Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 16h22
 

Société

Sommets internationaux

Quelques 1 681,8 milliards d’Ariary dépensés

vendredi 25 novembre | Yvan Andriamanga

« Quant aux dépenses en capital… un niveau de 1 681,8 milliards d’Ariary est programmé dont une majeure partie est allouée à la réalisation des travaux d’infrastructures relatifs à l’accueil du Sommet du COMESA et de la Francophonie, à la promotion des activités touristiques via la normalisation des infrastructures touristiques, à la redynamisation du secteur agricole, à la préservation de l’environnement et la gestion des ressources naturelles, et à la facilitation de l’accès de la population aux infrastructures sociales de base. » Telles sont les rares informations sur les dépenses liées à l’accueil de ces Sommets internationaux publiées dans l’actuel projet de loi des finances 2017 concernant les dépenses dans la loi des finances précédente.

Comprenant que cette année 2016, il n’y avait pas beaucoup d’infrastructures pour la « promotion des activités touristiques via la normalisation des infrastructures touristiques, à la redynamisation du secteur agricole, à la préservation de l’environnement et la gestion des ressources naturelles, et à la facilitation de l’accès de la population aux infrastructures sociales de base », la majeure partie voire tout a été donc pour les travaux d’infrastructures relatifs à l’accueil du Sommet du COMESA et de la Francophonie. Rappelons que le ministre d’Etat en charge des Projets présidentiels, de l’Aménagement et de l’Equipement, Narison Rafidimanana, a déclaré qu’il ne connaît pas le montant des financements de travaux réalisés dans le cadre de ce Sommet. Donc on ne sait pas qu’est ce chiffre représente vraiment ? Est-ce ce sont les grands travaux comme les routes, le village, la réhabilitation ? Les prestations diverses sont-elles comprises dans ce montant ?

Les « sept antennes médicales du Sommet qui ont été dotées de matériels pour un montant total de 2 milliards d’ariary, alors même que le système national de santé publique manque cruellement de financement. - Une prestation de consultance pluridisciplinaire de deux milliards d’Ariary - les travaux d’aménagement du parking intérieur au CCI Ivato à 2,5 Milliards Ar - les travaux de réhabilitation des toilettes du Palais de l’Assemblée Nationale pour plus de 18 Millions Ar » dénoncés par les organisations de sociétés civiles sont-elles comprises dedans ?

Autant de questions sans réponse des détenteurs du pouvoir sur la gestion opaque de l’argent public.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 25 novembre à 10:41 | betoko (#413)

    Transperency International disait qu’il avait eu des pots de vin partout concernant tous les travaux concernant la francophonie

  • 25 novembre à 11:59 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    En effet de quoi se payer quelques hummer ...
    Si le ministre chargé des investissement ne sait pas !!!
    Qui peut le savoir ???
    Manifestement ces babakoto jonglent avec l’ argent sans notion aucune du montant attribué à leur ministère et valsent les milliards, encore une fois virez-moi tous ces branleurs, qu’ ils dégagent !
    Et leur tôlier avec !
    je me demande combien ils ont pu concéder pour obtenir d’ organiser la francofolie, qui cautionne des charlots pareils...

  • 25 novembre à 12:31 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    "...le ministre d’Etat en charge des Projets présidentiels, de l’Aménagement et de l’Equipement, Narison Rafidimanana, a déclaré qu’il ne connaît pas le montant des financements de travaux réalisés dans le cadre de ce Sommet. Donc on ne sait pas qu’est ce chiffre représente vraiment ? Est-ce ce sont les grands travaux comme les routes, le village, la réhabilitation ? Les prestations diverses sont-elles comprises dans ce montant ? ...

    - Si le ministre MEPATE est sincère, y- a-t-il lieu de penser qu’il y a une instrumentalisation de la francophonie pour « blanchir » en masse de l’argent sale pour la prochaine élection présidentielle de 2018 ?

  • 27 novembre à 08:28 | râleur (#3702)

    pendant ce temps, des dizaines de milliers d’enfants malgaches sont morts de faim ou malades de malnutrition dans le sud

    C’est à vomir d’indignation ce Sommet de la honte aux services et pour la gloire de la France

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 333