Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 mai 2021
Antananarivo | 06h09
 

Catastrophe

La bourgade de Foulpointe en feu

2800 sinistrés, 500 toits détruits et un mort

mardi 18 août 2009

Ce lundi 17 août 2009 est on ne peut plus noir pour les habitants de la bourgade de Foulpointe située à mi-chemin entre Toamasina et Fénérive Est sur le route nationale 5. Le feu éclate vers 11heures à partir d’un véhicule dans lequel des vacanciers ont imprudemment utilisé une cuisinière dans leur véhicule sans que celui-ci ne soit préparé à cet effet.

Le vent aidant, le feu s’est très vite répandu aux véhicules parqués à côté puis s’est étendu aux habitations en bois des alentours. La force du vent était telle que le feu n’a pu être maîtrisé. De plus la mairie de Foulpointe ne disposait d’aucun moyen pour le contrecarrer : pas de pompier, pas d’ambulance.

Le feu a sévi pendant plusieurs heures, près de sept heures selon certaines informations car il a fallu attendre l’arrivée des secours en provenance de Toamasina qui a mobilisé tous les moyens – les pompiers du Port Autonome de Toamasina, les pompiers de la Commune urbaine, voire ceux de l’aéroport d’Ambalamanasy. Bilan : un mort, huit (8) blessés graves dont deux (2) dans un état critique à l’Hôpital Be de Toamasina, 500 maisons d’habitation et de commerce réduites en cendre et six (6) véhicules calcinés.

Devant ce sinistre, le gouvernement de la Haute Autorité de Transition (HAT) s’est d’urgence réuni en conseil pour mettre sur pied un Conseil de crise dirigé par le président de la HAT, Andry Rajoelina. Le ministre de l’Intérieur, Masimana Manantsoa, patron du Bureau national de gestion des catastrophes (BNGRC), annonce une aide d’urgence composée de produits de première nécessité (PPN) et de matériaux de construction, qui devrait parvenir dans les plus brefs délais sur site. Il a en outre lancé un appel à la solidarité en faveur des victimes de la catastrophe de ce lundi noir de Foulpointe.

Quand on sait que Foulpointe est une destination touristique, beaucoup ont cru que la destination sera fermée pendant les vacances d’août et septembre ; ce qui n’est pas le cas si l’on en croit le maire de la ville de Foulpointe qui a appelé ce lundi soir sur la radio RDB, les touristes à venir car apparemment les infrastructures d’accueil ont été épargnées par le feu.

Recueilli par Valis

22 commentaires

Vos commentaires

  • 18 août 2009 à 08:46 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    "ON"connaît la cause,il faut faire payer les responsables du sinistre.
    Basile R.(2)22ramahefarisoa

    comme l’esprit de MAPUTO est encore dans l’esprit des malgaches "AMNISTIE TOTALE pour ces inconscients de FOULPOINTE.

    • 18 août 2009 à 08:59 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      « ON connaît la cause »
      En tout cas « ON » parle toujours par énigme. Que Basile le débile précise sa pensée.

      « AMNISTIE TOTALE »
      Oui, peut-être. Mais « ON » aimerait bien quand même que l’enquête demandée par la communauté internationale sur les événements de février et de mars aboutisse. Pourquoi lui met-ON des bâtons dans les roues ?

  • 18 août 2009 à 09:06 | KREMER (#1737)

    Bjr,
    Je connais tout particulièrement le problème d’incendie de Fort Dauphin puisque je m’y rends tous les ans au mois de novembre pour mes congés depuis 12 ans.
    Tous les ans il y a des feux de cases à l’extérieur de Fort Dauphin ( ghetto )plus ou moins importants. Cette région jusqu’alors bénéficiait de l’aide des pompiers de l’aéroport.
    Pourquoi y a t il des incendies réguliers ?
    Parce que lors de l’installation du projet minier sur ce site, on a vidé le centre de la ville des occupants sans titre pour les laisser s’installer à l’extérieur. Vous vous imaginer la promiscuité et surtout l’entassement des habitations de fortune en bois pricipalement.
    L’année dernière lors du dernier incendie cette population a été reçue par le maire : "je vous avais dit de respecter 4 mètres entre chaque case ! "
    Illustration de votre article démontrant que les aménagemnts d’extraction auraient pu profiter en partie à la population immédiate ?
    Cela me révolte.
    Amitiés,

    • 18 août 2009 à 09:51 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à KREMER

      KREMER !!!!votre remarque est très pertinente.Vous citez le cas de FORT-DAUPHIN !!!!Il faut se retourner contre le "POUVOIR" mais quel pouvoir ??? à l’époque ?

      A TANANARIVE,les personnes laissées au bord de la route ont soutenu Monsieur Andry RAJOELINA et c’est l’espoir de "CHANGEMENT" après la chute du régime RAVALOMANANA.Maintenant ?????"ON" va revenir au cycle "PUISSANCE" argent-politique avec cette histoire des quatre mouvances.Ils ont sauvé leur tête et leur fortune au détriment du peuple défavorisé.
      KREMER !!que fait-on après MAPUTO ????
      Basile R.(2)22ramahefarisoa

    • 18 août 2009 à 12:44 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      « Ils ont sauvé leur tête et leur fortune au détriment du peuple défavorisé. »
      Basile l’imbécile nous dira peut-être en quoi est-ce « au détriment du peuple défavorisé. »
      Le « peuple défavorisé . » souffre sous de ce coup d’état car il en a résulté pour le peuple malgache de nombreuses souffrances physiques avec ses morts, ses blessés, de nombreuses souffrances économiques aussi avec le chômage massif, l’augmentation du prix des denrées, la dévaluation de la monnaie et la destruction de moyens de production. Madagascar a dû aussi subir l’humiliation d’être traité à nouveau en 2009 en république bananière.

      Enfin la perte de confiance des bailleurs de fonds envers un pays qu’ils avaient manifestement privilégié grâce à la clarté des objectifs énoncés par Marc Ravalomanana dans son « Madagascar Action Plan » risque d’être durable car les efforts financiers de la communauté internationale sont détruits régulièrement par les kalachnikovs des bidasses malgaches.

    • 18 août 2009 à 18:36 | alokamamono (#3075) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Encore une fois basile l’indélébile ! Décidemment on se retrouve partout et tu as toujours des mots à dire !

  • 18 août 2009 à 11:12 | meloky (#637)

    On ne bavarde pas comme si on ne savait pas quel et òu se trouve les havocs !
    C’est honteux si un soi-disant Malagasy ne save quand-même òu se trouve Foulpointe ????!!!!!!

    Comme si vous etez plonger dans les sarcasmes des politiques, essayez de se retrouver soi-même !

    Fort-Dauphin se situe à 1000km de Foulpointe !!!!

    • 18 août 2009 à 15:28 | Bena (#2721) répond à meloky

      meloky=fâché=tezitra be

      t’as qu’à lire ce que les gens écrivent avant de débiter des tralala. le gars cite un autre exemple seulement.

      mais ce maire de FORT DAUPHIN (qui est situé à l’extrême sud de mada, et qui n’a rien à voir avec FOULPOINTE !) a sûrement raison, pourquoi vivre en promiscuité quand l’espace est libre. vous allez me dire que les gens ne sont pas pripriétaires des terrains. que nenni, à mada, les pauvres ont toujours raison, et il faut les indemniser pour les déloger de ton propre terrain. on leur construit un village urbanisé entier et en dur du coté d’ankazobe, avec l’appui des ong, cela ne les intéresse pas, ils préfèrent vivre dans le confort des rues de tana. et suivre les mots d’ordre des hystériques du 13 mai. c’est pour tout ça aussi qu’il faut aller à maputo (située sur l’autre rive du canal du mozambique)

    • 18 août 2009 à 15:42 | rota rakotomalala (#2628) répond à Bena

      "c’est pour tout ça aussi qu’il faut aller à maputo (située sur l’autre rive du canal du mozambique)"

      à bon entendeur, salut !

    • 18 août 2009 à 17:14 | da fily (#2745) répond à Bena

      Eduquer, former, responsabiliser, sont les priorités de notre société. Que l’homme politique qui n’a pas compris celà se paye un billet et aille se faire reluire le portrait chez les manchots.

      Nous pourrons avoir toutes les richesses et les compétences qu’on veut, si ce n’est pas fait et exploité dans un programme global d’éducation massive et de formation continue, autant s’asseoir et regarder l’herbe pousser.

      Tous ces exemples d’accidents, d’exactions, de rapts, de larcins, d’irrespect, de délinquance, de crimes, de malversations, de colère, d’incompréhension, d’intolérance et que sais-je encore sont la résultante d’une éducation gâchée, oubliée, foulée au pied de l’autel du profit et de l’égoîsme.

      On a oublié dans ce pays, la prépondérance de l’école pour TOUS, il n’y a que là que l’homme pourra se préparer à en devenir un VRAI, avec tout ce que cela suppose en terme de responsabilités.

    • 18 août 2009 à 21:58 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à meloky

      MELOKY !!Détrompez-vous....
      K..et Basile RAMAHEFARISOA connaissent très bien FOULPOINTE et FORT-DAUPHIN.

      seulement,K...veut attirer notre attention sur les problèmes des incendies à MADAGASCAR :
      - origine,
      - cause,
      - moyen de lutte,
      - l’inconscience des "gouvernants" etc.....
      Que ce soit à FOULPOINTE ou à FORT-DAUPHIN,les causes des incendies sont semblables :"FRIC et INCONSCIENCE ".Comme l’amnistie se distribue à la pelle comme à MAPUTO,tout le monde se moque des conséquences pour les autres.
      Basile R.(2)22ramahefarisoa

    • 18 août 2009 à 23:02 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Bena

      BENA !!!voir TANA et mourir,n’est-ce pas ?????
      Une brave dame mérina a lancé en pleine réunion ,pendant la période de Monsieur ZAFY,QUE FONT-ILS TOUS....à TANA ???Pouvez-vous répondre à cette question BENA.En 2009,je n’ai pas de réponse,je compte sur Monsieur le Président de la Haute Autorité de la Transition pour me donner une réponse plausible.
      "Il faut les indemniser pour les déloger de ton propre terrain,on leur construit un village urbanisé entier et en dur du côté d’ANKAZOBE,avec l’appui des ONG"...?????dites-vous(les parquer comme des bétails) BRAVO !!
      Bena,il faut adopter le programme des pays civilisés,soutenus par vos "ONG" :
      - OFFRIR UN BILLET ALLER SIMPLE,vous êtes débarrassés de ces personnages encombrants.Ils vont retourner dans leurs régions respectives.
      Basile R.(2)22ramahefarisoa

    • 19 août 2009 à 10:06 | Bena (#2721) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      salut particulier à basile !

      vivre et investir à tana quand on est provincial, aller à paris ensuite, si possible se terrer finalement à new york. ça c’est classique pour la race humaine. on ne condamne personne pour ça. sinon nous malgache on serait encore chez nos ancêtres papous actuellement.

      mais le programme de père pedro, c’est de créer une dynamique et une nouvelle société. le comble c’est qu’il faut y travailler. pourquoi ce bon père ne met pas directement la cuillère dans chaque bouche de pauvre ??? le village dont je parlais (je sais que basile ne connait pas ce village du coté d’ankazobe) a été créé, urbanisé (tu sais ce que cela veut dire quand même), le terrain est disponible à coté pour le travail. oops, voila encore le mot maudit, travail, pourquoi faire ??? alors que mendier à tana est possible. donc dire qu’ils sont parqués comme des bétails est une erreur. il y a tout dans ce coin, sauf qu’il y a aussi du travail. les ong sont là pour la formation, donner des sémences, donner des cours aux enfants .... mais le coin est désertique en ce moment.

      maintenant, un peu d’extrapolation. ratsirahonana a été toujours dans la magistrature. cela ne rapporte pas trop (si, beaucoup si les magouilles s’y melent !). alors il préfère faire de la politique en faisant des raccourcis (pas d’élection mais des fourberies par ci par là). là, j’ai pris un exemple au hasard, mais tu peut aussi prendre un officier, un avocat, un businessman râté, un universitaire, un médecin, un edgar, un tgv, liste non exhaustive.

      quelle est la différence de cet homme avec la plèbe qui ne veut pas travailler, quand ils ont en commun la volonté de mettre beaucoup dans la poche sans coup férir ??

    • 19 août 2009 à 12:02 | Albatros (#234) répond à Bena

      Bravo, Bena. Bien dit.

  • 18 août 2009 à 11:20 | moumoute (#3076)

    pour toujour politiser ce qu’il n’en est pas ?

    Pour moi, il faut punir la ou les personnes responsables car c’est la vie de toute un village et de toute une population qui est pourri

  • 18 août 2009 à 17:20 | Albatros (#234)

    Alors là !!! Chapeaux bas Mesdames et Messieurs !!!.

    D’un accident tragique (1 mort et des blessés graves) mais semble t il assez simple à expliquer (une imprudence de vacanciers), voilas qu’on en revient aux accords de Maputo !!!.

    Je ne pensais pas les Malagasy aussi "accro" à la controverse politicienne.

    Les morts et les blessés n’ont pas d’importance.

    Seule la polémique entre les pro et les anti compte !!!!.

    La paix n’est pas pour demain à Madagascar.

    Qui des pro ou des anti seront responsable du prochain cyclone ?.

    Pour moi part, j’aurais une petite pensée pour les habitants de la région de Foulpointe que j’ai découvert en novembre 2007.

    • 19 août 2009 à 08:38 | elena (#3066) répond à Albatros

      Très juste Albatros.La vie continue avec ses malheurs,hélas. Nous sommes tellement focalisés par le politique qu’on en oublie que les gens vivent autour de nous et qu’il y a une population malgache.Cette catastrophe nous ramène à la réalité. Mais pour revenir quand même encore à la politique(c’est le naturel qui revient au galop)est-ce que ce n’est pas ça le mal qui ronge nos politiques :être complètement deconnecté de la réalité !Et ne pas penser aux autres:aimer son prochain,être à son écoute,le respecter,tenir compte de son existence,ce n’est pas qu’une vertu chrétienne mais une valeur universelle(je ne suis pas croyante,je le précise)ça devrait être un credo politique.Je préfère aimer mon prochain plutôt que Dieu,et il ne m’en tiendra pas rigueur,s’il existe.

    • 19 août 2009 à 12:12 | Albatros (#234) répond à elena

      Bonjour Elena,

      Entièrement d’accord avec votre conclusion.

      Cordialement.

    • 19 août 2009 à 15:54 | Jekely (#2716) répond à elena

      Que Dieu ait pitié de vous elena ! On ne peut aimer son prochain sans aimer Dieu. Même si vous ne voulez pas l’admettre, Dieu est Amour ! et tout ce qui est "bon" vient de LUI même l’amour pour le prochain.

      Je ne comprends pas qu’en 2009 des gens comme elena ont toujours des doutes sur l’existence de Dieu !.

      Surtout ne venez pas me parler de liberté s’il vous plaît !.
      ........

    • 19 août 2009 à 18:22 | elena (#3066) répond à Jekely

      je comprends très bien qu’en 2009 des gens comme jekely ont toujours des certitudes sur l’existence de Dieu. Il y a 2 milliards de chrétiens sur la terre auxquels on rajoute 1 milliard de musulmans,sur 6 milliards d’êtres humains,il y a donc 3 milliards de personnes qui ne croient pas en un Dieu unique,soit la moitié de la terre.Personne ne détient la Vérité.Et je suis la 1ère à dire certainement pas moi.
      Dieu existe,soit, c’est parce que vous y croyez,c’est ce qu’on appelle la Foi.
      Dieu est amour ?Ra8 est chrétien,TGV est chrétien,alors pourquoi tant de haine depuis le 26 janvier ?Notre compassion(les chrétiens n’ont pas le monopole de ce mot),nous devons la garder pour les sinistrés de Foulpointe aujourd’hui et pour Madagascar dans les jours et les mois qui vont venir.Avec Dieu,si vous voulez,il ne sera pas de trop !

  • 19 août 2009 à 11:00 | Ange (#3080)

    Bonjour à toutes et à tous !

    Tout d’abord, je présente toute ma condoléance aux familles des sinistrés et surtout à celles et ceux qui ont perdu un être cher ...Que Dieu vous accompagne dans cette épreuve et vous donne la force pour pouvoir rebondir ...Courage, courage, courage

    Voilà la condoléance a été présentée, l’encouragement fait, il est temps peut être de tirer quelques leçons de cette affaire :
    Je suis habitué de Foulpointe depuis l’âge de 12 ans car mon père a travaillé à Tamatave, entre 1970-1976. A l’époque, il n’y avait pas autant de touriste, les routes étaient dans un état pitoyable.
    J’ai eu l’occasion de revenir à Foulpointe en 1998, 2002 et l’année dernière 2008.
    Je trouve que la station balnéaire a perdu son charme, son âme, d’année en année.
    J’ai vu des touristes camper directement à la plage devant les baraques à soupe, avec leur voiture. J’ai constaté aussi que les habitants faisaient leur vaisselle dans le petit ruisseau qui traverse le village alors que j’ai vu des touristes uriner dessus.
    Je suis persuadé qu’il n’y a ni canaux d’évacuation ni traitement d’eau usé alors que le nombre des personnes au mètre carré explose en été.
    Je ne parle même pas des poubelles ou autres coins pour déchets, les gens jettent leurs déchets partout, une véritable coin poubelle.
    Je n’ai pas vu non plus des toilettes publiques ni urinoir ….enfin, ils ont (la municipalité ou les opérateurs) confondu plage et fête foraine car ils mettaient la musique à fonds la caisse à la plage, or on vient à la plage pour se reposer, se baigner, passer des bons moments. Ils auraient pu, faire l’animation en ville, ça aurait été plus professionnel, plus propre ….

    Voilà quelques remarques, données de bon cœur, en toute sincérité, pour améliorer les choses…

    Veloma

    • 19 août 2009 à 12:19 | Albatros (#234) répond à Ange

      Il en est de même pour les plages d’Amborovy à Majunga et de Ramena à Diégo.

      Les gens qui en ont les moyens (Malgaches ou autres) ont investi les "bonnes places" et les autres s’entassent comme ils peuvent dans le désordre le plus complet sans se soucier ni de l’hygiéne ni de la sécurité.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS