Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 17 janvier 2018
Antananarivo | 17h14
 

Gouvernance

Commune urbaine d’Antananarivo

Recouvrement fiscal à 60%

mercredi 3 janvier | Ny Aina Rahaga

La Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) a réussi à augmenter le taux de recouvrement fiscal pour l’année 2017. Un taux qui est passé de 40% en 2016 à 60% en 2017, selon la déclaration faite par le Conseiller spécial du maire Marc Ravalomanana à la fin de l’année dernière. Une petite victoire pour les dirigeants de la CUA qui ont mené des campagnes de sensibilisation afin d’inciter la population de la capitale à payer les impôts et autres taxes dues à la Commune. Aussi, l’équipe de la CUA n’a pas manqué de se féliciter de ce succès et selon Marc Ravalomanana, plusieurs défis restent encore à relever cette année. Toutefois, malgré un taux de recouvrement assez important, la population peine à voir l’impact du paiement des impôts sur l’entretien et l’amélioration qui devraient être apportées à la Capitale. Notamment avec la saison des pluies qui commence à peine mais qui plonge déjà de nombreux quartiers de la ville sous les eaux. Selon les informations émanant de la Direction générale des impôts (DGI), le taux de recouvrement moyen en ce qui concerne les collectivités locales se situent aux alentours de 20%, les communes rurales faisant exception avec un taux de recouvrement de 90% environ et en moyenne. Aussi, les habitants de la Capitale ne se situent pas parmi les plus mauvais payeurs. Selon toujours la DGI, la réticence des citadins à payer des impôts pourrait s’expliquer par le fait qu’ils ne constatent que très peu l’impact du paiement d’impôts ainsi que la redevabilité de la part des collectivités territoriales décentralisées et de l’Etat en général. Dans le cas de la CUA, la gabegie qui règne notamment avec les marchands ambulants et de trottoirs en sont un exemple qui pourraient en décourager plus d’un. Car si les dirigeants actuels de la CUA avaient tenu comme propos de propagande le nettoyage de la ville des marchands ambulants, rien n’a été fait. Tout au contraire, sur les trottoirs et à chaque coin de rues ont été aménagé des kiosques de vente. Idem dans la gestion des marchés de la capitale comme à Anosibe où des box ont été plantés en dehors des murs du marché et sur les trottoirs. Ne parlons même pas du cas des marchands de friperies qui ont été installés entre les pavillons d’Analakely.

39 commentaires

Vos commentaires

  • 3 janvier à 10:45 | chilpéric (#10125)

    « ....du maire Marc Ravalomanana (?) à la fin de l’année dernière ! »

    et le président en exercice, d. ratisraka, qu’est-ce qu’il en pense de tout ça ?

  • 3 janvier à 11:04 | Isambilo (#4541)

    Rahaga,
    Mbola tsy afaka vazom-bôna anga no mampifangaro ny torchon sy serviette ?

  • 3 janvier à 11:41 | Isandra (#7070)

    « Toutefois, malgré un taux de recouvrement assez important, la population peine à voir l’impact du paiement des impôts sur l’entretien et l’amélioration qui devraient être apportées à la Capitale. »

    (...)Dans le cas de la CUA, la gabegie qui règne notamment avec les marchands ambulants et de trottoirs en sont un exemple qui pourraient en décourager plus d’un. Car si les dirigeants actuels de la CUA avaient tenu comme propos de propagande le nettoyage de la ville des marchands ambulants, rien n’a été fait. Tout au contraire, sur les trottoirs et à chaque coin de rues ont été aménagé des kiosques de vente. Idem dans la gestion des marchés de la capitale comme à Anosibe où des box ont été plantés en dehors des murs du marché et sur les trottoirs."

    Bon, les Antananariviens ont fait leur part des choses,...mais, les dirigeants de cette ville qui ont oublié de honorer les leurs,...Pourtant, beaucoup de choses ont été promises,...Tana la plus belle ville de l’océan indien.

    Et finalement, ce sont les Tananariviens eux-même qui s’auto-financent, le sifflement de Ravalo ne marche plus,...

    • 3 janvier à 11:56 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      C’est la faute de Andry, il n’aurait pas du reconstruire ce beau palais,...car, il occupe trop le temps de Lalao,...sa décoration et sa propreté deviennent sa priorité, en tant que bonne femme de foyer,...de ce fait, l’extérieur est oublié,...

      On ne peut pas attraper deux lapins en même temps,...hihihi !!!

  • 3 janvier à 11:46 | Isandra (#7070)

    De toutes façons, cette ville est irrécupérable, il faudrait créer une nouvelle capitale administrative et économique digne de 21 siècle, avec nouveaux résidents cosmopolites reflètant à nos réalités,...

    • 3 janvier à 12:01 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Bonjour .
      Votre & non « veaux réalité » c ’est que vous avez besoin d’ un dictateur pour vous discipliner , apprendre la solidarité et le patriotisme .
      La réalité c ’est que la majorité de ceux qui devraient montrer l’ exemple à suivre vous montrent celui à ne pas suivre .
      Il n’ y a pas d’ autre réalité, et cette dernière est à reconstruire en faisant un sérieux nettoyage 🌪.

    • 3 janvier à 12:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Jipo,...

      Peut être que vous avez raison,...Tout le monde a besoin d’une main de fer pour rétablir l’ordre,...

      Par ex, en France où le laxisme règne, des policiers ont failli être BBQ,...

    • 3 janvier à 13:33 | manga (#6995) répond à Isandra

      Personne ne doute de votre haute prouesse intellectuelle. Et comme il n’est us necessaire de vous le rappeler, redecendez sur terre en ne vous melant que de ce qui vous regarde ; et vos fideles lecteurs vous entendront plus que vous le meritiez.
      Vous avez toujiurs ce culot d’aller kopi/kole sur des fqits qui ne se comparent meme pas en nous faisant croire que vous avez trouve la formule aui resoud l’enigme.
      L’annee change comme le temps evolue : SORTEZ DU DENI....

    • 3 janvier à 13:45 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Manga,...

      Il faut changer cette mentalité de pessimisme,...à chaque fois quand quelqu’un a un projet gigantesque, le réflexe de votre cerveau, c’est irréalisable,...parce qu’il n’a pas l’habitude de voir les choses en grand,...

      Il faudrait maintenant savoir dire Amen,...Hihihi, afin que le rêve devient une réalité,...

  • 3 janvier à 12:09 | Albatros (#234)

    @ Isandra :

    Post 11:41 « Tana la plus belle ville de l’océan indien. »

    Post 11:46 « De toutes façons, cette ville est irrécupérable, »

    Que de changement en 5’ !!!.

  • 3 janvier à 12:11 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Il n’y a pas de quoi à crier au loup car l’auteur a oublié de mettre le virgule après le mot du maire voire de la mairesse. De toute façon, ce n’est plus un secret pour personne que l’épouse est maire par prête nom/ par procuration.
    Il y le mensonge, le gros mensonge et la statistique (40% en 2016 et 60% en 2017 de quoi ?En quel unité monétaire Ariary constant ou Ariary courant ?

  • 3 janvier à 12:31 | Vohitra (#7654)

    Isandra,

    « ...De toutes façons, cette ville est irrécupérable, il faudrait créer une nouvelle capitale administrative et économique digne de 21 siècle, avec nouveaux résidents cosmopolites reflètant à nos réalités,... », dixit Isandra.

    - Irrécupérable ? pour qui alors ? en essayant de suivre de tel raisonnement hasardeux, puisqu’elle est irrécupérable, faudra-t-elle détruire cette ville ou l’abandonner telle quelle ? là maintenant, on commence vraiment à comprendre la déluge de feu du 26 janvier 2009 !!!

    - avec de nouveaux résidents cosmopolites ? ainsi donc, dans la vision de dame Isandra, il faudra déplacer la population qui y vit actuellement pour y installer de nouveaux habitants venus d’ailleurs...
    Tiens, tiens, la masque commence à tomber...

    Elle a fini par l’affirmer ouvertement alors...

    • 3 janvier à 13:02 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,...

      Soyez ambitieux...!

      Vus l’axphyxie de Tana, et son plan d’urbanisme quasi inexistant,...lesquels sont l’un de freins de notre développement économique et amplifient davantage la lourdeur administrative,...nous n’aurons d’autre choix que créer une nouvelle capitale, laquelle pourra suivre notre dynamisme économique que la mondialisation nous offre,...Si nous voulions vraiment développer rapidement notre pays,...

      De toutes façons, le sort de Tana est déjà scellé,...

    • 3 janvier à 13:14 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,...

      Cette option pourrait la sauver aussi,...!!! Quand on regarde, toutes ces extensions et constructions sauvages qui se trouvent partout,...

    • 3 janvier à 13:30 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Pour ceux qui sont un peu réticent, cette analyse pourrait être intéressante pour vous :

      https://gasymiarina.wordpress.com/2016/11/23/a-quand-les-villes-nouvelles-a-madagascar/

  • 3 janvier à 12:53 | kartell (#8302)

    Tana est à l’image du pays, aménagement bordélique, pollution phénoménale, insécurité grandissante, bref, un petit concentré de ce que le pays est devenu !….
    Il fut un temps où la présidence de la capitale donnait au titulaire une chance incomparable de briguer la place du calife, les milliardaires Ra8, en pionnier, puis TGV dans une version « révolution orange » pour ne pas dire marron ! l’ont expérimentée, avec des fortunes diverses, mais très confortables, tout de même !..
    En voulant grossièrement faire un replay avec la duplicité de sa femme, Ra8 s’est fourvoyé en croyant qu’il suffirait d’occuper la place par intérim pour gagner la prochaine course à l’échalote, sauf que :
    Il n’a manifesté aucun empressement à mettre un poil de sa fortune dans cette entreprise, plutôt casse-gueule, trop imbu de sa personne, en imaginant que son seul nom suffirait pour régler tous les problèmes !…
    Aujourd’hui, la gestion de la capitale est un vrai casse-tête….chinois ! plus personne ne sait qui fait quoi, entre prérogatives municipales et diktats présidentiels, la guerre des clans ne fait que gangréner cette capitale, « Tana outragée, Tana brisée, Tana martyrisée !… »
    A cela s’ajoute, la fièvre électoraliste des mairies successives, qui, en une petite décennie a fait doubler le nombre de ses employés communaux , la coupe est pleine, mais, c’est très loin d’être du champagne !….

    • 3 janvier à 13:10 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      "Aujourd’hui, la gestion de la capitale est un vrai casse-tête….chinois ! plus personne ne sait qui fait quoi, entre prérogatives municipales et diktats présidentiels, la guerre des clans ne fait que gangréner cette capitale, « Tana outragée, Tana brisée, Tana martyrisée !… »

      Quand une maison est dans ce pareil état, il n’y a pas des milles solutions,...Vous savez ce que je veux en venir,...!!!

      Le cas de Tana est presque le même que celui de la Caire,...Eux, ils auraient trouvé la bonne solution et résolution,...

    • 3 janvier à 13:23 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Celui du Caire,...

    • 3 janvier à 13:44 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Isandra

      C’est étonnant que vous n’ayez pas osé une comparaison avec Paris mais votre choix du Caire me semble juste si l’on parle de pollution mais inexact, en termes d’intérêts purement touristiques !….

  • 3 janvier à 13:17 | ratiarivelo (#131)

    Io Rtoa-be ISANDRA toy ny renivohitra rehetra eran’ny izao tontolo izao, ny resakin’ny mpangetotra an-tsenareo , dia tsy misy fiovana**MAZAVA !! ny mivovo no hainao MAZAVA !! 2018 isika mifankahita*** samy tsara !

    • 3 janvier à 13:25 | Isandra (#7070) répond à ratiarivelo

      Ratiti,...

      Hazavao tsara aloha ilay mpangetotra an-tsena,...mba hihomehezana,...

  • 3 janvier à 13:18 | ratiarivelo (#131)

    Io Rtoa-be ISANDRA toy ny renivohitra rehetra eran’ny izao tontolo izao, ny resakin’ny mpangetotra an-tsenareo , dia tsy misy fiovana**MAZAVA !! ny mivovo no hainao MAZAVA !! 2018 isika mifankahita*** samy tsara !

  • 3 janvier à 13:34 | ratiarivelo (#131)

    Efa Hatramin’izay izany Rtoa-BE !! fa miomeza IRERY ao ****MAZAVA !! averiko farany 2018 isika mifankahita fa ampangino aloha ny resak’etotra***Mazava samy tsara ary dia sans rancune RDV2018 ok !!

  • 3 janvier à 14:11 | RAMBO (#7290)

    Donc c’est une réussite politique de pouvoir augmenter les impôts !?

    Cela ne m’étonne pas puisque c’est encore une propagande en faveur de « cravate rouge. Hier on a eu droit à un gros plan de »cravate orange". Comme elle dit Isandra la bataille commence vraiment.
    Le taux de pression fiscale n’intéresse pas les Gasy en général vue que la majorité sont non imposables. Seuls les commerçants et les entrepreneurs (donc surtout les Karana et les Chinois ainsi que les Vazaha et quelques Gasy Ambony Mpandraraha...) qui subissent les hausses des impôts. Mais il y a toujours « des artifices » pour contourner la loi.Et les Karana et les Chinois sont surtout des « bons clients » pour les agents des impôts. Ces derniers proposent toujours « un arrangement » en cas de redressement fiscal et dans la plupart des cas l’affaire s’arrête là. Sachez que s’il y a des corrompus c’est qu’en face il y a des corrupteurs. Mais quand cela se généralise, et devient un sport national c’est la caisse de l’Etat qui subit une énorme manque à gagner. C’est l’une des difficultés à gouverner ce pays .Et c’est ce qui se passe depuis 1975. Nous ne pouvons pas trop compter sur les rentrées fiscales pour l’instant. Il faut absolument « une révolution culturelle » dans ce pays. Notre deuxième mandat sera prometteur dans ce sens. Préparez-vous !
    Les Andafy cherchent toujours à nous fustiger lorsque nous tournons souvent vers les aides extérieures pour financer le fonctionnement de notre pays. Mais le couple Ravalo à la CUA nous montre bien ici que :
    « Aucune promesse électorale ne pourra être honorée sans aides extérieures. » C’est la raison pour laquelle Ravalo est pressé de revenir au pouvoir. C’est le seul endroit où il pourra obtenir des fonds et de décider de ce qu’il veut en faire. Même un recouvrement fiscal à 100% n’arrive pas à couvrir seul le budget de Tana. Il faut toujours l’aide de l’Etat mais c’est là que le bât blesse. L’Etat est lui aussi a bout de souffle parce que c’est seulement depuis 2 ans que les aides affluent. Et les Bailleurs dictent leur loi dans les attributions ou l’allocations des fonds. Les fronts de projets développement sont multiples . Antananarivo n’est pas Madagascar comme on entend souvent.

    • 3 janvier à 15:30 | manga (#6995) répond à RAMBO

      Pauvre demeure de Rambo.
      Avant de vous livrer a de tels raisonnemenrs, commencez d’abord par comprendre que sans recette fiscale, on ne stagne mais regresse.
      Et de deux : Il n’y a pas de corrupteur sans corrompu. Posez- ous la question sur :
      - Cette delegation qui est partie rejoindre Toamasina pour cette histoire de kidnaping ; ou bien :
      - De ces inspecteurs qui ont ete convoques a Iavoloha. A ne citer que...
      Parce qu« il n »y a que dds rates d"Aix-en-Provence de votre espece qui conclue que faire rentrer dd l’argent dans la caisse est synonyme de defaite cuisante.
      Ampianaro ny zaza rehefa donxrom-pary tahak’io...

    • 3 janvier à 16:03 | kartell (#8302) répond à RAMBO

      @manga

      Le témoignage de Rambo est éloquent parce qu’il valide la pensée politique au pouvoir, dans son addiction aux aides extérieures avec ses manières hautaines d’estimer que l’aide accordée ne doit pas être suivie d’exigence de la part de son donneur !….
      Bref, il dresse une ode au système de la prédation et de la prévarication dans un cri du coeur : « magouilleurs, restons unis pour demeurer forts ! »…..
      On touche avec de tels « raisonnements » le fond glauque de notre quotidien où rien ne semble pouvoir faire naître chez ces gens-là, un brin de lucidité, et bien, au contraire, ils s’enkystent dans leurs errements, leurs erreurs répétitives parce qu’ils sont persuadés que leur vision tronquée de la situation est partagée par un plus grand nombre de concitoyens !….
      On mesure une fois de plus, la responsabilité d’une nation qui subit sans bouger, anesthésiée par des décennies de soumissions, d’arbitraires et qui « attend pour voir » tout en laissant aux pouvoir successifs, la liberté totale et entière de prédater, sans entrave !…..

    • 3 janvier à 18:20 | manga (#6995) répond à RAMBO

      @Kartell
      Je ne peux que m"indigner face a la vulgarite d’un soi-disant compatriote pretendant avoir un role essentiel dans le developpement de ce pays.
      Je me demande meme comment ses parents l’avaient eduque puisque je n’e tends de sa bouche que du vomis.
      Je n’ai jamais lu reconnaitre que rien que de l’amertume dans ses propos. Comme si la decence est un mot qui n’a aucun sens pour lui ; qui croit dur comme fer que sans lui, le monde s’ecroule omme un chateau de cartes.
      Un devergonde d’ankile 2 sa rass.
      Une honte de toute une nation entiere.

  • 3 janvier à 15:09 | manga (#6995)

    Sao dia heverinao Risandra fa toy ny mofo ramanonaka eny an-tsena ny fitatanana fivondronana toa an’Antananarivo ka dia anesoanao azy tahak’io.
    Sa nba inona no vita any amin’ny faritra nihavianao ?
    Sa odian-tsy re ireny fitatatatana nifandilby ataon-dRakirisy na ilay lehiben’ny antoko tambatra. Sa tianao ampiako an’i Kilaodinina sy Ingahy senatera ?
    Olona teo na eo amin’ny fitondrana daholo ireo otqnizqiko ireo ka inona hono no mba vitany hafa tsy ny nambotry firenena ?
    Lanjao ny vava avoaka faasa mitarogna tsy am-piheverana.

    • 3 janvier à 15:27 | Isandra (#7070) répond à manga

      Manga,...

      Marina izany, tsy kilalaon-jaza ny mitatana tanana toa an’Antananarivo. Kanefa, matoa nilatsaka dia mihevi-tena fa mahavita.

      Fa ny mahagaga, asa na fantatran’Antananarivo izany halehiben’izany na tsia, dia olona toa an’i Lalao ve no ampetraka eo. Raha nifidy an’i Pety rizareo any Ikalamahavony, azoko no eritreretina ihany hoe, satria tsy nahita fianarana ny akamaroan’ny olona any, ka izy no azo lazaina an’isany mahiratra indrindra, fa ity Antananarivo izay feno manam-phaizana indrindra raha ny faritra eto Mada. Inona ity nataonao ry iarivo, dia olona toa an’i Lalao no natao hitondr’azy, sy hamaha ny olana eo an-tokon’ambaravarany,...

      Eny aza gaga raha izao no zava-misy, ny fako eran-tanana, ny lakan-drano tsetsina, ny tanana feno mpivarotra, mikorontana ny zava-drehetra, ny embouteillage maha fati-tampoka amin’izao andro mafana izao,...sns

    • 3 janvier à 17:07 | manga (#6995) répond à manga

      O Risandr’o.
      Ary toa manavanana anao hatrany ny mamely an-kolaka mihevitra ny sasany ho maivan-doha tabaka anao ?
      I Ravalo no nahonganareo fa tsy ny vadiny. Sa kosa rehefa tsy azonareo Antananarivo dia miala vokona ?
      Samva tatanam-panjakana no manao ny ataony dia iLalao no foteran’ny rambony.
      Na alima romotra tsy mitovy aminao...

  • 3 janvier à 15:45 | RAMBO (#7290)

    Isandra
    Ka ny paikan’ny Tim anie dia tsotra ê ! Ao ampandriana eny Faravohitra no tena anaovana ny « conseil municipal » fa tsy ao amin’ny lapa. Azonao no tiako tenenina.
    Fa ny tena fototry nu olana dia ny vola. Lany ny paiso an-kady hoy ny fiteny. Teo aloha dia tsy fantatra instony na volan’i Ravalo no miasa na volam-panjakana dia toa ohatra ny hoe nandeha ny raharaha.
    Ny@ Manga indray dia aza gaga ianao fa tena romotra ny anao lahy ankehitriny . iohomehezako fotsiny fa miteniteny foana. Izaho aza te hiteny aminy hoe " Ataovy Mena toy ny cravaten-dRavalo ny pseudo fa ny Manga dia HVM. Soa ahitan-doza..hihihi.

  • 3 janvier à 17:11 | Lantosoa (#10022)

    un recouvrement fiscal à 60%, c’est du blague ou quoi !on voit que rien ne va dans la capitale et ça n’a aucun impact aux Tananariviens.
    Une des conseillers municipaux a déjà dénoncé la mauvaise gouvernance au sein de mairie d’Antananarive .

    • 3 janvier à 17:48 | ratiarivelo (#131) répond à Lantosoa

      Aza mivovo ry « LANTOSOA » i Rtoa hajaina LALAO no eo dia izy no mahita sy mitantana ny Tanana !!mazava fa aza manao alahelo kanina !!LES CHIENS ABOIENT LA CARAVANNE PASSE****mazava samy tsara

    • 3 janvier à 17:49 | ratiarivelo (#131) répond à Lantosoa

      Aza mivovo ry « LANTOSOA » i Rtoa hajaina LALAO no eo dia izy no mahita sy mitantana ny Tanana !!mazava fa aza manao alahelo kanina !!LES CHIENS ABOIENT LA CARAVANNE PASSE****mazava samy tsara

  • 3 janvier à 17:42 | ratiarivelo (#131)

    Ny an’Rtoa-be ISANDRA n’Ikalamavony ra-MANGA, dia alahelon-kanina sady tsy levon’ny VAVONINY rahateo LALAO iray izay !! ilay andriamaniny kely DOMELINA no andrasany mafy dia mafy : nefa mbola tsy tafavaoka ny ALA dia efa velon-tsioka****mampiomé ny sy ny« copie-collée » lavareny !!! mampalhelo ! samy tsara !

  • 3 janvier à 19:13 | RAMBO (#7290)

    .... dans son addiction aux aides extérieures avec ses manières hautaines d’estimer que l’aide accordée ne doit pas être suivie d’exigence de la part de son donneur !….dixit Kartell.
    Quand on n’est pas dans les affaires, il est très facile de critiquer. Les aides extérieures ont beaucoup apporté à notre pays. Nous ne pouvons pas vivre avec les rentrées fiscales vue le niveau de vie des GASY.

    Désolé pour le copier/coller mais voici un extrait de l’analyse de l’Ambassade de France par rapport à la situation économique Gasy. J’ai choisi un avis neutre des Français pour vous rassurer l’objectivité de l’analyse :
    .....Madagascar demeure très dépendant des financements des bailleurs de fonds, bilatéraux et multilatéraux, qui avaient pour la plupart suspendu leurs activités durant la crise politique (2009-2013). Ces derniers ont progressivement fait leur retour à partir de 2014, et l’année 2016 a souligné la normalisation des relations avec les institutions financières internationales. En effet, la Conférence des Bailleurs et des Investisseurs de décembre 2016 a acté la montée en puissance des engagements financiers au profit de Madagascar.
    Lors de la CBI, les bailleurs ont annoncé 3,4 Mds USD d’engagements financiers, dont 1,3 Md USD de la Banque mondiale d’ici 2020 (1 Md USD de dons et prêts concessionnels et 330 MUSD de la SFI), 1 Md USD de la BAD d’ici 2021, 900 M€ de l’UE d’ici 2020 et 100 M€ de l’AFD sur 3 ans. Ces annonces ont créé une attente qui risque d’être déçue, compte tenu de la faible capacité d’absorption de Madagascar.
    De fait, les grands projets - notamment hydroélectriques portés par des entreprises françaises - tardent à se concrétiser et les retards ne sont pas uniquement le fait des autorités.
    Parallèlement, le FMI – lui aussi de retour dans la Grande île depuis 2014 - a conclu en juillet 2016 un accord avec les autorités malgaches sur la mise en place d’un programme de réformes sur 40 mois, adossé à une Facilité Élargie de Crédit (FEC) de 305 MUSD. Celle-ci est décaissable par tranche de 43 MUSD tous les 6 mois après revue par les services du Fonds et approbation du versement par le Conseil
    d’administration. Cet accord est intervenu après l’octroi de deux Facilités rapides de crédit (FRC) de 42 MUSD en 2014 et 2015, la mise en place fin 2015 d’un Staff-Monitored Program (SMP), et deux années de négociations infructueuses, du fait de performances jugéesinsuffisantes. Si les résultats obtenus au plan macroéconomique depuis la mise en place de la FEC sont rassurants (croissance, inflation, endettement, réserves de change), la situation financière des entreprises publiques continue de susciter l’inquiétude des partenaires du développement. Pour autant le CA du FMI a approuvé le 28 juin 2017 la consultation de Madagascar au titre de l’article IV ainsi que l’octroi d’une 2e tranche de 86 MUSD au titre
    de la FEC, en dépit de la non-observation d’un des critères de performance. Les autorités malgaches avaient en revanche satisfait les trois actions préalables requises pour passer au CA du FMI : l’adoption d’une LFR, la soumission au parlement de la loi sur le recouvrement des avoirs illicites et l’annonce d’une
    augmentation des tarifs de la Jirama.

    Kartell...Vous avez l’air de quelqu’un qui est raisonnable mais nous ne pouvons pas parler ici d’addictions...vous utilisez là un mot qui ne correspond pas à la situation. Dans le Kartel de Medellín oui il y a effectivement addiction !. Ce n’est pas un choix délibéré pour nous Gasy de faire appel aux Bailleurs de fonds mais c’est par nécessité. C’est aussi facile de dire que les aides vont directement dans les poches des dirigeants Gasy. Nous sommes conscients Kartell que ce sont les prêteurs qui dictent leur loi et soyez rassurer , ô combien ces gens là contrôlent l’allocation et la destination finale de leur argent.Sans parler de leur diktat sur la manière de faire rentrer l’argent coûte que coûte à la caisse de l’Etat. Nous vivons que par quelques résultats de nos exportations à part les maigres recettes fiscales..vanille, produits miniers, tourisme, crevettes, litchis....mais ce sont des produits qui subissent beaucoup de fluctuations au niveau du marché international. Et une grosse partie revient aux Bailleurs parce que sachez que Madagascar s’est considérablement endetté depuis 1975.

     ;

    • 3 janvier à 23:06 | kartell (#8302) répond à RAMBO

      Chacun connaît vos prises de position qui sont loin d’être suivies et votre maigre auditoire doit pouvoir se réunir dans une cabine téléphonique, du temps où elles existaient encore !….
      Libre à vous de développer vos points de vue, tout en sachant, néanmoins, que vous êtes en complet décalage avec une opinion majoritairement outrée par votre argumentaire, très voisine du discours des locataires du pouvoir actuel !….
      Les échecs successifs et répétés de ce pouvoir démontrent qu’en relayant son discours, vous vous exposez aux critiques et aux invectives les plus sarcastiques !….
      Donc, je ne vais pas entrer dans le détail de votre argumentaire pour le contrer, il a été maintes fois développé par d’autres , il est donc inutile d’en remettre une couche d’autant que la situation reste figée et répétitive jusqu’au bout de la nuit !….
      Il est bon de parler et meilleur de se taire !….

    • 4 janvier à 07:52 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      Nous ne pouvons pas vivre avec nos ressources fiscales - nous dit Rambo C’est une vérité, une tragédie ! Mais pourquoi donc en était il autrement sous le régime colonial ?- Le mendiant international n’était pas le malgache colonisé tandis que le malgache souverain ,lui ,est devenu ce mendiant insistant ,abject et larmoyant . Est ce la Faute à Zanahary ,au fanjakana malgache ou au vieux colon déguerpi . La question est posée mais la réponse ne vient jamais .
      Le petit Colon et le producteur malgache d’autrefois subissaient comme aujourd’hui les ravages du cyclone,les égarements en Bourse de la valeur des produits tropicaux mais chaque fois ils revenaient sur le marché pour rétablir la situation et avec leurs propres moyens . Ils n’attendaient rien de l’aide internationale Les impots dont ils s’acquittaient étaient utilisés avec intelligence et surtout pour le bien public et non pour l’apparat .

  • 3 janvier à 21:14 | Isambilo (#4541)

    Je propose que ceux qui veulent une autre capitale y aillent pour donner l’exemple.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 311