::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 13h45  :  26°C  :  Soleil et nuages épars
dimanche 20 avril 2014
 

 > Dossier

« LA BANQUE ET MOI »

Politique de recrutement : 2 critères principaux

samedi 26 avril 2008, par Alison, Lanto

D’une manière générale, le besoin en effectif dicte le recrutement au niveau des entreprises. Pour les institutions bancaires, le renouvellement du personnel et le développement des activités constituent les deux principaux critères et éléments pris en compte.

En ce qui concerne, la BOA : un outil de travail a été mis en place dans le cadre des recrutements. Outre les annonces dans les quotidiens, la banque utilise ce qu’est la fiche de poste dans laquelle sont inscrits entre autres les missions, le profil exigé, les connaissances requises des nouvelles recrues.

• Le recrutement peut être interne ou externe selon les besoins de la banque. Par exemple, pour un poste de directeur d’agence vacant, le recrutement peut se faire, souvent, au niveau interne. Dans le cadre d’un renouvellement du personnel, de la préparation d’une relève, la direction déléguée aux ressources humaines doit considérer la période nécessaire pour la transmission de compétences et de connaissances. Il se fait surtout au niveau externe dans le cadre du développement d’activités.

En fait, malgré l’automatisation des opérations bancaires, les ressources humaines ne sont pas à exclure. Des tâches internes exigent leur présence. Les personnes recrutées peuvent être en :
- Back office : traitement des opérations annexes comme le virement ou les compensations
- Front office : en relation directe avec les clients, notamment pour les émissions de chèque.

Les actions commerciales nécessitent de la main-d’œuvre.

  • A propos des stages
    • Les stages peuvent être payés ou non

- Les stagiaires sont rémunérés s’ils participent aux campagnes de lancement de produit bancaire. Ils sont payés suivant un système de rémunération fixe, des montants supplémentaires leur seront alloués en fonction de leur performance. Par exemple, selon le nombre de cartes vendues. Pour la vente des cartes, la Banque emploie jusqu’à 2 à 3 stagiaires par agence.
- Par contre les stages d’école ne sont pas rémunérés. Le nombre des stagiaires recrutés dépend de la disponibilité des personnes qui assurent l’encadrement.


- LA BANQUE, UN METIER

• LES FORMATIONS DISPONIBLES POUR LES COMPETENCES REQUISES

La banque est sans doute le secteur qui regroupe le plus de métiers. C’est un secteur dynamique, qui recrute pour accompagner le développement de son activité. De nombreuses compétences sont alors représentées dans une banque : une compétence commerciale, une maîtrise de la technique de négociation et de communication pour les postes en relation directe avec la clientèle (les chargés de clientèle, les téléopérateurs). Les autres compétences en gestion, en comptabilité et en finances interviennent dans l’activité principale de la banque, l’administration des réseaux et des outils informatiques au sein de la banque, et ceux utilisés par les usagers reviennent à des professionnels dans le domaine, une connaissance juridique et en gestion des ressources humaines sont requises pour l’administration du personnel, etc. Néanmoins, les profils qui restent les plus recherchés sont les commerciaux et les financiers. Dictées par la demande du marché des emplois, de nombreuses écoles orientent leurs formations sur ces filières. ISCAM (Institut Supérieur de la Communication, des Affaires et du Management)

- L’ISCAM offre aux bacheliers la possibilité de poursuivre leurs études supérieures en vue d’obtenir une licence en (BAC+3) :

• Action Commerciale et Marketing
• Commerce international
• Organisation, Gestion et Administration des Entreprises

- Et d’accéder par la suite aux Masters

  • Master I :
    - Management et Développement d’Entreprise (MDE)
    • Marketing Communication (MC)
    • Commerce International (CI)
  • Master II :
    • Management (option finance ou commerce)

L’ISCAM est en collaboration avec l’université de Savoie.

INSCAE (Institut National des Sciences Comptables et de l’Administration d’Entreprises)

L’INSCAE propose des formations diplômantes :

• Diplôme Supérieur Spécialisé en Sciences Comptables (DSSC)
• Diplôme de Hautes Etudes en Sciences de l’Administration d’Entreprises (DHESAE)
• Diplôme d’Etudes en Sciences Comptables Approfondies (DESCA)
• Master I en finances
• Diplôme de Hautes Etudes en Finances (DHEF)

Et l’INSCAE est actuellement à la troisième promotion de son Master II en finances et gestion bancaire. Une formation de troisième cycle en partenariat avec l’université de Lyon s’y ajoute.

IMGAM (Instituts de Management des Arts et Métiers)

L’IMGAM a choisi des champs d’expertise diversifiés pour brasser tous les secteurs qui correspondent au marché de l’emploi :

• Marketing et commerce
• Audit et finances
• Communication professionnelle
• Informatique
• Normes et qualité

- IST (Instituts Supérieurs de Technologie)

IST propose également des formations en :

• Marketing et commerce
• Finances et comptabilité

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

mars 2014   avril 2014
L Ma Me J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
 
Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 162  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360