Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 11 décembre 2016
Antananarivo | 12h32
 

Politique

Congrès de la transition

Un code électoral sans Loi sur les partis

vendredi 27 mai 2011 | Bill

Le Congrès de la transition (CT) va examiner ce vendredi 27 mai examiné en séance plénière le nouveau projet de Loi organique relatif au code électoral et procéder à son adoption. Il a été ce jeudi 26 mai au centre des travaux de la commission « suivi et contrôle des élections et mise en place de la 4e République » à Tsimbazaza.

Long de 178 articles, ce nouveau code s’inspire beaucoup de l’ordonnance 2010-003 initiée par la Haute autorité de la transition en mars 2010. Un membre de la dite commission au sein du CT avoue qu’« il n’y a pas de modification majeure par rapport à l’ordonnance 2010-003 ». D’autres membres du CT pour leur part déplorent que malgré que l’on ait réclamé le changement, le projet de loi organique n’y satisfait pas car rien ne garantit l’égalité des candidats aux élections, d’autant plus qu’il n’y a pas de loi sur les partis. Le financement des partis et le financement des campagnes de propagande électorale sont introuvables dans les règles du jeu. Or souligne-t-on dans certains cercles d’hommes politiques et chefs de parti, ce code doit aller de pair avec un cadre légal qui régit les partis politiques.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 27 mai 2011 à 13:20 | Mafybe (#5534)

    Le Congrès de Transition ou TRAHISON, c’est une création de la HAT, c’est à eux d’éteindre leur feux. La CENI et la CI peuvent contrôler cette election, au lieu de dépenser pour mieux détourner l’argent public avec des gens qui ne servent à rien, et qui sont abrutis de naissance.

  • 27 mai 2011 à 15:59 | mpamaky (#2519)

    « dans certains diocèses, on est vraiment loin des centres de décision car au contraire de ce que la CENI claironne sur les médias, les citoyens de nombreux diocèses ne savent même pas que le pays se prépare pour des élections ; ils ne savent même pas ce que les politiciens discutent à propos de la médiation de la SADC… ».

    C’est la réalité de ce qui se passe !!!!!!!!!

    Qu’on en finisse avec les élections ; le peuple a assez souffert comme çà !

    De toute façon, tant qu’on sera pauvre et la population illettrée, on ne sera gouverné que par des « VOLEURS ».

    Alors, autant avoir l’aide international au plus vite.

    Le moment viendra pour aspirer à une vrai démocratie !!!!!!!!!!!!!
    Le reste c’est du BLABLABLABLABLABLA....................

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 190