::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 22h30  :  13°C  :  Clair de lune et nuages épars
jeudi 24 juillet 2014
 

 > Tribune libre

Communiqué

Union Nationale Pour le Développement et la Démocratie (UNDD)

samedi 13 décembre 2008

Le Bureau politique du parti UNDD :
- Face à l’empressement soudain, tardif autant que suspect, de Monsieur Ravalomanana à convoquer une rencontre devant débattre de la loi sur les partis politiques à Madagascar.
- Considérant que le pays fait maintenant face à d’autres urgences autrement plus vitales qui attendent toujours des solutions : misère grandissante de la population, insécurité permanente, réconciliation nationale, libération des prisonniers politiques, retour des exilés politiques.
- Considérant que le fond du problème n’est pas tant la loi sur les partis mais la pratique électorale pratiquée par ce régime (absence d’élection libre et transparence, élection truquée).
- Or, d’une façon ou d’une autre, le financement d’un parti politique se fait toujours au prorata des élus. La loi sur les partis est indissociable à la loi électorale et à son respect.
- Le Président Fondateur du TIM est juge et partie dans ce processus, son objectivité n’est pas acquise.

Fait la déclaration suivante :

1- L’UNDD n’accorde aucun crédit à la subite reconversion démocratique d’un dirigeant qui a érigé en modes de gouvernance la répression et l’emprisonnement de ses adversaires politiques et économiques, la tromperie, le non-respect de la parole donnée. Un dirigeant qui a toujours ignoré les opposants tout en foulant aux pieds la liberté d’expression des opposants ne peut se transformer en démocrate subitement.

2- L’UNDD refuse de servir de faire-valoir et de caution à une entreprise dont la seule finalité inavouée est de financer officiellement son parti. En sachant par avance que les conclusions ne pourront refléter que les vœux de Monsieur Ravalomanana dans la mesure où le dernier mot revient au Parlement, c’est-à-dire aux députés TIM.

3- Par conséquent, I’UNDD ne prendra pas part au simulacre de débats initiés par Monsieur Ravalomanana et prévu se tenir à Iavoloha le 17 décembre 2008.

Fait à Antananarivo, le 11 décembre 2008

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 195  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360