Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 8 décembre 2016
Antananarivo | 12h30
 

Société

Site de Soamahamanina fermé

Prochaine étape, sur la capitale

vendredi 7 octobre | Bill

Les Chinois de la compagnie minière Jiuxing Mines ont fini par lever leur camp. Ils ont commencé à enlever leurs engins mardi dernier et l’opération s’est achevée par un cinquième engin qui a été convoyé sur la capitale mercredi soir. Les journalistes du Mouvement pour la Liberté d’Expression (MLE) ont été sur place. Une délégation de ces journalistes a vérifié : plus d’engins sur les lieux et les tentes sont closes ; mais des endroits du site ont été interdits d’accès aux journalistes. Les Chinois vont-ils effectivement et définitivement déguerpir ? Les doutes demeurent au sein des habitants qui vivent dans la peur des arrestations arbitraires et qui réclament toujours une déclaration publique de la part de l’Etat l’annulation pure et simple du permis d’exploitation aurifère dans la zone de Soamahamanina.

Hier donc, malgré la présence massive des forces de l’ordre il n’y eut aucun affrontement. La manifestation s’est limitée à un meeting de sensibilisation et de revendication devant les bureaux de la commune de Soamahamanina. Les manifestants ont également exigé la libération immédiate des cinq militants de la cause Soamahamanina, incarcérés de manière arbitraire selon leurs dires. Il s’agit du leader de l’association Vona Soamahamanina, Robison Pierre et de quatre autres militants : Tsihoarana Andrianony, Guillaume Tony, Fenohasina Randriahendrikarivo et d’Augustin Ranaivoarivelo. Une délégation des proches et militants de ces individus a voulu leur rendre visite mercredi dernier mais n’a pu les rencontrer faute d’avoir observé les procédures de visite des prisonniers dont l’affaire dépend de la juridiction du tribunal d’Antananarivo ; ce qui est une autre préoccupation majeure de ces manifestants de Soamahamanina. Ils envisagent de poursuivre la lutte dans la capitale pour revendiquer la libération des cinq des leurs et la déclaration d’annulation du permis.

D’autres régions à « Chinois »

A Antaniditra commune de Mandialaza district de Moramanga aussi, les Chinois sont en train de prospecter de l’or à l’aide de détecteur de métaux et minéraux. Les chercheurs d’or essaient de contacter et de persuader les élus, tel le maire, mais apparemment, ces derniers très prudents ne se laissent pas faire selon les informations de la radio Antsiva de ce 6 octobre. La même source a dans une précédente édition rapportée les préoccupations des habitants, notamment des élus du district de Maintirano par rapport à des Chinois qui souhaitent y exploiter la Malachite. Des habitants de Miandrivazo sont eux aussi inquiets selon Viva radio, car des étrangers qui auraient entre leur main un permis minier y circulent.

Les divers mouvements de contestation de la gouvernance des tenants du régime pour ne pas dire d’opposants, rappellent à chacune de leurs interventions médiatiques les « Chinois » à Mandritsara, à Tsarazaza, à Mananjary. Ils ne manquent non plus de superposer une exploitation minière avec l’exploitation ou la vente du patrimoine et du « tanindrazana ».

51 commentaires

Vos commentaires

  • 7 octobre à 09:35 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Les tenants du pouvoir ont-ils sous-estimé la détermination des paysans de Soamahamanina à cause de leur méconnaissance de notre Histoire ?
    Quand j’ai évoqué ici pour la première fois le fait que le pouvoir est confronté aux descendants directs ( des vrais descendants directs , eux ) des Menalamba , un soi-disant descendant direct d’autres personnages historiques , foza de Rajao-la-terreur , s’est moqué de ces aussi descendants de soldats du roi Radama .
    Les connaisseurs de l’Histoire , même amateurs seulement , ont senti que Rajao-la-terreur et ses terribles forces de répression vont au-devant d’une épreuve de force dont il n’est pas sûr du tout que le pouvoir sortira vainqueur .
    Les Menalamba d’aujourd’hui n’ont pas encore remporté une victoire définitive . Non ! Mais cet apparent retrait des Chinois des sites aurifères de la région sonne comme un début de succès à l’avantage des natifs .
    Je me demande si le faux frère et le faux andriana RAMBO maintient toujours son projet d’acquérir des terres aurifères à Soamahamanina , histoire de profiter de l’or extrait des terres appartenant aux Gasy du coin et de montrer aussi sa complicité avec les Chinois chercheurs d’or .

    • 7 octobre à 09:48 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Saint-Jo

      Rehefa haintsika ny milalao ilay herivaimanta fitsipi-dalao apetrak’reto fitondrana napetraky r’inandra sy ry domelina reto dia mahomby ny hetsika !

      Samia velon’aina !

    • 7 octobre à 09:55 | Babah (#9347) répond à Saint-Jo

      Reconnaissons la victoire des manifestants, soit, mais n’allons pas non plus inventer tout un roman de cette « jacquerie » orchestrée par les cathos et l’opposition. Ces manifestants n’ont rien des « paysans-patriotes-écologistes » tels que vous semblez les décrire : les menalamba avait en face d’eux des vazaha envahisseurs, vos « menalamba » actuels de Soamahamanina sont des pauvres bougres manipulés, envieux, jaloux de leurs voisins ayant contractés librement avec des Chinois.

      De tels « menalamba » mesquins et fanatiques, faites-en vos heros si vous voulez, mais n’allez pas les confondre aux autres, les originaux. Si vous voulez à tout prix les identifier à un groupe, il y a plus près de nous dans le temps les AV7 ! ils sont de la même engeance...

      Pour l’auteur de l’article : jusqu’ici, ce n’est ni un délit (judiciaire)ni un péché (moral) ni une tare (sanitaire) d’être un Chinois et de vouloir investir à Madagascar. Arrêtez de faire l’echo des amalgames débiles des « opposants-poritra » qui enfument tous les medias !

    • 7 octobre à 10:00 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Saint-Jo

      Mbola averina ihany ny antso natao omaly hoe : tsy misy antony tokony hitazonana reo olona any am-ponja intsony satria na ny kelimaso aza efa niforitra ; dieny mbola tsy vohitra may tsy tanana forehitra dia manainga ny fitondrana mitafy mananasy mba hamoaka ireo olona nogadraina fahatany reo !

      Samia velon’aina !

    • 7 octobre à 12:05 | atavisme premium (#9437) répond à Saint-Jo

      Babah,
      Quand une bande organisée au plus haut sommet de l’état se permet de gérer le patrimoine nationale comme s’il s’agissait de leurs propres propriétés ,il est salutaire que le peuple se lève et barre le chemin à ces malotrus !
      Les chinois pourront investir comme ils le veulent quand l’argent de ces transactions profitera au peuple dans son ensemble et non a une bande de criminels exploitant la misère du peuple !
      Cette explication vous suffit-elle ,car l’on sent dans vos écris toute la morgue de cette fameuse minorité ?

  • 7 octobre à 10:02 | Isandra (#7070)

    Matory Antandro,...

    Hay rehefa nahazo izay nilainy izany dia anareo ilay tolona,...!???

    Izay izany no teti-dRa8 io, mody manao grand écart aloha, dia raha vaoa hita fa mitady haharesy ny anankiray, na mpitondra io na ny mpanohitra, dia moty mijapy haingana,...

    • 7 octobre à 10:13 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Ndryyyyy !!!

      Rehefa tsy misy fozaorana mihalohalo ao dia mahomby ny hetsika !!!

      Zahay tsy miaraka @ domelina sy ny forongony !!!

      Ny herim-bahoaka no mandresy fa tsy hoe iza na iza r’inandra a !!!

      Samia velon’aina !

    • 7 octobre à 10:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ka ny hatramin’izay anie ny herim-bahoaka foana no nandresy,

      - Nohon’ny herim-bahoaka nampian’ireo miaramila leon’ny herim-pamoretana no nahavoatery an-dRa8 hametra-pialana,...

    • 7 octobre à 10:52 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      tsotra ny fanontaniana apetrako aminao r’inandra a !

      Raha manaikitra anao ny alika tezainao dia inona no tokony ataonao ???!!!

      Asaivo (m)ody i domelina hitarika ny hetsika iarahanareo samy fozaorana dia ho hita eo ny tohiny !

      Raha tsy i domelina mihintsy no tonga mitarika reo forongony aty dia mbola ho ataon’ty fitondrana mitafy mananasy napetrakareo mahita ny tsy fahitany daholo nareo mianakavy ray trano ao !

      Samia velon’aina !

    • 7 octobre à 11:08 | RAMBO (#7290) répond à Isandra

      @ Matory andro aman-alina.
      Ny mpadika lalàna sy mpanakorontana voasambotra dia tsy mivoaka ho azy eo raha tsy mandalo fitsaràna..Efa lasa ny kely maso araka ny voalazanao..mifampitady amin’izay ny gasy samy gasy izany izao an !
      Ireo Menalamba mbola tsy hita izay nalehany dia tokony hipoitra koa izany ?

    • 7 octobre à 11:15 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ demony lava rambo

      Ianareo no efa mikorotantsaina @ asa tsy hainareo sy tsy vitanareo de ny hafa foana no omenareo tsiny !!!

      De tokony ampidirina amponja koa zany reo mpanitsakitsaka lalampiorenana sa ahoana ???!!!

      Samia velon’aina !

  • 7 octobre à 10:37 | RAMBO (#7290)

    @ Babah... toujours pértinent et avec justesse.
    Attention parce que l’autoproclamé saint agnostique et planteur de riz bien entouré par des « ex pâtes » et de fifohazana...s’il ose vous répondre...va vous taxer de foza.

    • 7 octobre à 11:12 | ratiarivelo (#131) répond à RAMBO

      salama e ! O !! ry Ingahy Rambo-danitra : aza mivovo fa rehefa tsy hainareo EX-FOZA-ORANA **** ny fitondrana ny FIRENENA dia aza ny sasany no vazavazaina **** ary aiza ny fifohazana no tsy aiza mihaina**** io VAVA-nareo io ihany no hahitanareo loza oooooo izao no VOKANY ?!!! fa aza lasan-ko VAVANY toy ny haron-tabebaka o ! sans rancune ry leroa a !!

    • 7 octobre à 11:24 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMBO

      Hé ! RAMBO , le faux ancien étudiant en politique à Aix-en-Provence !
      Je n’ai jamais répondu au forumiste Babah !
      Mais ça, un couillon de foza ne le remarque pas , évidemment .
      Les posts de Babah , tout au plus je les lis en diagonale , quand je les lis .

    • 7 octobre à 20:10 | franc (#9485) répond à RAMBO

      @RAMBO le descendant direct de RASANJY www.koolsaina.com/voici-le-visage-de-rasanjy-celui-qui-a-trahi-madagascar/ et @BABAHBABOUIN le parasite microbe echantillon vivant des excrements des impérialiste : - est inadmissible que l’histoire se repete, les imperialistes français sont venus à Madagascar pour sucer son or et detruire le pays et je comprend les reac de Satan Jo et plus surprenant ce d’ataviste preminus. Quelque soit leur race chinouin ou chinois, seul les malagasy ont le droit de fouiner leur ( faite le referendum )

    • 7 octobre à 20:15 | franc (#9485) répond à RAMBO

      seul les malagasy ont le droit d’exploiter leur or (faites le referenfum et vous verrez)
      NB : Quand je dis malagasy je parle des peuple.
      quand je dis « malgache » je parle des gens comme RAMBO descendant directe de RASANJY www.koolsaina.com/voici-le-visage-de-rasanjy-celui-qui-a-trahi-madagascar/ et ses semblables et ces politich..

    • 7 octobre à 20:46 | vatomena (#7547) répond à RAMBO

      @ Franc ---Rasanjy !! comment croire qu’un Rasanjy puisse à lui tout seul faire s’effondrer une monarchie séculaire ?-Rasanjy a été surtout un opportuniste ; il s’est mis au service du plus fort - comme beaucoup d’autres .Depuis Radama 2 ,le parti des étrangers était tres fort à Antananarivo .La chute de la monarchie vient essentiellement de la déroute inqualifiable de l’armée royale à Andriba.Malgré la force du nombre ,de solides retranchements ,un bon armement ,un solide entrainement à l’anglaise ,les soldats de la reine se sont enfuis aux premiers coups de feu.Ils avaient pourtant à combattre une petite troupe épuisée par les marches et affaiblies par la paludisme et la dysenterie .En réalité ils ne voulaient pas se sacrifier pour un régime abusif

  • 7 octobre à 11:03 | Gérard (#7761)

    quand on a la puissance de la Chine :

    1/6 de la population mondiale
    25 millions de nouveaux étudiants chaque année (dont 7000 français et quelques centaines de malgaches)
    entre 3 et 4000 milliards de dollars de réserve de change

    quand on a cette puissance démographique, intellectuelle et financière, on ne peut pas bouger un orteil, sans écraser quelques pauvres gens qui n’ont que le tort de vivre dans une des îles les plus à l’écart du monde , et se voir taxer d’impérialisme.

    après les dollars du plan marshall, les pétrodollars , voici les « sinoadollars », va falloir s’habituer !

  • 7 octobre à 11:06 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Sanganehana sy toa sakodiavatra ny Malagasy mponina sy teratany manoloana ny fivoarana sy fivelaran’ny fandraraharahana ara-barotra sy fitrandrahana harena ankimbontany ataon’ny teratany sinoa eto Madagasikara.

    Tsy ny fiaraha-miasa na ny fahatongavan’ny sinoa velively nefa no olana sy mampirongatra ny disadisam-piarahamonina ho an’ny Malagasy, tsy sanatria ihany koa hoe fankahalana na tsy fitiavana vahiny tsotra izao, fa noho ny ahiahy sy tebiteby maro tsy tambo isaina ateraky ny tsy fananana antoka mazava mikasika ny ho avy.

    Inona mo no tena ahiahy ho an’ny Malagasy teratany ?

    • Mitondra inona ho an’ny mponina moa ny asa fandraharahana ataon’ny sinoa eo amin’ny Fokontany iray ? misy asa ahitana karama sahaza ve ? mitondra fivoaran’ny fanabeazana sy fahalalana, na koa tobim-pahasalamana mifanentana amin’ny zavamisy sy filan’ny mponina ve ? azo antoka ve ny hisian’ny rano fisotro madio ?

    • Azo antoka ve fa hisy fivoarana ho any amin’ny tsaratsara kokoa ny faripiainana rehefa hilaozana ny toerana sy ny tany izay hany nianteherana nanaovana ny fambolena sy fiompiana izay antoky ny fahavelomana ?

    • Tsy mifanojo ny aradrariny sy ny aradalàna eo amin’ny zo amankasina mikasika ny fisitrahana ny fananantany : ny fanjakana miankindoha amin’ny lalàna sy rijanteny, ny vahoaka miantehitra amin’ny fombam-piarahamonina sy ny fifanekena nolovaina tamindrazana nifandimby ary hifanajan’ny taranaka amampara. Inona ary no ho setrin’ny fakan’ny fanjakana ny tany ka afaka hiantoka ny hoavin’ny mpiarabelona ?

    • Na dia teo aza ny sondrobidin’ny fiainana, na dia teo aza ny tsy fisian’ny fandriampahalemana, na dia teo aza ny fihariana tsizarizary, dia nisikimponitra sy nihezaka nihoitra tsy nitaraina tàna-mihepaka ny mponina nanao izay tratry ny heriny mba hivelona sy hitsinjo ny ho ampitso hapetraka hodiavin’ny taranaka ; Tsy mba nisy tantsoroka noraisin’ny mponina tamin’ny fanjakana nandritra izany, koa ankehitriny, raha horaisin’ny fanjakana omeny ny vahiny ny tany hanaovan’izy ireo fandraharahana, moa omentsiny sy hotorahampondro ve izy ireo raha mihevitra fa izao ataon’ny fanjakana izao dia midika tsotra izao ho finiavana haningotra ny aina mihintsy ?

    Inona moa no mba nataon’ny fanjakana foibe ho an’ny mponina eny antsaha raha atao jery todika tsy mitanila ny telopolo taona farany ?
    Tsy misy afatsy ny fanehoana fahefampanjakana, angoantenda sy fampanantenana poakaty, horohoro sy tebiteby, fandrantoana kolikoly sy fametrahana kolontsaina miorimpaka amin’ny fitsirihambola ary fihariana manome vahana ny mpijirika !

    Rariny raha miady ny ady farany ny mponina sy ny teratany dia ny : mitsinjo ny ainy sy ny maha-olombelona azy, maneho ny fara-heriny mba hahafantarana fa niady ho an’ny hoavin’ny taranany izy, miaro mba tsy ho foana sy very hanjavona ny lasany sy ny tantarany…

    Efa ny aina no harovan’izy ireo fa aza toraham-bato izy ireo raha mbola Malagasy ihany koa ianao.

    “ Tsy hitanareo ve ny maty ? tafarobe miefi-damba, misarondoha tsy ho aiza, maraina tsy mba mifoha, hariva tsy mba mamindro, tany mena no ambony tratrany, rarivato no andani-mandriny”

    Mankasitraka Tompoko

  • 7 octobre à 11:36 | Tsisdinika (#3548)

    Ces héros de la nouvelle révolution (dont la couleur reste à déterminer) veulent rien de moins que l’annulation pure et simple du permis d’exploitation des Chinois. Sur quelle base légale svp ? Sur quels torts ? J’engage quiconque à y répondre.
    Le repli actuel des Chinois contribue au désamorçage d’une escalade violente que pourrait regretter le pays tout entier. Leur permis leur reste acquis. Faites-vous une raison.

    • 7 octobre à 13:15 | atavisme premium (#9437) répond à Tsisdinika

      Tsi machin
      Dans un pays dominer par la corruption ,les abus de pouvoirs ,les forfaitures ,etc,etc et ou les tenants du pouvoir se comportent comme des mafieux de la pire espèces ,vous osez parler de bases légales .
      Vous prenez les gens du peuple pour des abrutis ,cela est tres bien ,car le jour de la vraie révolution vous ne verrez rien venir .

    • 7 octobre à 20:20 | franc (#9485) répond à Tsisdinika

      @Tsisdink.
      Mon reve c’est de voir l’armee chinoise s’attaquer à l’armee malgache, c’est ptet dure à entendre mais faut bien que cette armee malgache utilise ses munitions contre son ennemi que son compatriote

  • 7 octobre à 11:52 | RAMBO (#7290)

    @ Jo l’autoproclamé saint.
    Avouez que Babah est un gros calibre pour vous Jo le Malin comme Tsisidinika aussi. Ils écrivent bien le Français et vous leur ếtes à genoux selon vos critère d’intélligence. hi hi hi . Ils sont trop habiles comme vous l’affirmez vous même.

    • 7 octobre à 12:34 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMBO

      Et ça la fout mal au faux andriana RAMBO , évidemment !

      L’ennui , pour le foza qu’est le prétendu conseiller qui a l’oreille de Rajao-la-terreur , c’est que
      . les idées développées parTsisdinika ne vont pas dans le sens égoïste ni égocentrique , au dépens des populations , comme le sont toutes les visées réelles vraies des foza
      . les idées de Babah ne répresentent pas non plus un danger pour nos populations.

      Par contre , les idées et les visées foza doivent être combattues avec extrême rigueur , jusqu’à leur disparition totale .
      Ce qui est , en soi , un objectif vital pour nos populations . Et le chemin qui y mène est émaillé de combats sans merci contre les foza .

    • 7 octobre à 20:27 | franc (#9485) répond à RAMBO

      @RAMBO LE RASANJY www.koolsaina.com/voici-le-visage-de-rasanjy-celui-qui-a-trahi-madagascar/
      Je n’ecris pas bien le français comme Jo le Satan pourtant j’suis né dans ce pays, pourquoi donc, jme demande !? parce que ce qu’a fait mon pays natal envers des pays comme le tien et le mien aussi parce n’est pas tres cathos, la difference entre toi et moi c’est que tu es un traitre materialist lèche q et moi j’sui avec des victimes, avec ceux qui ont subi l’injustice.

  • 7 octobre à 11:52 | olivier (#7062)

    @ Tsisdinika

    Vous avez parfaitement raison, mais je suis surpris que vous puissiez parler de « bases légales » ou encore de « raison ».

    La manipulation des masses, la démagogies, les petits et gros arrrrrranzzzzzements sont monnaie courante depuis des décennies...

    Surfer sur l’ignorance et les plus bas instincts du « peuple »...tout en entretenant l’abêtissement général par le contrôle des médias ( exemple : les reportages sur le Parti d’Edgar dans l’express...à se rouler par terre !!!!)...telle est la soupe servie à Mada depuis des lustres.

    Les Chinois...qui ont l’immense mérite à mes yeux de ne pas être Français (^^)...sont en train de découvrir un mode de vie..un mode de gouvernance..
    Bienvenue sous les sunlights des tropiques !

    Et oui...1+1 n’est pas égal à 2 ici...

    3 futs de gasoil ne produisent pas non plus le même nombre de KW qu’ailleurs..

    une sorte « d’exception culturelle » à priori...

     :)

    • 7 octobre à 17:39 | Tsisdinika (#3548) répond à olivier

      Olivier,

      La déliquescence morale de ce pays à la dérive, même un aveugle doit faire exprès de ne pas le voir pour ne pas le voir ! Et pourtant...

      Je vous parle de « base légale », malgré tout (bien que j’aie plus de chance d’être entendu par un sourd que par ceux à qui je m’adresse) parce que s’il suffisait désormais que des habitants d’un patelin ou d’un quartier protestaient violemment dans la rue pour que n’importe quel investissement légalement et réglementairement établi soit suspendu et ses promoteurs expulsés, comme aux pires moments des révolutions rouges, les grosses mines comme QMM et Ambatovy ont du souci à se faire. En attendant, on pourra toujours courir pour attirer d’autres détenteurs de capitaux.

      Justement, l’homme le plus riche d’un pays asiatique, que je nommerai pas, était en visite de prospection d’affaires à Madagascar cette semaine. Le monsieur pèse selon Forbes 22 milliards de dollars (j’ai vérifié vous pensez bien). On ne saura trop lui recommender de revenir plus tard, ou si on écoutait certains ici, d’aller voir ailleurs si on y est.

  • 7 octobre à 12:05 | RAMBO (#7290)

    @ Ratsitian-Rajao alias Ratiarivelo.
    ....ary aiza ny fifohazana no tsy aiza mihaina****
    Tena mba tsy azoko ilay teny gasy eto ratsitia ka mba hazavao kely !
    Izaho koa anie mba fifohazana ê...saingy raha ny devoly saina no maneso fifohazana dia tsy ekena.

    • 7 octobre à 12:36 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMBO

      Tiens ! Le faux andriana merina RAMBO a de grosses difficultés dans le maniement de la langue merina ! Etonnant !

  • 7 octobre à 12:11 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    J’ apprécie au quotidien les subtilités & nuances de « l’ éditorialiste » Bill.
    J’ apprécie particulièrement le choix de ses mots, aujourd’ hui celui de :
    « DEGUERPIR » !!!
    Quitter les lieux : ne m’ aurait pas dérangé, cette connotation fleure bon la xénophobie épidermique plus que très mal dissimulée, caractéristique à cette caste « éduquée » qui s’ obstine à se prendre pour : l’ élue ...
    Quand emploierez-vous ce terme pour vos dirigeants qui octroient les permis, se gavent et vous en- - -e ???
    Vous reprochez aux étrangers, le 10 ème de ce que vous font endurer vos compatriotes, et sans moufter !
    Quant à les faire « déguerpir » n’ étant▶︎ toujours ◀︎ et non 👉 « DEJA » 👈 pas fait, on va finir par croire que vous aimez ça !
    Faudrait cesser de prendre les zétranzés pour des dindons , moins encore des omby à ronony ...

  • 7 octobre à 12:15 | kartell (#8302)

    La révolte du « petit peuple » déclenchera-t-il un début de prise de conscience de tout ceux qui regardent dans la même direction, sans oser ?….
    De toute évidence, la marmite semble bouillir et le couvercle du pouvoir s’avère être de moins en moins étanche à ce début d’ébullition…
    Qui sème le vent récolte la tempête, c’est succinctement le résultat de quatre ans de gouvernance où légèreté et paillettes étaient les deux mamelles du pouvoir qui a privilégié les voyages plutôt que d’affronter un quotidien difficile…
    Mais, rien n’est acquit à ce jour, il faudra confirmer et surtout ne pas se contenter de marquer simplement sa volonté d’un changement qui risque d’être éphémère, orchestré par un pouvoir opportuniste...
    Aujourd’hui, la révolte gronde un peu partout, les agents du fisc sont pris à partie par la population accablée de misère…
    La délinquance se durcit malgré ces 41 % de baisse , annoncée par une gendarmerie nationale, championne des statistiques sorties de nulle part …
    Le pays est profondément déstabilisé, désarticulé et il était temps que la société réagisse enfin sans quoi, la descente risquerait d’être encore longue…
    La province semble plus réceptive au mécontentement en le manifestant qu’une capitale où l’on courbe plus le dos parce que les forces de l’ordre sont stationnées à proximité tandis que l’état stoppe toute tentative de manifestation susceptible de déstabiliser un pouvoir bien plus fragile qu’il le laisse paraître….
    Nous sommes à un tournant important de ce quinquennat, car après l’échec de la fronde parlementaire contre le pouvoir, la société tente, aujourd’hui, de reprendre le relais d’une contestation amplifiée, sous d’autres formes, plus saines, en essayant de fédérer une population au bord de la crise de nerf contre un pouvoir, résolument hors-sol…
    La route de la réussite risque d’être encore longue car le pouvoir dispose d’arguments forts et musclés pour déstabiliser ce mouvement, la question de son isolement politique tant au niveau local qu’extérieur semble être la clé de la suite qui saura donnée à cette manifestation…
    Le sommet de la francophonie arrive à un moment crucial parce qu’il ne pourra pas se dérouler sous tension, son image de marque ne le supporterait pas…
    Il est donc à craindre que le pouvoir soit tenté de durcir sa position en imposant sa volonté d’un retour forcé « à la normale » par tous les moyens dont il dispose et abuse…
    L’issue finale demeure incertaine pour les deux camps mais celui du monde paysan a beaucoup plus à perdre que celui du pouvoir, qui lui dispose d’une panoplie de moyens pour étouffer une jacquerie, qui, si elle ne fédère pas un plus grand nombre de citoyens, risque de faire les frais de sa volonté d’en découdre avec un pouvoir qui, ne lui fera aucun cadeau !….

    • 7 octobre à 20:06 | vatomena (#7547) répond à kartell

      Le Colon -aujourd’hui figure légendaire -avait eu bien du mal à mettre en valeur Madagascar malgré une administration complaisante envers lui. Le Sinoa connaitra les memes obstructions de la population ,en pire meme s’il n’a pas la main mise sur le gouvernement malgache.
      On a été libéré d’un colonialisme français pour etre réduit 50 ans après à quémander un autre colonisateur pour construire l’autoroute Tana -Toamasina , sans oublier de faire encore appel au contribuable français .
      C’est donc cela l’Indépendance qui berçait le cœur de nos pères !!!

    • 7 octobre à 21:21 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ vatomena

      Nos aïeux ne reconnaitraient pas le devenir du pays, ils jureraient à l’imposture, à la trahison par cette nouvelle élite politique, obèse d’avoir érigé une corruption comme fonds de commerce au milieu d’une pauvreté devenue, elle, endémique !….
      Les rancoeurs accumulées sont celles de la frustration, nées de ne pas avoir su faire mieux que ce damné colonisateur !…
      Notre histoire n’a jamais été apprise, ni expliquée mais survolée et critiquée sans argumentation fondée, seule la rancune partisane envers ceux qui ont hasardé, est restée tenace, ancrée dans les mémoires, aujourd’hui « bouc-émissairisées » pour éviter une quelconque auto-critique, pourtant indispensable pour tenter d’avancer au milieu d’un surplace total….
      L’indépendance n’est plus qu’un vain mot, aujourd’hui, bazardée et galvaudée pour quelques yuans !

  • 7 octobre à 12:36 | Isambilo (#4541)

    Faire référence à une « base légale » à Madagascar , c’est méconnaître la réalité historique. C’est uniquement la loi du plus fort de l’instant qui compte.
    Le droit écrit ne sert qu’à se conforter à l’image que l’occident veut voir. La réalité est autre.
    Soamahananina est-elle une simple jacquerie comme le pays en a connue dans le passé ? Certainement : la lassitude de la population et quelques billets judicieusement distribués suffiront à calmer les ardeurs.

    • 7 octobre à 20:38 | franc (#9485) répond à Isambilo

      @Vatomaine !
      J n’en reviens pas que jusqu’a mainan vous faites encore les propagandes des colons, je pense qu’il ne s’agit plus d’une nostaligie mais d’une maladie mentale grav genre paranoya, hallucination, skyzo et vot stade c’est du niveau terminus quoi ! Vot colons sont partis la-bas sans que ces gens ne leur ont invidé, ils ont ruiné l’île. C’est mainan que la france paie ptit a pti car bientot françafrique se realisera dans la terre française.

    • 7 octobre à 21:16 | vatomena (#7547) répond à Isambilo

      @franc—Je ne suis en rien étonné de vos réflexions. Vous n’avez pas vécu ici ,vous n’avez pas eu d’enfance malgache .Vous n’avez pas eu une vieille tante pour raconter l’entrée à Tananarive de Gallieni et son immense joie d’avoir été libérée de l’esclavage .Il est dit que chaque fois qu’elle passait au pied de la statue équestre de Galliéni au jardin d’Ambohijatovo ,elle s’arretait et adressait une prière de remerciement à son libérateur .Elle avait une joie grandiose parceque ses filles échapperaient à la vie promise d’esclave et fréquentaient avec succés une école des bonnes sœurs.L’une deviendra maitresse d’école et l’autre infirmière .L’ascenseur social jouera pour tous ceux de sa condition .Cela ne s’oublie pas .Les petits petits zenfants d’aujourd’hui ne peuvent pas payer leur écolage . L’Indépendance ratée est passé par là .Il est loin l’esprit Gallieni.
      Les plus fortunés des malgaches envoient leurs enfants à étudier en France ,chez Gallieni .Vous le savez ,peut etre .

  • 7 octobre à 13:29 | punchline (#9673)

    ils veulent quoi les chinois, ils veulent le respect, ok d’accord pour le respect, on est des gars gentils, mais il faut que ça soit réciproque (win-win situation ,ok ! right ?) ; mais si c’est pour tout prendre et ne nous laisser que des miettes, jamais de la vie.

    on sait comment cela se passe en chine, pour investir on est toujours dans l’obligation de créer une coentreprise avec un acteur local, et eux chez nous ils veulent se comporter en pays conquis ?niet.

    et le fait qu’ils ont inventé le kung fu ne changera rien.

    pour cela, il est temps que nous valorisons nos arts martiaux le diamanga, le moreingy, le ringa, etc...
    nos tovolahy, nos mabotos, nos gonas , nos manafos et surtout nos pamaraky n’ont rien à rougir face à leurs shao-lin

    • 7 octobre à 20:47 | franc (#9485) répond à punchline

      J’aimerais bien voir puncline le bulldoozer au front avec son terrible diamangue.
      Au font t’a raison mais il faut juste que tu grandiss un peu dans ta ptite tete et arrete de trop regarder naruto, c’est pas du 3D ptite souris ! c’est du réel ! commence deja par casser un bloc de pierre par ta ptite tete et on en reparlera après ! allez ciao !

  • 7 octobre à 17:27 | betoko (#413)

    Je suis entiérement d’accord avec Tsisidinika et Kartell , à lire l’article de Jeannot Ramambazafy sur Madagate.org , Selon lui le DG de cette entreprise chinoise vient de quitter définitivement Soamahamanina dans une lettre ouverte lue sur la radio Antsiva .
    Dons les 5 personnes emprisonnées doivent être libérés sur le champ , et sans condition
    Honte à ce pouvoir pourri et aussi aux forces de l’ordre , Attendons la suite car cela va faire dés émules certainement , Bravo aux habitants de Soamahamanina un exemple à suivre pour tous les malgaches . Est ce que le départ de l’entreprise chinoise de Soamahamainaina aura des impactes sur d’autres travaux effectués par des chinois en vue de la francophonie , Prochaine étape Antananarivo

    • 7 octobre à 20:54 | franc (#9485) répond à betoko

      De toutes façon, ce ne sont pas les peuples de Soamaniana qui possède des 4x4 V8, des villas F12, des postes budgetaires etc... ils sont habitué aux charettes des boeuf, aux riz et legumes de leur propre agriculture. L’Etat n’ont jamais existé pour eux, ce sont des gens independant et autonomes, donc Or ou par Or cela ne change rien. Le mieux c’est de les laisser tranquille pareil pour le peuple malagasy car c’est qu’un echantillon ça

  • 7 octobre à 17:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    C’est horrifiant d’assister aux spectacles que le régime de Mr R. Hery et des entreprises chinoises offrent au pays et d’une manière générale dans le milieu enconomique depuis les élections piege à C....s’il y a à peine deux ans.

    Les entreprises chinoises et le régime de Mr. R. Hery sont les deux faces d’une seule monnaie et une chose sest certaine :

    - ils ne nous veulent pas du bien.

    Les entreprises Chinois et le Pouvoir se comportent comme une mafia cherchant en contourner les lois pour arriver à leurs fins :

    - combien de temps tout ceci va durer ?

    La question qui se pose et qui va se poser demain en fait c’est tout simplement l’avenir de la coopération dans notre pays. Madagascar, aussi pauvre soit-il, n’a pas vocation à recevoir et n’est pas obligé de recevoir sur ses territoires des entreprises peu fiables, véreuses et souvent bien endettées, quelque soit leurs nationalités.

    Un petit rappel tout de même, en Chine, depuis quelque temps, le pouvoir chinois fait le ménage. La corruption est devenue un fléau qui, à terme, va affaiblir l’économie du pays. Une menace pour la croissance, qui, il faut signaler, révisée à la baisse depuis trois ans, plus du tout à deux chiffres, elle est autour de 6%.

    Si en Occident, la croissance doit être au dessus de 3% pour faire baisser rapidement le chômage, en Chine, une croissance en dessous de 6% serait une signe annonciatrice d’une récession. Pékin a peur d’une récession, et aucun dirigeant sérieux souhaiterait que la Chine connaisse une récession.....

    • 7 octobre à 19:30 | diego (#531) répond à diego

      AVIS DE RECHERCHE AUX POLITICIENS :

      - On peut constater que d’une manière génétale, les Malgaches sont capables d’une solidarité de facto, sont fiables quand les causes sont claires et signifiantes, vitales et qui touchent directement l’avenir de leurs progénitures !

  • 7 octobre à 19:57 | Takebo Ramasy (#9258)

    APRES LE DEPART CHINOIS, RESTORER D’ABORD LA VEGETATION déjà DETRUITE pendant ces temps courts d’investissement. LA VEGETATION MALAGASY vaut aussi de l’OR mais pas celle d’un AMBOA DIA

  • 7 octobre à 20:00 | Takebo Ramasy (#9258)

    SOAMAHAMANINA a fait mettre au JOUR, LA REFLEXION DE NOS AINES DIRIGEANTS !!!

    • 7 octobre à 20:58 | franc (#9485) répond à Takebo Ramasy

      BRAVOS AUX FOOZA !!! TOUS ÇA C’EST PAR LES FOOZA ET RIEN QUE PAR LES SOUDOUÉS DES FOOZAS.

  • 8 octobre à 15:32 | franc (#9485)

    VIVE LES FOZAORA !!!

  • 8 octobre à 19:15 | Roland (#8808)

    Enfin la justice a vaincu par ces premiers pas ! Que les fruits des ressources minières reviennent au bénéfice de sa population et non toujours aux d’Afrique et même en Australie et en France !!! Ils se croient TOUT PERMIS avec leur argent mais il n’est pas dit qu’ils auront toujours les même moyens financiers dans les années à venir car ils ont tout aussi autant de dettes à rembourser aussi comme tous les autres pays ! Ils ne sont pas infaillibles..... l’exportation chinoise enregistre 40% de déficit ces dernières années contrairement à ce que la Chine nous laisse croire devant l’absence de liberté de la presse dans ce pays de dictature faut pas oublier, elle peut prétendre comme elle l’entend avec sa presse. La Chine n’est qu’un pays prédateur au dépens des autres pays envieux de leurs capitaux !

  • 10 octobre à 13:00 | papangue (#9623)

    Akory lihe,

    @kartell

    « Notre histoire n’a jamais été apprise, ni expliquée mais survolée et critiquée sans argumentation fondée, »
    Pour les élèves, l’Histoire de Madagascar est apprise au moins en T5 sujet au CEPE, aussi en collège au moins en 3e, pour le lycée, apparemment c’est au programme à nouveau, à demander aux profs d’Histo-Géo qui passeraient par ici.

    Des livres ont été édités pour les élèves, les lycéens.
    Pour le niveau supérieur, c’est enseigné à l’ESSDEGS, et en Lettres bien entendu.
    Après, que ce ne soit pas comme voulu, c’est une autre histoire !
    Entre les horaires insuffisantes, les documents insuffisants etc…

    Du coup effectivement, certaines épisodes sont écartés ou survolées, par exemple l’Histoire des régions avant le royaume de Madagascar.

    Pour les plus sujets à controverses : 1947 qui a fait quoi exactement ? Aux ordres de qui ?
    Qui a tué Ratsimandrava ? Pourquoi ? Avec qui ?
    Pour ce dernier, Selon Madame Raison-Jourde ….

    Pour comparaison, en France aussi, il y a toujours eu des discussions sur le nombre d’heures d’histoire enseigné eux élèves, et surtout le contenu : quoi mettre au programme ?

    Hennri IV, Saint-Louis sont –ils à mettre ou pas, alors qu’il faudrait boucler avec la mondialisation, les pays émergents, les religions, lesquelles ?? etc

    Plus polémique, la place de l’esclavage, le colonialisme dans les manuels etc …euh en France mais ailleurs aussi !

    « seule la rancune partisane envers ceux qui ont hasardé, est restée tenace, ancrée dans les mémoires, aujourd’hui « bouc-émissairisées » pour éviter une quelconque auto-critique, pourtant indispensable pour tenter d’avancer au milieu d’un surplace total…. »

    De quoi et de qui voulez-vous parler ici : « envers ceux qui ont hasardé, est restée tenace » ?

    « bouc-émissairisées » pour éviter une quelconque auto-critique, pourtant indispensable pour tenter d’avancer au milieu d’un surplace total….

    Pour ne parler que de 1947, on n’a pas encore tout dit, même le nombre de morts est sujet à controverse, en fonction des camps dans lequel on se trouve.

    Par exemple, les traducteurs pendant le procès MDRM n’ont pas tout dit, ont omis volontairement de traduire, car ils craignaient des tensions futures, voire que les Malgaches s’entretuent.

    • 10 octobre à 15:12 | kartell (#8302) répond à papangue

      Bonjour papangue,

      L’esclavage a trouvé, aujourd’hui, son terreau de polémique revancharde en désignant un unique et seul responsable voir coupable, ce qui me semble être loin d’une réalité, bien moins tranchée que ces accusateurs l’affirment, les nuances sont absentes et les modérations de jugements, jetées aux oubliettes complaisantes de l’histoire….
      La repentance est devenue une exigence, mais sommes-nous responsables des agissements de nos aïeux, de nos parents, de nos frères et soeurs ?.
      Doit-on parler aux noms de nos morts ?
      La frustration dans l’absence d’issue possible à la crise démocratique pousse certains esprits à chercher dans le passé de notre histoire, un responsable désigné : l’étranger et sa colonisation….
      Ces tentatives réccurentes de détourner les causes réelles de nos malheurs a toujours été l’issue de secours de prédilection d’un discours à court d’arguments et d’un état des lieux insoluble ..
      Les événements de 1947 sont un peu le concentré de cet état de fait parce qu’ils conjuguent l’ensemble de tous ces non-dits ….
      Notre histoire est jalonnée de nombreux silences, omissions conduisant à une interprétation partisane, ce qui ne rend pas service aux nouvelles générations en quelque sorte, instrumentalisées dans cette volonté affichée d’interpréter notre histoire, non pas telle qu’elle devrait être apprise mais comme nous aurons aimé qu’elle se soit déroulée !….

  • 11 octobre à 16:02 | papangue (#9623)

    Bonjour kartell

    ok, merci, je vois où vous voulez en venir.

    C’est très intéressant , ceci dit ,les interpretations partisanes, on peut en observer partout , et pour la repentance, c’est pareille.

    Patrick Rotmann , l’historien dit « la Repentance,je ne sais pas ce que ce veut dire. »

    Il est clair, qu’en matière d’Histoire , on doit être capable de parler calmement des périodes pré-coloniales, et coloniales, à Mada et ailleurs.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 463