Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 16h29
 

Société

Sommet de la Francophonie

Wake Up Madagascar et le MLE interpellent l’OIF

lundi 21 novembre | Yvan Andriamanga

Entre vacances de la francophonie, inaugurations à tour de bras, des manifestations interdites, des pauvres qu’on cache, des milliers d’hôtes attendus dont de nombreux chefs d’Etat, Antananarivo ou plus exactement les dirigeants sont en effervescence. Cette semaine de la francophonie est considérée comme une consécration internationale pour le régime HVM, mal aimé sur le plan national. Les tenants du pouvoir tentent de redorer leurs images en inaugurant tout, même les travaux inachevés, et en se montrant partout. La société civile comme le Wake up Madagascar et les journalistes membres du Mouvement pour la Liberté d’Expression (MLE), tentent de se faire entendre malgré l’interdiction formelle de manifestations décrétée par les autorités.

A défaut de pouvoir manifester, Wake up adresse une lettre ouverte à la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) précisant « que ce n’est pas le Sommet qui nous dérange, encore moins la Francophonie. Nous sommes indignés par le mépris de nos dirigeants pour la population malgache. Indignés face à cet État qui cache notre misère et notre pauvreté au lieu de leur trouver une solution pérenne. Indignés, devant cette volonté de jeter de la poudre aux yeux des délégations internationales et de faire si peu pour lutter à nos côtés pour les droits les plus basiques : du travail, de la nourriture, de l’instruction, de l’électricité, de l’eau potable. Nous vous invitons à vous pencher sur les réalités et le quotidien du Malgache, et à plaider en sa faveur, pour que ce Sommet ne soit pas le rendez-vous de la seule élite francophone, au désagrément de la population qui l’accueille ».

Evénement au budget opaque

Wake up dénonce la mise à l’écart de la population pour cet évènement et rappelle la réalité des quotidiens des Malgaches en état de survie quotidienne. Ce mouvement citoyen note que « les mesures prises au nom du confort et de la sécurité des prestigieux invités ne servent qu’à cacher la réalité du Malgache de 2016 et pour certains d’entre nous, alourdissent la précarité quotidienne durant la semaine consacrée à la Francophonie.

Par ailleurs, un budget faramineux a été mis à disposition de l’État pour l’organisation de l’événement. Cependant, les dépenses occasionnées dans la préparation du Sommet restent opaques et les détails, jalousement gardés par l’Administration. Malgré les incessantes demandes de la société civile et de simples citoyens, le budget y affecté et ses sources sont volontairement laissés flous, laissant planer des doutes et des inquiétudes légitimes. »

Le MLE pour sa part dénonce et rappelle l’entrave à la liberté d’expression du régime à travers le fameux nouveau Code de communication. « Nous tenons à vous rappeler que depuis pratiquement six mois, un bras de fer a été engagé entre les professionnels des Médias, notamment ceux réunis au sein du « Mouvement pour la Liberté d’Expression », et les autorités gouvernementales concernant l’adoption et la promulgation dans des conditions inquiétantes d’un nouveau « Code de la Communication Médiatisée », note le MLE. Le code de la communication médiatisé qui a été voté par seulement 18 députés sur 151, a été promulgué par le Chef de l’Etat dans sa version contestée. Ce code est actuellement perçu comme une véritable épée de Damoclès à la tête des journalistes indépendants et des simples citoyens ou activistes s’exprimant dans les réseaux sociaux ou dans la presse audio-visuelle et écrite, selon le MLE. Ainsi ce dernier estime avoir le devoir d’informer les membres de la francophonie sur cette triste réalité « d’autant plus que la liberté d’expression et celle de la presse font partie des valeurs essentielles de la Francophonie. »

9 commentaires

Vos commentaires

  • 21 novembre à 09:39 | rakoto-neutre (#8588)

    Tsy aleo ve dia aseho ho fantatr’ireo vahiny ireo ny fahantrantsika toy izay afenina,

    • 22 novembre à 17:41 | Ibalitakely (#9342) répond à rakoto-neutre

      Angaha moa ianareo dia mihevitra fa ireo maso ivoho rehetra eto amin-tsika ireo, amin’ity NTIC sy ny fomba fifaneraserana vaovao raitra isan-karazany ity, fa mbola tsy nitatitra & nandefa sary na zavatra hafa mikasika an’i Madagasikara ? Mba halefaso lavitra ihany ny saina fa aza dia faly fotsiny mamerimberina eny amin’ny otely na alitara izay sendra enonareo tery am-body gabone. Izay mahatsiaro tena mpaka lelo mamafa orona.

  • 21 novembre à 10:49 | Babah (#9347)

    On peut aimer ou detester le hvm.

    Mais, je n’ai jamais compris ce copier-coller des modes djeunes-de-la-planete ( plus pour faire le buzz ou passer la tv ) : assietes plastiques contre le nouvel an d’Iavoloha, s’allonger par terre contre la francophonie, ... What else ?

    Il n’y a pas besoin de rajouter de la pitrerie au cirque quotidien, non ? c’est deja assez lamentable comme cela, pourquoi faut-il encore apporter ces clowneries tristes ( pompeusement denomees « flash mob », car le synonyme en français « ejaculation precoce » est trop pathologique ! )

    ps : desole pour les accents/clavier.

    • 21 novembre à 10:59 | Babah (#9347) répond à Babah

      Concernant le fameux MLE : leur existence, leur insistance et leur perseverance dans leur debilite prouve, a contrario, que la liberte d’expression existe : ils sont l’incarnation de l’expression de la betise et de l’incompetence journalistique et ils le prouvent chaque jour !

      Felaka, fivarotan-tena, fidehadehafana, fitsiriritana : les 4 F du journalisme gasy represente par des PapyZano, Rolly Mercia, Lalatiana free, Maurice Tsivanona, Lambo Tahiry, etc. Des braillards en solde d’articles !

      ps : je n’arrive toujours pas a mettre des accents, desole.

  • 21 novembre à 11:14 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Cet article décrit avec clarté les très graves tares de cette administration Rajao-la-terreur et ,
    par voie de conséquence ,
    la misère sans nom dans laquelle vivent les populations de ce pays .

    Insupportable pour le commun des mortels aussi est le scandaleux mépris
    avec lequel le pouvoir politique gasy actuel traite le bon peuple
    et les inhumaines difficultés auxquelles font face plus de 90% de nos populations .

    Je note le passage suivant , extrait de l’article de presse ci-dessus , comme un aigu trait d’humour
    destiné à piquer les Etrangers participant à cette réunion francophone
    qui se tiendra incessamment bientôt ,
    et avec quels fastes !
    dans nos murs :
    [ début de citation ]
    « Cette semaine de la francophonie est considérée comme une consécration internationale pour le régime HVM, mal aimé sur le plan national. Les tenants du pouvoir tentent de redorer leurs images en inaugurant tout, même les travaux inachevés, et en se montrant partout »
    [ fin de citation ]

    Et pour pousser le bouchon du trait d’humour plus loin encore ,
    pourquoi ne pas inaugurer aussi dès maintenant
    les travaux que Rajao-la-terreur risque d’envisager de mettre en chantier dans ... un an ou deux ?

    Sacré Rajao-la-terreur !
    Il arrive même à berner les dirigeants des états francophones !

    Au fait , les résultats d’élections qui ont eu hier en France
    ont consacré l’élimination de Sarkozy de la course à l’Elysée .
    Wow !
    Le protecteur du DJ-ex-la-terreur n’a donc plus aucun espoir
    de se retrouver à la tête de l’Etat français .
    Mais j’ai déjà dit et répété ici plusieurs fois que le DJ-ex-la-terreur est politiquement mort .
    Et définitivement !

    • 21 novembre à 14:52 | teste1208 (#9778) répond à Saint-Jo

      test pour le Mac

  • 21 novembre à 16:02 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    On ne pourra que dénoncer cette triste réalité : le déni le plus odieux des dirizents Malagasy.
    Le dédain à l’ encontre de ceux qu’ ils administrent est d’ une évidence à éblouir un aveugle .
    Ou l’ art d’ occulter la honte : une paire de ✂️ et de 🤓 ...
    De la misère : ou ça ?
    Quant au roi du Maroc, un loukoum pur 🐖 qu’ hery va se faire un plaisir de fayoter : au menu henakisoa casher et hypocrisie hallal .

  • 21 novembre à 20:39 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    L’honorable président Rajaonarimapiandry l’a dit lui même, ce n’est pas du déni, il veut d’abord qu’on lui prouve que les malgaches s’appauvrissement ! 😂😂😂😂😂😂😂

  • 24 novembre à 16:33 | momoa (#8952)

    Il faut commencer par responsabiliser le peuple et non attendre les dirigeants étatiques pour faire développer Madagascar, pour changer le quotidien des Malgaches. Si on s’embourbe autant dans la pauvreté, c’est aussi à cause de notre passivité. On a pris l’habitude de se faire chaperonner, aider, conduire, diriger mais jamais l’inverse...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 338