Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Société

Fort-Dauphin

26,9% des jeunes utilisent les préservatifs

mardi 17 juillet 2007 | Herimanda R.

Des signes encourageants. A Fort-Dauphin, en 2006, moins de 27% des jeunes âgés de 15 à 24 ans sexuellement actifs utilisent les préservatifs d’une manière systématique lors de leurs relations sexuelles avec leurs partenaires commerciaux contre 6,4% en 2003. 44,65% affirment avoir recouru au condom lors de leurs derniers actes sexuels avec des partenaires occasionnels. Alors qu’en 2003, il n’y en avait que 34%.

Un indicateur relatif à la fidélité chez les jeunes de 15 à 24 ans, mariés ou non, est aussi significatif. En 2003, 46,7% de cette population cible ont eu des relations sexuelles avec 2 ou plusieurs partenaires au cours des 12 derniers mois contre 21,9 % en 2006.

C’est ce qui ressort d’une enquête TRAC (« Tracking result continuously ») réalisée dans le chef-lieu de Région d’Anosy, situé au Sud du pays en 2007 et qui a été présentée vendredi dernier à l’Hôtel Le Dauphin à Fort-Dauphin. Les travaux ont été menés par le CNLS (Comité national de lutte contre le Sida), le ministère de la Santé, du Planning familial et de la Protection sociale, en collaboration avec leurs partenaires.

Vu tous ces chiffres, les comportements de nos jeunes dans cette région évoluent positivement face aux facteurs de propagation du Vih/Sida et face au développement de la ville. Fort-Dauphin, comme beaucoup le savent, est une des villes touristiques à Madagascar, une ville qui commence à s’épanouir grâce à l’existence d’un gigantesque projet d’exploitation d’ilménite dans cette région.

Les prostituées aussi

La prévention contre cette maladie commence à avoir place non seulement chez les jeunes filles et garçons de 15 à 24 ans, considérés comme groupe à risque face au Sida, mais aussi chez les travailleurs du sexe (TDS) ou les prostituées dans le langage courant.

Plus de 72% d’entre eux affirment avoir utilisé le condom lors du dernier rapport sexuel qu’elles ont eu avec leurs clients. Et plus de 90% arrivent à les convaincre.

Tous ces chiffres datent de l’année dernière. La sensibilisation sur le Vih/Sida commence à porter ses fruits. Mais, il reste beaucoup à faire pour atteindre l’objectif fixé lequel prévoit le maintien de l’actuel taux de prévalence du Sida.

A Fort Dauphin, 75% des sites où les gens rencontrent leurs partenaires disposent des maisons de passe, des hôtels, des bars restaurants. Ce sont surtout les jeunes d’une moyenne d’âge de 25 ans qui fréquentent ces lieux. 51% d’entre eux sont des femmes sans occupation ou en quête d’emploi.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS