Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h42
 

Agriculture

Prémices de riz à Ambohibary-Anjozorobe

100% d’augmentation de la production

lundi 7 mai 2007 | Nivo T. A.

Fête de prémices de riz, samedi, à Andavabary, commune rurale d’Ambohibary, dans le district d’Anjozorobe. Pour la première fois, les paysans dans ce fokontany ont utilisé le SRI (Système de riziculture intensive) durant la campagne 2006-2007. Cette nouvelle technique agricole a fait doubler la production rizicole dans ce fokontany. Une cérémonie devant marquer le « Santam-bokatra », a eu lieu, à Andavabary, en présence du Directeur régional du développement rural, Rakoto Joseph Bruno, représentant le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, le président synodal d’Anjozorobe, ainsi que des autorités locales.

L’initiative vient du temple FJKM Andavabary-Fitiavana, conscient de la pauvreté et les difficultés rencontrées par les paysans, surtout durant la période de soudure, faute de moyens financiers et d’épargne pour survivre. « Nous avons cherché les moyens pour aider les paysans à augmenter leur production afin d’augmenter leur productivité », annonce M. Levy Tarefiarivony, président du FJKM Andavabary-Fitiavana. Et lui d’ajouter qu’il allait chez la Circonscription du développement rural dans le district d’Anjozorobe et le Centre de Service Agricole (CSA), qui constituent l’interface entre les communautés de base et la DRDR (Direction régionale du développement rural) - Analamanga, sous tutelle du MAEP. L’initiative du temple FJKM Andavabary s’inscrit d’ailleurs dans le PGE 2006 de la DRDR-Analamanga, dans le but d’augmenter de 23 000 tonnes la production rizicole dans la région Analamanga.

Le partenariat Eglise-Etat a apporté ses fruits. La DRDR Analamanga a répondu à l’appel du président du FJKM Andavabary et la population locale. Selon le DRDR-Analamanga, Rakoto Joseph Bruno, l’Etat par le biais du MAEP a octroyé 30 sarcleuses aux paysans qui ont accepté d’appliquer le SRI. Des techniciens du CSA d’Anjozorobe et des animateurs villageois ont été également envoyés à Andavabary pour former les paysans en matière de SRI.

Un rendement de 5t/ha

Une quarantaine de paysans ont bénéficié de formation dispensée par l’équipe du CSA dans le fokontany d’Andavabary et ses environs. Ces paysans ont pratiqué le SRI et la production s’est doublée. « Depuis des années, notre rendement rizicole ne dépasse pas les 2,5t /ha, grâce au SRI, cela devient 5t /ha, voire plus, c’est à dire une augmentation de 100% », témoigne Arthur Ralaitody.

Pour Randriamizana, un autre paysan : « Chaque année, la production sur cette rizière est environ 6 charettes, pour cette campagne, la production est estimée à 12 charrettes, grâce à l’utilisation des nouvelles techniques agricoles et l’équipe de la DRDR-Analamanga ».

L’objectif pour le fokontany d’Andavabary est de vulgariser les techniques rizicoles au bénéfice de tous les paysans, afin d’augmenter la production et réduire la pauvreté. « Cela entre dans le cadre du MAP, engagement N°4 sur le développement rural pour atteindre la révolution verte, par le biais de l’augmentation de la production, l’utilisation des engrais chimiques ou biologiques et des semences améliorées, la mise en place des infrastructures agricoles », explique le DRDR Analamanga, Rakoto Joseph.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS