Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 4 décembre 2021
Antananarivo | 10h31
 

Politique

Conseil du Fampihavanana Malagasy

9 personnes amnistiées, 20 autres bénéficient d’une réparation

samedi 19 décembre 2020 | Mandimbisoa R.

Neuf personnes, mises en cause dans les affaires politiques de 2002 à 2009, ont bénéficié d’une amnistie prononcée par le Conseil du Fampihavanana malagasy (CFM), un organe étatique chargé de la réconciliation nationale. L’amnistie des personnalités politiques ou militaires sanctionnées pour des affaires politiques et l’indemnisation des victimes collatérales des crises politiques comprises entre ces dates font également partie des responsabilités de cet organe présidé par l’ancien journaliste et politicien, Alphonse Maka.

Les dossiers de ces 9 personnes bénéficiaires de cette amnistie ont été approuvés par la Cour suprême, l’instance juridique qui accorde l’oubli des infractions et annule leurs conséquences, après l’étude minutieuse de chaque demande par le CFM. Les 16 autres qui font partie d’un lot de 25 demandes adressées par les commissaires de réconciliation à cette juridiction devront encore attendre.

La CFM précise qu’il avait reçu, cette année, 31 demandes d’amnistie, mais six d’entre elles ont dû être rejetées pour des raisons particulières. Il a également reçu 24 demandes de réparation pour perte d’emplois à la suite des crises politiques qui se sont succédé dans le pays, mais une vingtaine d’entre elles seulement ont été accordées par la Cour suprême et dont la liste a également été publiée dans le cadre de la 4e session ordinaire de cet organe, clôturée vendredi.

- Liste des bénéficiaires de l’amnistie

  1. Fanomezantsoa Mosesy Andriamanana
  2. Hantaniaina N. Rabezandry
  3. Paul de la croix Bekamisy
  4. Jerry Emile Soloniaina Rasolofomanana Ramampanjaka
  5. Andrianantenaina Razakasoa
  6. Robert Tata
  7. Charles Ramiliarison
  8. Jacky Randriamihamina
  9. Fidy Ratsimbazafy

100 commentaires

Vos commentaires

  • 19 décembre 2020 à 09:05 | arsonist (#10169)

    Et les populations gasy miséreuses alors ?

    Elles ne méritent ́pas une amnistie pour les sanctions de kere, de sous-alimentation, de malnutrition, de peste, de manque d’eau potable, d’insécurité et autres terribles fléaux, elles ?

    Est-ce que cette idée d’amnistie-là précisément
    tout simplement naturellement méritée de droit
    et donc doit être accordée à toutes ces populations gasy miséreuses,
    effleure au moins l’esprit de ces individus qui s’érigent en juges,
    mais aveugles, sourds, sans coeur et insensibles à tous les malheurs des Gasy ?

    • 19 décembre 2020 à 09:37 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Là où certains Gasy, en particulier Bokassa gasy et la besileo foza femelle gasy isandra, sont satisfaits,
      eux sont scandalisés !

      Extrait
      « On n’aurait jamais dû en arriver là, a-t-elle poursuivi. Nos enfants ne devraient pas dépendre d’associations humanitaires qui ont l’habitude d’opérer dans des zones de guerre et après des désastres naturels. »

      Oui !
      Mais Madagascar non plus n’est pas un pays dans une zone de guerre,
      ni même un pays tout le temps "après des désastres naturels",
      mais nos enfants à nous, les Gasy, "dépendent des associations humanitaires" pour leur nourriture, et pas que
      et ce depuis de très-très longues années .

      https://www.lemonde.fr/international/article/2020/12/16/royaume-uni-le-gouvernement-critique-apres-une-aide-de-l-unicef-pour-nourrir-les-enfants-demunis_6063655_3210.html

  • 19 décembre 2020 à 09:21 | Dadabe (#9116)

    Avant-propos noëlesque...

    Afin de mettre tout le monde à l’aise, qu’il soit clair qu’en ce samedi proche de Noël, je ne vais pas trop me casser à coller avec l’actualité malgache qui bégaie depuis plusieurs semaines. On parle de millions de dollars et l’instant d’après de millions de pauvres. Et cela se répète, se répète, se répète... C’est assez peu excitant, finalement. Surtout lorsque le couperet de la Banque mondiale tombe : Petitkhon 1er est aussi nul que ses prédécesseurs. On s’en doutait un peu... Et, cerise sur le gâteau, on s’auto-amnistie. Les sa-lauds restent des sa-lauds et cela n’étonnera personne.
    Bref, il est très tôt, il fait nuit et froid, mon petit monde dort, tout est silencieux comme je l’aime et je lis et écris pour le plaisir, une tasse de thé à la main, of course, histoire d’abreuver mes neurones (j’en parle ci-après). Avec nos deux épagneuls (qui, soit dit en passant, ronflent comme des cochons !), je me sens le gardien de la maisonnée.
    Seul signe de vie : le clignotement des sapins de Noël. A la demande de mes deux petites souris, il ne faut surtout pas éteindre ces ’’phares de paix’’. Bon... Ici, la Jirama locale est honnête et sûre et cela ne fera guère augmenter la facture mensuelle.
    Pourquoi ’’les" sapins ? C’est que mes petits anges sont en vacances scolaires depuis mercredi (le gouvernement a préconisé de prendre un peu d’avance...) : il y a donc un sapin pour nous, avec nos petits souliers (bizarrement mes petites-filles ont mis plusieurs paires sans oublier leurs bottes) et, comme je le craignais, il y a aussi un sapin pour les poneys qui se demandent pourquoi on a oublié d’éteindre la lumière en sortant des écuries.
    A la vérité, mes petites cavalières voulaient faire plaisir à tous les enfants qui fréquentent le centre équestre (pour les moins de 10-11 ans c’est permis, pour les autres, non. Allez comprendre !). Cet après-midi, il y aura donc une petite fête pour eux (avec friandises et chocolat chaud etc...) dans la bonne odeur de la paille, du foin et du crottin (je ne plaisante pas : c’est une odeur animale assez agréable, pour les nez... fins !).

    PS - Pour la route, quelques petits posts et puis, bye, bye ! Mais, relisez avant tout le post de ’’Kartell’’ de jeudi à 20h22. C’est juste plus utile que mes récits sans intérêt. En souhaitant à tous, ou presque, de Joyeuses Fête de Noël et du Premier de l’An (une pensée à ceux qui sont malades ou seuls...).

    • 19 décembre 2020 à 09:21 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Le bel âge...

      Les enfants le disent : ’’c’est celui qui dit qui l’est’’. Et moi, je me sens très jeune ! Je ne cesse de me le répéter. Dans quelques jours, donc, j’aurai 70 ans. Et cela me convient. Il est courant de dire qu’on a l’âge de ses artères. Je crois qu’on a surtout celui de ses neurones... Et, de ce côté-là, certains sont moins gâtés que d’autres, à l’évidence.
      J’ai lu en début de semaine que ’’Besorongola’’ se faisait traiter de vieux par ’’Isandra’’. C’est assez amusant venant d’un pseudo au sexe indéterminé qui, selon moi, n’est pas celui d’une vraie femme. Tout au plus, s’agit-il d’un frère et d’une soeur, au moins l’un des deux vivant en France. Et je ne l’imagine pas dans les beaux quartiers de Paris mais plutôt dans un logement HLM des quartiers nord de Marseille là où nichent de nombreux Malgaches et encore plus de Comoriens.
      Je peux me tromper, bien entendu, mais peu importe : j’écris ce que je veux (et quand je le veux) à propos de pseudos qui n’ont aucune existence légale.
      Alors, évidemment, à défaut de toucher le RSA, sont très bienvenus les maigres subsides du papounet qui fit de louches affaires sous Ratsiraka puis fut ’’spolié’’ sous Ravalomanana. Le consortium ’’Isandra & C°’’ espère désormais se refaire une santé sous Rajoelina, histoire de changer la vieille Peugeot contre une bonne occase venant de La Réunion. Bon, on a les ambitions qu’on peut...
      Alors, quel âge ont ces deux raclures du consortium ? Autour de la soixantaine, sans doute davantage. Plus jeunes, cela signifierait qu’ils sont lourdement handicapés : pas d’heures de bureau, pas de vie de famille, pas de conjoint(e) et, surtout, pas d’enfants... Du lundi matin au dimanche soir scotchés à MT.com., comme des infirmes immobilisés sur leur petite chaise roulante... Si ce n’est pas ça la vraie misère !
      Eux, c’est sûr, ils ont vraiment l’âge de leurs neurones ! Et j’entends par neurones cette matière grise mal éduquée, mal connectée, plus proche d’un vague magma cellulaire que d’un cerveau.
      Par ailleurs, pour quelle raison insulter tous les Malgaches ? ’’Isandra’’ répète à l’envi que les ’’fozas’’ sont majoritaires à Madagascar. Non, non. Très minoritaires mais très nocifs. Les autres ne sont pas ’’fozas’’, ils sont malheureux. Faut pas confondre...

      PS - A l’heure de prendre mes distances, je m’autorise donc à penser que le consortium ’’Isandra & C°’’ ne forme qu’un minable paquet d’ordures. Et je le fais avec mon parfait mépris.

    • 19 décembre 2020 à 14:32 | vohitsara (#8896) répond à Dadabe

      Mandehana amin´izay mody misotro-ronono e !

  • 19 décembre 2020 à 09:22 | Dadabe (#9116)

    ’’Si t’as des coui...’’

    Au fils des ans, ’’Betokhon’’ qui veut toujours se faire passer pour une victime alors qu’il n’est rien, a multiplié à mon encontre les injures, les dénonciations mensongères les plus odieuses et même les menaces ! Avouons-le, je ne me suis jamais gêné pour le traiter à mon tour de gros, vieux et sale khon. Prétendre le contraire serait mentir.
    Et puis, lundi dernier, voilà que ’’Betokhon’’ ose me traiter de lâche ! Certes, il sait de quoi il parle, ne serait-ce qu’en se regardant dans une glace... Alors, que cela soit clair ’’Betokhon’’ de mes deux : tu ne sais pas qui se trouve derrière le pseudo de ’’Dadabe’’ et sans doute est-ce préférable pour toi.
    Cela dit, quand cet infirme du cogito est à court d’arguments, et c’est fréquent, il lance à tort et à travers : ’’Si t’as des coui... va le dire en face à...’’ etc... Mais non, surtout pas ! Quand je parle de Petikhon 1er, par exemple, tout le monde peut le lire, même sa saigneurie. Alors pourquoi aller le répéter au charismatique et flamboyant président-sauveur de Madagascar ?
    Pour sa part et sans le moindre doute, il s’en contrefiche. Pour la mienne, je n’ai absolument pas envie de croiser le regard vide de cet imbécile. En clair, nous n’avons rien à nous dire !
    Est-ce que je parle aux marionnettes, moi ? Est-ce que je supporte la présence des fomenteurs de coups d’Etat, moi ? Est-ce que je fréquente les petits trouillards qui se planquent chez l’ambassadeur quand d’autres vont se faire tuer ?

    PS - A Madagascar, n’étant pas totalement idiot, je reste prudent depuis plus de 30 ans. Mais sur le sol de France, l’ex-DJ (tout comme Ratsiraka) n’est qu’un Français ’’bi’’ parmi d’autres. Et il faudrait que je supporte un tête-à-tête avec ce jeune inculte ? Nous n’avons pas gardé les zébus ensemble, me semble-t-il.

    • 19 décembre 2020 à 15:40 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Dadabe

      ’’Besorongola’’ se faisait traiter de vieux par ’’Isandra’’. C’est assez amusant venant d’un pseudo au sexe indéterminé qui, selon moi, n’est pas celui d’une vraie femme. Tout au plus, s’agit-il d’un frère et d’une soeur, au moins l’un des deux vivant en France. ..

      Alors, évidemment, à défaut de toucher le RSA, sont très bienvenus les maigres subsides du papounet qui fit de louches affaires sous Ratsiraka puis fut ’’spolié’’ sous Ravalomanana. Le consortium ’’Isandra & C°’’ espère désormais se refaire une santé sous Rajoelina, histoire de changer la vieille Peugeot contre une bonne occase venant de La Réunion. Bon, on a les ambitions qu’on peut...

      Bonjour Dadabe,

      J’en étais arrivée aux mêmes conclusions que vous, Isandra est un consortium, ou plutôt une bande mafieuse, d’une famille dont un ou plusieurs membres vivent en France et certains à Madagougou.

      D’où ces constantes interventions et éruptions de jalousie envers les gasy expatriés en France, ce qu’ils auraient voulu être mais qu’ils ne sont pas. Probablement des travailleurs au noir en France qui se cachent de toute législation (ils ont l’habitude) et ceux qui sont à Madà rêvent de la vie des gasy qui ont réussi à l’étranger. La preuve c’est les quelques indices laissés par-ci par-là. Je cite comme exemples flagrants leur méconnaissance du fonctionnement des institutions françaises. Ils ignorent par exemple que ce ne sont pas seulement les français mais tout résident légal en France qui bénéficient de la sécurité sociale et du rsa - je me réfère à son post qui dit que son père ayant refusé la nationalité française, elle ne peut toucher le rsa - et dans un post d’il y a quelques mois, elle disait qu’ils n’ont pas besoin d’un emploi parce qu’ils se debrouillent par eux- mêmes.

      Cette mise au point faite, je vous souhaite un joyeux anniversaire entouré de ceux que vous aimez et de bonnes fêtes de fin d’année.

  • 19 décembre 2020 à 09:23 | Dadabe (#9116)

    Merci, petit papa Noël !

    L’autre jour, à la loterie EuroMillions, un Français tenant à conserver son anonymat (on le comprend !) a gagné la somme mirobolante de 200 millions d’euros, soit quelque 243 millions de dollars. L’homme avait simplement coché quelques cases...
    Mardi, à Madagascar, les Etats-Unis, via son ambassadeur Michael Pelletier, ont fait état de trois projets financés par l’USAID à hauteur de 100 millions de dollars. But avoué : lutter contre l’insécurité alimentaire à Madagascar.
    Tout cela est bien. Il est normal que les riches s’occupent un peu des pauvres. Il est surtout évident que les Etats-Unis, face aux menées chinoises et russes dans cette partie du monde, poussent leurs pions en achetant le roitelet malgache, non pas pour ses beaux yeux mais pour les intérêts américains. A ce propos, lire ou relire le billet de ’’Vohitra’’ du 15 décembre à 17h56.
    A noter qu’environ 4 dollars par tête, ce n’est pas trop cher payé. Cela dit, ne faudrait-il pas s’intéresser aussi à une autre insécurité : celle du bon usage des fonds alloués ? Question très gênante, je l’imagine volontiers et ’’Arsonist’’ comme ’’Kartell’’ ne se sont bien entendu pas privés de soulever ce lièvre bien connu dans les campagnes malgaches déforestées.
    De même, j’imagine volontiers l’embarras du président d’une République bananière se prenant pour un roi d’opérette mais contraint à mendier puis à remercier sans cesse le vazaha. Cela doit être un peu humiliant à la longue. Non ? Comme l’a bien dit ’’Elena’’, Madagascar est sous perfusion. Et j’ajoute que le traitement sera long, alors autant s’y faire... D’autant que certaines poches profondes, elles, vont beaucoup mieux se porter, merci petit papa Noël !

    PS - Je m’interroge : et si Petitkhon 1er jouait à EuroMillions ? 243 millions de dollars c’est tout de même mieux que 100. Mais peut-être n’est-il pas joueur, finalement... Quant à ’’Besorongola’’, en vérité l’ami, ’’dadabe’’ c’est bien mieux que ’’filoha’’, non ?

  • 19 décembre 2020 à 09:24 | Dadabe (#9116)

    Allez, du balai !

    Hier à 12h18, Isandra : ’’Ouah ! Quand on chasse le naturel, on revient au galop’’. Ben non, ’’on’’ ne revient pas au galop, c’est le naturel qui revient, parfois au petit trot, faut voir... Quand on prétend faire un peu d’esprit, Isandra, on s’en donne les moyens. Bon d’accord, ces moyens-là ne sont pas donnés à tout le monde. Dans ce cas, on se tait.
    Hier à 13h04, Isandra : ’’Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés". Et alors ? Je veux bien être jugé, moi ! Mais à condition que les autres le soient aussi... On fait comme ça ? Et, en attendant, je continuerai avec quelques camarades à juger que le régime de Petitkhon 1er nuit gravement à la santé d’une grosse vingtaine de millions de Malgaches. Ce qui commence à faire beaucoup...
    Hier à 17h22, Isandra : ’’...l’Etat garde la gestion des entreprises stratégiques, telles la Jirama, l’Air Mad, etc.’’. Ah bon ? Stratégiques, vraiment ? Deux entreprises en faillite, l’une sans électricité, l’autre sans avion ! A l’évidence, l’Etat malgache est un piètre gestionnaire.
    Hier à 18h28, Isandra : ’’Pourriez vous nous apporter ici les preuves de cette corruption généralisée sur laquelle Rajoelina est impliquée’’. Il est bien connu que les corrupteurs et les corrompus gardent toutes les preuves de leurs méfaits afin de les rendre publiques. A ce propos, auriez-vous des informations fraîches sur les ’’affaires’’ du papounet à Petitkhon 1er ? Ca doit être assez olé, olé, non ?
    Hier à 19h29, Isandra : ’’Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt’’ (citation vide de sens à la réflexion mais encore faut-il pouvoir réfléchir). Cela dit Isandra DOIT répondre. Alors peu importe que cela n’ait aucun rapport avec le propos de Ra-jao de 19h23 à qui cette ’’réponse’’ était destinée. A noter que cet adage d’origine chinoise est très utilisé par l’électorat de Marine Le Pen... On a les références qu’on peut, surtout lorsqu’on se dit qu’une bonne petite dictature, finalement, pourquoi pas ?
    Bref, ce n’est qu’une sélection du jour et c’est tous les jours la même chanson ! Et encore, je ne parle ici que des petites perles exprimées dans un français approximatif. J’ignore celles écrites en langue malgache (un mauvais malgache, selon ma tendre amie, mon fils et ma belle-fille, qui sont fatigués d’essayer de me traduire ce charabia). Du coup, je peux me reposer un peu. Ce n’est pas plus mal.

    PS - Tout à son bla-bla-bla systématique, le consortium ne se rend même plus compte qu’il passe son temps à desservir le régime de Petitkhon 1er. Ce n’est plus de la propagande c’est du roitelet-bashing de première ! A la place de l’ex-Dj, je ferais le ménage et le plus vite possible.

    • 19 décembre 2020 à 09:25 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bye, bye, les manichéens !

      Hé oui, sur ce forum, c’est blanc ou noir. Manichéen en quelque sorte. Bien tranché, bien xénophobe, bien malhonnête, bien pour ou contre, bien vieux ou alors très vieux, bien khon quoi. Certes, ’’Nez-Gros’’ se présente comme ’’producteur d’idées’’ mais on attend toujours une seule bonne idée. Prenons notre mal en patience !
      ’’Isandra’’ est dans une sorte de fuite en avant hystérique (la trouille des lendemains qui déchantent est insidieuse...), ’’Betokhon’’ se dit de ’’bonne foi’’ mais ferait mieux de surveiller son ’’foie’’ (Faut-il être ivre de khonnerie pour oser parler de ces Malgaches satisfaits de gagner 5.000 fmg par jour à Tana !!!).
      Enfin, ’’Saint-Augustin’’ tente de se mettre à la hauteur de son pseudo. C’est à dire qu’il se révèle manichéen en diable (si j’ose dire !) en balançant ceci à propos des Malgaches vivant andafy : ’’Bande d’hypocrites qui n’aiment pas leur pays !’’. C’est ce qu’on peut appeler l’art de la nuance... Bien entendu, ’’Yet another Rabe’’ et ’’Lé kopé’’ ont renvoyé ce saint-là (qu’on ne saurait voir...) à ses études.
      En passant, je rappellerai donc qu’Augustin d’Hippone (actuelle Annaba, en Algérie) fut un enfant plus ou moins berbère de moyenne condition sociale. Avant d’être sanctifié quelques siècles plus tard, il quitta son village natal pour la ’’punique’’ Carthage (actuelle Tunis) puis l’Afrique du Nord pour Rome et Milan afin d’achever ses études et, surtout, d’y vivre plus confortablement que dans son bled d’origine. L’émigré du Vème siècle après Jésus-Christ, trouva donc ’’andafy’’ une façon honorable de vivre. Cela fait, enfin converti au christianisme, le futur ’’Père de l’Eglise occidentale’’ revint sur le tard mourir auprès des siens. Etonnant, non, cette façon de quitter son pays qu’on n’aime pas au point d’y revenir mourir ? Question subsidiaire : Saint-Augustin était-il aussi un hypocrite ?

      PS - Bon, c’était mon dernier petit post ’’culturel’’ de l’année 2020. Un petit conseil tout de même : soyez un peu gentils et bienveillants. C’est le strict minimum syndical pour des chrétiens, non ?

    • 19 décembre 2020 à 10:12 | arsonist (#10169) répond à Dadabe

      Bonjour, Dadabe !
      C’est un plaisir, comme d’hab’, de vous lire.
      Les accusations de lâcheté que les deux foza de ce forum adressent aux expat’ en général,
      et à ceux qu’ils appellent de façon impropre "Andafy" en particulier
      sont de maladroits appels au secours :
      ces deux-là nous reprochent très souvent d’avoir quitté Mada, privant ainsi (selon eux) le pays de nos supposées compétences !

      Car ces deux foza savent fort bien que la première victime française de la covid-19 était un "Andafy" , médecin déjà à la retraite et qui avait repris bénévolement du service pour aider le personnel hospitalier dans sa ville en Île-de-France .
      Il y a de nombreux autres "Andafy" généreux dans leurs agissements en Métropole.
      Et leur grande discrétion n’a d’égale que leur efficacité.
      Si c’est cela être lâche ...

      Profitez bien du bonheur de vivre avec ceux que vous aimez et qui vous aiment, Dadabe !
      Et prenez bien soins de vous !

    • 19 décembre 2020 à 10:29 | elena (#3066) répond à Dadabe

      Encore merci Dadabe pour vos à propos... vivifiants. J’en profite pour vous souhaiter de belles fêtes de fin d’année en famille et en santé.. Et bonnes fêtes également à tous les contributeurs du forum, sans exception (..mes vieux relents chrétiens)

    • 19 décembre 2020 à 10:41 | elena (#3066) répond à Dadabe

      Oups, relents est trop fort, je voulais dire "mes beaux restes chrétiens" Pardon aux croyants sincères pour ce lapsus.

    • 19 décembre 2020 à 11:15 | arsonist (#10169) répond à Dadabe

      Les relents d’odeur de certains encens dans les églises peuvent ne pas être tout le temps désagréable !
      [C’est une litote]

    • 19 décembre 2020 à 11:30 | elena (#3066) répond à Dadabe

      ... et nous rappelle le sacré : Zanahary ou Andriamanitra ?

    • 19 décembre 2020 à 14:58 | Yet another Rabe (#4812) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe,

      Portez vous bien, et à l’orée de vos 70 printemps profitez de votre seconde jeunesse.

      C’est toujours un peu un discours convenu mais je souhaite à vous et vos proches, un joyeux Noël 2020 et une bonne et heureuse année 2021 :

      Santé d’abord, Bonheur, Prospérité à toute la famille.

      En ces temps d’incertitudes, dans tous les cas meilleurs vœux pour une meilleure année 2021.

      YaR

    • 20 décembre 2020 à 11:51 | kartell (#8302) répond à Dadabe

      @ Dadabe

      La limpidité de votre écriture donne à vos propos un air de jouvence faisant obstacle à un quotidien de charabia mêlé d’une cacographie qui fatigue celui qui penserait en apprendre mais qui déchante vite au déchiffrage des diatribes ou des dithyrambes de qui vous savez....
      Les égos inégaux se jaugent à coups de querelles de clocher dans des joutes de marchands de tapis, celui, tout au moins,sous lequel on a poussé toute la poussière des précédents quinquennats dans un luxe de brèves de comptoirs,qui ferait enflammer n’importe quel pilier de bar en s’écriant : « la tournée générale, c’est pour moi, mais en attente d’un futur mécène ! »....
      Il faut avouer que certains pseudos donnent le vertige mais pas celui accompagnant des dévers vertigineux mais d’une platitude d’une campagne hollandaise, sans relief !...
      On assiste dès lors au festival des grosses ficelles avec des propos tenus, dénués de toute consistance avec un recours outrancier aux tribunes copiées/ collées écrites par un journalisme de cour qui démontre à quel point cette société dégradée peut produire un tel panel de petits valets et de soubrettes, la voix de son maître et de son désir !..
      On pourrait en sourire sauf que l’instant est solennel, il faudrait balayer devant sa porte alors que l’on impose qu’un one man’show d’un « homme orchestre, » comme solde de tout débit tandis que certains regardent son doigt en se chamaillant pour connaître à l’avance la couleur du prochain chapeau de sortie du caméléon !...
      N’en jetons plus, la cour est pleine, la tronche du premier de la classe, sans diplôme est désormais sur tous les médias, « il est passait par ici, il repassera par là » mais lorsqu’on a dit cela, on a tout dit ou presque sauf pour ses courtisans qui perçoivent, eux seuls,le bout du tunnel en confondent sa sortie avec une impasse de plus en plus considérable...
      80% d’affamés, le constat accable les plus optimistes d’entre nous, mais semble réjouir des médias et les piètres télégraphistes du régime en fanfaronnant la manne inespérée, (parce que je le « veau » bien ?)étrange manière d’accommoder l’urgence dans cette incapacité persistante à réaliser pour cet état croupion une union nationale de la solidarité, cause quinquennale à géométrie variable d’un andafy éternellement repentant et bienveillant mais avec qui ?....
      « Indignez-vous ! »fut le slogan décapant des années 2010, aujourd’hui, il est devenu obsolète, caduc alors que tant d’eaux sales ont coulé sous les ponts ou sur les radiers, sa banalisation a fait son œuvre destructrice, plus rien ne nous surprendra, mais tout est affligeant avec, en invité surprise, ce Covid perturbateur, jusqu’au niveau des présidences qui encaissent et décaissent sans compter !..
      L’amertume prend du volume et de l’intensité à constater que la leçon donnée à la planète ne portera pas ses fruits d’une vulnérabilité qui va bien au-delà du discours politique convenu mettant à mal nos sociétés jugées hier à l’abri de toute pandémie sérieuse qui remet tout en cause ou presque ..
      La grenouille, qui voulait se faire plus grosse que le bœuf, a vécu, elle va devoir manger son chapeau, de quelle façon ?, c’est le seul intérêt de 2021, c’est bien maigre mais cela est en osmose avec l’actualité anxiogène du jour...
      Qu’attendre d’autres que nous ne sachions pas déjà ?’..
      Bon dimanche .

  • 19 décembre 2020 à 10:55 | nez_gros (#10715)

    C’est quoi cette ratatouille langagière : CONSEIL + FAMPIHAVANANA+malagasy,

    Gros le peuple de Madagascar n’est pas créole, où on le fait en langue de Madagascar, ou c’est en langue Française.

    Je rappelle que Madagascar est le seul pays d’Afrique, où la langue écrite est la plus évoluée...le Swahili après....

    Et c’est le seul apport positif de Ratsiraka...

    J’écris en Français, pour mieux dire à certains, et redire 20 fois qui ne comprennent pas la langue de Madagascar, que l’Ecole de Jules FERRY nous a apporté la soumission, et que c’est terminé ...

    Les européens et les Africains étaient de même niveau, il y avait même des apports intellectuels déterminants de la population noire, contribuant à l’évolution actuelle de l’humanité , mais c’est l’école de Jules Ferry qui a tout détruit, et nous as rendu vassalisés... économiquement, politiquement et culturellement... t’as capté ou pas gros

    Par contre mes œuvres intellectuelles je les écris tous en langue de Madagascar, c’est pour éviter le pillage, l’espionnage et surtout pour l’économie du pays... t’as capté ou pas gros

    • 19 décembre 2020 à 11:15 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      Nez-gros —Voulez vous signifier que le cannibalisme et l’esclavagisme africain d’avant Jules Ferry et Galliéni furent déterminants quant à l’évolution de l’humanité.Il faut reconnaitre que c’est aupres des africains que les européens ont réappris les valeurs de l’esclavage et cela a donné la traite atlantique et la colonisation des Amériques par des noirs africains.

    • 19 décembre 2020 à 12:15 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à nez_gros

      Pierre rouge,
      Toujours aussi complexée.

      Qu’est ce qui te fais croire que le cannibalisme n’existe pas en Europe et surtout que l’esclavage n’existe pas en
      Occident ?

      Encore un qui a loupé ses cours de 6e.

      La Grèce, Rome, Napoléon, les plantations dans les Antilles, l’esclavage moderne,le commerce triangulaire..

    • 19 décembre 2020 à 12:28 | ANTICASTE (#10704) répond à nez_gros

      Vatomena ,
      Tafiole sur le grill a raison l’esclavagisme existe encore en occident !
      De nombreux cas ont été relevés chez de riches familles "étrangères" qui apportaient avec eux leur
      " petits cousins ou cousines obligés" afin de les aider dans les taches ménagères quotidiennes !
      Chaque fois le même e modus operandi ou l’esclave est privé de ses papiers notamment de son passeport ! Certains cas ont été détectés à Paris , de grandes familles gasy !

    • 19 décembre 2020 à 12:42 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      La fu su kril __ Personne ignore que les iles Caraibes ont été peuplés d’esclaves noirs vendus aux Blancs par des africains noirs.Lesquels esclaves ont fait souche.Quant aux 17 millions d’esclaves noirs déportés par les arabes en Arabie ceux là n’ont pas fait souche.Ils étaient émasculés aussitot débarqués.S’il y a une importante colonie d’Afro- américains on ne trouve pas de colonies afro-yéménites.Il y a eu dans l’Antiquité des esclaves à Rome ou à Athènes. Mais l’esclavage n’était plus en cours depuis des siècles lorsque les navigateurs ,défricheurs des mers , ont rencontré en Afrique des sociétés encore esclavagistes .En 1895 ,c’est une société malgache esclavagiste que l’expédition française a découvert. Gallièni a mis fin à cette inhumanité.La Colonie a recruté d’ anciens esclaves dans les écoles ,dans les bureaux,dans les champs ,dans la police et l’armée.Les soldats de la Conquete ont meme épousé des femmes libérées de l’esclavage et ils ont fait souche.
      Aucun pays africain n’a aboli l’esclavage de son plein gré.L’abolition de l’esclavage est le seul fait des européens.

    • 19 décembre 2020 à 13:11 | lé kopé (#10607) répond à nez_gros

      Dada eb ,
      Egal à vous même , avec une perspicacité et une lucidité hors normes , vous rayonnez dans ce dédale d’absurdités et de pratiques mensongères . Je tiens surtout à mentionner votre réel attachement à notre Pays , par vos liens familiaux (compagne , enfants et belles familles et petits enfants), qui témoignent d’une générosité affective sans failles .Contrairement à certains , qui se trouvent tout d’un coup ,beaux et cons , quand ils débarquent au territoire des lémuriens, de par leurs Euros et cartes bancaires (il n’y a pas assez de Vazaha pour les femmes Malagasy), vous essayez de remonter le niveau , malheureusement inaccessible pour des gens frustrés , et en panne de neurones comme vous le dites si bien . En tout cas , l’Amour n’a pas de frontières , et ceux qui prônent la division , et le rejet de n’importe culture , se rejette lui même au fin fond de l’ignominie . Restez comme vous êtes pour le plus grand bonheur de votre famille , et ceux qui vous apprécient .Bonne fête , et que Dieu vous garde (si vous y croyez) , et toute l’humanité sans ...exception .Nous en en avons besoin pr les temps qui courent ."We trust in God".

    • 19 décembre 2020 à 13:34 | hafatse (#9818) répond à nez_gros

      Antic0aste, t’es vraiment qu’un sale kn.

      Lleha mahita angao raho mahazo daka ny darieranao. Tsy misy jery.

    • 19 décembre 2020 à 14:17 | vorona (#8254) répond à nez_gros

      "................mais c’est l’école de Jules Ferry qui a tout détruit, et nous as rendu vassalisés... économiquement, politiquement et culturellement... ............"
      Jusque vers le milieu du XIXème se pratiquait encore des sacrifices humains de compensation, de compensation certes mais des sacrifices quand même ! Mais ça c’était avant l’arrivée des livres de Jules (le Ferry pas l’autre) .

    • 19 décembre 2020 à 14:32 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @vatomena, l’esclavagisme ne peut pas exister chez le peuple Africain, généralement sedentaire...

      1)Les sédentaires ont tous déjà chez eux, ils ne vont pas attaquer l’autre, les nomades europeens, vivant dans des pays froids et moins riches naturellement sont obligés de se deplacer , et faire la guerre, et mettre quequ’un en esclavage... t’as capté ou pas ???
      2)le cannibalisme existait chez tout le peuple :

      - L’afrique c’est l’endocannibalisme , souvent funéraire, à très petite échelle

      - L’Europe et l’Asie l’Exocannibalisme souvent guerrier, pour impressionner l’ennemi,

      - l’exécution à la Gallieni lors de la colonisation
      - et les massacres durant le califat abbasides , ce n’est pas du cannibalisme , mais c’est du massacre de masse

      Pire L’hecatombe, sacrifice humaine à grande échelle a été pratiquée dans la Grèce antique....

    • 19 décembre 2020 à 14:48 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      Soyons clair Nez gros—les africains ont toujours été cannibales jusqu’au jour où la colonie a interdit aux africains de se manger entre eux .Je vous adresse tout spéciaement un document d’époque :

    • 19 décembre 2020 à 14:54 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      to nez gros___Comme chaque année au 20 Décembre la Réunion célébrera l’abolition de l’esclavage.Il y aura spectacle .Dans la rue on verra de pauvres noirs chargés de chaines pour nous rappeler les temps maudits de l’esclavage.Fort bien !-Mais pour démontrer l’universalité de l’esclavage dans les siècles passés , ,il convient aussi de montrer des européens entravés par des chaines. Il convient de se souvenir que les pirates barbaresques ont longtemps écumé la mer pour faire des razzias sur les rivages de l’Europe_.Les malheureux ainsi mis en captivité étaient émasculés pour devenir eunuques , embarqués comme galériens ou envoyés dans les mines jusqu’à ce que mort s’ensuive.. Au moment de la prise d’Alger ,c’est 50 000 esclaves qui seront libérés.Les historiens font peu de cas de cette traite des européens .C’est comme un oubli..
      Les esprits sont fixés sur la traite négrière ,sur la traite atlantique ou mascarienne. On a oublié la réalité de l’esclavage intra africain.Il y a des témoignages :

      "1831"—Rive droite de l’Oubangui

      témoignage d’un révérend père,—’’ On amène des esclaves sur le marché et celui qui ne peut s’acheter un esclave en entier achète seulement un morceau qu’il choisit à son goût,-S’il choisit un bras ,le client fait une marque longitudinale avec une sorte de craie blanche , et le propriétaire attend qu’un aure client choisisse un autre bras et lui fasse la meme marque ,Chacun choisit ainsi qui les bras qui les jambes qui la poitrine,-,lorsque tous les membres de l’esclave ont été ainsi maRqués on coupe lui tout simplement la tete ,Et ,le malheureux esclave est immédiatement dévoré sur place ,—Ces scènes sont atroces mais s’expliquent par la nécessité de satisfaire le plus respectable des besoins : la faim— !

      Instruit ainsi de cas d’anthropophagie de viande humaine Georges Clémenceau s’exclama ainsi : Mais si nous apportons avec la Civilisation l’interdiction du cannibalisme n’allons nous pas condamner ces gens à la famine

  • 19 décembre 2020 à 12:06 | ANTICASTE (#10704)

    PARTOUZES HOMO GEANTES AU VATICAN !

    Bon ca colle pas tout a fait avec le sujet du CFM ,mais a y regarder de plus près ,c’est aussi une histoire de décadence morale !
    https://l-express.ca/grande-majorite-et-variete-dhomosexuels-au-vatican/

    https://www.lepoint.fr/societe/exclusif-sodoma-le-livre-choc-sur-l-homosexualite-au-vatican-13-02-2019-2293213_23.php

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/homosexualite-comprehension-vatican_fr_5cb9a45ce4b068d795cb7842

    Bon ,il y plein d’autres sites qui en parlent ! Je précise que je n’ai rien contre les homosexuels ,on a le droit de se faire mettre par qui on veut !
    Chez les curés par contre ,malgré que ces pratiques ne soient pas nouvelles ,on sent les tiraillement entre le dogme et la vérité de ces choses là !
    Ah les curés ,surtout les cathos ,voila une espèces qu’il faut mettre au tableau des "en voie de disparition " !
    Le Vatican est une poudrière ,scandale financier de hauts vols ,scandales à répétition sur la pédophilie (pratiques qui existent pourtant depuis la création de cette institution )et maintenant scandale sur l’homosexualité des curés ! A noter que le port de la soutane ,sans sous vêtement ,est dextrement pratique dans les jeux sexuels de cette nature !

    D’aucuns annoncent même la disparition du christianisme ou au moins de la papauté pour 2028 !
    C’est la prophétie de saint Malachie
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Proph%C3%A9tie_de_saint_Malachie
    https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/archives-Pie-XII-vont-reveler-secrets-2020-03-01-1201081392
    https://www.lesoir.be/art/1098870/article/soirmag/soirmag-histoire/2016-01-20/francois-sera-dernier-pape

    Honnêtement c’est une tempête dans un vers d’eau ,le Vatican ,combien de division ? (josef staline)
    Ceux qui pense que l’église catholique et non le christianisme a ,été un un facteur de progrès humains doivent consulter toutes les dérives de cette institution depuis 2000 ans !
    En effet organisation a été un instrument de pouvoir mais pratiquement qu’aux services des puissants prédateurs !
    Donc sa disparition sera pour moi une bonne nouvelle !

    • 19 décembre 2020 à 12:50 | vatomena (#8391) répond à ANTICASTE

      Anti caste — Perso ,je suis amené à croire que ce sont les religions qui ont fondé les civilisations.
      En exemple ,la France qui se déchristianise perd son ame et devient Rien.J’en parle plus aisément que je ne suis pas un croyant

    • 19 décembre 2020 à 13:00 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Vatomena ,

      je n’ai rien contre les religions et je reconnais le rôle moteur et majeur du christianisme dans le civilisation occidentale !
      C’est en cela que je suis dépité de voir la décadence de l’institution catholique et donc du Vatican ,qui est incapable de se réformer depuis des siècles !
      La religion ,le dogme n’ont rien a voir dans cette histoire ,si ce n’est que leurs pérennités dépendent de Rome !

  • 19 décembre 2020 à 12:31 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Un peu de hors sujet pour commencer…

    « Soyez un peu gentils et bienveillants. C’est le strict minimum syndical pour des chrétiens, non ? » disait Dadabe…
    « ...mes vieux relents chrétiens, je voulais dire "mes beaux restes chrétiens" selon Elena…

    Ainsi, à ce que je puisse comprendre, mes deux amis cités supra aspirent à ce qu’il y ait une trêve dans les expressions des idées sur le forum, une sorte de paix des braves, avec l’air du temps, les fêtes de la fin de l’année, tout au moins durant la période entourant la célébration d’une fête chrétienne…

    Mon Zanahary, un Etre suprême, insaisissable, le créateur de l’univers, un esprit responsable de ce que l’homme en tant que sujet peine à comprendre, organisateur de la matière et source de vie, détenteur de la force suprême, vainqueur du diable et du mauvais sort, LUI, avait imposé, à travers les ancêtres Razana, de vivre paisiblement en profitant de la nature, et de la respecter, tout en s’organisant à ce qu’un ordre puisse exister, dans une harmonie de la vie en société, dans la justice et avec équité selon les efforts de chacun…en veillant à supporter les faibles, à encourager les paresseux à persévérer à valoriser la nature, et surtout, à ce que chacun puisse disposer de moyens pour subsister et rester en vie, et respectant la vie des autres…

    Oui, Mon Zanahary ordonne à ce qu’il y ait une vie meilleure et organisée, et du respect, dans la vie du présent, en instituant la primauté de la vie et de la santé, dans cette évolution inévitable vers le rapprochement progressif vers les Razana, ceux qui plus tard vont veiller à ce que la volonté de Zanahary soit respectée par les sujets qui profitent de la nature, de sa création…

    Et cette formation et structure de l’esprit avaient été mentionnés et conservés, et transmis, dans les traditions et œuvres historiques, depuis au moins quatre siècles sans interruption, et vécus dans les familles, depuis longtemps et maintenus même après l’apparition de l’écriture et l’arrivée de la lettre sacrée sur la terre de Zanahary…

    Et depuis, les lointains ancêtres de Dadabe et de Vatomena avaient débarqués en apportant l’histoire et les vécus ailleurs par un Lion de la vallée de la Judée, un leader barbu vivant parmi les peuples, un Chef de tribu courageux qui avait osé dénoncer et s’opposer ouvertement à l’ injustice sociale, les hypocrisies et les mensonges, ainsi que les filouteries, perpétrés par d’autres dirigeants de l’époque qui avaient excellés dans l’art de la prédation et l’accaparement des efforts des autres, à spolier et à maintenir dans la soumission le peuple dans la satisfaction de leurs cupidités…et en soulageant le malheur d’une société meurtrie et trompée…des pratiques de dirigeants manipulateurs et menteurs d’autrefois mais…actuellement remis au goût du jour par…un calife des tropiques…

    Et vous appelez maintenant à une trêve et une bienveillance alors que beaucoup parmi le peuple de Zanahary ne cessent actuellement de souffrir et vivre dans le malheur, supporter des menaces pressantes et subsistent affreusement dans la coercition, et deviennent la proie à des mensonges et autres humiliations et tromperies…comme à l’époque du Lion de la vallée de la Judée…LUI qui n’avait cessé de les dénoncer jusqu’à en payer de sa vie…

    Et cette trêve demandée, n’est-elle pas alors le signe de la perversion de l’enseignement de ce leader barbu d’autrefois qui avait persévéré jusqu’à la fin dans la dénonciation de l’injustice…

    Bonne journée quand même !

    • 19 décembre 2020 à 12:40 | bekily (#9403) répond à Vohitra

      pourquoi "tous chrétiens" ???
      j’aimais bien les sorciers de Ranavalona 1° !!!

    • 19 décembre 2020 à 13:53 | Dadabe (#9116) répond à Vohitra

      Doux Jésus...

      Je m’étais déconnecté avec l’intention de ne pas retourner sur ce forum avant d’avoir vécu mes premières heures de septuagénaire. Hé bien, c’est raté. Le post très intéressant de Vohitra m’a fait succomber (je ne résiste guère aux bonnes tentations...) et je vais donc apporter ma réponse...
      Tout d’abord, cher ’’Vohitra’’, je ne prône en rien une ’’trêve dans les expressions des idées sur le forum’’. Cela va de soi : que le débat perdure, du moins quand il existe ! En revanche, ’’une paix des braves’’, oui, pourquoi pas ? A condition qu’ils soient tous braves ces forumistes ce qui me semble fort improbable (suivez mon regard !)
      Qu’il s’agisse de croyances très anciennes, j’allais dire pré-chrétiennes, partagées par un peuple insulaire dévoué à son ’’Zanahary’’, ou qu’il s’agisse de l’enseignement d’un ’’leader barbu’’, cela m’importe à peu près autant que ma première paire de chaussettes. Agnostique je suis, agnostique je reste. D’ailleurs, j’ai un doute : pourquoi serait-il ’’barbu’’ votre ’’lider maximo’’ ? Si vous avez une photo...
      Bien entendu, et sans doute bien plus que vous ne sauriez le penser, j’éprouve moi aussi une vive compassion pour ceux qui souffrent. Ici et ailleurs. Mais, je m’empresse de tempérer : j’ai une conscience tout aussi vive de ma parfaite impuissance...
      Alors, inviter les uns et les autres à se montrer ’’gentils et bienveillants’’ durant une ou deux semaines me semble tout simplement poli et de bon aloi. Et cela n’est pas réservé aux chrétiens, bien évidemment. C’est que, comme on dit, l’occasion fait le larron (ce qui n’est pas une raison pour crucifier ce larron-là...). Et Noël me semble être une bonne occasion (même les musulmans se réjouissent de la naissance d’un grand prophète). Mais cela ne veut pas dire qu’on renonce au combat que la tradition prête à l’homme Jésus, encore moins qu’on se satisfait de ce qui serait une ’’perversion’’ du message christique ou de celui de Zanahary. Gare à la précipitation !
      Et puis, entre nous, à quoi bon évoquer ces lointains ’’ancêtres vazahas’’ qui auraient déboulé sur les Hautes Terres malgaches, tels Genghis Khan et ses féroces Mongols, pour asservir les doux et innocents Malgaches ? En passant, rappelons donc que ces Malgaches non-christianisés étaient pour certains de très fâcheux esclavagistes, depuis belle lurette. Sur ce point, ’’Vatomena’’ a parfaitement raison ! Ne chargez pas trop la bourrique : l’Occident en a certes beaucoup mais il n’a pas tous les torts.
      Allons, ’’Vohitra’’, vous savez bien que cette légende post-coloniale n’est pas l’histoire réelle vécue par votre peuple que vous défendez d’ailleurs avec une belle énergie. Ce que nul ne saurait vous reprocher.
      Je vous souhaite un peu de paix intérieure auprès ce ceux que vous aimez.

      PS - Bon, cette fois, je pars en vacances du forum. Mes petites souris ont la vengeance facile or elles prétendent avoir leur Dadabe pour elles seules durant ces congés un rien confinés... Mes amitiés à ’’Elena’’, ’’Arsonist’’ et ’’lé Kopé’’ qui, ce matin, m’ont témoigné un peu de gentillesse et beaucoup de bienveillance...

    • 19 décembre 2020 à 14:16 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Vohitra , Bonjour,
      Avant l’arrivée de toutes les incursions qui viennent d’ailleurs , je concède à la primauté de notre "Zanahary" et du respect que l’on concède à nos ancêtres . Rien qu’ au niveau de la gestion de notre patrimoine culturel et économique(Betsimitatatra) , mais aussi de notre environnement , nos valeureux aînés avaient une longueur d’avance face aux fameux détenteurs du savoir , qui voulaient leur inculquer leur spiritualité .Que ce soit l’écologie , mais aussi la gestion de la cité avec le Fokonolona , rien ne laisse aucun doute sur l’authenticité et la légitimité de leurs démarches .Mais cela ne nous empêche pas de nous inspirer des pratiques nouvelles qui nous aident à nous propulser dans la modernité , à condition que cela ne va pas à l’encontre de nos valeurs . C’est le fameux dilemme qui oppose jusqu’à nos jours ceux qui se retranchent dans "l’obscurantisme", et ceux qui s’engouffrent sans coup férir vers n’importe quel nouveau système. Bref , à mon avis (qui ne vaut que dalle), chacun a la liberté de choisir sa croyance , et tant que l’intérêt du grand nombre est préservé , nous devons nous plier à cette vision, car personne ne peut prétendre détenir la vérité .

    • 19 décembre 2020 à 14:21 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Portez-vous bien Dadabe, et partagez la joie de votre 70 ème anniversaire auprès de votre famille...

      Bonne vacances dans le confinement et...le couvre feu de 20 heure !

    • 19 décembre 2020 à 15:52 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Elena, Le Kopé, Bekily, bonjour à vous,

      Avant même la connaissance du contenu de la lettre sacrée, les Razambe avaient eu connaissance de l’existence du grand Zanahary, ce Andriamanitra Andriananahary de la conception de l’esprit purement Malagasy…et si l’ancien Testament parle de circoncision, les Razambe avaient déjà pratiqué le « famorana » ou le « fora zaza » longtemps avant même l’arrivée de la lettre sacrée…et les interdits de l’apport et consommation de la viande de porc dans les lieux sacrés…et le « tso-drano » avant même la connaissance de l’histoire de Jacob et Esaü…les respects envers les anciens avant même la connaissance des rôles tenus par les prêtres dans les lieux de culte de la livre sacrée…et oui, l’existence de personnes porteuses d’esprits maléfiques habités par le démon comme ces personnes guéries par le leader barbu du nouveau Testament…et la nécessité de subvenir et se préoccuper de l’alimentation de la population avant même la connaissance de l’histoire Abrahamique…et la connaissance de l’existence d’une autre vie après la mort des Razana avant même la connaissance du nouveau Testament…et ce qui est surprenant, même Nampoina qui n’avait jamais connu cette livre sacrée avait déjà intégré parmi les douze crimes punissables de la condamnation à mort le fait de dépouiller la veuve et les orphelins, une situation qu’on retrouve dans l’ancien Testament…

      Et il faudra faire la part des choses entre la foi et croyance en Zanahary, notre Dieu, et le respect envers les idoles…pour dire la différence entre révérence profonde et respect… comme la croyance ancrée profondément envers Zanahary et le respect envers les Razana…

      Et l’auteur de notre hymne national, un Pasteur de son état, avait cru bon d’y intégrer le nom et la puissance de notre Zanahary…à qui est confiée la responsabilité de veiller à la bénédiction de la terre des ancêtres Razana…

      Ce Zanahary qui se préoccupe, dans la relation de ses propres créations détenteurs d’esprits sains vis-à-vis de la nature, de la primauté de la vie dans le présent, de la sagesse et bienveillance dans le vécu, de se garder et de s’éloigner des mensonges et de l’injustice…

      Tandis qu’actuellement, il existe des prédicateurs qui enseignent aux autres de s’occuper à préparer, et se soucier de la vie après la mort…alors que ces prédicateurs et prophètes ne cessent de faire des accumulations de richesses et profiter du présent au détriment de ses disciples…

      Et notre Zanahary n’a jamais, à aucun moment, prôné l’impunité vis-à-vis des défaillants…A méditer…

      Bon après midi à vous !

  • 19 décembre 2020 à 12:42 | bekily (#9403)

    D’ailleurs Jésus , un SEMITE , devait ressembler plus à Ben Laden qu’à Errol Flyn , comme les Jésus des films américains (blond aux yeux bleux LOL)

  • 19 décembre 2020 à 12:53 | ANTICASTE (#10704)

    Vohitra,
    Culturellement et philosophiquement vous avez raison de revenir a vos racines religieuses !
    Pourtant ne croyez pas que cette "option" sur l’avenir vous évitera les combats a mener contre les forces du mal importées !
    Je vous sent un peu naïf sur cette question ,les grands meneurs religieux ou laïques n’excluent jamais la force ,si nécessaire !
    Le christianisme ,récupéré par les impérators romains, pour leurs propres besoins de dominations,il n’a réussit qu’a cause de cette raison !
    Je vous rappelle que votre peuple ne peut attendre des siècles une forme de révolution pacifique et locale !
    Le peuple doit être protéger contre les excès de votre caste prédatrice aujourd’hui et pas dans 3 siècles !
    Je reconnais votre raisonnement sur le fond mais l’action doit se faire maintenant ,il y a un stade ou votre peuple et votre culture n’existeront même plus !

  • 19 décembre 2020 à 13:27 | Isandra (#7070)

    Au nom de fihavanana, on les a amnistié.

    Après la victoire claire de pro-régime lors de sénatoriale, et aujourd’hui, cet renforcement de fihavanana, la stabilité politique s’installe vraiment à Madagascar, laquelle empêche du surgissement de la crise politique récurrente et destructrice de l’économie.

    C’est cette stabilité politique :

    - Qui favorise la planification économique,
    - Qui permet Le gouvernement de se concentrer pleinement sur les redressements économiques, et de mettre en place les réformes structurelles, etc.
    - Qui permet de soutenir la croissance rapide stable et long terme,
    - Qui permet d’atteindre nos objectifs, dont l’émergence de notre pays,...,

    Etc,

    • 19 décembre 2020 à 13:40 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Pffff,tissus de contre vérité comme dab !
      Toujours a bien exploiter le passé pour dresser des constats complaisant !
      Par contre vous projeter avec des idées claires jamis !
      Ce gouvernement va t-il rejoindre les thèses des économistes de la BM (et les autres) pour enfin lancer la machine productive de ce pays ,rien n’est moins sure avec des dirigeants corrompus constructeurs de piscines inutiles !

    • 19 décembre 2020 à 14:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      La stabilité politique (suite)

      Certains se posent la question, pourquoi ce pays est il l’un des pays pauvres du monde, alors que le pays n’a jamais connu des guerres civiles ?

      Même si nous n’avons jamais connu des guerres civiles même ampleur qu’on n’a pu trouver aux certains pays d’Afrique, Madagascar a connu des crises politique en répétition, qui ont détruit tous les acquis économiques et ont enfoncéles Malagasy dans le fonds de trou de la pauvreté.

      « La succession des crises politiques a marqué le pays. Ces événements "ont engendré une forte récession économique et une érosion de l’attractivité du pays, tout en ruinant les opportunités d’emplois et de revenus pour les ménages, détériorant ainsi les conditions de vie des populations, notamment les couches les plus vulnérables", selon la Banque Africaine de Développement (BAD).

    • 19 décembre 2020 à 14:12 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra ,
      Etonnant votre lucidité !
      Et qui retrouve ton au centre de cette instabilité politique ?
      Bien sur Ratsiraka ,Ravalo aussi et Andry Rajoel !
      J’insiste sur le fait que depuis 2009 ra 8 ne participe plus aux réjouissances et ne restent plus que les deux dictateurs que sont les associés mafieux Zoel et Didier appelé aussi le "ruineur de Madagascar"
      Bravo pour votre perspicacité !

  • 19 décembre 2020 à 13:47 | ANTICASTE (#10704)

    hafatse,
    Tu rejoins une de mes théories ou je disais qu’il faudrait installer des machines a botter le cul des incompétents sur les places des hauts quartiers de Tana !
    Nous sommes dans le même registre !
    M ais que me vaut tant d’hostilité ,serait tu catho homosexuel ?

  • 19 décembre 2020 à 14:03 | ANTICASTE (#10704)

    Hafatse,
    Que pense tu de l’alliance de ton charismatique leader chrétien ,néanmoins charlatan et corrompus, avec la bande d’athées et d’anciens communistes de Ratsiraka !
    Parce que tu vois les pédales de Rome ,il aiment pas trop ce genre de mariage contre nature ,même si eux même s’adonnent a la sodomie !
    Pour les insultes ,peut tu les faire en Français ,ce serait plus simple pour moi !

  • 19 décembre 2020 à 14:11 | Vohitra (#7654)

    Demande d’amnistie, demande de réparation…

    Et des responsabilités et titres ronflants…Commissaires de Réconciliation…

    Pour qu’il y ait amnistie, il faudrait d’abord qu’il y ait des délits commis, c’est logique, non ?

    Pour que quelqu’un puisse bénéficier d’une réparation, il faudra qu’il y ait une injustice vécue et connue, et prouvée…jusque là, c’est encore, je crois, dans le droit fil d’une compréhension partagée par tous !

    Mais d’abord, au bout de la chaîne de succession d’évènements, disons au début, quels étaient les délits perpétrés ?

    A ce sujet, il n’y a ni communication effective ni transparence ni partage d’informations au public…

    Et puisqu’on parle ici de la période de 2002 à 2009, il n’y a pas de doute là-dessus, c’était le prolongement de la crise postélectorale du 16 décembre 2001…opposant le flibustier et le laitier.

    A ce sujet, je partage entièrement les points de vue défendus par le Professeur Zafy Albert, disant qu’il est indispensable et impératif d’abord de rétablir et faire manifester la vérité, de faire jaillir du fin fond des rancœurs, légitimes ou non, les réalités profondes et réellement existantes à l’époque !

    Et inévitablement, la vérité sur le blocus à l’endroit d’Antananarivo imposé par le flibustier, par la mise en place de barrages tenus par des milices armées, et le dynamitage de ponts…ainsi que les exactions et brutalités commises par les forces militaires loyales au flibustier à l’endroit d’une partie de la population civile acquise au laitier dans les Provinces…devront apparaître au grand jour à la portée de l’opinion publique.

    Et là maintenant, ces prétendus Commissaires de Réconciliation, et des juges de la Cour Suprême, accordent de l’amnistie sans qu’il y ait manifestation de la vérité, et information de l’opinion publique sur les délits, supposés ou réels, perpétrés par ces amnistiés…
    Et là-dessus, Mr Maka Alphonse et son équipe de Commissaires, croient et espèrent que les contribuables vont refiler facilement des sous pour réparer les torts en faveurs de ces amnistiés…alors que les contribuables ne savent pas encore réellement les responsabilités de ces amnistiés durant cette crise politique…et encore, parmi les contribuables, il y en a des victimes des actes commis par ces amnistiés…

    La vérité d’abord, attention, on veut connaître la vraie, mais pas LA PRAVDA et ses pratiques mensongères…

  • 19 décembre 2020 à 14:40 | arsonist (#10169)

    Que ce soit bien clair !
    Il y a des Gasy , dont je fais partie [et des non-Gasy aussi] , qui ne veulent pas entendre parler de paix avec ceux qui asservissent et oppriment les populations gasy déjà miséreuses.
    Donc aucune paix possible, même temporaire ou passagère, avec Bokassa gasy et ses foza.
    Aucune concession .
    Aucune hypocrisie .

    • 19 décembre 2020 à 16:38 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,

      Cet homme se croit qu’il n’a pas l’air.

      Cette paix avec vous est elle déterminant pour l’avenir de ce régime et la suite de leur actions ?

      Non, sans ou avec leur vie reste la même.

      De toutes façons, personne n’a réclamée.

    • 19 décembre 2020 à 18:30 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Comprenne qui pourra ce post de la besileo foza femelle isandra.
      De toute façon : que je comprenne ou que je ne comprenne pas, pour moi il est hors de question de faire la paix avec les foza ; même une paix d’une minute !

    • 19 décembre 2020 à 19:00 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany.

      Quelqu’un vous l’a t il demandé ? Pourquoi les fozas ont ils besoin de faire la paix avec vous ?L’absence de cette paix empêche t elle ce régime de travailler et menace t elle l’avenir de fozas ?

      Mille fois Non, car vous ne servez rien pour ce pays.

    • 19 décembre 2020 à 19:18 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Est-ce que moi, arsonist, ai jamais demandé de dialoguer avec un(e) foza ?
      Les ennemis mortels des foza ne sont pas obligés de révéler les dégâts qu’ils provoquent aux intérêts des foza !
      Moins les foza en savent, mieux c’est.

    • 19 décembre 2020 à 19:27 | ANTICASTE (#10704) répond à arsonist

      Isandra
      Bien sur le foza se réclame du cépamafotisme et de l’impunité ,car ,ces gens là ne seraient responsable de rien !
      C’est tellement facile ,vos ancêtres se comportaient-ils ainsi ?
      Non bien sur ,eux peuvent arnaquer ,voler ,spolier, affamer le peuple pour la simple raison que l’on ne connait pas d’ailleurs !
      Je vois aussi ces attaques contre Jules Ferry ,je n’ai rien a faire du personnage ,mais le principe de l’éducation pour tous en gêneraient certains ?
      J’aimerais bien savoir pourquoi ?

  • 19 décembre 2020 à 17:23 | ANTICASTE (#10704)

    Quand je lis ces palabres interminables sur le bien fondé des choses ,sur l’éthique et la justice qui devrait etre accordée au malfaisants de ce pays je reste sans voix !
    Pendant ce temps des millions de gens souffrent de malnutrition et beaucoup d’autres ont véritablement une vie très difficile et ou ils doivent se battre quotidiennement pour le minimum c’est hallucinant ses psalmodies sans fin sur la tempérance !
    Moi à ce moment là je me dresse contre les oppresseurs les armes a la main et je combat de toutes mes forces !
    Que faut-il attendre de plus ,un génocide ,des millions de morts de faim ?
    Tous cela pour ménager un soit disant art de vivre local ,qui de toutes les manières n’existera plus jamais si tenté qu’il est existé un jour !
    Je perçois également cette volonté de protéger l’infime minorité qui vivait bien avant et qui veut conserver ses privilèges !
    Non et non et je parle en tant qu’humain de cette planète ,cela ne doit pas, les prédateurs actuels et passés doivent être pourchassés et jugés ,qu’ils appartiennent a tel ou tel ethnie n’a pas d’importance ,il faut sévir et vite !
    La colère du peuple ,un jour ou l’autre et si rien n’est fait ,vous petera a la gueule et cela sera normal ! Laisser un peuple crever comme certain le font actuellement aura forcément des conséquences violentes ,nous ne sommes plus il y a 150 ans avec 3 millions d’habitants et des voix de communications et d’informations inexistantes !
    Un jour le feu prendra quelque part et ce n’est pas une armée de 30 000 hommes complètement désorganisée et sous équipée qui vous protégera !

    Aux armes citoyens !
    J

    • 20 décembre 2020 à 11:24 | spliff (#5871) répond à ANTICASTE

      « Moi à ce moment là je me dresse contre les oppresseurs les armes a la main et je combat de toutes mes forces ! »

      Ah bon ?.... c’est ce que vous faites maintenant ?

      Parlez-en à ceux qui se sont réellement engagé fusil à la main pensant défendre des « causes » authentiques pour se rendre compte trop tard qu’ils n’étaient que la pute de telle ou telle faction qui n’a fait que se gaver sur leur dos pour après les laisser crever de leur PTSD comme des m.rdes... exemple malgache plus récent : 2009...Si aujourd’hui, d’où vous êtes, vous croyez encore à ce genre de conneries, c’est votre problème...

      Mais au moins, regardez-vous jouer au robin des bois en plastique depuis votre clavier en sachant ne pas risquer une seule goutte de votre propre sang, tout en encourageant des affamés en guenilles à aller se faire trouer face à un pouvoir qui verrouille la force de A à Z .... que croyez-vous qu’un tel scénario donnerait ? Doit-on imaginer que vous seriez alors bien au chaud sur mt à distribuer les bons et les mauvais points ?

      Y a mieux à faire pour dégager la vermine...

  • 19 décembre 2020 à 17:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    Fampihavanana, réconciliation est une arme politique indispensable pour mettre fin à une crise dont les origines sont très bien connus dans le pays et aucun leader politique malgache ne peut prétendre l’ignorer et s’en lave les mains :

    - une tripatouillage de la Constitution du pays, provocant la colère des opposants et leurs partisans, la réponse du pouvoir est la répression ;

    - l’absence des processus électoraux qui conduit inéluctablement le pays vers une crise post-électorale.

    L’alternance au pouvoir serait presque impossible, en tout cas, si alternance existait, le nouveau pouvoir ne survivrait pas à la crise.

    Les conséquences sont très connues :

    - une crise politique interminable qui rend le pays ingouvernable, provoquant une crise économique, aggravant le chômage, mécaniquement, appauvrissant les citoyens ;

    - fragilisation de la souveraineté du pays ;

    - l’Etat et les Institutions se fragilisent.

    - et les rapports entre le pays et les autres pays et les Institutions politiques et financières internationales ne sont plus des rapports amicaux, entre un pays indépendant et des partenaires qui coopèrent, mais pour empêcher l’économie du pays de s’effondrer et de sombrer dans la misère.

    Bref, pour éviter une désintégration du pays.

    On peut citer ce que tout le monde connaît bien, quelques conséquences d’une crise politique et une constitutionnelle durables et récurrentes :

    - L’Etat malgache est incapable de venir immédiatement pour apporter des aides massifs au Sud du pays et ses millions des personnes victimes de la famine et souvent il faut que ces pauvres gens fassent une dizaine de kms pour trouver de l’eau ;

    - le niveau de vie ne fait que baisser et les prix des denrées alimentaires ne font qu’augmenter ;

    - l’insécurité s’aggrave ;

    - et enfin, l’Etat n’est plus du tout capable de conduire le moindre investissement.

    Par ailleurs, le moindre petit investissement de l’Etat, les gouvernants le crient sur le toit, ils s’expriment et font presque croire qu’ils le sortent de leur poches, qu’il faut les admirer, les applaudir et les remercier !

    Bref, il est évident que la réconciliation, « ny Fampihavana » est importante.

    Ce n’est toutefois pas quelque chose de facile. C’est complexe, longue et fragile. Quand on voit comment la réconciliation des européens et des américains ne sont toujours pas tout à fait achevées après les guerres, on peut bien être optimiste pour Madagascar.

    Les premiers objectifs à mon sens, c’est de rendre le pays gouvernable, mettre en place des processus électoraux solides et bien évidement, et solidifier l’Etat et les Institutions.

    Autrement dit, des objectifs dans lesquels, qu’à la base, tous les Malgaches souhaitent finalement que leur pays en détienne et d’une manière permanente et durable :

    - c’est tout simplement la « démocratie ».

    À Madagascar, jusqu’ici, les citoyens élisent des représentants qui exercent le pouvoir.

    Quand tout cela est en place, je pense que la suite logique serait mécaniquement comment développer efficacement et rapidement le pays.

    La solidité de l’Etat, des Institutions et des processus électoraux d’un pays séduisent les entreprises privées et les investisseurs sérieux, pas besoin d’un grand discours, ils viennent.

  • 19 décembre 2020 à 18:25 | nez_gros (#10715)

    @Dadabe, t’as 70ans ?OK boomer ! je comprends mieux maintenant, t’as pas connu la guerre
    - t’as grandi avec les chansons de Johnny
    - tu faisais le malin en mai 68
    - tu fumais la marujana peace and love à Woodstock 69
    consequences :
    - tu écoute toujours ta musique sur CD
    - tu regardes tes films au Cinéma
    - Et génération tu n’est pas raciste, mais passionnément HUMANISTE -PROTECTEUR-CONDESCENDANT

    Mon grand-PA qui a libéré la France, mais déçu de DE GAULE , disait que la génération qui n’a pas connu la guerre, dont leurs pays l’ont gagné est une génération le plus nombriliste-condescendant et chauvin de tout le temps ... et il n’a pas tord

    • 19 décembre 2020 à 18:54 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      lu et approuvé—nez gros— la guerre aura trempé le caractère du père mais pas celui du fils,l’enfant de la paix pour qui le père a reconstruit la Cité...

    • 19 décembre 2020 à 22:26 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      ah !la langue de marquise de Rambouillet et ses salons littéraires parisiens... ma secrétaire m’a dit qu’il faut écrire tort mais pas tord (verbe tordre), désolé dadabe !

  • 19 décembre 2020 à 19:25 | Isandra (#7070)

    Pendant ce temps, par suite de cette stabilité politique dans notre pays, l’argent ne cesse de pleuvoir. C’est vraiment une pluie torrentielle des financements cette semaine :

    - On sait, aujourd’hui que la BAD a approuvé le financement de 43 millions de dollars pour financer la deuxième phase du projet de transport d’électricité,

    - Hier, 100 Millions de la BM pour financer les projets dans le Sud,

    - Avant hier, 33 Millions de l’IDA pour aider le secteur touristique,

    - Lundi, 100 Millions des Américains,

    Un pays est comme un bateau, plus il est stable, plus les gens ont confiance à l’équipage,...

    • 19 décembre 2020 à 20:41 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      c vraiment du portenawak, et puis quoi encore, d’autres délires stp ? ah le rire 😄😆😅😂🤣😭

  • 19 décembre 2020 à 20:37 | arsonist (#10169)

    Le "fihavanana" et ses dérivés (comme le "fampihavanana") sont des règles de vie qui avaient jadis structuré la vie au quotidien des habitants du royaume de l’Imerina.

    Le "fihavanana" était si efficace à tel point que, même plus d’un siècle après sa disparition des règles de vie officielles écrites en vigueur actuellement, certains en parlent toujours sans savoir exactement de quoi il s’agit réellement et pour de vrai.

    Voici un extrait du texte [mis en haut de la page 437 de "Takelaka notsongaina", vol 2] rédigé par Siméon Rajaona, servant d’introduction au discours-exposé fait par Mboasalama à Andohalo et dont le sujet est le "firaisan-kina et le fihavanana".
    Après ces quelques lignes en haut de ladite page suit évidemment le texte du discours-exposé de Mboasalama.

    Siméon a écrit :
    "Mba hampiadana ny vahoaka dia tsy maintsy manjaka ao aminy ny firaisan-kina sy ny fihavanana. Inona no isehoan’ny firaisan-kina ary inona no fototra iorenan’ny fihavanana ? Ny kabary tao Andohalo, nataony tamin’Imerina enin-toko, no ahitantsika ny valin’izany fanontaniana izany."

    Donc, si l’envie de savoir ce qu’est le "fihavanana" tel que nos ancêtres l’avaient vécu vous prend, vous savez où aller.

    L’autre très importante règle de vie pratiquée dans le royaume de l’Imerina en ces temps-là est le fokonolona [je n’ai pas dit "fokontany"] .
    Vous trouvez aussi le texte fondateur du fokonolona dans le même manuel à la page 426.

    Je me demande qui sont les abrutis qui ont inventé le vocable "fokontany" dans les années 1970 ? C’était un coup qui allait faire perdre les idées de base du concept fokonolona. Nous en constatons maintenant les dégâts causés par cette regrettable confusion dans l’esprit des Gasy.

    • 19 décembre 2020 à 21:12 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Je me demande si nous avons bien analysé notre Histoire.
      Nous avons des textes et récits de notre Histoire.
      Mais il me semble qu’il nous manque cruellement le volet analytique.

      Une question me revient souvent dans l’esprit :
      "est-ce que le "suivisme" par Lehidama de certaines idées de base introduites par les Anglais n’étaient pas le début du commencement du regrettable déclin du royaume de l’Imerina ?
      Du vivant de Lehidama les Merina notables, malgré leurs oppositions à certaines décisions de Lehidama, se tenaient tranquilles. Peut-être uniquement par respect aux paroles qu’ils avaient données à Mboasalama : ne pas faire du tort à Lehidama.
      Mais dès que celui-ci mourut il n’y avait plus de retenue de la part des Merina notables, autrefois soutiens de Mboasalama.
      Les luttes pour le pouvoir avaient atteint un degré excessif. À tel point que, rongés par le remords peut-être, les Tsimahafotsy abandonnaient définitivement leurs tours de prendre la Primature alternativement avec les Tsimiamboholahy. Faisant ainsi le lit et le bonheur de l’abruti Rainilaiarivony.
      Et nous connaissons la suite.

  • 19 décembre 2020 à 23:00 | Shalom (#2831)

    Satria i arsonist miresaka ny momba ny fitondrana teto Imerina ka mampatsiahy ahy tantara iray.
    Ny fianakavianay dia tsy mba mandihy izany, asa na fady na ahoana fa tsy mahazo mandihy fotsiny izao. Izaho manokana moa tsy mba nametra-panotaniana mihitsy hoe inona ny antony fa dia nekeko izany ary hatramin’izay niainako aho dia tsy mbola nandihy mihitsy.
    Inona no tiana havoitra amin’io resaka dihy io ?
    Fahiny teto Imerina dia fady ho an’ny Andriamanjaka ny mandihy : ny Andriamanjaka tsy mandihy fa andihizana.
    Mbola fahiny ihany koa dia nisy ireo antsoina hoe Antehiroka teto Imerina (taranany i Tlhy Andriamanjato Richard). Ny Antehiroka dia toa ireny antsoina hoe "pretra" angaha raha tsorina ny andraikiny teto amin’ny fanjakana Merina.

    Ohatra tamin’ny andraikitr’izy ireo ny famorana ny zanak’Andriana, ny fanomezan-tso-drano rehefa misy lafin-kasa tian’ny Andriamanjaka atao. Mbola ireo Antehiroka ireo ihany no hany afaka mampiakatra ny fitaovana hanorenana ny Lapa teny Anatirova. Mampakatra hoy aho fa tsy mamatsy, ny famatsiana dia efa voatsinjara araka ny taranaka sy ny trano teto Imerina.

    Dihy anefa no noresahiko voalohany ary nivadika ho ny momba ny Antehiroka.
    Misy hifandraisany tokoa ireo ary indrindra ny fanamarinana nolazain’i arsonist etsy ambony milaza hoe "l’abruti Rainilaiarivony" izay praiminisitra farany.
    F’inona tokoa no nitranga ?

    Ny andro FANDROANA farany fony naha-Mpanjaka an-dRazafindrahety dia nisy izao toe-javatra izao. Asa na ravon’ny hafaliana loatra ny Mpanjakavavy satria nisy ny mpitsoka mozika nanotrona izany andro izany, fa rehefa vita ny Fandroana dia iny Razafindrahety fa nidina teo anaty vahoaka ary nanomboka nandihy niaraka tamin’ny vahoaka.

    Raiki-tahotra ny Antehiroka nahita izany ka nampilaza ny Mpanjaka fa fady azy anie ny mandihy indrindra moa fa andro Fandroana izao, tokony hatsahany eo noho eo izao ataony izao sao MITONDRA LOZA HO AN’NY FANJAKANA.

    Nanao ny lohany Razafindrahety no sady namporisihan-dRainilaiarivony ka dia mbola nandihy ihany.
    Tapitra teo ve ny tantara ? Tapitra tokoa satria fotoana vitsy taorian’io, nasain-dRazanakombana (raiben’ny Fianakaviana Ranjeva) natsangana ny saina fotsy teny Anatirova : resin’ny frantsay ny Fanjakana Merina.
    Ankehitriny : mpitondra mpampandihy fitombenana no mitondra ary sahy nanota-fady ny Rova, ho resy indray ve isika ka ho lasan’ny vahiny ny tanintsika ?

    • 20 décembre 2020 à 00:22 | arsonist (#10169) répond à Shalom

      Fantatro ihany ny Tantaran’ny Antehiroka.
      Mpitàna ny sampin’ny Andriamanjaka no isan’ny andraikitra maron’izy ireo.
      Mialoha lalana ny Andriamanjaka ny Antehiroka sy ny sampy rehefa mivoaka ny lapa izy.
      Nalain’i Deba tahaka izany tamin’izy filoha.
      Ka izay Frank mipetraka teny Ambohimanarina izay no nataon’i Deba mpialoha lalana azy alohan’ny hidirany izay toerana anaovany valan-dresaka amin’ny mpanao gazety.
      Fantatro tsara i Frank, satria iray kilasy tao amin’ny lycée J-J Rabearivelo izahay.
      Fantapantatro ihany ny momba ny Andranoro.
      Fa momba ny Tantaran’Imerina sy ny Andriamanjaka kosa dia angamba ankaotr’izay historiens professionnels dia vitsy dia vitsy no mahalala mihaotra izay fantatro.
      Tsy dia milaza zavatra betsaka ankaotr’ireo aho, satria mijoro ho fahavalo mandramatin’i Bokassa gasy sy izay rehetra mpomba azy aho.

    • 20 décembre 2020 à 13:08 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Mazava izao, hay rizareo no fady dihy ko ny Malagasy mifety no henjehina fatratra.

      Izay no hanaovako hoe misy vondron’olona mivanalavitra be amin’ ny maro an’isa eto.

  • 20 décembre 2020 à 03:10 | Rainingory (#11012)

    Madagascar : un pays d’aéroports… en devenir ?
    OU
    Comment un contrat de rénovation a été contracté par le précédent régime pour se retrouver en situation de crise aujourd’hui ?

    https://journaldeleconomie.com/2020/12/19/madagascar-un-pays-daeroports-en-devenir/

  • 20 décembre 2020 à 11:10 | Besorongola (#10635)

    DIEU PARMI NOUS !

    Les cadeaux, les friandises, les lumières et les étoiles pendant la fête de Noël sont à l’image des Rois Mages qui étaient venus se prosterner devant ce nouveau né ainsi que la scène de La Nativité décrite dans la Bible.

    Qui étaient les Rois mages qui deviennent alors Melchior, Gaspard et Balthazar aujourd’hui et ont-ils seulement existé entre deux parts de galette des Rois ? Penchons nous sur l’histoire de ces mystérieux bienfaiteurs dont l’origine se perd dans la nuit des temps.

    On trouve le récit de l’Épiphanie dans l’évangile de Matthieu qui évoque l’histoire de ces mages venus d’Orient, guidés par une étoile jusqu’à l’étable où Marie venait de donner naissance à Jésus. Dans le Nouveau Testament, il n’est nullement fait mention du prénom des mages, ni même de leur nombre. "Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe", écrit simplement Matthieu. Si l’on associe aujourd’hui l’Épiphanie à la galette des rois, l’histoire de cette fête et ces trois mystérieux symboles est beaucoup plus complexe qu’elle n’y paraît.

    Qui étaient alors les Rois mages ?

    Lorsqu’on s’intéresse à l’histoire des Rois mages, on réalise que non seulement ces hommes n’étaient pas trois... mais qu’ils n’étaient probablement pas rois non plus. Au fil des siècles et des écrits, des sources successives ont façonné leur légende. Pour certains, les mages étaient deux, pour d’autres douze. Les historiens s’accordent toutefois sur un point : si on a un temps pensé que les mages étaient juifs, ils étaient plus vraisemblablement originaires de Perse l’actuel Iran et. Selon la Chronique de Zuqnin, récit rédigé en syriaque au VIIIe siècle, les Rois mages auraient fondé l’Église de Perse l’actuel Iran et Irak après leur expédition à Bethléem. L’explorateur Marco Polo raconte justement dans son "Livre des merveilles du monde" avoir vu la tombe des Rois mages dans la ville de Saba, en Perse. "Leurs corps sont toujours entiers, avec leurs cheveux et leur barbe", écrit le marchand italien. Ce n’est qu’au VIe siècle que la tradition leur donne un prénom. Les mages deviennent alors Melchior, Balhazard

    Selon la Revue Toute l’Europe, Noël ne date pas d’hier ! Célébrant en France le jour de la naissance du Christ, le 25 décembre, Noël a avant tout une origine païenne !

    Comment cette fête s’est développée au fil des siècles pour devenir incontournable dans l’ensemble de l’Europe et dans le monde ?

    Une fête aux origines païennes, les historiens s’accordent à reconnaître que, bien avant l’époque romaine, on fêtait en Europe, à la fin du mois de décembre, la renaissance tant attendue de la nature et l’espérance de vie nouvelle lors du solstice d’hiver.

    Mais en revanche, il n’y a aucune précision sur les cérémonies qui se déroulaient à cette époque.

    Pour la religion chrétienne, la fête de Noël n’existait pas. Ce n’est qu’à partir du IIe siècle, que l’Eglise recherche la date précise de la naissance du Christ. La date du 25 décembre fut fixée vers l’année 300 par Rome, afin de christianiser les rites issus de la culture populaire. Ainsi, était-il plus facile de convertir la population au christianisme en se fondant sur les traditions profanes.

    Les origines du mot Noël
    Les origines du mot Noël sont diverses et controversées. Un peu partout en Europe, le terme a pris des couleurs différentes : Noël en France, Natale en Italie, Natal au Portugal, Navidad en Espagne.

    Certains étymologistes affirment que ce mot pourrait venir du latin natalis dies, qui signifie "jour de naissance".

    D’autres prétendent que les origines de Noël sont gauloises. Le terme "Noël" aurait pour étymologie deux mots gaulois noio (nouveau) et hel (soleil).

    Au Moyen-Âge, Noël était le cri de joie poussé par le peuple à l’arrivée d’un heureux événement.

    Comme toujours, les grandes fêtes religieuses chrétiennes et les fêtes païennes se superposent et s’entremêlent, il est donc difficile de retrouver les origines exactes du mot Noël. D’autant plus que le terme Noël n’est pas utilisé dans certains pays tels que la Grande Bretagne et l’Allemagne qui parlent de "messe du Christ" (Christmas) pour désigner ce jour. De même, dans les pays scandinaves, Noël se traduit par le mot Jul.

    L’extension de la fête de Noël dans toute l’Europe
    Avec l’expansion du christianisme, la célébration de Noël s’est de plus en plus introduite dans les mœurs des Européens. La fête de Noël s’est répandue progressivement en Europe et a été célébrée dès le Ve siècle en Irlande, au VIIe siècle en Angleterre, et au VIIIe siècle en Allemagne.

    Aux XVIIIe et XIXe siècles, l’échange des cadeaux est devenu une coutume, symbolisant les présents que les Rois mages offraient à Jésus.

    L’origine du Père Noël
    Le Père Noël est inspiré du personnage de Saint Nicolas. D’ailleurs, il présente la même symbolique que ce dernier : longue barbe blanche, la mitre qui est devenue un bonnet de fourrure…Des rennes attelés à un traîneau le suivent pendant ses voyages. Saint Nicolas, lui voyageait sur le dos d’un âne.

    Pour les Américains, Saint Nicolas est Sinter Klaas qui devint Santa Claus. En Allemagne il se nomme Santa Klaus.

    Avant de se propager en Europe, le personnage Saint Nicolas a été importé aux Etats-Unis au XVIIe siècle par des immigrés allemands ou hollandais, où il aurait pris une ampleur commerciale, subi des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en Père Noël qu’on connaît actuellement. Il prit une image très conviviale et festive. Il serait ensuite revenu en Europe.

    • 20 décembre 2020 à 11:12 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      AUJOURD’HUI VOUS EST NÉ UN SAUVEUR…

      Le mot Nativité (avec une majuscule et sans précision supplémentaire) désigne principalement la naissance à Bethléem de Jésus de Nazareth. La date de cette naissance marque l’année origine du calendrier grégorien, qui fait aujourd’hui référence dans la majeure partie du monde. La Nativité est célébrée le 25 décembre par les catholiques et correspond à l’acception chrétienne de la fête de Noël.
      AUJOURD’HUI VOUS EST NÉ UN SAUVEUR…
      " Voici que je viens vous annoncer une bonne nouvelle, une grande joie pour tout le peuple : " Aujourd’hui vous est né un Sauveur… " Et soudain la nuit resplendit de lumière. Les bergers réveillés par l’ange entendent le message de paix et de joie… "

      Cette bonne nouvelle, cette grande joie, nous l’accueillons en cette nuit de Noël, dans la lumière de la Cathédrale : la nouvelle Cathédrale d’Evry. Posée comme une nouveauté au coeur de la jeune Cité d’Evry, elle nous parle de la nouveauté du message. Maison de Dieu au milieu des hommes et maison de son peuple, elle nous parle de l’Incarnation de Dieu. Elle ouvre ses portes à tous, sans distinction. Elle rassemble par-delà tous les clivages raciaux et culturels, idéologiques et politiques. Elle sert l’alliance de Dieu avec chacun et le Peuple tout entier. Elle permet à l’homme de s’ouvrir à autre chose que l’argent et le pouvoir. Elle est l’image du service. Elle est le lieu symbolique et réel de l’universalité et de l’unité du Peuple. Ce qui la fit naître, c’est le mystère de Noël, le mystère de l’Emmanuel, " Dieu avec nous ", Jésus-Christ.

      Le Peuple qu’elle rassemble reconnaît ses propres infidélités et faiblesses. Il en demande pardon. Mais il sait, et c’est la nouveauté du message de Noël, que cette reconnaissance et ce pardon le rendent capable de se montrer à l’égard de ses frères, plein d’amour et de miséricorde, à l’image de Dieu qui vient. Il sait que le chômage, que le désir du chacun pour soi et le rejet de l’étranger, que les appétits de violence et la guerre, ne sont pas une fatalité. Le Peuple rassemblé se sent appelé à devenir un Peuple ardent à faire le bien, un Peuple serviteur de tous, un Peuple du partage, un Peuple solidaire. Dans la joie, il célèbre le Salut, la victoire de l’Amour sur la violence, le mensonge, la haine, sur la mort. L’Amour, seule force de frappe de l’Eglise.

      C’est ainsi, par un Peuple rassemblé et purifié, que Noël nous révèle la grâce du Salut par Jésus-Christ. Il éclaire le monde d’une lumière nouvelle. Il donne dimension d’éternité à toutes les aspirations, à la justice et à la paix, à la liberté et à la fraternité.

      01 En ces jours-là, parut un édit de l’empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre –

      02 ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. –

      03 Et tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville d’origine.

      04 Joseph, lui aussi, monta de Galilée, depuis la ville de Nazareth, vers la Judée, jusqu’à la ville de David appelée Bethléem. Il était en effet de la maison et de la lignée de David.

      05 Il venait se faire recenser avec Marie, qui lui avait été accordée en mariage et qui était enceinte.

      06 Or, pendant qu’ils étaient là, le temps où elle devait enfanter fut accompli.

      07 Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune.

      08 Dans la même région, il y avait des bergers qui vivaient dehors et passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux.

      09 L’ange du Seigneur se présenta devant eux, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d’une grande crainte.

      10 Alors l’ange leur dit : « Ne craignez pas, car voici que je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple :

      11 Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur....

      Le climat en Israël
      - L’hiver, entre novembre et mars, qui peut être très froid avec des chutes de neige dans certaines régions. - L’été, d’avril à octobre, très chaud, avec des nuits froides dans les régions désertiques. Il fait doux sur la côte en toutes saisons.
      Ainsi nous pouvons conclure que les Bergers à qui l’Ange a annoncé LA BONNE NOUVELLE ne pouvaient pas DORMIR DEHORS le mois de Decembre. La date exacte de la naissance du Chirst ne pouvait être qu’en saison chaude, c’est à dire entre Avril et Octobre mais cela n’a pas beaucoup d’importance car l’essentiel est que LA SAUVEUR DE L’HUMANITÉ qui est aussi appelé EMMANUEL qui veut dire DIEU PARMI NOUS est devenu une réalité.
      Depuis toujours les hommes sont à la recherche de tous les moyens religieux possibles pour SE RAPPROCHER DE DIEU mais Dieu a son plan : Lui même est descendu parmi nous en prenant un aspect humain c’est JÉSUS LE CHRIST ou CELUI QUI A ÉTÉ CHOISI ET OINT POUR NOUS SAUVER. !

  • 20 décembre 2020 à 11:27 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Vanimpotoana fieritreretana sy fandinihina ny lasa sy ny tantara tokoa izao manoloana ny zavamitranga sy ny voina tsy mitsahatra miseho eto amin’ny Firenena sy ny fiarahamonina, ary heverina fa tokony hisarika ho any amin’ny fisintonana anatra sy fahendrena, ka ho tonga any amin’ny fandraisana andraikitra mba hisorohana ny tsy hitohizan’ny voina sy ny antambo manjo ny Malagasy ankehitriny…

    Eto dia manolotra sahady ny fialantsiny, miala fondro ary miala satroka sy miala salohy fito aminareo raha toa ka misy ny tohina amin’izay hosoratana etoana, fa noraisina ho adidy ny manambara, heverina ho andraikitra ny miantso, ary natao ho raharaha ny misarika ny saina, mba hitodi-doha sy hanorina fijery miompana any amin’ny fitsinjovana ny tanindrazana sy ny Fokonolona, ka tsy hisy ho very anjara sy ho diso ny lahatra, ary hisitraka ny tontolo efa nomen’i Zanahary ho an’ny fianakaviana tsirairay eo amin’ny tontolo efa natolony hivelarana sy hokoloina ary ho antoky ny fivelomana amin’izao fandalovana amin’ny fiainana izao…

    Matetika ny tenako ny mamerina amin’ny lahatsoratra atao eto ny amin’ny fepetra maika tsy maintsy hatrehina raha mbola mihevitra ny hitondra vahaolana ho an’ny Firenena iombonana isika, dia ny :

    • Famindrana ny Renivohitra hiala sy hivoaka ny Faritra Analamanga, ary ivelan’Antananarivo mihintsy aza

    • Famerenana ny Fokonolona ho fototra sy rafitra hiaingana sy mpizaka tombontsoa voalohany amin’ny fandrosoana eto amin’ny Firenena, ary hiankina amin’ny fomba sy fanao manandanja isampiarahamonina mba ho hery hanosika ny fiarahana mientana (fandriana fahalemana, fihariana, fitaizana)

    • Fitsinjarampahefana tena iainana sy marimpototra, ka hanapariahana ny fahefana sy ny fanapahankevitra ho any amin’ny Faritra ka hanamaivanana ny andraikitra hiantsorohan’ny fitondrana foibe

    Mifamatotra sy mifampiankina tanteraka ireo vahaolana sy fepetra maika ireo, koa izany no antony tokony hanaovana azy ho viandohan-draharaha satria ny fandavana sy ny fitsipahana, ary ny tsy fankatoavana ireo, no tena fitaovana sy paikady ary tetika entin’ireo fahavalompirenena sy tsy valahara, ary ireo tsy vanona, ho famotehana ny Malagasy, ary hanolorany ny tanindrazana ho eo ampelantànan’ireo mpijirika sy jiolahy iraisampirenena mpiray tsikombakomba amin’izy ireo…

    Toy izao ary no fisehon’ny paikady sy tetika maizina ataon’ireo tsy valahara ireo :

    (hitohy)

    • 20 décembre 2020 à 11:29 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      (tohiny)

      (i) atao izay hisian’ny tsy fifampahatokisana sy fifankahalana eo amin’ny samy Malagasy, kolokoloin ‘izy ireo ny faha samihafana isampoko sy isamparitra mba entina hametrahana fifaninanana maloto sy fifanenjehana, ary voiziny ny savorovoro ara-piarahamonina, ary ataon’ireto tsy valahara ireto ho kajy ny fiankinandoha amin’izy ireo ho antoka sy mpametraka ny fandaminana, ka tsy ho azo hihodivirana…

      (ii) atao mitoby sy mivangongo eto Antananarivo daholo ireo tsy maty manota rehetra efa nahavanondoza hatrizay sy ny taranany izay eto antoerana, ary omena andraikitra izy ireo mba hiasa sy hahay hitsinjo ny tombontsoa iombonan’izy ireo, ary hanolotra ny harena sy zavatsoa rehetra misy any amin’ny Faritra mba hotrandrahana miaraka amin’ny mpitondra, ary hanolorana izany fitrandrahana izany ho eo antànan’ireo mpijirika vahiny mba hahamora ny fanondranana any ampita ny tena tombontsoa goavana

      (iii) teraka manomboka eo ny fankahalana sy tsy fifampahatokisana eo amin’ny samy Malagasy, ary misy mihintsy ny maty eritreritra izay kolokoloina hilaza ny hanondro fa Antananarivo sy ny Merina no mivoy ny fanambakana ny any any amin’ny Faritra…

      (iv) vokatr’izay, dia sarihina sy atosika ankolaka hanao politika avokoa ireo tsy maty manota rehetra isamparitra, ary aroso ho olomboafidy hisolo tena ny Faritra, ka hanohy avy eo ny fanabadoana sy famitahana ny vahoaka any, ary mbola hanohy hiezaka ihany amin’ny fanolorana sy famoahana ny harena any mba hotrandrahana iarahana amin’ny fitsinjovana ny tombontsoa ho an’ny mpitondra, eo dia miofo ho tompomenakely mpanompo ny fitondrana ilay tsy maty manota lasa olomboafidy

      (v) lazaina ary manomboka eo fa mitsinjo ny fandrosoana sy ny fivoarana any amin’ny Faritra ny fitondrana, nefa ny zavamisy dia, na fotodrafitrasa na harena dia mitodi-doha ho aty Antananarivo daholo alohan’ny hamoahana azy apetraka ho tahiry miafina any ampita hovantaniny sy ny taranany any rahampitso

      (vi) Ny tena mpiketrika sy be atidoha ary fositra ipoiran’io fomba ratsy mamoadoza io, dia fianakaviana vitsy mpanefoefo sy efa nitazona fahefana ary andraikitra nanomboka fony fanjanahantany, ary manana fifandraisana akaiky amin’ireo fianakaviana Frantsay izay isany nisitraka tombontsoa goavana nandritry ny fanjanahantany, ary ireo mpiketrika ireo dia taranaka sy fianakaviana avy amin’ireo tandapa sasany izay nanana fahefana fony fahampanjaka teto, ary koa ireo mpiara dia mpizara tombontsoa tamin’ny taranak’i Raharo ny ankamaroany, ary matetika dia nahazo fizakana ny zo ho teratany frantsay nandritry ny fanjanahantany ny maro amin’izy ireo… ary nanovo fahalalana tany Frantsa teo anelanelan’ny 1950 sy 1960…

      (vii) manampy ireo mpiketrika ireo dia nisy ihany koa ireo fianakaviana avy amorontsiraka izay efa nomanin’ny mpanjanatany frantsay efa ela mba handray ny fahefampanjakana rahatrizay, ary nokolokoloina hanondro iretsy mpiketrika etsy ambony ho fototry ny elanelana sy tsy fitoviana isamparitra…izany hoe, ny frantsay ihany no efa nanomana ny fifandirana sy fifaninanana eo amin’ireo samy mpanompo sy mpankato ny fanjanahantany, dia natao foana izay hisian’ny solontena avy amin’ny taranak’ireo vondrona anankiroa ireo ao anaty fanjakana mba ho ho maritombina, ka ho sahy hifaninana mba hiseho ho mahafatrapo hiaro ny tombontsoan’ny mpanjanaka…

      (hitohy)

    • 20 décembre 2020 à 11:31 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      (tohiny)

      (viii) raha vao misy olona ivelan’ireo vondrona anankiroa ireo ka mitarika vahoaka hanohitra sy hitsipaka ny tetika maizina atao eto amin’ny Firenena, dia hetsehan’ny frantsay ary voiziny ny fifankahalana eo amin’ireo vondrona anankiroa mpanompo azy ireo, dia teraka ny savorovoro, dia arosony indray ny marimaritra iraisan’ireo vondrona anankiroa ireo, dia avy hatrany dia voahilika sy voadaka izay olona ivelan’izy ireo ka mitady hanozongozona ny tombontsoa iombonan’izy ireo sy ny frantsay…

      (ix) rehefa nivoatra ny politika tany Frantsa, sy ny fifandraisany tamin’ireo zanataniny taloha, dia tsy ny fanjakana frantsay intsony no mpibaiko sy mpifehy ireo vondrona roa ireo, fa lasa ny antoko ankavanana sasany tany Frantsa, izay misy ireo fianakaviana Frantsay sy ny taranak’izy ireo, izay efa nahazo sy nisitraka ny tombontsoa hatrizay tamin’ny fitrandrahana ny harena tany amin’ny zanatany fahiny, ary izy ireo no isany mandray anjara mpamatsy vola ny tontolo politika frantsay avy amin’ny firehana ankavanana…

      (x) raha vao misy disadisa politika eto Madagasikara, dia tonga foana misehatra ao anatin’izany disadisa izany ny taranaka izay mivoaka avy ao anatin’ireo vondrona anankiroa ireo, ary mamatsy vola izany disadisa politika izany, ary milalao ny fanaovana politika eto amin’ny Firenena, ary mbola tavela anjorombala sy voahilika foana izay ivelan’ireo vondrona roa ireo, isan’izany ny maro amin’ny Malagasy, ary atao izay hametrahana ny endrika tiana hitondrana ny fampihavanampirenena mba hanana endrika ho fampihavanana ireo vondrona anankiroa ireo foana, ary hitohizan’ny fifampizarana tombontsoa eo amin’izy ireo, ka hanohizan’izy ireo ny fiarovana ny tombontsoa hiarahana hatrany amin’ny tombontsoan’ireo fianakaviana frantsay sy ny antoko ankavanana sasany any…

      (xi) ataon’ny mpanao politika frantsay izay hanomezana fiofanana sy fitaovana ary toetsaina ireo manamboninahitra Malagasy, ny mpitsara Malagasy, sy ny fifehezana ny mpitandro filaminana ary ny rafipitsarana misy eto, mba hizotra any amin’io fanompoana sy fiarovana ny lamina maty paika sy tombontsoa efa vita rindra hifampizarana eo amin’ireo vondrona anankiroa ireo, ka hanaovan’izy ireo ho vaindohandraharaha ny famotehana sy famoretana izay ivelan’ireo vondrona roa ireo, ka hiarovana ny tompomenakely sy tsy maty manota izay fitaovana eo ampelatanan’ireo vondrona roa ireo…

      (hitohy)

    • 20 décembre 2020 à 11:33 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      (tohiny sy farany)

      (xii) rehefa tsy misy disadisa politika eto amin’ny Firenena, dia ny Rotary Club, ny Lyon’s Club, ary ny Franc-maçonnerie, no sehatra hifaneraserana sy hanapahana ny paikady eto antoerana ho an’ireo vondrona anankiroa ireo, ao izy ireo no mandamina ny fizarana tombontsoa sy fizarana ny tsenambaropanjakana ho any amin’ny tombontsoan’izy ireo, ary koa hikolokoloana sahady ny taranak’izy ireo mba hanohy sy hahay hiaro rahampitso ny fifehezana ny toekarena ho any amin’izay paikady efa vita lamina, ao amin’ireo sehatra ireo ihany koa hifandraisana sy hifandaminana amin’ireo karana sasany izay misehatra ka mifehy ny toekarena ary miasa mandoabary hohanin’ireo vondrona anankiroa ireo, ary ny fampodiana ny tombontsoa sy remby hivoaka ny Firenena Malagasy…

      (xiii) ireo sehatra telo eo ambony ireo no entina mandamina ny famatsiana vola ny sehatra politika eto antoerana rehefa tonga ny fotoana hiatrehana ny fifidianana eto amin’ny Firenena, ka hametrahana izay olona alefa hiatrika izany fifidianana izany ho any amin’ny fiarovana ny tombontsoan’ireo vondrona anankiroa ireo sy ny fiarahany mizaka tombontsoa amin’ny antoko ankavanana frantsay sasany…

      (xiv) eto Antananarivo daholo izany sehatra sy paikady rehetra izany no mitoby sy volavolaina, eto Antananarivo daholo apetraka ny fandaminana rehetra, izany no antony mahatonga ny fanapahankevitra sy ny lamina rehetra natao hifanitsy amin’izay rafitra sy sehatra politika ary antoko politika miorimpaka eto Antananarivo, fa ny mpiketrika sy mpiantsehatra dia ireo vondrona anakiroa efa notanisaina etsy ambony foana…

      (xv) noho izany, raha mikasa hanova rafitra sy hitondra fiovana goavana ho amin’ny tombontsoa iombonana izay rehetra tia tanindrazana sy mihevitra ny hitsinjo ny tombontsoa ambony eto amin’ny Firenena, dia tsy maintsy avoaka, afindra hiala eto Antananarivo ny Renivohitra, ary tsy maintsy ravana sy korontanina ary potehana ny rafitra maty paika efa napetrak’ireo vondrona anankiroa ireo teto hatrizay

      (xvi) tsy ho tanteraka sy ho tontosa mihintsy nefa ny fiovana ifotony tiantsika rehetra tia tanindrazana ivelan’io vondrona anankiroa ireo apetraka sy hizorana raha mbola ny fifidianana sy rafimpifidianana ary lamina efa voavolavola sy voarindra efa napetrak’ireo vondrona roa ireo teto efa ampolontaona maro no mbola hianteherantsika…

      (xvii) tsy ho tanterka ihany koa izany fikasantsika izany raha mbola isika rehetra sy ny vahoaka ivelan’ireo vondrona anankiroa ireo variana sy revo ary roboka ao anaty ny fifandirana sy ny fifankahalana ary ny fifanavahana ara-poko, izay tsara mbola tsindriana sy averina ihany fa paikady napetraky ny mpanjanaka fahiny fony izy ireo hanomana ny fivoahana hiala amin’ny fanjanantany…

      (xviii) tsy vahaolana ho antsika ny antoko Arema, HVM, TIM, IRD, izay vao andro vitsy no nanaporofo fa efa misy ary mivelatra ao anatin’ireo antoko ireo ny tsy maty manota izay fitaovana ampiasain’ireo vondrona anankiroa ireo…ary tsy vahaolana mihinsy intsony na i Ravaloamanana na i Rajaonarimampianina na i Ratsiraka na i Ratsirahonana na ny mpanjaka foza ankehitriny…

      (xix) ny fametrahana amin’ny toerany ny antoko iray mpanohitra ivondronan’ny mpisehatra rehetra izay ivelan’ireo vondrona anankiroa notanisaina hatrizay izany no vahaolana, ary ilaina mpandray anjara mbola madio, mbola tsy nandray anjara tamin’ny fitondrana politika rehetra efa nijoro, mbola tsy nitondra sy mpikambana tao anaty andrimpanjakana hatrizay…ary tena tia tanindrazana sy vonona ny hanova rafitra sy fiasa ary fijery…eo isika ankehitriny…

      (xx) fanamarihina : misy foana ny tsara sy ny ratsy, ny vanona sy ny mamoafady, ny mendrika sy ny tsy valahara, dia toy izany koa ny Malagasy, ny Frantsay, ny karana, ary ny vahiny hafa…

      Mankasitraka Tompoko

    • 20 décembre 2020 à 12:04 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Mazava izao ny fandaharan’asanao fa miandry ny filatsahanao sy ny fanamparitahan’azy any amin ny vahoaka, fa tsy hijananona ho lahan-teny(théorie) eto fotsiny. Ny fifidianana moa afaka telo taona.

      Ny indro kely, raha mbola mifototra amin ny tombatombana(imagination) fotsiny ny vahaolana aroso, fa tsy ny tena zava-misy marina eny an-toerana, sy raha mbola toe-tsaina ny taon-jato faha 20 ihany no entina hametrahana izany, dia zava-poana ihany.

      Ity fitondrana ity manana fandaharan’asa izay nahatonga azy holanim-bahoaka tamin’ny fifidianana 2018. Mbola roa taona izao no nitondrany, ny iray taona voalohany moa, nametrahana ireo rafitra rehetra sy ny fanomanana ny fanatanterahana ireo tetik’asa maro izay nampanantenaina. Ny taona faharoa, io iarahantsika mahita io, fa saika taona fotsy ara-toe-karena. Ka tsy dia mbola nisy loatra ny fotoana nahafahana nametraka ireo fanovana sy nanatanteraka ireo tetik’asa nokasaina hapetraka sy ho tanterahina.

      Raha fintinina ny foto-kevitrin’ny IEM, dia ny fanatsarana ny fiaraha-monina Malagasy, mba hifanaraka amin’ ny fanatontoloana, ary ny ara-toekarena, dia fanaovana industrialisation ny seha-pamokarana rehetra.

      Mazava hoazy moa ireo mpandalan’ny nentin-drazana(reacts) moa mbola ho tavela any @ taon-jato lasa any, fa ny liam-pandrosoana mandroso hatrany.

    • 20 décembre 2020 à 12:31 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Fa aleoko lavitra mamaky ny tosa-kevitra toy izao, izay manome vahaolana, sady hahafantarana izay fomba tian’ny sasany hitondrana ny firenena. Tsy dia mamonamon’aina na dia lava aza.

      Toy izay ny an’Ikaky be fitom-polontaona, lavareny tsy misy azo raisina ankoatran’ny efa mahazatra, dia ilay fomban’ny Silamo mahery fihetsika, oroka mitafotafo hoan’ireo midera azy sy mitovy hevitra amin ny, fa saingy tifitra mivariraraka no anjaran’ireo mifanohitra amin’ izany.

    • 20 décembre 2020 à 14:59 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      Vohitra,
      Ny asa tsy vita tsy dinika, ny dinika tsy efa tsy atao, ny atao tsy lavorary tsy atomboka, ka ho ezahiko hitarina ny dinika netinao tsy ho very maina.
      Azafady aloha raha hamaly ny fitenenao, misalovana anareo zokibe mpiserasera eto izay efa misotro ronono aza ny sasany, misongona ireo mitovitovy fironankevitra amin’ny tena, manembana anareo andriambavilanitra mpaneho eto ny ao ampo sy sainy.
      Faharoa dia miala tsiny koa satria misalovana ny haja amam-boninahitrareo, hoy ny Ntaolo hono mantsy hoe ny olona andrian-tsiny toy ny ranontany antampokavoana, fahavaratra kaoka ny riaka, ririnina faohan’ny rivotra, ka levona foana no fiafarany.
      Ary avy izay dia tsy adino ny manao arahaba anareo rehetra eto amin’ny MT.com, ny tonga tsy miarahaba naman’ny sosotra, ny lasa tsy manao veloma naman’ny tezitra.

      Ka rehefa izay iny dia hiroso amin’ny votoanton’ny fandraisako anjara amin’ity lohahevitra entinao ity ary aho.
      Milahatra tanteraka amin’ny fanadihadiana ataonao ao momba ny hoe, inona no nahatonga antsika amin’izao toerana mikoroso fahana ankehitrio izao, efa hatramain’ny fanjanahantany marina tokoa moa no nitambesatra ireo lanja tanisanao ireo isika.
      Mitovy filaharana aminao koa aho mikasika ireo volavolan-kevitrao momba ny tokony hatao hanarenana ity Tanindrazantsika ity hoy ianao.
      Tsy dia mahasosotra ny tolotrakevitra ataonao hoe ahilaka ivelanan’Antananarivo ny renivohitry Madagasikara, apetraka amin’ny toerana sahaza azy ny Fokonolona eo amin’ny sehatry ny fitantanampanjakana, sns, sns.

      Volavolany ihany hoy aho satria mbola tsimoka sy laingony ihany ny arosonao, fa ny ranjany no tsy maintsy atsangana, tsy maintsy hitarina izany izy ity fa tsy tokony ajanona amin’ny lahatsoratra fotsiny.
      Ny tsy maintsy atao laharampahamehana voalohany anefa hoy aho, hita mazava izany, dia ny famongorana ireo vondrona anankiroa tanisainao ireo aloha.
      Io no tsy maintsy hifantohana. Izay !

      Raha ny hady lalina misy ny vahoaka amin’izao fotoana izao anefa, mitady ny hanina hoaniny omaly, dia mampiteny tena hoe tsy ho hita andrasana hirongatra anantanteraka izany izy.
      Hoy ianao ve ?

      Asa raha mahatsikaritra ianao fa efa mihetsika sy manao andaharana ny mpanohitra, vao tsy ela akory dia niteny tao amin’ny TV ny vondron’izy ireo hoe “ny taona 2021 io dia taona hialan’ireo tsy maha-efa ireo eo amin’ny toerany, ary raha tsy miala tenany izy ireo dia ny vahoaka mihitsy no hanala azy ireo, eny fa na dia handalo amin’ny fikomiana aza izany !” hoy izy ireo.
      Mety hoy ianao hoe resaka ambony latabatra ihany izany.

      Ankoatr’izany anefa, raha zohina ny mety ho fandehan’ny taona vaovao io, nohon’ny fiantraikan’ny valanaretina (isaorana an’Andriamanitra fa tsy anisan’izay nandao mpiray tanindrazana maro noho izany isika) dia ho krizy lehibe tsy misy hoatr’izany no tsy maintsy hatrehina atsy ho atsy, ary tsy ataoko maivana mihitsy izany ny teniko izany, krizy ara-toekarena sy ara-tsosialy.
      Tsy satria akory be ny vola avy any ivelany tonga anio (na dia tokony ho tonena ihany aza izany hevitra izany satria tsy vola foana akory no entin’ireo mpiara-miantoka fa vaingambatsy ihany koa) ka hitohy mandrakizay, ary na ho ela na ho aingana ireo mpamatsy vola ireo dia hitamberina aty amintsika hitaky ny volany, satria ilainy ihany koa ny azy indrindra indrindra izy ireo koa toy ny rehetra dia hisedra fahasahiaranana atsy ho atsy tsy ho ela.

      Iray izay, ary ny faharoa dia ny lafiny ara-tsosialy. Mazava ho azy fa tsy ahatanty ela intsony ny mangidy sotroiny izao ny vahoaka. Misy fotoana tsy maintsy hirongatra io. Tsy mba fombandra-Malagasy ny mirongatra (tsindraindray tadiavina ihany angamba tao anatin’ny 60 taona izay) fa ity indray mitoraka ity dia hitranga izany. Ary rehefa eo izay, dia ahararary tokoa moa e !

      Ho tahaka ny rivotra ankadilàlana io, tazanina tsy hita fa mipaoka vao mahataitra !

      Ka raha foheziko ny tiako ho tenenina dia izao, alohan’ny amisavisana izay tokony hatao hanarenana izay ho harenina, dia ny ialan’ireo vondrona anankiroa resahinao ireo eo amin’ny misy azy anio aloha no tsy maintsy hifantohana. Ary ny filahatry ny famantarana dia mamela haminavina fa io taona miditra io dia ho sarotra ka ahahozongozona izay noeritreretina fa ho mafy.

      Dia manao veloma amin’ny manaraka indray tompoko.

    • 20 décembre 2020 à 15:16 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      .. tsy ferana fa azo atao ny manosika ny vintana.

    • 20 décembre 2020 à 16:19 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Miarahaba Rainingory,

      Araka ny voalazako sy nohammafisinao, dia toedraharaha efa niangona nitambesatra fara-fahakeliny efa any amin’ny 130 taona any izao vesatra sy tsindry mihantra amin’ny Firenena ankehitriny izao…

      Ary mbola hamafisina hatrany fa tsy mora ary tena ho sarotra ny famahana olana eto amin’ny Firenena satria efa tena aretimbe misandrahaka amin’ny sehatra maro, indrindra ny ara-toekarena sy ny ara-politika, ary koa ny eo amin’ny fitandroana ny filaminana, izao mihanaka izao s vokatry ny tetika sy lamina efa voakajy ary niorimpaka lalina tokoa…

      Marina ihany koa ny fahitako ny filazanao fa ho taona mbola ho henjana sy hitondra fahasahiranana betsaka ho an’ny Firenena ny taona vaovao 2021…izany hoe, mbola hilanja jaly sy ngidy mafy noho izay efa nitranga ny vahoaka maro fadiranovana…

      Ary raha toa ka mitraotra sy mirongatra ny vahoaka vokatr’izany, dia tranga telo no mety hiseho na :

      • Famotehana sy tifitra variraraka, na koa famonjana faobe ny vahoaka
      • Ny teboka (viii)
      • Ny teboka (x)

      Ary raha toa ka savorovoro lalina sy korontana miampy fandrobana ankitsirano no mitranga, dia tsy maintsy ho avy ny sehatra iraisampirenena, indrindra ny avy any Frantsa, hanery ny mpitondra hametraka fandaminana sy fanovana, dia azo inoana avy hatrany fa, ireo solontena avy amin’ireo vondrona anankiroa ihany no hosinganina hivoaka hiakatra ambony lalabatra hanao ny dinika fandaminana, dia avy ao ihany ny mpitondra no mody hisintona fiarahana miasa sy fisokafana, izany hoe fipasohana daomy araka ilay paikady efa mahazatra ihany hatrizay…

      Misy paikady azo ialana sy azo hisorohana izany tokoa azo atao, fa izao, mbola tsy azo resahana sahady ankehitriny akory izany, fa tsy maintsy amin’ny fotoanany ihany…mino aho fa mazava aminao ny antony…

      Manomboka izao nefa, dia efa azo atao tsara ny manao fanazavankevitra miandalana sahady, vava sy sofina miampita resaka no atao, manazava io zavamisy hatrizay efa ho 130 taona nitranga ka fototry ny olana mianjady io eto, mba haha mailo ny vahoaka tsy ho latsaka anaty velampandrika mahatsiravina, ka ho voasarika amin’ny fitaka…dia ny hoe, ny mpitondra ihany no handefa mpandroba sy mpanakorontana hampihorohoro dia iny tokoa fa misy ampahany amin’ny fiarahamonina voasarika amin’izany, dia mody handray andraikitra izy, ary tohanan’ny hery vahiny amin’izany fandraisany andraikitra izany…

      Ary efa nandinika sy nihevitra izany izy ireo, izany no antony mahatonga azy nisisika mafy ny hanatanteraka ilay fifidianana ho mpikambana ao amin’ny Sénat, mba hisorohana sahady izay mety ho patsa iray tsy omby vava, ka tsy maintsy hampiharana izay voasoratra ao amin’ny lalampanorenana…

      Eo no ilaina ilay fiarahamonina mba efa mahalala mialoha ny paikady efa fanaon’izy ireo, araky ny efa nolazaiko etsy ambony, ka ho malina sy mailo, ary ity no zavamisy hanamora ny fandehan’ny raharaha : eto Antananarivo daholo rizareo ao amin’io vondrona anankiroa ireo no mitoby…

      Etsy andaniny koa, mila mandray andraikitra daholo ny Faritra rehetra manodidina an’Analamanga, ka ho sahy hanodidina sy hiodidina (samy hafa ireo teny ireo) an’Antananarivo, ka hampiseho firaisankina ho fiarahana mientana…amin’ny endrika maro tokoa…

      Fehiny : na mafy aza ny paika efa anjato taona nisiana sy niorenampaka, ny tena vahoaka sy ny fiarahamonina no herin’ny Malagasy…

      « Ny fihavanana hoatry ny landy, maty hifonosana, velona hitafiana, ka ny madilana arahim-panondro »

      « « Fanirian-tsahondra, ka ny aloha tsy mihoatra, ary ny aoriana manao izay hitoviana »

    • 20 décembre 2020 à 20:04 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      Vohitra 👍 mankasitraka amin’ny valinteny.

  • 20 décembre 2020 à 12:26 | nez_gros (#10715)

    - exemple de reconciliation : , Arsonit et Isandra vont se faire de bisous,. et plus si affinité ... pourquoi pas ??? c ’est cela la réconciliation , ou Betoko et Vohitra , ou Dadabe et Bibi Fricotin s’étreignent avec beaucoup de bisous... et plus si affinité ... pourrquoi pas ???

    - Une réconciliation c’est quand tout le monde se fait de bisous

    - Ici C’est de l’acquittement et de l’indemnisation , mais pas de réconciliation.

    - Parlons plutôt de prime accordé aux amis fauteur de trouble (qu’à leur amis d’ailleurs, mais pas les autres qui ne sont pas de leur camp) ... t’as capté ou pas gros ???

  • 20 décembre 2020 à 12:56 | arsonist (#10169)

    Vohitra !
    Miarahaba anao !
    Isaorana ianao amin’ireo famakafakàna nationao ka arantinao ireo.
    Azo hifandinihana izy ireo.

    Ny zavatra iray hafa tsara ho marihina koa dia ity fomba antsoina hoe "fifidianana" ity.
    Efa azo porofo izao fa tsy izay olona tsara toetra sy mendrika ary tena tia vahoaka marina tokoa no "voafidy" , fa izay tohanan’ny mpanam-bola be sy mpiremby harena iraisam-pirenena eran-tany hatrany no "voafidy". Fomba mifanohitra amin’ny toe-panahy sy toe-tsaina entin’ny kolo malagasy izany.
    Eny fa na any amin-dry zareo Tandrefana aza dia mibaribary tsy azo afenina intsony fa izay olona atosikin’ny mpanam-bola be no voafidy. Jereo izao i Trump : ny vola nentina nanely hevitra no nahavoafidy azy ho President fa tsy ny toetrany akory. Raha tsy nisy ity covid-19 ity dia mbola ho voafidy fanin-droany ihany ilehiny.
    Ny fomba fifidianana eto Frantsa koa dia torak’izay koa. Inona no nahavoafidy an’i Sarko, fa tsy ny vola nampisainy nampiely hevitra ihany ? Dia izao mipoitra any amin’ny fitsarana izao izy. Mialoha izay dia tsinjon’ny mpifidy ihany fa tsy alehany i Sarko fony izy Président, dia iny izy tsy voafidy fanindroany iny.
    Tsy azo antoka ho toy izay anefa ny any Gasikara. Satria mbola mora fitahina ny vahoaka raha oharina amin’ny an’ny Tandrefana.
    Misy fomba hafa azo hanendrena izay filoha, fa tsy tokony ho io fomba efa hitabe izao fa tsy alehany mihitsy akory..

  • 20 décembre 2020 à 13:53 | nez_gros (#10715)

    @vohitra, tambatseraike(synthèse) vita soa, ty raha nivolanen’i Lysnorine, Rainingory, arsonit, Nez_gros, kartell,shalom sns , miampy ty hevitsenao manoka raha volanenao iaby io.

    - Ny olana dia inty : ny andininy XIV sy ny andininy XX, dia mamafa tanterake, na manamaivana tanteraka ny zavatra rehetra voatanisanao na notsikerainao tery ambony... azonao ve ny fandehany ?

    - Mais il faut le dire, t’as en partie bien synthétisés les dires des uns et des autres, exprimés ici depuis....

    • 20 décembre 2020 à 16:24 | Vohitra (#7654) répond à nez_gros

      Miarahaba nez gros,

      Fa azonao lazaina ve ny fahazoanao ilay nambarako ao amin’ny (xiv) sy (xx) ?

      sao dia isy fifangaroankevitra ohatra ?

    • 21 décembre 2020 à 14:53 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @vohitra, impolianako ny tolokevitsenao nomaly :
      1)ty teboke faha XIX fa tsy XIV sy ty teboke XX no volaneko

      2)ny @ XIX, dia ahoana moa no ahafantaranao fa tsy ao antin’ireo vondrona voalazanao roa ireo ny olona hiditra @ ily vondrona fahatelo hajoronao

      3)ny @ XX : puisque partout il y a des bons et des méchants, il y aurait toujours un qui va être seduit par l’appat du gain , dans ce troisième partie qu’on va créer , et va faire comme les membres de ces 2 première grandes partis traitre ... l’argent fait tout tu sais... et ce sera le cercle vicieux...

      Moi je dis il faut sortir de ce cercle de parti ,

  • 20 décembre 2020 à 14:00 | Isandra (#7070)

    Ce qu’on peut lire sur l’IEM :

    VALEURS FONDAMENTALES
    La Foi, l’Espoir et l’Affection/Attachement entre les Malgaches pour une Nation unie et fière constituent les valeurs fondamentales de l’Emergence. Ces valeurs renforceront les fondations de Madagascar à travers la réorganisation socio-économique et territoriale de la Nation. Elles se matérialiseront par la mise en place effective de 12 Espaces de croissance et 107 Espaces de solidarité et ce en harmonie avec les 23 Régions..
    La solidarité nationale et internationale au service de l’intérêt partagé, mutuel et général facilitera l’obtention du développement socio-économique. Ce concept de mise en commun des intérêts gagnant-gagnant permettra l’accès de Madagascar au rang des pays émergents en ouvrant toutes les fenêtres d’opportunités et en exploitant avec sagesse les potentialités du pays.
    L’implication de tous, la volonté de penser et d’agir différemment pour passer à l’action et obligeant la mise en place d’institutions redevables au service du peuple renforceront la fondation de Madagascar à travers la réorganisation socio-économique et territoriale de la Nation.
    La culture de l’excellence et de la méritocratie s’appliquera à tous les niveaux pour débarrasser le pays des effets néfastes de la routine et du laisser-aller.
    V. PRINCIPES DIRECTEURS et DEMARCHES
    1. Principes directeurs
    Les principes directeurs qui sous-tendent l’Emergence reposent sur :
    • Le respect de l’Etat de droit, de la démocratie, des libertés fondamentales au sein d’une République indivisible et souverain ;
    • La transparence et la redevabilité, la communication et le dialogue ;
    • L’équilibre entre le social et l’économie de marché, pour un « Etat-Nation : régulateur et
    développeur » ;
    • L’équilibre territorial dans sa gouvernance ;
    • La capitalisation des acquis et de la conduite des chantiers en cours et jugés pertinent pour la réalisation de l’IEM ;
    • L’esprit gagnant-gagnant,
    • L’esprit de responsabilité et de respect des normes nationales ou internationales, en vigueur
    en termes d’investissements et partenariats dans le secteur public et dans le secteur privé ;
    • Les initiatives et prises de responsabilités, et de décision au niveau local ;
    • L’alignement : aux principes de l’Agenda 2030 de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour le développement durable et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine (UA), aux accords/ programmes avec les communautés régionales (SADEC, COI, COMESA...) ; à l’intégration future de Madagascar au sein de l’ASEAN+3, permettant ainsi l’adoption de la vision 2025.

    • 20 décembre 2020 à 14:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      des pays de l’Asie de l’Est : « une émergence économique partagée basée sur la stabilité, la paix et la sécurité dans le respect de l’environnement » ; au renforcement du positionnement géographique de Madagascar dans le cheminement de l’Initiative Ceinture et Route (ICR), en particulier la Route Maritime de la Soie du 21e siècle ;
      • Le respect des accords bilatéraux et multilatéraux signés, tels que les partenaires techniques et financiers (FMI, BM, BAD, UE, Système des Nations-Unies ...)
      • La non tolérance dans l’éradication des réseaux et des actes de banditisme afin de lutter contre l’insécurité quotidienne de la population ainsi que de renforcer la défense du territoire Malagasy et des frontières de Madagascar ; et la lutte contre la corruption ;
      • La lutte contre la pauvreté et les inégalités ;
      • L’approche genre ;
      • La capacité d’anticipation et de résilience ;
      • Le contrat social, acquis par l’élan de solidarité nationale pour la fierté et bien-être du peuple Malagasy, dictera le modèle et l’orientation stratégique de la politique économique.
      2. Démarche
      La politique de changement sera appliquée et développée à tous les niveaux pour atteindre un rythme accéléré de croissance et de développement. Ces changements seront perçus à travers différents angles :
      • Changement d’échelle ayant la forme d’un développement décentralisé et de réajustement des aménagements territoriaux ;
      • Changement d’environnement avec une nouvelle maîtrise de l’espace (Tanamasoandro, Zone Economique Spéciale, Zone d’Aménagement Touristique...) ; et une maitrise des nouvelles technologies (innovation et gouvernance numérique) ;
      • Changement d’objectifs pour assurer une égalité de traitement et d’opportunités aux 23 régions et 12 pôles de croissance et aux 107 espaces de solidarité ; et prendre en compte les besoins réels et multiples des populations pour une croissance accélérée ;
      • Changement d’approche stratégique par une réorganisation des compétences et connaissances (spécialisations, pool d’expertises...) pour renforcer renforcer les espaces de croissance et créer une certaine homogénéité et durabilité ; par des actions diplomatiques concertées de dimension internationale.
      • Changement de méthodes pour une cohérence intersectorielle et l’intégration verticale locale- nationale-internationale, avec un pilotage régional optimisé ;
      • Changement d’instruments pour renforcer les compétences des acteurs et pour asseoir des cadres réglementaires incitatifs ;
      • Changement de culture impliquant le patriotisme, la participation et l’engagement citoyens dans la conduite des actions publiques et de solidarité. »

    • 20 décembre 2020 à 14:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ORIENTATIONS STRATEGIQUES, OBJECTIFS GLOBAUX ET SECTORIELS
      L’objectif de cette Politique Générale de l’Etat est d’asseoir dans le cadre d’un document stratégique du développement du pays, à savoir un Plan stratégique 2019-2023, les défis de l’émergence fondés sur la transformation structurelle de Madagascar pour la fierté et bien-être du peuple malagasy. Les grandes orientations stratégiques de l’émergence sont :
      • L’assise territoriale du développement à travers les 23 régions, 107 espaces de solidarité/ 12 pôles de croissance, dans le cadre d’une réelle décentralisation.
      • La prise en compte des critères économiques, politiques, intersectoriels et stratégiques et critère de coopération internationale qui s’inscrivent dans une dynamique locale, nationale, internationale d’intégration de la chaine des valeurs créées.
      • La transformation des modes de production et de consommation , et prise en compte de la finance innovante et inclusive, de la gouvernance numérique, des investissements soutenus respectueux de l’environnement.
      • La redéfinition de rôle de l’Etat en tant qu’acteur stratégique capable de booster la dynamique de développement dans ses fonctions régaliennes et en laissant la liberté au secteur privé.
      • Le renforcement de capacité pour assurer le développement humain afin d’éliminer l’extrême pauvreté et réduire les inégalités
      • La dimension démographique qui s’intégrera dans tout le processus de développement au fin de saisir les opportunités de dividende démographique.
      • La mise en relief de la dimension « innovation » dans le processus de développement pour affermir la résilience et anticiper les incertitudes et menaces liées aux différents chocs qui peuvent surgir.
      La conduite et l’implémentation des actions, mesures et réformes à entreprendre seront centrées et articulées autour d’orientations stratégiques majeures visant des objectifs à caractère macroéconomique, sectoriel et spatial :
      • Réduire les disparités régionales ;
      • Rendre la connectivité territoriale et innovation numérique efficiente ;
      • Apporter un développement durable et une prospérité pour tous en une génération ;
      • Relever le niveau d’investissement ;
      • Accélérer la croissance pour atteindre des taux suffisamment élevés ;
      • Augmenter le PIB revenu par tête pour classer Madagascar au rang des pays à revenus intermédiaires ;
      • Rendre la croissance plus efficace par la création massive d’emplois ;
      • Rehausser la compétitivité des produits de Madagascar sur le marché international ;

    • 20 décembre 2020 à 14:09 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      • Augmenter la productivité et la valeur ajoutée des agents économiques ;
      • Appliquer le principe de Zéro tolérance pour la corruption ;
      • Valoriser le dividende démographique ;
      • Relever l’IDH pour classer Madagascar dans la catégorie des pays à IDH moyen ;
      • Réduire le taux de pauvreté (objectif ODD) ;
      Ces perspectives seront appuyées par treize (13) Velirano prenant la forme d’un “contrat objectif” pour mobiliser la société autour d’un projet collectif d’émergence et qui sont :
      • La paix et la sécurité, une priorité ;
      • L’énergie et l’eau potable pour tous ;
      • La lutte contre la corruption et une justice équitable ;
      • L’éducation et la culture pour tous ;
      • La santé pour tous et à tout âge ;
      • L’Emploi décent pour tous ;
      • L’industrialisation de Madagascar ;
      • Les femmes et les jeunes ;
      • L’autosuffisance alimentaire ;
      • La gestion durable des ressources naturelles ;
      • La modernisation de Madagascar ;
      • L’autonomie et la responsabilisation des Territoires. ;
      - Le Sport, une fierté nationale.

    • 20 décembre 2020 à 14:26 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ces idées ne sont plus dans la phase de conception, ni d’étude, mais, elles sont dans la phase de mise en place et des réalisations, dans la mesure où le concepteur principal est élu et actuellement au pouvoir.

    • 20 décembre 2020 à 15:58 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      C’est bien de Rêver, mais déjà il faut se donner les Moyens de Rêver. Un Président Africain nous avait affirmé cette semaine qu’il n’avait qu’un projet et un seul en tête ce mois ci et il est parvenu fièrement à le concrétiser avec son Peuple. Parait il c’est un Dictateur mais en tout cas il ne " Mendie " pas pour Avancer.

    • 20 décembre 2020 à 16:02 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      1. Principes directeurs
      Les principes directeurs qui sous-tendent l’Emergence reposent sur :
      • Le respect de l’Etat de droit, de la démocratie, des libertés fondamentales au sein d’une République indivisible et souverain ;
      • La transparence et la redevabilité, la communication et le dialogue ;
      • L’équilibre entre le social et l’économie de marché, pour un « Etat-Nation : régulateur et
      développeur » ;
      • L’équilibre territorial dans sa gouvernance ;
      • La capitalisation des acquis et de la conduite des chantiers en cours et jugés pertinent pour la réalisation de l’IEM ;
      • L’esprit gagnant-gagnant,
      • L’esprit de responsabilité et de respect des normes nationales ou internationales, en vigueur
      en termes d’investissements et partenariats dans le secteur public et dans le secteur privé ;
      • Les initiatives et prises de responsabilités, et de décision au niveau local ;
      • L’alignement : aux principes de l’Agenda 2030 de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour le développement durable et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine (UA), aux accords/ programmes avec les communautés régionales (SADEC, COI, COMESA...) ; à l’intégration future de Madagascar au sein de l’ASEAN+3, permettant ainsi l’adoption de la vision 2025 des pays de l’Asie de l’Est...
      J’ai pris au hasard quelques lignes et je me suis dit :
      D’OU RAJOELINA A COPIÉ TOUT ÇA ?
      Il n’y a aucune originalité malgache.
      C’est un programme bannal et on ne voit même pas le début dans la réalité !

  • 20 décembre 2020 à 15:16 | Shalom (#2831)

    Namaky ny hevitra nandalo rehetra teto ny tenako.
    Fintiniko amin’ny fehezanteny vitsy ny hevitro raha tiantsika ny tena hiompanan’ny fitondrana hampandroso marina ny maha-malagasy, ny malagasy ary i Madagasikara.

    - Tsy ilaina ny fihavanam-pirenena satria tsy tokony ho afa-maina izay rehetra nampitondra faisana ity firenena ity, na olona avy amin’ny faritra aiza izy na aiza
    - Hovana ny lalam-panorenana ka ampidirina ao ny fanamelohana ho faty ho an’ireo mpivarotra tanindrazana, ireo mpanongam-panjakana, ireo mpanodikodina ny harem-pirenena, ireo mpanao ts’inon-ts’inona ny mpiara-belona, izay rehetra mpisoloko toa ny mpanao politika ankehitrio etsetsa etsetsa ...

    Andry lehibe iankinan’ny politika vaovao ireo raha tiana ny hisin’izany politika izany sy ny olona ahatsiaro tena ho tompon’andraikitra marina.

    Tsy misalasala mihitsy aho milaza fa tohanako 1000% ny foto-kevitra naroson’i arsonist milaza ny fanafoanana ireo izay nanimba ity firenena ity eny fa na aiza na aiza misy azy ireo eto ambonin’ny tany ; koa raha mitsoka any ivelany izy ireny dia azo henjehina ny harena naodikodiny sy ny fananany rehetra eto an(tanindrazana.

    Tsy toa izany ve no nataon’ny israeliana nanenjika ireo mpitondra rainiboto namono ny jiosy tamin’ny ady lehibe faharoa ?
    Tsy ambakan’izany no tokony ho ataontsika manoloana ny famonoana ankolaka ny Ambanilanitra amin’izao fotoana izao.

    Am-bava homana am-po miherotra.

    • 20 décembre 2020 à 18:35 | lysnorine (#9752) répond à Shalom

      Re 20 décembre à 15:16 | Shalom (#2831)

      « TSY ILAINA NY FIHAVANAM-PIRENENA »

      MARINA mihitsy izany
      F’angaha moa nisy ADY AN-TRANO teto Madagasikara, na ADIM-POKO [tahaka ny tany Rwanda ohatra] ka ilaina HAMPIHAVANANA ny tompon-tany Malagasy ?

      Raha ny filaza tsotra ny zava nitranga dia izao :
      – FANONGANANA NY FANJAKANA ARA-DALÀNA sy ny MPITONDRA FANJAKÀNA ARA-DALÀNA LANIM-BAHOAKA, nampanaovin’i FRANTSA sy ny FRANCO-KARANA mpanam-bola ny ompikeliny sy ny saribakoliny manerana ny rafim-panjakana rehetra eto Madagasikara.no niseho teto tamin’ny 2009.

      – Ny antony nananganana io rafitra io : HANAMPENAM-BAVA ny Vahoaka MANOHITRA izany fanonganam-panjakana, ny FISAZOAHANA ny FAHEFANY sy ny fanosihosena ny maha-ANDRIAMANJAKA TSITOHA azy (« souveraineté du peuple »), ka MIARO ny DEMÔKRASIA : iray lasitra amin’ilay fikatsahana « MARIMARITRA IRAISANA » ihany, fihorakoraky ny mpilalao pôlitika hisakanana ny fanehoan-kevitra tsy manaraka ambokony ny habobo amana volana hatenda sy ronono an-tavy famitahany ny vahoaka.

      Mila ho RAVANA tsy misy hatak’andro io rafitra io izay FANDANIAM-BOLAM-BAHOAKA AMIN’NY TSY MISY ANTONY. Tokony hanampiana ny vahoaka any ATSIMO ny VOLA BE VOATSITSY amin’izany noho izany.

  • 20 décembre 2020 à 15:37 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Il n’y a rien a redire c’est bien écrit ,plein de bonnes intentions (comme l’enfer) ,mais le problème de fond c’est du bidonnage complet !
    Si de gens comme Vohitra veulent croire a ce tissus d’âneries ,faut qu’ensuite ils aillent se faire un test de Q.I.
    Les groupes aux pouvoirs ont eut depuis prés de 10 ans pour montrer leurs bonnes intentions et qu’ont-ils fait ,rien de rien, !
    bien sur la crise du covid est là mai justement elle révèle les intentions du pouvoir avec ses impréparations en tout les secteurs de la société !
    Rien de tous ce que vous écrivez n’a été fait et pire parallèlement on trouvent toujours ce mépris du peuple !
    Plus grave derrière ces échanges je vois la tentation ,à peine dissimulée, de certains à se joindre au dépeçage en règle de la nation !
    Vohitra ,je vous croyais plus vertueux !

    • 20 décembre 2020 à 16:31 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      Savez-vous lire et comprendre le Malagasy ? Si oui, vous n’auriez pas dû avoir cette fausse impression !

  • 20 décembre 2020 à 16:02 | Lefona Again (#10319)

    Eh bé, quand je lis l’hebdo dudit dadabe, et malgré mes efforts pour le prendre aux sérieux, ca me fait une fois de plus marrer.
    Voilà-t-il pas un "personnage", car il aime se montrer ainsi, qui s’éclate en analysant non seulement les contributions de tout un chacun, mais le contenu et le contenant d’elles. Fichtre ! C’est comme si tous les samedi on avait un "résultat d’exams" et qui seront sanctionnés et marqués du sceau du..heu...de l’examinateur ! Haha ! J’avais tort de l’avoir traité de " Narcisse " en prems ! Non, on a plutôt affaire a une "sceaucisse" ! Bon, il faut l’admettre ce n’est pas du même calibre que celles de Morteaux, de Toulouse, le diot savoyard et surtout pas le sosisy gasy, mais disons que si tu veux du lard, il y en a à volonté ! Une vraie co-chonnerie le dadabe ! Indigne d’être une noble charcuterie mais de la vieille carcasse de 70 balais qui s’auto-respecte tant bien que mal, mais il est dit que tout est comestible dans le cochon..donc !

    Ce qui me fait marrer, ce ne sont pas ses insultes envers les quelques "mesurés" ( si, si ! ) ou moi-même ( voir sa prose cochonne du WE dernier), car la messe a déja été dite bien avant que le dadabe débarque sur le forum. Qu’il se fasse une raison, le monde a existé avant lui et existera après lui. Le défunt Finengo n’est plus là pour vous le confirmer, mais reste que...vous en êtes la preuve !

    Je pissaille de rire en ayant remarqué que Elena se pâââme devant les compliments du grand-père, et que la majorité des anti-foza trouvent en cette "sceaucisse" un boyau pour y fourrer leur farces. En fait, on en sait plus qui fourre qui, mais reste que c’est de l’entubage bien porcin !
    J’ai bien dit "la majorité", car funny funny, les autres anti-foza qui ne recoivent aucun éloge de sceaucisse, lui reproche de ne reconnaître que ceux en accord "parfait" avec lui.
    Mais, ses autres là, ne font-ils pas la même choses envers les crustacés ? Va comprendre Charles !

    • 20 décembre 2020 à 16:07 | Lefona Again (#10319) répond à Lefona Again

      L’autre scoop du jour ! Les nobles ne dansent jamais, car on ( le peuple finalement ) danse pour eux ! Et-que-donc, la dernière Reine a payé cher le fait d’avoir dansé avec le peuple ! Je ne sais plus si c’est du sophisme ou de l’arnarcho-primitivisme exacerbé, mais on dira certainement du maivandohisme de haute volée ! Rehefa maivana ihany, tsy aleo ve botsinina hydrogène, amin’izay mba misidina ambony..toy izay vesaran’ny resak’etotra ?

      Et toc toc, c’est Noël qui se pointe et Sceaucisse préconise une trève des "braves". Des braves ? Haha ! Moi, j’en veux bien, mais ils sont où ces braves ? Vous parlez des commères lubrifiées au gel anti-TGV ?

      Et que j’en profite pour m’adresser aux porte-paroles de la misère malgache, s’il vous plait, ne célébrez pas Noël, au nom des pauvres et miséreux ! Si danser au quotidien est déjà un blasphême, alors que dire de Noël, n’est-ce-pas ? ( comme dirait PQMD ). Soyez pragma sur ce coup !

      Spliff m’avait rappellé il y a quelques temps de celà que le forum était un espace dédié à la politique. Effectivement, initialement c’était vrai ! Je dis bien "était". Actuellement, c’est devenu un bar du coin où les pochetrons de l’intellect égoïque s’abreuvent d’un tord-boyaux désinhibant et s’en donnent à coeur-joie.
      Nothing more and nothing less !

    • 20 décembre 2020 à 16:53 | Shalom (#2831) répond à Lefona Again

      @ @ 20 décembre à 16:07 | Lefona Again (#10319) répond à Lefona Again ^
      L’autre scoop du jour ! Les nobles ne dansent jamais, car on ( le peuple finalement ) danse pour eux !
      ...
      c’est du sophisme ou de l’arnarcho-primitivisme exacerbé, mais on dira certainement du maivandohisme de haute volée !


      Tsy haiko na mahay teny malagasy ity olona ity na tsia, ataoko hoe olona na dia noheveriko fa fantatro aza : Taiza tao amin’ny soratro aho no nilaza ny adikany hoe "les nobles" ?
      Raha izany no fandikany ny hoe Andriamanjaka amin’ny teny frantsay dia mampanahy be ny ihany izy milaza ho mpanamory. Teny tsotra iray aza, diso ny fandikany azy, koa maika fa ...

      Miala tsiny tompoko fa miverena mianatra manao fandikan-teny, sao dia ho lazain’ny sasany ho tsy ampy solaitra eo ihany koa ity ianao.

      Ary ny hoe maivan-doha : mbola mampiseho ny tsy fahaizanao ny tantaran’ny Razanao ihany izany.
      Izany no zava-nisy, fa tsy nisy nilaza mihitsy teto hoe izany finoana izany dia marina tsy azo dihifina.
      Ny fomba dia fomba, ny finoana dia finoana, samy manana ny andraisany azy ny tsirairay.
      Raha nanompy sampy ny Andriamanjaka teto fahiny, inona no maha-diso izany.
      Raha izany no napetraka ho fomba sy fanao, inona no hanamelohan’izany ankehitriny ?

      Feheziko amin’ny hoe : f’iza moa izato ianao no hitsara sy handiso ny nataon’ny Razana teto ?
      Sao kosa ity ianao ka taranaka tsy mendrika sy voahozona ka manabaty ny niteraka sy mitsipa-doha ny laka-nitana ?

  • 20 décembre 2020 à 18:23 | ANTICASTE (#10704)

    Je rappelle à certains la déclaration de droits de l’homme et du citoyen !
    C’est un texte avec une portée universelle (tout l’univers ,c’est gigantesque !

    Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

    Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

    Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

    Art. 4. La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

    Art. 5. La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.

    Art. 6. La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

    Art. 7. Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l’instant : il se rend coupable par la résistance.

    Art. 8. La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

    Art. 9. Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

    Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

    Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

    Art. 12. La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

    Art. 13. Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

    Art. 14. Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

    Art. 15. La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

    Art. 16. Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

    Art. 17. La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

  • 20 décembre 2020 à 19:30 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra notsongaina tao amin’ny rohy
    https://www.actutana.com/depeche/la-pauvrete-saggravera-a-madagougou/
    (nosoloiko Madagasikara ny fiantsoany ny firenentsika).

    Dia ho andrasantsika hahantra fadiranovana, hiaina amin’ny hataka sy tsindroka avokoa ve ny malagasy vao hietsika isika ?

    Am-bava homana, am-po miherotra.


    La pauvreté s’aggrave(ra) à Madagasikara

    Selon la Banque Mondiale, rien que pour cette année 2020, il y a eu 1,4 millions de pauvres supplémentaires à Madagasikara, c’est-à-dire vivant avec moins de 1,9 dollars par jour.
    Et les perspectives ne sont guère excitantes pour 2021. Ni même pour 2022 d’ailleurs. Tonga ihany ny 2023, tic tac.
    Et bé, quelle belle descente aux enfers depuis 2009. Oui oui on sait, c’est la faute de Marc Ravalomanana, de la Covid19 et de mon gardien.
    On arrivera en 2023, Madagascar sera toujours importateur de riz, very rano klé !

  • 20 décembre 2020 à 19:52 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra momba ilay amiralin-dranom-potaka sy ilay olona iray natahorany ka noheveriny ho fahavalony hatramin’ny farany (tsy ho afa-maina i Deba fa tantara mitohy io, olona anisan’ny ampatsiahy azy na ny taranany io raharaha io raha ny tenako manokana).

    Voalaza ao amin’io lahatsoratra io ihany koa ny ezaka nataon-dRavalomanana momba ny trosan’ny firenena malagasy tamin’ny fotoan’androny.

    Rohy mankany amin’ny "L’express de Madagascar", lahatsoratra nivoaka ny 16 aprily 2020 :

    https://lexpress.mg/16/04/2020/des-ardoises-effacees/

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS