Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 9 août 2020
Antananarivo | 08h53
 

Sport

Barea

3 ème face-à-face avec le Mozambique

mercredi 30 juillet 2008 | Rata

« Jamais deux sans trois ». Le milieu du ballon rond malgache aspire à ce que cette adage se confirme ce jour pour l’équipe nationale en Afrique du Sud. Après les deux victoires obtenues successivement face à l’île Maurice et l’Angola, Madagascar affronte aujourd’hui le Mozambique, à l’une des demi-finales du Cosafa Cup. Un match à ne pas rater pour la sélection malgache qui compte assouvir sa vengeance sur un adversaire qui l’a humilié, 0-3, lors de leur dernière confrontation, il y a peine un mois, aux éliminatoires de la Coupe du monde 2010. Plus d’un souhaitent également que cette fois-ci, la troisième, en un mois, sera la bonne. Bonne pour un succès mais aussi pour laver les affronts subis ces derniers temps. Bien que les Barea, en se qualifiant dans le carré final, ont déjà atteint une étape importante de leur histoire à ce tournoi, ils ne vont pas s’arrêter sur une belle lancée. Et une place en finale ne fera sans doute pas de mal à personne.

Grand complet

A ce match de la journée, le chef de la délégation annonce la présence effective de Mamisoa Razafindrakoto à son poste habituel et à la tête de l’équipe. Victime d’un malaise après la rencontre contre l’Angola, le capitaine des Barea se dit prêt pour la bataille.

Pas gagné

Joint au téléphone hier, il a tenu à rassurer sur son état de santé. « Je viens tout juste de participer à l’entraînement, tout est rentré dans l’ordre », annonce-t-il. A la question sur le mental des joueurs, le plus capé des sélectionnés sur place estime qu’il est également au top. « C’est certain que le match de demain (ndlr : ce jour) est loin d’être aisé car les Mozambicains sont venus ici au grand complet », continue Mamisoa. Une appréhension qui n’est certainement pas née de l’absence de quelques cadres des Barea mais pour tempérer tout optimisme béat. « Rien n’est gagné d’avance mais on se fait mutuellement confiance afin de gravir une autre marche », rassure le capitaine des Barea. Une manière pour lui de confirmer la bonne prestation des jeunes loups et l’ambiance au sein du groupe.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS