Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 septembre 2018
Antananarivo | 07h16
 

Coopération

Appuis aux opérations du PAM en faveur des populations vulnérables

400 000 dollars de la Fondation Howard G Buffett

vendredi 16 août 2013

Howard G. Buffet, président de la Fondation Howard G. Buffet et ambassadeur du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) contre la faim, a récemment visité deux projets de « vivre-contre-actifs » dans deux communes rurales de la côte est de Madagascar. Durant la visite, la Fondation Howard G. Buffett a accordé un don de 400.000 dollars US. Ce fonds est destiné à renforcer qualitativement le programme d’achats locaux de denrées alimentaires, notamment auprès des associations d’agriculteurs à faibles revenus et appuyer le programme d’alimentation scolaire utilisant la production locale.

Le représentant du Pam, Willem van Milink, représentant du PAM à Madagascar a exprimé sa profonde reconnaissance à l’endroit de cette contribution. Il a notamment expliqué que « cet appui permettra au PAM de renforcer stratégiquement les opérations d’achats locaux et ainsi améliorer les revenus des paysans et communautés vulnérables vivant dans les zones exposées aux catastrophes naturelles ; et à développer l’économie locale ».

Les projets visités mis en œuvre avec CARITAS Toamasina et ODDIT (Organe de Développement du Diocèse de Toamasina), consistent à réhabiliter des infrastructures agricoles et à promouvoir de nouvelles pratiques agricoles afin d’améliorer la production, tout en renforçant les associations de petits producteurs.

JPEG - 89.1 ko
Howard G. Buffett, président de la Fondation du même nom et ambassadeur du PAM (à gauche), discutant avec les paysans de la région de Toamasina.

Howard G. Buffett s’est déclaré impressionné par le travail laborieux et les efforts déployés par le PAM, ses partenaires et surtout les paysans locaux pour la mise en œuvre de ces projets. « Je suis convaincu que de bonnes pratiques agricoles, des systèmes de bonne gouvernance et un travail laborieux constituent les pierres angulaires des efforts de développement pour assurer la sécurité alimentaire des petits exploitants agricoles ».

Ces initiatives visent à rétablir les moyens de subsistance des communautés et renforcer leur résilience aux catastrophes naturelles tout en répondant aux besoins alimentaires actuels. Ces paysans participent à des travaux communautaires sous forme de vivres-contre-travail. Ces travaux visent à réhabiliter des infrastructures agricoles –telles que canaux de drainage et d’irrigation–, et promouvoir des pratiques agricoles telles que le Système de Riziculture Intensive et la culture associée de manioc et maïs en utilisant la technique du compostage.

Recueilli par Bill

40 commentaires

Vos commentaires

  • 16 août 2013 à 12:12 | davidmada (#7472)

    quand je vois le nombre de dons qui sont fait par les etranger a mada dans divers domaine et dont les montants sont tres elevé tout au long de l annee JAMAIS un commentaire positif de la part des forumistes !!!mada es un pays d assisté TOTAL qui pense que tout le monde lui es redevable mais de quoi au fait ?mada un pays pauvre ?laissez moi rigolé si vous voulez voir de la vrai pauvreté allez a haiti sierra leone somalie etc etc !!!vous les gasy vous etes avant tout les plus gros FAINEANTS de la planete ya pas de pauvreté la bas juste une bande de rigolos assisté qui veux vivre au frais de la communauté internationale ;voila la vrai realité d un pays peuplé de trouillard et de fainéants total....cessez de vous appitoyer sur votre sort car il n es pas du tout dramatic bien au contraire jai vecu la bas 5 ans je n ai jamais rencontré un seul homme gasy courageux a part les tireur de pousse les autres juste des tapette qui avale de la THB toute la journé et qui s enrichisse en poussant leur copine a se prostituer voila ce qu es un sous homme gasy !!!ah ah ah

    • 16 août 2013 à 12:41 | bbernard (#6880) répond à davidmada

      Vous avez une réaction malhonnête. Il y a à Mada comme ailleurs des fainéants et des assistés chroniques. En France, nous n’en manquons pas. Mais ce n’est pas une raison pour généraliser. Comment voulez-vous qu’un agriculteur malgache qui a le ventre vide, pas d’argent pour faire quoi que ce soit (déjà se nourrir) puisse être productif et travailler au sens où vous l’entendez. Il survit, c’est tout. Le rôle des associations, c’est avant tout de les aider matériellement à se remettre en selle. Donner de l’argent ne sert à rien car le pays est tellement pourri que cet argent ira engraisser les gros porcs qui se sont accaparé le pouvoir. Par contre, envoyer des personnels su place pour aider les agriculteurs locaux à travailler leurs champs et à s’organiser pour mieux vendre, là, c’est d’accord. Et encore, à condition de considérer qu’il faut commencer par exploiter intelligemment les sols : pas de culture intensive à grands coups d’engrais fournis par Monsanto, par de semences trafiquées par Monsanto, lutte efficace contre les acridiens, production orientée en premier lieu vers la fourniture de nourriture de bonne qualité à la population qui produit puis au reste du pays, l’exportation ne devant venir qu’en dernier lieu, pour rentabiliser les excédents (s’il y en a). Cela peut ressembler à du protectionnisme ou de l’auto-suffisance, mais c’est la condition nécessaire à un bon redémarrage du pays. Une population bien nourrie redeviendra une population productive. Mais il est vrai aussi que ce schéma dérange et fait peur en haut lieu. Parce qu’une population bien nourrit signifie aussi une population en état de réfléchir et d’ouvrir les yeux sur ce que font les dirigeants. Et là, gros risque pour les tordus qui les mènent à la baguette tout droit vers le cimetière.

    • 16 août 2013 à 12:54 | FAHJUNZI (#424) répond à davidmada

      Croyez-vous qu’à mada seulement qu’il y a des assistés ? Croyez-vous que les gasy n’en sont pas conscients de ce qu’ils sont ? VOUS VOULEZ SAVOIR COMMENT PEINDRE UNE PEINTURE PARFAITE ? C’EST FACILE. DEVENEZ PARFAIT VOUS-MÊME, ET PUIS PEIGNEZ NATURELLEMENT. Celui qui vise à la perfection doit accomplir sur sa propre personne le travail nécessaire pour que le moindre de ses actes le révèle tout entier. Attention jeune homme ! Si tu te trompes dans tes propos, et si tu n’as que rarement lieu de te repentir de tes actions, ta carrière est toute faite.

    • 16 août 2013 à 12:57 | Isandra (#7070) répond à davidmada

      C’est que vous avez écrit là, c’est une pire insulte pour les Malagasy qui se lèvent à 2 heure du matin et se couchent tard sans relâche, pour rester digne, nourrir sa famille sans solliciter les bienfaisances des autres...

      En effet, vous avez même façon d’estimer les autres que Maurice M. Taylor(Titane) qui avait écrit une lettre à A.Montebourg, dont je vous rapporte ceci un extrait :

      « J’ai visité cette usine plusieurs fois. Les salariés français touchent des salaires élevés mais ne travaillent que trois heures. Ils ont une heure pour leurs pauses et leur déjeuner, discutent pendant trois heures et travaillent trois heures. Je l’ai dit en face aux syndicalistes français. Ils m’ont répondu que c’était comme ça en France ». « Monsieur, votre lettre signale que vous voulez que Titan démarre une discussion. Vous pensez que nous sommes si stupides que ça ? Titan est celui qui a l’argent et le savoir-faire pour produire des pneus. Qu’a le syndicat fou ? Il a le gouvernement français. »

    • 16 août 2013 à 12:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à davidmada

      Allez d’abord apprendre à bien écrire,en français, povr type, ==dresseur de femme Malgache==,avant de fourrer votre nez dans les affaires des Malgaches.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 août 2013 à 14:50 | Maestro (#7313) répond à davidmada

      Moi je dirais qu’il y a une Part de Vérité la dedans. En ajoutant les Aboyeurs et autres Masturbateurs de claviers Payés par le RSA et autres on arrive au Pourquoi de la Situation Malagasy. La Vérité blesse disait l’autre, il n’y a qu’à voir les Réactions qui vont suivre.

    • 16 août 2013 à 15:52 | rabri (#2507) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Laissez tomber Basile, on ne va pas s’occuper de tous les déséquilibrés qui pullulent en ce moment. S’il ne maîtrise pas l’écriture du français, idem pour les autres langues et idem dans le raisonnement. Conclusion : c’est un DESEQUILIBRE GENERAL au niveau du cerveau qui l’atteint.

    • 16 août 2013 à 16:13 | leclercq (#4410) répond à davidmada

      Mais qui êtes -vous donc pour vous permettre de juger les Malgaches ???? rien qu’à lire votre post , on se rend déjà compte que n’êtes pas vraiment bien instruit rien quà voir toutes vos fautes d’orthographe et savez-vous réellement d’abord où se situe Madagascar et avez -vous -vous une pte idée de la vie des vrais Malgaches ??
      A mon avis , , vous faites certainement partie de ces genres de personnes qui dénigrent les autres d’abord pour se donner bonne conscience et ensuite pour mieux se cacher derriére sa médiocrité , dorénavant avant de poster des imbécilités sur le forum , retournez d’abord à l’école (matérnelle de préférence en suivant bien le cursus jusqu’au C.E.P ) de bien vous renseigner ensuite sur le sujet que vous voulez aborder et seulement , seulement aprés , vous pourrez intervenir , cela vous éviterait bien des remarques désagréables mais justifiées !!! A bon entendeur !!
      BAKOLY

    • 17 août 2013 à 02:51 | Cacatoès (#7049) répond à davidmada

      Et toi le frantsay, tu n’es pas un assisté !!! lol Regarde ce qui se passe dans ton pays avant de cracher ton venin sur ce site !! Petit gars va !! Tes semblables courent après l’aide de l’état, incapable de se démerder, il n’ y a qu’en france qu’il y a toutes sortes d’aides pour les « assistés » !! Be vava eo nefa tsy makaiza akory. Tonga aty @nay mimenomenona fa aty refa tsy mahay mikarataka irery dia eo no raisina, aty tsy misy manantena anizany fanampiana ny fitondranana zany. Ny pokona aty zany mahazo fanampiana zany midika henatra !!
      Ireny be vava ireny ihany no tena tsy misy hapoaka !!

      Vita

    • 17 août 2013 à 03:05 | Cacatoès (#7049) répond à Maestro

      Mapme be ranga !! Tsy kamo zany ny gasy fa tsy homen’ireo panao politika pangalatra ireo ny tantana mba hitovozany izy !! Raha nanana pitondra tsara ny gasy efa ela no lasa lavitra fa indrisy fa sendran’ny ambodihy lava nify ka na ny nofo kely hanany aza mbola tedavin’ireo tsy matao tody koriana !!
      Eto @ ty sehatra MT ity azo hatao ny tay bava fa @ sehatra tena izy mba manao akory !! lol

    • 18 août 2013 à 08:15 | harmelle (#5862) répond à davidmada

      Mada est peuplée ’agriculteurs et de pêcheurs a 80 % et je peux certifier que ces gens là n’ayant ni minimum sociaux ni sécurité sociale se lèvent le matin pour aller trouver leur pitance familiale sauf les alcooliques mais quel groupe humain n’en compte pas ? Ton : expérience de mada semble s’etre déroulée dans des endroits touristiques et viciés et ne peut s’appliquer a tout le pays , tes gouts te concernant !
      Je me désolidarise complètement de ton écrit imbécile qui en plus n’est pas délicat du tout pour les gens de bonne volonté essayant de minimiser les impacts raciaux entre Vazaha et Malagasy que les politiques xénophobes des dirigeants , et des inconscients comme toi allumez ........
      Nous sommes Francophones tous les 2 mais tu n’es qu’un étranger de la pire éspèce : raciste , ne dédaignant pas les petites filles de 18 ans et la bière......enfin l’étranger pur souche dont Mada a tellement besoin !
      Bon vent et a jamais !

  • 16 août 2013 à 12:35 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Voilà une initiative concrète dans un but collectif pour le bien de tous .
    Dommage qu’ il faille que ce soit le PAM qui prenne ce genre d’ initiative et non les représentants du gouvernement , particulièrement le ministère de l’ Agriculture .
    Ces coopératives me font penser au régime communiste sous Mao , quoi qu’ en disent certains, mais bon j’ arrête là mes affabulations .
    Ce qui me dérange un peu c’ est la mise en scène pour la photo , ou l’ on voit que l’ abri a été construit à cet effet , pour recevoir cette délégation assurément fatiguée par la tache au point de lui construire un banc pour s’ assoire , quand les travailleurs sont debout pour admirer la mise en scène .
    Merci cependant pour l’ initiative à laquelle on aurait envie de dire : « tsy voky » .

    david Mada : votre connaissance de la misère humaine , pour ne pas dire planétaire ne vous donne en aucun cas le droit d ’ insulter les Malgaches comme vous le faites , MT n’ est pas un exutoire pour déverser votre trop plein d’ animosité .
    Les Malgaches sont tout le contraire de ce que vous affirmez :« dis-moi qui tu fréquentes je te dirais qui tu es »
    Si vous ne fréquentez que les gens que vous décrivez , non seulement vous n’ avez pas à faire d’ amalgame moins encore d’ en faire une généralité .
    Vos propos sont de plus non constructifs & déplacés .
    Comme votre femme , vous allez les dresser ?
    Devant un tel constat, on ne peut qu’ attendre des propositions concrètes de votre part , si ce n’ est des solutions .
    Que vous ne soyez pas d’ accord avec des forumistes soit ;
    Mais à vous écouter vos constats ressemblent à ceux de la CES : irrévocables et pourtant personne ne vous interdit d’ en montrer l’ exemple .
    Si vous penser faire avancer un équidé en le traitant d’ âne
    on n’ est pas sorti de l’ auberge .

  • 16 août 2013 à 13:14 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Une idée qui ne date pas d’aujourd’hui==valoriser les produits locaux pour les secours à la Popûlation==
    DEPUIS 1963/1964
    Chaque ONG travaille pour son commanditaire/son Pays d’origine.

    ==PAS EN INJECTANT DES PRODUITS IMPORTES ou des SURPLUS DES PAYS INDUSTRIALISES-DONNATEURS pour régulariser le marché intérieur et international==

    Bref du reste/des friperies pour les Pays en voie de développement.
    J’ai défendu une telle initiative devant :
    - les secours catholiques locaux et français,à Madagascar,
    - le Catholic Relief Services,d’obédiance JKF
    - le Secours Populaie d’obédiance communiste ,
    - le misérior allemand.

    - « QU’ILS TRAVAILLENT ENSEMBLE POUR UN TEL PROJET » ?.
    ==les locaux==,en valeur !
    MAIS CHACUN POUR SOI.Point barre !
    C’est leur décision finale !

    Bonne route à la fondation H.G Buffet !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 août 2013 à 13:50 | che taranaka (#99) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Akory lahaly,

      JIPO,

      en effet DAVIDMADA a une vision méprisante de notre pays....

      Mais il y a séjourné ...il a vu des choses et a vécu des situations...

      malheureusement certaines de ses visions sont des réalités....

      mais surtout je dis que les premiers responsables de la DECADENCE sont les polifikas,les élites...les z’affairistes...voleurs spoliateurs...

      les Gasy sont découragés....

      « CARE » a toujours aidé les Gasy...les jésuites sont là....

    • 16 août 2013 à 15:42 | Jipo (#4988) répond à che taranaka

      Toutes vérités ne sont pas toujours bonnes à dire, comme les mensonges par omission .
      Dénigrer des gens qui n’ ont rien demandés m’ irrite l’ épiderme , qui + est arrivent péniblement à survivre , c ’est un peu comme les parents qui se sont saignés pour envoyer leurs enfants étudier à l’ étranger à qui on ne verse pas la bourse qui leur est due , j’ en connais un qui aurait dit : C 1 Scandaall .
      Qu’ il critique les responsables les bourreaux , les arrivistes et l’ incompétence d’ accord , mais en faire une généralité , je ne suis pas d’ accord du tout .
      Il y a un proverbe que j’ aime beaucoup qui dit :
      Quand tu pointes un doigt vers quelqu’ un il y en a trois pointés vers toi , fermez le poing et pointez votre index ...

    • 16 août 2013 à 15:57 | Stomato (#3476) répond à Jipo

      Toute vérité n’est jamais que ce que croit celui qui parle.

      Oui DavidMada a une expression étriquée d’une vérité étroite qu’il a vécu dans UN seul endroit de Madagascar, les autres endroits il les as vus à la vitesse d’un journaliste vazaha.

      J’ai pour ma part connu des malgaches qui avaient une tresse de poils dans les deux mains et n’avaient pas besoin de cannes ou béquilles.
      J’en ai connu beaucoup plus qui bossaient dur, très dur et pas seulement des pousseurs de pousse-pousse qui s’amusent à faire payer le touriste 10 fois plus que le client Malgache.

      J’ai aussi vu des matrones Malgaches admirables de dévouement pour élever seules les nombreux enfants plantés au hasard comme l’à fait l’actuel président normal de la France.

      Qui donc a réalisé que la plupart des hommes politiques en poste actuellement ont été formés à l’étranger ou en profitant des « restes » de la colonisation.
      Sont-ce des personnes qui ont seulement une fois vécu, réellement vécus en brousse, dans un village sans eau ni électricité ni médecin ni dentiste ?
      Qui sait quelle proportion de population vit en milieu urbain et en milieu rural ?

      400.000 USD pour 20.000.000 de Malgaches cela fait 0,02 USD par Malgache, Ah c’est un geste beau, grand et généreux.

    • 16 août 2013 à 16:43 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      Toujours aussi plein d’ humour : caustique à ce que je vois .
      Il est évident Que 0, 02 $ / personne ce n’ est rien, mais vous savez comme moi que le partage ne se fera jamais comme cela et que seuls quelques privilégiés auront cette rude tache de les dilapider, c ’est ça qui est le plus grave, et que les personnes que vous citez, n’ en verront pas ou peu la couleur .
      Ce pendant ce sera toujours mieux que rien grâce à la permission de ceux qui ne le font pas .
      Pourriez vous me dire en quelques phrases pourquoi construire des voies ferrées coutent plus chers que des routes qu’ il faut refaire après chaque saison des pluies .

    • 16 août 2013 à 19:59 | Stomato (#3476) répond à Jipo

      >>Pourriez vous me dire en quelques phrases pourquoi construire des voies ferrées coutent plus chers que des routes qu’ il faut refaire après chaque saison des pluies .<<

      La documentation Française est assez avare de données précises et actuelles à ce sujet. Tout se passe comme si les Khmers verts (AKA les écolos-maniaques) voulaient cacher leurs approximation en voulant tuer la voiture et les camions...

      Pareillement il y a peu de données disponibles pour une ligne de train "classique" mais uniquement pour des lignes à grande vitesse (Notez que j’évite le terme de TGV...)

      Sur le document suivant vous pourrez lire :
      http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/074000038/0000.pdf

      Au total, en ajoutant au coût des constructions recensées les frais de maîtrise d’oeuvre et d’ouvrage (qui représentent environ 10 % des dépenses annuelles d’investissement de la DGR),le coût moyen de construction obtenu est de l’ordre de 5,4 Meuro HT par km (valeur 2006)
      pour une route à 2x2 voies.
      Vous y verrez aussi une chose intéressante :
      Détérioration d’une route et résultat de l’entretien, graphique édifiant.

      Sur le site :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_%C3%A0_grande_vitesse#Co.C3.BBt

      Début 2007, on estimait le coût moyen au kilomètre à 17 millions d’euros courants, pour une emprise de 40 m (largeur totale) et une plateforme de 14 m, soit environ trois fois le coût de construction d’une autoroute 2×2 voies4.

      Dans certains pays au relief accidenté (Espagne notamment), ce coût moyen peut doubler. Il en est de même lorsque la densité de population est telle que les lignes doivent passer en tunnel sur une longueur importante (desserte de la gare Londres - Saint Pancras).

      Il faut également tenir compte du fait que les contraintes de profils sont plus importantes pour le rail que pour la route. L apente de la voie doit être plus faible que celle que peut avoir la route, et le rayon des courbes est plus grand pour le rail que pour la route...
      Il y a sur la ligne Tana-Tamatave un certain nombre de tunnels qui seraient à refaire, et pour l’un d’eux il serait a déplacer...

      Les routes malgaches sont soumises à des épisodes climatiques souvent très sévères. Mais dans d’autres pays c’est aussi le cas sans qu’il y ait des quasi destructions annuelles. Il est probable que dans les pays qui subissent peu de casse la discipline et le respect des règlementations sont plus développés !
      Qui est pénalisé quand un camion est surchargé ? Le propriétaire du camion ou le chauffeur ? Trouvez la réponse et vous saurez pour quoi les routes malgaches sont si fragiles.

    • 16 août 2013 à 23:48 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      Sincères remerciements , je regarderai un peu + tard .
      J’ ai eu la chance de prendre le Toy train au sikkim et le train monte à plus de 2000m , ne pouvant tourner , il grimpe en faisant marche avant marche arrière jusqu’ à Siliguri ,, en zigzag, je pensais « naïvement » que cela aurait pu se faire à Madagascar particulièrement / les hauts plateaux , Tamatave et toute la cote Ouest de Majunga à Diego et pourquoi pas tout le Sud .
      Je vais consulter vos liens à tête reposée .
      Merci encore car j’ ai vraiment du mal à le croire .

  • 16 août 2013 à 14:24 | rabri (#2507)

    Aux Nations Unies qui fixent des objectifs de développement pour tous les pays, je supprimerai le PAM et donnerai bcp de moyens au FIDA (
    projet du Haut Bassin du Mandrare)

    http://www.phbm.mg/
    http://www.youtube.com/watch?v=3pt3n3g8gtY&list=PL855BCAFEA8930A9D
    http://www.youtube.com/watch?v=3pt3n3g8gtY&list=PL855BCAFEA8930A9D&index=2
    http://www.youtube.com/watch?v=5mpcCt2fLXU&list=PL855BCAFEA8930A9D&index=3
    http://www.youtube.com/watch?v=5Of5yZXTXMY&list=PL855BCAFEA8930A9D&index=4
    http://www.youtube.com/watch?v=tsS8KimCiSQ&list=PL855BCAFEA8930A9D&index=5
    http://www.youtube.com/watch?v=XuEd72DM60s&list=PL855BCAFEA8930A9D&index=6
    http://www.youtube.com/watch?v=vJaQa3mMsWo&list=PL855BCAFEA8930A9D&index=7
    http://www.youtube.com/watch?v=BRyPW28osQ4&list=PL855BCAFEA8930A9D&index=8
    http://www.youtube.com/watch?v=xnYxkk4K8xU&list=PL855BCAFEA8930A9D&index=9

    Les paysans d’une partie du sud l’ont fait. Pourquoi pas les paysans de la côte est ???

    Certes, il n’y avait pas d’efficacité de communication de la part des gouvernements successifs pour ébruiter ce projet en vue de sa duplication mais au niveau des Nations Unies, la communication transversale ne fonctionne pas non plus !

    • 16 août 2013 à 16:04 | Stomato (#3476) répond à rabri

      Je ne prétend pas connaitre ce projet.

      Mais j’ai tendance à réagir sur votre point de vue qui consiste en gros à dire aux gens du PAM ce qu’ils doivent faire...

      Pourquoi ne pas définit un projet, un vrai projet comme savent les faire ceux qui réalisent de grande choses dans le monde...
      Définir un vrai projet bien documenté et dont la viabilité est attestée par des spécialistes pluridisciplinaires et que ce projet soit soumis au FMI ou autres structures capables de financer de grands projets...

      Tant que de étrangers définiront ce qui est bon pour les Malgaches, ce sera des échecs. Pour la simple et bonne raison que ce qui est donné n’a aucune valeur. Et les récipiendaires ne s’approprient pas le projet.
      C’est ce qui s’est fait depuis 50 ans à Madagascar.

    • 16 août 2013 à 16:17 | Albatros (#234) répond à rabri

      Bonjour Rabri !!!
      « je supprimerai le PAM et donnerai bcp de moyens au FIDA » !!!.
      D’accord avec vous mais le FIDA est ENCORE une association qui n’est pas malgacho-malgache !!! mais internationale !!!.
      Cela va à l’encontre des idées de beaucoup sur ce forum qui prônent le « dehors les étrangers » !!!.
      Cette taquinerie mise à part je vous remercie pour ces liens (dont je faire faire la pub sur mon blog) qui me confortent dans ma vision des capacités du Peuple Malgache à sortir de cette crise s’il fait abstraction des politi-chiens. Malheureusement cela est très dur actuellement.
      Je continuerai donc d’aider directement et modestement (malheureusement je n’ai pas les moyens de Buffet) les associations qui luttent AVEC le Peuple dans des petites structures locales.
      Finalement il me semble que nous sommes assez proches en dehors de votre « soutien » au pouvoir actuel qui, pour moi, ressemble comme deux gouttes d’eau au précédent.
      Pour en revenir aux programmes « communautaires » réalisables à Madagascar, il n’y a pas que le riz qui doit être mis en avant, la pèche, le miel (nous en avons déjà parlé), le bois et sa mise en valeur, etc.. etc... autant de domaine dans lesquels la mise en commun du travail et des décisions peut être bénéfique pour le Peuple en réduisant au minimum le pouvoir centralisé des requins.

    • 16 août 2013 à 16:27 | Isandra (#7070) répond à rabri

      Rabri...!

      Je suis favorable au dépeuplement des campagnes(exode rural) au profit des villes, qui se déroulerait de façon progressive, libérant ainsi de la main d’oeuvre au profit de l’industrie et des activités tertiaires, en fort développement.

      On devrait renverser la tendance actuelle de la population rurale de 80% jusqu’à 30%, comme dans tous les pays développés,...

      Cette politique devrait inciter les petits paysans d’abandonner leur terres,... et les céder aux exploitants agricoles professionnels, voire spécialistes en la matière, afin que notre monde agricole soit professionnalisé, voire industrialisé.

      A discuter...

    • 16 août 2013 à 16:34 | Albatros (#234) répond à Isandra

      et récréer « Soweto » ou le « 93 » aux portes de Tana !!!!.
      Je préférerai que Madagascar tire les leçons des erreurs des « pays développés ».

    • 16 août 2013 à 17:10 | Jipo (#4988) répond à Albatros

      « pour le Peuple en réduisant au minimum le pouvoir centralisé des requins. »
      Entièrement d’ accord, mais pour cela il faut contourner ces interlocuteurs qui se posent en condition sine qua none pour avancer le moindre projet au même titre que le rat zouel avec la SADC et la CI, et ça c ’est un défi souvent aussi gros à surmonter que le défi lui meme .
      Juste une vieille anecdote du temps de ratsy hiraka la croix rouge Suisse avait offert 5 Land Rover aux Malgaches , arrivées à Tamatave , les douanes leur ont demandé de s’ acquitter des droits de douanes de 300 % / les véhicules + le transport !
      La suite ? elles ont fini , comme la 2ème bouteille de Whisky / le sol « glissant » d’ Ivato .
      L’ adage : ce n’ est pas toujours celui qui vous sort de la me-de qui vous veut du mal,( pour votre bien ) : dans le doute mieux vaut s’ abstenir ...

    • 16 août 2013 à 17:12 | Jipo (#4988) répond à Albatros

      A commencer par celles que l’ indépendance leur a données.

    • 16 août 2013 à 17:50 | Albatros (#234) répond à Jipo

      Mais je « contourne », Jipo, je « contourne » !!!.

    • 16 août 2013 à 19:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à rabri

      rabri,
      Je sais que vous travaillez d’arrache pieds,à MADAGASCAR pour la POPULATION.
      J’étais le Premier Malgache au CRS et avant,j’avais sollicité qu’on abandonne certain ==certain programme==pour le remplacer avec le problème de l’eau ;meme,à la campagne.
      Deux ans ,après mon départ,à l’ARMEE,le programme des pompes d’eau était en marche..
      Souvent,je critique les ONG,par réflexe.J’étais même contre les existence des orphélinats.
      Lors de ma première visite dans un orphélinat,à Madagascar,je n’avais que des enfants ==bâtards==laissés par les étrangers,de retour en Europe.
      Pour les secours en aides matérielles,j’avais des manteaux de fourrure/vêtements chauds pour la Région de TAMATAVE etc. ;

      Pour les dons débarqués à Manakara pour la PROVINCE de Fianarantsoa,j’étais obligé de les envoyer à FIANARANTSOA pour les renvoyer à Manakara,pour les bénéficiaires de la Région etc. ;
      RABRI,
      ==TOUT CEQUE J’AVAIS GAGNE,c’est de supprimer des emplois et rendre la Population dépendante de des nouvelles nourritures :
      - lait en poudre,
      - blé de bulgor,
      - végétaline,
      - maĩs,
      et farine etc..
      SANS COMPTER LES FRIPPERIES que les karana font tout pour les acheter aux bénéficiaires.

      Avec des millions de dollars de dons==RESULTAT NUL==
      pour Moi, Basdile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com
      ==les aides internationales n’ont fait que creuser le décalage des niveaux de vie des Malgaches==

      RABRI,toiutes mes excuses,si j’ai minimisé vos efforts sur place.

      Une des raisons que je ne critique jamais les acteurs Malgaches.
      En ce moment,je suis ,à distance,JICA
      Agence japonaise de Coopération Internationale.
      Le projet a pour principal objectif :
      - de vulgarisation
      - et d’impulser des activités des populations contribuant,à la fois,au développement rural et à la conservation des sols.

      UN PROJET TRES INTERESSANT mais trop limité :
      - TROIS COMMUNES BENEFICIAIRES
      - UN DISTRICT,
      - 15 300 personnes issues de 32 fonkotany

    • 16 août 2013 à 23:34 | rabri (#2507) répond à Albatros

      "Bonjour Rabri !!!
      « je supprimerai le PAM et donnerai bcp de moyens au FIDA » !!!.
      D’accord avec vous mais le FIDA est ENCORE une association qui n’est pas malgacho-malgache !!! mais internationale !!!. "

      Bonjour Albatros,

      Je vous demande de bien lire mon post de mercredi ( article : François Rakotozafy) en réponse à Rakotoasitera Fidy et vous comprendrez bien que ce qui m’a séduit dans le projet FIDA ( même si c’est international), c’est la liberté de conduite du projet par les malgaches ( coordonnateurs + animateurs + population), donc prenant en compte LES ASPIRATIONS DE CETTE POPULATION DU SUD qui venait de sortir du kéré ( = famine dans le Sud). Si vous parcourez bien ces vidéos ( Projet Haut Bassin du Mandrare), vous verrez que la population ( regroupée sous les arbres) participe intégralement aux propositions sur ce projet ( révélateur d’une démarche très classique du fonctionnement du FOKONOLONA MALAGASY).

      Rares sont ainsi les bailleurs étrangers qui adoptent ces démarches. Si vous prenez par exemple le FMI et la Banque Mondiale, pour la plupart de leurs projets, leurs coordonateurs ( étrangers bien sûr) arrivent avec des projets déjà bien ficelés dans les valises et les résultats sont loin d’avoir une portée positive durable. Ils étaient assez souvent repoussés dans les pays Arabes à cause de leur démarche ; peut être que çà s’est amélioré maintenant

      Conclusion : Oui à l’international si les malgaches ont leur mot à dire dans la conduite du projet. J’ai une courte mais GRANDE expérience dans le domaine de la coopération : le « vazaha, paie et tais-toi » comme l’a relaté ici souvent Ndimby se passe seulement dans 2 cas sur 10 mais c’est surtout le « vous n’aurez pas le financement nécessaire ou il sera coupé si vous ne suivez pas le projet à la lettre » qu’on rencontre réellement dans 8 cas sur 10.

    • 16 août 2013 à 23:38 | rabri (#2507) répond à rabri

      ( suite pour Albatros)
      « Pour en revenir aux programmes « communautaires » réalisables à Madagascar, il n’y a pas que le riz qui doit être mis en avant, la pèche, le miel (nous en avons déjà parlé), le bois et sa mise en valeur, etc.. etc... autant de domaine dans lesquels la mise en commun du travail et des décisions peut être bénéfique pour le Peuple en réduisant au minimum le pouvoir centralisé des requins. »

      Regardez bien les vidéos du projet PHBM (= Mandrare) mais l’approche y est MULTISECTORIELLE jusqu’à toucher le volet sociologique venant de la population dont je vous parlais ci-dessus

    • 16 août 2013 à 23:57 | rabri (#2507) répond à Stomato

      Stomato,

      Regardez les vidéos des liens que j’ai donnés ci-dessus et vous comprendrez s’il y a cohérence d’actions aussi au sein même des organismes des Nations Unies. Le coût du projet PAM (= Nations Unies) en millions de dollars depuis son existence pour le Sud Malgache ( = projet dépendance du peuple) doit être maintenant LARGEMENT SUPERIEUR au coût du projet FIDA ( = projet autonomie d’un peuple équivalent voulant sortir de la même famine). Est ce que cela n’interpelle pas aussi les Nations Unies qui prétendent aussi fixer des objectifs de développement pour les pays du monde ??

      Je suis entièrement d’accord avec vous sur la définition de projets par les malgaches, à commencer par une PLANIFICATION à la base ( = feuille de route économique) mais çà c’est une autre histoire !!

    • 17 août 2013 à 00:13 | rabri (#2507) répond à Isandra

      Isandra,

      Je vous répondrai plus tard car cela nécessite une fine analyse : un développement basé sur celui de la ville ou sur celui de la campagne. Ce sera un bon sujet de débat mais il faut d’abord s’appuyer sur des statistiques actuelles venant de l’Instat. Je vais fouiller et on en reparlera.

    • 17 août 2013 à 01:32 | Albatros (#234) répond à rabri

      Bonsoir Rabri !!! (Peut être Bonjour !!!)
      Ne vous inquiétez pas, j’ai bien regardé les vidéos. J’y ai même retrouvé des séquences aperçues dans des reportages TV.
      Pour info sur une de ces vidéos on vante, en chantant, les mérites des « vazaha » qui ont permis aux malgaches d’arroser leurs plantations avec des arrosoirs alors qu’ils utilisaient des sceaux. Ce qui n’est pas au gout du jour !!!. Avouez que cela a un petit relent de colonialisme !!!.
      Pour info j’ai participé en son temps à une association locale pour le développement du ver à soie, je suis donc d’accord avec le volet « multi-sectorielle ».
      En ce qui concerne les problèmes de financement, mon « chantage » se limite à :
      « Je veux bien payer à condition que ma (modeste) contribution serve SUR PLACE et à un maximum de malgaches ».
      Je ne dicte pas mes choix mais je ne participerai pas à des projets de « développement » personnel (lire : enrichissement sur le dos des vazaha ET des malgaches).
      Il ne s’agit pas de contrôler la manière de gérer les projets, mais de stopper, en arrêtant le « financement », les dérives de comportement.
      Prenons l’exemple du canal des Pangalanes : Avec les moyens de Buffet, je serai d’accord pour participer (sans attendre de retour sur investissement !!!) à une remise en état de ce lien régional AVEC les populations locales sauf si cela devait permettre à des particuliers de s’enrichir sur le dos de la majorité. Comme ce qui s’est passé en France avec les autoroutes qui, construites avec des fonds publics, ont été revendues au privé alors qu’elles étaient devenues « rentables ».
      Mais ne rêvons pas, je n’ai pas ces moyens et les Pangalanes continueront d’être obstrués par la vase et les jacinthes.

    • 17 août 2013 à 08:55 | rabri (#2507) répond à rabri

      Non, je me suis trompé ( après 8h de boulot et l’apéro d’été lol !, je ne suis plus lucide) : vous voulez plutôt l’industrialisation de l’agriculture ! comme Ra8, votre mentor (lol !) avec l’expansion de l’agrobusiness alors ! çà peut être le sujet d’un autre débat. A +

    • 17 août 2013 à 09:12 | Isandra (#7070) répond à rabri

      Ha ha ! Vous m’avez vexe Rabri lol,

      Mais, la différence ici, on ne parle pas d’expropriation,..brader les terrains aux étranger,...comme il pratiquait,..

    • 17 août 2013 à 09:41 | Stomato (#3476) répond à rabri

      >>Je suis entièrement d’accord avec vous sur la définition de projets par les malgaches, à commencer par une PLANIFICATION à la base ( = feuille de route économique) mais çà c’est une autre histoire !!<<

      Mais n’est-ce pas l’histoire qu’il faudrait écrire, au lieu de se contenter d’attendre la bonne (ou mauvaise) volonté venue d’ailleurs ?

      Je sais que les obstacles sont très nombreux, mais si c’était facile ce serait fait de longue date !

    • 17 août 2013 à 09:52 | Stomato (#3476) répond à Albatros

      >>Comme ce qui s’est passé en France avec les autoroutes qui, construites avec des fonds publics, ont été revendues au privé alors qu’elles étaient devenues « rentables ». <<

      Quel commentaire !!!

      Les autoroutes françaises ont été décidées et leur construction a débuté lors de l’époque où la France était dirigée par des polytechniciens...
      Cela se passait à une époque où l’état savait construire.
      Les autoroutes terminées et payées par les contribuables, un double problème s’est présenté : l’état était incapable de faire vivre ce qui était fonctionnel, et il fallait trouver des places « payantes » pour les copains qui remplaçaient les polytechniciens à savoir les énarques.

      J’ai comme l’impression qu’à Madagascar l’indépendante personne n’a jamais réalisé que l’état ne savait pas entretenir ce qui était fonctionnel, mais certains ont réalisé qu’il était plus simple de piocher dans les caisses plutôt que de créer des sociétés pour des copains.

  • 16 août 2013 à 21:28 | Turping (#1235)

    A commencer par discréditer les politicards ,les politiques menées dans ce pays depuis des décennies.
    Les divisions ,les manques de visions de nos politicards qui ne s’occupent que de leur égocentrisme ,etc....montrent bien qu’il y a un grand fossé entre le peuple et ses dirigeants successifs .Le fond du problème est là !
    >Pourtant Madagascar est un pays qui a les atouts ,les potentialités à se développer !
    >Les jugements simplistes de Davidmada ,même s’il a vécu 5 ans à Madagascar n’apportent pas de crédibilités pour expliquer les faits à part ses tendances à généraliser les choses et tout mettre dans le même sac en crachant.
    Voilà ! quelle est la définition de la politique et le rôle exigé censé d’être accompli par les politicards sur le plan national à Madagascar ?
    On ne peut pas dire que tous les malgaches sont fainéants .
    La problématique c’est que :les élites ,les politicards .....se battent,se querellent en se remplissent les poches quand il arrive au pouvoir,leur première préoccupation .
    Après ils se battent encore comment y rester le longtemps possible avec laxisme sans s’occuper les vrais problèmes sociétaux !
    Chacun se bat pour avoir le maximum davantage et de détournement ,puis ....ils posent les questions : « les déluges c’est après moi.On ne vit qu’une seule fois sur cette terre ,vu l’immensité du travail qui attend ,les générations futures se démer..deront en payant les frais et les pots cassées » .un phénomène récurrent qui s’embourbe vers le spiral infernal !!!
    C’est la honte pour ce pays car l’argent octroyé dans la plupart ,est détourné.
    Le pire c’est l’assistanat alors que ce pays est capable de créer de richesses humaines à conditions que les politicards malgaches donnent une autre dimension de ce que c’est les politiques destructrices menées jusquà maintenant.

    DAVIDMADA,
    Je ne pense pas que tous les malgaches sont fainéants comme vous prétendez le dire . On ne peut pas dire non ,plus que tous les malgaches sont des bon travailleurs ,ayants la conscience comme les peuples dans les pays en voie de développement.
    C’est sur ce sujet que je voulais attirer votre attention trop simpliste et manque d’analyse :
    >Le problème de Madagascar c’est un problème de manque de repères en provenance de l’état sur tous les plans pour que ces règles soient acceptées par tous.
    >La vraie reforme de ce pays n’a jamais été faite par quiconque .
    D’abord ,je vous conseille d’apprendre d’abord les historiques de Madagascar,les présidents qui se sont succédé ,les politiques menées etc,....avant de cracher dans la soupe afin donner des jugements hâtifs

    • 16 août 2013 à 21:34 | Turping (#1235) répond à Turping

      ...en se remplissant les poches quand ils arrivent au pouvoir.....

  • 17 août 2013 à 03:21 | Cacatoès (#7049)

    LOL !!! Dia efa mibitaka idndray ry zalaha an !! Faly fa nahazo bola be !! Iza no hanao akitsapaka amiko fa tsy mist makany @ tokony tena izy io bola io !!
    Bao WE doly an !!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 218