Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 28 septembre 2016
Antananarivo | 11h23
 

Société

Sécurité

Structure spéciale pour chaque « filière »

vendredi 11 mars | Mirana Rabakoniaina

Après la chaîne spéciale anti-corruption puis celle de l’anti-bois de rose, le régime vient de créer une unité spéciale anti-dahalo. Le décret portant création de l’Unité Spéciale Anti-Dahalo de la Gendarmerie Nationale a été adopté au cours du Conseil des ministres du 9 mars 2016. Le régime a donc décidé de créer une structure spéciale pour chaque « grande filière » de crimes à Madagascar. La corruption qui englobe quand même tout le monde, le bois de rose et les dahalo sont en tête de liste. On est donc en droit de demander quand va être créée l’unité spéciale ou la chaine spéciale anti-kidnapping, puis celle de l’anti-prolifération d’armes, puis d’attaques à main armée….

En principe, quand une unité spéciale est créée, le budget spécial doit être aménagé en conséquence. L’état de notre budget peut-il suivre le rythme ? Et si ces fonctionnaires font seulement ce dont ils sont payés depuis son entrée en service dans l’administration ? Ce sera plus simple pour tout le monde mais pourquoi faire simple ?

44 commentaires

Vos commentaires

  • 11 mars à 09:02 | hrrys (#5836)

    PFFFFFFFFFFFF !!!!!!!!!!!!!!!! Des forces spéciales accompagnées des lois spéciales avec une juridiction spéciale ,...........En somme tout est spéciale , quant aux résultats ???? Il n’y a rien de spéciale ....

    • 11 mars à 09:06 | Noue (#2427) répond à hrrys

      wait and see...

      vola zany very zany aa ! aiza zao ny vokan’ilay dahalo miova fo ?

    • 11 mars à 09:12 | hrrys (#5836) répond à Noue

      Tsy any irery io fa eo @ asam-panjakana rehetra mihintsy , task force e, patati eeee, patata eeee
      ny vokatra aotra tsy misy na iray aza

    • 11 mars à 09:17 | Takebo Ramasy (#9258) répond à hrrys

      EFA HO LANY NY OMBY vao FORCES SPECIALES...HANDANY OLONA indray izany. ASIO RESULTAT CONCRET Ho an’ny toekarena sy ny VAHOAKA amin’izay ry MPITONDRA A !!!!

    • 11 mars à 09:58 | debile profond (#6180) répond à hrrys

      A quand une chaîne spéciale anti HVM ?

    • 11 mars à 10:02 | hrrys (#5836) répond à Takebo Ramasy

      Ho avy koa ny anjaran’ny tarondro sy ny tanalahy

    • 11 mars à 10:03 | hrrys (#5836) répond à debile profond

      Pour cela on attend le bon vouloir de CAPSAT

    • 13 mars à 12:23 | Guy.robert (#8575) répond à debile profond

      A quand Une Unité Spéciale Anti Gouvernement en Place ... une USAGP ... Tout cela me fait penser a une parodie des Inconnus, et l’art et la manière de brouiller les pistes ... La « minabilité » a atteint son degré maximum : « Je vous montre l’arbre qui cache la Foret ».... pitoyable et pathétique...

  • 11 mars à 09:20 | Dadabe (#9116)

    En effet, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué... Encore un « machin », genre usine à gaz, qui va permettre à certains d’en profiter aux yeux de tous. A quand une section spéciale anti-gros-criquets vendeurs de camelotes indignes ou une section spéciale anti-politichiens trop nuls pour gouverner, ou bien encore une section spéciale anti-section spéciale ?

  • 11 mars à 09:22 | Takebo Ramasy (#9258)

    NY SOA TOAVINA NY TANY, NY OLONA, NY HARENA ETO... ampiharo amin’izany ny LALANA !!! ho an’ny rehetra fa tsy STRATEGIE de mise en place lava izao... forces spéciales ?????... ohatran’ny hoe vao tamin’ny 2015 ny firenena malagasy no nahazo fahaleovantena e !!! SAZIO IZAY nanao meloka e ! AHILIHO izay nanao ny tsy rariry !!! OMEO SEHATRA ny mahay sy hendry ary marina !!!

    AOK’IZAY NY ANDRASO ANDRASO amin’alalan’ny DIVERSION isankarazany e !! Lany andro izany !!

  • 11 mars à 09:39 | Eloim (#8244)

    Toutes les mesures prises par ce régime jusqu’à maintenant restent du type « SUPERFICIEL » dont « la généralité » est pré-dominée par « la particularité ».
    Certes, qu’y a-t-il de mal à ce qu’on crée une Unité Spéciale Anti-Dahalo ?
    En répondant à cette question - réponse, c’est l’usage de la force qui marque l’attribution principale de telle Unité. Et en parlant de la force, bien sûr de la force de l’ordre en général, le respect des droits de l’homme est remis en question. Bavure ou non, des mauvaises campagnes ont été déjà entendues parler partout dont l’Amnisty International hausse le ton d’accuser carrément l’usage de force lors de l’opération pour traquer ces malfaiteurs de grand chemin.
    Par conséquent, qu’y a-t-il de particulier concernant cette Unité ?
    N’est-ce pas du genre de détachement spécial comme ce qu’on a vu avant qui opérait dans des zones rouges où les dahalos font parler d’eux en ravageant tout sur leur passage ?
    Une telle mesure est bonne apparemment malgré que c’est manifestement insuffisant.
    Diégo a insisté sur l’installation des institutions fiables, crédibles d’un Etat fort que certains forumistes considèrent ses posts comme des litanies mais consciemment ce qu’il nous faut si nous voulons effectivement développer notre pays. En particulier, le fait d’avoir la décentralisation effective et la déconcentration du pouvoir de décision s’avère la solution la plus efficace. Certes, on a besoin de force, mais la collectivité décentralisée est l’oeil qui regarde comment se comporte toute la population locale, c’est le rôle essentiel de l’autorité de proximité. Pour renforcer cela, l’indépendance de la justice et son efficacité (intégrité) marque la garantie de la sérénité vitale au sein même de cette collectivité dont le devise : tout le monde est sur un même pied d’égalité devant la loi. D’autres rôles techniques se contrôlent facilement par l’utilisation des puces électroniques et l’installation des guichets uniques dans des zones les plus touchées par ce fléau « dahalo ».
    Quoi qu’il en soit, le problème d’argent pour financer ces différents projets reste l’OS qu’on doit grignoter car je ne sais pas si telle initiative rentre bien dans le cadre du PND, donc du budget spécifique écrit noir sur blanc dans les LFI 2016.

    • 11 mars à 09:59 | hrrys (#5836) répond à Eloim

      Pour éviter qu’une institution ne soit pas dépourvue de l’autorité ou de force ,il faut qu’il y ait confiance entre les gouvernants et les gouvernés .Comment créer cette confiance ???? D’abord , il faut qu’ils fassent preuve de bonne gouvernance en évitant à tout prix la corruption , ensuite , l’exemple vient d’en haut la gaspillage des deniers et biens publiques entraîneraient tôt ou tard à l’endroit des gouvernés un sentiment de résignation et aussi de la dilapidation de nos ressources naturelles

    • 11 mars à 10:28 | Eloim (#8244) répond à hrrys

      Vous avez raison. Tout le monde sait que la confiance mutuelle entre gouvernant et gouverné est perdue depuis des lustres. Des facteurs ont été déterminés pour cause de cette perte mais la plus prépondérante est la « DEMAGOGIE ». La démagogie c’est l’art de bercer la population jusqu’à l’endormir débout dans des faux espoirs. Je ne veux pas dire l’art de tromper car la population se réveille à temps pour marquer son indifférence vis-à-vis de telle pratique malsaine de tromperie.
      Comme l’opinion s’est bien armée du jargon « gouverner c’est prévoir », on arrive toujours à bien lire aux fronts des Dirigeants qu’ils mentent et que malgré qu’on est trompé tout le temps, la population préfère adopter des méthodes faciles pour s’emparer de l’empreinte étatique par des raccourcis : la justice populaire (les vindictes populaires, les lynchages, les émeutes ...). Qui espère qu’on continue à vivre avec la loi de la jungle ?

    • 11 mars à 10:57 | Eloim (#8244) répond à Eloim

      Je ne veux pas utiliser le terme « amateurisme » lors que je parle de Dirigeant car la plupart de temps les amateurs s’engagent avec détermination et plus de sérieux que des professionnels. Peut être, je me trompe mais c’est une évidence !

    • 11 mars à 11:05 | Eloim (#8244) répond à Eloim

      De plus, un(e) forumist bien connu(e) par son assiduité utilise souvent ce terme « amateurisme » pour DENIGRER le tenant du pouvoir actuel. Et l’honnêteté intellectuelle m’oblige à m’abstenir de procéder de la même façon, la campagne de dénigrement qui est loin d’être de critiques actives et constructives mais souvent des atteintes en la personne visée par la haine tout court.

  • 11 mars à 10:57 | Ibalitakely (#9342)

    L’on se souvient encore des cas FIBATA- FIMA d’Antananarivo quand on a créé des contrôleurs pour surveiller les receveurs qui ne distribuent pas svt des billets à qqs passagers, mais qqs tps après des contrôleurs devenaient akamakama avec les chauffeurs & receveurs alors on devait en créé, par conséquent & pour plus de suivis, des chefs-contrôleurs afin de faire des surveillances inopinées & ainsi de suite ..., mais cela n’a point arrêté le suicide de ces compagnies. En d’autres termes la création de polices des polices ou de super-polices ne change rien en générale, du moins à Madagasikara que je le sache. Est-ce juste pour sortir de l"argent tous ces investissements ?

    • 11 mars à 18:58 | DIPLOMAT (#846) répond à Ibalitakely

      Côntroler des contrôleurs.
      Une police des Police
      Une cours spéciales pour les Magistrats véreux etc...
      Il existe bien des experts comptables pour valider le travail des comptables.
      Puis des commissaires aux comptes, pour valider les bilans...
      En effet, il est possible de créer à la pelle des organismes tels que nous les avons énumérés.

      Ce qu’il faut afin que ce soit efficace, ce sont des arrestations spectaculaires, avec des caméras « dissimulés » pour confirmer le flagrant-délit, et... les diffuser !
      Puis un procès publique retransmis en directe par les chaines .
      Et enfin des déchéances de droits et avec confiscations de biens et des peines exemplaires !

  • 11 mars à 11:34 | dirk_cab (#6503)

    Encore une « excellente touvaille » de la part de ce gouvernement.

    Bon, fallait bien trouver de quoi occuper les généraux, il y a eu je crois, encore une pluralité de nouvelles nomminations ?

    On pourrait en rire si les « victimes » de tout ça n’étaient pas les gasy eux-mêmes. Cette armée n’a servi jusqu’ici qu’à réprimer le peuple . Evidemment, le pays est peuplé de « dahalos » d’après eux...

    Il est à peu près certain que tout cela ne débouchera que sur de la « boucherie » sans résultat concret...

    • 11 mars à 13:29 | Jipo (#4988) répond à dirk_cab

      Quelle mauvaise langue !
      Pour une fois ou ce gouvernement avait une idée lumineuse, pour recycler Remenabila et ses collaborateurs, afin de faire chuter drastiquement l’ insécurité ...
      Avec les mines patibulaires bien que cachées de ces komba qui ne demandent qu’ à se la péter, avec rangers, & rayban, voilà nos omby boy vita gasy, dotés de quoi frimer totalement : armés comme il se doit d’ imitation tazer pour mieux se défendre de leur neurones défaillants au profit de masse musculaire, qui a toujours fait recette au près de cette population tant appauvrie ( dans tous les sens du terme ) que désarmée .
      Une population rebelle, vindicative, pour ne pas dire asociale : gratuitement et sans raison aucune ...
      Quoi de plus normal que pour garder des moutons : que des hyènes, loups, et requins : armés cela va de soi !
      Un gouvernement de racailles qui ont de beaux jours devant elles .
      Meme pas honte et de quoi justifier la dilapidation des maigres rentrées d’ argent et aides aussi inutiles que tape à l’ oeil .

  • 11 mars à 11:39 | betoko (#413)

    Est ce qu’ils auront carte blanche et en cas de bavure , car sûr et certain qu’il en aura qui sera le responsable ? Déjà ce qui se sont passés dans le sud , à Tsironomandidy et à Anjozobe ne sont toujours pas résolus

    • 11 mars à 13:30 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Responsables mais pas coupables, vous connaissez ?

  • 11 mars à 12:36 | Isandra (#7070)

    Comme Rajoelina a instauré une force d’intervention spéciale (FIS), Hery(un brillant plagier) veut faire la même chose, mais pour qu’on ne sache pas, il crée pour chaque « grande filière » comme disait Mirana.

    On se demande, pourquoi il a supprimé cette unité,...pour après créer presque la même chose,...

    • 11 mars à 13:14 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Plagieur, pas plagier (c’est pas brillant !), et, sur un mode plus littéraire, on dit surtout plagiaire. Petite leçon d’orthographe et c’est gratuit ! On dit merci qui ?

    • 11 mars à 13:42 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Tout ce que le petit kon a été capable de faire c ’est de brouter le Q des militaires pour obtenir leurs bonnes grâce et sa protection .
      Se mettre bien au près de ceux qui ont cultivé la masse d’ hémoglobine au détriment de la matière grise, dont ils étaient à l’ évidence : incapables .
      Jouer les cowboy à la ricaine, singeant le luky luke / le paquet marlboro, avec rangers, ray ban et winchester, pardon Ak 47 : oté zafair lé bon !
      Quels zômes : dirait le père Djack ...

    • 11 mars à 14:31 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Au contraire, c’est une marque d’intelligence de sa part de l’avoir fait...,vues les responsabilités(éviter les guerres civiles,...assurer la tranquillité) lesquelles pesaient sur le dos l’armée pendant cette transition, d’autant plus, les ennemis de la nation n’ont juré que provoquer les troubles. Il faut motiver, encourager tous ceux qui ont beaucoup de charges, afin qu’ils puissent les assurer,...

      Nous devons remercier cet homme d’avoir pu amener notre pays au bon port, sans guerres civiles, malgré la gravité de la situation,...Maintenant, nous en profitons.

    • 11 mars à 15:50 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Vous profitez de quoi Isandra ? De quoi Profitons nous ?L’insécurité est totale partout ?Le soir tombé les familles se calfeutrent chez elle ; elles tremblent jusqu"au fond de leur lit . Vous qui faites toujours référence à 1947 ,renseignez vous .En 47 ,Cette terreur n’existait pas à Tananarive . En dehors de la cote Est ,le pays était calme et profitait de son travail .Il n’y avait pas de coupeurs de routes et le pickpoket n’avait pas droit de cité .Sur la Cote Est ,ça bataillait contre les soldats de la coloniale mais partout ailleurs c’était l’ordre et la paix . Aujourd’hui avec les Hery ,Rajoelina ,Ravalomanana ,Ratsiraka nous avons des brandons de guerre civile sut tout le territoire.Le malgache n’a aucune pitié pour l’autre malgache qu’il assassine et qu’il dépouille .Le soldat en campagne fait aussi peur que le misérable dahalo. il ajoute au calvaire des populations sans défenses .

    • 11 mars à 16:05 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vous savez pourquoi, parce que nombreux de nos grands parents qui vivaient de post-colonial, étaient encore vivant,...ayant pu garder les valeurs de nos ancêtres,...(tain’omby mivadika tsy misy maka,...)

      Ces valeurs ont été effacé pendant la colonisation,...nous sommes maintenant en train de les rétablir,...car les colons ne nous ont transmis que l’individualisme et l’égoisme,...

    • 11 mars à 16:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      la période pré-coloniale, au lieu de post-colonial

    • 11 mars à 16:29 | Dadabe (#9116) répond à vatomena

      Bonjour Vatomena,
      Le cas de l’idiote de service, qui après le « visionnaire » est en train d’introduire l’idée du « nouveau messie » pour qualifier l’inqualifiable petit Kon, est désespéré. Quitte à dire n’importe quelle bêtise, elle répond en faisant des fautes. Pour tromper son ennui, sans doute. C’est affligeant mais ce n’est pas grave du tout. C’est même tout à fait négligeable.
      PS - Par ailleurs, j’apprécie toujours vos interventions qui m’éclairent sur l’histoire de Madagascar. Merci à vous, donc. Je fais un peu court, aujourd’hui (nul ne s’en plaindra...) car il fait une chaleur d’enfer à Antsirabe... J’attends l’orage du soir et un peu de la fraîcheur du crépuscule.

    • 11 mars à 19:15 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Vous etes inquiétante par vos ignorances ,Isandra.Ignorez vous donc le talent et le charisme de Ratzimbazafy ,notre chanteur national . LUI ,il a vécu la période coloniale sans jamais perdre son ame malgache. Il portait en lui toutes les valeurs du pays et il exaltait les femmes ,les hommes de sa race ,leurs amours ,leur joie de vivre ,leurs us et coutumes ,leur marché du zoma ,leur lamba blanc .. Mieux encore ! Les vazaha colons reprenaient en choeur toutes ses chansons . Mieux encore ,en 1960 ,un de mes oncles de passage à Paris a entendu aux FOLIES BERGERES des chansons et des airs de Ratsimbazafy . C’est autre chose que vos jérémiades.

    • 11 mars à 21:14 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Voila la grande idée moderne de cette bande d’incapable mrn fotsy ,revenir aux idées de 1897 !
      Ce qui se résume a l"esclavage du peuple au profit de cette minorité honteuse.
      C’est ce qu’il appelle les valeurs ancestrales .
      Et toi bien planquée andafy et sous la protection de la démocratie cela ne te déranges pas un brin .
      Ont appelle cela de la saloperie intellectuelle !
      Ah ça ira,ça ira ! les aristocrates à la lanterne (accroché par le cou avec une bonne corde)

    • 12 mars à 15:52 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Vous savez quoi ,Isandra !En 1960 ,les étudiants mauriciens venaient se former à l’Université de Tananarive.Ils ont beaucoup appris.On était au terme de la colonisation mais l’enseignement universitaire était encore de qualité . Retournés chez eux ,ces étudiants ont relancé la machine économique mauricienne et aujourd’hui Maurice est devenu le petit dragon des Mascareignes .Les mauriciens ont subi une double colonisation : l’anglaise et la française .Ils n’ont pas perdu leur ame pour cela.Ils n’ont pas pris les défauts du colonisateur mais au contraire ils ont épousé leurs qualités.Ils ont dépassé l’œuvre de leurs colons . Ce que les malgaches n’ont pas su faire / Comme vous Isandra ,trop de malgaches se fourvoyent en expliquant les échecs ,les retards , la pauvreté ,la famine en mettant tous ces naufrages sur le compte d’une colonisation qui date de 60 ans .Il est temps de voir clair et d’aller de l’avant . de sortir de l’état infantile.Rien n’est perdu . Mais faudra-t-il d’abord que votre génération encombrée de vieilles lunes anti colonialistes disparaisse et laisse place à une autre plus entreprenante

  • 11 mars à 18:02 | Albatros (#234)

    Impressionnante la photo en couverture de l’article !!!.
    Une troupe de « Rambo », baïonnette au canon, qui doit faire froid dans le dos aux malfrats des filières !.
    Il ne leur manque que la cagoule du GIGN !.

    • 11 mars à 18:26 | FINENGO (#7901) répond à Albatros

      Bonjour Albatros.

      Ils ont plus des allures de Dahalo sur la Photo que de Militaires.
      En tout cas c’est l’impression que j’ai en connaissant trop bien le milieu...
      Bonne Soirée !!!!

    • 11 mars à 18:55 | Stomato (#3476) répond à Albatros

      Et il y a aussi un manque de professionnalisme...
      On ne marche jamais avec son arme à l’horizontale, sauf si l’on veut descendre un frère d’arme.

  • 11 mars à 18:19 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Attention danger pour toutes ces structures spéciales car en sus de la guéguerre de compétence éventuelle (administrative et géographique), il y aura aussi le fait que si elles ne sont pas servies à temps en espèce sonnante et trébuchante, ils vont se servir carrément et le remède sera pire que le mal.

  • 11 mars à 20:54 | Jipo (#4988)

    Voilà ce qui manque à beaucoup de Nations et pas uniquement à la France...
    https://youtu.be/FsZP1ySTs3s

    • 12 mars à 02:03 | Albatros (#234) répond à Jipo

      Quand ce Général sera nommé ministre de l’Intérieur par Marine Le Pen, son premier travail sera-t-il de virer de la France tous les bi-nationanux (y compris les Franco-Malgaches ) ???!!!!.

    • 12 mars à 12:35 | Jipo (#4988) répond à Albatros

      Certainement le décalage horaire ?
      Il se fait tard ...

    • 12 mars à 16:22 | Stomato (#3476) répond à Albatros

      Virer tous les bi-nationaux ?
      Probablement pas, du moins pas ceux qui respectent le pays d’accueil (La France).
      Par contre ceux qui veulent briguer un mandat électif devront choisir une seule nationalité.
      C’est une idée qui se répand de plus en plus et pas seulement au sein des sympathisants du FN.

  • 11 mars à 21:01 | atavisme premium (#9437)

    Comme d’habitude ,organiser l’armée qui est une force de répression qui opprime le peuple là ,il y a plein d’idées.
    Par contre organiser ce pays économiquement socialement et politiquement ,il n’y a plus personne !
    Je signale au passage que les idées qui prévalent dans le gouvernement de ce pays aujourd’hui sont a peu prés les mêmes que celles de la période précédant la colonisation(quelle régression !) .
    Forme d’organisation sociale et politique qui étaient déjà complètement dépassée a l’époque d’ou la colonisation par des peuples beaucoup plus en avance .
    Et dire que ces beaux messieurs et belles dames de Tana sont fières de cela ,dans quel monde vivons nous ?
    Le frein de ce pays se situe bel et bien dans les haut de tana ,ne vous en déplaisent

    • 12 mars à 00:45 | Jipo (#4988) répond à atavisme premium

      Quelle délicatesse !
      Clap clap clap .

  • 12 mars à 12:22 | kartell (#8302)

    Une unité « spéciale » pour quel usage ? comme si ce problème allait se résoudre par ce simple effet d’annonce après plusieurs années d’une existence plus ou moins occultée par le pouvoir….

    N’avait-on pas créé « spécialement » le BIANCO qui, avec son formidable effet « pschitt » ,avait pleinement rassuré le milieu de la corruption de sa totale inefficacité !….

    N’avait-on pas entendu, il y a quelques mois, le pouvoir nous affirmer que ce problème n’était qu’une question de semaines….alors que, depuis cette annonce euphorique, il n’a fait que s’enkyster en se durcissant…

    Nous sommes en plein essor du provisoire qui dure, de l’anodin qui se généralise, de l’éphémère qui devient récurrent…

    On nous a tellement dit et redit que ce problème était juste une simple histoire de paysans/voleurs qu’on a du mal, aujourd’hui, à croire à cette baliverne gouvernementale comme s’il fallait cacher autre chose qu’on ne saurait voir !…

    Les exactions ont été nombreuses et répétées mais dans les deux camps avec une population villageoise pris en otage entre deux insécurités dont on ne mesure pas laquelle est la plus dangereuse des deux pour ces déshérités de la république !…

    Bref, tout cela tente à démontrer qu’au delà de l’image conventionnelle que l’état tente maladroitement d’en donner, se cache peut-être d’autres motivations beaucoup moins avouables à dire les choses ?….
    Faut-il rappeler au passage qu’au début du conflit, un appel « international » avait été lancé par un pouvoir, visiblement dépassé par la tâche mais qui n’avait rencontré aucun soutien extérieur partant du principe qu’on doit laver son linge sale en famille ! …

    Il semblerait, aujourd’hui, que par cette nomination soudaine, le pouvoir mesure enfin en coulisse et dans les bureaux feutrés de la capitale, l’importance, jusqu’ici, négligée, du problème « dalaho ».

    Mais rien ne dit que cela suffira à éteindre un feu qui couve en risquant de s’étendre si ce n’est déjà fait en partie surtout lorsque les pompiers envoyés sur place se comportent en pyromanes de la république !…

  • 12 mars à 14:39 | takaka (#8449)

    Le DAHALO est un phénomène complexe et récurrent. Pour la bonne et simple raison que les forces de l’ordre sont en majorité recrutées par voie de corruption. Le Dahalo dans toute sa splendeur a compris cette faiblesse des forces de l’ordre qui de ce fait se consument intrinsèquement. Plus d’officiers, plus d’incompétents. Les vrais soldats sont rares dans une brigade ou un régiment. Alors force est de se tourner vers une unité spéciale. Parce que nos soldats et forces de l’ordre sont justes des uniformes.
    NB. Et vous allez voir qu’il n’y aura pas de corruption dans cette unité spéciale du moins au niveau du recrutement.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 512