Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 14 décembre 2019
Antananarivo | 07h54
 

Divers

Port d’armes

2004 demandes

mardi 13 janvier 2009 | Franck Raj

Un rapport émanant du ministère de la Défense précise que le nombre de personnes en possession d’armes a augmenté de 10%. Cette situation a été observée durant le premier trimestre de 2008. Il y a eu près de 2004 demandes d’autorisation de port d’armes dont 1983 touchaient les éléments des forces de l’ordre souvent équipés d’armes assez puissantes. En second lieu, les pistolets de type 7,5 mm sont les plus demandés par les citoyens autorisés à porter des armes sur eux. L’obtention d’un fusil exige la possession d’un casier judiciaire, mais aussi l’accord de la CUA. Mais il faut que l’aval de ce dernier soit accepté par la commission tripartite composée du représentant du ministère de la Défense, du préfet et des autorités pénitentiaires.

Raison de plus pour s’armer

Après la succession d’évasions au sein des principaux centres carcéraux du pays, il est normal que les citoyens pensent à se défendre. Même si le gouvernement a parié de retrouver tous les bagnards en cavale, ces derniers représentent une grande menace pour la sécurité. Même les déclarations du ministre de la Police reconnaissant que les évasions relèvent de la vétusté des infrastructures et n’ont aucun dessous politique, comme on l’a souvent cru au début, remettent en question la sécurité dans le pays. Beaucoup de citoyens s’inquiètent alors de probables représailles dont ces fugitifs pourront être capables envers ceux qui les ont mis ainsi en prison à perpétuité. Raison de plus pour qu’on s’arme. A propos justement, l’on compte actuellement quelques 9 évadés capturés.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS