Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 novembre 2020
Antananarivo | 21h46
 

Environnement

Amborovy, Mahajanga

100 tonnes de déchets par an déversées en mer

lundi 19 octobre | Mandimbisoa R.

Environ 100 tonnes de déchets par an sont déversées en mer aux alentours de la petite plage d’Amborovy, dans la région Boeny selon l’association Mahajanga ville propre. « Cette situation a un impact négatif sur l’équilibre de l’écosystème marin et menace également sur les moyens de subsistance des pêcheurs », indique le ministère en charge de l’environnement.

Face à cette situation, l’équipe de la DIREDD Boeny-Betsiboka a effectué une campagne de sensibilisation de la population locale et des commerçants sur les impacts négatifs des déchets plastiques sur l’environnement, avec l’appui du projet WIOSAP.

Les acteurs locaux à l’instar de l’AMPV, le projet WIOSAP, le PAZC et la commune de Mahajanga se sont mobilisés pour équiper la plage d’équipements de collecte de déchets et de bennes à ordures. L’application du « dina » sera également de rigueur afin de responsabiliser davantage les locaux sur la protection de l’environnement.

La pollution par les déchets plastiques constitue une des menaces qui pèsent sur le littoral et les ressources marines. On estime que d’ici 2025, 50 à 130 millions de tonnes de plastique par an pourraient être déversés dans les océans. Notons cependant que le plastique prend environ 400 ans à se dégrader.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 19 octobre à 11:09 | Turping (#1235)

    Dans l’attente de ces mesures de précaution ,il faut passer à l’acte en commençant par le nettoyage du littoral tout en sachant que le pastique non biodégradable prend 400 ans à se dégrader .
    - 100tonnes de déchets par an déversées en mer cela représente des milliers de tonnes cumulés depuis des années . Donc ,il faut des moyens pour accomplir l’acte .Les propos masturbatoires ne suffisent pas .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS