Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 septembre 2021
Antananarivo | 00h54
 

Société

Trafic de drogue

697 tonnes de cannabis saisies en une année

jeudi 28 juillet 2011

Le pays touche le fond, il ne peut plus descendre plus bas. Jamais le département policier contre les stupéfiants n’a enregistré autant de saisie : 697 000 kg de cannabis en 2010. L’année précédente, c’est-à-dire en 2009, seuls 78 000 kg de stupéfiants ont été saisis. Si l’on peut supposer qu’en 2009 les trafiquants ont bénéficié de la crise et de l’instabilité ainsi que des hésitations des responsables trop occupés à d’autres questions, on ne peut qu’être consterné par la croissance fulgurante du commerce de stupéfiants l’année suivante.

Le malgache est-il devenu grand consommateur de drogue « douce » ou forte ? Pas tout à fait, selon les responsables policiers qui ont tenu une conférence de presse ce mercredi 27 juillet. Une bonne partie de ces stupéfiants ne font que transiter ; en quelque sorte, Madagascar est aujourd’hui une plaque tournante et un maillon du réseau des trafiquants internationaux de drogue.

Et comme pour confirmer qu’il y a malgré tout un commerce et tout un réseau de trafiquants et de consommateurs locaux, la Police indique que 500 kg de stupéfiants ont été saisis lors du premier semestre de l’année en cours et 250 trafiquants ont été arrêtés, contre 224 l’année précédente. Dans la perspective de freiner ou de mettre un terme à ce commerce de stupéfiants, le département des stupéfiants de la Police appelle à la contribution de tous car le mal touche de plus en plus les jeunes. C’est ainsi qu’il collabore, a-t-on appris, avec des organisations telles la « Croix bleue » ou encore l’Office national de la lutte anti-tabac (Ofnalac) dans l’objectif de préserver les générations futures de ce mal qui est déjà assez répandu dans les quartiers et les établissements scolaires.

La dégradation de l’environnement social et économique de ces deux dernières années est une des causes de cette recrudescence du trafic et de la croissance de la consommation de stupéfiants. La multiplication des lieux de loisirs nocturnes n’est pas non plus exempte de reproche (boîte de nuits, bar ou karaoke ou divers clubs). La tentation de l’argent facile devant la cherté de la vie et la pauvreté ambiante encourage plus d’un jeune oisif ou en difficulté financière chronique à louer ses services et leur corps pour transporter les marchandises. L’exemple récent est ce jeune homme qui est rentré de Maurice avec 700 gr d’héroïne dans son estomac ; en échange de quoi il empocherait quelque 12 millions d’Ariary.

À noter que le gramme de cette héroïne vaut 100 000 Ariary selon la Police ; ce qui signifie que les consommateurs de ce genre de drogue ne peuvent être que des nantis, mais jusqu’ici, on n’a jamais entendu aucune arrestation de ce genre de consommateurs.

Recueilli par Valis

10 commentaires

Vos commentaires

  • 28 juillet 2011 à 11:11 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Il faut instaurer des visas pour tous les étrangers,même "double nationalité".

    Madagascar est et sera une plaque tournante de tous les trafics illicites.

    Seules les Police/Douanes ne pourront rien faire,sans la participation du Peuple.

    • 28 juillet 2011 à 13:26 | jack-no (#1477) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      bonjour,

      basile, ce n’est pas un problème de visas. c’est la misère, comme en Amérique du Sud ou les barons utilisent des mules pour le transport.

      il faut seulement se fier au flair des douaniers.

      jacques

  • 28 juillet 2011 à 15:49 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    jack-no

    - visas pour les étrangers,

    - autorisation de sortie pour les Malgaches.Point barre !!

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 28 juillet 2011 à 17:19 | Jipo (#4988) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      the facho . /

    • 28 juillet 2011 à 18:38 | Stomato (#3476) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      C’est super d’établir des contrôles.
      Mais qui va contrôler les contrôleurs ?
      Et qui va contrôler les contrôleurs de contrôleurs ?

      Le peuple va s’en charger ?
      Balivernes, le peuple se contentera de quelques grammes de shit en compensation de son silence ou de sa participation.

      Faire en sorte que le peuple ait a manger et qu’il ait du travail fera automagiquement disparaitre le besoin de drogue.

      Dans un nombre croissant de pays, les lois anti-tabac favorisent l’usage de cannabis, à tel point que des gens bien pensants (les anti-tabac) veulent légaliser l’usage de cette drogue dite douce.

    • 28 juillet 2011 à 20:15 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      Il semble plus facile d ’ attraper du rongono que du BDR , comme quoi la lutte contre les traffics illicites continue , et de constater que sevir est plus difficile qu’ éduquer , vivement qu’un appel d’offre soit fait ou mis aux enchères , que l’on puisse construire des écoles , et des hopitaux ; puisqu’on attend ces revenus : pour ce faire ...

  • 28 juillet 2011 à 16:01 | nandrianina1 (#1939)

    Tokony hanaovana Appel d’offre koa zany ho tombotsoa ambon’ny Firenena

    • 29 juillet 2011 à 08:03 | da fily (#2745) répond à nandrianina1

      Economie parallèle ilay maoly be nandrianina 1, tsy efa natao’ny fitondrana "rentrée de devises" koa ve io ?

      Raha jerena any Amsud any dia tena economie sous-terraine mihitsy ilay zavamahadomelina, ary tena mahavelona olona amanarivo mihitsy.

      kilao iray na maoly eo @ 300 euros eo hoe eo raha tsy diso, raha izao 697 taona izao izany dia eo @ sahabo 20 000 000 euros eo ny vidiny, firy milliara sahady izany ?

  • 29 juillet 2011 à 04:02 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    "Une bonne partie de ces drogues ne font que transiter".

    C’est le vrai problème à résoudre.

  • 30 juillet 2011 à 08:27 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    C’est regrettable,la mort d’un homme.

    Un "homme d’affaires Malgache",Mohamed Houssein (d’origine.???),Directeur d’importation et d’exportation de bois,a été retrouvé mort à Grand-Baie,avec 73 boulettes d’héroïne (813 g) dans l’estomac.

    Son dixième déplacement à Maurice.

    En même temps,un mauricien de 35ans s’est écroulé dans la capitale Malgache avec 64 boulettes (700 g) de cocaïne dans son tube digestif.

    En plus,une ressortissante Malgache est arrêtée par la police mauricienne avec 24 boulettes d’héroïne dans les poignées des valises.

    Seule solution immédiate et efficace :

    - visa d’entrée pour tout étranger même pour "double nationalité"

    - et visa de sortie pour tout ressortissant Malgache,même pour "double nationalité".

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS