Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 25 février 2021
Antananarivo | 00h15
 

Développement

Développement rural

188 guichets fonciers à installer

vendredi 8 juin 2007 | Nivo T. A.

La sécurisation foncière est l’un des facteurs les plus déterminants de l’amélioration de la productivité du monde rural. Raison pour laquelle, l’Etat par le biais du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) met en œuvre la réforme foncière pour que les paysans aient accès au foncier et puissent augmenter leur productivité.

Pour cette année, le MAEP entend installer 188 guichets fonciers communaux avec le concours des communes et ses partenaires, annonce le ministre Marius Ratolojanahary, lors du rapport d’activités de son département, hier, devant les députés. L’objectif est de délivrer 89 200 titres fonciers pour cette année. L’année dernière, 6 guichets fonciers ont été mis en place et 13 353 titres fonciers délivrés. Toujours dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme foncière, des forums fonciers ont été organisés dans plusieurs régions afin de résoudre les problèmes fonciers qui gagnent du terrain presque dans toute l’île et faire connaître les grandes lignes de la réforme foncière.

Facilitation d’accès aux intrants améliorés

Augmenter de 10% la production rizicole par rapport à la campagne 2005-2006 : tel est l’objectif du MAEP pour la prochaine campagne. L’année dernière, la production a atteint 3 340 000 tonnes, soit une augmentation de 6,5 % par rapport à la précédente campagne. Pour atteindre cet objectif, le ministère va faciliter l’accès des producteurs aux intrants agricoles dont les semences améliorées et les engrais. Pour ce faire, 2500 tonnes de semences améliorées et 30 000 tonnes d’engrais seront subventionnées par l’Etat en réduisant le prix sur le marché pour que les producteurs puissent les acheter à un prix abordable.

La réhabilitation ou construction des infrastructures agricoles constitue également une priorité afin d’améliorer la productivité des paysans. Pour cette année, 170 infrastructures agricoles seront aménagées.

Par ailleurs, le ministre Marius Ratolojanahary a fait savoir que 5 Centres d’accès aux marchés et 5 Centres d’agri-business seront mis en place pour que les paysans puissent avoir des informations sur les besoins du marché et les produits. Par ailleurs, le MAEP va également poursuivre ses activités sur le développement de la mécanisation et la facilitation de l’accès des producteurs aux matériels et équipements agricoles ainsi que l’accès au financement, l’augmentation des surfaces exploitées.

Tout cela s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la révolution verte, pilier central de l’engagement 4 du MAP, qu’est le développement rural.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS