÉPARATISTES, EN TOTALE OPPOSITION AVEC LA CONSTITUTION MALGACHE.

      CE SONT LÀ DES FAITS QUE QUICONQUE PEUT VÉRIFIER. Ce qui jette un trouble de plus persistant aujourd’hui, C’EST L’ ATTITUDE DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE DANS SON ENSEMBLE ET EN PARTICULIER L’OUA QUI ÉTAIT EN PREMIÈRE LIGNE, L’ ONU ET L’ UE DANS LES COULISSES DE DAKAR.
      [...]
      L’ écrit signé ne vaut pas LES NON-DITS GLAUQUES ?
      A partir du moment où l’existence d’un vainqueur au premier tour était proclamée, l’hypothèse d’un référendum et d’une période de transition cogérée tombait d’elle-même. [...] Suite logique, on pouvait s’attendre à la reconnaissance internationale du président Marc Ravalomanana puisqu’il avait obtenu la majorité des voix suite à un NOUVEAU DÉCOMPTE RECOMMANDÉ PAR LES ACCORDS DE DAKAR. NON. Mines énigmatiques et silence embarrassé des représentants de la communauté internationale. [...]

      monsieur le Secrétaire Général de l’OUA, AMARA ESSY parle d’un préjudice » aux accords de Dakar. POUR LUI IL N’Y A PAS EU PRÉJUDICE LORSQUE LES HOMMES DE L’AMIRAL RATSIRAKA ONT RENFORCÉ LES BARRAGES ET MULTIPLIÉ LES EXACTIONS APRÈS AVOIR SIGNÉ LES ACCORDS DE DAKAR DONT L’ ARTICLE 5 STIPULAIT L’ ARRÊT DES EXACTIONS ET LA LEVÉE DE TOUS LES BARRAGES DÈS SIGNATURE DES ACCORDS. IL N’Y A PAS EU PRÉJUDICE LORSQU’UN QUATRIÈME PONT A ÉTÉ DYNAMITÉ. L’ OUA a acquis la réputation de ne plus être qu’un club de chefs d’Etat désireux d’être vissés à leur trône quel que soit le prix à payer par leurs peuples. En passant par le Rwanda, l’Angola, le Zaïre, la Somalie, le Libéria, etc on se rend bien compte que le séparatisme et les chefs de guerre sont devenus parties intégrantes de la politique africaine.[...]
      Pasteur Théodore Randriamanantena
      Directeur de Publication
      RADIO FAHAZAVANA
      FM 88.6
      (Hotohizana)

    • 5 janvier à 09:48 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re 4 janvier à 18:23 | Isandra (#7070)
      « Andry Rajoelina raconte "Par Amour de la Patrie" :
      "(..) La violente crise de 2002 a profondément divisé le pays." »
      Tsy izany « CRISE » izany no nitranga teto Madagasikara taorianan’ny fifidianana izay ho prezidàn’i Madagasikara tamin’ny 16 Desambra 2001 fa :
      (i) Ny NANDAVAN’Ingahy RATSIRAKA Didier, izay notohanan’i FRANTSA, sy ETAZONIA hatramin’ny farany, ny vokatr’ io fifidianana io ; ary ireto AFRIKANINA OMPIKELIN’I FRANTSA, [...]
      [Tohiny 3]

      4. Le Pasteur Randriamanantena Théodore : "A QUEL JEU LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE JOUE - T - ELLE ?" (mise on-line le 03/05/02)
      http://www.tafatafa.eu.org/analyses/ana3.html
      ARCHIVES ANALYSE : MAI-AVRIL 2002

      1.L’ancien Président Didier Ignace Ratsiraka et ses acolytes [...]

      1.2.entreprennent odieusement des ACTES TOUT À FAIT ANTICONSTITUTIONNELS EN DÉCIDANT LA "BALKANISATION" DE MADAGASCAR, en intimidant les populations des cinq (5) provinces afin de les contraindre à accepter cette SÉCESSION et en accentuant l’ " état de siège " de la Province d’ Antananarivo EN RENFORÇANT LES BARRAGES ET EN REPRENANT LE DYNAMITAGE DES PONTS. L’ETAT INDÉPENDANT D’ANTSIRANANA FUT PROCLAMÉ LE 29 AVRIL devant l’hôtel de ville PAR LE GOUVERNEUR JEAN ROBERT GARA tandis QU’À TOAMASINA LE GOUVERNEUR SAMUËL LAHADY ET SES PAIRES ONT DÉCIDÉ LA MISE SUR PIED D’UNE ASSEMBLÉE CONSTITUANTE En vue de la mise en place d’une " CONFÉDÉRATION D’ETATS INDÉPENDANTS ". Mais il y a pire encore car des " chefs d’institution " de la République de Madagascar (en principe une et indivisible) tels MM. ANGE ANDRIANARISOA Président de l’Assemblée Nationale, HONORÉ RAKOTOMANANA Président de la Chambre Haute (tous les deux sont des merina) et TANTELY ANDRIANARIVO (un betsileo) ancien Premier Ministre de l’Amiral, sont en train de concocter donner UN COUP DE MAIN AUX GOUVERNEURS SÉCESSIONNISTES.

      1.3.organisent actuellement des "POGROMS" À L’ENDROIT DES MERINA ET DES BETSILEO ÉMIGRÉS DANS LES PROVINCES AUTRES QU’ANTANANARIVO ET FIANARANTSOA. En effet, à NOSY BE LES SBIRES DE KOTITY font de la " chasse " aux Merina et aux Betsileo qu’ils humilient sur les places publiques et torturent dans les locaux de la police ou de la gendarmerie, actes commandités évidemment par l’Amiral.

      2. LA POSITION DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE, REPRÉSENTÉE PAR LE SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE L’OUA (LEQUEL EST EN RÉALITÉ MANIPULÉ À SOUHAIT PAR LA FRANCE qui a tout préparé d’avance et qui tire en réalité les ficelles) semble TRÈS AMBIGUË :

      2.1. En effet M. AMARA ESSY SAIT PERTINEMMENT que l’Accord de Dakar est BASÉ SUR L’ARRÊT N°4 DU 16 AVRIL 2002 DE LA CHAMBRE ADMINISTRATIVE lequel Arrêt désigna nommément les membres de la nouvelle HCC et ordonna le "décompte contradictoire" des voix du scrutin du 16 décembre 2001. AU MOMENT DE LA SIGNATURE DE L’ACCORD PERSONNE NE POURRA ENCORE " PRÉDIRE " LE RÉSULTAT DE CE RECOMPTAGE, même les deux protagonistes mais chacun a osé " prendre le risque " (exactement comme à la loterie où chaque joueur espère dans son for intérieur de gagner). M. AMARA ESSY AURAIT PU NE PAS CROIRE À LA VICTOIRE DU PRÉSIDENT MARC RAVALOMANANA DÈS LE PREMIER TOUR, en effet pour avoir tablé ses résultats sur à peu près seulement 10 000 procès-verbaux (sur les 16 493), le KMMR n’a pu dégager au profit de son candidat que 52 % et quelques poussières, le Consortium seulement un peu plus de 50 % et le FFKM un peu plus de 51 %. Et dans l’esprit de M. Amara Essy (ET DE CELUI DES FRANÇAIS, SES COMMANDITAIRES) si on allait procéder à un recomptage (même contradictoire) des voix, MARC RAVALOMANANA NE POURRAIT DÉPASSER LES 49 % ; si bien que MM. AMARA ESSY, IBRAHIM FALL, ABDOULAYE WADE ET LES AUTRES CHEFS D’ETAT AFRICAINS " facilitateurs " ONT PRIS LE RISQUE d’accepter la validité "légale" de l’Arrêt n° 4 du 16 avril, le principe du " recomptage contradictoire " et le résultat qui en découlera, et de prévoir " absolument " une "transition" aboutissant à un referendum (un second tour déguisé). Et l’Amiral a accepté aussi de marcher après de laborieuses persuasions, peut-être assorties de "garanties verbales" par les médiateurs et autres facilitateurs. De son côté Marc Ravalomanana a accepté le "pari" (pour ne pas dire "défi") car après tout il a déjà dit qu’il acceptera tout résultat issu d’une "CONFRONTATION DES PROCÈS-VERBAUX", il n’avait rien à perdre, du moins il ne perdra pas la face devant ses électeurs, mais tout à gagner et il a effectivement gagné !
      [Hofaranana]

    • 5 janvier à 09:54 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re 4 janvier à 18:23 | Isandra (#7070)
      « Andry Rajoelina raconte "Par Amour de la Patrie" :
      "(..) La violente crise de 2002 a profondément divisé le pays." »

      Tsy izany « CRISE » izany no nitranga teto Madagasikara taorianan’ny fifidianana izay ho prezidàn’i Madagasikara tamin’ny 16 Desambra 2001 fa :
      (i) Ny NANDAVAN’Ingahy RATSIRAKA Didier, izay notohanan’i FRANTSA, sy ETAZONIA hatramin’ny farany, ny vokatr’ io fifidianana io ; ary ireto AFRIKANINA OMPIKELIN’I FRANTSA [...]
      Tohiny sady farany)

      5. Le Pasteur Randriamanantena Théodore : "A QUEL JEU LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE JOUE - T - ELLE ?" [Tohiny 3 sady farany]
      http://www.tafatafa.eu.org/analyses/ana3.html

      ARCHIVES ANALYSE : MAI-AVRIL 2002
      [...]

      2.2. Et ce fut le DÉSARROI du côté des MÉDIATEURS, à l’occurrence de M. AMARA ESSY ! La HCC, après plus d’une semaine de patientes et minutieuses labeurs, a pu finir ses travaux [...] Nous ne saurons jamais si les représentants des nations étrangères et des organismes internationaux ont déjà eu vent des résultats à la veille du lundi 29 avril mais L’ABSENCE TRÈS REMARQUÉE DE L’ AMBASSADEUR DE FRANCE LORS DE L’AUDIENCE AU MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES a intrigué plus d’une personne ; les questions fusent de partout dont : "LA FRANCE A-T-ELLE EU LA PRIMEUR DE LA NOUVELLE ?". La RÉACTION, pour le moins inattendue pour le public, de M. AMARA ESSY ne se fit point attendre ! Il se dit "PRÉOCCUPÉ" par la situation et préconisa l’application "intégrale" de l’Accord de Dakar : APRÈS LE "RECOMPTAGE CONTRADICTOIRE" DES VOIX ET LE VERDICT DE LA HCC IL FAUDRA, D’APRÈS L’ AVIS DE M. AMARA ESSY PASSER À LA FORMATION DU "GOUVERNEMENT TRANSITOIRE PARITAIRE D’UNION NATIONALE" AFIN DE S’ATTELER À LA PRÉPARATION DU "REFERENDUM". Mais le verdict de la HCC est pourtant clair et net voire sans appel ! DANS L’ESPRIT DE L’ACCORD DE DAKAR ET SELON LA LOGIQUE DE TOUTE PERSONNE "SAINE D’ESPRIT" LES JEUX SONT FAITS ET RIEN NE VA PLUS ET POURQUOI PARLER ENCORE DE "TRANSITION" ET DE "REFERENDUM" ? ET LE GOUVERNEMENT DES ETATS UNIS D’AMÉRIQUE QUI DIT QU’IL EST EN TRAIN D’EXAMINER LA SITUATION ?

      3. Alors le peuple malgache commence à comprendre que tout ce beau monde avait vendu la peau de l’ours avant de l’avoir terrassé et qu’on lui a fait jouer une énorme une farce mais de très mauvais goût et ce, à son dépens ! LE PEUPLE MALGACHE A BIEN VITE COMPRIS QU’ON SE MOQUE DE SA SOUVERAINETÉ NATIONALE. CES PAYS DE LA "DÉMOCRATIE AVANCÉE" QUI LUI ONT FAIT LA LEÇON DU RESPECT DE L’ETAT DE DROIT ET DES VERTUS DE LA DÉMOCRATIE ET QUI ONT FAIT SAVOIR QU’ILS RESPECTENT TOUJOURS LA "SOUVERAINETÉ" DU PEUPLE MALGACHE, COMMENCENT À BAFOUER DANGEREUSEMENT LES PRINCIPES QU’ILS ONT DÉFENDUS EUX-MÊMES. ET PIRE, ILS APPARAISSENT COMME LES DÉFENSEURS D’UN ANCIEN PRÉSIDENT (ANCIENNEMENT UN DICTATEUR) QUI N’ACCEPTE PAS LE VERDICT DES URNES, d’un "mauvais perdant" pour reprendre les termes du Cardinal Armand Gaëtan Razafindratandra.

      Et devant l’accentuation des pressions exercées par l’Amiral et ses acolytes non seulement pour punir surtout les "MERINA D’ANTANANARIVO" d’avoir défait l’Amiral qui se sent assimilé actuellement à un "malpropre", et les "BETSILEO DE FIANARANTSOA" QUI ONT CHASSÉ D’ANDOHANATADY M. EMILSON (qui a organisé des fraudes électorales à vaste échelle dans "sa" province le 16 décembre 2001) mais aussi devant les MANŒUVRES DOUTEUSES DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE, les populations des Provinces d’Antananarivo et de Fianarantsoa pourront-elles tenir longtemps sans carburants, sans médicaments, sans produits de première nécessité, sans devises ? Les habitants des Provinces d’Antananarivo et de Fianarantsoa SANS DISTINCTION D’ETHNIES seront les "Palestiniens " de Sharon-Ratsiraka lequel fera de Marc Ravalomanana le Yasser Arafat des Hautes Terres Centrales [...].

  • 4 janvier à 18:40 | Vohitra (#7654)

    On s en fout de ce qui s est passe dans sa tete...par contre, on se preoccupe de ce qu il fait avec ses mains...de kleptocrate...

  • 4 janvier à 18:46 | Isandra (#7070)

    Andry Rajoelina raconte sa vérité "Par Amour de la Patrie" :

    "La première rencontre entre le président de la république et moi-même s’est relativement bien passé mais n’a rien donné de concret. Le chef d’Etat ne voulait faire aucun compromis.Il restait campé sur ses positions, borné st sûr de lui.

    Le FFKM a alors fait une proposition de charte à laquelle j’ai répondu positivement. J’étais prêt à accepter le schéma proposé par les chefs des églises chrétiennes. J’ai donc accepté l’initiative en me rendant une quatrième fois à l’hôtel Le Hintsy. Le rendez-vous fut donné le 26 février 2009. Monseigneur Odon Razanakolona, archevêque d’Antananarivo, s’était déplacé en personne, avec la délégation des leaders d’Eglises, pour présider la réunion. Je suis arrivé d’un pas decidé et serein vers 10 heures. Je voulais vraiment que l’on s’entende et que le pouvoir prête une oreille attentive aux aspirations populaires.
    C’était une occasion unique de mettre un terme définitif à la crise. Mais le Président n’est jamais venu. Il avait pourtant été mis au courant de cette réunion de négociations quelques jours avant, et il avait d’abord annoncé qu’il viendrait. Et nous l’avons attendu plusieurs heures dans le salon de l’hôtel avant qu’il finisse par appeler pour nous prévenir que son agenda présidentiel ne lui permettait pas d’honorer l’invitation.Il avait décidé de partir à la dernière minute en tournée sur la côte est de Madagascar. C’était presque geste désinvolture, il désignait le bâton plutôt que la main tendue.Tout le monde a été choqué par son comportement.
    Il y avait de quoi être furieux par un tel mépris.Il y avait une sorte d’arrogance.Il lui a manqué alors cette humilité nécessaire pour sortir rapidement de la crise. J’ai fait pour ma part une déclaration à la presse en annonçant la rupture des discussions avec le Président Marc Ravalomanana.(...)"

    • 4 janvier à 18:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pour vous dire que pour sa chute, Ravalo ne peut s’en prendre qu’à lui-même, pire, c’est lui qui avait provoqué l’enlisement de cette crise, dont nous savons tous les conséquances.

      A la prochaine, je copier/collerai comment Ravalomanana avait chassé Andry R comme on chasse un lambo.

    • 4 janvier à 19:07 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Un calife raconte sa vérité " Le Crabe aux Pinces d’Or "...

      Et adapté à l’écran...

    • 4 janvier à 20:03 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra

      @ Vohitra,

      Merci, celà me ramène à mon enfance, la lecture des aventures de Tintin en BD.

      Cordialement
      YaR

  • 4 janvier à 19:07 | betoko (#413)

    Isandra
    J’ai hate de lire la suite car j’ai l’intention de la montrer à l’intéressé car parait il , il se pourrait qu’il va venir à Alarobian’Ambatomanga très bientôt un mercredi cela s’entend car c’est le jour du marché où il serait présent pour souhaiter une bonne année à toute la population du coin

  • 4 janvier à 19:08 | betoko (#413)

    J’utilise le conditionnel au cas où

  • 4 janvier à 19:12 | betoko (#413)

    Vohitra
    Lors de leur face à face sur TVM avant le deuxième tour de l’élection présidentielle, Andry Rajoelina avait dit la vérité devant Marc Ravalomanana et ce dernier n’avait pas pu répondre à son adversaire , surtout concernant sa démission en 2009

    • 4 janvier à 19:34 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Betoko,

      Sept personnes n’avaient pas voulu délibérément respecter la Constitution lors de ce triste évènement de mars 2009 :

      - le démissionnaire
      - les trois Généraux
      - le fameux rédacteur de la fameuse lettre de transmission du pouvoir, Astérix
      - Celui qui avait pris le pouvoir transmis par les trois imposteurs ci-dessus
      - Le président de la HCC de l’époque

      Ils sont collectivement responsables...face au jugement de l’histoire

  • 4 janvier à 19:15 | lancaster (#10636)

    Le prm affectivement du pain sur la planche : le Sénat, les gouverneurs de région et le gouvernement bien sûr.
    Mr le président, les décisions très importantes que vous allez prendre nous permettront de connaître ou au moins voir avec un peu plus d’optimisme la suite de votre mandat.
    Si vous avez été élu, c’est grâce à votre programme ou plutôt à la liste de vos projets. Car vous devez monter un gouvernement, un senat et nommer des gouverneurs de régions capables de contribuer à la bonne réalisation de vos projets.
    Eu égard à votre légitimité acquise par le suffrage universel, et malgré la non Pertinence de certains de vos projets qui ne sont pas du tout prioritaires, si le gouvernement et tout le régime arrivent à réaliser la moitié de vos projets, ce serait déjà pas mal.
    Vous n’etes Pas sans savoir Mr le président que parmi vos collaborateurs au gouvernement, il y a des ministres qui ne sont pas du tout à leurs places.
    Voici une analyse qui en parle explicitement.

    TEXTE PRIS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
    CITATIONS
    " Un jour, F. Hollande, à la veille d’un remaniement, constatait en off qu’il avait un PM fort mais malheureusement des ministres faibles. Résultat : Le PM était parti et beaucoup parmi les ministres ont été repêchés. A un autre moment, les spéculations allaient bon train sur le départ de la ministre Taubira pour un autre ministère où elle sera moins nocive qu’à la Justice où elle gênait le PR et le PM. Car n’étant pas député, il fallait tout de même la caser. Resultat : elle quitta d’elle-même la Justice sur son vélo et ne reviendra plus au gouvernement. A Mada, les spéculations pour le prochain remaniement de Janvier 2021 ne manquent pas d’air non plus. On suppose que le PRM pourrait réfléchir à muter un ministre trop ambitieux et futur concurrent aux prochaines présidentielles dans 3 ans, à un poste moins lucratif, en tout cas moins nocif, au gouvernement ou carrément en dehors par exemple, à un ministère social ou technique mais qui ne fera pas des inaugurations publiques ? , au Sénat en y étant nommé par le prm mais le MMM y est déjà représenté ? Ou dans une Ambassade en Afrique pour y être oublié ? Ou encore dans son staff au Palais comme conseiller special ou ministre d’état sans portefeuille pour simuler une promotion et surtout pour mieux le surveiller ? L’option Taubira est tout à fait possible aussi : quitter le giron pour aller écrire des livres. Ce ministre chef de parti est le plus redouté car il ne s’empêche non plus de dire sa pensée sur les faiblesses du gouvernement qu’il ne pourra jamais diriger, du moins sous l’actuel Prm. Au mieux, il retrouverait un titre de VPM dans un ministere pas dangereux, agriculture, industrie, etc ce qui serait plus conforme à son diplôme, ou encore, énergie, travail, population, ou encore transport la où il ne quittera pas le quartier devenu familier et où l’actuel titulaire patauge un peu. D’autres titulaires par contre sont quasiment sûrs de continuer le chemin parcouru : justice, MAE, intérieur, forces de l’ordre, culture, éducation nationale. Pour les autres, à entendre les conversations en ville, les analystes ne prédisent pas forcément de bonnes augures comme ceux qui sont aux Finances, aux Mines, à l’énergie, à l’agriculture. Comme par coïncidence, ils sont facilement remplaçables étant originaires de Tana où les candidats sont nombreux. Contrairement aux autres pour qui les recherches de têtes furent plutôt fastidieuses voire hasardeuses, vu leur rareté peut-être. En tout cas, on souhaite la bonne main au(x) decideur(s) car on ne voudrait pas d’une machine institutionnelle et administrative en panne, ce qui serait source inutile de retard dans la marche vers le progrès, ou pire cause d’une crise inutile qui conviendrait aux éternels postés en embuscade."
    FIN DE CITATION

  • 5 janvier à 00:29 | diego (#531)

    Bonjour,

    Ce qui est amusant, ce que le Président et son gouvernement ne cessent de répéter « émergence de Madagascar » sans faire de pédagogie pour expliquer comment faire pour y parvenir :

    - et pourtant, il y a bien ce qu’on appelle « une Science Économique ».

    Même situation pour les opposants officiels, ils critiquent, dénoncent l’incompétence de ceux qui sont au pouvoir, mais ils sont complètement incapables d’offrir des solutions lisibles, qui assurent les citoyennes et citoyens qu’il y ait autre chose possible que ce que le gouvernement de Rajoelina leur offre.

    Si vous envoyez un enfant à acheter une baguette de pain, il en choisirait une qu’il trouve, juge plus belle que les autres.

    Les Institutions politiques malgaches doivent être capables d’offrir des différents choix aux Malgaches :

    - pour faire comprendre aux citoyennes et citoyens que les élus et dirigeants actuels ne sont pas ni les derniers, ni, encore moins, les seuls qui ont des idées et des solutions pour développer Madagascar.

    C’est le devoir des opposants politiques de le faire savoir.

    • 5 janvier à 04:56 | Vohitra (#7654) répond à diego

      Diego perd completement le Nord...

      L opposition politique n est pas censee de faire de proposition d offre alternative de projet de societe et de modele de gouvernance, d autant plus que le pays n est pas dans une periode electorale.

      Ce qui n empeche pas l oppostion de denoncer, de critiquer, de montrer du doigt, de reveler, les carences et rates, les deboires et echecs, les derives et abus, du regime au pouvoir et de la majorite qui gouverne.

      Il faut assumer quand on gouverne...

      Assumer ses actes et decisions...et en porter les responsabilites...et d en informer l opinion publique...

      Quand on est incapable, incompetent, indecis, irresponsable, il faudra prendre le courage de s en aller et d abandonner...

      Detenir une majorite factice et questionnable ne sert a rien si on ne sait meme pas en faire un bon usage au profit du pays tout en veillant au respect de la loi fondamentale...

      Il ne faut pas se voiler la face, a l impossible, nul n est tenu...

      Les delinquants, les malfrats, les vagabonds, les gangsters, les truands, n ont rien a faire dans les institutions de la Republique, encore moins a s occuper de projet de societe...

      A force de tourner en rond avec la meme rengaine depuis des mois voire des annees, Diego s est trompe de destination...comme Marco Polo...

  • 5 janvier à 17:08 | diego (#531)

    Bonjour Vohitra,

    Êtes-vous sûr que je perds le Nord ?

    Vous avez le droit de me critiquer :

    - le problème c’est que vous ne le faites pas en fait. Autrement dit, vous n’avez rien compris de ce que j’ai dit.

    Qu’est-ce que j’ai voulu dire :

    - les opposants doivent absolument montrer qu’ils existent, ne pas laisser les dirigeants et la majorité monopoliser les conversations politiques et économiques dans pays.

    Autrement dit, ce n’est pas un sujet qui s’expose à un quelconque critique, car c’est ce qu’il faut que les opposants fassent pour l’avenir du pays.

    Vous me donnez toujours l’impression d’avoir des choses à me dire, vous en avez envie, mais alors, je n’arrive pas à bien saisir sur quoi en fait. Me donner des leçons, je suis preneur, mais sur quoi :

    - politique, économique, juridique, sociétales, ou encore idéologique, philosophique ?

    Ce sont des sujets sérieux, intéressants et qui intéresseraient beaucoup de monde.

    Depuis 2008 que je réagis ici.

    Vous êtes comique, les sujets sont toujours les mêmes et seront toujours les mêmes :

    - politiques, économiques, juridiques, sociétales, idéologique ?

    Hier, aujourd’hui, demain.

    Un pays doit avoir un État, des Institutions régaliennes, des Institutions politiques, dans le cas de Madagascar, comme beaucoup des pays, des élections, des élus donc, et il y a les trois pouvoirs, l’Exécutif, le Législatif et le Judiciaire.

    Il ne faut pas compliquer la vie Vohitra, si vous avez des leçons à me donner su les sujets dont j’ai parlé, faites voir, n’hésitez pas, bon vous n’avez rien à m’apprendre sur mon travail, il ne faut pas exagérer, pour le rester vous êtes le bienvenu !

  • 7 janvier à 11:44 | Mme Sarah.T.Patrick (#11137)

    LE SECRET QUI NOUS FAISONS VOTRE SUCCÈS EN 2021 PENDANT CE VERROUILLAGE

    Je veux vous parler d’une société un groupe qui change la vie et n’affecte pas votre religion, je rejoins ce groupe en 2018 avec l’aide de Lord Edmundo Anacleto, qui m’a fait m’inscrire dans la famille illuminati, je connais la plupart des Vous lisez peut-être dire que c’est une société maléfique et satanique, avant de penser que les illuminati étaient mauvais, mais maintenant je comprends que c’est un groupe de personnes puissantes qui se réunissent pour aider les membres, avant de rejoindre les illuminati, j’ai une bonne affaire Je me débrouillais bien pour moi, mais depuis que je rejoins les illuminati, je profite du pouvoir de la richesse et de la renommée dans ma carrière et mon but, l’aide des illuminati est membre pour devenir ce qu’ils veulent et les aider à y parvenir, si vous rejoignez la famille illuminati aujourd’hui, vous le ferez recevoir 5 millions d’euros a un avantage bienvenu, CONTACTEZ Grand Maître sur WhatsApp +2348159768201 ou envoyez-lui un email sur Worldunitedpowersociety@gmail.com, Et le seigneur vous expliquera plus sur la famille Je suis Mme Sarah.T.Patrick, je vous souhaite un Happy N nouvelle année

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS