Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 27 janvier 2022
Antananarivo | 13h30
 

Transport

Air Madagascar

Affréter ou acheter deux avions ?

mercredi 24 septembre 2014 | Léa Ratsiazo

La délégation présidentielle actuellement en déplacement à l’étranger, à part les rencontres diplomatiques, a rencontré les responsables des compagnies Airbus, ATR et Boeing. Le but étant le remplacement dans les prochains mois des deux avions utilisés par Air Madagascar dont les contrats arrivent à leur terme à la fin de ce mois d’octobre 2014.

Le renouvellement de la flotte est l’objectif d’Air Madagascar, à court et moyen terme. Mais on ignore encore la forme de ce renouvellement, achat ou location ? L’État malgache demeure encore l’actionnaire majoritaire de la compagnie Air Madagascar ; si l’option achat est privilégiée, le financement doit être prévu et inscrit quelque part. Ceci n’est pas encore prévu dans la loi des finances rectificative 2014, peut être dans la loi des finances 2015.

Rappelons que la grande majorité des membres du Conseil d’administration de l’Air Madagascar sont des politiciens désignés par l’État qui ne sont pas forcément très aguerris sur la gestion et le fonctionnement d’une société. Les observateurs notent que l’important ce n’est plus la location ou l’achat d’avion mais la gestion et la bonne gouvernance d’une société d’État. Les derniers scandales sur le détournement déguisé au sein d’Air Madagascar n’ont pas eu d’échos ni sur le plan judiciaire ni sur le plan politique. Notons que sur les 250 sociétés d’État inscrites officiellement, seules 40 tournent plus ou moins normalement actuellement.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 24 septembre 2014 à 12:45 | vorona (#8254)

    "THE" gag ? Madagascar touche 65 + 453 millions € de l’ UE et achète des Boeing ?
    Est-ce que pendant un moment, le temps qu’Air Mad mette ses comptes au propre, il ne serait pas souhaitable que la compagnie se consacre à fond essentielement à ses lignes internes et régionales ?
    Et ensuite repartir avec des prix d’appel et de nouveaux avions sur les lignes internationales ?

    • 24 septembre 2014 à 12:56 | bbernard (#6880) répond à vorona

      Vous avez parfaitement raison. Madagascar n’a pas les moyens de financer une compagnie aérienne internationale. Qu’elle commence donc par bien gérer le fret intérieur correctement en assurant des liaisons régulières de bonne qualité et avec des avions bien entretenus. Plus tard, si elle fait des bénéfices, il sera temps de penser à l’international.

    • 24 septembre 2014 à 13:57 | olivier (#7062) répond à vorona

      Une compagnie placée dans l’annexe B et qui continue d’opérer dans l’OI en ne respectant pas les impératifs de sécurité fixés par l’UE ?

      Il ne suffit pas d’accuser la Francafrique pour rendre les avions plus surs...

      Nos forumistes ne manquerons pas d’emprunter les lignes nationales/régionales pour prouver leur dévouement...ou plutôt devrais je parler de courage !

      Le courage..
      Quelle blague...

      OR

    • 24 septembre 2014 à 14:38 | bbernard (#6880) répond à olivier

      Même si c’est plus long et cahotique, mieux vaut prendre le taxi-brousse. Car même les avions des lignes intérieurs font peur à voir et n’incitent pas à les prendre. Il y a du boulot avant d’arriver à un niveau international.

    • 24 septembre 2014 à 16:40 | Bena (#2721) répond à bbernard

      dormez bien, bon peuple électeur exclusif, les membres du parti hvm ont déjà visité atr et air bus. tout ira bien pour vous. les vrais chefs travaillent dur pour vous, ha ha ha

      http://www.madagate.com/politique-madagascar/dossier/4390-air-madagascar-lexemple-type-de-la-haute-trahison-envers-le-peuple-malgache.html

    • 24 septembre 2014 à 17:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      - "Air Madagascar est une compagnie de "PRESTIGE",elle représente Madagascar dans le ciel..
      - "Ce qu’il faut c’est de se débarrasser de certains assistants techniques,des résidus d’Air France et/ou d’autres compagnies étrangères..Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 25 septembre 2014 à 11:49 | bbernard (#6880) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Entièrement d’accord avec ce point de vue, pour une fois. Rapatrions en France touts les assistants techniques d’Air France en poste à Madagascar. Vos avions seront vite incapable de seulement décoller car vous n’aurez plus une pièce de rechange. Par ailleurs, Madagascar n’a pas les moyens de se payer une compagnie de "PRESTIGE". Qu’elle commence par se donner les moyens de faire vivre son peuple mieux.

  • 24 septembre 2014 à 15:20 | Jipo (#4988)

    Quand on n’ a pas les moyens d’ etre Propriétaire on se contente d’ etre locataire, et : assurer son loyer, avant toute autre prétention ( au singulier ) .

    • 24 septembre 2014 à 18:04 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Il est arrivé à Air France de louer un avion d’air madagascar pour "kilimanjaro"..
      Sans air madagascar,les compagnies aéronautiques de France ne pourront pas garder la grande part du "GATEAU AERIEN" de l’l’O.I.

  • 24 septembre 2014 à 17:02 | gaston (#8335)

    Une simple compagnie D’ULM suffira pour Madagascar...

    • 24 septembre 2014 à 18:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à gaston

      Gaston,
      Air Madagascar survivra.
      Déjà,à mon époque,j’étais le seul passager d’un DC 3,en 1963.. ;
      NE VOUS INQUIETEZ PAS :
      - " AIR MADAGASCAR RESTERA DEBOUT" quel que soit le régime,en place.Point barre !

    • 25 septembre 2014 à 11:50 | bbernard (#6880) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bien entendu que vous étiez le seul passager. Quand les autres passagers ont senti l’odeur qui régnait dans l’avion, ils ont rebroussé chemin et ont attendu le suivant

    • 25 septembre 2014 à 15:03 | Tsiapitika (#8514) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      D’accord M. Basile, Air Mad survivra mais il faut d’abord passer à la restructuration/réorganisation. Avec plus de 3500 employés au lieu de 1200 au max, l’incompétence des cadres dirigeants, manque de motivation des Ingénieurs et techniciens compétents, le népotisme, etc.... ce n sera pas facile. C tjrs les vieux "mamba noana" d tous bord qui sont au commande d’une part.
      D’autre part l’organe régulateur (ACM) dirigé par un ancien DG Air Mad (fournisseur et prestataire de services), c’est obérant dans le domaine aéronautique qui demande bcp de supervision et surveillance de la mise en œuvre des normes et pratiques recommandées (conflit d’intérêt) : " les activités aéronautique se gèrent de façon que les activités d’exploitation et de Régulation soient bien séparés".
      L’insuffisance des inspecteurs qualifiés d’ACM due au pratique népotisme, des simples anciens stagiaires ou virés d’ Air Mad nommés Inspecteurs à l’ACM dont les techniciens d’Air Mad ne les respectent pas.....oulalala !!!!

      Il nous faut un changement de fond mais pas cosmétique au pays de moramora. On a encore le temps car petit à petit l’oiseau fait son nid.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS