Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 avril 2018
Antananarivo | 23h34
 

Répondre à un commentaire

6 décembre 2017 à 14:49 | akam (#7944)

- Ce pays qui depend etroitement de la CI a du mal a developper une industrie qui, pour le present, est quasi-inexistante !...a moins qu’il faudra redefinier « a la malgache » ce qu’on entend par industrie ! Primo, les matieres premieres sont exploitees par les multinationales pour l’exportation, secundo, tu vas tabler sur la fabrication de quoi ? tertio, quelle(s) est (sont) la (les) qualification(s) du personnel local ? Blablater pour blablater n’est que perte de temps ! ces chefs d’entreprise gesticulent pour quelle(s) objectivite(s) ? boire un coup a l’approche des fetes de fin d’annee ou quoi
- Je peux reconnaitre qu’un brainstorming pour l’avenir de ce pays est utile mais ou sont les chef d’entreprise des autres regions ? il y en a bien 22 ! non ? Ca se voit que la politique economique de ce pays n’est pas du tout inclusive. Elle n’est menee que par quelques chefs « certainement potes entre eux » qui occupent l’estrade pour se faire voir !
- Si l’objectif cible est le development de ce pays, il faut commencer par la disposition des matieres premieres. A titre d’exemple, si on prend le cas du « lider » apparent de cette coalition, qui a commence sa carriere dans la papeterie. De facon similaire au cas du riz debattu ici hier, pourquoi importe-t-on du papier ? alors que la matiere premiere existe localement. Comme la foret primaire a brule dans cette ile, l’eucalyptus a pris racine ! l’environnment, le climat tropical, les domaines en friches sont bien des atouts pour fournir tes pates…et de plus le recyclage des dechets-papiers constitue l’alternative. C’est clair qu’il s’agit d’un ajustement optionnel qui requiert aussi bien des ingenieurs et techniciens qualifies.
- C’est pourquoi on ne peut parler d’industrialisation qu’a partir du moment ou l’etat oriente l’education ou/et l’enseignement superieur dans la formation des cadres. La France, comme une nation pilote en la matiere, a pu s’orienter dans cette direction grace a Napoleon. Mada a connu un passe pas si mauvais que ca avec Laborde mais que s’est-il passe depuis ? Etant partisan du systeme keynesien, je me pose la question a propos de ce que tu veuilles produire et notamment pour quel volume de demande ? Car cela m’etonne que la CI te donne des sous pour anticiper la production de ….sans avoir une garantie certaine de tes projets.

Publicité


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 299