Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2022
Antananarivo | 08h16
 

Société

Lac Anosy

27 pêcheurs interpellés par la police

mercredi 10 février 2010 | Rakotoarilala Ninaivo

La police du 4ème arrondissement de Mahamasina a appréhendé 27 pêcheurs dans le Lac Anosy, dans la matinée de ce mardi 9 février 2010. Ces derniers jours, la police de Mahamasina avait constaté la recrudescence des personnes qui pratiquent la pêche dans ce lac. Une pêche illicite vu la qualité des eaux qui s’y déversent. En effet, c’est un bassin de réception des toute les eaux usées, eaux de ruissellement de la haute ville de la capitale. Ainsi, les poissons qui s’y trouvent sont nuisibles à la santé des hommes qui les consomment. Or dans leur majorité, les personnes qui pêchent dans ce lac effectuent cette activité pour le commerce de poisson.

C’est en général durant la nuit que les pécheurs effectuent leur activité. La police du 4ème arrondissement a alors élaboré un piège pour appréhender les pêcheurs. C’est vers minuit, ce lundi 8 février 2010 que les pêcheurs ont plongé dans l’eau du lac pour faire leur activité. Les éléments de la police ont quadrillé le lac vers 3 heures 30 du matin. Certains des pêcheurs se sont rendus tout de suite à la police. D’autres se sont enfuis en empruntant les grands canaux de drainage du lac.

Ilôts

Certains des pêcheurs se sont réfugiés sur des îlots se trouvant en milieu du lac. Des îlots surnommés par les gens « Dongona » ou « planète ». Les éléments de la police ont alors dû se jeter eux aussi dans le lac pour attraper les pêcheurs.

Les pêcheurs appréhendés ce mardi sur le lac Ansoy sont d’origine diverse selon la police nationale. Certains vendent eux mêmes leur produit sur les grands marchés de la capitale. Quant à d’autres, ils traitent avec des revendeurs qui sont prêts à acheter leur produit.

Il y a trois grands lacs dans la capitale de Madagascar, à Anosy, à Behoririka et au marais Masay. La pratique de la pêche sur le lac Behoririka est impossible vu le tarissement de ses eaux. Au marais Masay, les pêcheurs se sont réunis en « coopérative ». La coopérative leur a interdit l’entrée du lac selon ce qu’ils ont rapporté à la police.

La police de Mahamasina a remis à la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) les pêcheurs appréhendés. « C’est à la commune de prendre les mesures adéquates » déclare la police nationale. Ainsi, la responsabilité de la CUA a été mise en question sur l’existence de la pêche sur le lac Anosy. Le Président de la Délégation Spéciale(PDS) de la CUA aura du pain sur la planche pour faire taire la polémique sur cette affaire.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 10 février 2010 à 09:49 | Kiki (#1274)

    C’est bien beau tout ce cirque !!! mais cela va durer combien de temps ??? Je parie mes bijoux de famille que cela est du tape-à-l’oeil !!! Sous les feux des critiques face à l’insécurité grandissante, les policiers tapent sur la table pour montrer aux contribuables qu’ils travaillent, mon oeil oui !!! On connaît votre cinéma. Il a fallu qu’un des forces de l’ordre tombe aux 67ha pour que vous re-décidez de faire fermer les bars à 21h. C’est à se tordre de rire, franchement !!! Une logique pour moi serait que quand on sort une loi, elle est applicable après parution dans le Journal officiel ou après diffusion auprès des mass media, mais pas uniquement de façon ponctuelle.
    Ces ratissages dans les quartiers chauds, c’est tous les jours que vous devez le faire, pas pour enrayer le banditisme mais pour les affaiblir.
    A toutes les forces de l’ordre, le jour où vous feriez votre travail car vous êtes payés pour cela, à ce moment là je dirai qu’enfin les impôts que je paie sont utilisés à bon escient. et c’est loin d’être le cas.
    La FIS parade avec des lance roquettes face à une foule n’ayant que les poings pour se défendre. Dans les campagnes, les dahalo font leurs lois. Si vous êtes vraiment des durs à cuire, allez donc haranguer ces dahalo, on verra bien de quoi vous êtes capables. Vos primes là, vous êtes loin de les mériter. Bande de nullosssssssssssss

    • 10 février 2010 à 20:33 | ranaivo (#147) répond à Kiki

      tout a fait d accord avec ce que vous dites !
      les forces de l ordre sont beaucoup plus zélées pour arreter des malheureux qui essayent de survivre

    • 11 février 2010 à 13:01 | rayo (#3772) répond à ranaivo

      C’est bien beau de critiquer les forces de l’ordres mais toi acceptera tu de manger une seule poisson du lac Anosy, pour ton infos un pecheur du lac anosy ou à n’importe lac de même nature que ce lac est un sorcière pur et simple

  • 10 février 2010 à 10:12 | RAKOTOZANANY (#3245)

    Dia tsy mba mampalahelo anareo ve ireto mpiray tanindrazana, gasy hoatr’anao ireto, tsy misy azony atao hafatsy ny mihinana maloto sisa mba hivelomana ê !... Izany no tokony jren’ireto VONGANY rehetra ireto ao amin’ny fitondrana, fa tsy faly misetrasetra sy mangalatra ny vahoaka fotsiny. Inona ary no ho ataon’ireto tary ireto aminao : Ny ASA tsy MISY, Ny Fianarana miasa, TSY MISY, ny fanampiana sy fitsinjovana avy @ fanjakàna TSY MISY......Ahoana ny aho atao mba hinanan-kanina ????? Andeha hamboly !?? hamboly inona dia ho atao inona sy ahoana, tsy misy fampianarana ny @ izany, sy zavatra hitany dia " l’ARGENT FACILE" manongam-panjakàna noho ny fialonana sy sy faha fohizan’nysaina dia vita, koa ahoana ary izy no tsy mba hanao izay takatry ny sainy, dia izay vao mody gaga...... MAMPALAHELO Ê.... MIFOHAZA HIANAO RY- RA- MALAGASY Ô ! Jereo HAÏTI , fa toy ireny no hiafaran-tsika tsy ho ela akory, raha mitohy izao...DINIHI sy HEVERO TSARA fa aza ho entin’ny fo fotsiny.

    NY NENINA TSY ALOHA FA AORIANA

    • 10 février 2010 à 10:23 | simple cytoyen (#1855) répond à RAKOTOZANANY

      Ie , dia tongava ary ianao mividy ny trondro maloto rehefa avy eo, sa ianao mahay manavaka tsara ny trondro n’ itasy sy trondron’anosy ?

  • 10 février 2010 à 12:57 | SNUTILE (#1543)

    Voilà le scandale du siècle. madagascar n’est même pas encore à un stade de l’extrème industrialisation et le peuple se voit manger les poisson de "l’aquarium", des égouts.
    Pourquoi cette grande île en plein milieu de l’océan indien incapable de nourrir son peuple seul à des kilomètres des autres rives ?
    Est-ce une malédiction divine ou un malheur diabolique ?
    Quelle détresse !!!

  • 10 février 2010 à 16:28 | PLUS QU’HIER ET MOINS QUE DEMAIN (#1532)

    Ny olana anie dia izao e : Raha tsy diso ny fitadiako mbola tsy nisy olona maty nihinana trondron’anosy na marais masay fa ny mponina any amorontsika no misy maty nihinana trondrondranomasina.Ka angatahina ny manampahaizana mba hamoaka fanadihadihana mikasika an’io zavatra io satria ny "ecosystème" dia mifampiakana ka ny zavamananaina sasany dia ny zavatra heverina ho maloto no tena sakafo mahavelona azy (anana isan-karazany, ny trondro, ny kisoa sns...).
    Ny any afrika sasany aza voalavo no anina ahazoana protéine.Angatahana ny manampahaizantsika ireo indrindra moa r’izareo DOKOTERA mba hanao fikaroana mikasika anio : "Thèse sur les conséquences de la consommation des poissons pêchés dans le lac Anosy et Marais Masay".Ny any ambony tsitakamaso any anie ka pipi no avadika rano ho sotroina torak’izany ny any andafy any hono rano maloto in 17(17 fois récyclé) miodina no ampiasaina.

  • 11 février 2010 à 02:35 | ramanavy (#3555)

    Hoy ny Ntaolo Malagasy "noana ny kibo dia mivezivezy ny fanahy", akory atao ? dia hiinana maloto ve ? tsy aleo mihinan-kely toy izay mandry fotsy ? anjaranareo no mitsara, izaho aloha dia tena tsy hitako intsony izay lazaina

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS