Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 11 août 2020
Antananarivo | 10h50
 

Politique

Élections communales et municipales

160 candidats-maires ont formulé leurs défenses devant le Tribunal administratif

samedi 4 janvier | Mandimbisoa R.

La proclamation des résultats officiels des élections communales et municipales du 27 novembre 2019 par le tribunal administratif d’Antananarivo aura lieu au plus tard le vendredi 10 janvier, selon une source bien informée qui souhaite néanmoins garder l’anonymat. Depuis hier, les juges de cette juridiction, ont procédé à l’audience des candidats qui faisaient l’objet des plaintes de leurs adversaires pour des irrégularités ou fraudes.

Pas moins de 160 candidats-maires ont défilé dans les bureaux du tribunal administratif depuis hier matin. L’audience s’est poursuivie tard dans la nuit et devrait encore reprendre aujourd’hui. Les candidats-maires devraient formuler leurs défenses par rapport aux accusations portées à leur encontre. Ils sont issus des 134 communes qui composent la région d’Analamanga. En effet, dans presque toutes les communes, il y a eu des plaintes dénonçant les anomalies et les tentatives de fraudes des candidats.

Le maire sortant de la commune d’Ivato, le journaliste Penjy Randrianarisoa, fait partie de ceux qui ont défilé devant les juges du tribunal administratif. Il a expliqué que celui qui s’est considéré comme son principal adversaire, le candidat de l’IRK dans sa commune, a déposé des plaintes mettant en doute sa réélection à la tête de cette circonscription électorale communale. « On m’a accusé d’avoir obligé les électeurs à voter pour moi et d’avoir acheté des voix », explique-t-il, avant de lancer que « La vérité, toute la population d’Ivato le sait, et je tiens à les rassurer que personne ne tronquera pas cette vérité ».

Dans la commune urbaine d’Antananarivo, c’est le candidat IRK, Naina Andriantsitohaina qui se trouve dans le collimateur de son principal adversaire politique. Mais on ignore pour l’instant si les plaintes déposées par le candidat du Tiako i Madagasikara (TIM), Rina Randriamasinoro, se sont limitées aux fraudes relatives à la retouche de la liste électorale, une affaire qui concerne principalement la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ou cela s’est étendu sur des cas de détournement de voix.

Nos sources indiquent par ailleurs que le tribunal administratif a dû recourir au retranchement de certaines voix obtenues par certains candidats pour cause de fraudes électorales manifestes. Normalement des mesures devraient être prises à l’encontre de ces candidats, comme ce serait déjà le cas à Morondava où un candidat-maire indépendant, Mamy Claver a été placé en détention provisoire dans la nuit du 2 janvier pour cause de fraudes électorales manifestes bien qu’il mène la course à la tête de cette commune rurale avec 51% des suffrages exprimés.

16 commentaires

Vos commentaires

  • 4 janvier à 09:23 | lancaster (#10636)

    Cet article n’apporte rien de nouveau ni de consistant. Mais il va sûrement soulever des réactions approximatives sans chiffres sans faits réels et avérés. Bref c’est le cas de le dire. Cet article va amuser la galerie. LOL

  • 4 janvier à 09:43 | Vohitra (#7654)

    A 67 piges, le debris refuse et ne veut pas s amuser : il veut des chiffres, rien que des chiffres, comme les petits gars qui ne pensent qu a tranformer tout ce qui est a portee de ses mains en chiffres...au propre comme au figure...
    L encastre ne pense plus qu a des chiffres depuis qu il s est encastre derriere le bandy kely...

    • 4 janvier à 10:18 | lancaster (#10636) répond à Vohitra

      Le bal poussière est ouvert. Et comment ? Avec une musique endiablée. Bonne ambiance .LOL

  • 4 janvier à 09:44 | manga (#6995)

    Comme la discrétion n’est plus de mise côté CENI, et de mal en pis à l’endroit de la Haute Cour, les yeux sont braqués vers cette institution qui n’est autre, et sauf, que la caricature des deux précédentes juridictions.
    Me rappelle l’intervention d’un certain RIRIBE, et ce, en ce qui concerne cette réunion sécrète entre les entités présentes, et qui s’est tenue dans un des hôtels le plus luxueux de la capitale économique de ce pays, bien avant l’élection ; et où, un haut représentant de cette institution serait présent avec entre autres le candidat de l’IRK que de ses sbires (IRD, ARMADA, TGV, MAPAR, et je ne sais quoi... Le monde ne sait plus sur quel pied danser ou à quel Dieu se vouer).
    Rien que pour Toamasina, l’immaculé Roland RATSIRAKA aura à choisir entre celui de prétendre être victime de la société (en ouvrant sa grande gueule) ou siéger (et par circonstances atténuantes) en tant que gouverneur plénipotentiaire de sa majesté le gourou.
    200 Milliards ont été injectés ; et une partie courent déjà sous table et dans des conditions les plus infâmes qu’un être digne de ce nom ne s’attendrait.
    Mais c’est comme çà : l’argent ne fait pas le bonheur des imbéciles, il y a que les prétendants dirigeants qui en sont convaincus.
    Le compte à rebours : tik-tak-do....

    • 4 janvier à 14:45 | lé kopé (#10607) répond à manga

      Les réunions secrètes ,li y en a eu plusieurs , mais elles n’ont de secrètes que de noms , et je ne retiendrai qu’une seule , la Réunion qui a décidé les putschistes à prendre le pouvoir en 2009 devant des millions de téléspectateurs sur TV5 .
      "chronique d’une prise de pouvoir à Madagascar"
      Pour les sceptiques ,vous pouvez encore voir ce reportage sur youtube ,où un intervenant a affirmé clairement : il faudrait trouver un motif pour éliminer RA8 en disant que" c’est un voleur ,un traître , un assassin ..." Et le carnage du 7 Février se produit comme par hasard . Certains ,bien connus vont encore dire que ce ne sont que des élucubrations , mais si je ne me trompe pas ,TV5 n’a pas encore signé chez RA8 ;

    • 4 janvier à 15:34 | Rakoto (#9043) répond à manga

      Evidemment que tout le monde est au courant, évidemment qu’il y a de réel preuve.
      Le temps est à l’apaisement, étant donné qu’aucun gouvernement ne peut prétendre à un blanc saint. Demeure simplement la question de l’intention, mais là encore tous les gouvernants ont eu affaire avec des contingences, il y a eu des erreurs ? Certainement. Les malgaches apprennent-ils du passé ? C’est moins certain mais au moins certains ont appris depuis.
      Asa fa tsy Kabary.

  • 4 janvier à 13:00 | lé kopé (#10607)

    Azo raisina fa tsy mitombina , "recevables mais infondés " ,telles sont les réponses attendues par la plèbe qui n’a pas droit au chapitre . Je ne me fais pas d’illusion et les faits sont têtus . Mais une seule remarque ,scrutez bien le visage des deux dirigeants de la CENI et de la HCC : ils n’ont pas l’air très serein , et n’ont pas la mine très réjouie !!! Les mauvaises langues ont même avancé que ces derniers auraient voulu jeter l’éponge , mais qu’on les auraient empêché ...En tout cas ,ce n’est qu’une vue de l’esprit et je n’ai pas la prétention d’être physionomiste . La déduction d’un profane n"est que le résultat d’amalgames douteux et de conclusion hâtives (HAT). Mais apparemment ,l’argent ne fait pas le bonheur ,surtout si c’est mal acquis . Est ce que ces allégations seront confirmées ??? Wait and see .

  • 4 janvier à 13:22 | rakoto-neutre (#8588)

    Tsara aloha ny miala nenina sao dia mba....
    Fa raha ny fihevitro raha kandida IRD no lany dia tsy misy fanafany fa herim-po very maina ny an’ny mpitory, =azo raisina fa tsy mitombina=, fa izy ve hanameloka ny tenany. Fa raha ny IRD kosa no mitory dia hataony zay fara-hery hampandresy ny azy. Kajikajim-pifidianana efa VITA MIALOHA IO.

    • 4 janvier à 13:33 | Vohitra (#7654) répond à rakoto-neutre

      Miarahaba Rakoto,

      Ny mety hitranga eo aza dia ny hoe " tsy azo raisina fa atahorana hitombina "...

  • 4 janvier à 14:07 | Isandra (#7070)

    Bon, on n’a vraiment pas la même mentalité, ni la notion de l’Etat de droit.

    Deux camps dans un pays démocratique et dit État de droit, qui ont des attitudes différentes, pourtant, tous les deux se prétendent démocrates.

    - À chaque fois, quand le TIM soupçonne qu’il y avait des fraudes pendant une élection, au lieu de faire tout pour collecter les preuves de leur affirmation, ils perdent d’abord leur temps à réunir leur sympathisants dans la rue, pour les nourrir des mensonges et des dénigrements contre le pouvoir, de ce fait, les preuves collectées ne correspondent pas à leur déclarations fracassantes, car ce sont pas aussi béton que ça. Comme tous les juges dignes de leur noms qui ne jurent que devant des preuves irréfutables, pas sur les imaginations, le tribunal déclare évidemment le déboutement de leur requêtes, même si recevables.

    - Le camp Rajoelina par contre, dans ce pareil cas, ils collectent les preuves et les déposent auprès des instances compétentes sans faire des bruits, attendent et acceptent quelque soit le verdict, ils ont confiance de notre justice, même si ce ne sont pas eux qui l’ont mise en place, ou nommé leur membres.

    • 4 janvier à 14:16 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Chanson de TIM : On est un faiseur de forcing une fois(2001), on est faiseur de forcing électoral pour toujours,...

    • 4 janvier à 17:47 | rakoto-neutre (#8588) répond à Isandra

      " ils collectent les
      preuves et les déposent auprès des
      instances compétentes sans faire
      des bruits, attendent et acceptent
      quelque soit le verdict, ils ont
      confiance de notre justice"
      Quelle belle démonstration pour la crédule d’Isandra.
      - la justice à Madagascar est destinée à couvrir les actes louches des dirigeants et des riches. Les nouveaux juristes nommés font allégeance au pouvoir et ne reconnaissent plus le mot =JUSTE=
      - la justice malagasy n’est pas rendue aux pauvres.
      - la justice pourrie de l’ETAT S’ACHÈTE.

      Et ne nous prenons pas comme un idiot, vous ne voyez que le bout de votre nez, LOGIQUE, NON ? Il faut pousser plus loin la VISION DES CHOSES.

    • 4 janvier à 19:22 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rakoto-neutre,

      Peut être, vous avez raison, je suis un peu crédule. Je préfère ça qu’une appréciation partiale ou partisane.

      Reconnaître seulement quand les résultats sont en sa faveur.

      Et je trouve ridicule le fait de participer à un match dont vous n’avez aucune confiance aux arbitres et aux organisateurs.

      .

  • 4 janvier à 19:02 | ratiarison (#10248)

    Ma-drevy fahatany fontsiny hianareo et Zareo O ? IREO EFA lany henatra Fikamban’ny Tontakely sy jiolahy !! ; Mpitsara boîte aux lettres****Dia izay no nataony****fa veloma any @ny ankizy fa ny lehibe efa nihaona**** fa voasoratra hoe : azo raisina fa tsy mitombina : Fa raha tsy izany tsy misy ny 13%*****sa ahoana ry rtoa be isandra mpilelaka sy mpanindrahidra ****Samy tsara

  • 4 janvier à 22:23 | lancaster (#10636)

    De quel côté était les juges en 2002 au stade Mahamasina lors des deux prestations de serment uniques au monde ?
    De quel côté était la justice en 2002 quand on a jeté en prison tous les opposants politiques à la suite des haza lambo.
    Moralité : faites en sorte d’arriver (par les élections cette fois ci) au pouvoir.

    En 2018, ni R8 ni ANR n’avaient pleinement le pouvoir. Mais ils avaient tous les 2 des représentants au gouvernement d’union nationale.
    Ils avaient tous les 3 leur chance de gagner les élections.
    ANR était le meilleur des 3 car il a gagné.
    C’etait Bien trop facile d’accuser le gagnant de fraudeur.
    R8 est le parfait mauvais perdant.
    En 2014, Robinson avait perdu. Il était venu au stade lors du serment de HR sans avoir rouspete. C’est un vrai démocrate. Il n’avait pas la mentalité de R8 .

  • 4 janvier à 22:28 | lé kopé (#10607)

    Erreur : France 24 au lieu de TV5 ;

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS