Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 27 septembre 2020
Antananarivo | 23h12
 

Santé

Bilan épidémiologique

94 nouveaux cas positifs, 3 décès

mercredi 2 septembre | Fano Rasolo

Trois nouveaux décès viennent d’être annoncés par le CCO-Covid-19, hier.
Cela porte à 195 le nombre total des malades ayant succombé au coronavirus depuis le début de l’épidémie à Madagascar.

Par ailleurs, 94 nouveaux cas positifs viennent d’être détectés sur 669 tests réalisés, faisant un cumul des contaminations à 14 957 dans la Grande Ile.

- Nouveaux cas de contamination : 94 cas trouvés sur 532 tests PCR et 137 tests GeneXpert,

  • Analamanga : 37 cas positifs
  • Sofia : 14 (9 à Antsohihy et 5 à Mandritsara)
  • Vakinankaratra : 11 (10 à Antsirabe et 1 à Ambatolampy)
  • Alaotra Mangoro : 8 (4 à Amparafaravola, 3 à Ambatondrazaka et 1 à Moramanga)
  • Sava : 6 (3 à Sambava et 3 à Vohémar)
  • Diana : 5
  • Boeny : 3
  • Haute-Matsiatra : 3
  • Bongolava : présence de nouveaux cas à Tsiroanomandidy mais dont le nombre n’a pas été cité
  • Vatovavy Fitovinany : 1 (à Ifanadiana)

- Nouveaux cas de guérison : 83,

  • Haute-Matsiatra : 24 guéris
  • Alaotra Mangoro : 20
  • Diana : 8
  • Analamanga : 6
  • Sava : 5
  • Sofia : 5
  • Bongolava : 4
  • Atsinanana : 3
  • Boeny : 3
  • Vakinankaratra : 2
  • Menabe : 2
  • Ihorombe : 1
  • Melaky : 1
  • Vatovavy Fitovinany : 1

- Malades souffrant de la forme grave : 42, dont 30 à Analamanga, et 12 dans 3 autres régions,

  • CHU de Befelatanana : 18
  • CHU d’Andohatapenaka : 5
  • HJRA : 4
  • CHU d’Anosiala : 1
  • CTC de Mahamasina : 2
  • Haute-Matsiatra (au CHU d’Andrainjato, Fianarantsoa) : 10
  • Vakinankaratra (à Antsirabe) : 1
  • Atsimo Andrefana : 1

- Dernier bilan :

  • Confirmés : 14 957
  • Guéris : 13 915
  • Malades sous traitement : 844
  • Formes graves : 42
  • Décès : 195
    - Tests PCR effectués : 58 459 (entre le 19 mars et le 31 août)
    - Tests Genexpert effectués : 5 871

25 commentaires

Vos commentaires

  • 2 septembre à 08:41 | arsonist (#10169)

    Quoi , la pisse-mémée du DJ bac-3 n’a toujours pas réussi à sauver de la mort et n’a toujours pas protégé tous les Gasy du covid-19 ?

    Et cette "com" : tout ça pour ça ?

    • 2 septembre à 10:09 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      On aurait eu pire sans cette tisane, laquelle n’est pas l’encens magique à répandre dans l’air pour que tout le monde bénéficie ses vertus sans la prendre.

    • 2 septembre à 12:47 | dominique (#9242) répond à arsonist

      isandra
      facilité de la réponse idiote mais vous ; vous avez du trop abuser de cette potion magix et comme résultat vos boyaux de la tête en ont pris un sacré coup croyez moi ... déjà conseillé allez consulter un spy c’est utile dans votre cas et même très urgent ...

    • 2 septembre à 13:00 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      << 2 septembre à 10:09 | Isandra (#7070) répond à arsonist ^
      << On aurait eu pire sans cette tisane, laquelle n’est pas l’encens magique à répandre dans l’air pour que tout le monde bénéficie ses vertus sans la prendre.

      Commentaire :
      Cette proclamation de la besileo foza femelle isandra
      est stricto sensu ce que l’on appelle
      credo selon la foi du charbonnier .

  • 2 septembre à 15:54 | akam (#7944)

    pour ceux qui ne peuvent acceder a jeune Afrique

    Madagascar : le Covid-Organics de Rajoelina ne fait (toujours) pas de miracles
    Réservé aux abonnés | 01 septembre 2020 à 17h47 | Par Olivier Marbot
    Mis à jour le 01 septembre 2020 à 18h24

    L’évolution de la pandémie de coronavirus à Madagascar fait douter de l’efficacité du Covid-Organics vanté par le président Rajoelina. Les autres pays qui le testent sont de plus en plus sceptiques…
    Madagascar a longtemps fait partie des pays africains les moins touchés par le coronavirus. Jusqu’au début du mois de juillet, on y recensait moins de 100 cas cumulés (y compris les patients guéris) et seulement une vingtaine de décès.
    Pour les autorités, mais aussi pour une partie de l’opinion publique sur le reste du continent, ces bonnes statistiques s’expliquaient – totalement ou en partie – par le lancement, le 20 avril, du Covid-Organics (ou CVO). Une décoction à base d’artemisia développée par les scientifiques malgaches et dont le président Andry Rajoelina en personne s’était fait le principal promoteur. Il jurait alors que son pays avait découvert un « remède africain » au virus et proposait de fournir son breuvage à tous les pays du continent qui se montreraient intéressés.
    Andry Rajoelina
    @SE_Rajoelina

    Avec le #CovidOrganics, #Madagascar est aux côtés de ses frères africains pour soigner et sauver des vies. Notre devoir est de préserver la santé de nos peuples. Le #Tchad a envoyé un avion pour récupérer les dons de CVO . Merci au Président @IdrissDebyI pour sa confiance.

    Problème : à partir du mois de juillet, les statistiques ont commencé à montrer une forte progression du coronavirus à Madagascar. Entre le début est la fin du mois, le nombre de cas recensés est passé de 2 300 à plus de 10 000 (avec un pic à plus de 600 nouveaux cas en 24 heures enregistré le 17) et le nombre de décès a dépassé les 100.
    Un mois plus tard, fin août, le bilan est de presque 15 000 cas et de 191 morts, même si le pic semble passé et que le nombre de patients actifs est retombé à 850.
    Évolution inquiétante
    Il n’empêche : la Grande Île qui, au printemps, faisait figure de bon élève du continent dans la gestion de l’épidémie, est maintenant le 11e pays comptant le plus grand nombre de cas. Les statistiques bien sûr, doivent être considérées avec prudence, et chacun a compris que plus un pays pratique de tests, plus il trouve de cas positif.
    Mais comme le soulignait le Dr Matshidiso Moeti, directrice Afrique de l’OMS le 20 août : « Dans beaucoup de pays le taux de tests positifs est de 5 %. À Madagascar ou en Éthiopie, il atteint actuellement 15 % ».
    à lire [Chronique] Covid-Organics : l’optimisme tradipraticien face à la flambée malgache
    L’évolution inquiétante de la pandémie à Madagascar est-elle le signe de l’inefficacité du Covid-Organics ? Impossible de l’affirmer en se basant simplement sur les chiffres. Bien sûr, la tentation est grande de lier les deux faits, tout comme, à l’inverse, certains ont pu considérer au printemps que le faible nombre de cas était la preuve de l’efficacité du CVO.
    Le limogeage, le 20 août, du ministre malgache de la Santé, Ahmad Ahmad, vient encore alimenter les interrogations même s’il semble qu’on lui ait avant tout reproché d’avoir tenu des propos jugés trop alarmistes sur la diffusion du virus dans le pays.

    A suivre

  • 2 septembre à 15:56 | akam (#7944)

    Suite

    Madagascar : le Covid-Organics de Rajoelina ne fait (toujours) pas de miracles
    Réservé aux abonnés | 01 septembre 2020 à 17h47 | Par Olivier Marbot
    Mis à jour le 01 septembre 2020 à 18h24
    ...
    L’OMS et le Congo très sceptiques
    Du côté des partisans de l’usage thérapeutique de l’artemisia, qui n’aimeraient pas que l’éventuel discrédit du CVO malgache viennent brouiller le message en faveur de l’utilisation de la plante médicinale, on rappelle que des réserves ont été émises depuis le début.
    Si elle disqualifie le CVO, l’OMS encourage les essais sur l’artemisia
    « Nos remarques sont toujours les mêmes, souligne le Dr Luisa Dologuélé, de la Maison de l’artemisia. On ne connaît pas la composition exacte du breuvage malgache et il est distribué sans indication de posologie. Les gens ne savent pas combien ils doivent en consommer ni pendant combien de temps. Le Covid-Organics est essentiellement distribué en bouteilles de 33 cl, or pour que le traitement soit efficace le patient doit boire un litre de décoction par jour. De plus, le liquide mis en bouteille n’est pas stabilisé : il fermente et la plante perd son principe actif. »
    Seule une étude sérieuse pourrait démontrer – ou invalider – l’efficacité du CVO sur les malades du Covid mais à ce stade, les autorités malgaches n’ont pas annoncé de programme de recherche sur le sujet.
    à lire Coronavirus : enquête sur les « médicaments injectables » d’Andry Rajoelina
    De son côté, l’OMS reste extrêmement sceptique et refuse de conseiller la consommation du produit. Elle appelle, par contre, les chercheurs à mener des essais cliniques sur l’artemisia.
    Un essai de ce type a d’ailleurs été lancé en RD Congo par le Dr Jérôme Munyangi, membre lui aussi de la Maison de l’artemisia. Mais le médecin tient à faire la distinction entre la plante et le breuvage malgache : il ne va tester que l’artemisia. Et l’essai est prévu pour durer jusqu’au mois de juin 2021.

    Dr.Jérôme Munyangi
    @DrMunyangi

    Pas un seul jour de répit depuis mon retour à Kinshasa. Bientôt, l’annonce des résultats probants de trois mois de travail passionné grâce à la plante Artemisia. @Presidence_RDC @soniarolley @TopCongo @HeshimaMag @actualitecd @politicocd @RFIAfrique #RDC #ARTEMISIA #Covid_19
    Au Congo, où l’initiative malgache avait d’abord été accueillie avec intérêt, une équipe de chercheurs a, de son côté, mené une étude sur le Covid-Organics lui-même. La biologiste Francine Ntoumi, membre du comité d’experts qui conseille le Comité national de riposte au Covid, en résume ainsi les conclusions, présentées publiquement le 21 août : « Les résultats des tests ne montrent aucune efficacité ni dans la prévention ni dans le traitement ».

    • 2 septembre à 17:23 | Shalom (#2831) répond à akam

      @ akam :

      C’est triste d’arriver à publier des situations et constats pareils, ce n’est pas luisant pour le pays.

      Pourtant, certains persistent et n’arrêtent pas de caresser les poils pour dire le contraire.
      Faudra-t-il que nous soyons la risée du monde entier pour qu’on arrête de croire à cette sornette ?

      Triste réalité prouvant réellement qui doit-on appeler "cou raide" selon le vocable de "certains illuminés".

    • 2 septembre à 17:42 | olivier2 (#9829) répond à akam

      @ akam

      Quid de la responsabilité des « scientifiques malgaches » et de ceux qui continuent de leur trouver des circonstances atténuantes..?

      Qu ils habitent a Montpellier ou Fianarantsoa..

      😂😂

    • 2 septembre à 17:48 | Vohitra (#7654) répond à akam

      @ Akam,

      Bref, c’est une honte pour les membres de l’Académie Nationale de Médecine...

      D’ailleurs, où est-il passé depuis le Professeur Ralandison, lui qui avait voulu faire valoir les côtés scientifiques de la démarche, mais qui avait été plus tard traîné dans le prétoire ?

  • 2 septembre à 17:02 | Isandra (#7070)

    Ce n’est pas pour rien qu’on parle du CVO :

    Un extrait de Message de la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique :

    "Pendant la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), la médecine traditionnelle africaine a été sous le feu des projecteurs, en commençant par les débats intenses qui ont entouré l’utilisation du COVID-Organics en tant que traitement potentiel de la COVID-19. Des mesures ont été prises pour accélérer les études sur ce remède, à l’effet d’en généraliser la production au cas où son efficacité était avérée.

    L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC-Afrique) ont apporté leur contribution à ce processus en élaborant un protocole principal devant régir les essais cliniques des médicaments issus de la pharmacopée traditionnelle utilisés pour le traitement de la COVID-19. Dans le même ordre d’idée, l’OMS et le CDC-Afrique ont créé un comité consultatif régional regroupant des experts de tout le continent afin de superviser l’étude sur le COVID-Organics et sur d’autres remèdes potentiels."

    • 2 septembre à 18:29 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Supervisez ,supervisons ! à quand le résultat , ? à la fin naturelle de la Pandémie ?

    • 2 septembre à 22:06 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra.

      Alors que le monde se lance à la recherche de traitements et de vaccins contre la COVID19, l’intérêt pour la médecine traditionnelle en tant que traitement potentiel contre le nouveau coronavirus est croissant en Afrique.

      Hors la recherche sur les traitements traditionnels et orthodoxes en tant que thérapie potentielle de la COVID-19 doit être fondée sur la science, pour en assurer la sécurité, l’efficacité et la qualité.

      C’est pourquoi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) ont récemment créé un Comité consultatif d’experts. Ce dernier est chargé de fournir un soutien et des conseils scientifiques indépendants aux pays en quête de thérapies basées sur leur pharmacopée traditionnelle à travers le continent.

      Dans cette édition d’Escale, la Conseillère régionale chargée de médecine traditionnelle pour le Bureau régional de l’OMS en Afrique, Dre Ossy Kasilo, revient sur le role de ce comité et l’importance de la médecine traditionnelle en Afrique.

      Interview : Dre Ossy Kasilo, Conseillère régionale chargée de médecine traditionnelle pour le Bureau régional de l’OMS en Afrique

      Interview, présentation et mixage : Cristina Silveiro

      Arrêtes de mentir !!!!! Aucun mot sur le Covid Organics, juste une précision j’ai la chance et le Grand Honneur de servir l’Antenne Africa de l’OMS. Et je peux te dire que c’est pas Joli Joli !

    • 2 septembre à 22:08 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Précision : Fondé sur la Science !!! Pas issu d’une révélation Brésilienne dont tu es friand, Lol.

  • 2 septembre à 17:22 | Isandra (#7070)

    Cette tisane suscite des intérêts, pourquoi ?

    Parce que sa mise en utilisation dans tous les centres de traitements permet d’accélérer la guérison. Et cette efficacité est constaté par les représentants(quelques uns médecins) de l’OMS.

    859 qui restent en traitement sont des nouveaux malades, depuis le 20/08/20(moins de dix jours), ceux d’avant cette date, ils sont tous déjà guéris.

    • 2 septembre à 19:15 | NTMO (#10005) répond à Isandra

      Bah, elle n’est même pas proposée aux rapatriés...
      Pourquoi ?

  • 2 septembre à 18:06 | olivier2 (#9829)

    @ akam

    Et la ministre FOZA des bonbons et de l éducation « nazional »...défendue becs et ongles par les révolutionnaires anti foza natifS de la meme region ?

    Je sais..pas facile de faire une synthèse dans le paradoxe perpétuel malgacho malgache..

    Et ne parlons pas de l ONU..

    😂😂😀🦀🦀🦀🦀

    • 2 septembre à 19:56 | akam (#7944) répond à olivier2

      Olivier+Sharon+Vohitre
      Je ne m appelle pas Olivier Marbot mais il m arrive de lire JA. J ai assez commente ce sujet, c est pourquoi je ne fais que diffuser. T es humilie…mais il faut revoir ce que t as pondu ici, sans bordures, comme quoi Dj n est pas instruit. Est ce inattendu ? Il fallait s y attendre car le journaliste qui a redige un article sur le bonhomme est un incorruptible. Est ce de la diffamation ? JA , a vocation continentale, sinon internationale, n est quand meme pas un magazine farfelu. Es tu en phase avec ce qui est publie ou non ? Reagis ! J ai percu ces derniers temps qu il a renouvele son gouvernement et sorti du chapeau une de ses meilleures conseillers que le tout Mada s est incline comme quoi l ile est bourree de talents. Houlala si la bonne femme en question l est reellement, elle a du taper du poing sur la table que lors de ces 6 derniers mois, le fameux Dj n a fait que des bourdes. Or il n en est rien. Ca veut dire quoi ? Elle n est pas credible…si Dj l envoye au ministere “bonbons”, ( n est ce pas Olivier) c est qu elle a une tete appropriee pour distribuer les sucettes. Bref le “paraitre”, le “mas-tu vu” continuent. Fieneno Rejo (l ex Ministre de l enseignement sup) a bien crache dans la soupe que beaucoup de ces pretendus intellectuels n ont que des faux diplomes dans ce pays. He oui bonne femme, t as revele la verite comme Ahmad, un vrai prof qui a prete le vrai serment d Hippocrate…et vous voila dans la rue. En connaissance des causes et en ayant conscience de vos titres, vous voila la “tete dans le seau”. Trop honnetes dans ce milieu de malfrats. Ts 2 ne sont pas malama…ts 2 n ont ni le droit, ni le pouvoir de disposer des fonds d investissement, ce sont des domaines reserves aux malamas. Et ne parlons pas de democratie electorale car, en connivence avec la HCC dirigee par un malama, on s assied sur la constitution.

    • 3 septembre à 10:09 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ akam
      En paraphrasant un certain chanteur teinté et très « allo, maman,bobo ! »,vous aimez regarder sous les jupes du pouvoir ...
      La démonstration est purgative mais elle démontre que derrière les annonces officielles, le maigre et l’illusion sont les deux constantes en sachant parfaitement que les chiens ne font pas des chats d’autant que l’on a jamais vu un chat aboyer, ni un chien miauler !....
      Intellectualiser son équipe semble être devenu la marotte présidentielle mais dans quelles conditions et avec quels objectifs ?’.
      Visiblement deux écueils rencontrés semblent insurmontables : celui à trouver la perle rare, inexpérimentée et celui de lui offrir illusoirement toute facilité à œuvrer dans le marigot d’un système étatique peuplé de caïmans qui attendent avec délectation la novice pour poursuivre sur l’autoroute de la concussion en l’impliquant, à l’issu de son plein gré !..
      Amusant de rechercher les origines de ces diplômes qui pour l’une des heureuses encensées avait fréquenté un institut suisse moyennant des milliers de francs locaux sur un an ( diplômé de complaisance ?) et le second un doctorat suivi à l’université de Montpellier qui mériterait pour les plus curieux de jeter un œil sur sa thèse de doctorat qui lui a valu le prix Nobel de l’estime locale !...
      Tout cela pour dire que ces études présentées comme le graal ici conduisent pour un certain nombre de ces diplômés en Europe à des périodes plus ou moins longues de chômage et de recherches d’emplois infructueuses !...
      On mesure ici encore le fossé abyssal entre une société formatée et une autre déstructurée qui cherche désespérément à se donner l’épaisseur de la première sans y parvenir..
      D’autant que le panafricanisme affiché avec ostentation en prend un sérieux coup en imposant un savoir issu des écoles d’une colonisation, objet, aujourd’hui, d’une fatwa communautaire !....
      De toute évidence, ce toc compulsionnel, à croire que le copié/ collé pourrait se résumer à décalquer les recettes d’andafy, tourne court d’autant que le très haut reste exempté du bon modèle à suivre....
      Bref, il devient évident que le turnover de ces leurres de diplômés universitaires va prendre de la vitesse parce que le piège va se refermer sur cette rénovation impossible en imposant à ce changement idolâtré qu’il prenne sa source « amazonienne »à la base et au sommet de l’Everest de la corruption, simultanément...
      Une fois de plus, on tourne en rond et la rumination est devenue l’activité principale et essentielle sur ce forum où en bons ruminants qui se respectent, on regarde passer et repasser le tgv, à la vitesse d’une loco à charbon avec beaucoup, beaucoup de fumée !..
      Pourquoi tu tousses ?
      🚂

  • 2 septembre à 18:59 | arsonist (#10169)

    Les binationaux représentent-ils un danger pour l’une ou l’autre de leurs nations ?
    Voire un danger mortel ?

    Sur ce sujet , des visiteurs assidus de ce forum ont respectivement des idées bien arrêtées .
    . Certains n’y trouvent pas d’inconvénients .
    . Mais d’autres pensent le contraire , mais sans le dire tout en le disant et sans le dire .

    Voici l’exemple d’un individu qui , au lieu d’opter pour la binationalité , a renoncé à sa nationalité d’origine pour adopter la seule nationalité de son pays d’accueil .

    Tout le monde connaît les conséquences que ce choix a eu
    sur le destin de cet individu ,
    sur celui du pays de sa nouvelle nationalité
    et sur celui du monde et de l’humanité .

    https://www.pressreader.com/canada/mon-quotidien/20140910/281698317942865

    [Extrait]
    1932 ."Adolf Hitler naît en 1889 en Autriche . Il devient allemand en 1932" . Guerre . "En 1913 , il quitte l’Autriche pour s’installer en Bavière, une région de l’Allemagne ... En 1914 , quand la Première Guerre Mondiale éclate , Hitler se porte volontaire pour combattre aux côtés des Allemands . Quand l’Allemagne perd la guerre , en 1918 , Hitler est désespéré et trèsdéçu". Prison . "En 1921 , il organise un putsch . C’est un échec et Hitler fait 1 an de prison . Pour éviter d’être renvoyé en Autriche , il renonce à la nationalité autrichienne , en 1925 . Résultat : il devient apatride" ... Sa solution ? Être nommé représentant d’une région (Land) à Berlin . Cela donne automatiquement la nationalité allemande . Il y parvient en 1932 . Il est nommé chancelier en 1933."

  • 2 septembre à 19:57 | olivier2 (#9829)

    Le plus dole, c est qu aucun intervenant de ce forum n aura Ni l’audace ni le courage de dire que
    Les ecrits d arsonist sont abominables et inacceptables..

    Ouille ouille ouille quelle surprise !

    CQFD

    • 2 septembre à 20:31 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Moi , arsonist , je ne suis pas "courageux" ni "audacieux" .

      Mais j’ai déclaré plusieurs fois ici que les écrits de l’olivier2 sont "abominables et inacceptables" .

      Les faits historiques auxquels mes écrits se référent ne sont pas mes inventions .

      Rien de surprenant si l’olivier2 ne supporte pas l’ Histoire .
      Puisque l’Histoire n’est peut-être pas conforme aux désirs de l’olivier2 .
      Cela expliquerait cette sournoise tendance de l’olivier2 à réviser l’ Histoire .

      Je ne suis pas historien .
      Je sais tout juste lire et écrire .
      Mais laborieusement , pas avec facilité .

    • 2 septembre à 20:36 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      J’avoue que je ne me régale nullement de ces échanges .

      Cela m’ ennuie plutôt .

    • 3 septembre à 01:06 | Shalom (#2831) répond à olivier2

      Si les écrits d’arsonist sont abominables et inacceptables, que seront les vôtres ?

  • 4 septembre à 14:09 | love love (#11086)

    Je veux partager avec vous la 6 chose importante que nous vous faisons réussir dans la vie que j’ai appelée (BFFDST), quand lord Edmundo m’a dit ce mot important changer ma vie et ma mentalité, il m’a dit que si je veux réussir, je dois Croyez, foi, concentration, détermination, sacrifice et confiance, cela me fera réaliser tout ce que je veux dans la vie, puis il dit aussi que le pouvoir de créer de la richesse vous est donné lorsque vous comprenez le pouvoir de la nature et le principe de la vie , Je rejoins la société des illuminati du seigneur Edmundo qui m’inscrivent dans les illuminati et on m’a donné beaucoup d’argent, puis ils m’apprennent comment devenir plus riche alors que j’étais, l’illuminati n’est pas ce que je pense mais le rassemblement d’un grand homme pour lui faire profiter des avantages de la vie et de la nature, maintenant je suis l’homme le plus prospère de mon pays, Lord Edmundo a fait de moi ce que je suis dans la vie aujourd’hui, les gens ont maintenant l’opportunité de rejoindre les illuminati et devenez le seigneur whatsapp réussi Edmundo +2348159768201 pour vous faire un mem ber des illuminati, vous pouvez également lui envoyer un e-mail à grandmasteredmundoilluminati@gmail.com pour devenir le bienfaiteur de la vie et de la nature de nombreux grands hommes sont membres de la société aujourd’hui et c’est pourquoi ils réalisent tous leurs rêves.vous pouvez également réaliser plus que vous ne pourrez jamais image

    Monsieur Arié

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS