Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 janvier 2017
Antananarivo | 23h24
 

Economie

Financement international

Madagascar le mal aimé juste après la Corée du Nord

samedi 3 décembre 2016 | Bill, Yvan Andriamanga

En termes d’aide et financement international, Madagascar arrive juste derrière la Corée du Nord. Avec 24$ d’aide et financement international par tête d’habitant, la Grande Ile reçoit à peine le tiers des financements des pays africains du même niveau socio-économique.

Le pays de Kim Jong-un est le premier qui reçoit le moins d’aide de la part des bailleurs de fonds internationaux et bilatéraux pour des raisons évidentes. Le jeune président coréen passe son temps à terroriser le monde entier avec ses armes et essais nucléaires, donc il est tout à fait logique que les pays qu’il menace à la longueur d’année ne se précipitent pas pour lui octroyer financements et aides. Ce qui n’est pas le cas de Madagascar. Victime de sécheresses et de cyclones toute l’année, plus d’un million de personnes au moins sont kere dans le Sud du pays. Mais Madagascar est surtout victime de la mauvaise gouvernance, de la corruption à grande échelle et de l’insécurité. La dernière crise qui s’éternise n’est pas pour rassurer quiconque.

Les représentants des bailleurs de fonds présents à Madagascar dont celui de la Banque mondiale, Coralie Gevers, plaide en faveur de la Grande Ile « c’’est une question d’équité. Le pays est dans une telle pauvreté que nous devons l’aider à se redresser ». Le taux de pauvreté extrême a explosé ces dernières années pour toucher plus de 90% de la population aujourd’hui.

1,3 milliard de dollars du groupe de la Banque mondiale

Les défis en développement du pays sont immenses : près d’un enfant sur deux souffre de malnutrition chronique ; le pays est classé au 154ème rang sur 187 pays sur l’indice de développement humain 2015 et à la 167ème place sur 190 dans le classement Doing Business 2017. Madagascar est également un des dix pays les plus exposés aux effets du réchauffement climatique.

Le gouvernement a proposé lors de la Conférence des bailleurs à Paris, un ambitieux programme d’investissement pour une croissance équilibrée et inclusive : le développement du capital humain, le développement de l’agriculture et de la pêche, l’expansion des infrastructures de transport, d’énergie, d’aménagement urbain et d’irrigation, les secteurs des mines et des hydrocarbures, les domaines de l’industrie, du commerce, du textile, et du tourisme. Ces investissements requièrent 5,4 milliards USD sur trois ans.

Le Groupe de la Banque mondiale a annoncé un appui financier de l’ordre de 1,3 milliard de dollars pour soutenir le développement de Madagascar au cours des trois prochaines années. Ce financement exceptionnel est constitué de près de 1 milliard de dollars de dons et prêts concessionnels qui appuieront le développement de l’agriculture, amélioreront la nutrition et l’accès des enfants à l’éducation, et connecteront les paysans et pêcheurs aux marchés en réhabilitant le réseau routier. L’engagement du Groupe de la Banque mondiale inclut également 330 millions de dollars de financement provenant de l’IFC, filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé.

Deux accords de dons

La Conférence fut également l’occasion pour la Banque mondiale et le Gouvernement malgache de signer deux accords de dons. Le premier, d’un montant de 35 millions de dollars, va permettre à l’Etat de développer un programme de transferts monétaires d’urgence pour les familles les affectées par la sécheresse qui sévit dans le sud du pays. Le second, s’élevant à 65 millions de dollars, est un appui budgétaire visant à soutenir les réformes engagées par le Gouvernement pour améliorer la gestion des finances publiques, le climat des affaires et attirer les investissements.

Au cours de la Conférence des Bailleurs de fonds et des Investisseurs, l’Etat malgache a mobilisé un montant record de 6,4 milliards de dollars pour 2017-2020. Ces fonds l’aideront à financer la mise en œuvre du Plan National de Développement, une stratégie de réformes et un programme d’investissements cherchant à promouvoir une croissance inclusive et durable.

115 commentaires

Vos commentaires

  • 3 décembre 2016 à 10:07 | punchline (#9673)

    hey les bailleurs de fonds internationaux car :

    vous savez que les aides n’arrivent jamais à destination,à savoir chez les pauvres, mais seront détournes

    vous savez que ça fait 40 ans au moins, depuis 1975 que cela dure

    et malgré cela on continue à aider

    si vous voulez nous aider :

    - aider nous , aider nous à rapatrier tous les fondss detournés (panama papers, compte suisse, iles caimans, ...)
    - aider nous à renverser nos gouvernants voleurs
    - aider nous à emprisonner nos compatriotes detourneurs de fonds

    au nom des pauvres kere on reçoit des aides, pour s’enrichir : C’EST TOUT SIMPLEMENT SCANDALEUX

    • 3 décembre 2016 à 10:20 | betoko (#413) répond à punchline

      Aider nous à récupérer les 800 milliards d’Ar d’argent sale qui sont dans toutes les banques à Madagascar
      A lire l’interview du général Désiré Ramakavelo dans le journal Free News de ce matin .Il disait il n’existe aucun pays dans le monde qui vous donnera de l’argent rien que pour vos beaux yeux . Il y a toujours une contrepartie , même de façon indirecte . Selon ce général à la retraite , si les bailleurs donnent 1 franc , ils auront le « centuple » et à l’issue de cette conférence de Paris , l’onn pressent déjà l’opacité totale sur ces 50 projets « structurants »
      Je dis qui vont en bénéficier en premier si non tous les proches du régime , à commencer par Mme Claudine , les députés , sénateurs , etc ... Qui vont contrôler tous les projets , et pendant combien d’années nos enfants , petits enfants voir arrière arrière petits enfants devront s’en acquitter ?

    • 3 décembre 2016 à 10:26 | Stomato (#3476) répond à punchline

      Ah comme c’est facile de mordre la main qui veut vous aider !
      Comme toujours le résultat de VOS fantaisies (je reste poli) est de la faute des étrangers !

      - aider nous , aider nous à rapatrier tous les fonds détournes (panama papers, compte suisse, iles caïmans, ...)
      Faire cela est de l’ingérence dans vos affaires intérieures. Cela ne sera jamais accepté par vous. Les actions possibles envers les banques des pays faisant de l’évasion fiscale doivent être initiées par l’état Malagasy, un autre état ne peut simplement pas le faire.

      - aider nous à renverser nos gouvernants voleurs
      Ah bon, mais ce sera comme en 2009 ? Le prétendu coup d’état fomenté par la France ? Vous avez aimé ?

      - aider nous à emprisonner nos compatriotes detourneurs de fonds
      Quelle preuves avez vous d’un quelconque détournement de fonds ? Trouverez vous des compatriotes prêts à témoigner en public et à l’international de ces éventuels détournements ?

      Et oui, le monde entier sait que Madagascar ne produit rien pour assurer son avenir, et ce depuis 45 et avant. Alors pourquoi les étrangers continuent à aider ce pays ?
      C’est a vous de répondre à cette question et aux autres. Après tout si vous ne chercher pas en vous les raisons de changer le logiciel de Madagascar personne ne peut le faire à votre place.
      On ne peut pas faire boire un âne qui n’a pas soif !

    • 3 décembre 2016 à 10:32 | Paulo Il leone (#6618) répond à punchline

      @betoko
      T’as pas autre chose que « l’analyse » de m..de d’un général-etnonmoins-illustre-inconnu Malgache, pour cracher dans la soupe vazaha et dans la main de ceux qui nourrissent ton pays depuis 50ans ?
      T’auras beau anonner ad nauseam aeternam ton slogan d’ex-colonisé loser « les pays riches ne prêtent un euro que lorsqu’ils s’attendent à un retour de 10 eurios » , il reste que ton pays et tes compatriotes les plus démunis ne survivraient pas longtemps mois dans la perfusion permanente des associaitons de bienfaisance des pays de méchants vazahas ! Un peu de gratitude siouplait !!

    • 3 décembre 2016 à 10:59 | gang’s (#4016) répond à punchline

      Bonjour,

      Il y a manières et manières de « demander » de l’aide, vous savez très bien .Nous existons, nous sommes pauvres et nous avons besoin d’aides.Cela fait des années que nous sommes « sinistrés » sans programme nucléaire, nous sommes victimes de naissance des aléas climatiques , nous sommes juste mal situés sur la planète terre.Nous avons besoin d’aides.Nous avons besoin des bailleurs, pour travailler, pour commercer, pour TOUT
      Je suis aussi pour que l’on rende ce qui a été fiscalement confisqué à la Grande Île, mais je mettrais, personnellement en avant la nécessité de cette aide avant de crier hue et die que l’on nous a volé et que l’on veut la justice, je ne sais pas si vous voyez la nuance, nous sommes à l’ère de la communication, vous le savez aussi cela.

    • 3 décembre 2016 à 11:17 | punchline (#9673) répond à punchline

      @stomato : si vous voulez pas nous aider , ne vous vous mêlez pas de nos affaires alors :
      - car parlant de 2009, rajoelina a voyagé dan une voiture diplomatique
      - les ambassadeurs des états unis et de la france se deplancent même aux domiciles de marc ravalomanana et de andry rajoelina ces derniers temps
      - la banque mondiale s’immisce même dans l’orientation de nos programme
      scolaire

      on sait très bien que s’il y a vol, le voleur et le receleur sont coupables, et on sait où sont deposés ces magots

      alors, ils on facilement saisies les richesses de bachar al assad , de kadhafi, da cahuzac, de sadam hussein se trouvant à l’etranger, mais les richess empruntées a/nom des pauvresmalgaches, mais detournés, ils n’ont pa trouvé les traces. va savoir.....

    • 3 décembre 2016 à 12:02 | Dadabe (#9116) répond à punchline

      A Punchline,

      Je trouve que le sujet du jour est mal parti... Comme d’habitude. Cela dit, et malgré tout ce qui nous sépare (c’est un euphémisme, n’est-ce pas ?), j’adhère à votre propos concernant les avoirs à l’étranger de certains gros criquets. La France, l’Europe, les Etats-Unis, ont les moyens de ’’geler’’ ces avoirs (même cachés dans les ’’paradis fiscaux’’ qui sont de moins en moins paradisiaques...). L’ingérence politique, quant à elle, est plus délicate. Mais nous ne sommes précisément pas chez les ’’bisounours’’ : il est donc envisageable (légitime, sinon légal) que des puissances étrangères, a fortiori des bailleurs de fonds, interviennent pour restaurer les institutions républicaines et démocratiques d’un pays à la dérive dont quelque 90% des habitants sont dans la totale incapacité de modifier un tant soit peu le cours des choses. C’est bien de voter, encore faut-il avoir une carte d’électeur. Et puis, le ventre vide...

    • 3 décembre 2016 à 12:52 | Stomato (#3476) répond à punchline

      @stomato : si vous voulez pas nous aider , ne vous vous mêlez pas de nos affaires alors :
      >> Mais enfin sans « nos » aides comment allez vous payer les 4x4 de vos députés élus par vous même ?<<
      - car parlant de 2009, rajoelina a voyagé dan une voiture diplomatique
      >> Quel est le rapport ?<<
      - les ambassadeurs des états unis et de la france se deplancent même aux domiciles de marc ravalomanana et de andry rajoelina ces derniers temps
      >>Est-ce interdit par une loi ou un décret ou une directive ?<<
      - la banque mondiale s’immisce même dans l’orientation de nos programme scolaire
      >>Etes vous capable de les faire ces programmes scolaires ? Je parle de programmes scolaires adaptés aux réalités du pays ?<<
      on sait très bien que s’il y a vol, le voleur et le receleur sont coupables, et on sait où sont deposés ces magots
      >>Si vous savez cela , pourquoi ne faites vous rien ?<<
      alors, ils on facilement saisies les richesses de bachar al assad , de kadhafi, da cahuzac, de sadam hussein se trouvant à l’etranger, mais les richess empruntées a/nom des pauvresmalgaches, mais detournés, ils n’ont pa trouvé les traces. va savoir...
      >>Oui, vous avez raison mais il y avait des intérêts politiques et pas seulement financiers.
      Est-ce le cas de Madagascar ? il peut y avoir des intérêts financiers, mais les intérêts politiques sont bien minces aujourd’hui que Madagascar est détruit.

      Je comprend votre désarroi, mais il est des cas où il faut assumer ses erreurs, et le premier pas est de les reconnaitre ces erreurs ensuite de chercher les moyens de remédier aux effets des erreurs.
      Continuer la politique de la main tendue pratiquée depuis 75 a montré ses limites. Il faut maintenant changer et se mettre au boulot.

    • 3 décembre 2016 à 19:34 | punchline (#9673) répond à punchline

      stomato disait : Oui, vous avez raison mais il y avait des intérêts politiques et pas seulement financiers.


      comme c’est beau le cynisme mélange d’euphémisme : intérêt politique, intérêt financier, alors qu’à côté il y a des peuples dont l’espérance de vie est de 40 ans

      merci tout est dit, votre propos est une explication, mais jamais cela ne sera pas une justification

      qu’on arrête de nous parler des aides, des droits de l’homme, de la démocratie,

      le peuple a été appauvri par les aides, et les prêts,
      de l’autre côté ce peuple continue à rembourser les créances et ses intérêts, dont ils n’ont jamais vu les couleurs,

      ils sont capable de créer un CPI (cour penal, et chercher les africains génocidaire) , mais affamer son peuple n’est pas une génocide

    • 4 décembre 2016 à 10:43 | Stomato (#3476) répond à punchline

      Réfléchissez juste un peu, quel intérêt aurais-je à vouloir justifier qui ou quoi que ce soit ?
      Poursuivez votre réflexion, n’avez vous pas besoin d’explications sur la situation de Madagascar ?

      Vous vous plaignez d’une espérance de vie de 40 ans... au bout de plus de 50 ans d’indépendance !
      en 1960 l’espérance de vie en France était de 67 ans pour les hommes et 73,6 pour les femmes.
      en 2012 de 78,5 pour les hommes à 84,8 pour les femmes.
      Dans d’autres circonstances Madagascar aurait peut-être pu avoir la même évolution.

      Je partage votre avis sur la cessation des aides « accordées » à Madagascar. Toute peine mérite salaire dit-on, mais est-il légitime de verser un « salaire » alors qu’aucun effort n’est fait pour le mériter ? Je sais que e trop nombreux malgaches se démolissent la santé à des tâches dures et pénibles et ils n’arrivent pas à entretenir leur (trop) nombreuse famille.
      Ont-ils laissé à ceux qu’ils ont élus les entrainer dans ce désastre, ou bien (selon vous) ce sont des étrangers qui ont porté au pouvoir vos dirigeants ?

      La CPI est un autre problème. Alors que des pays supplient pour avoir des aides, qui servent principalement à acheter des armes pour diverses opération de « purifications », n’est-il pas de la responsabilité d’une organisation supra-nationale de chercher à assainir certaines situations ?
      Les Malagasy ont encore un reste de considération pour l’espèce humaine et savent encore éviter les combats armés entre groupes ethniques. Mais qui sait combien cela va encore durer ?

    • 4 décembre 2016 à 16:20 | punchline (#9673) répond à punchline

      pourquoi les 55 pays africains, sont ils tous pauvres, sans exception aucun ??? même pas un qui soit au delà du seuil de pauvreté
      la seul et unique réponse, c’est parce qu’on les vole tous . C’EST AUSSI SIMPLE QUE CELA

      Je vous mets au défi celui qui trouve d’autre explication qui n’est pas raciale

      avec ces tours de passe passe des aides, on les vole et on le rend responsable de leurs malheurs

      allez , j’attends votre explication les racistes

    • 4 décembre 2016 à 16:30 | punchline (#9673) répond à punchline

      et surtout ne me parles pas du sudaf , ce Babylone néfaste de l’Afrique

    • 4 décembre 2016 à 17:55 | vatomena (#8391) répond à punchline

      Que voilà une vieille blague qui faisait rire tous les racistes
      On a enfermé en cellule d’isolement 3 détenus :un noir ,un blanc ,un jaune et pour une longue période . Comme amusement on leur a laissé des boules de pétanque .Au terme de quelques semaines on ouvre les portes .Le blanc fait merveille :il fait un carreau à tous les coups avec ses boules ;le jaune jongle à merveille avec les boules ,le noir est tout triste . Il ne fait rien . il a cassé les boules.

      Que sont devenus chez nous la voirie ,les routes goudronnées ,le rail ,le palais du Rova. C’est l’éducation ,la volonté de se surpasser qui fait la qualité des hommes

    • 5 décembre 2016 à 11:20 | Stomato (#3476) répond à punchline

      4 décembre à 16:20 | punchline (#9673) me répondait !

      >>pourquoi les 55 pays africains, sont ils tous pauvres, sans exception aucun ??? même pas un qui soit au delà du seuil de pauvreté la seul et unique réponse, c’est parce qu’on les vole tous . C’EST AUSSI SIMPLE QUE CELA<<
      Quand l’on constate une corruption, qui en porte la responsabilité ? Le corrupteur ou le corrompu ?
      L’histoire de l’œuf et de la poule vous connaissez ? Qui était au monde en premier ?

      >>Je vous mets au défi celui qui trouve d’autre explication qui n’est pas raciale<<

      Quand il y a bien longtemps j’ai quitté Madagascar après 3 ans de séjour, assez peu de temps après l’indépendance j’ai comme tout le monde fait un circuit départ auprès des autorités.
      Arrivé à la préfecture du lieu il m’a fallu attendre un peu l"entrevue programmée.
      Il y avait dans le bureau servant de salle d’attente, un brave fonctionnaire qui affirmait à tue tête que l’avenir de son pays (Madagascar en l’occurrence) était dans la politique.
      Bien sûr dans votre conception de l’analyse de la situation de Madagascar ce n’est pas votre politique qui est responsable, mais uniquement les politiques des étrangers !!!

      >>avec ces tours de passe passe des aides, on les vole et on le rend responsable de leurs malheurs<<
      Avez vous une idée précise de qui demande des aides, et qui répond à ces demandes ?
      Non bien sûr vos œillères vous empêche d’avoir des idées.

      >>allez , j’attends votre explication les racistes<<
      Un individu de race canine (un chien) ne peut pas donner de sujet après un accouplement avec un individu de race féline (un chat). Il ne peut y avoir de naissance suite à une union entre individu de races différentes.
      Par contre une union entre un individu du groupe ethnique africain et un individu du groupe ethnique caucasien peut donner un résultat. Résultat généralement meilleur que les deux origines.
      Mais bien sûr dans la structure haineuse de votre esprit bous ne pouvez accepter l’existence d’une union entre une personne caucasienne et une personne malagasy !

      Donc ne comptez pas sur moi pour vous donner une explication « raciste » car le racisme n’existe pas !

    • 5 décembre 2016 à 21:48 | vatomena (#8391) répond à punchline

      Le cas de Madagascar —Il y a une carence peut etre héréditaire chez les malgaches : un manque de curiosité ,de réflexion,d’activisme .
      Exemple :il nous fallu attendre les années 1600 et l’exemple du roi Ralambo pour saisir que le zébu était un animal tout à fait comestible .Ailleurs dans le monde on se nourrissait du boeuf depuis des siècles .
      Exemple de l’étranger - Archimede se baigne et il flotte . Il se demande pourquoi .il s’interroge ,il réfléchit,il comprend et il nous explique tout avec son fameux principe.C’est la force et l’intelligence qui ont permis à l’homme de se rendre maitre de la Nature .Pas la passivité et la contemplation
      Nous restons pauvres dans un pays riche . Pourquoi donc ?

    • 6 décembre 2016 à 11:32 | Abukéom (#9671) répond à punchline

      Je conseille aux intervenants de lire l’ouvrage d’Alain Soral : Comprendre l’empire...
      Il y explique (et il n’est pas le seul...) comment la FED et la Banque Mondiale gère la planète à leur avantage. Nos dirigeants ne sont plus que des marionnettes de chiffon (sale) agitées par une poignée de banquiers. Il en est ainsi de nos démocraties européennes, alors imaginez la marge de manoeuvre d’un pantin comme celui qui est au sommet d’un état comme Madagascar...
      Cela dit, ça n’excuse pas les flagrantes incompétences répétées des dirigeants de nos républiques.
      C’est facile de créer des conflits horizontaux parce que pendant que nous nous foutons sur la gueule entre nous, les élites s’enrichissent et évitent les conflits verticaux...
      L’Europe de Mastritch en est la meilleure illustration. Alors les débats sur qui a volé, détourné, blanchi et caché sont stériles, improductifs.
      Aussi longtemps que nous ne serons pas capables de nous passer de cette société de consommation tant décriée, la poignée de banquiers qui nous asservissent s’enrichiront sur notre dos.

  • 3 décembre 2016 à 10:46 | takaka (#8449)

    Comment voulez-vous qu’on nous aide alors que ces ymbesilyes de MAPAR se vantent de leurs autofinancements à la koonn ?
    Des politischiens populistes maheryridika !

  • 3 décembre 2016 à 11:46 | betoko (#413)

    Paulo II Leone
    S’il y avait une volonté politique et économique Madagascar n’a pas besoin d’aide de l’extérieur Je voulais parler de l’argent sale qui se trouve dans toutes les banques de Madagascar La fuite des capitaux et d’or à l’étranger Si les grandes puissances acceptent de nous prêter autant de fric ce n’est pour nos beaux yeux en effet Le général Désiré Ramakavelo n’est pas n’importe qui mais un jgnare et réac comme toi nous edt insignifiant

    • 3 décembre 2016 à 11:57 | Paulo Il leone (#6618) répond à betoko

      @ betoko 2mè2

      Madagascar aura toujours besoin de l’aide extieure tant cepays a démontré son incapacité chronique à exploiter intelligemment ses richesses potentielles !
      Madagascar est champion du monde toutes catégories de pillage et de dilapidation de ses ressources naturelles... c’est d’ailleurs ce qui vous pousse à réclamer à cor et à cri une illusoire souveraineté sur les îles éparses...pour pouvoir les piller et les transfomer en désert saharien en l’espace de quelques années !
      Sic semper imbecilli maximi, comme dirait Cicéron !

  • 3 décembre 2016 à 11:54 | atavisme premium (#9437)

    3 jours que ce site est injoignable !
    Bizarre ,cela arrive juste apres des débats assez vif sur la religion !
    J’espére qu’il n’y a pas une sorte de rétorsion de la part de certains odieux personnages peuplant ce lieu virtuel !
    Pour le classement des pays récipiendaires des aides internationales de quoi faudrait-il s’étonner .
    Une classe dirigeante délinquante passant son temps a faire des trafics et planquer l’argent dans les paradis fiscaux ne peut inspirer la confiance .
    Le pire c’est ce sont ces atitudes supérieures adoptées par ces gens qui se croient sortis tout droit de la cuisse de jupiter .
    Les seuls a pouvoir vous sortir de la spirale negative ne sont pas vos faux amis chinois et la plupart d’entre vous le comprennes .
    Le prix a payer est la normalisation des pratiques de gouvernance en interne et en externe !
    Est ce trop demander pour fournir un minimum de confort a votre peuple et ainsi abandonner cette posture arrogante et inapropriée ?
    Commencer a virer les rouge que Rajoel a remis au coeur de l’état par sa fameuse « déroute orange »

    • 3 décembre 2016 à 12:44 | Houpert Claude (#9408) répond à atavisme premium

      Mes amis, je viens de lire vos propos et je suis redevenu pessimiste quant à l’avenir de votre île .Plus personne ne croit à un retour à un Etat qui soit susceptible de prendre en charge les problèmes de ses citoyens et l’avenir du Pays .Hier je lisais un article qui me laissait beaucoup d’espérance quant aux aides internationales indispensables accordées à Madagascar. Il est vrai que les aides ne sont pas désintéressées pour les bailleurs de fonds mais, pour autant, il ne faut pas cracher à la figure de celui qui vous apporte de la soupe !
      L’avenir du Pays passe par des élections libres , sérieuses et en toute transparence.
      Les candidats doivent présenter au peuple un programme clair sur les perspectives d’avenir et un programme chiffré et qui prend en compte les besoins réels du Pays et les aspirations du Peuple Malgache tout en sachant qu’il y a ce qui est possible et ce qui ne l’est pas . Voir le court terme et le moyen et long terme. Il faut savoir tirer profit des richesses de Madagascar et, qu’en retour, cet argent rentre dans les caisses de l’Etat et non pas dans les poches de ceux qui veulent s’enrichir sur le dos du peuple . Traduire en Justice et punir les fraudeurs de tous poils....
      Il faudra se retrousser les manches et cela passera par des efforts pour tout le monde.
      Rétablir une Justice indépendante qui soit neutre dans ses décisions .
      Une fois élu, il faudra une adhésion large et massive de tout le monde et arrêter cette contestation permanente qui gangrène la société et détruit les ferments de le réussite.
      Chasser les mauvais gestionnaires et les traduire en justice s’il y a fraude ou corruption ;
      RENDRE DES COMPTES AU PEUPLE et faire comme en France, à savoir, sortir les sortants aux idées anciennes et renouveler le personnel politique .
      Avec le « Peuple » on peut y arriver mais, sans le Peuple, impossible d’y arriver !

  • 3 décembre 2016 à 12:36 | Titoy (#9616)

    Bonjour,
    Madagascar est capable d’être au premier rang des pays africains qui à le plus grand nombre de millionnaire, et à mon avis il va y en avoir d’autre qui vont arriver, sinon c’est les millionnaires qui vont devenir milliardaires, enfin rien de nouveau.
    VIVE LES DONS ...

    • 3 décembre 2016 à 12:58 | Dadabe (#9116) répond à Titoy

      A Titoy,

      Eh bien, voilà ! Enfin un post qui n’injurie personne. Beau progrès. Maintenant, il faut travailler le style et surtout la pensée car écrire ce que vous venez d’écrire ou se taire revient au même. Se taire, c’est même mieux.

    • 3 décembre 2016 à 13:23 | Titoy (#9616) répond à Titoy

      C’est l’hôpital qui se moque de la charité. Sujet que vous allez développer, je n’en doute pas.
      Un copié/collé d’un de vos post : « Soyez donc assez élégant (pour une fois, aussi) de cesser ce petit jeu qui est aussi stérile que vos provocations sont puériles. »
      Vous radotez sur ma personne.

  • 3 décembre 2016 à 12:54 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Le monde nous donne moins et renâcle à investir chez nous parce que nous ne sommes pas fiables . Il n’y a rien d’étonnant à ça !

    Toutes les tares qui font les sources des souffrances de nos populations ont été identifiées et sont fort bien connues du monde entier depuis plusieurs dizaines d’années déjà .
    Ces tares sont pêle-mêle :
    . corruption généralisée qui n’épargne rien ni personne ,
    . très haut degré d’égocentrisme ( jamais atteint nulle part ailleurs dans le monde ) des détenteurs de toutes sortes de pouvoirs publics et privés ou militaires et civils ,
    . mépris généralisé toute vie humaine ,
    . nullité de l’éducation des populations , surtout des enfants et des jeunes ,
    . saccage ( voire destruction ) de notre environnement naturel et vital ,
    . bradage outre-mesure des produits de notre sous-sol et de nos produits halieutiques ( depuis les années 1980 que reste-t-il de nos crustacés et de nos poissons ? )
    . et d’autres et d’autres encore .

    Mais nous-mêmes , les populations de ce pays et nos dirigeants politiques , n’avons jamais fait collectivement les efforts conjugués qu’il faut pour éliminer définitivement et dans leur totalité toutes ces tares pourtant déjà connues du monde entier .

    Nos politiciens mystificateurs orateurs et nos hypocrites prêcheurs religieux ( généralement le même individu est à la fois politicien et prêcheur ) ne manquent aucune occasion pour dénoncer très habilement toutes ces tares qui font tous nos malheurs .
    Ces bavards de beaux parleurs nous exposent très habilement ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire .
    Et ils nous promettent , la main sur le cœur , qu’ils vont œuvrer pour sortir nos populations de cette misère sans nom qui nous colle à la peau .

    Ensuite ils prient avec nous ,
    ou ils nous distribuent des petits cadeaux plus qu’éphémères et qui ne valent pas grand-chose ,
    afin de nous inciter à
    leur « donner nos voix aux prochaines élections
    ainsi que notre confiance à la gestion des dollars et euros des aides et prêts internationaux » .
    Et à chaque fois nous nous laissons piéger un peu trop facilement !

    Pire !
    Depuis des dizaines d’années déjà , nous savons fort bien que ces malfaiteurs , voire ces criminels , nous trompent effrontément .
    Mais inexplicablement nous avons pris l’habitude de nous laisser sciemment piéger par leurs belles paroles .
    Nous ne les croyons plus . Non ! Mais nous faisons semblant de les croire !
    ET C’EST CELA QUI EST LE PLUS TERRIBLE !

    Certains d’entre nous , pour leurs propres petits intérêts personnels , tentent même égoïstement d’entrer au service de ces mêmes malfaiteurs-criminels .

    Je me demande combien de temps pareille comédie de très mauvais goût va encore durer ?

    • 3 décembre 2016 à 13:06 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      « 3 décembre à 10:59 | gang’s (#4016) répond à punchline » ^
      « nous sommes juste mal situés sur la planète terre. »

      Argument irrecevable , pour justifier nos échecs !
      New-Zealand n’est pas mieux située que nous !

    • 3 décembre 2016 à 15:27 | gang’s (#4016) répond à Saint-Jo

      C’est un argument à faire valoir, n’étant pas isolé en ayant vécu et pensé à cette réalité, vous voyez ici que mm la FMI la soutient : (dernier paragraphe de l’article lu ici mm hier)

      http://www.madagascar-tribune.com/6-4-milliards-de-dollars-de,22715.html

    • 3 décembre 2016 à 16:12 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Oui , gang’s ! Je vois bien ce que vous voulez dire . Mais si on consulte une carte géographique , on constate que la New Zealand est aussi isolée que nous . Mais elle est très loin d’avoir les mêmes problèmes que nous . Nous sommes loin des grands marchés mondiaux , comme eux . Mais eux ont réussi là où nous avons lamentablement échoué .

    • 3 décembre 2016 à 16:23 | gang’s (#4016) répond à Saint-Jo

      « Comparaison n’est pas raison », pauvre de nous !!!
      Déjà, historiquement, nous n’avons pas la mm configuration, alors...
      Supposons que l’on a loupé le coche de départ, et bien rattrapons- nous sur ce coup -ci, du moins, passons par la case « aide et bailleurs » pour partir de bon pied !!!

    • 3 décembre 2016 à 16:40 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Comparaison n’est sans doute pas raison , mais qu’est-ce que cette maxime a affaire ici ?
      Imaginez un seul instant un monde sans comparaison .
      Avant de faire son choix on ne comparerait plus
      . les prix ,
      . ni les qualités d’articles différents mais qui servent aux mêmes utilisations ,
      . ni les différents candidats à être filoha ,
      . ni les différents endroits où on veut vivre ,
      . ni la beauté des différents prétendant(e)s à être votre partenaire dans la vie ,
      . et ainsi de suite ...
      Mais ça va être invivable ! Imaginez-vous un seul instant ne plus avoir ce merveilleux goût de l’embarras du choix ?

    • 3 décembre 2016 à 16:49 | gang’s (#4016) répond à Saint-Jo

      Juste une affirmation comme quoi « il faut comparer ce qui est comparable », par exemple dans le cas d’un animal,le plumage des oiseaux, exemple, une poule faisane , à un perdrix, c’est faisable, ou bien la structure d’un pont à un autre dans l’architecture, par exemple, mais pas l’histoire économique d’un pays et sa situation actuelle, et encore, ce serait un pays africain, il y a des points de rapprochement, mais le pays dont vous citez fait parti des « Occidentaux », alors il y a « à boire et à mâter » dirait une vendeuse de prêt-à porter

    • 3 décembre 2016 à 17:15 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Exact ! Un matheux vieille école dirait « toute relation d’ordre n’est pas total » .
      Mais le matheux d’aujourd’hui , par sa science des comparaisons , est très sollicité par les spécialistes du commerce , des finances et du développement pour aider à choisir la meilleure parmi les différentes méthodes existantes pour atteindre un objectif déterminé . Nous ne sommes pas des « Kiwis » et ne supportons pas la comparaison avec eux , mais nous pouvons toujours les « espionner » pour savoir ce que eux ont et a favorisé leur développement , mais que nous n’avons pas et a empêché notre développement . C’est toujours bon de se comparer à ceux qui sont comme nous , mais qui ont réussi , eux , et pas nous .

  • 3 décembre 2016 à 13:08 | Babah (#9347)

    Que voulons-nous ? Du bonheur, nous voulons être heureux, manger à satiété, avoir de l’eau et de la lumière et de l’argent pour acheter tout ce qui est à vendre, nous voulons etc etc... Mais surtout, nous ne voulons pas que :
    1- la francophonie soit un succès car cela fera le bonheur des hvm ; 2- que les monde des vazaha aide l’Etat gasy car c’est comme s’il aide Rajao ; 3- que le kere et les cyclones et les dahalo et les mpivarotra amoron-dalana et les syndicats et le sefafi et la jirama et le capsat et radomelina avec son blingbling de nouveau riche et lylison avec ses chevalières et sa gourmette et gista avec son pseudo-chateau et son courage héroïque de menalamba fuyard et rossy avec ses envies de 4x4 et christine avec son sens inné de la justice divine et lalatiana avec ses lèvres et son bavardage et ramakavelo avec ses poèmes martiales invitant les foza au martyr et hajo et tous les autres avec leur envie poritra be mampitsangana car gros besoin il y a, etc etc.... et la tête, et la queue, allouette ? Allouette eeuuu, gentille allouetteeuuh ! Non, non, nous ne voulons pas que Madagascar arrive à se redresser sans ces valeureux héros de la revolution foza que le méchant hvm a classé dans les poubelles de l’ex-transition. Nous ne voulons pas avancer sans ces prédateurs pour notre défense car « iny lalana iny, lalan-tsarotra » trop rude pour nos petites jambes de mpimenomenona ?

    Je pense avoir déjà précisé que je ne suis ni hvm ni dans cette mouvance débile d’idées foza à la quête d’un changement coûte que coûte depuis 2009, soif d’un rajeunissement utopique à la mode des printemps arabe et des révolutions de couleur, vehiculé par tous les medias occidentaux à l’adresse des "misérables opprimés par les dictareurs d’ici et de là-bas... bref, pas pro-régime hvm. Mais, de là à prier pour que le ciel nous tombe sur la tête parce que je hais Rajao et Voahangy, que j’envie la richesse de leurs entourage ou parce que, tout bêtement j’aimerai bien être à leur place... c’est nul.

    Car je vois que les aigris du forum : 1- souhaitaient que Madagascar ne récolte aucune aide à Paris ; 2- précisent que ces 6 milliards ne sont que des promesses ; 3- que Rajao et le régime sont présumés coupables de détournement de ces promesses de 6 milliards ; 4- qu’ils sont coupables du détournement de tout ce qui peut arriver dans l’avenir et au-delà jusqu’à l’infini ... !

    Alors, je repose la question : que voulons-nous ?

    Complaintes et lamentations sont sources de bonheur, amen.

    • 3 décembre 2016 à 14:05 | Saint-Jo (#8511) répond à Babah

      Il y a des gens
      . qui déclarent être « non-foza , non-HVM », ainsi que non-ceci et non-cela , .
      . et qui déjà reconnaissent « être heureux , manger à satiété, avoir de l’eau et de la lumière et de l’argent pour acheter tout ce qui est à vendre , etc etc ... »

      Ces mêmes gens tentent de convaincre les populations ,
      . déjà victimes de terribles massacres ordonnés par les récipiendaires de ces prêts et ces dons ( destinés à ces mêmes populations ) en dollars et euros
      . qui n’ont jamais rien eu et n’ont toujours jamais rien et qui vivent dans le dénuement le plus complet et dans la misère la plus totale
      de rester inertes et de ne soulever aucune critique devant l’octroi de ces prêts et ces dons , demandés pour elles et faits pour elles , mais dont elles ont l’habitude n’en voir les moindres traces .

      Car si ces populations ne restent pas inertes ou soulèvent la moindre critique ,
      alors
      ces gens qui déjà reconnaissent « être heureux , manger à satiété, avoir de l’eau et de la lumière et de l’argent pour acheter tout ce qui est à vendre , etc etc ... »
      les qualifieront d’ « aigries » comme le sont « les aigris du forum » !

      Rien que ça !

    • 3 décembre 2016 à 14:35 | Babah (#9347) répond à Babah

      Saint-Jo,

      Qu’y puis-je si des esprits obscurs ( les opposants aigris de tout bord ) croient que c’est bien pour eux de faire dépendre leur existence et leur avenir dans les supposées manigances et cheminements des esprits de Rajao et consorts ?
      Vous avez choisi de ne vivre qu’en poursuivant les traces des foza, vous allez finir bernard l’ermite au milieu du mangrove, libre à vous.

      Il y a d’autres choix de vie : faire son propre boulot, laisser les autres faire les leurs, ...
      Car, dire aux bailleurs de faire attention à leur capitaux, vous n’y voyez aucun ridicule ô grand esprit de singe-ô ?

      Les grands esprits patriotes gasy en sont arrivés à ce point : expliquer aux capitalistes les risques qu’ils encourent en promettant d’aider l’Etat malagasy ! Et sans sourire jaune...

    • 3 décembre 2016 à 15:37 | Saint-Jo (#8511) répond à Babah

      « 3 décembre à 14:35 | Babah (#9347) répond à Babah » ^

      a) « Qu’y puis-je si des esprits obscurs ( les opposants aigris de tout bord ) croient que c’est bien pour eux de faire dépendre leur existence et leur avenir dans les supposées manigances et cheminements des esprits de Rajao et consorts ? »

      Bizarre !
      « les opposants aigris de tout bord »
      feraient
      « dépendre leur existence et leur avenir ... des esprits de Rajao et consorts » ?
      Si c’était le cas , en quoi seraient-ils des opposants à Rajao-la-terreur alors ?
      Et quel être humain serait capable de lire ce qu’il y a dans l’esprit d’une autre personne ?
      b) « Vous avez choisi de ne vivre qu’en poursuivant les traces des foza, vous allez finir bernard l’ermite au milieu du mangrove, libre à vous. »
      Car , en-dehors d’écrire sur ce forum et planter du riz en amateur , vous avez peut-être deviné mes activités ?

      b) « Il y a d’autres choix de vie : faire son propre boulot, laisser les autres faire les leurs, ... »
      Rien ne vous oblige à faire ce que vous et moi faisons , à savoir : écrire sur ce forum !
      A moins que votre boulot consiste aussi à écrire sur ce forum pour aiguiller vers un autre ailleurs ceux qui développent des points de vue contradictoires à ceux de vos éventuels commanditaires !

      c) « dire aux bailleurs de faire attention à leur capitaux, vous n’y voyez aucun ridicule ô grand esprit de singe-ô ? »

      Pourriez-vous vous citer ici mot pour mot (et sans ajout ni oubli , svp ! ) un passage de mes écrits où , en tant que babakoto ( honni soit qui mal y pense ! ) je me suis adonné à « dire aux bailleurs de faire attention à leur capitaux » [ ce sont vos propres mots exacts ].
      Si vous n’en êtes pas capable , c’est que vous êtes alors un triste manipulateur ! Comme tous les politiciens gasy , en somme .

      d) « Les grands esprits patriotes gasy en sont arrivés à ce point : expliquer aux capitalistes les risques qu’ils encourent en promettant d’aider l’Etat malagasy ! Et sans sourire jaune... »

      Ah ? « Grands esprits patriotes gasy » ?
      Trois qualificatifs dont je ne revendique aucun !

      . « Grand esprit » ? Nullement ! Je sais juste lire et écrire .
      . « Gasy » ? J’ai toujours dit être un Merina de partout et de nulle part .
      Une paraphrase de la formule des Anciens , laquelle disait que le monde est un « cercle dont le centre est partout , et la circonférence nulle part ! »
      Une paraphrase qui intrigue beaucoup le couillon de RAMBO et la nazie foza femelle isandra .
      La nation merina a déjà existé .
      On tente de la noyer dans une nation malagasy ( gasy ) dont l’existence reste à démontrer .
      . « Patriote » ? Un qualificatif que je n’ai jamais revendiqué . Ni hier . Ni aujourd’hui . Et sans doute , ni demain .

      En somme , Babah s’est gouré sur toute la ligne en me classant comme « grand esprit patriote gasy » .

  • 3 décembre 2016 à 14:27 | RAMBO (#7290)

    Mr HOUPERT Bonjour !
    Je vous remercie encore une fois pour votre intervention...merci pour votre attention portée sur notre pays.
    Mais j’aimerais quand même vous préciser que si vous fiez à ce que vous lisez sur ce forum vous vous trompez de sources d’informations fiables sur Madagascar...Ce Forum a été créé en 2009 suite au coup d’Etat (appelons un chat un chat) conduit par l’ancien Chef de la Transition Andry Rajoelina...ce forum Madagascar-Tribune.com s’affichait sans détour opposant aux putschistes de 2009 et si vous remarquez la majorité des intervenants les plus virulents dans ce forum ce sont les pro Ravalomanana l’ancien Président déchu de Madagascar...
    Lors des élections de 2013, c’était l’heure du verdict pour savoir qui a vraiment la majorité au coeur des Malgaches entre Rajoelina et Ravalomanana ? Le scrutin était sous le contrôle de la Communauté Internationale et les 2 belligérants n’avaient pas le droit de se présenter eux même...par contre ils avaient avec 30 autres candidats leur favoris mandaté respectif en la personne de Hery Rajaonarimampianina pour Andry Rajoelina et Jean Louis Robinson pour Ravalomanana...le verdict des urnes étaient sans appel...L’actuel Président Hery Rajaonarimampianina est élu sans appel...le peuple a tranché.
    Comme j’ai déjà signalé hier 90% des intervenants de ce forum sont à l’extérieur de Madagascar et ils sont en majorité ZD qui veut dire en littéralement « fils engendrés de Ravalomanana » qu’ils disent eux-même leur Dada ou Papa..Ce sont des fanatiques de l’ancien Président ... déçus des résultats du scrutin ils ont perdus aussi à l’Assemblée Nationale...jusqu’à ce jour, ils n’ont pas digéré que c’est le camp de Rajoelina qui a gagné les élections.
    Coup de théâtre après les élections, le Président actuel Hery Rajaonarimampianina a décidé de rompre avec les 2 régimes précédents en accordant quand même un faveur à Ravalomanana de pouvoir rentrer au pays suite à son exil volontaire en Afrique du Sud suite au putsch de 2009 dont il était victime.
    Suite à cette décision courageuse et historique du Président Rajonarimampianina..?le régime actuel est en quelque sorte pris entre 2 feux...celui de Rajoelina et celui de Ravalomanana...C’est une décision courageuse parce que elle est une suite logique de la décision de la Communauté Internationale d’interdire Rajoelina et Ravalomanana ainsi que Ratsiraka de gouverner de loin ou de près Madagascar... Rajoelina pensait mettre en place le plan Poutine/Medmedev avec Rajaonarimampianina mais ce dernier ne voyait pas la situation dans cet angle...il a préféré rompre avec son « mentor ».
    Seul contre tout ou presque..c’est seulement au pouvoir que le Président actuel s’est entouré des gens qui veulent bien le suivre...une grosse partie de l’équipe de Rajoelina a répondu oui à son appel comme le cas du Ministre du Travail actuel qui était non moins Secrétaire National du parti Mapar de Rajoelina...De même, l’actuel Ministre de l’Agriculture est un ancien proche de Ravalomanana... Même au niveau de l’Assemblée Nationale Malgache, le parti de l’actuel Président HVM ( Nouvelle Force de Madagascar créé suite à son élection) n’a pas d’élu mais une plateforme qui soutient le Président a été créée et cela a permis au Chef de l’Etat Malgache de former, sans mal, ses 3 gouvernements successifs en 3 ans de pouvoir.
    Evidemment les détracteurs de tout bord avaient prédit l’échec de ce régime et le départ imminent du Président...des manifestations de tout genre ont été organisé régulièrement pour demander son départ...Les partisans de Rajoelina l’accusent de « traître » et les partisans de Ravalomanana l’accuse de Foza, nom donné aux putschistes de 2009.
    Donc quoiqu’il fasse, ce Président est le « mal aimé » des politiciens Malgaches mais le peuple voit plutôt en lui « un homme courageux » vu le contexte et la situation qu’il a héritée.
    Le problème des Malgaches c’est que ce peuple a subi du traumatisme engendré par 70 ans de colonisation, 12 ans de néocolonosation, presque 30 ans de Socialo-communiste de façade, 7 ans de dictature économique sous Ravalomanana, et 5 ans d’anarchie économique sous Rajoelina...C’est ce genre de situation que le régime actuel du Président Hery Rajaonarimampianina cherche à réparer. C’est loin d’être facile mais notre Président court sans arrêt à travers le monde pour trouver des moyens financiers et d’aides pour sauver ce peuple en agonie.
    Les résultats sont probants parce que les Bailleurs de Fond internationaux commence à revenir... des aides sont accordées..les investisseurs commencent à venir comme les Turcs, les Chinois, les Canadiens, et dernièrement le Maroc..évidemment la France reste notre partenaire incontournable et privilégiée.
    Les 2 camps d’en face ne supporteraient pas la réussite de cet « enfant terrible » de la politique Malgache...ils cherchent tout les moyens pour qu« il tombe » mais il avance avec courage... Tout ce qu’il fait le Président Malgache est « mauvais » aux yeux des partisans des 2 camps adverses...L’organisation du 16 ème Sommet de la Francophonie à Antananarivo dernièrement était insupportable pour les 2 camps en face...Ce sommet a été prévu pour 2010 à Madagascar , normalement sous Ravalomanana mais ce fut tombé dans l’eau suite au coup d’Etat...Malgré les embûches, les bâtons dans les roues, les diffamations et dénigrements savamment orchestré par les 2 camps adverses, le Président ne bronche pas ... à suivre.

    • 3 décembre 2016 à 16:10 | atavisme premium (#9437) répond à RAMBO

      Rambo,
      Pour moi le diable se cache derrière les bonnes intentions et apparemment nous sommes en plein dedans .
      L’enfer en est pavés dit-ont !!
      Votre président doit annoncé des mesures fortes pour débuter le relèvement de ce pays .
      Des engagements forts négociés devant l’assemblée nationale et suivis de décrets d’exécution immédiats .
      Si vous ne voyez pas de quoi je parles ,démissionné de votre poste vous n’avez rien a y faire, car les ambitieux et les arrivistes ne sont là que pour leurs petites personnes .
      Toutes ces conditions remplies, et seulement si, les sceptiques dont je suis ,commenceront à vous croire.

    • 3 décembre 2016 à 16:18 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMBO

      Ce couillon de RAMBO est un mytho doublé d’un mégalo .
      Un pro du retournement de veste .
      Là , il tente de décrire à un non habitué de notre pays la situation dans laquelle nous sommes , mais telle que ce couillon de RAMBO lui-même la voit à travers son prisme déformant .

    • 3 décembre 2016 à 16:29 | Titoy (#9616) répond à RAMBO

      Bonjour Rambo,
      Stop, il a fait quoi votre président depuis plus 2 ans, à part quémander, laisser s’accentuer une situation dans le sud plus catastrophique, etc ...
      Aucun de vos gouvernants n’est fiable, ils pensent d’abord à eux et ensuite les miettes pour le peuple, la preuve la belle route (chinois) d’Ivato à Tana pour le sommet de Francophonie et tout le reste ...
      Pour vous sauver, comme je l’ai déjà dit, c’est une recolonisation ou un dictateur (humaniste (?)). Il vous faut une scolarisation, pas façon Dadabé (je l’aime toujours pas, mais un peu philosophe) quoique, mais peu importe avec l’esprit critique, pas mouton de panurge et mentalité de corruption.
      Votre Président sourit bien sur la photo, pour le reste peu convaincant. A suivre sur les fonds vraiment débloqués.

    • 3 décembre 2016 à 16:47 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMBO

      « 3 décembre à 16:29 | Titoy (#9616) répond à RAMBO » ^
      « Bonjour Rambo, Stop, il a fait quoi votre président depuis plus 2 ans »

      Entre autres nombreuses calamités , il a donné l’ordre de massacrer impitoyablement des populations dans le Sud de son pays lors de ce qu’il a appelé « Opération Fahalemana » !
      A part le PSD en avril 1971 , et la Transition du DJ-ex-la-terreur , qui peut se vanter d’avoir fait mieux que le HVM de Rajao-la-terreur ?

    • 3 décembre 2016 à 21:22 | Houpert Claude (#9408) répond à RAMBO

      Ma réponse à « Rambo »
      Merci de m’avoir répondu et de m’apporter une leçon d’histoire sur les tenants et les aboutissants concernant la situation réelle de votre Pays . IL ne m’est pas permis de juger la situation politique étant donné que je suis Français mais que j’ai des attaches à Madagascar et que mon point de vue résulte de ce que j’ai vu et entendu sur la situation de votre Pays, que j’aime beaucoup et dont je voudrais la réussite pleine et entière pour le Peuple Malgache . Ce Peuple peut et doit y arriver à la condition de retrouver sa stabilité dans ses institutions et que, par des élections démocratiques, on ne puisse plus mettre en cause l’élection du Président de la République . Celui-ci, une fois élu, devient le « Chef » et tout le monde doit se ranger derrière lui pour faire avancer la Pays. Fort malheureusement votre situation a des similitudes et vous n’êtes pas les seuls à vous retrouver avec des problèmes , politiques, économiques. Mais il est vrai que Madagascar se trouve en situation d’urgence économique et que si on n’y met pas fin il y aura instabilité politique . Il faut souhaiter la réussite à votre président !

  • 3 décembre 2016 à 15:30 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    Le procédé est un peu cavalier que celui de proclamer que le pays serait le mal-aimé au sein de la communauté internationale qui discriminerait Malagasikara !…dans quel but et pourquoi ?…
    Soyons raisonnables et ne tombons pas dans ces prétextes fallacieux pour éviter d’avouer les bonnes raisons qui entrainent ce « manque d’enthousiasme » des bailleurs ….
    Souvenons-nous donc que pendant cinq longues années où nous avons préféré vivre sur un mode transitoire et sans existence légale, squatté par un pouvoir fantoche qui nous entrainé dans un hors-jeu à l’international tandis que cela ne n’offusquait pas grand monde sur l’île !…
    La mise en veilleuse, aussi, d’une grande partie de notre diplomatie par un président, occupé à d’autres tâches ( lesquelles ?) plutôt que de renouveler un personnel diplomatique inexistant et squattant les locaux de nos ambassades en donnant une image de pieds-nickelés à un pays, suffisamment cabossé comme cela !…
    Sans relais à l’extérieur, l’écho du pays a été inaudible et le pouvoir n’a pas cherché à agir préférant la cuisine locale à celle, plus regardante de l’internationale…
    Aujourd’hui, les caisses sont vides ou presque, les trafics sont arrivés en période de sévère étiage, les informelles sont au régime sec, la seule porte de sortie ou de secours étant constituée par la manne de ces aides qui tardent à pointer leur nez..
    De l’argent pour quels projets ?
    Le roi du Maroc semble intéresser par la remise en état du canal des Pangalanes mais aucune étude sur l’étendue des travaux n’a été réalisée, juste la « volonté » de le remettre en état, vraiment tout cela n’est pas très sérieux en laissant les portes grandes ouvertes à toutes les commissions et détournements de coulisse !…
    le pays est incapable de fournir des études précises sur les choix avenirs, seuls des études internationales permettront d’envisager des financements, rien au niveau local comme si leurs réalisations n’étaient pas l’objectif premier du pouvoir…
    Il faut arrêter de faire le jeu du pouvoir en relayant son discours dans lequel se cache des énormes espoirs mercantis au détriment d’une population qui ne recevra que des miettes de ce gâteau trop beau pour être honnête et sérieux !…
    Ces aides ne suffiront pas à remettre le pays sur de bonnes rails parce qu’elles seront empochées par une classe politique corrompue qui perçoivent en elles, une nouvelle opportunité enrichissement sous couvert d’un développement prétexte…
    Afficher sans cesse, des chiffres faramineux renforcent encore plus l’image du vahaza, plein aux as qu’il faut de préférence plumer au passage dans le pays, regardons qu’ils seront alloués à la condition expresse d’une stabilité politique effective et ils seront étalés sur plusieurs années pour tenter d’en surveiller leur utilisations…
    Au delà de l’euphorie apportée par cette annonce, il faudrait se rappeler que notre développement n’est envisageable de manière durable qu’avec de très gros efforts de nos élites en matière de probité, de retour improbable à un service publique, digne de ce nom, à d’une police efficace et à une armée avec des effectifs réduits et en généraux de complaisance !…
    Bref, toute une foule de mesures miraculeuses qui ne semblent pas être d’actualité mais qui entraveront toute possibilité de développement durable…
    Apparemment, les médias ont choisi le camp du pouvoir pour fanfaronner des aides qui risquent dans ces conditions-là, de n’être qu’un pansement sur une jambe de bois termitée !….

    • 3 décembre 2016 à 16:44 | Jipo (#4988) répond à kartell

      Tout à fait d’ accord avec vos dires.
      Le fait d’ imposer l’ ouverture du robinet, pour ne pas dire le déblocage des aides, au compte goutte, sur plusieurs années, est une excellent chose.
      Pour ne pas dire la seule raisonnable, hery sera aux oubliettes parti avec ce qu’ il aura pu détourner, mais sans la totalité, qui servira au successeur, l’ invitant au passage à avoir un programme plus transparent, ne serait-ce que pour en justifier la continuation, ce qui jusqu’ à présent semble inexistant ?
      D’ ou une invitation à détournements à volonté .
      Une commission d’ observation devrait etre crée et conditionner ces aides, afin que les abus et détournements cessent d’ enrichir ceux autour du ratelier, affamant ceux qui n’ ont pas ou plus la force d’ y accéder depuis plus de 50 ans !
      Il est plus que temps que ces bailleurs de fonds polymorphes cessent de cautionner, ce qu’ ils savent depuis longtemps : la désinvolture et l’ irresponsabilité de leurs interlocuteurs, endettant au passage les générations à venir, avec la fameuse promesse de développement du Pays, qu’ ils, sous ce couvert continuent à maintenir la tête sous l’ eau ; ce qui est aussi honteux que l’ irresponsabilité de ceux avec qui ils dealent !

    • 3 décembre 2016 à 20:11 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Jipo

      Je crois que crier, aujourd’hui, à un redémarrage du pays est plutôt, prématuré et illusoire….
      Ne l’avait-on pas déjà annoncé lors de la prise de pouvoir de Ravalomanana en 2002 et cerise sur le gâteau de la démocratie, que n’avait-on pas écrit lors du putsch « feu d’artifice » de 2009…
      Bref, à chaque occasion où les bailleurs crachent au bassinet, on assiste aux mêmes envolées lyriques de la presse notamment pour annoncer la fin de la mauvaise partie pour demain !…
      Mais, je le répète tant que les structures politiques, culturelles, claniques ne sont pas prêtes à virer de bord et tant que nos fondations démocratiques ne seront pas saines, les murs bâtis à coup de millions se fissureront au fur et à mesure du montage ….
      Bien entendu, chacun peut placer ses espoirs là où l’on croit que la sortie de crise est possible sauf qu’à chaque fois, ces bouffées d’optimismes sont vite refroidies pour retourner à la case départ…
      Nous en sommes toujours, là, aujourd’hui, le reste n’est qu’improbabilité et ne faisons pas de l’argent-roi, notre sauveur, il est plutôt notre naufrageur depuis 56 années ! ….

  • 3 décembre 2016 à 16:03 | Ibalitakely (#9342)

    « En termes d’aide et financement international, Madagascar arrive juste derrière la Corée du Nord. Avec ... » ; « Au cours de la Conférence des Bailleurs de fonds et des Investisseurs, l’Etat malgache a mobilisé un montant record de 6,4 milliards de dollars pour 2017-2020. » → mba alamino tsara ilay kaozy leaza !!!
    * Ary vita hoy itsika iny fiahonana an-tapony ny frankaofônia iny fa ny fanontaniana tena manitikitika ny saina izao dia :
    - Madagasikara raha vao nahavita iny fifidianana 2013 iny izany hoe ny taona 2014 izany vao nivoaka ny tAtezamihitatra, fa mbola tsy tafavoaka krizy velively, dia ireo firenena lehibe any ivelany [USA aza nilaza ny anampy @ fiofanana & ny fandriam-pahalemana] ve izany nanao tery mivantana na ankolaka an’i Madagasikara handray io fiahonana hafaka 2 taona na 2016 na tsy dia vonona aza, fa i Tunisie vonona & mangataka handray izany hafaka 4 taona na 2020 toa ailikilika be ihany ??? Izay « vous voulez » an’ny firenen-dehibe ihany io ô ???
    - Manaraka izany raha ohatra izany ka tsy mba nieritreritra ny te andray ny fiahonam-be ny UA & ny frankaofônia 2009 & 2010 izany RAVALOMANANA Marc t@ 2008 ka tsy nanangana ny hotel 5 étoiles & ny CCI Ivato dia mba nahavita tsara no ireo ve Narison Rafidimanana ny 2016 ???

    • 3 décembre 2016 à 21:33 | TSIKOZA (#7624) répond à Ibalitakely

      Salama e ! marina ny voalazanao ry namako fa aza adino fa i Rajaonarimampianina mihitsy no faly nitsinjaka ganagana poritra tamin’ny sommet de la francophonie natao talohan’ilay teo, ary nisolelaka nangataka ny haneken’ny vaomiera mpandrindra ny handraisan’i Gasikara izany pour l’année 2016. Tsy mbola fantatr’ilay Rajao aza hoe, inona no iainan’ny vahoaka malagasy sy ny fireneny tamin’izay satria vao natao lany izy, tsy fantany akory manao ahoana moa io seza ipetrahany io fa dia faly nangataka e !
      Ny firenena matanjaka voalazanao aloha tsy adala e, ka rehefa vendrana tahak’itony ny filoha eny amin’ireny firenena mbola mandady ireny dia « d’accord » izy e ! aleo ary mba ho jerena izany gasikara sy ny fananany izany dia eto ary isika izao. Oviana ny soa sy ny tsara naterak’iny sommet iny , fa miandry ny gasy ?
      Hala-bato no tian’ny mpitondra hatao amin’ny fifidianana 2018 fa ny gasy tsy hanaiky an’izany. Mila ravana ny CENI fa tsy ilaina intsony satria mampisy ahiahy sy mandany volam-panjakana fotsiny ary mila ampiharina ny "ni.....ni élargie ary tafiditra ao i Rajaonarimampianina. Izay ihany no antoka hanova ny toe-draharaha politika eto amintsika.

  • 3 décembre 2016 à 17:49 | betoko (#413)

    Rambo
    Il n’y avait jamais eu de coup d’état en 2009 à Madagascar ? Marchiavel avait déposé sa démission sans que personne ne lui oblige . Lors de la FIM un journaliste lui avait posé la question pour quoi vous avez démissionné de votre poste de président de la république , Marchiavel répondit je le cite « Ne me reposez jamais plus cette question » S’il y avait eu un cout d"tat , il l’aurait confirmé
    Monsieur Houpert
    En ce moment à Madagascar du moins à Tana , dés que vous osez critiquer ce régime , vous êtes victime d’intimidation , mais plus personne a peur , les langues se délient pratiquement tous les jours . Ce régime est instable et aussi bien le FMI que La Banque Mondiale ou l’UE Européenne le savent très bien . Si ce régime tombe , est ce que nous pourrions avoir confiance à ceux qui vont être en place ? Un autre régime pourrait être mis en place , mais ceux qui serions mis en place n’oseront jamais mettre en prison ceux qui ont volé , spolié ou ont vendu des terrains aux étrangers

    • 3 décembre 2016 à 18:51 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Pour le monde entier il y a eu un coup d’état en 2009 à Antananarivo .
      Je ne connais que trois personnes au monde à prétendre le contraire : la nazie foza femelle isandra , betoko et le DJ-ex-la-terreur lui-même. Encore que ce dernier , principal bénéficiaire du coup d’état , reste depuis quelques temps très discret sur son méfait .

    • 3 décembre 2016 à 19:10 | Titoy (#9616) répond à betoko

      Bonsoir St Jo,

      Avec ou sans coup d’état, la corruption est la même, la seule différence c’est la manière dont ils ont accèdés au pouvoir.
      Donc l’histoire du coup d’état n’est pas une excuse ni un motif.

  • 3 décembre 2016 à 20:14 | vatomena (#8391)

    AVE DADABE

    Celui qui est malgachophile sans etre malgachophone
    le contraire de Ndimby

    • 3 décembre 2016 à 21:43 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      Bonsoir , vatomena !
      Je suis d’avis de laisser Ndimby tranquille , à ses réflexions intérieures personnelles .
      Avec le contenu de ce que nous avons échangé durant cette semaine qui vient juste de se terminer , il est possible que Nidmby ait pu prendre connaissance de points de vue autres que ce dont il a habitude .
      Restons modeste ! Je dis c’est possible , mais en réalité je n’en sais rien .
      C’est une part de l’histoire personnelle de Ndimby qu’il nous a confiée .
      Au-delà de nos approbations ou de nos désapprobations , nous devons respecter ses sentiments personnels intimes sur le sujet .
      Et ce , d’autant plus qu’à travers ses édito , on perçoit que Ndimby est une personne réfléchie , capable d’encaisser les attaques les plus basses .
      Et rien que pour cela , Ndimby mérite notre respect .

      Quant à Dadabe ,
      les connaisseurs reconnaissent bien à travers les écrits de cet homme
      les valeurs ( que j’estime positives , mais suis-je objectif sur ce plan ? ) défendues par les Français
      ainsi que la culture française qui fait partie de mon moi depuis toujours , et au même titre que la culture merina .

    • 3 décembre 2016 à 23:10 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      @Saint Jo bon dimanche
      Ndimby a cru bon de porter connaissance à tous de sa francophobie Il a donné ses raisons .Les premiers à etre massacrés en 47 ce fut tout de meme les français ,les créoles ,les malgaches francophiles ,les padesm .Il y eut en réponse actes de vengeance comme à Mananjary et Moramanga puis l’épreuve de la pacification .Mais pour toute chose il y a une fin.
      Ndimby serait le mieux placé pour comprendre que les victimes françaises ou créoles de la rébellion aient développé à leur tour une malgachophobie éternelle . Ce qui ne s’est pas produit .
      Il reste qu’en dehors de cette confession publique de francophobie Ndimby garde une grande faculté d’analyse .. Il ne rejette pas l’aide attentive et permanente que la France adresse à la patrie malgache

    • 4 décembre 2016 à 00:59 | Babah (#9347) répond à vatomena

      Bof... si critiquer la politique française s’appelle « francophobie », ce n’est ni un défaut ni un délit mais plutôt signe de bon sens. Et on peut dire qu’il y a des milliers et des milliers de francophobes ! De toutes les manières tous les goûts sont dans la nature. Vous allez faire un procès contre tous ceux qui vous detestent ?

      Vatomena, petit retraité français exilé à Madagascar pour on ne sait quelle raison, voudrait-il forcer les gens à adorer la France et les Français ? Vaste programme, dixit De Gaule.

      Ah, ces Français en mal de gratitude et d’amour, sous les tropiques...

    • 4 décembre 2016 à 02:21 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      Ndimby avait clairement fait savoir et de façon très franche sa francophobie et en avait aussi donné clairement les raisons .
      Mais il n’est pas donné à tout le monde de comprendre ce qu’on lit .
      Surtout quand au préalable on a été bien briefé par ses commanditaires .

  • 3 décembre 2016 à 20:45 | Jipo (#4988)

    @ Kartel.
    Je ne crie pas à un redémarrage, je constate que les investisseurs sont de plus en plus frileux , ce que je qualifie de bonne chose .
    Auraient-ils enfin compris, ou les moyens deviendraient-ils moindre ?
    Quoi qu’ il sen soit c’est une bonne chose, forcée à mon avis, car cela ne les empêche toujours pas de cautionner voir de se servir de ces irresponsables interlocuteurs, pour continuer à endetter le Pays et donc l’ appauvrir .
    Certes un peu moins rapidement, mais la courbe n’ est toujours pas inversée .
    D’ accord avec vous pour l’ argent roi, en effet mieux vaut apprendre à pêcher, que de subvenir en permanence aux mains tendues, ce qui dure depuis l’ indépendance, soit : « DEJA » à moitié séculaire, il est temps d’ intégrer que ça ne marche pas et que la méthode n’ est pas la bonne .
    Tant qu’ il n’ y aura pas de programme concret, donner de l’ argent reviendra à le jeter / les fenêtres, certes il ne sera pas perdu pour tous, mais tant que cela perdurera, le Pays ne pourra se developper , avant d’ y arriver , il faudrait déjà qu’ il arrête de sombrer et s’ endetter à fond perdu.
    Occasion rêvée de laisser de dépatouiller le système D vita gasy, qui a toujours fait ses preuves, voir couper les robinets, en attente de résultats concrets .
    Vous me direz que je rêve encore, mais ce serait presque ce que l’ on pourrait souhaiter, faute de le lever .
    Bonne soirée .

    • 3 décembre 2016 à 20:49 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      « se dépatouiller »
      « faute de le rêver »
      Correcteur d’ orthographe pénible .

    • 4 décembre 2016 à 05:57 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Babah @Nous voudrions bien etre comme ces petits retraités français dont la fin de vie est assurée . Ils n’ont pas à courir partout à leur age pour trouver à manger ;Ils ont le temps de la réflexion ,de la curiosité ,de la lecture ,de la conversation .Et vivant ici ,ils gagnent en pouvoir d’achat .Ils sont aussi prompts à dénigrer qu’ à se féliciter d’etre ici sauf depuis quelque temps .Ils sont plus sensibles que nous à la dégradation du pays, aux coupures d’eau et d’électricité ,à l’insécurité généralisée.Ce n’est pas ainsi qu’ils imaginaient le pays..Ils imaginaient plutot le pays tel qu’il était autrefois
      Etre francophobe ,anti mérina ou anticotier ,c’est assez courant et a toujours existé .Tant que c’est personnel ce n’est pas grave . Cela peut devenir dramatique quand ce sentiment négatif englobe une grosse partie de la population.Le français ,chez lui ,se défoule ,se délivre en parlant ,par la critique ouverte .Il n’est pas comme nous obsequieux devant n’importe quelle autorité
      Ny vazaha hono miady ny gasy mody mihanana

    • 4 décembre 2016 à 12:39 | kartell (#8302) répond à Jipo

      Bonjour,

      Il est sain de déclarer que l’espoir sera pour demain mais en le criant aussi fort, voir en le braillant, comme certains le font, aujourd’hui, fait qu’il y a quelque chose de surréaliste parce que l’assurance de réussir est plus proche du miracle que celui, bien plus modeste, de notre quotidien !.
      L’expérience passée ne semble guère servir d’exemple tant à nos gouvernants qu’à cette communauté internationale, tant de fois dupée, trompée…
      Ne rien changer aussi bien d’un côté comme de l’autre, c’est donner longue vie au processus ancien qui n’est qu’échec et désillusion…
      Mais, on ne peut rester dans un pessimisme outrancier car c’est condamner tout un peuple à un destin tragique…
      Aujourd’hui, que constatons-nous, que pouvons-nous espérer ?…
      Le rêve reste, dès lors, la potion magique qui permet d’attendre, de patienter sans se révolter en laissant aux mêmes, leurs liberté de nuisance absolue !...
      Une manière de boucler la boucle et de laisser au temps, son temps de continuer sur sa belle lancée, entamée depuis des décennies !….
      Le labyrinthe malagasy est un cas exemplaire !….

    • 4 décembre 2016 à 13:14 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      @Kartell
      Il y a de la compétence dans ce pays,de la compétence pour racketter ,détourner,frauder, s’enrichir par toutes les voies illégales.Il y a de l’espoir chez les riches ,la conviction d’etre encore plus riche demain. Quant au petit peuple des 67 hectares il se sait condamné à vie à la misère la plus extreme .Il ne vit pas d’espoir .C’est son endurance qui lui permet de survivre à tout . Il ne peut plus réver d’Indépendance comme autrefois . L’Indépendance ,il l’a déjà

    • 4 décembre 2016 à 13:46 | kartell (#8302) répond à Jipo

      @ vatomena

      Oui, il y a un savoir-faire, une capacité mais ils sont employés à très mauvais escient et les leçons de la colonisation n’ont pas été retenues…
      Aujourd’hui, on tue ou vindicte sans que cela offusque grand monde, la loi du plus fort a remplacé celle de la démocratie comme si la piste la plus pentue était devenue une normalité et une règle….
      Cette violence ne fait pas, pourtant, bon ménage avec les aides mais elle est comme l’amant, caché dans le placard du pouvoir !….

  • 3 décembre 2016 à 23:48 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il ne faut pas s’emballer et partir dans tout le sens. On parle de l’économie ici, il faut en parler sérieusement et professionnellement tant qu’on y est. On peut bien le faire à travers un tout peu de pédagogie. C’est nécessaire quand on sait que, c’est confirmé, 90% de la population du pays expose, ou victime déjà de la pauvreté.

    C’est quelque chose de grave, et cela oblige à réfléchir et nous forcer de bien comprendre la situation.

    Toutes les questions économiques ont pour origine notre propension à désirer davantage que ce que nous pouvons obtenir. Nous voulons tous, un bon travail, une bonne santé, une maison, avion, voiture, Tv, tel, de l’air pur, des fleuves, des rivières, des lacs, de bonnes écoles, de bonnes universités, la sécurité, des belles routes, aller voyager, etc......de suite, même pas besoin de refléchir, il faut donc orienter la politique économique du pays dans ce sens, n’est-ce pas ? C’est à dire, une politique favorisant la création d’emplois !!! Préservant notre environnement !!!

    L’économie est la science sociale qui étudie les choix des individus, des entreprises, des gouvernements et de la société aux prises avec la rareté. L’économique se divise en deux branches.

    Un, la microéconomique, c’est l’études du choix que font les individus et les entreprises, des conséquences de ces choix sur les marchés, et de l’influence que les gouvernements exercent sur ces choix.

    Deux, la macroéconomie, qui est l’étude du rendement des économies nationales et mondiales. Un exemple, pourquoi le taux d’inflation à Madagascar a-t-il commencé à augmenter depuis 2009 ? Ou encore, la Banque de Madagascar peut-elle maitriser l’inflation en augmentant le taux d’intérêt ? Voilà des questions macroéconomiques.

    Les gouvernants doivent maitriser les deux. Combien d’élus en sont à l’aise sur ces deux sujets très importants ???

    Je ne cache pas que c’est une conversation très technique, c’est sportif et ce n’est pas à la portée de tout le monde, en tout cas, c’est de la science économique. Mais on peut le faire de sorte que tout le monde arrive à comprendre un peu ce que l’économie.

    Là où je veux en venir, ce qu’il est malheureux d’énumérer ici des milliards ( c’est de l’enfumage ) que le pays ne verra jamais la couleur, car personne n’est assez fou pour donner des milliards d’aides à un pays qui n’a même pas une seule institution fiable, même pas la HCC, encore moins la Justice et l’Armée, et dans lequel, tous les appareils de l’État sont défaillants, besoin de reforme profonde ou tout simplement victime de la corruption.

    Si je comprends bien le gouvernement et le président malgache ont proposé un programme d’investissement. Je laisse aux intelligents et dirigeants Gasy de se perdre dans leurs turpitudes politiques et de leurs ignorances du monde économique, faisant croire que ce serait une croissance équilibrée et inclusive.

    De la part du régime de Mr R. Hery, proposer un programme, ambitieux apprend-on, d’investissement, dans l’état politique actuel se trouve le pays, c’est ignoble. C’est infamant ! Pourquoi ? Madagascar va devoir organiser une élection présidentielle en 2018. Que le régime de Mr R. Hery nous dise que Madagascar a des processus électoraux fiables, stables et forts. Ce qui n’est pas et ne sera pas le cas du tout d’ici deux ans. On apprend déjà que la belle route utilisée lors de la Francophonie sera fermée, à côté, on nous met à la figure des millions et des milliards de dollars d’investissement sur trois ans ?......dès qui se moque-t-on ?

    Et qui vont devoir gérer ces aides, les dons et ces milliards de dollars ?

    Écoutez, il y a beaucoup des Malgaches qui connaissent parfaitement bien quand même l’histoire du monde, dont l’ère industrielle....comment l’Europe s’est industrialisée. Sans rentrer dans les détails touchant les Grecs et leur monde, Chrétienté et philosophie, le début de la science moderne, les grands rationalistes, les grands empiristes, ou encore les penseurs français de la révolution....ou encore le pragmatisme américain...etc.....il faut prendre modèle de ce qui a été fait par les autres....

    Bref, il faut faire simple, au lieu d’énumérer mille et une choses à accomplir, dont on sait qu’on y arrivera jamais à accomplir. Un, il faut se poser la question, quels biens et services produit-on à Madagascar et comment et pour qui ? Deux, comment produisons-nous à Madagascar, en sachant très bien qu’il y a trois, quatre ou cinq types de facteurs de production :

    - pour nous, sarobidy, la Terre,

    - le Travail ;

    - le Capital ;

    - et l’entrepreneuriat.....et bien sûr, un des plus importants, la Confiance.

    Et enfin, les gouvernants du pays devraient savoir impérativement le type de pays que nous sommes, que nous sommes devenus et le type de pays que nous nous souhaitons devenir :

    - Agricole, Marchand ou Indistruel ? Il est idiot d’essayer de vouloir devenir un pays qu’on ne deviendra jamais. Il serait plutôt intelligent de cibler un, deux ou trois objectifs bien à notre portée, collectivement, intellectuellement et en tenant compte de l’État du pays actuel.

    • 4 décembre 2016 à 18:05 | punchline (#9673) répond à diego

      @diego, votre post est le seul et unique intelligible, au sens platonicien depuis hier . c’est la seule et unique raison pour laquelle il n’a reçu aucune réponse ; ce n’est pas à leurs portées.

      maintenant, je dois dire que la définition de ce qu’est l’économie , sous l’angle de rareté, qui est du reste juste , me semble inappropriée pour Madagascar ; Madagascar est un grand pays en taille, petit en nombre de population , et très pauvre économiquement

      de là je préfère la définition d’Adam Smith : L’économie est une science de l’acquisition de richesse

    • 4 décembre 2016 à 21:37 | punchline (#9673) répond à diego

      @Diego, professeur, je continue mon analyse : je dirais que Madagascar a besoin de 4 choses : monnaie saine, de sécurité de biens et de personnes et un droit des affaires simple mais claires, et une très forte communication positive au niveau international, c’est tout

      Le FMI , la banque mondiale, les dettes et le tralala c’est dans 10 ans ou 20 ans

      en tout cas j’apprécie votre post professeur, c’est du lourd

      par contre faites attention professeur, tout le monde du forum est atteint du virus saint-jo rambo isandra : que des interpellations et des pugilats à la maternelles, babah-dadabe-isandra saint-jo, tsimahafotsy-vatomena-zanadralambo,etc... une vraie bagarre collective, ils ne parlent que leur petite personne, mais non de Madagascar ; c’est celui qui a le plus gros.....dommage que votre réflexion profonde n’est pas à leurs portées

      à bientôt professeur

  • 4 décembre 2016 à 08:03 | betoko (#413)

    à Saint Joseph fanatique de Machiavel
    Tu disais que le monde entier savait qu’il avait eu un coup d’état à Madagascar en 2009 , Qui est ce monde entier ? Sarkozy ? Les paroles de Sarkozy n’est pas ne sont pas une parole de la bible surtut qu’en ce moment le parquet de Paris est en train de diligeanter des enquêtes sur lui comme le Bigmalion par exemple . Certaines grandes puissances n’osent pas dire la vérité car cela pourrait nuir à leurs interêts à Madagascar
    En 2002 Marchiavel était arrivé au pouvoir par un coup d’état , aucun état ne voulait reconnaitre sa victoire , et je me souviens de la déclaration du président du Sénégal à cette époque Abdoulay Wad qui disait à ses fréres africains , combien parmi vous sont arrivés au pouvoir par un cout d’état , alors laissez le tranquille . Il a fallu que Les Etats Unis viennent au secour de Marchiavel pour que le mond entier accoure ,de peur de perdre leurs interêts à Madagascar
    S’il y avait eu un coup d’état en 2009 , Marchivel aurait répondu à ce journaliste qu’il était victime de coup d’état sur tout que cet homme a une grande gueule .
    J’aimerais bien le croiser un jour et lui poser la même question et devant des journalistes , juste connaitre sa réaction , Toi qui est très proche de lui , n’oublie pas de lui envoyer mon message

    • 4 décembre 2016 à 11:59 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      betoko croit toujours tout savoir .
      Quel est l’organisme mondial qui représente le mieux le monde entier , betoko ?
      Est-ce le triangle betoko , nazie foza femelle isandra , DJ-ex-la-terreur ?
      Ou bien est-ce les Nations Unies ? Et quel état membre des Nations Unies a nié le coup d’état qui a eu lieu à Antananarivo en 2009 ? Même la France de Sarko a reconnu ce coup d’état .
      Il est explicable que betoko a mal à son DJ-ex-la-terreur . Être retenu dans l’Histoire comme l’horrible putschiste qu’il est n’est quand même pas rigolo du tout , même pour ses descendants . Et ça, ça ne peut que faire mal ! Très mal !

  • 4 décembre 2016 à 11:23 | Dadabe (#9116)

    Babah, le phobique...

    Ce matin je découvre ce que certains ont écrit au cours de la soirée et de la nuit dernières. Hé bien, certains auraient mieux fait de dormir. Je m’étonne ainsi que ceux-là n’aient encore rien compris à ’’certaines choses’’ qui ont déchiré notre bonne vieille planète au cours du XXème siècle. Ainsi, cette phrase de Babah : ’’Bof... si critiquer la politique française s’appelle « francophobie », ce n’est ni un défaut ni un délit mais plutôt signe de bon sens’’.
    Ceci est tout bonnement bête et scandaleux et ne peut être écrit que par un inculte. Bien entendu que chacun est libre de critiquer la politique française (ou sa gastronomie, ou ses paysages et nul n’est obligé d’avoir au moins la reconnaissance du ventre - Merci vazaha !) mais cela n’est pas de la ’’francophobie’’, c’est tout simplement un avis, éclairé ou pas, qu’on peut partager ou pas et qui, à tout le moins, doit permettre un débat ouvert, donc contradictoire. On peut évidemment dire la même chose pour tous les pays du monde.
    Ainsi, à titre personnel, je préfère tout ce qui fait le charme de l’Italie à tout ce que m’offre la France (et je lui dois pourtant beaucoup, à la France, à commencer par une longue et bonne scolarisation gratuite, des soins médicaux gratuits, de l’eau potable à volonté, de l’électricité sans délestage, des routes praticables, de la sécurité, une justice non corrompue mais aussi des musées ouverts à tous, des bibliothèques accessibles gratuitement, une protection sociale réelle, une police républicaine, des élections transparentes etc, etc...).
    Autre exemple ? Eh bien, je ne supporte pas ce qui fait l’identité espagnole, le mode de vie, la culture et même les paysages, sans parler de l’histoire de l’Espagne (une mienne grand-mère était pourtant d’origine espagnole, catalane pour être précis)... C’est ainsi. J’ai sans doute tort mais c’est ainsi et le monde est trop vaste pour que je perde mon temps avec l’Espagne (nul n’est parfait, à commencer par moi...). Mais, cela dit, je n’éprouve aucune haine d’aucune sorte à l’encontre des Espagnols, ni plus largement de tous les êtres humains, quelles que soient leur identité, leur langue, leur culture...
    Accepter la ’’francophobie’’, ou la ’’malgachophobie’’, ou la ’’sinophobie’’ (etc, etc...) n’a rien à voir avec ce qui précède. S’accepter ’’francophobe’’ c’est être XÉNOPHOBE (comme l’étaient les anciens Grecs pour lesquels tout non-Grec était un ’’barbare’’, ben voyons...).
    Être ’’francophobe’’ c’est ne pas aimer les Français parce qu’ils sont Français et non en raison de ce qu’est vraiment, au plus profond de son être, de son intimité, de sa pensée propre, tel ou tel être humain ayant de plus ou moins longue date la nationalité française. Etre ’’francophobe’’ n’est rien d’autre qu’être un raciste ! C’est exactement la même chose que de ne pas aimer les juifs uniquement parce qu’il sont juifs. Et cela est condamnable, et pas que moralement. Des membres de ma famille ont souffert durant l’Occupation et un grand-oncle est mort sous la torture de nazis allemands. Croyez-vous que je ne respecte pas aujourd’hui les Allemands ? Dois-je tuer ceux qui ont tué ? A Madagascar, et sur ce forum en particulier, le christianisme est omniprésent, souvent dans sa version la plus dévoyée d’ailleurs. Et alors, les baptisés ! Le pardon ? Oublié, le pardon ?
    J’ai, depuis peu, un ’’petit-fils par alliance’’ qui est né à Stuttgart et qui est allemand par son père. N’en déplaise à certains forumistes obtus, il est bien bronzé, le petit bonhomme, car sa mère est malgache. Mais il n’en est que plus beau (vive le métissage !) et je l’aime de toute mon âme puisque ma tendre amie malgache (la grand-mère) l’aime plus que sa propre vie. Est-ce si difficile à comprendre, cela ? D’autres préfèrent la haine. Je les plains.
    Et puis, s’agissant encore de l’Allemagne, comment pourrais-je ignorer sa culture, sa musique, sa littérature, sa philosophie ? N’aimeriez-vous pas Brahms, par hasard ? Et si je n’aime effectivement pas les salafistes, les intégristes musulmans, les propagandistes de la haine religieuse (avec beaucoup de pétrodollars à la clé...), je ne suis pas pour autant un ’’islamophobe’’. Est-ce clair ?
    Je sais que Madagascar est une île lointaine, un peu oubliée du monde, pauvre parmi les pauvres, et terriblement renfermée sur elle-même. Je le sais, car je le vis tous les jours auprès de vrais Malgaches, six mois par an et non pas planqué derrière un écran d’ordinateur depuis l’horrible France si accueillante, si généreuse mais sur laquelle il est si agréable de cracher... Sachez tout de même que ce caractère insulaire, à forte connotation nationaliste (au sens le plus odieux du terme chez certains), n’excuse rien et ne permet pas d’écrire une phrase comme celle de Babah, ci-dessus.
    C’est avec cette ’’légèreté’’ des mots dont on ne sait apprécier le poids réel que sont mortes des dizaines de millions de personnes au cours du siècle passé. Penser et écrire cela s’appelle être un ’’sa-laud’ (au sens sartrien du terme, si vous me le permettez). Et Babah serait bien inspiré de mesurer à l’avenir ses propos. La bêtise a des limites, l’ignorance aussi.

    PS - Je répète ce que j’ai écrit. Je ne mets pas en cause la vision politique ni la plume de Ndimby. Je dis simplement que je ne le lirai plus car je ne lis pas les écrits des xénophobes. J’ai mieux à faire.

    • 4 décembre 2016 à 13:52 | Babah (#9347) répond à Dadabe

      Aux 3 immigrés français de Mada, Dadabe-Atavisme-Vatomena,

      Vous avez vos opinions, comme chaque terrien a le droit d’en avoir. Les Français ont vécu leur histoire comme les Malgaches. Arrêtez de vous prendre pour le nombril du monde ( Mada est « une île lointaine » ? ), vos vécus valent ceux des autres. Allez donner vos leçons de réecriture de l’histoire des civilisations aux immigrés de l’ex-jungle de Calais ou aux ex-Vietcongs ou aux ex-Fellagahs ou aux ex-planteurs de canne créoles ou aux Beurs des aglomérations de votre patrie...

      Les belles tournures de phrase du genre : je suis contre l’islamisme mais j’aime l’islam, j’ai un fils adoptif bronzé, je ne deteste pas les Turcs mais me méfie de Turkish-airlines ouvrant une ligne chez vous, j’aime les Chinois mais ils polluent la planète et les Malgaches ne devraient faire affaire qu’avec les Français, etc. , c’est d’une banalité décevante ô Dadabe. La xénophobie, voyez-vous, se remarque toujours chez les autres, comme tous les défauts humains trop humains. Inutile de jouer à la vièrge effarouchée par la brute inculte malgache.

      J’apprécie le fait que vous avez pris le temps de me répondre mais, je le répète encore, croyez-vous que les Anglais immigrés sur la côte normande ou le Chinois qui tient un resto à Paris ( comme vous l’êtes à Antsirabe ) donne des leçons d’histoire et de « civilisation » à longueur de posts dans des forums aux Français ? Vous en voyez, vous, des Américains immigrés en France qui essaient de vous faire adopter une grille de lecture américaine de l’histoire des résistants français ( c’étaient des terroristes pour les miliciens de Vichy ) ?

      Relativisez votre manière d’observer le monde et essayez de garder une dignité d’immigré honorable, vous aurez en retour ( vous l’avez déjà en pouvant vivre à Mada ) l’estime et les compliments ( ça vous manque tant que cela ? ) de vos hôtes malgaches.

      Sinon, changez tout simplement de lieu de résidence : c’est ce genre d’évidence qui vous blessent, ô petits immigrés en mal d’amour ? Je redis : bof...

    • 4 décembre 2016 à 15:38 | Babah (#9347) répond à Dadabe

      Post scriptum,
      A l’altruste universaliste Dadabe,

      1- Le fait d’adopter dans votre familles des « bronzés » vous donnerait-il le droit de donner des leçons autres bronzés du monde ?
      2- Les Malgaches devraient-ils être reconnaissants de la colonisation française ? Reconnaissant du « choix post-47 » de l’histoire de Mada ? Et du coup de 2009 ? etc...
      3- Qui oblige Dadabe de se justifier ici pour son choix d’existence ?

      C’est à ce genre de questionnement que je vous invite à méditer et non à des dissertations sur l’ouverture d’esprit de la culture française à la tolérance religisieuse ou la mission civilisatrice des colons français à travers le monde.

      Descendez de votre condescendance du genre : j’aime les Marocains mais leur roi devrait manger moins de loukoums ou j’aime les Americains mais ils sont trop obèses. C’est d’un cliché, tout cela, ça peut passer dans les salons en attendant le repas mais pas dans un forum. Il ne suffit pas, voyez-vous de dire « je suis anti-raciste » et d’adopter des bronzés-pas-franchement-noirs-juste-assez-bazanés pour être absous de tout soupçon ! ( « pas vraiment suspect mais franchement basané », sacré Coluche ) .

      Le fait de nous rabacher votre acte héroïque d’adoption de Malgache ne me paraît pas bien catholique. Vous voulez des « merci, Vazaha » ... Je plains vos adoptés, quelques fois.

    • 4 décembre 2016 à 15:38 | Babah (#9347) répond à Dadabe

      Post scriptum,
      A l’altruste universaliste Dadabe,

      1- Le fait d’adopter dans votre familles des « bronzés » vous donnerait-il le droit de donner des leçons autres bronzés du monde ?
      2- Les Malgaches devraient-ils être reconnaissants de la colonisation française ? Reconnaissant du « choix post-47 » de l’histoire de Mada ? Et du coup de 2009 ? etc...
      3- Qui oblige Dadabe de se justifier ici pour son choix d’existence ?

      C’est à ce genre de questionnement que je vous invite à méditer et non à des dissertations sur l’ouverture d’esprit de la culture française à la tolérance religisieuse ou la mission civilisatrice des colons français à travers le monde.

      Descendez de votre condescendance du genre : j’aime les Marocains mais leur roi devrait manger moins de loukoums ou j’aime les Americains mais ils sont trop obèses. C’est d’un cliché, tout cela, ça peut passer dans les salons en attendant le repas mais pas dans un forum. Il ne suffit pas, voyez-vous de dire « je suis anti-raciste » et d’adopter des bronzés-pas-franchement-noirs-juste-assez-bazanés pour être absous de tout soupçon ! ( « pas vraiment suspect mais franchement basané », sacré Coluche ) .

      Le fait de nous rabacher votre acte héroïque d’adoption de Malgache ne me paraît pas bien catholique. Vous voulez des « merci, Vazaha » ... Je plains vos adoptés, quelques fois.

    • 4 décembre 2016 à 16:13 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      A Babah,

      En plus d’être un imbécile tenant des propos xénophobes vous êtes un malhonnête. Vous me prêtez des propos et des pensées que je n’ai jamais eus et je vous mets au défi de prouver vos affirmations gratuites qui se veulent simplement blessantes. Cela est inacceptable. Vous manquez singulièrement de cette bonne éducation qui interdit de considérer que la fin justifie toujours les moyens. Vos moyens, cette fois-ci, sont bien ceux d’un sa-laud (essayez de comprendre ce que j’ai écrit au lieu de vomir votre haine, comme certains autres envers lesquels vous semblez avoir beaucoup d’indulgence...).
      Je vous précise en passant que c’est l’Île de Madagascar qui était vichyssoise durant l’Occupation (à la différence d’autres colonies françaises). Je n’en félicite pas les colons français qui résidaient alors à Madagascar comme je m’étonne de la passivité des intellectuels malgaches d’alors (peut-être étaient-ils, comme les Turcs, très intéressés par l’Allemagne nazie et trop nationalistes pour ne pas se féliciter des malheurs de la France... Mauvaise, très mauvaise pioche. C’est entre 1940 et 1944 qu’il fallait se réveiller, pas en 1947 ! A l’Histoire d’en juger).
      Il est vrai que Madagascar est loin de tout. C’est une réalité géographique aux implications économiques et sociales évidentes. Si l’Océan indien était le centre du monde, de la pensée, du progrès technologique et des découvertes scientifiques, cela se saurait (et cela sera peut-être un jour. Pour l’instant, non). Ce n’est pas donner une ’’leçon’’ que de dire cela. C’est un fait.
      Enfin je ne suis pas un ’’immigré’’, tout juste un passant ’’aux semelles de vent’’ qui va là où cela lui chante. C’est mon luxe (le seul, d’ailleurs, avec quelques objets d’art). Vous confondez tout et cela est à la fois affligeant et révélateur de votre vision ’’nationaliste’’ du monde. Pour ma part, je suis internationaliste et fier de l’être (ce qui ne m’interdit pas de remercier la France de m’avoir éduqué, soigné et cultivé, l’Italie de m’offrir ses paysages de Toscane, la douceur et la beauté de Florence, et Madagascar de m’avoir redonné le goût de la vie à une période de mon existence particulièrement douloureuses et désespérée que je vous souhaite de ne pas connaître).
      Je l’ai déjà écrit : on peut ne pas être francophile (de cela je m’en contrefiche), on ne peut pas être ’’franco’’ ou ’’sino’’ ou ’’malgacho’’ ou ce que vous voulez de ’’phobe’’ lorsqu’on prétend être un homme digne de ce nom. A vous de voir.
      Quant aux propos que ne tiendraient pas les Américains, les Chinois ou les Anglais sur le sol de France, qu’en savez-vous ? C’est un argument éculé et je sais ce que les membres canadiens, anglais, espagnols et désormais malgaches de ma famille pensent et disent des Français. A juste titre le plus souvent, d’ailleurs. Quant à moi je n’ai jamais écrit une ligne méprisante sur les Malgaches ’’normaux", ceux de la vraie vie. Les gros criquets qui se gavent sur le dos du peuple malgache, les fanatiques religieux illuminés, les corrupteurs et escrocs en tous genres qui exercent leurs talents à Madagascar, les petits intellos sans grande ressources et les ’’andafy’’ aigris et jaloux, quelles que soit la couleur de leur peau ou leur nationalité, n’ont rien à voir avec les Malgaches que j’aime et que je respecte (là aussi, trouvez une seule sur des milliers de mes phrases qui me contredise !). Ces individus ne sont plus des Malgaches à mes yeux ; ils ne sont, eux aussi, que des sa-lauds, un point c’est tout.
      Sachez enfin que j’accepte toutes les contradictions du monde, tous les débats d’idées (je parle d’idées, pas de vomissures), je reconnais volontiers mes erreurs lorsque j’en commets (ce forum peut en témoigner, au fil des mois) et je ne m’interdis jamais de présenter mes excuses à ceux que j’ai pu blesser involontairement (car il m’arrive d’être bête, bien entendu !) mais je refuse les malhonnêtes qui tripatouillent les propos des autres pour se donner l’illusion d’avoir raison. Vous êtes pitoyable. Et, sur ce forum, vous n’êtes malheureusement pas le seul...

    • 4 décembre 2016 à 17:00 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      @ Dadabe -Au contraire d’un certain Babah ,je vous prends comme un voyageur en escale à Madagascar et non comme un immigré comorien par exemple qui viendrait chercher ici un emploi improbable .Un voyageur éclairé . En effet ,vous venez d’émettre une évidence qui m’avait échappée..Je m’explique .Mais oui ,bien sur ,le moment judicieux pour se rebeller c’était la période 1940- 1945 + l’épisode de l’occupation britannique et sud africaine .La France était alors occupée ,elle avait perdu ses ressources ,elle n’avait plus de potentiel militaire . Les communications maritimes avec sa colonie malgache étaient coupées .Stratégiquement ,tactiquement ,c’était le moment idéal
      pour déclencher une révolte ,une révolution..La france métropolitaine n’avait aucun moyen d’intervention . La victoire était à portée ,facile et définitive .Les grosses tetes de l’époque en gestation du MDRM ,du JINA ,du PANAMA n’ont pas saisi l’occasion.. En 1947 ,la belle occasion était passée . C’était trop tard :la France avait de nouveau une armée pour intervenir à l’extérieur .Cette erreur de timing on doit l’imputer aux mouvements nationalistes de l’époque . Ils sont responsables de tous les morts malgaches pour avoir choisi le mauvais moment...................

    • 4 décembre 2016 à 17:02 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      A Babah,
      Tandis que j’écrivais (interrompu par des coups de fil de France !) ma réponse à vos propos truffés d’erreurs et de mensonges, vos autres posts sont arrivés sur ce forum et je les découvre un peu tard... Sinon, je n’aurais sans doute pas pris la peine de vous répondre car cela est, à l’évidence, bien inutile. Vous ne voulez rien entendre, vous ne voulez que vous ’’farcir’’ un vazaha, je suis, donc la ’’victime expiatoire toute trouvée’’ : grand bien vous fasse (d’autres l’ont fait avant vous, en pure perte). Mais bon, je n’ai tout de même pas envie de laisser passer autant de contre-vérités. Alors, je reprends...
      Quand je parle de la préoccupante obésité de millions d’Américains, j’évoque un problème planétaire de santé publique essentiellement lié à la ’’malbouffe’’. Libre à vous de considérer cela comme un lieu commun. Il coûte plusieurs dizaines de milliards de dollars par an. Un détail (non ?), alors que les dirigeants malgaches, à Paris, tentent d’en grappiller trois ou quatre pour sauver la Grande Île.
      Quand je parle de ’’bronzé" (je n’ai employé ce terme qu’à l’égard de mes proches qui n’en prennent pas ombrage car eux me connaissent), je ne fais que dire la vérité : les Malgaches sont bronzés (plus ou moins noirs ou cuivrés, c’est selon) et même très bronzés comparés à un Norvégien qui, comme la plupart des Européens, part en vacances au soleil pour... bronzer ! Je n’établis aucun jugement de valeur en disant cela. Y voir du racisme est d’une confondante bêtise et révèle chez celui qui le pense un complexe navrant mais contre lequel je ne puis rien. Un psychiatre, peut-être...
      En passant : le loukoum est d’origine turque, pas marocaine. C’est bête de faire des phrases pour être ridicule ! C’est aussi cela la culture (et non seulement française...).
      Enfin, vous osez parlez de « bienséance ! ». Apprenez donc à vous taire. Je dis et écris ce que je veux mais je n’ai aucune leçon à donner à quiconque et je n’en donne d’ailleurs pas. Mais vous ! Pour qui vous prenez-vous, à la fin ? ’’Donner des leçons’’ : c’est là aussi un argument très éculé, le saviez-vous ? (Encore que certains mériteraient d’en recevoir, des leçons !).
      Vous êtes en outre lâche : plus facile de taper sur un vazaha que de remettre à leur place tous les débris nationalistes et racistes qui hantent ce forum hébergé en France et non strictement réservé à des Malgaches vivant (si j’en crois les statistiques de Rambo) à 90% en France ! Mais leur nationalité malgache semble les protéger de votre aigreur... Belle mentalité !
      PS - Faut-il enfin être un petit esprit pour écrire (et donc penser) qu’il est ’’héroïque’’ d’adopter un enfant (en ce qui me concerne trois garçons bien bronzés et très beaux). Votre haine vous aveugle... Montesquieu se demandait comment peut-on être Persan. Je me demande comment peut-on être un Babah aussi peu cool...

    • 4 décembre 2016 à 17:17 | zanadralambo (#7305) répond à Dadabe

      Bonjour, Dadabe. Impossible d’accéder, de chez moi, à MT depuis vendredi. En ce moment, je suis chez des amis, à 10 km à peine de chez moi. ET là ça passe, allez comprendre.

      Merci, d’abord, pur les mots gentils dont vous m’avez gratifié. Ils conforteront, au passage, la mauvaise foi de certains nationalistes qui me font passer pour le traître et le renégat de service. Cette chère Isandra m’a placé, à l’époque, un cran juste en dessous de St Jo dans le rang de vos sous-fifres. Quel honneur ! Entre nous, je n’ai rien à cirer de ce que pensent les crétins…

      Ensuite, je trouve que vous êtes un peu dur, quand même, avec Ndimby. Le drame qu’a vécu sa famille pendant les évènements de 1947 explique certainement cette colère sourde qui lui a fait avouer une francophobie latente. Je peux comprendre son ressentiment, on peut en discuter la forme (un édito n’est peut-être pas l’endroit idéal pour régler ses comptes avec l’Etat français, symbole d’une époque révolue) mais on ne peut pas le soupçonner de faire partie de ces nationalistes rétrogrades et aigris qui déversent ici, tous les jours, leur haine de la France. Je lui pardonnerais volontiers sa franchise que je mettrai sur le compte d’une certaine maladresse ; qui peut lui jouer des tours (la preuve). Je ne partage pas toujours les positions parfois tranchées de Ndimby, mais j’avoue retrouver souvent dans ses écrits ces valeurs que des ancêtres communs nous ont léguées.

      Je n’ai pas la prétention de me faire l’avocat de Ndimby, il est assez grand pour se défendre tout seul, et je suis sûr qu’il le ferait avec talent s’il le voulait. Reconnaissez que c’est, malgré tout, une belle plume. Et s’il écrit aussi bien le français, c’est que quelque part, malgré lui, il aime cette France dont il défend, qu’il le veuille ou non, la langue. Et ce n’est pas pour rien que vous l’aimiez bien. Avec VANF, Sylvain Ranjalahy et Ravel, tous trois de l’Express de Madagascar que je vous invite à découvrir, si jamais vous ne les avez jamais lus, il est certainement le plus agréable à lire au sein de la presse francophone à Mada. J’attends toujours, avec impatience ses éditos. Dommage que vous ne compreniez pas le malgache, je vous aurais aussi recommandé, sinon, les interventions du même VANF dans la langue de Rabearivelo. A tomber par terre…c’est un artiste, un orfèvre en la matière. …Maîtriser aussi bien le français et le malgache, ça m’épate, moi qui n’ose pas écrire dans ma langue maternelle, tellement mon vocabulaire est pauvre. A mon grand regret, à ma pauvre honte…

      Cela dit, je lis toujours avec gourmandise ces pensées matinales que vous nous servez avec beaucoup de talent. 

      Amicalement.

    • 4 décembre 2016 à 17:26 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      A Vatomena,

      Bonsoir l’ami. Je dis ami bien que nous ne connaissions pas vraiment et qu’il existe des divergences de vue entre nous sur certains sujets. Mais je vois que vos ’’ennemis’’ n’hésitent pas à vous étriller, vous aussi, alors je me permets de vous appeler mon ami (je le fais dans le même esprit à l’égard de Saint-Jo, car seule une vulgaire idiote comme Isandra peut se risquer à parler de ’’sous-fifre’’, dont j’ignore d’ailleurs le sens réel. Saint-Jo m’a beaucoup plus appris que je n’ai pu l’intéresser par mes propos). C’est ma façon de n’être pas un lâche et de ne pas hurler avec les loups (des louveteaux édentés, au demeurant...).
      S’agissant de la révolte nationaliste malgache, je n’ai aucune compétence d’historien pour en parler. C’est vous et d’autres qui m’apprenez beaucoup sur le sujet. Je me contentais d’une hypothèse, un peu audacieuse, peut-être... Mais certains camarades de ma jeunesse un peu ’’agitée’’ (on n’est pas raisonnable à 17 ans, disait en substance Rimbaud) n’auraient certainement pas manqué, eux, de profiter du vide créé par la Seconde Guerre mondiale à Madagascar (et les Anglais, via les Australiens et Sud-Africains auraient très probablement été des alliés puissants, au grand dam de Pétain et de... De Gaulle !). A ce propos, voici quelques années, j’ai fleuri des tombes de soldats anglais à Ambositra dans le petit cimetière situé en contrebas du couvent des Bénédictines (qui font d’ailleurs un excellent fromage, genre tomme de Savoie). Il y avait aussi des tombes de soldats français. Mais je ne fleuris pas les tombes vichyssoises... Voici un an environ je suis repassé à cet endroit. Tout est en ruines, les ronces ont tout envahi. Le silence y règne, pour l’éternité.
      Passons. Ce petit mot m’aura permis de vous souhaiter une bonne soirée alors que l’orage tonne au-dessus d’Antsirabe et que tombe la pluie... Triste dimanche !
      A bientôt.

    • 4 décembre 2016 à 17:45 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bonsoir zanadralambo,

      J’allais dire, salut ’’le renégat, traitre à sa patrie et tutti quanti’’ ! Je rigole... Merci pour votre petit mot gentil (aujourd’hui, j’avoue que la gentillesse n’est pas trop au menu...), merci aussi de me donner à réfléchir sur le ’’cas Ndimby’’ (le pauvre, il ne doit surtout pas se considérer comme un ’’cas’’ !). J’ai un peu corrigé ma position cet après-midi et, avant de dîner, je me serai sans doute convaincu d’avoir été injuste à son égard. Car j’imagine que vous avez raison : Ndimby vaut mieux que cet ’’aveu’’ qui n’avait malgré tout rien à faire dans un édito (très lu, très écouté, tout comme Vanf que je lis fréquemment, en français). Si Ndimby le souhaite, je lui présenterai donc mes excuses. Considérons même que cela est fait. S’il daigne les accepter... Cela dit, moi je ne tiens pas rigueur aux Allemands du XXIème siècle des horreurs commises par leurs grands-parents aux XXème sur ma famille (une grosse dizaine de morts entre les deux guerres mondiales dont mon grand-oncle dénoncé par un ’’bon Français’’ et torturé à mort à Paris par la Gestapo !). A méditer, non ? Naturellement, les nationalistes et autres xénophobes déclarés, d’ici et d’ailleurs, n’auront jamais un mot tendre de ma part.
      Bon, là-dessus je vous souhaite une bonne soirée et vous assure de ma sincérité.

    • 4 décembre 2016 à 19:07 | Babah (#9347) répond à Dadabe

      @ Dadabe,

      Si ça vous chante, après tout : continuez de croire qu’il faut passer par la culture française, connaître les textes de la littérature française et les règles de syntaxe française, goûter à la gastronomie française et son histoire, pour être grand comme Gandhi, Luther King, Rakoto ou Rabe.

      Continuez de jaser sur la diabète d’un roi car il a ignoré le sommet de la francophonie. Et d’y voir de la petitesse car il a snobé un « truc » culturel francophone.

      Continuez de croire qu’il faut le raconter sur MT quand on vient de faire un don aux victimes d’un séisme ou une adoption de « beaux bronzés » ( pas laids, pas handicapés, non, ils sont beaux ).
      Continuez de croire que vous êtes l’élu pour distribuer des notes d’ « honnêteté » sur le forum et avez le monopôle de la générosité humanitariste et universaliste !

      Vous n’avez même pas compris la moquerie derrière le terme « courage héroïque » d’adoption que j’ai utilisé pour vous, trop imbu de votre sentiment altruiste envers cette famille « par alliance » que vous vous êtes octroyée dans votre immense mansuétude ! Vous ne vous demandez même pas si ce n’est pas vous qui devez les remercier de vous aimer en tant que Dadabe... ? Se retrouver heureux dans cette famille aimante n’est pas le simple fait d’un seul individu mais la concordance de sentiments réciproques de la part de chacun de vous, non ?

      Comment se fait-il qu’il y ait des milliards de gens qui ne savent pas que la culture française est indispensable pour vivre ? Hahaha, Dadabe je vou livre un secret : Louis XIV est mort et nous sommes en l’an 2016 après jésus-christ ( peut-être, devrais-je utiliser le conditionnel, monsieur l’instituteur de civilisation ?) .

      Voilà, maintenant, vous pouvez fulminer moins bête. Mais fulminez, quand même !

    • 6 décembre 2016 à 07:29 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      @Dadabe
      de la guerre -Joli geste que de fleurir la tombe de soldats anglais à Ambositra .La mort du soldat souvent fauché en pleine jeunesse m’a toujours ému. Il a tiré sur ordre à son corps défendant .Il ne voulait pas ,lui , de la guerre . Il a été mobilisé .J’ai cette sensibilité depuis le jour où j’ai entendu la chanson de Craonne .
      «  »« Adieu la Vie ,Adieu l’Amour ,Adieu toutes les Femmes .C’est à Craonne ,sur le plateau ;qu’on va laisser notre peau, dans cette guerre infame ........ »«  » (1916)

  • 4 décembre 2016 à 15:15 | vatomena (#8391)

    Le malheur est qu’il y a chez nous un penchant à refuser de voir la réalité et d’en tirer les conséquences.Il y a un royaume de la bienpensance aussi dominant ici que dans la lointaine France .Et ceci dans le meme milieu social ,le plus huppé ,le plus avantagé.
    Des que ces hautes gens sont contrariés ils invoquent le temps passé du colonialisme français pour mettre sur ce compte toutes leurs erreurs ,tous leurs échecs .Ce n’est pas intellectuellement franc .Le coupable ,c’est le vazaha .Il y a sous jacent un complexe d’infériorité . Celui qui porte la moindre critique est forcément un suppot du colonialisme : un français ,quoi
    En France ,le grand événement de la francophonie qui bouleverse Madagascar passe inaperçu ;Le français ne se fiche pas de Madagascar . Il l’ignore .Seul le gouvernement français ,selon une ancienne coutume , veut bien accorder des dotations à notre budget national toujours exsangue .

    • 4 décembre 2016 à 15:53 | kartell (#8302) répond à vatomena

      Nous avons toujours privilégié voir encouragé « le règlement » des affaires en famille et le regard extérieur a toujours été jugé comme inquisiteur voir ingérant, au possible !….
      L’insularité a toujours engendré un sentiment de suspicion vis à vis des extérieurs surtout lorsqu’ils font figures de conquérants voir de conquistadors, au fur et à mesure, où ces regards extérieurs scrutent un quotidien peu reluisant qui permet à la critique de se faire plus vive et déplaisante aux susceptibilités….
      La colonisation a donné toute sa vigueur et sa virulence à ces défoulements idéologiques et sa force d’inertie est telle, qu’au prochain siècle, sa « modernité » sera encore totale et sur toutes les lèvres …
      La francophonie n’est plus qu’un jeu de dupe car la page est tournée ou en passe de l’être, le pays ayant fait le choix de la tradition et du repliement sur soi, plutôt que celui d’avoir le regard tourné vers l’extérieur, à l’exception évidente, des aides !…
      En fait, il aura falloir plus d’un demi-siècle pour comprendre que la colonisation n’aura été qu’une parenthèse obligée pour le pays qui tente, sans l’avouer, de retrouver ses « valeurs" pourtant contestées, en vigueur au temps de la royauté, nous sommes en train d’emprunter cette voie royale !….

    • 4 décembre 2016 à 17:56 | Dadabe (#9116) répond à vatomena

      Bonsoir Kartell,
      Je réagis un peu tardivement... Très intéressant votre propos sur la ’’susceptibilité’’ exacerbée des Malgaches (ou de certains Malgaches). C’est une notion à prendre sans doute en considération. Je l’oublie trop souvent, à l’évidence, prenant le tout pour de l’hypocrisie quand il s’y mêle aussi une souffrance non dite, très enfouie mais probablement très réelle. Merci, donc. Et bonne soirée.

  • 4 décembre 2016 à 16:02 | Babah (#9347)

    Rappel de règle de bienséance aux 3 immigrés du forum ( dadabe-atavisme-vatomena ) : vous n’êtes pas obligés de commenter et surtout donner des leçons de politique intérieure au pays, lieu de votre immigration. La France vous est reconnaissante de vous dispenser de tout esprit « missionnaire » en son nom, il y a déjà une ambassade et un consulat qui sont affectés à ce boulot. Contentez-vous de jouir de votre immigration .

    Ah, c’est fatigant d’enseigner les choses de l’existence à des vazaha imbus de culture !

  • 4 décembre 2016 à 16:05 | Babah (#9347)

    Rappel de règle de bienséance aux 3 immigrés du forum ( dadabe-atavisme-vatomena ) : vous n’êtes pas obligés de commenter et surtout donner des leçons de politique intérieure au pays, lieu de votre immigration. La France vous est reconnaissante de vous dispenser de tout esprit « missionnaire » en son nom, il y a déjà une ambassade et un consulat qui sont affectés à ce boulot. Contentez-vous de jouir de votre immigration .

    Ah, c’est fatigant d’enseigner les choses de l’existence à des vazaha imbus de culture !

    • 4 décembre 2016 à 17:58 | tsimahafotsy (#6734) répond à Babah

      Est-ce que « vos règles de bienséance » doivent s’appliquer aussi aux milliers d’immigrés malagasy qui vivent en France ?
      La liberté d’expression doit-elle être sélective selon qu’on soit vazaha ou Malagasy, et restrictive selon le pays de résidence ?
      / Ah, c’est fatigant d’enseigner les choses de l’existence à des vazaha imbus de culture !/... dixit Babah.
      non seulement çà sent le complexe d’infériorité, mais çà dénote surtout le manque de culture et des arguments qui tiennent bon la route pour contredire ceux d’en face.
      En résumé, c’est lamentable de la part de ce Babah !

    • 4 décembre 2016 à 20:52 | vatomena (#8391) répond à Babah

      àTsymahahotsy

      Je comprends cette situation.Il peut y avoir un complexe d’infériorité ou de frustration chez celui qui doit parler dans une langue qui lui est étrangère pour compter chez lui ou ailleurs .D’autres vivent cette dualité dans la plus grande aisance . Ils s’approprient les sciences venus d’ailleurs avec une grande agilité d’esprit .

  • 4 décembre 2016 à 19:52 | zanadralambo (#7305)

    @ Dadabe, j’ai grand plaisir à lire que vous avez revu votre jugement sur Ndimby.

    Je suis d’accord avec vous pour laisser l’Histoire et ses « erreurs » derrière nous. On apprend de l’Histoire pour avancer et certainement pas pour ressasser des rancoeurs qui entretiennent la haine. La haine est un poison, elle ne nous fera jamais avancer. Je déplore cette habitude qu’ont certains à vouloir absolument faire de cette tribune un endroit pour déverser leur xénophobie et pour réclamer vengeance à l’endroit des enfants du camp d’en face pour une guerre qui a eu lieu, il y a un siècle. Se rendent-ils seulement compte que les adversaires d’alors ont souvent été enrôlés contre leur gré, la guerre qu’on leur a fait faire, ils n’en avaient souvent rien à foutre.
    Les Français de 2016 n’ont rien à voir avec l’Etat français de 1896 et de 1947. Tout comme vous avez raison de souligner que vous ne pouvez en vouloir à la génération d’Allemands de notre époque pour les horreurs qu’ont commises leurs ainés. On peut, certes, discuter de la politique de la France en Afrique et à Madagascar. Mais, je le dis à mes compatriotes, ne faisons pas d’amalgames, ne tombons pas dans le piège que nous tendent les nationalistes qui veulent nous entraîner dans une chasse à l’étranger, au vazaha qu’ils accusent de tous les maux. Tout comme on ne saurait me tenir comptable des turpitudes des voyous qui ont gouverné ce pays depuis 1975 ! Sous prétexte que je suis Malgache…

    Je hais la xénophobie, c’est un peu facile de se dédouaner et de mettre sur le dos des autres nos échecs. Encore une fois, je dis et j’affirme que le colonialisme n’a pas été la panacée, n’empêche, il nous a apporté ce brin de réussite, de progrès que, par vanité et par la faute d’un orgueil déplacé, nous n’avons pas su développer.

    Le Malgache a une susceptibilité à leur de peau. C’est à la fois son charme et son plus grand défaut. Vous l’apprendrez, Dadabe.

    Un bonjour militant à mon Tsimahafotsy dont j’ai apprécié la pertinence des dernières interventions. Egal à lui-même. Je suis fier d’être son ami.

    • 4 décembre 2016 à 21:00 | tsimahafotsy (#6734) répond à zanadralambo

      Bonjour ami Zanadralambo
      la fierté est réciproque et soyez assuré de mon estime car j’ai un grand plaisir à vous lire.
      Etre fier d’être Malagasy francophile et assumer sa francophonie est la marque d’un grand courage parmi ces torrents de haine, de francophobie et de sentiments pseudo-nationalistes qui polluent ce forum. Vous avez du courage.
      Clin d’œil à Ndimby, le nom de mon grand-père paternel est gravé dans le marbre dans le hall de la Gare centrale d’Antananarivo. Il était cheminot et le premier tué par les Sénégalais en 1947. Dois-je pour autant nourrir la sénégalophobie et la francophobie pour cela ?
      Comme vous le dites si bien cher compatriote, la France du XIX siècle n’est pas la France d’aujourd’hui. Et comme vous, je préfère cultiver l’amour et la fraternité même si ces mots semblent naïfs et monde des bisounours. Je sais, çà fera rigoler pas mal d’imbéciles mais je suis de ceux qui croient encore et toujours à l’action et aux pouvoirs de ces mots trop galvaudés.
      Je n’ai aucune honte à clamer que j’aime la langue française. De mon point de vue d’ex-colonisé, la langue française est émancipatrice, elle est universelle. Pour moi, elle a aboli les frontières géographiques et intellectuelles. Elle a ouvert grand les horizons, elle m’a fait grandir en compagnie des livres, des arts et de la culture universelle, sur l’âme du monde. Elle anime le cœur de mon combat pour l’éducation gratuite et universelle.
      Thomas Mann, l’écrivain allemand avait dit : L’écrivain, l’amoureux des lettres a deux patries, la sienne et la France.
      Je suis comme Thomas Mann.

    • 4 décembre 2016 à 21:05 | vatomena (#8391) répond à zanadralambo

      En 1975 ,les malgaches de Majunga massacraient dans les rues ou leur boutique .. à l’arme blanche ,au baton ou au caillou les Comoriens .Les gens de Tana devaient ils en etre déclarés responsables ainsi que la jeunesse d’aujourd’hui .Les comoriens n’ont pas rendu la pareille aux malgaches en résidence ou en voyage chez eux .

  • 4 décembre 2016 à 21:16 | Saint-Jo (#8511)

    Quand on a une acuité intellectuelle peu sûre ,
    un niveau d’instruction plutôt douteux ,
    alors on n’a pas suffisamment de répondant , quel que soit la langue utilisée ( gasy , français , anglais et que sais-je encore ) dans les échanges avec des esprits vifs dotés de très solides connaissances .
    On se réfugie alors , pour dissimuler ses manques , dans la grossièreté et le mépris à l’encontre des autres .
    Mais ça ne trompe que les personnes qui ont les mêmes handicaps que soi-même .

    • 4 décembre 2016 à 21:42 | vatomena (#8391) répond à Saint-Jo

      Apres le barbecue humain exécuté à Nosy Be Ndimby ou autres comprendraient ils une malgachophobie généralisée chez tous les peuples civilisés ? Madagascar commence à avoir des références morbides

    • 4 décembre 2016 à 23:55 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Les Étrangers ne sont pas tous des Français .
      Ndimby n’a pas écrit qu’il est xénophobe !
      Ndimby a écrit qu’il est francophobe .
      Ndimby a donné les raisons de sa francophobie.
      Des raisons hors contextuelles . Mais Ndimby semble persuadé que ces raisons sont valables pour justifier son racisme anti français .

    • 5 décembre 2016 à 20:30 | zanadralambo (#7305) répond à Saint-Jo

      @ Vatomena. Les évènements de Majunga opposèrent, à l’époque, la population locale, les Sakalava (des malgaches parmi d’autres) à la communauté comorienne. J’estime la mise au point nécessaire puisque vous parlez, un peu trop vite, d’enfants de Tana...

      Vous avez, évidemment, raison de souligner que les Comoriens n’ont jamais cherché à se venger sur la communauté malgache d’Anjouan, c’est tout à leur honneur. J’ai, du reste, eu des amis comoriens avec qui je discutais sans tabou. Ils ne m’ont jamais reproché cet épisode honteux, de toute façon, je n’y étais pas. Les Comoriens ont fait preuve d’intelligence, ce n’est pas parce que des Malgaches s‘étaient mal comportés qu’il fallait mettre tous les Malgaches dans le même sac.

    • 5 décembre 2016 à 20:47 | vatomena (#8391) répond à Saint-Jo

      àZanadralambo
      Je vous suis tout à fait — Idem : Ce sont les cotiers de l’est qui se sont rués en 1947 sur les petits colons isolés . Ce ne sont pas tous les malgaches . La capitale était restée tranquille et les soldats en permission pouvaient y mener joyeuse vie ;Nombre de colons y avaient trouvé refuge aussi

  • 5 décembre 2016 à 00:11 | Babah (#9347)

    D’autant plus fatigant lorsque les « indigènes » singent les vazaha pour faire plus vazaha en anônant des clichés universalistes du genre « liberté d’expression ( une idiotie empêchée d’expression ou librement exprimée, Tsimahafotsy, reste une idiotie ), »j’aime la langue du maître car elle m’a émancipé et fait ouvrir mon horizon« ( le même Tsimahafotsy ), quand on invoque des »esprits vifs dotés de solides connaissance« ( expresion singe-osèque de la même veine que le »leader charismatique« d’Isandra ), de »raisons hors contextuelles" ( le même Singe-ô ).

    On avance ou on tourne en rond ?

    • 5 décembre 2016 à 00:35 | Babah (#9347) répond à Babah

      Aus Singes-ôet autres Tsimahafotsy,
      La xénophoblie et autres phobies sont mauvais pour la santé de l’esprit. Pas de polémique.
      Ça ne signifie pas « rester serviteur ou valet de l’autre » : la langue française est belle comme d’autres, la littérature française n’appartient pas aux individus français que vous ou moi cotoyons. L’horizon culturel ouvert est l’acte de l’esprit qui a fait l’effort pour l’ouvrir, ce n’est pas la langue ou les autres parlant cette langue qu’il faut féliciter pour cet effort mais VOUS ! Secouez un peu cette dépendance atavique aux Français que vous coltinez sur votre dos, c’est pathétique...

    • 5 décembre 2016 à 00:58 | Saint-Jo (#8511) répond à Babah

      Si ce que le babakoto ( honni soit qui mal y pense ! ) , que je suis , écrit est « trop fatigant » ( comme ce Babah lui-même l’avoue clairement ci-dessus ) pour l’éventuelle cervelle de Babah , alors pourquoi Babah ne peut-il pas s’empêcher de me lire ? Mystère !
      Pourtant je rappelle que ces écrits sont de moi , un homme qui sait juste lire et écrire .
      A plus forte raison , quand il s’agit d’écrits « d’esprits vifs aux connaissances très solides » , comme par exemple les écrits de Dadabe , alors je ne suis guère étonné que l’éventuelle cervelle de ce pauvre Babah , qui a déjà du mal à suivre , se fatigue très-très vite et se bloque . Personnellement je ne trouve pas que tel handicap est honteux ; et je pense que ce pauvre Babah a bien raison de faire preuve de courage pour tenter de suivre et de comprendre ce que son eventuelle cervelle a du mal à appréhender .

    • 5 décembre 2016 à 01:13 | Saint-Jo (#8511) répond à Babah

      Ah ? Babah veut que le babakoto ( honni soit qui mal y pense ! ) , que je suis , « se félicite de juste savoir lire et écrire le français » ?
      N’exagérons rien !
      Je ne vois guère en quoi puis-je féliciter moi-même !
      Je n’ai pas encore les chevilles qui gonflent , comme celles de certains !
      Peut-être pour plus tard , mais certainement pas encore pour maintenant !

  • 5 décembre 2016 à 01:10 | Babah (#9347)

    Encore et toujours aux Saint-Jo et autres Tsimahafotsy qui se croient tributaires des 3 immigrés Vatomena-Dadabe-Atavisme 1er,

    Ne vous sentez pas moins « propriétaire » de la langue française que ces 3 cités ci-dessus. Vous êtes francophones, bien, vous n’avez pas à être reconnaissant de toutes les condescendances des individus-citoyens français pour cela. Raisonnez avec logique et bon sens et débattons.

    Avec la même logique, ne vous croyez pas « propriétaire » de la langue malgache plus qu’un autre citoyen de la planète, je connais des Français linguistes et Americains aimant le malgache plus calés que la plupart des Gasy.

    Et, surtout, tout ceci n’a rien à voir avec « qui a raison sur le plan politique interne gasy ou quel est la stratégie économique pour sortir Madagascar du marasme ». Un mpikabary reste un « littérateur » aussi brillant soit-il. Faire un bon discours ne fait pas un bon parlementaire ou un bon président. Citer Rimbaud ou Rabearivelo, c’est bien devant les lycéens, ça ne signifie pas faire un bon analyste politique.

    Se lamenter sur les lynchanges et autres pogroms, c’est bien. Tous les hommes sont égaux, mais y aurait-il des victimes « plus égales » que d’autres pour être horrifié devant des « barbécues » plus parlantes que d’autres qui sont quotidiennes ?

    Les Gasy sont tellement englués dans le habadoana qu’ils croient justes de défendre ceux qui sont victimes de la francophobie tout en appelant à la chasse des Karana, Chinois et autres Comoriens et Gena ou Tavaratra, comme si c’est dans la loi naturelle des choses de haïr ces communautés.

    Si vous n’arrivez pas à saisir tout ce que je viens d’expliquer, faites ceci : raisonnez pour les Karana, Sinoa et autres étrangers de la même manière que vous raisonnez envers Dadabe-Vatomena-Atavisme et autres vazaha adorés, le monde irait déjà mieux. C’est-à-dire, lechez les semelles de tous les terriens, ce serait déjà plus de pacifisme sur terre, au moins. Mais ne reservez pas ce traitement aux seuls Vazaha-français !

    • 5 décembre 2016 à 01:26 | Saint-Jo (#8511) répond à Babah

      En tant que babakoto ( honni soit qui mal y pense ! ) je suis une personne simple .
      Peut-être même simple d’esprit .
      Alors pour dire les choses simplement et très clairement je reconnais avoir confiance en Dadabe , en vatomena et en atavisme premium .
      Par contre , je n’ai aucune confiance aux gens comme Babah .
      Il ne faut pas m’en vouloir , mais c’est ainsi que je sens les choses .
      Désolé !

    • 5 décembre 2016 à 01:36 | Babah (#9347) répond à Babah

      Se vautrer dans la boue ne rend pas propre. L’humilité et l’auto-humiliation sont deux choses distinctes. Et la fausse humilité est écœurante, pour ne pas employer un autre terme...

    • 5 décembre 2016 à 01:41 | Babah (#9347) répond à Babah

      Une bonne discussion avec Patrick Leloup ou assimilés : c’est le traitement que je préconise aux Saint-jo et autres Tsimahafotsy, Isandra, Punchline, Lefona et autres petits fza gasy complexés de ce forum ! Bonne nuit .

  • 5 décembre 2016 à 06:19 | vatomena (#8391)

    Singe ,singeons ,singez,c’est en singeant le frantsay qu’on devient champion du monde de pétanque !
    Il ne faut pas désespérer du babakoto

  • 5 décembre 2016 à 13:29 | tsimahafotsy (#6734)

    Je vois que mon post a rendu le Babah insomniaque. A 01 heure, il était encore scotché devant son clavier. Étonnant de la part d’un donneur de leçon qui dit qu’il y a une autre vie qu’internet.
    Le citoyen du monde que je suis et francophone, fier de l’être et qui n’a aucun complexe pour le clamer haut et fort se fait un plaisir de citer la littérature française en la personne du journaliste Yvan Audouard : Le c.o.n est le seul qui ne puisse pas être pris pour un c.o.n puisqu’il l’est déjà. Et plus, il est c.o.n, moins il acceptera de renoncer à sa .onnerie. Alors pourquoi perdre son temps avec lui puisque l’essentiel du travail est déjà fait ?
    Question. Babah est-il c.o.n ou intelligent ?
    Je pense qu’il est intelligent, mais le contraire ne m’étonnerait pas aussi. Affirmer tout et son contraire en l’espace de quelques heures sur la xénophobie , la francophobie et se lancer dans un exposé sans queue ni tête sur la culture et les relations avec les vazaha, me laisse perplexe.
    Ressaisissez-vous Babah, montrez que les « nationalistes » malagasy sont des êtres intelligents. J’ai plus du plaisir à lire Dadabe que les inepties de ses contradicteurs qui ont démontré depuis longtemps qu’ils ont perdu la bataille des idées et de l’intelligence.

    • 5 décembre 2016 à 20:24 | zanadralambo (#7305) répond à tsimahafotsy

      Bonsoir, Tsimahafotsy.« Sonagaly mahazo baiko » (bête et discipliné comme un Sénégalais), vous avez dû entendre souvent ce dicton dans votre enfance. Je rebondis sur l’histoire de votre grand-père pour me rappeler mon grand-père paternel qui, lui aussi, a eu à faire avec les tirailleurs sénégalais, chargés à l’époque, de faire régner l’ordre colonial. Pour ne pas avoir obtempéré assez vite à ses directives, mon dadabe reçut un coup de crosse d’un soldat sénégalais , il en fut alité pendant un mois. Il en nourrit une haine viscérale envers tout ce qui ressemblait à un Sénégalais. Ses petits enfants ne l’ont pas suivi dans cette haine stérile, comme vous, ils n’ont pas pour autant versé dans une « sénégalophobie » primaire .

      Mes salutations, au passage, à Dadabe (celui du forum) et à St Jo qui a une position courageuse en refusant de crier avec les loups. Dieu sait pourtant que j’ai eu des différends profonds avec lui. Mais ça date d’un siècle, il y a prescription. Et quand St Jo milite pour un Etat fédéré (je sais que vous êtes foncièrement contre, il faut bien qu’on ne soit pas d’accord sur quelque chose), à défaut de pouvoir mettre ce pays en faillite sous tutelle, je dis banco. J’entends déjà les pseudo-patriotes qui crient au blasphème, je les e …

  • 5 décembre 2016 à 21:09 | vatomena (#8391)

    @Zanadralambo

    Petite remarque sur les sénégalais .Il est vrai que les anciens adjudants de la coloniale obtenaient de leurs tirailleurs sénégalais une grande discipline . A dire que ces tirailleurs étaient betes aussi ,je ne m’aventurerai pas .La colonisation a duré plus longtemps au Sénégal qu’à Madagascar .Là bas ,l’Indépendance bienvenue n’a pas été aussi mal gérée qu’à Madagascar .Aucun sénégalais ne nourrit les memes griefs que madame Isandra .et le pays ressemble à une vraie démocratie . Le système a été compris et intégré . Pas de révolution tous les dix ans comme chez nous .
    Lors de la francophonie célébrée à Dakar ,un journaliste fit cette remarque : les sénégalais parlaient la langue de Molière et les délégués français parlaient la langue de Coluche .Bel hommage à la culture des sénégalais

  • 5 décembre 2016 à 23:36 | jagiba (#6837)

    Bonjour . Chers Amis Malgaches , Vous ne devez pas culpabiliser pour les Aides Internationales que Vous pouvez recevoir de différents Bailleurs de Fonds . Au contraire Vous devez sans arrêt dénoncer « La Déconomie Libérale Mondiale » qui Vous appauvrit , comme la plupart des pays d’Afrique . Et Je M’explique à partir d’exemples précis et vécus à Madagascar ....
    A Madagascar 70 % de la population vit , ou plutôt survit dans les campagnes de l’Agriculture . L’Agriculture devrait donc être la principale Activité Economique du Pays , avec notamment de nombreux produits agricoles exportés , qui devraient être de vraies ressources économiques et financières pour les agriculteurs et pour l’Etat Malgache : A UNE CONDITION : C’est que ces productions exportées Vous soient payés à un juste prix « Equitable » .
    Or le constat est dramatique comme pour tous les paysans du monde . Voilà la saison des Litchis : avec Un Kg de Litchis acheté en France , on peut en acheter 30 à 40 Kgs à un producteur agricole Malgache.....La Vanille : Avec une gousse de Vanille achetée en France , on peut en acheter 40 à 50 gousse à un producteur Malgache ... 75 gousses il y a 3 ans ..... Pour les Ananas : même traitement et même punition ..... Pour les bananes , les agrumes , les arachides c’est le même constat dramatique pour les revenus des agriculteurs et pour les Pays producteurs de « Matières Premières Agricoles » .
    Lors des négociations internationales , les Responsables Politiques Malgaches et Africains doivent dénoncer vigoureusement ces spéculations abusives et dramatiques , exiger une organisation des échanges commerciaux et économiques selon les mêmes objectifs que le Commerce Equitable et ne pas culpabiliser devant les aides internationales qui sont en fait un bien « Maigre » retour des diverses spoliations sur les produits agricoles..... Tant que les Pays du Sud n’auront pas pris la mesure des « Désastres de La Déconomie Libérale Mondiale » et fait le bras de force avec les Pays « dits développés » du Nord , la Misère ne reculera pas à Madagascar et ailleurs ....
    Voilà Ma contribution pour une prise de conscience urgente et pour une révolution du commerce mondial .....

    • 6 décembre 2016 à 01:02 | punchline (#9673) répond à jagiba

      ça c’est du concret , cher monsieur, et merci pour votre contribution, c’est du vécu ;
      on le savait, mais bon....

      et même les paysans de france sont aussi victime de ce liberalisme sauvage avec le tafta à venir,

      quant à vatomena, il a laché le mot : genetique, gros raciste va..., va voir ton copain stomato

    • 6 décembre 2016 à 07:06 | vatomena (#8391) répond à jagiba

      A vrai dire ,c’est l’européen dont le français qui est exploité , pas le paysan malgache : 16 euros le kilo de litchis sur le marché de Chambéry ! Surplace ;il a été acheté au prix courant par l’exportateur ,quelques Fmg .Néanmoins le paysan est satisfait . On lui a découvert une nouvelle clientèle pour ses fruits .C’est un autre débouché
      L’exploitation du touriste à Madagascar a aussi ses références :la visite d’un parc national est trois fois plus chère pour lui que pour Rakoto ou Vatomena.

    • 6 décembre 2016 à 08:02 | vatomena (#8391) répond à jagiba

      Quant au Punch line il a pondu au sujet de Vatomena : il a laché le mot génétique ,gros raciste ..etc
      Faut savoir lire . J’ai parlé de carence héréditaire et non de génétique .La génétique ,ça existe il est vrai .Elle constate que si dans ma famille on nait noir et léger et que chez le voisin on nait blanc et lourd ,cela est du à une différence de gènes.
      Il y a une carence peut etre héréditaire chez le malgaghe . Il faut expliquer à Punch line .Cette carence qui empéche d’avancer ,d’innover ,c’est l’obeissance à des coutumes ancestrales ,à des fady hérités des ancetres. Compris ?

  • 9 décembre 2016 à 20:35 | iarivo (#5822)

    Nous ne recevrons que ce que nous méritons !!!

    En nous comportons comme des mals élevés, des impolis, des irrespectueux, bref, des voyous, on nous rendra toujours la monnaie de la pièce !!!

    Depuis 50 ans, et bien avant, nous passons notre temps à dénigrer les étrangers (qu’ils soient vazaha, colons, français, karana, sinoa, francAfrique, ...) allant même jusqu’à les injurier et les traiter de tous les mots (voleurs, pilleurs, pédophiles, trafiquants d’organes, proxénètes, ...) !!!

    Et après cela nous espérons leur inspirer de la sympathie ???

    Il ne faut pas prendre les gens comme des cons, les vazaha nous respecteront le jour où nous les respecterons !!!

    Le respect, cela s’apprend et c’est simple comme bonjour, mais CULTURELLEMENT sommes nous prêt à le recevoir, l’accepter, l’assimiler, le concevoir même ???

    La question est difficile, et même délicate, surtout pour ces « pseudo nationalistes nauséabonds et xénophobes » !!!

    • 11 décembre 2016 à 01:41 | jagiba (#6837) répond à iarivo

      Pour Vatomena . Vous dites : < les paysans sont satisfaits de vendre leurs productions > . Mais à quels prix et dans quelles conditions ??? Pour la plupart : pas d’eau courante , pas d’eau potable , pas d’électricité , pas de commodités minimales , pas de moyens matériels ..... et vous dites que les paysans sont satisfaits !!! Non , nous les paysans devons refuser d’être les forçats , les damnés de la terre , les pourvoyeurs à bon marché des consommateurs , les exclus du mieux-être économique et social .... La résignation est toujours mauvaise conseillère

  • 11 décembre 2016 à 08:18 | vatomena (#8391)

    @Jajiba
    ’« Il me semble que dans l’histoire de l’humanité les paysans ont toujours été maltraités politiquement et socialement . Et pourtant ils sont le sel de la terre.Sans leur labeur ,sans leur expérience de la nature nous aurions plus souvent des famines . En France ,je crois que le seul moment où le paysan a reçu de la reconnaissance et une bonne rémunération ,ce fut durant la guerre et la période de restrictions .Son blé ,son porc ,son lait ,sa viande ,sa charcuterie se vendait à tres haut prix au marché noir. Il en est autrement aujourd’hui .Il est concurrencé .Il ne vend plus.Il ne peut rembourser ses dettes à la banque .Son matériel moderne lui a couté trop cher .Un paysan français se suicide tous les deux jours . Le paysan malgache ,lui ,survit . Un producteur est toujours satisfait de trouver un consommateur ,un acheteur .C’est une aubaine pour le producteur de litchis de pouvoir déboucher sur le marché européen au lieu d’avoir à se désoler de voir les grappes pourrir sur l’arbre .Son Litchi ,il le vend au prix local.Il n’est pas volé ,il n’est pas exploité. Mais il y a une menace :la concurrence.On a vu sur un marché de Chambéry des litchis importés du Mozambique à 3 euros le Kilo. Mais comme disent les français :contre mauvaise fortune ,bon coeur » .

    • 11 décembre 2016 à 15:24 | Maditch (#9298) répond à vatomena

      @ ETHAN

      Merci pour votre éclairage, clair et argumenté.

  • 11 décembre 2016 à 12:32 | kartell (#8302)

    @ vatomena,

    Où que se trouvent les producteurs agricoles, le travail de la terre ou la cueillette n’ont jamais apporté l’opulence aux « larbins de la terre »…
    Devant eux, se cachent les intermédiaires qui empochent le jackpot laissant aux paysans que leurs yeux pour pleurer …
    Vendre le litchi à l’étranger permet simplement de vendre une plus grosse quantité d’un fruit qui n’attend pas pour être consommé….
    Les prix véritablement bas ne donneront pas l’occasion à ces producteurs de rouler sur l’or comme le font certains producteurs de vanille, à l’ombre opulente des grossistes, opportunistes !….
    La plus value serait la transformation du fruit frais en fruit sec, la preuve le kilo de mangue séchée se négocie autour de 3O €, d’après un ami français, bel exemple de valorisation , non ?.

    • 11 décembre 2016 à 13:23 | ETHAN (#9769) répond à kartell

      Oui Kartell, entièrement en accord avec vous pourquoi ?

      Car Madagasikara doit s’industrialiser, pour transformer ses matières 1ères localement y compris à terme toutes les richesses minières.
      ** Mais ce chemin parait inaccessible, dans la mesure où le Triptyque des Institutions : telle l’Armée, le Politique et la Justice ne s’accordent pas à converger vers l’intérêt général du Peuple.

      = => Chaque Pays d’Afrique doit absolument s’industrialiser pour se développer inclusivement et pour mieux coopérer mutuellement entre chaque Pays africain.
      Je prends l’exemple flagrant du Cacao en Afrique, où Madagasikara en produit un peu moins de 5000T/an.
      Malgré les 70% de la production mondiale de Cacao principalement en CÔTE d’IVOIRE plus celle du Ghana, cette matière 1ère ne rapporte à l’Afrique que $14 billion/an (3% seulement de part du marché dans ce secteur). Les Agriculteurs travaillent souvent dur pour gagner très peu !!
      Alors que la SEULE transformation des Cacao en Produit Fini rapportent aux Industriels des Pays émergents et avancés près de $120 billion/an.
      ## Cela doit faire réfléchir à tout Government soucieux des réformes structurelles obligatoires pour les prochaines décennies, surtout face aux 11 millions de malagasy qui n’ont pas 20ans en 2015 !
      ## Cela signifie macro économiquement, une restructuration fondamentale de l’Education et de l’Enseignement pour les futures Ressources comme Acteurs économiques ou comme Facteurs de production d’une Croissance endogène dans une économie numérisée et globalisée.

      = => Voyons ce qui se passe plus précisément chez nous à Madagasikara :
      ** Le PIB de Madagasikara diminue de $9,92 billion (2012) à $9,51 billion (2015) même s’il était monté à plus de $10 billion en (2013-2014).
      = 1er Remarque :
      Le PIB/habitant diminue de $445 (2012) à $368 (prévu 2016), car la positive croissance démographique est proportionnelle aux Ressources Humaines non productives et sont majoritairement jeunes non formés aux situations difficiles du Pays. Cela nécessite un modèle plus pragmatique que n’acceptent les mentalités au paradigme délirant.
      ** En 2015 l’AGRICULTURE
      Agricultures EMPLOIS : 75%
      PIB correspondant : 26%
      Valeur ajoutée en Croissance annuelle : -0,7% (négative)
      ** En 2015 l’INDUSTRIE
      Industrie EMPLOIS : 8%
      PIB correspondant : 16%
      Valeur ajoutée (VA) en Croissance : 7%
      ** Le Reste ne sont que les Emplois de Services à 17% qui représentent 58% du PIB avec seulement 3,7% de VA en croissance annuelle. Le Tourisme en général n’est qu’une économie de Comptoir à Madagasikara où très peu de travailleurs y en profitent inclusivement ! Ceci en est une des reformes utiles à faire à Madagasikara, pour un réel Development sociétal des Régions !
      = 2ème Remarque :
      Les 75% Employés actifs agricoles n’ont aucun moyen pour se développer, la preuve sa VA est négative. Alors que le peu d’Emplois qui s’exercent dans l’Industrie malagasy, contribuent mieux au PIB et surtout avec une autre VA, mais peut mieux faire si le climat des affaires change.

      = =>Incontestablement et je persiste à dire et à redire que l’exportation à très bas prix de nos matières premières est l’un des facteurs du No-Development du Pays. Cela concerne plus de ¾ de la Population majoritairement rurale.
      Leur transformation locale permet de contrôler ou de négocier au mieux leur prix. Cela pourra favoriser d’autre Savoir-Faire qui mérite d’être labellisé au niveau mondial.
      Si nous avions des Institutions crédibles, fiables au service de TOUS, Madagasikara pourrait faire ce qui suit :
      Madagascar est condamné à bâtir et à concevoir des Partenariats solides avec les autres Nations y compris avec des Pays Africains qui sont malheureusement négligés par manque de discernement de l’évolution géoéconomique régionale. Non seulement le Monde a changé mais nous assistons aussi à la fin d’un monde. Ce commerce régional donnera aux Pays africains leur indépendance financière vis-à-vis de l’IMF ou de la BM (une autre analyse).
      ** D’où la Création d’une Banque de Development Economique Malagasy destinée à moderniser l’Agriculture et à industrialiser en général le Pays est plus que nécessaire. Ces $billion devaient être gouvernés par ce genre de Banque pour plus de transparence et d’efficacité !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 215