Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 20 octobre 2020
Antananarivo | 23h42
 

Société

Maltraitance envers les enfants

112 cas de violences sexuelles sur mineurs dans la région Anosy

mardi 6 octobre | Mandimbisoa R.

Depuis janvier, 112 cas de violences sexuelles envers les enfants ont été enregistrés dans la région Anosy par le réseau de protection de l’enfant. Ils sont âgés entre 4 et 17 ans. Une situation qui donne froid dans le dos d’où l’appel du président malgache, Andry Rajoelina, de se montrer intransigeant et de renforcer la lutte contre la violence envers les enfants lors de l’inauguration, lundi, du Centre Vonjy, au sein du centre hospitalier de référence régionale Philibert Tsiranana d’Amboanato, Tolagnaro.

Fonctionnel depuis février dernier, le centre s’occupe des enfants victimes de violences sexuelles. Depuis, 23 enfants victimes y sont prises charges selon l’Unicef. C’est le sixième centre mis en place dans le pays après ceux installés à Antananarivo en 2015, suivi de ceux de Toamasina en 2016, Mahajanga et Nosy Be en 2017 et Toliara en 2020. L’ouverture de ces centres semble déjà porter ses fruits puisque depuis 2015, 5 067 enfants victimes des violences sexuelles ont été pris en charge dans les centres Vonjy.

Selon l’étude nationale sur les violences envers les enfants à Madagascar en 2018, le taux de signalement de ces violences reste encore faible dans le pays. Les résistances culturelles et surtout la méconnaissance des mécanismes du système de protection de l’enfant et de leur faible effectivité sont principalement en cause.

L’ouverture de ce centre est un grand pas dans la mise en place d’un environnement protecteur pour les enfants de la région d’Anosy, se félicite l’Unicef. Les enfants victimes de violence sexuelle peuvent accéder facilement et gratuitement sous un même toit aux services de professionnels pour des prises en charge médicale, psychosociale et judiciaire. Les enfants et leurs parents ne sont donc plus obligés de faire de long va-et-vient pour être soignés, pour déposer et faire le suivi de leurs plaintes.

Lors de l’inauguration de ce centre, le président de la République a notamment rappelé qu’une loi allant dans ce sens a déjà été votée au niveau du parlement. Il a alors appelé tous les responsables, notamment les membres du gouvernement concernés par cette lutte, et toutes les autres instances à redoubler d’efforts pour prévenir les violences sexuelles envers les enfants mineurs dans le pays.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 6 octobre à 12:57 | betoko (#413)

    Selon la dame vazah qui s’est occupée des jeunes filles qui jouaient du tambour , avec les us et coutumes des certains triibuts du Sud il est très difficile d’éduquer leur population
    Il paraît qu’une fois par an une grande fête est organisée pour l’initiation sexuelle des jeunes filles à l’âge de la puberté par leur père
    et parmis ces jeunes filles qui jouaient du tambour, une était enceinte , par un membre de sa famille probablement par son père me disait cette vazah

    • 6 octobre à 14:18 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Vous avez toujours des relations qui vous donnent des informations perspicaces cher Mr : !!! Est ce le fruit de vos parties de Bridge à la Réunion , où vous fréquentiez la crème des crèmes .En tout cas , ce qui est sûr , c’est que leurs "compétences "n’ont pas eu d’effets sur votre pedigree .

    • 7 octobre à 00:18 | kunto (#7668) répond à betoko

      Il faut arrêtez de dire n’importe quoi , cette femme vazaha parlait peut être de vous et des hommes de votre famille .
      La division = pauvreté
      Unis on est plus fort
      Antananarivo = Malagasy
      Tuléar et le Sud = Malagasy , celui qui n’a pas compris ça lutte efficacement contre le développement de Madagasikara .....

    • 7 octobre à 12:10 | Isambilo (#4541) répond à betoko

      Pauvre mec.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS