Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 27 septembre 2020
Antananarivo | 23h12
 

Société

CCO-Covid-19

Affaire écran plat : le Bianco ouvre une enquête

jeudi 3 septembre | Mandimbisoa R.

Le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) ouvre enfin une enquête après l’affaire d’achat d’écrans plats acquis par le Centre de commandement opérationnel (CCO) de Covid-19 à Ivato. Ce dossier qui a provoqué le tollé sur les réseaux sociaux, il y a quelques semaines, implique le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Tinarivelo Razafimahefa, président du CCO-Covid, et la directrice commerciale d’une société de consommables informatiques qui n’est autre que l’épouse de ce dernier.

Le 26 août dernier, les membres du « Vovonana Malagasy Manarina ny Firenena » (VMMF) a déposé une plainte auprès du Pôle anti-corruption (PAC) dans le cadre de cette affaire. Le dossier a été par la suite transmis auprès du Bianco.

Faniry Razafimanantany, secrétaire général du VMMF confirme qu’ils ont été convoqués et entendus hier par le Bianco dans le cadre de cette affaire. Il précise par ailleurs que la plainte déposée concerne notamment l’épouse de la ministre, en sa qualité de directrice commerciale et du directeur général de la société mise en cause. Les plaignants dénoncent un grave conflit d’intérêt dans cette affaire. Les documents qui circulent sur les réseaux sociaux ainsi que les éléments révélés par la la société civile sont autant de pièces témoignant l’existence d’irrégularités dans cette affaire, plaide le VMMF.

Le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation n’est toutefois pas concerné par cette plainte. En effet étant membre du gouvernement en exercice, il ne peut être mis en cause que par la Haute cour de la Justice (HCJ). Affaire à suivre.

35 commentaires

Vos commentaires

  • 3 septembre à 09:37 | Florent (#10866)

    "Le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation [...]étant membre du gouvernement en exercice, [...] ne peut être mis en cause que par la Haute cour de la Justice (HCJ).

    Kkkk ! plutôt Haute Cour d’Injustice. Deux poids, deux mesures.

    • 3 septembre à 12:27 | manga (#6995) répond à Florent

      Quand on est femme d’un ministre, est-ce qu’on devient systématiquement aussi ministre ?
      L’affaire de l’écran ne relève uniquement pas de l’implication de ce dernier. D’autres en sont mouillés jusqu’à la moelle, n’empêchant également au BIANCO d’entamer la procédure.
      Aux risque et péril des entendus comme étant témoins de dénoncer ou non le principal intéressé.
      Si le soi-disant ministre est au-dessus de la Loi, est-ce que son sécrétaire Général et/ou son Directeur de Cabinet, du moins l’intendant général aussi en sont ?
      Bougre, hier ce t incompris disait : l’enquête suivra son cours pas dans le trouble ; aujourd’hui, comme si on le demande de ne poursuivre que le ministre. Et demain, qu’est-ce qu’il en vomira encore ?

    • 3 septembre à 22:43 | kunto (#7668) répond à Florent

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

      - Ce Ministre doit démissionner , tout simplement , ils sont ou ceux qui ont pousser à la démission le professeur Ahmad Ahmad de Mahajanga ????? Soyons propre jusqu’a l’os .......

  • 3 septembre à 10:37 | Besorongola (#10635)

    LE BIANCO MÉCONNAISSABLE ! QUI MÉRITE D’ÊTRE SUPPRIMÉ ENTRE LE SÉNAT ET LE BIANCO AUSSI BUDGETIVORE ?
    AFFAIRE COUPLE RAZAFIMAHEFA PLUTÔT QUE ECRANS PLATS !

    Le BIANCO, bureau indépendant contre la corruption, fait partie de ces organismes sur lesquels la population avait compté, mais qui au final pour beaucoup est un organe de plus, parfois inutile pourtant budgétivore, et souvent même peu indépendant. L’affaire Claudine Razaimamonjy et particulièrement son arrestation spectaculaire alors qu’elle faisait partie des personnes intouchables sous le régime Rajaonarimampianina a permis au BIANCO de regagner la confiance de la population. Les informations et communications que le BIANCO donnait lors des conférences de presse ont permis au commun des mortels de savoir soit le début des instructions, soit la transmission des dossiers du BIANCO vers le PAC. Depuis la nouvelle direction du BIANCO, la transparence ne semble plus être une priorité, on ne sait plus au juste les dernières actions du BIANCO, mais après tout, nouvelle direction donc nouvelle façon de faire. Par contre, la déclaration du Directeur Général du BIANCO quant à l’affaire d’écran plat, de conflit d’intérêts et surtout de déclarations contradictoires entre celle du Ministre de l’intérieur et celle du PNUD rapportée par Transparency International, a entraîné très rapidement une perte de crédibilité du BIANCO. Comment le Directeur Général du BIANCO ose évoquer “la nécessaire sérénité” avant de mener des investigations ?

    La lutte contre la corruption ne peut dépendre d’une quelconque sérénité. Soulever la nécessité d’une éventuelle paix sociale, d’une soi-disant sérénité laisse supposer que le BIANCO lui-même se débarrasse de son indépendance et ne cherche pas à traiter des dossiers “chauds”, ne cherche pas à traiter des dossiers quand il y a agitation. Y a t-il eu ce souci de sérénité, de calme lorsque le BIANCO s’est occupé de la fameuse affaire des bonbons de 8 milliards ? Pourquoi d’un coup le Directeur Général en répondant aux questions des journalistes avance que ce n’est pas dans l’actuelle agitation qu’il faut mener les investigations ? Sentant certainement “la bourde”, le BIANCO met par la suite sur sa page facebook un communiqué relatif au secret de l’instruction et respect du droit de la défense, ce qui n’a rien à voir avec sa déclaration faisant état de “paix sociale”, de “sérénité”. Le BIANCO pourtant sensibilise les citoyens à dénoncer toutes les formes de corruption. Mais si le BIANCO attend l’apaisement pour mener les investigations tel que l’avait déclaré son Directeur Général suivi du communiqué sur le secret de l’instruction, c’est maintenant que cette affaire a été portée au grand jour, c’est maintenant que le ministre est maintenu, contrairement à l’ancienne ministre de l’éducation nationale, c’est maintenant que l’on découvre un flagrant conflit d’intérêts.

    Même si l’argent est l’argent du PNUD donc a priori pas de deniers publics, il n’en demeure pas moins que les achats accomplis l’étaient dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Coronavirus. Cette déclaration du DG du BIANCO a largement été commentée et chacun l’a déplorée. Ce qui affecte en un rien de temps le reste de crédibilité du BIANCO qui d’ailleurs brille plus par son silence et ses absences ces derniers mois. Le communiqué sur la page facebook qui s’en est suivi est certainement un éclairage donné par rapport à la déclaration du Directeur Général. Mais la déclaration, qu’on le veuille ou non, a écorné sérieusement la crédibilité du BIANCO.

    La RÉDACTION La Gazette de la Grande île . 01 septembre 2020.

  • 3 septembre à 11:16 | betoko (#413)

    Je remerci ce VMMF d’avoir déposé cette plainte , nous verrons la suite de cette affaire d’ici quelques semaines voir quelques mois et leur démarche est louable, C’est une démarche à suivre contrairement à celle des détracteurs d’Andry Rajoelina qui accusent sans moindre preuve mais par haine .
    Pourquoi ils ne suivent pas cet exemple ces détracteurs ?

    • 4 septembre à 03:51 | Shalom (#2831) répond à betoko

      betoko dadanaivo jomak’Ambatomanga fohy tongotra havia n’est pas un inconditionnel de DJ T9

  • 3 septembre à 11:23 | Midabetsy (#8062)

    Film efa nandeha tsy malaza intsony :
    - 115 Dépoté nizara vola teny Ivato.............
    - Sénateur Andriamandavy 7 nitoraka ny vavahadin’ny BIANCO..........
    - Ministrin’ny mponina ..........
    - fivarotana ny villa Elysabeth...............
    ................................................................
    c’est du bla bla bla bla .................. BIANCO = Bureau des Intellect - Aveuglé par La Corruption

    • 3 septembre à 11:33 | betoko (#413) répond à Midabetsy

      Selon la formule , les enquêtes sont en cour d’instruction et pour cause de la pandémie la HCJ n’est pas encore opérationnelle parait

    • 3 septembre à 17:22 | lé kopé (#10607) répond à Midabetsy

      Avy agny ambala any io Sénateraka io ; tsy maty manota ,no sady tsy maty voalavo ankibo ...Soa fianatsa !!! Aiia ny olonkendry avy @ Faritsa no dia olongegy ro mahazo fahefàna .

  • 3 septembre à 12:04 | Isandra (#7070)

    Intéressante cette affaire !

    Cette enquête obligera le PNUD de publier leur version des faits, cette fois, ce sera officielle et authentique, mais, pas même genre de commérage que Ketaka, qui brille par ses intox, a reçu de l’un de ses employé, qu’on ne sait même pas son niveau(femme de ménage ou chauffeur, etc ?).

    En tout cas, la seule chose qui choque dans cette affaire, dont les faits se sont passé au mois de mars 2020, c’est que la signature Madame Razafimahefa est apposée sur la facture à coté de son mari Président CCO.

    Et certains essaient déjà de comparer avec les affaires Claudine, mais, c’est vraiment nord et sud.

    On n’y parle plus des andafys qui sont dans leur habitude, ont déjà sorti leur jugement, et bafouent comme toujours la présomption d’innocence.

    • 3 septembre à 12:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      J’espère que ce n’est qu’une pure coïncidence, cette affaire est révélée juste après la fermeture de Magros AAA. Sa valim-botana ?

    • 3 septembre à 14:00 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ inandra cocovid

      tena tsy misy saina ty !!!

      Araky ny voalazan’ny ravin-dàalana dia tokony ho ny fanajakana fa indrindra ty fanjakana mpilalao afo izay nanmpandoro ny orin’asan’Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA no tokony handoa onitra ho azy.

      Zay ny @ iny fa :

      AHOANA NO VALIN-TENY ATAON’RETO TSY MAHAY NININ RETO @ FIHANTSIANA ATAON’RETO FRATSAY MANAO BAROFO NY NOSY MALAGASY RETO.

      Ao no tokony hifantoka zao ny lohamaleminareo fa tsy any @ adin’akoho any.

    • 3 septembre à 14:15 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Matoriandro,

      Nahoana ny fanjakana no tokony handoa ? Satria tsy niaro ny fananany ? Iza no filoha nisakana ny mpitandro ny filaminana tsy hiditra an-tsehatra ? Ravalo.

      Izy no nitondra tamin’izany, nahoana izy no tsy nandoa onitra raha izany ?

    • 3 septembre à 15:12 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Ndehana miverina mamaky aloh ry cocovid a

      Tena mifindra tokoa aretitsain’le tsy Mahay Ninin iny.

    • 3 septembre à 22:47 | kunto (#7668) répond à Isandra

      Je fais marché l’entreprise de ma femme = conflit d’intérêts total , donc : démission du Ministre

  • 3 septembre à 12:05 | Vohitra (#7654)

    Iray ihany no antoka hitondra ho any amin’ny fahombiazan’ny ady atao amin’ny kolikoly eto amin’ny Firenena dia :

    FAMPISEHOANA ANATY MANGARAHARA HO FANTA-BAHOAKA NY HARENA, VOLA SY FANANANAN’NY OLOMBOAFIDY, NY MPITONDRA, ARY NY MPIASAMPANJAKANA AMBONY...

    Ity BIANCO ity dia tsy mahaleotena velively fa rafitra napetraka natao ho fampitahorana sy ho fampihorohoroana ireo rehetra izay tsy mitovy hevitra amin’ny mpitondra politika fotsiny.

    Natao hanompo sy hankato izay nanendry azy fotsiny ny mpitarika ity BIANCO ity...

    • 3 septembre à 12:27 | betoko (#413) répond à Vohitra

      Qu’est ce que vous proposez à la place du Bianco ? Autre que le Bianco il y a aussi le PAC , pôle anti corruption
      Il me semble que même si le Bianco disait qu’effectivement il avait eu corruption pour que l’affaire soit jugé par la HCJ , ce sont la majorité des députés qui décident si une haute personnalité devrait être traduit devant la HCJ
      Comme le premier accusé est le ministre de l’intérieur qu’est ce qui pourrait se passer
      En revanche son épouse pourrait être traduit devant une cour ordinaire car elle n’est ni parlementaire encore moins ministre
      A maintes reprises je disais que cette HCJ est pervers et inutile , pourquoi ne pas instituer un autre cour type cour de la republique comme en France et qui ne dépend pas des parlementaires ?

    • 3 septembre à 18:14 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Betoko,

      Efa nambarako ombieny moa fa tsy hitondra fandrosoana ho an’ny Firenena Malagasy mihintsy intsony ity rafitra ara-politika tokana manome vahana ny fizakana fahefana tsy refesimandidy ho an’ny mpitondra mpanatanteraka foibe ity, ary isany mahatonga ny firoboroboana amin’ny kolikoly isankarazany sy ny fanodinana ny volampanjakana ao anaty kiantranoantrano.

      Ho ahy manokana, dia ny Faritra mizaka tena no heveriko fa hahafahana mitondra ny fitsinjarampahefana tena mivoy fandrosoana sy fivoarana akaiky ny vahoaka.

      Ity ny sosokevitra arosoko ao anatin’izany rafitra federaly misy Faritra mizaka tena izany, ka hahafahana mampihena ny fanaovana kolikoly ary mba hisorohana ny tsy maty manota izay arovan’ny fanjakana foibe amin’ny asa ratsy ataony mamotika ny Firenena.

      Apetraka ny antsoina hoe « Biraompirenena misahana ny ady amin’ny kolikoly », ary manolotra olona vitsivitsy ny Filoha Federaly, fa ny Antenimiera tokana izay misy ny solombavambahoaka mpanao lalàna no mifidy izay hitantana io Biraompirenena io, ary afaka manaisotra ny fitokisany amin’io mpitarika ny Birao io ny Antenimiera. Efa nomarihiko tany aloha tamin’ny fotoana hafa moa fa ny solombavambahoaka dia tsy fidiana mivantana intsony fa Filankevimparitra, izay olomboafidy mivantana, dia ireo no mifidy ny depiote, ary ireo Filankevimparitra ireo dia afaka manala sy manaisotra ny depiote ihany koa amin’ny toerany, sy manolo izany.

      Anjaran’ny Biraompirenena miady amin’ny kolikoly izany no mametraka ny Biraomparitra hiady amin’izany kolikoly izany, ary miaraka miasa akaiky amin’ny Biraompirenena ny minisiteran’ny Fitsarana Federaly, ny Antenimierampirenena…ary raha tsy mahafapo ny Faritra ny asa sy fomba fiasa ataon’ny Biraomparitra miady amin’ny kolikoly, dia maniraka ny depiote ny Filankevimparitra izay nifidy azy mba handray ny fepetra fanitsiana sy fanarenana eny anivon’ny Antenimiera.

      Heveriko fa hihena tanteraka na dia tsy ho foana aza ny kolikoly rehefa samy hafa sy misaraka tanteraka ny mpanaramaso, ny mpanendry, mpanome toromarika ny Birao misahana ny kolikoly, ary samy manana anjara amin’izany avokoa na ny Fanjakana Federaly na ny Faritra na ny Antenimiera, rehefa betsaka ny mpandray anjara mampanjary amin’ny ady amin’ny kolikoly dia ho sarotra ny mbola hampanjaka ny risoriso sy sisibola hiarovana ny mpanao kolikoly.

      Fehiny : hamafisiko ihany ny efa nambarako fa ny fandraisan’ny Faritra mizakatena antànana sy andraikitra feno amin’ny ny sehatra fampandrosoana ny maha olona sy ny toekarena no antoka lehibe sy mahomby indrindra hisian’ny fivoarana mifanandrify amin’ny filàn’ny vahoaka sy ny mponina, ary tsarovy fa samy hafa tokoa ny antsoina hoe fizakantena sy mahaleo tena, tsy misy resaka fahaleovantena velively mihintsy akory izany fizakantena izany, lalampanorenana tokana no lalàna fototra ambony eken’ny rehetra eo amin’ny Firenena. Fandraisana andraikitra tanteraka no takian’ny fizakantena

  • 3 septembre à 12:50 | Isandra (#7070)

    Ce serait le secret de la réussite de TIKO ? Bien sûr, pas que.

    L’article de la vérité

    "Du jour au lendemain, l’empire Tiko fondé par l’ancien Président malagasy Marc Ravalomanana a connu une croissance exponentielle. Numéro un de l’agro-alimentaire dans le pays, ce groupe s’était lancé aussi dans d’autres secteurs tels que le BTP. A la tête du pays entre 2002 et 2009, Marc Ravalomanana use et abuse en effet de sa position pour favoriser son groupe. Le Chef de l’Etat qu’il était, tenait encore les rênes de son groupe qui, officiellement, étaient déléguées à ses proches. Un nombre non négligeable de marchés sont alors, pendant plusieurs années, raflées miraculeusement par des entreprises du Groupe Tiko, les entreprises concurrentes de l’empire Tiko sont tour à tour victimes de bâtons dans les roues lorsque le Groupe Tiko bénéficie par exemple de la détaxation de la plupart de certains produits et également des largesses de l’administration fiscale, ce qui favorisera son expansion. Aujourd’hui encore, le fisc réclame plusieurs milliards d’ariary à ce véritable conglomérat.
    Les abus d’influence de l’Exécutif, pour l’obtention de fonds pour le Groupe Tiko auprès de sociétés d’Etat, constituent également une des raisons du boom dudit groupe. Des demandes que les sociétés en question pouvaient difficilement refuser de peur de représailles, étant donné qu’il s’agissait, en face, du groupe présidentiel. Citons par exemple le déblocage de plusieurs milliards d’ariary pour financer la construction d’une minoterie appartenant au groupe Tiko. A titre d’illustration, le gouvernement sous Ravalomanana oblige Aro, à l’époque, de consentir un prêt sans garantie de plusieurs milliards d’ariary pour l’acquisition d’actifs, dont des hectares de rizières à Vohidiala au profit du groupe Tiko. La même société Aro qui, dans le même laps de temps, a été rappelée à l’ordre publiquement par Marc Ravalomanana pour avoir eu « le toupet » d’accorder un prêt à une autre société malagasy connue. Au chapitre des abus d’influence, une entité de la société civile malagasy rappelait que la Société nationale de participation (SONAPAR) s’est également retrouvée obligée d’octroyer un prêt de plusieurs centaines de millions d’ariary en vue de la création de l’entrepôt et de l’usine Fanampy Rice, toujours du même groupe appartenant au Chef de l’Etat de l’époque. Dans la même lignée, les terrains d’Andohatapenaka, appartenant à l’Etat, ont été confisqués au profit des sociétés Alma et Tiko Agri, leur remblaiement ayant été payé par la Région d’Analamanga. Faut-il pourtant rappeler que cette zone était interdite de remblaiement"

    • 3 septembre à 13:34 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      SELON LE JOURNAL LA VÉRITÉ CHER À ISANDRA... APRÈS RAVALOMANANA,
      LES ANCIENS MINISTRES DE RAJAO DANS LA LIGNE DE MIRE DE RAJOELINA !
      Publié le mardi, 27 août 2019
      Suspicions de détournement de deniers publics - Onitiana Realy interdite de sortie du territoire !
      L’ancienne ministre de la Population, Onitiana Realy, n’a plus le droit de quitter le territoire national. La Justice aurait demandé à qui de droit de lui émettre un avis d’interdiction de sortie du territoire (IST) suite à des suspicions de détournement de deniers publics. Il s’agit pour l’instant de suspicion et non d’accusation mais pour le besoin de l’enquête, la Justice voulait que toutes les personnes concernées dans les dossiers qu’elle traite soient à tout moment à sa disposition. Les bribes d’informations collectées mentionnent que l’exercice 2017 du ministère de la Population comporte des anomalies assimilées à un détournement de deniers publics. Tant que l’enquête de la Justice n’est pas terminée et le verdict ne condamne Onitiana Realy, elle bénéficie de la présomption d’innocence. Son époux, Briand Andrianiriana se trouve également dans la même situation que sa femme. Président du conseil d’administration de l’ARTEC (Autorité de régulation des technologies de communication), son nom a été cité dans une affaire de détournement au sein du ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique au temps de Maharante Jean de Dieu. A l’instar de sa femme, Briand Andriniriana, candidat malheureux au comité exécutif de la fédération malagasy de football, est frappé aussi d’une interdiction de sortie du territoire tout comme son ancien boss, Maharante Jean de Dieu.

      Celui-ci, selon Dame rumeur, serait déjà en dehors des frontières nationales. Un exil volontaire, le second en 17 ans, choisi par cet ancien gouverneur de la province autonome de Toliary qui, lors de la crise en 2002, s’était enfui en France. Il n’a pu retourner au pays qu’après l’accession d’Andry Rajoelina à la tête de la transition en 2009. L’Inspection Générale de l’Etat (IGE) et la direction du contrôle de service fait et du suivi des établissements publics effectuaient ces derniers temps le tour auprès des ministères et des institutions. Durant les vérifications et inspections, ces deux entités censées contrôler l’utilisation des deniers publics auraient constaté des anomalies dans la gestion des fonds publics. Des ministres et des hauts responsables de certains ministères se trouvent sur la ligne de mire de ces deux entités à l’issue de leur descente de vérification.
      La rédaction.
      Précisons que ONITIANA REALY est la patrone de la chaîne RealTv qui publie régulièrement les mensonges de RAJOELINA !

    • 3 septembre à 13:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rappel,

      L’une des Affaires Claudine, dont le total de sommes en question est 18 Milliards :

      "7 ans de travaux forcés assortie d’une amende de 100 millions d’Ariary. C’est la peine que le Pôle Anti-Corruption a prononcé, mardi dernier, contre la femme d’affaires Claudine Razaimamonjy. Une peine relative au premier dossier qui la concerne. D’après les informations, cet ancien Conseiller spécial de l’ex-président Hery Rajaonarimampianina sera encore jugé pour trois autres dossiers de corruptions et de malversations commises au niveau de l’Administration publique. Ayant séjourné à la prison de Manjakandriana, puis d’Antanimora depuis juin 2017, cette grande figure des « Kravaty manga » est loin d’être tirée d’affaire. Hier, elle a encore été jugée devant le Pôle Anti-Corruption pour un autre dossier de marché fictif commis au niveau de la Commune de Mahasoabe, dans la Région Haute Matsiatra. Il s’agit donc de son deuxième procès en l’espace de trois jours. Cette nouvelle affaire concerne le détournement de 145 millions d’Ariary de subventions exceptionnelles qui devaient être utilisées pour la rénovation du bureau de ladite commune. La somme ayant été virée sur le compte bancaire de Nelly Razanamalala, une femme entrepreneur qui devait assurer la réalisation des travaux, le 20 octobre 2014, plus des 2/3, 116 millions d’Ariary pour être précis, a tout de suite été transférée sur le compte de Claudine Razaimamonjy le lendemain, c’est-à-dire, le 21 octobre de la même année. D’après les résultats de l’enquête menée à l’époque par les agents d’investigations du Bureau Indépendant Anti-Corruption, les 28 millions d’Ariary restant ont été laissés pour le compte de l’entrepreneur. Les investigations ont pourtant permis de découvrir qu’aucune rénovation n’a été effectuée au niveau de la Commune de Mahasoabe jusqu’à la descente d’une équipe de l’Inspection Générale de l’Etat en 2015."

    • 3 septembre à 13:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      "ActualitéPolitiqueAffaire Claudine Razaimamonjy - Des anciens ministres récemment impliqués
      Politique
      Affaire Claudine Razaimamonjy - Des anciens ministres récemment impliqués
      Alors qu’on croyait les dossiers dans l’affaire Claudine Razaimamonjy tous traités, de sources informées, l’on apprend que les enquêtes se sont poursuivies. Pas plus tard qu’hier, un autre nouveau dossier concernant cette proche de l’ancien couple présidentiel Rajaonarimampianina, a été transmis par le Bureau Indépendant anti-corruption ( BIANCO) au Pôle Anti-corruption (PAC). Cette fois-ci, la Dame est soupçonnée d’implication dans une affaire de détournement de fonds publics et de favoritisme dans le cadre des marchés de travaux de réhabilitation des infrastructures scolaires dans la Région Haute Matsiatra en 2015 et 2016. Suite à plusieurs doléances, l’organe anti-corruption d’Ambohibao a ouvert des enquêtes. Selon les informations obtenues, des paiements occultes, extrabudgétaires et illégaux auraient été faits par le ministère des Finances de l’époque au profit des fournisseurs et entreprises prête-noms de l’opératrice économique propriétaire de l’A&C Hotel d’Ivato qui croupie encore en prison en attendant les sorts réservés à ses multiples affaires en cours au niveau de la justice.

      Prête-noms qui, par ailleurs, ont toutes été récemment débusqués par le BIANCO après plusieurs années de cavale. Les enquêtes effectuées par les investigateurs de la branche territoriale d’Antananarivo du BIANCO ont pu mettre en exergue et confirmer l’implication de 15 personnes dans ce dossier dont des hauts responsables auprès du ministère des Finances et du Budget, de celui de l’Education nationale, tous les membres de la commission d’appel d’offres, Claudine Razaimamonjy et ses deux prête-noms dans la réalisation de ces infractions de favoritisme et de détournement de deniers publics. Le dossier a été transmis au Pôle Anti-Corruption et à la Haute Cour de justice ( HCJ), hier, par le BIANCO. La transmission du dossier au niveau de la HCJ laisse penser qu’un ou des ministres seraient donc concernés par le dossier. La Constitution dispose en effet que les membres du Gouvernement ne sont responsables des crimes ou délits liés à l’exercice de sa fonction au moment des faits, que devant la Haute Cour de justice. D’après les informations, le préjudice de l’Etat dans ce dossier a été estimé à plus de 18 milliards ariary. Les marchés publics visés par ces malversations concernent plusieurs dizaines de lycée, de collège d’enseignement général (CEG) et d’école publique primaire (EPP)."

    • 3 septembre à 13:53 | betoko (#413) répond à Isandra

      Tous ces abus de pouvoir ont été publié par les journaux La Gazette de la grande ile et Madagate.org à une certaine époque
      Mais que fait la HCJ pour traduire Marc Ravalomanana devant la HCJ ? Est ce que cette HCJ attende que ces affaires soient prescrites pour qu’enfin elle réagisse ?
      A ce propos l’avocat willy dit maître oh là là et l’ex magistrate internationale Arlette Ramaroson disaient que la fermeture des triples A serait arbitraire et qu’aux dernières nouvelles un accord à été trouvé entre la CUA et MBS
      Selon Mme Arlette Ramaroson nul ne pourrait interdit à quelqu’un de se priver de ses moyens de subsistance selon la loi .Donc je me suis dit que tout le monde pourrait faire la même chose et ce sera d’anarchie ....C’est du chantage

    • 3 septembre à 15:22 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      Si vous attendiez que je défendais Claudine et autre Rambo Jonah du temps de Rajao vous serez déçue... Ces gens là, si leur fautes s’avèrent réelles, méritent la perpet... C’est à causes d’eux que Rajao était devenu impopulaire malgré tous ses efforts pour le développement de Madagascar.
      Bizarrement vous remettez en surface tout ce qui s’est passé de 2002 à 2008 et de 2014 à 2018 ! Comme si entre 2009 et 2013 et depuis 2019 tout était clean ! C’est une mauvaise stratégie car le peuple n’est pas ni aveugle ni sourd.

    • 3 septembre à 15:59 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Toutefois, ces affaires sont liées à son mandat, à chaque fois, quand les gens pensent à Rajao, Claudine et Mbola s’invitent toute de suite dans leur mémoire.

      En plus, les bourdes sur bourdes qui apparaissaient tous les mois, soit à propos de son fils, soit ses proches collaborateurs,...

      Cependant, il n’y a pas que ça qui ont rendu Rajao impopulaire, il y aussi son ingratitude envers les gens sans leur soutiens et aides, il n’aurait pas pu songer accéder au pouvoir un jour, et sa tergiversation dans la prise de décision,...

      Ses réalisations ? Discutable. A mon avis, rien de transcendante. Sinon, il n’aurait pas reçue cette claque électorale de 8% qu’un Président sortant n’a jamais eu dans l’histoire de notre République.

    • 3 septembre à 16:28 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      DEPUIS 10 ANS RIEN NE CHANGE !
      NOUS SOMMES EN 2010.
      mercredi 19 mai 2010 | Anthony Ramarolahihaingonirainy
      La corruption est un des fléaux qui plombent les ailes du pays pour son décollage tant espéré vers la prospérité. Tout le monde en est conscient, nationaux comme étrangers. Au début de l’année 2003, l’État malgache appuyé par des mécènes étrangers a mis en place une structure d’exception pour lutter contre. On se souvient de la CSLCC (Conseil Supérieure de Lutte Contre la Corruption) qui aura enfanté d’autres instances à l’instar du BIANCO (Bureau Indépendant Anti-corruption), de la CPAC (Chaine Pénale Anti-Corruption), du SAMIFIN (Service de Renseignement Financier) avant de muer en CSI (Comité de Sauvegarde de l’Intégrité).

      Au dernier rapport de l’Amnesty International relatif à l’Indice de Perception de la Corruption, Madagascar s’est classé 97ème sur 159 pays
      Pourquoi la corruption est toujours aussi présente (si ce n’est même croissante) malgré l’imposante structure de lutte, le bon casting du staff [1], la somme colossale dédiée à une telle lutte, le tapage médiatique autour et quasiment une décennie de combat ? Il ne faut pas se le cacher, les grands corrompus en cravate continuent à faire leurs ravages. Pourtant, les conséquences des magouilles liées aux trafics de bois de roses, aux attributions et remblayages illicites de terrains domaniaux, aux gros contrats pétroliers ou miniers, aux programmes de privatisations de sociétés d’État, aux contrats de concessions divers de terres arables au profit d’intérêts étrangers etc. sont plus dévastatrices sur les richesses de l’île, sur l’environnement, sur la souveraineté économique voir territoriale, sur la stabilité politique du pays que celles des menus larcins de la part d’indélicats petits policiers, gendarmes, fonctionnaires, commerçants, sage-femme etc. soi disant pris « en flagrant-délit » et qui garnissent nos geôles et les statistiques.

    • 3 septembre à 17:22 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      3 septembre à 15:33 | betoko (#413)

      Lé ko pé
      Cette histoire de corruption dans les administration n’existe plus .Je suis allé au service des domaines de Manjajandriana , personne ne m’avait demandé du bakchiche pour qu’ils me délivrent un papier quelconque et pareil chez le fokotany En revanche certains des clients pour être servi au plus vite proposent du bakchiche et nombreux sont les fonctionnaires qui les refusent pour quoi ?
      Ils soupçonnent un piège avec le téléphone portable


      Betoko, je connais bien l’ancien ministre de la Justice et je lui ai écrit une lettre pour proposer à mettre en place un plan de lutte contre la corruption à Madagascar. Il était d’accord pour ce plan et il l’a testé au Tribunal à Anosy avec des cameras partout . C’était un très bon ministre, intègre mais ceci n’arrangeait pas les affaires des gros bonnets et Rajoelina l’a été écarté . D’ailleurs ce ministre a annoncéà la presse les "trop de pressions" qu’il avait subi pour expliquer son départ .

      Pièces jointes
      23 févr. 2019 19:07
      À jacquesrandrianasolo11

      Bonjour Jacques,
      Le racisme et l’antisémitisme sont considérés depuis longtemps comme des délits en France et passibles d’un an d’emprisonnement et 45.OOO euros d’amandes.
      Auparavant, les victimes du racisme ne pouvaient pas prouver ces actes odieux et il était difficile pour l’autorité judiciaire de condamner le ou les responsables. Les restaurants et les boîtes de nuit sont souvent les lieux où toute sorte de discriminations était courante en France. Dans les boîtes de nuit et les restaurants, les noirs et les Arabes sont systématiquement refoulés. Sur la terrasse d’un café, par exemple, les noirs ou les Arabes ne sont pas servis etc...

      Depuis le développement de la technologie informatique et numérique, il est maintenant possible d’apporter des preuves en images et en son ces délits…

      Pour le cas de Madagascar, la corruption est un fléau non seulement honteux pour les Malgaches, mais aussi, cette pratique ruine l’économie de notre pays. C’est aussi source d’injustice grave parce que ceux qui n’ont pas le moyen de corrompre sont exclus des services auxquels ils ont strictement droit...
      Il est donc urgent et nécessaire de lutter efficacement contre ce fléau qu’est la corruption à Madagascar. Ces mesures rassureront les citoyens, mais aussi encouragent les touristes qui veulent se rendre à Madagascar.
      La corruption est devenue un sport national dans notre pays et la lutte devra prendre une envergure sans précédent à tous les niveaux des services publiques et privés...
      Mais d’abord, il faut créer des " lois" sévères avec fermeté qui considèrent la corruption comme un délit passible d’emprisonnement et de fortes amendes. Une radiation à vie peut être aussi envisageable selon la gravité des faits.
      La peur de se faire attraper doit faire partie des critères qui poussent les corrompus et les corrupteurs à changer définitivement de manière ou d’attitude. Le gouvernement doit rester ferme et intransigeant dans l’application de la loi.
      Utiliser le doute pour dissuader le corrupteur afin de refuser la corruption est le principal objet de ce plan. La personne qui est mandatée pour servir le citoyen doit avoir le doute de l’identité réelle de la personne qui lui demande un service. Ce dernier peut être un Agent de la Justice (testeur) et envoyer en " mission " : c’est d’apporter des preuves de corruption. En France, on les appelle " les testeurs". Ce sont surtout les Associations qui luttent contre le racisme qui utilisent cette méthode et la procédure reste longue. Eux, ils publient les preuves sur les réseaux sociaux.
      Pour le cas de Madagascar, apporter des preuves irréfutables de corruption en image et son revient à prouver le flagrant délit du ou des coupables. Ces preuves doivent être irréfutables claires et indiscutables..

      Pour cela,des minis caméras d’investigation existent à notre époque. Ces caméras sont dissimulées dans des gadgets comme les portables, des stylos, lunettes ou casquettes et autres. Le choix est large selon la circonstance.
      La personne envoyée en mission comme " testeur" pour confondre le ou les corrompus éventuels doivent être formées pour la discrétion. Elle doit se comporter comme Monsieur ou Madame tout le monde, dans le naturel possible. Il faut qu’elle soit de "bonne comédienne" entre autre et bien entraîner. Elles doivent être assermentées et choisies selon le critère d’homme ou de femmes intègre. Incorruptibles, elles doivent être bien payées pour ne pas tomber dans la tentation de corruption et si possible leur donner une prime pour chaque opération réussie. Des personnes qui soutiennent le gouvernement de tout leur Cœur comme Isandra et Betoko, mais des vrais patriotes et qui savent garder " le secret-défense" et surtout des personnes INTEGRES. Ne pas oublier que ce sont des soldats qui partent à la guerre contre le fléau qu’est la corruption. Elles doivent être attachées à la Justice et au développement de Madagascar .

      Si possible, la communication en grande pompe en guise d’avertissement devrait durer un temps assez long pour permettre à chacun de se raviser...Quand le principe est bien compris par la majorité, on lance les premiers " testings".

    • 3 septembre à 17:24 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      suite...
      Pour le cas de l’Aéroport d’Ivato, des amis vazaha pourront être aussi confiés de " la mission". C’est un endroit où les policiers et les douaniers n’hésitent pas à trouver toutes les petites bêtes pour " taxer" illicitement les voyageurs. J’en étais victime au mois de Janvier dernier mais j’ai pris la décision de ne pas céder et de ne rien payer ... Ils ont fini par avoir peur quand j’ai dit :’ si vous savez qui je suis, vous n’aurez pas agi ainsi". En fait beaucoup de gens qui sont venus pour l’investiture du Président étaient dans le même avion que moi et ils croyaient que j’étais arrivé pour être ministre. Mampihomehy be. En fait j’étais resté juste une semaine pour s’occuper de notre maison familiale...Depuis la mort de mes 2 frères que tu connais bien, je suis le seul garçon... Mon passeport français était valable jusqu’en fin février 2019 et ils m’ont bluffé que je devais le renouveler depuis 6 mois sinon je n’aurais pas le droit de rentrer au pays. Ils m’ont même menacé de m’envoyer reprendre le même avion. J’ai dit, je ne reste qu’une semaine et mon passeport est largement valable jusqu’à mon retour en France. Par 5 fois ils m’ont repris et rendu mon passeport pour m’intimider jusqu’à ce que je leur est insinué qui j’étais. Et finalement, ils ont dit :" Averina aminao ny Passeport nao fa tandremo amin’ny sisa !". Je suis un incorruptible et j’ai fait beaucoup de la politique et j’ai décidé d’agir avec fermeté. Fa raha olona malemilemy dia mi pondre euro ...
      Pratiquement, c’est le Pôle anti-corruption de la Présidence et le Ministère de la Justice qui doivent travailler main dans la main pour réaliser ce Plan d’Actions anti corruption. Pour dissuader ceux qui ont l’intention de demander du kolikoly. Il faut qu’ils ne doutent rien de l’identité de la personne à qui ils ont affaire.
      Ainsi comme la base du Plan, c’est de la dissuasion , il faut annoncer à la Presse en grande pompe que le gouvernement peut envoyer des "testeurs" incognitos ou à l’improviste pour confondre les mpanao kilokoly. Mais il ne faut surtout pas dire à propos des caméras pour ne pas éveiller leur soupçon. Les caméras restent un " Secret Défense"...Mais c’est nécessaire pour les preuves en image lors du procès.
      J’envoie en fichier joint les échantillons des matériels qui existent en ce moment et que je pourrais vous fournir selon les besoins, mais il faut un budget pour cela.
      Cette méthode a fait ses preuves en France et a réduit de manière tangible le racisme. Mais si c’est le gouvernement qui met en place ce plan contre la corruption à Mada, ce serait plus efficace.

  • 3 septembre à 13:07 | arsonist (#10169)

    Bas les maques , l’ olivier ? [Mince ! Et même que c’est de circontances ces temps-ci]

    A]
    (i) << 2 septembre à 19:57 | olivier2 (#9829)
    << Le plus dole, c est qu aucun intervenant de ce forum n aura Ni l’audace ni le courage de dire que
    << Les ecrits d arsonist sont abominables et inacceptables..

    (ii) Je donne en référence des publications sur l’ Histoire , vérifiables par tout un chacun
    << 2 septembre à 20:31 | arsonist (#10169) répond à olivier2 ^
    << Rien de surprenant si l’olivier2 ne supporte pas l’ Histoire .
    << Puisque l’Histoire n’est peut-être pas conforme aux désirs de l’olivier2 .
    << Cela expliquerait cette sournoise tendance de l’olivier2 à réviser l’ Histoire .
    << Je ne suis pas historien .
    << Je sais tout juste lire et écrire .

    B]
    L’ olivier souffre peut-être d’amnésie .
    Ce sympathisant mâle des foza semble ne plus se souvenir des posts de la foza femelle isandra.
    C’ est peut-être normal car lorsque les sentiments se mêlent aux durs affrontements sur la géopolitique (même si ce n’est que verbal) alors ceux qui sont un peu plus avancés en âge ne se souviennent plus de leur nom .

    (a) << 2 septembre à 10:19 | Isandra (#7070) répond à ilaina tambitamby ^
    << Masin-joany,
    << Hihihi ! Parce que vous avez assisté les réunions sécrètes pour sortir ces projets secrets ? << N’êtes -vous pas un foza secret (Cc Olivier 02).

    (b) << 26 août à 20:27 | Isandra (#7070) répond à olivier2 ^
    << Merci Olivier02 de rester, malgré la situation et les conditions, ainsi que les invectives de certains de nos compatriotes,...
    << Vous n’êtes pas lâche comme les andafys qui ont abandonné le navire.. Grâce aux gens comme vous, beaucoup de nos compatriotes arrivent à trouver le travail et nourrir leur famille.

    (c) << 26 août à 20:40 | olivier2 (#9829)
    << @ Isandra
    << Merci pour vos encouragements.
    << En ces temps difficiles où mes activités principales ... Sont en berne

    (d) << 26 août à 21:23 | Isandra (#7070) répond à olivier2 ^
    << Olivier02,
    << De rien, moralité Foza : il ne faut pas être ingrat Ou ingrate.

    C]
    L’ olivier semble avoir des idées confuses sur ce qu’il appelle lui-même "problème de la binationalité" ,

    (1) comme il le dit succinctement ci-après
    << 26 août à 20:10 | olivier2 (#9829) répond à arsonist ^
    << Et on en revient au probleme de la bi nationalité..
    << De l autre des arsonist qui sont des traitres envers leur nation d adoption..la France

    (2) auquel j’ai répondu maladroitement par ce qui suit [avec le lien pour la référence]
    << 2 septembre à 18:59 | arsonist (#10169)
    << Les binationaux représentent-ils un danger pour l’une ou l’autre de leurs nations ?
    << Voire un danger mortel ?
    << Voici l’exemple d’un individu qui , au lieu d’opter pour la binationalité , a renoncé à sa nationalité d’origine pour adopter la seule nationalité de son pays d’accueil .
    https://www.pressreader.com/canada/mon-quotidien/20140910/281698317942865
    << [Extrait]
    << 1932 ."Adolf Hitler naît en 1889 en Autriche . Il devient allemand en 1932" . Guerre . "En 1913 , il quitte l’Autriche pour s’installer en Bavière, une région de l’Allemagne ... En 1914 , quand la Première Guerre Mondiale éclate , Hitler se porte volontaire pour combattre aux côtés des Allemands . Quand l’Allemagne perd la guerre , en 1918 , Hitler est désespéré et trèsdéçu". Prison . "En 1921 , il organise un putsch . C’est un échec et Hitler fait 1 an de prison . Pour éviter d’être renvoyé en Autriche , il renonce à la nationalité autrichienne , en 1925 . Résultat : il devient apatride" ... Sa solution ? Être nommé représentant d’une région (Land) à Berlin . Cela donne automatiquement la nationalité allemande . Il y parvient en 1932 . Il est nommé chancelier en 1933."

    (3) Soulagé , l’olivier montre à nouveau son visage "vil colonialiste attardé" .
    [Attention ! Je n’ai pas écrit "colon" , vocable que l’olivier considère comme "ultime insulte en zone trpoicale humide"]
    Son très sympathique DJ bac-3 n’est-il pas un binational !
    << 3 septembre à 10:35 | olivier2 (#9829)
    << @ Kartell
    << un peu de lecture :
    http://www.midi-madagasikara.mg/a-la-une/2020/09/03/revendication-des-iles-eparses-le-senat-francais-rejette-loption-restitution/
    << Ouf..
    << :)

    • 3 septembre à 13:07 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Conclusion :
      Sans hypocrisie [oui ! oui ! ] faut-il "keep cool" envers ceux qui vieillissent mal et qui ne savent plus où ils habitent ?
      On fait comme pour les convictions de chacun sur l’idée très relative de démocratie : chacun son idée .
      Démocratie américaine où dernièrement le candidat élu a obtenu moins de 3 millions de voix que son adversaire ?
      Démocratie populaire chinoise (?) où la parti unique désigne le Chef Suprême de la nation .
      Démocratie britannique qui est parlementaire tout en étant une monarchie avec une reine qui incarne la nation mais sans plus .

      En tant que "rêveur pas réaliste pour un sou" , je fantasme sur la démocratie athénienne du Vè siècle avant notre ère , dirigée par Périclès .
      J’ignore si l’histoire suivante est vraie ou pas .
      Mais elle me fascine toujours .

      Périclès vaquait à ses occupations de Chef d’Athènes à l’ Acropole . Un de ses irréductibles opposants [dont je ne me souviens le nom] était venu sur l’ Acropole . Toute la journée il suivait Périclès partout . L’ invectivait sans arrêt à propos de tout . Imperturbable , Périclès continuait à remplir sa tâche . Le soir arriva . Périclès rentrait chez lui à pied . Son irréductible opposant le suivait et continuait à l’ invectiver sur le chemin . Il pleuvait . Il pleuvait des cordes . Périclès arriva chez lui . Son irréductible opposant resta coi dehors , dans la rue , sous les grosses gouttes de pluie . Périclès demanda à son meilleur serviteur de prendre un parapluie et d’aller raccompagner son irréductible opposant chez lui .
      Magnifique !
      Seulement on ne m’a pas raconté si le lendemain cet irréductible opposant à Périclès était retourné ou pas à l’ Acropole pour reprendre ses invectives à l’encontre de Périclès .

    • 3 septembre à 17:54 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Isandra ,
      Pour pouvoir protéger votre Calife , vous omettez ,comme votre journaleux de service de la période de transition de parler de son passage au pouvoir ,qui a duré presque un mandat (tetezamitatra). La "vérité si je mens " , votre bible de chevet , ainsi que Betoko "maro holatra" vont dans le même sens . Mais ce que vous oubliez , c’est que même si écrivez l’Histoire à votre façon , d’autres ont été témoins actifs de votre coup d’Etat ,et ne se gênent pas de le faire savoir (Colonel C. ,et Fidèle Razarapiera . Et ils ne sont pas les seuls à être déçus de vos comportements . "Ventre affamé n’a pasd’oreilles " .

  • 3 septembre à 19:10 | Besorongola (#10635)

    LA VENGIBLE SERA TERREANCE !

    À Madagascar, nouveau déboire administratif pour la société AAA

    Publié le : 03/09/2020 - 04:36

    La fermeture de l’usine AAA met en péril quelques milliers d’emplois, directs ou indirects, petits laitiers, agriculteurs, fournisseurs, clients.
    La fermeture de l’usine AAA met en péril quelques milliers d’emplois, directs ou indirects, petits laitiers, agriculteurs, fournisseurs, clients. Sarah Tétaud/RFI
    Texte par :
    RFI

    Ces deux derniers jours, les services du fisc ont mis sous scellés le magasin Magro de Fianarantsoa et l’usine de production de produits agroalimentaires d’Antsirabe, deux bâtiments appartenant au Groupe Tiko, créé par l’ex-président Marc Ravalomanana. Au total, désormais, ce sont quatre magasins et une usine qui ont été mis à l’arrêt. La raison avancée : des irrégularités fiscales. Pour le patron de l’entreprise AAA, il y a méprise : l’administration centrale veut nuire à Marc Ravalomanana mais se trompe de cible.

    Avec notre correspondante à Antananarivo, Sarah Tétaud

    Mardi 1er septembre, à 15h, les agents de la direction régionale des impôts d’Antsirabe débarquent à l’usine AAA d’Andranomanelatra pour notifier aux gérants la fermeture du site. Edison Razafinitsihoarana, l’un des deux associés de AAA, raconte.

    « Ils sont venus immédiatement avec des huissiers pour procéder au scellage. Ils ont fait sortir le personnel. Ils ont scellé les portes, sans considérer les produits périssables qui se trouvent à l’intérieur [NDLR : l’usine produits essentiellement des yaourts et des fromages]. Les employés présents à l’usine ont contesté, en rappelant leurs droits. Mais les autorités présentes se foutent pas mal de la loi. Ils ont dit "on a eu des ordres, donc on va exécuter ces ordres". »

    L’administration fiscale reproche à l’entreprise « un défaut de déclaration d’existence, un défaut de disposition de carte fiscale à jour et le non-respect des obligations fiscales après mise en demeure ». Le dirigeant d’AAA conteste la décision.

    « C’est vrai qu’il y a des paperasses administratives qu’il fallait mettre à jour, mais il n’y a pas que nous qui ne sommes pas à jour sur l’île ! L’administration fiscale a reculé la date limite du paiement des impôts. Donc pourquoi en cette période d’état d’urgence, se précipiter et nous bousculer pour avoir ces cartes fiscales à jour ?! Triple A est clean en matière d’impôts. Chez nous on n’a pas d’arriérés de paiement. Nous venons de déposer ce jour même les états financiers de 2019, 29018, 2017, mais on a déjà payé les impôts sur le revenus relatifs à ces exercices là. Il y a un amalgame avec les anciennes sociétés Magro et Tiko, qui étaient en ruines et dont on sous-entend qu’elles avaient des arriérés d’impôts. Mais ça ne nous concerne pas. Donc l’administration centrale pense peut-être faire du tort à Monsieur le président Ravalomanana mais ils ont tort. Les infrastructures et unités Magro et Tiko sont exploitées par AAA. Or AAA n’appartient pas à l’ancien président. »

    S’il n’est pas impacté directement par la fermeture des différents magasins et usines, Marc Ravalomanana le sera forcément par ricochet. Les produits alimentaires sont fabriqués et distribués par ces canaux-là. L’ex-chef d’Etat ne s’est pas encore exprimé publiquement au sujet de ces affaires.

    Pour l’avocat Willy Razafinjatovo, une telle décision ne devrait pas être prise en pleine période d’état d’urgence. La fermeture de l’usine met en péril quelques milliers d’emplois, directs ou indirects, petits laitiers, agriculteurs, fournisseurs, clients.

    « C’est malheureux », conclue Edison Razafinitsihoarana. « Je ne sais pas si l’administration centrale réfléchit ou a fait une petite pause pour décider que la distribution du tosika fameno (don de 200 000 ariary du gouvernement malgache aux plus démunis et notamment ceux ayant perdu leur travail durant la crise sanitaire) est préférable [au fait de conserver son activité, NDLR] pour permettre à des milliers de personnes de survivre. »

    Chaque site fermé dispose d’un délai de quinze jours pour régulariser sa situation fiscale.

  • 3 septembre à 19:19 | betoko (#413)

    Lé kopé
    Pourquoi ce colonel Charles n’ose pas témoigner sur les ondes des radios libres et surtout porter plainte contre Andry Rajoelina pour un soit disant coup d’État , même question à l’adresse de Razara Pierre ?

    • 3 septembre à 22:38 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      Mais vous déconnez ma parole ! La première fois ils ont essayé de le tuer avec une piqûre sous les aisselles et vous voulez qu’il meure pour de bon ? Quand on voit ce qui arrive à Mister Rolly on se pose quand même des questions.

  • 3 septembre à 21:15 | Rainingory (#11012)

    @ASSISE,
    1er septembre à 20:10 | ASSISE (#10453) répond à Vohitra ^
    <<
    Vohitra, Rainingory sy Arsonist.
    ../..
    Taraiky eo ilay resaka.
    >>

    Miala tsiny raha izao vao mahavaly.

    Marina fa ny vahoaka tsy ho tonga hitrandraka hevitra eto @ ity serasera ity.
    Marina fa ny famaliana ireo foza eto dia tsy hitondra lavitra fa ivy raraka fotsiny. Izay no tsy andaniako ranomainty intsony @izy ireo.
    Marina fa ny hevitra mipoitra eto dia tsara tokoa fa saingy tsy ho tonga any @ sarambabembahoaka mihitsy raha tsy ianao no mitondra izany any @.
    Ity eto ity dia tokony atao ho fangalana hevitra fotsiny fa ny hetsika dia tokony atao eny ankianja.

    Izany hoe raha mironkevitra @ i Vohitra ohatra ianao, raha mahita mazava kokoa ianao aorian’ny fahalalana entin’i Lysnorine, raha resy lahatry Arsonist ianao @ fomba anaripahana ny voandratsin’ity tany ity.
    Dia raiso ny tehina, dia andao hanantona ny olona mety ho vinaviaina ahavita zavatra raha misy manampy sy manohana.

    Omeko ohatra faobe eto ireto manaraka ireto.
    Aza atao sakana na dia tsy ao @ patsanao aza ny antoko fihaviany.
    - Pasitera Tsarahame.
    - Rakotovazaha.
    - Razarapiera.
    - Ry Randrianaivo Eric, Rakotonirina Odon, Razafimanantany Faniry avy ao @ VMMF.
    - Ramatoa Arlette Ramaroson izay mpahay lalàna.
    - Ny PFNOSCM.
    - Ny RMDM Diaspora, izay mitsangana tsy ho sampanan’ilay antoko nasionaly, fa vondrona mahaleo tena.
    - Sy ny sisa sy ny sisa.

    Ny hetsika voalohany dia ny anaovana tolona ny hisian’ny fifidianana manaraka eo ao anatin’ny mangarahara tanteraka, izay azoko antoka fa tsy ahitana intsony ny fiverenan’ny mpitondra ronono, na ny DJ, na Babar, na ny tantsambo very sambo.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS