Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 11h44
 

Tourisme

Un plan d’urgence des opérateurs touristiques du Boeny

jeudi 2 juillet 2015 | Bill
JPEG - 168.1 ko
Les opérateurs touristiques du Boeny en réunion.

Les opérateurs touristiques dans le Boeny décident lors d’une réunion en début de semaine à Mahajanga, de prendre les taureaux par les cornes ce lundi 29 juin 2015. Face au danger que constitue la grève chez Air Madagascar pour leurs métiers et leur gagne-pain, les transporteurs, les tours opérateurs, les hôteliers et l’Office régional du tourisme dans le Boeny se sont concertés pour trouver ensemble une solution d’urgence à la situation dans le secteur tourisme et de lancer en même temps un SOS. A la grève interminable chez Air Madagascar se conjugue pour Mahajanga avec la perturbation engendrée par la réhabilitation du Pont de Betsiboka. Les opérateurs craignent fort que les touristes n’atteignent plus le Boeny cette saison.

Leurs rapports indiquent qu’actuellement, ils enregistrent déjà une baisse de 30% dans leurs recettes et les annulations et stand-by de réservations s’ensuivent et s’enchaînent. « Si la situation perdure, nous serons contraints de fermer nos entreprises et de procéder au licenciement de nos employés », déclarent-ils.

Un kiosque Boeny à Ivato…

À l’issu de cette réunion, les opérateurs touristiques ont décidé à l’unanime d’envoyer une délégation à l’Aéroport d’Ivato pour y ériger un kiosque de l’Office régional du tourisme de la région Boeny. Les tenanciers de ce kiosque auront pour mission de contacter directement les touristes qui ont envisagé dans leur programme de s’aventurer dans le Boeny pour les conseiller et leur présenter d’autres alternatives de transports aériens et terrestres que les opérateurs touristiques de Boeny ont mis au point à Mahajanga avec des opérateurs privés professionnels du transport des deux voies.

Quant au problème du Pont de Betsiboka, les opérateurs soulignent qu’ils n’exigent en aucun cas l’arrêt du travail, mais demandent une prolongation de deux heures de plus à l’ouverture durant la haute saison. Notons que la circulation au pont est réglée comme suit : du Lundi au Samedi : pour les camions, c’est de 06h00 à 18h00 et pour les véhicules légers, c’est de 06h30 à 12h00 et de 13h00 à 18h00. Le Dimanche, la circulation est libre.

Une réunion d’urgence des opérateurs touristiques de la région Boeny s’est tenue au bureau de l’Office régional du tourisme le lundi 29 juin 2015 à Manga, Mahajanga.

Rappelons qu’après la pêche, le tourisme est l’une des principales sources de revenus dans la région Boeny. Vu la situation, nombreuses activités locales liées au tourisme connaitront également une perte énorme. « En agissant ainsi, nous espérons donc éviter que l’épée de Damoclès ne s’abatte sur nous tous », se défendent les opérateurs touristiques locaux.

17 commentaires

Vos commentaires

  • 2 juillet 2015 à 09:49 | jules (#2904)

    Pour faire la promotion de la ville ,pourquoi ne font ils pas une brochette party sur la plage ?

    • 2 juillet 2015 à 09:59 | Paulo Il leone (#6618) répond à jules

      Airmad en grève ? ... le pont dangereux en réhabilitation ?

      Pas de problème !! On fait le tour en pirogue ou en boutre en passant par le sud, on croise au large de Tuléar, et on remonte le canal des pangalanes (un et indivisible) jusqu’à Majunga !

      Que du bonheur !

      Tonga soa au pays du fihavanana et du barbecue à toute heure !

    • 2 juillet 2015 à 10:11 | Jipo (#4988) répond à Paulo Il leone

      Et pour descendre / mahajunga, des pangalana, vous prenez la betsyboky en rafting en kate ou réquisitionnez les capitaines de radeau de BDR ?

    • 2 juillet 2015 à 10:16 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      A moins qu’ un hydro glisseur , montgolfière , voir réquisitionner solar impulse ?
      Pour les moins fortunés le parapente reste une valeur sure ...

    • 2 juillet 2015 à 18:27 | Isambilo (#4541) répond à Paulo Il leone

      Faché avec la géographie ?
      Mozambique s’il n’y a pas eu de modification depuis hier.
      Petit rappel : c’est Radama qui a commencé à relier les différents lacs des Pangalana et non Gallieni.

  • 2 juillet 2015 à 10:07 | Jipo (#4988)

    Objectif rivaliser avec Maurice et doubler le quota touristique qu’ il disait il n’ y a pas si longtemps à, « la pointy » avec le retour de marco n’ est pas ma priorité...
    C ’ était sans compter avec l’ aide de la zirama, et plus particulièrement AM, qui bientôt n’ en aura plus que : « l’ air », la chanson s’ étant envolée sous des cieux plus cléments...
    Peux-t-on savoir que font les ministères du tourisme, du transport ?
    Marc Ravalomanana pourrait bien avoir la solution : un espace aérien au repos forcé, ou en résidence protézée , ze dirais même sauvegardée ...
    Hery : ya d’ la rumba dans l’ air, il serait temps de montrer vos talents honoris causa de commandant-capitaine/çôffeur !

  • 2 juillet 2015 à 14:51 | Belakana (#7721)

    Hei allesammen.

    Ils me font rigoler ces opérateurs touristiques. J’ai eu l’occasion de louer une voiture l’an dernier et de passer une semaine à Majunga.

    Constats :

    1- le trajet Tana-Majunga s"est effectué en 10 heures.

    2- il n’y a ni hotel, ni restaurant dignes de ce nom pour pouvoir accueillir les touristes (célafôte aux vazaha)

    3- le fameux pont du Betsiboka : toujours pas réparé (célafôte aux vazaha)

    4- à Majunga, il n’y a rien à voir, à part le fameux baobab. A moins d’aller à Amborovy.

    5- Au retour (Majunga-Tana), nous sommes partis à 06h00 du matin pour arriver à Tana le lendemain à 04h00 du matin. La galère !! La raison est très simple : entre Marovoay et Maevatanana, des énergumènes se sont amusés à balancer des clous sur la route. Par définition, sur une voiture, il n’y a qu’une roue de secours. Ce jour là (et les autres jours), les vulcanisateurs de Maevatanana ont du décupler leur chiffre d’affaire. Les réparations étaient mal faites car à Mahatsinjo, encore un pneu de crevé. Puis juste quelques kilomètres avant Ankazobe : pneu crevé avec en prime, la roue de secours réparée à Mahatsinjo s’est dégonflée dans le coffre. Il était 23h00. Il a fallu téléphoner à Tana pour qu’on vienne nous chercher. Heureusement les bandits de grand chemin étaient ailleurs.

    6- Les opérateurs touristiques veulent « frapper un grand coup » à Ivato pour attirer les touristes. Mais de grâce, apprenez à tout le personnel de l’aéroport (douaniers, sécurité, police des frontières) à être souriants et accueillants. En reprenant l’avion (Air France) de Tana pour CDG Roissy, mon passeport a été demandé 8 fois (je dis bien 8 fois) et ce, par des personnes différentes. A croire que ces agents de la PAF ne savent pas lire et manifestement en état d’ébriété avancé (célafôte aux vazaha) ???

    Mahamenatra.

    • 2 juillet 2015 à 15:13 | Jipo (#4988) répond à Belakana

      Le paradis n’ a pas de prix mais a un cout ...
      En 1970, on faisait Tana ➽ Majunga en 7h00 en 4L !
      C la fôte aux vazahas ☻ .

    • 2 juillet 2015 à 15:26 | olivier (#7062) répond à Belakana

      Ah ah ah

      Attends bouge pas l’ami !

      Sur le canal des Pangalanes..

      Des villageois obstruent VOLONTAIREMENT la circulation des bateaux en remblayant..QUOTIDIENNEMENT
      Comme quoi la valeur TRAVAIL peut avoir du sens parfois..
      LOL

      Moralité ?

      Les bateaux ne passent plus..
      Transbordements obligatoires..

      J’oubliais..
      Le bateau chargé de l’entretien du canal, OFFERT par (... devines par qui !..), est en panne..
      Mais j te rassure, il n’a pas beaucoup servi..
      Pas intéressant comme business..

      Cé la fôte à padchance...

    • 3 juillet 2015 à 07:15 | MAHITSITENY (#8793) répond à olivier

      D’après un grand pédagogue :

      "LES CRÉTINS SE CONTENTENT DE LIRE LES PROBLÈMES ET DE RICANER PAR LA SUITE.
      LES GRANDS HOMMES PROPOSENT DES SOLUTIONS APPLICABLES"

      Alors, quid de la solution dans tout ce que vous avez dit ????

    • 3 juillet 2015 à 07:25 | MAHITSITENY (#8793) répond à Belakana

      « 2- il n’y a ni hotel, ni restaurant dignes de ce nom pour pouvoir accueillir les touristes (célafôte aux vazaha) »

      En êtes vous aussi sûr ???

      - HOTEL LA PISCINE
      - COCO LODGE
      - LES ROCHES ROUGES
      - ANTSANITIA RESORT
      - SUNNY HOTEL

      SONT AUTANT D’HÔTELS DE CLASSES INTERNATIONALES A MAJUNGA !!!

      MAIS LES PRIX PROPOSES SONT EGALEMENT « INTERNATIONAUX » !

      Ainsi, ils ne sont pas à la portée de ces « touristes sacs à dos » qui pensent qu’avec leur R.M.I., ils peuvent s’offrir un « SHERATON » considérant que c’est un pays du tiers monde !!!!

    • 3 juillet 2015 à 07:50 | olivier (#7062) répond à MAHITSITENY

      Apparemment je ne suis pas le seul crétin...

      Car à part ceux qui « se prennent pour des grands hommes », je ne vois ici que des affabulateurs, des voyous voire..au mieux, des rêveurs...

      Mais libre à vous de vous faire passer pour un GRAND PÉDAGOGUE, et de PROPOSER des solutions..

      Je n’ai cure de vos insultes...

    • 3 juillet 2015 à 08:31 | Gérard (#7761) répond à Jipo

      en 1970 il n’y avait pratiquement pas de goudron entre Ankazobé et Andriba
      on mettait beaucoup plus que 10h pour faire Tana Mahajanga

      mais tout était beaucoup mieux, parce que nous étions jeunes !!!

      bonne journée

    • 3 juillet 2015 à 11:23 | Belakana (#7721) répond à MAHITSITENY

      Miarahaba anao Mahitsiteny.

      Diso kely ny fomba nandraisanao ny nosoratako omaly dia ny hoe : « il n’y a ni hotel, ni restaurant dignes de ce nom pour pouvoir accueillir les touristes ».
      Ny tiako lazaina dia izao : manelanen’Antananarivo sy Majunga dia tsy misy hotely na restaurant afaka mandray ny vahiny tonga any. Izany hoe : ao Ankazobe, Mahatsinjo, Maevatanana sy Marovoay.
      Et pourtant, c’est une idée à creuser pour ceux qui veulent investir dans le tourisme : construire des hotels et restaurants toutistiques dans ces 4 villes.

      Par contre, à Majunga, oui les hôtels et les restaurants de classe internationale existent. Mon épouse vazaha et moi étions logés aux Roches Rouges. Je m’empresse tout de suite de vous dire que nous habitons à longueur d’année en Scandinavie afin de dissiper tout malentendu (nous ne sommes pas des touristes sacs à dos, sy ny sisa...).
      Dans les années 70, j’y allais en vacances à Majunga.

      Par contre, j’aimerai avoirvos avis en ce qui concerne le personnel de l’aéroport d’Ivato. Je veux bien que ces opérateurs touristiques montent un kiosque sur place, mais il va falloir, en premier lieu, former tout ce beau monde (douaniers, sécurité, PAF, etc...). Être souriants, accueillants, respectueux (sans tomber dans l’excès), savoir maîtriser les langues anglaise et française. Eh oui, lorsque je me rends en Croatie, en Lettonie, en Espagne, en Norvège, en Italie, aux Pays Bas, en Grèce et autres pays, si je m’adresse aux personnels des aéroports de ces pays d’accueil en langue malagasy ; vous êtes bien d’accord qu’ils ne me comprendront pas. Donc il faut s’exprimer en anglais ou en français.

      Dia manao veloma finaritra.

    • 4 juillet 2015 à 06:27 | MAHITSITENY (#8793) répond à Belakana

      Bonjour BELAKANA ;

      Investir dans des hôtels de classes internationales demande beaucoup d’argent.

      Pourtant, il est rare que les touristes internationaux empruntent la voie terrestre chaotique de 569 Km pour se rendre à Majunga à partir d’Antananarivo !

      Après tout, vous n’êtes sûrement pas sans savoir que la route TANA-MAJUNGA, en piteux état et infestée de bandit n’est pas comparable à la « ROUTE SIXTY SIX » !

      Ainsi, la rentabilité....

      Vous avez dit :

      « =Par contre, j’aimerai avoirvos avis en ce qui concerne le personnel de l’aéroport d’Ivato. Je veux bien que ces opérateurs touristiques montent un kiosque sur place, mais il va falloir, en premier lieu, former tout ce beau monde (douaniers, sécurité, PAF, etc...). Être souriants, accueillants, respectueux (sans tomber dans l’excès), savoir maîtriser les langues anglaise et française. Eh oui, lorsque je me rends en Croatie, en Lettonie, en Espagne, en Norvège, en Italie, aux Pays Bas, en Grèce et autres pays, si je m’adresse aux personnels des aéroports de ces pays d’accueil en langue malagasy ; vous êtes bien d’accord qu’ils ne me comprendront pas. Donc il faut s’exprimer en anglais ou en français.= »

      Permettez de vous avouer que

      les MALAGASY N’ONT JAMAIS LE SENS DU SERVICE !!!!

      Contrairement aux Indiens, Philippins.....les MALAGASY détestent servir dans les règles de l’art !!!!

      - Cela découle de sa nature jalouse, égoïste et hypocrite à l’extrême !!!

      En premier lieu, ils se permettent de juger un client de par la couleur de sa peau, son accoutrement, faits et gestes !!!!

      - si vous avez le teint clair (blanc, jaune) ;
      - si vous vous habillez d’une certaine manière (costume cravate) ;

      la qualité du service est tout autre !

      En effet, j’en ai toujours fait l’expérience !

      - Il vaut mieux Mettre des tenues correctes si l’on veut être bien servi même si vous n’avez quasiment pas de sou en poche !

      - même si vous vous amenez avec une somme considérable et « tiré à quatre épingles », personne ne daigne vous recevoir correctement dans ces hôtels soi disant 4 ou 5 étoiles tant qu’il y a des blancs dans vos environs immédiats, même s’ils sont « R.M.Istes », en short délavé troué et scoubidou !!!

      - Vous risqueriez fort de vous faire expulser manu militari si vous êtes habillé de manière décontractée et que vous osez de mettre les pieds dans ces Etablissements soi disant « chics » ; même si vous avez la fortune d’ALIKO DANGOTE !!!!

      Ajouter à cela le fait que :

      QUAND UN MALAGASY SAIT TENIR UN MARTEAU, IL SE TARGUE D’ÊTRE MENUISIER...!!!

      Alors, quant à la chance de réussite de ce projet de kiosque.....!!!!

      Merci et bien à vous !

    • 4 juillet 2015 à 06:36 | MAHITSITENY (#8793) répond à olivier

      Bonjour ;

      Beaucoup de palabres, d’inepties, d’âneries se trouvent sur ce forum.

      Le message que je voudrais tout simplement faire passer est que l’on devrait proposer quelques choses de concret, applicable pour ses prochains....

      Il n’est en aucun cas dans mes desseins d’insulter ou d’humilier qui que ce soit ; encore moins de me prendre pour un érudit.

      Car cela est interdit par le Seigneur JÉSUS CHRIST !

      Ainsi, Désolé si je vous ai blessé.

      Merci et bien à vous.

  • 3 juillet 2015 à 07:58 | Rakotomenatra (#6912)

    > Il n’y a rien a voir a Mahajanga, a part le Baobab...sinon Amborovy.

    * Brochettes au Bord avec la vue sur des couchers du soleil magnifiques
    * Le Parc ReniAla avec des lemuriens, autruches, corcodiles et autres
    animaux et plantes endemiques
    * Grand Pavois avec une jolie plage de sable blanc
    * Antsanitia
    * Tour a Mahajanga-be pour ceux qui s interessent a l’histoire
    * Cimetiere des vazahas
    * a 100 km sur la RN4 : Parc Ankarafantsika
    * des tours en quad dans les environs

    Mais le plus interessant a Mahajanga sont les excursions - particulierement en pirogue a voile :
    * Cirque Rouge (avec des guides - ce tour vaut vraiment son argent !)
    * Baie de Boeny avec visite des reliques sur Nosy Antsoheribory
    * Katsepy, visite du phare avec une merveilleuse vue panoramique
    * Boeny Aranta
    * Lac Kingony (tourisme communitaire)
    * ancienne fabrique de sucre a Namakia
    * Reserve d Antrema (je ne sais pas si c est maintenant ouvert a tout le
    monde)
    * Parc National Soalala - le seul ou on peut voir des tortues Angonoka
    (les 100 qui restent de ce qui a ete pille...)

    J ai vecu plus de 10 ans a Mahajanga, et je connais la plupart des operateurs touristiques qui s arrachent les pieds pour offrir de la qualite a leurs visiteurs malgre toutes les mauvaises conditions (prix exorbitant de la JIRAMA, crise, crise, crise...depuis des annees).

    Mais ils se plaignent aussi des touristes qui consistent pour la plupart de vieux mecs avec leur petite nana de 17 ans qui confondent une chambre d hotel avec une chambre de passe...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 514