Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2016
Antananarivo | 15h16
 

Vite dit

Vite dit

samedi 9 janvier | Mirana Rabakoniaina

- Assainissement : Les ordures s’invitent au festin présidentiel
Les montagnes d’ordures qui ornent la capitale se sont invités au banquet présidentiel à Iavoloha. En effet, avec des termes diplomatiques qui sied à un Ambassadeur, Mohammed Amar, ambassadeur du Maroc, à l’occasion de la cérémonie de présentation de voeux à Iavoloha l’a évoqué à sa façon : « Rêvons ensemble pour que la population d’Antananarivo redécouvre une capitale sécurisée, propre et accueillante ». Autrement dit, faites en sorte que la capitale soit propre et sécurisée. Le président de la République a répliqué que ce sera sa priorité et que ce sera une tolérance zéro dans le domaine de l’assainissement. Que chacun prenne sa responsabilité martèle le Chef de l’Etat.

- Jirama : Le chef de l’Etat vole au secours de la population d’Antanandrano
Le président de la République donne un mois aux responsables concernés pour trouver une solution pour régler le problème causé par les groupes électrogènes d’Antanandrano envers le voisinage. Notons que si les groupes d’Antanandrano ont réglé, en partie le problème de délestage de la capitale, ils ont causé des nuisances au niveau de la population environnante de par les bruits infernaux continus (24 h sur 24 ) et la pollution. Bon nombre des maisons sont fissurés et menacent de s’écrouler. Ceux qui le peuvent ont quitté les lieux. Mais la majorité n’a pas le choix.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 9 janvier à 09:47 | betoko (#413)

    Lors de sa présentation de vœux du mois de janvier 2015 , Hery Rajao parlait déjà de l’assainissement d’Antananarivo .Remercions son excellence l’ambassadeur du Maroc puisque personne ne nous écoute

    • 9 janvier à 09:57 | Noue (#2427) répond à betoko

      voilà ce qui se passe quand on est incapable. La honte

  • 10 janvier à 20:08 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :

    - Merci a Monsieur l’Ambassadeur du Maroc , la vérité blesse mais vous avez dis la vérité , on a pas 1 grand parti d’opposition donc les vahiny parle a notre place .

    - Si il l’avait pas vu , là il est au courant , au lieu de vous battre avec Mme RA8 ou pensez a votre réelection en 2018 faite votre boulot Mr le Président HR , nettoyez Madagascar ...

    QUE DIEU OUVRE LEUR YEUX

    • 10 janvier à 20:15 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :

      - Le 9/12/2015 le Président Tanzanien ( Mr John Maguli ) élu depuis 3 mois , est descendu dans la rue à « Dar Es - Salaam » pour ramassez des ordures , il a aussi supprimé certains avantages des élus ( voir magazine jeune Afrique du 13-19 décembre 2015 ) , au boulots Mr Le Président HR .

      - Des exemples a suivre .......

      - QUE DIEU NOUS ENCOURAGE

  • 11 janvier à 22:42 | SNUTILE (#1543)

    Il faut donner un délai quand les moyens sont sûrs. Est-ce la situation ?
    En ce qui concerne les ordures j’ai un peu mon idée dessus, les tananariviens veulent faire partir les autres que je ne préciseraient pas parce que ce sont aussi des malgaches.
    Avec la Francophonie tout le monde souhaite vendre ’comme Pierrette et le pot au lait" et oublie d’y intégrer peut-être le prix de son billet transport en avion ou à en voiture du Nord au centre ou du Sud au centre en Aller-retour, en plus des frais d’hôtel et de nourriture. Et personne pour conseiller maintenant pour adopter la bonne stratégie :

    LA LAITIÈRE ET LE POT AU LAIT
    Perrette, sur sa tête ayant un Pot au lait
    Bien posé sur un coussinet,
    Prétendait (1) arriver sans encombre à la ville.
    Légère et court vêtue elle allait à grands pas ;
    Ayant mis ce jour-là pour être plus agile
    Cotillon (2) simple, et souliers plats.
    Notre Laitière ainsi troussée
    Comptait déjà dans sa pensée
    Tout le prix de son lait, en employait l’argent,
    Achetait un cent d’ œufs, faisait triple couvée ;
    La chose allait à bien par son soin diligent.(3)
    Il m’est, disait-elle, facile
    D’élever des poulets autour de ma maison :
    Le Renard sera bien habile,
    S’il ne m’en laisse assez pour avoir un cochon.
    Le porc à s’engraisser coûtera peu de son ;
    Il était quand je l’eus de grosseur raisonnable ;
    J’aurai le revendant de l’argent bel et bon ;
    Et qui m’empêchera de mettre en notre étable,
    Vu le prix dont il (4) est, une vache et son veau,
    Que je verrai sauter au milieu du troupeau ?
    Perrette là-dessus saute aussi, transportée.
    Le lait tombe ; adieu veau, vache, cochon, couvée ;
    La Dame de ces biens, quittant d’un oeil marri
    Sa fortune ainsi répandue,
    Va s’excuser à son mari
    En grand danger d’être battue.
    Le récit en farce (5) en fut fait ;
    On l’ appela le Pot au lait.

    Quel esprit ne bat la campagne ?
    Qui ne fait châteaux en Espagne ?
    Picrochole, Pyrrhus (6), la Laitière, enfin tous,
    Autant les sages que les fous ?
    Chacun songe en veillant, il n’est rien de plus doux :
    Une flatteuse erreur emporte alors nos âmes :
    Tout le bien du monde est à nous,
    Tous les honneurs, toutes les femmes.
    Quand je suis seul, je fais au plus brave un défi ;
    Je m écarte (7), je vais détrôner le Sophi (8) ;
    On m’élit Roi, mon peuple m’aime ;
    Les diadèmes vont sur ma tête pleuvant :
    Quelque accident fait-il que je rentre en moi-même ;
    Je suis gros Jean (9) comme devant.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 363