Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 13 avril 2021
Antananarivo | 16h27
 

Société

Trafic humain

4 mineurs pris en charge

vendredi 12 octobre 2007 | Felana

La prise en charge des victimes de trafic des personnes a commencé depuis une année. Quatre mineures de Toamasina ont, depuis ce temps, osé dénoncer leur employeur au FAFED, une ONG locale. En effet, recrutées comme serveuse ou domestique au foyer, ces filles âgées de 16 et de 17 ans ont été sexuellement exploitées à des fins lucratives ou passionnelles par leurs employeurs. Elles ont bénéficié d’une prise en charge médicale, psycho-sociale et juridique. Une enveloppe de 12 millions d’Ariary a été perçue par l’Ong FAFED de Toamasina l’année dernière pour cette prise en charge. C’est ce qui a été souligné par la présidente de cette Ong Maria Zafitsara. Rappelons que le lancement national du programme « Fitia » pour lutter contre le trafic des personnes est encore tout récent. La prise en charge des victimes de trafic est le second objectif stratégique après la sensibilisation des gens dans les localités de Toamasina, Nosy Be et Toliara. Mais manifestement, le second objectif a anticipé le premier.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS