Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 avril 2017
Antananarivo | 10h03
 

Editorial

Les touristes ont validé l’élection mal fagotée

lundi 28 octobre 2013 | Ndimby A.

« Les résultats provisoires obtenus par la CENI-T sur 15% des bureaux de vote (représentant 11% des inscrits) [1] indiquent pour le moment une avance de Jean-Louis Robinson, suivi de Hery Rajaonarimampianina » : les seules certitudes sont dans cette phrase. Tout le reste ne sera pour le moment qu’extrapolation ou supputation.

Les touristes internationaux se targuant d’observation électorale (SADC, UA, OIF, UE etc), après avoir passé dans la journée du 25 octobre quelques heures (sur les 13 à 16 heures d’opérations de l’ouverture à la fin des décomptes) dans quelques bureaux de vote (sur 20001 à Madagascar), ont toutefois été capables de conclure que le premier tour s’était bien passé. Or, en plus, au moment où ils faisaient leurs conférences de presse, seuls les résultats provisoires sur 10% des bureaux de vote étaient connus.

Sur son compte Twitter, l’Ambassadeur François Goldblatt ‏trouve dès le 25 octobre 2013 que « Le premier tour du scrutin présidentiel s’avère en première analyse un vrai succès en termes de participation et d’organisation » [2]. Pour la Commission de l’Océan indien, « La mission d’observation note que les élections se sont déroulées dans la transparence et dans un climat apaisé. Elles considèrent que les manquements notés ne sont nullement de nature à compromettre la pleine crédibilité de l’exercice ». Pour l’Union européenne, « Malgré certaines difficultés organisationnelles, le vote s’est bien passé ». Et selon RFI, pour la SADC, « les problèmes soulevés (…) ne remettaient pas en cause les résultats, toujours attendus, du premier tour de cette élection présidentielle ». C’est pratiquement du copié-collé ce que notre édito « Questions pour l’élection » avait anticipé avec une semaine d’avance : « des défaillances ont été constatées dans le système électoral, mais globalement, cela ne remet pas en cause les résultats officiels. On appelle donc les Malgaches à respecter pacifiquement le résultat des urnes, à se contenir de toute violence, à avancer dans la sérénité vers le deuxième tour et gna gna gna ». Le même édito avait d’ailleurs averti sur la véritable mission de ces observateurs internationaux : cautionner des élections organisées telles que le voulait la communauté internationale, et financées par la communauté internationale en contrepartie de l’acceptation de son diktat. Le cachet de satisfaction des observateurs internationaux étant acquis, la communauté internationale et leur amie Béatrice Attalah peuvent se gargariser d’avoir « résolu la crise malgache ». Mais si les crises malgaches pouvaient être résolues juste parce que des vazaha fotsy ou mainty fronçaient les sourcils, on le saurait depuis longtemps.

Dès Janvier 2012, j’avertissais dans « Attention à l’électionnisme mora » sur l’intérêt relatif de l’observation internationale : « je ne crois aucunement en la capacité des observateurs internationaux à assurer une observation correcte des élections à Madagascar. La plupart du temps, il y a des équipes de quelques observateurs, qui vont faire semblant de visiter quelques bureaux de vote, de préférence dans des villes et à leur proximité. L’avis de ces observateurs internationaux, tout vazaha qu’ils sont, n’est donc qu’un parfum très très lointain de la réalité. Par conséquent, la seule solution est de renforcer les capacités des observateurs nationaux, qui sont les seuls capables de couvrir efficacement près de 18.000 bureaux de vote répartis sur tout le territoire ».

S’il est vrai que la journée du 25 octobre s’est relativement bien déroulée, le processus électoral va bien au-delà de cette date, jusqu’à la proclamation des résultats et au positionnement des vaincus. Contrairement aux éjaculateurs précoces de l’observation internationale, attendons qu’une masse critique de résultats sorte, qu’une tendance véritablement nationale se dégage, que l’étendue des problèmes et incidents recensés soit définie, et que les vaincus reconnaissent leur défaite, avant de dire que le premier tour s’est bien passé. Et ici, on peut regretter que les candidats majeurs n’aient pas pris soin de mettre en place une représentation sur l’ensemble des bureaux de vote. Par exemple, Jean-Louis Robinson n’aura été présent que dans 60% des sites, ce qui laissera du champ à ses adversaires sur les 40% restants.

On regrettera également que l’Union européenne ait privilégié la vitrine prestigieuse des observateurs internationaux, et n’ait pas accordé la même importance aux observateurs nationaux, dont certains en ont gros sur le cœur au sujet de la façon dont ils ont été traités. Mais sur ce point, il y a également une remarque : où sont passées les grandes gueules du nationalisme et les vantards du patriotisme, toujours si prompts à appeler au sursaut national ? Pourquoi ont-ils laissés les observateurs nationaux dépendre de financements internationaux, et n’ont pas pris la peine de voir comment mettre en place un processus d’observation malgacho-malgache qui soit fiable et exhaustif ?

Au stade de dépouillement et de compilation où nous sommes, il est encore trop tôt pour crier à la fraude, et encore moins pour crier victoire. L’arrivée des 90% de résultats restants peut faire changer les choses, augmenter certains scores et en baisser d’autres. Une fois encore, il faut tenter de garder la tête froide et ne pas se laisser embarquer par les appels à la protestation contre les tentatives de fraude, ou aux appels à célébration de victoire. Ceci étant dit, la lenteur de la CENI-T dans la publication des résultats (à commencer par ceux dont son siège est pourtant proche géographiquement) n’est pas fait pour éloigner la suspicion. Et il faudrait que la CENI-T rectifie le tir, avant que les gens ne commencent à se demander si les erreurs de listes et de cartes électorales étaient vraiment des erreurs, ou bien le résultat d’une stratégie en vue de préparer, si nécessaire, des prétextes pour annulations massives de vote dans un réservoir de voix qui serait a priori anti-Rajoelina.

Quoiqu’il en soit, seul le temps permettra de déterminer si ces défaillances conjointes de la CENI-T, des fokontany et du personnel des bureaux de vote, ont été des cas isolés, et si leur fréquence et leur étendue pourraient avoir un impact significatif. On pourra en effet se poser des questions sur ce qui se passe en régions et en zones rurales, quand on sait que même dans la Capitale, avec les moyens de transports et de communication qui y existent, il y a tellement eu de ratés.

On attendra donc avec plus d’intérêt le point de vue des observateurs nationaux, en espérant qu’eux, ils n’auront ni les yeux ni la langue dans la poche. Qu’ils auront vu tout l’éventail d’incongruités : être sur la liste électorale mais ne pas avoir de carte électorale ; avoir une carte mais ne pas être sur la liste ; n’avoir ni carte ni inscription sur la liste ; avoir des morts toujours être inscrits etc. Sans oublier le manque de maitrise de la loi électorale par le staff des bureaux de vote, entre ce bulletin signé en blanc par les assesseurs à Ambohipo, ou encore ce tirage au sort à Avaradoha pour éliminer un surplus de 30 bulletins par rapport au nombre de votants. Fatma Samoura, la Représentante résidente du PNUD s’est permise devant les caméras de télévision de faire des remontrances aux gens qui n’étaient pas inscrits, en cherchant à les culpabiliser : cette dame sait-elle au moins que la plupart des victimes de l’incompétence de la CENI-T avaient fait les démarches nécessaires, mais que ce sont les fokontany et la CENI-T qui ont cafouillé au niveau du suivi ? Ou bien le fait de rouler en voiture immatriculée CMD lui donne-t-elle le droit de faire la pipelette à tort et surtout à travers ?

Le défi est maintenant de garder la tête froide, et d’éviter de verser dans la tentation du syndrome de 2002 pour manipuler l’opinion publique dans un sens ou l’autre par la mouvance Ravalomanana ou le clan hâtif. On sait ce que donnent les slogans foireux (premier tour dia vita), les initiatives débiles (Komity miaro ny safidim-bahoaka), les stratégies tordues (manifestations de rue), et qui ont pour seul but de créer la suspicion, entretenir le doute, et transformer des hallucinations en réalités. Que chacun reste donc à sa place et fasse ce que l’Histoire attend de lui, comme suggéré dans l’édito du 25 octobre 2013. En attendant, que chacun garde le moral.

Notes

[1Résultats obtenus le 27 octobre à 17h43.

[2Que l’Excellence soit informée qu’en première analyse, le taux de participation est pour le moment un des plus mauvais de l’histoire des élections présidentielles à Madagascar depuis 1965.

24 commentaires

Vos commentaires

  • 28 octobre 2013 à 09:14 | jansi (#6474)

    Fatma se mêle des affaires intérieures de Madagascar, forte de ce qu’elle voit se pratiquer dans son propre pays lourdement dominé politiquement et économiquement par les puissances étrangères.
    Je trouve absolument indécent le fait de la voir accueillir DJ a l’entrée du BV d’Ambatobe.

    • 28 octobre 2013 à 11:11 | Sabrina (#4247) répond à jansi

      Sinon, Ndimby et Jansi, vous avez voté pour qui samedi dernier ?

    • 28 octobre 2013 à 14:24 | rabri (#2507) répond à jansi

      Jansi,

      Maintenant que l’élection a lieu, soyez bon joueur. N’en voulez pas à la terre entière parce que la transition bis de votre Ranjeva n’a pas vu le jour. Si vous voulez que Ranjeva participe au nettoyage de quoi ou de qui que ce soit ( je reprends votre terme), qu’il, en tant qu’expert international de la justice, commence par aider la justice malgache à juger son propre frère avec la vieille affaire du détournement de la Banque Centrale de Manakara : « L’homme juste qui produit la justice hors de lui est celui qui porte la justice en lui » rabri, 28 octobre 2013

    • 28 octobre 2013 à 21:07 | Mihaino (#1437) répond à jansi

      J’ai écouté le clip de Farah J. Jerry Marcos !
      le cachet des artistes qui animent les meetings va augmenter car l’argent va couler à flots avant le 2è tour...!
      Conseil pour nos artistes : Défendez votre art et votre musique et NON UN CANDIDAT ! Tout chanteur politicard ne dure pas et connaît une chute vertigineuse ! C’est mon observation personnelle depuis des années .

    • 28 octobre 2013 à 21:08 | Mihaino (#1437) répond à jansi

      J’ai écouté le clip de Farah J. Jerry Marcos !
      le cachet des artistes qui animent les meetings va augmenter car l’argent va couler à flots avant le 2è tour...!
      Conseil pour nos artistes : Défendez votre art et votre musique et NON UN CANDIDAT ! Tout chanteur politicard ne dure pas et connaît une chute vertigineuse ! C’est mon observation personnelle depuis des années .

  • 28 octobre 2013 à 09:58 | zorey974 (#7033)

    C’est clair que la CI s’enflamme mais c’est pour couper l’herbe sous le pied des contestations qui ne manqueront pas. Déjà rien que la lenteur de proclamation des résultats est suspecte ! qu’il manque 20 ou 30% je veux bien mais 90% des résultats c’est suspect !
    Une amie de Tana m’a envoyé un texto pour me dire avoir assisté personnellement au comptage et a constaté des magouilles. J’en sais pas plus, je l’aurais au téléphone dans la journée, je vous tiens au courant...

    • 28 octobre 2013 à 11:31 | poiuyt (#584) répond à zorey974

      Tsy matoky saka fa trondro ny laoka

      maniraka amalona hatsaka

      (tant pis pour qui ne comprendrait pas le malgache)

      il y a peu d’espoir que les putschistes puissent laisser se monter leur guillotine. Le principe : donner l’apparence d’un fair, pourvu que au 1er tour, Ra8 soit. Puis faire l’angaredona contre Ra8 au 2è, une fois prouvée l’élection imminente de Ra8. On entrevoit déjà un Kami à Mahazoarivo

      pour la ci (et pas la CI) et consorts ; ce qui est devenue chronique à Mada est une plaie, une verrue, sale mettant en évidence leur inconsistance. Putschistes ou pas, humanistes ou pas, le semblant d’ordre sera adoubé. Et la ci de la france des petits souliers dira voilà

      Tana est le faiseur de roi, c’est un fait, et malheureusement. Aussi si à Tana on pense régulièrement donner la victoire à Ra8, si les putschistes comptent sur les résultats des côtes, le président qui n’est pas Ra8 sera toujours sur des braises. Encore plus si l’angaredona a dû amplifier le score du putschiste pour se donner un président imposteur.

      bref, si le président n’est pas JLR, alors de paix pérenne on peut en douter, sauf si la répression se renforce, ou si Tana est bien traitée mieux traitée que les autres . Le meilleur pour Mada aurait du être de laisser Ra8 en 2009 jusqu’aux prochaines élections, se battre pour plus de démocratie, et le battre ou le laisser par les élections « ordinaires », il n’y aurait pas eu appauvrissement et mafia

      la preuve est faite, jusqu’au menton, que le putsch et ses infâmes, sont imposteurs, et impopulaires

      leur sera-t-il demandé des comptes pour les maux qu’ils ont créés et laissés, amen mille fois.

      Les gens de Tana ne veulent pas être heureux , Pan et basta

      hug !

    • 28 octobre 2013 à 13:05 | zorey974 (#7033) répond à poiuyt

      Je ne comprends pas le malgache mais je devine le sens de la pensée !
      Sinon assez d’accord sur l’analyse. ça annonce un second tour compliqué...

  • 28 octobre 2013 à 10:27 | mpitily (#1212)

    Très bien dit ! Merci.

  • 28 octobre 2013 à 11:34 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Comment mettre en place un processus d’observation malgacho-malgache ?
    L’éditorialiste est en plein délire ou quoi ?
    En acceptant dès le départ votre foutue feuille de déroute, vous n’avez qu’à trouver et quemander les moyens pour satisfaire vos turpidités, puisque vous avez accepté depuis longtemps les directives de la dame Samoura et du caïd Chîssano, ne vous en plaigniez pas surtout, contentez vous de la qualité obtenue dans le déroulement du processus, dis, qu’en est il du malgacho-malgache du premier article de la Fdr ?
    Alors, il faut boire jusqu’à la lie, continue d’avaler jusqu’à en vomir, et re-avalez vos vomissures. L’abstentioniste notoire comme moi est déja prêt à subir, et vous aussi surtout, vas-y avale.

  • 28 octobre 2013 à 13:16 | bbernard (#6880)

    Il faut cesser de jeter la pierre à Pierre ou Paul. Ces élections, bien qu’imparfaites comme toutes les élections partout dans le monde, ont le mérite d’exister. C’est une porte ouverte vers l’avenir. Aux malgaches de saisir cette opportunité et de transformer l’essai. Oui, il y a eu des fraudes. Et alors ? Le processus électoral a été truqué dès le départ (33 candidats alors que seuls 7 o 8 sont réellement éligibles). Néanmoins, tout s’est passé dans des conditions acceptables compte tenu du contexte. On ne peut qu’encourager les électeurs à se préparer sereinement au second tour. Bravo à tous ceux qui ont voté. Ils ont accompli leur devoir électoral.

    • 28 octobre 2013 à 16:46 | ASSISE (#1505) répond à bbernard

      Aux malgaches de saisir cette opportunité et de transformer l’essai. Oui, il y a eu des fraudes. Et alors ?

      ==> Et Alors ??? OBLIGE de saisir cette « OPPORTUNITE »

      Opportuniste de malagasy OU BIEN Opportuniste de CI ?

      Les pierres (cartouches de gaz) seront jetées sur les mêmes malagasy, il ne faut pas s’inquiéter.

    • 28 octobre 2013 à 17:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      Alors que 7 ou 8 sont réellement éligibles..
      A mourrir de rire..
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 28 octobre 2013 à 14:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Opinion
    Bon nombre de Chefs Fokontany estiment que pour les prochains scrutins,ce sont les agents du Fokontany qui devraient s’occuper du recensement électoral pour éviter les défaillances lors du premier tour des élections présidentielles,comme les problèmes de cartes ou de listes électorales.
    Les observateurs débarquent dans les hôtels étoilés,la ceni et le candidats brassent des millions/milliards Ariary ou euros et/iou dollars US,mais ==POUR== les Chefs Fokontany,les indemnités de deux ou trois MOIS oubliées accidentellement ou volontairement.
    Dernère nouvelle de la tendance.
    3364/20 001 BV
    Taux de participation 55,96
    JLR......30,05 %
    Hery ....14,36 %
    Hajo......9,35 %

    Sans commentaire personnel.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 28 octobre 2013 à 17:54 | frech (#7613)

    bonsoir monsieur le journaliste engage ; tres engage : les touristes comme vous les apellez ne sont pas et heureusement remunerer par l etat malgache donc CQFD maintenant apparament tout comme leurs confreres malgaches ils ont fait leur travail avec les moyens mis a leur dispositions . que je saches pour l instant l homme representant celui que vous pensez comme le sauveur de madagascar est en tete des suffrages exprimes. j ai bien dit des suffrages exprimes. je comprends qu avec une analyse de repport des intentions de vote au 2 ieme tour cela n ais plus evident qu il passes : donc forcement une grosse colere anticipee ... alors forcement ces damnes etrangers.... c est evidament a cause d eux et de leur passivite s il y a eu quelque chose comme 40/100 de gens qui n ont pas ete votes . bien sur . au cours de la prochaine election il faudra surement que la collectivite internationale payes les electeurs pour qu ils aillent voter . apparament les etrangers pour vous ne sont bon qu a une chose : payer, payer et encore payer peut etre auriez vous aimer faire parti de ces gens la !! a etre trop engager on en devient parfois ... comment dire... EXTRAVAGANT ; n oublions pas quand meme que les« deboires » de l economie malgache ont commences apres que ces meme etrangers est decides d arreter de financer l etat malgache et cela bien avant la transition !! mais vous devez avoir totalement raison : si en plus de" financer a fonds perdus ils veulent aussi avoir un droit de critique sur la maniere dont ces fonds sont utilises OU VA T ON ? enfin peut etre vont ils etre fatigues de payer toujours payer et se faire ... comment dire ? critiquer ? et ainsi tout rentrera dans l ordre ....

    • 28 octobre 2013 à 19:40 | rabri (#2507) répond à frech

      Je vous conseille de vendre vos fautes d’orthographe : VOUS SEREZ RAPIDEMENT MILLIARDAIRE !!

    • 28 octobre 2013 à 20:54 | ASSISE (#1505) répond à frech

      enfin peut etre vont ils etre fatigues de payer toujours payer et se faire ... comment dire ? critiquer ? et ainsi tout rentrera dans l ordre ....

      AU FAIT, ils (les touristes ici) ne seront jamais fatigués de payer, ils étaient (au contraire) toujours partant pour payer.

      Ils étaient plutôt fatigués d’attendre, quand ils pourront à nouveau gagner « beaucoup » dans cette richesse mal exploitée par les malagasy (gouvernants).

      La raison pour laquelle la communauté des touristes a poussé les malagasy (gouvernants) a organiser dans les plus bref délai, à Madagasikara, le meilleur scrutin de toute la planête. Je vois déjà celu qui va se régaler de ça « de la planête ».

    • 28 octobre 2013 à 22:39 | frech (#7613) répond à ASSISE

      bonjour assise : il y a plusieurs sortes de personnes qu il ne faut pas confondre : comme a madagascar pareil : les societes multinationales qui sont la pour faire du fric et rien que ca chez moi dans le pacifique sud on en a on connait et on continuent a se faire en...ler de moins en moins car des loies reellement sont la appliquees, il y a les organismes internationaux qui eux sont surement a la botte des grands financiers bien sur mais dont les fonds viennent des pays membres donc des contribuables de ces pays et la plus grosse partie des impots sont comme a madagascar payes par des gens normaux, pas riches( tva ) c est pas les grosses entreprises qui payent le plus d impot en chiffres globaux( les paradis fiscaux sont fait pour eux pas pour les gens qui gagnent 1 000, 2 000 3 000 euros/mois) mais c est nous les petits en grande partie qui financons quoique l on en dises les decisions prisent par les instances internationales. alors quand on voit un tel gaspillage( pas perdu pour tout le monde je vous l accordes) on aies quand meme en droit de se demander pourquoi continuer ? pour enrichir un tas de gredins ( je ne parles pas la des 92/100 de malgaches qui vivottent sous le seuil de pauvrete) oui on est en droit de se demander si cette argent ne serait pas mieux utilise ailleur surtout quand systematiquement depuis quelque temps a mada on mets tout sur la faute des etrangers !! car soyont realistes une bonne partie de cette argent ( et de la votre aussi) ne vas pas que dans les poches des grosses societes internationales mais aussi et dans une bonne proportion a qui vous savez et la dites moi le contraire !!! osez le faire en vous regardant en face tout seul avec sincerite voila mon propos et juste ca. alors bien sur si c est pour aider des gens en respectant leur dignite a ameliorer leur quotidien je dit oui continuont mais si c est pour que quelques uns se GOINFRENT et font en sorte que l ensemble te craches dessus en t accusant de tout leurs mAlheurs je dit STOP et c est mon droit apres tout non ? tu ferais quoi a ma place en voyant un tel gaspillage ? c est le seul message que je voulais faire passer a ce « journaliste » maintenant si tu trouves que je depasse les bornes et que je porte atteinte a ton honneur et a celui du peuple malgache alors la ... il y a 2 ans je crois le president de la transition parlais a l ONU disant avec fierte : madagascar ne doit rien n a pas de dettes . bien sur il avait raison : l ardoise avait ete effacee... et d apres ce que j ai put lire ici cela est toujours pareil depuis une bonne 50 ene d annees. alors penses quand tu a l air comme ce monsieur avant de reprocher quelque chose a quelqu un ou a une entite tu es comme moi ton pere et ta mere t on donnes le meme serveau que moi !! 7 fois la langue avant de parler c est ce que j essayes de faire : fait le !! bonne journee la je part au boulot et un peu des sous que je vais gagner aujourd hui ( un peu seulement) jesperes sera utilise intelligeament pour aider des gens qui en ont besoin et qui ne me cracheront pas dessus . je sais ca fait « bissounours » mais peut etre nous les moins que rien blancs jaunes ou verts on esperes servir a quelque chose merci de m avoir lu. et souhaites moi une bonne journee !!

    • 28 octobre 2013 à 22:59 | Ndimby A. (#444) répond à frech

      Ne vous réveillez pas en 2013 Frech...
      Ce dont vous parlez a déjà été abordé ici depuis mars 2009 dans Vazaha paye et tais-toi

    • 29 octobre 2013 à 01:48 | liliquilit (#7755) répond à frech

      Je confirme, les « touristes » et méchants vazaha en ont marre de payer et de se faire insulter par des élites malgaches ingrates qui profitent du système. Vous voulez quelques chiffres ? L’AEFE dépense plus de 24 millions d’euros/an dans son réseau d’écoles subventionnées par la France dont les bénéficiaires sont principalement ...les enfants des élites gasy. 6 millions de bourses dépensées par an pour les enfants des élites gasy, Madagascar est le pays qui compte le plus de boursiers de l’Etat français dans le monde ! Combien de Malgaches ont obtenu la nationalité française et vivent confortablement en France ? Combien de Français ont obtenu la nationalité malgache et se font racketter à Madagascar parce qu’ils sont vazaha ? Les « vazaha » dont vous parlez ne sont que 25.000 à Madagascar et la majorité d’entre eux sont d’origine malgache. Ce n’est pas de la reconnaissance que vous demande l’Etat français, mais le respect de nos valeurs républicaines, et surtout un peu plus de décence et de retenue dans vos propos. Les insultes que nous lisons dans la presse et sur les forums depuis quelques mois nous ont profondément affectés mais ont eu le mérite de nous faire prendre conscience de la nécessité de réorienter nos appuis sur les populations les plus vulnérables et non sur ces élites qui ont pillé ce beau pays. Je suis persuadée que ces mêmes élites qui nous vilipendent seront les premières à le regretter ...

  • 28 octobre 2013 à 22:52 | rabri (#2507)

    Tel oncle, tel neveu : la grande famille des BE TAIM-BAVA mais concrètement RIEN !!!!!!!!!!!!!!

    Déclaration de Roland Ratsiraka : http://www.lexpressmada.com/presidentielle-madagascar/47718-lenteur-suspecte-des-resultats-de-la-cenit.html

    Extrait : "L’ancien premier magistrat de la ville de Toamasina, quant à lui, a affirmé qu’il avait utilisé son propre logiciel de traitement des résultats. Si tous deux se sont accordés sur le fait que la loi ne reconnaît qu’à la CENIT le droit de publier les résultats provisoires, Roland Ratsiraka a, pour sa part, soutenu que « les chiffres en notre possession indiquent que nous allons participer au second tour ».

    ( et cela avec un score qui ne dépassait guère le 6% selon les résultats de la CENIT ? et le mec va bientôt foutre la pagaille comme quoi c’est lui qui méritait d’être élu !!!!!!!)

  • 29 octobre 2013 à 00:56 | liliquilit (#7755)

    Il est vrai que l’organisation et le déroulement de ces élections ne sont pas satisfaisants. L’établissement des listes électorales, la délivrance des cartes d’électeurs n’ont pas été effectués sérieusement ce qui engendre aujourd’hui des frustrations bien compréhensibles. Mais soyons réalistes, ces élections sont à l’image de Madagascar, un pays pauvre, des infrastructures insuffisantes, une administration incompétente et corrompue... il ne faut pas s’attendre à des miracles ! L’important est que ces élections se soient déroulées sans violence, les citoyens malagasy ont pu librement exprimer leurs choix et manifestement, il n’y a pas eu de fraudes massives, sinon JL Robinson n’obtiendrait pas de tels scores. Je ne connais pas un pays où il n’y a pas d’irrégularités lors des élections, ce qui justifie le contentieux électoral. Pourquoi des missions d’observation électorales en Afrique ? Parce que les irrégularités et fraudes y sont beaucoup plus importantes qu’ailleurs, et les observateurs internationaux doivent estimer si ces irrégularités affectent la sincérité et surtout les résultats des élections. Les critères d’évaluation intègrent toujours une marge d’erreur. L’important est de déterminer à partir de quelle marge d’erreur et d’irrégularités le résultat du scrutin est gravement vicié et entraine la reconnaissance ou non du résultat de l’élection par les organisations internationales. Cette approche pragmatique est intrinsèque au droit électoral et est appliqué également par les magistrats malgaches, car le constat d’irrégularités n’entraîne jamais ou du moins que très rarement l’annulation du scrutin.
    Ps/ J’ai connu d’autres processus électoraux en Afrique où des Malgaches étaient observateurs électoraux, et JAMAIS les Africains n’ont traité les observateurs de NEGRES - comme je l’ai lu sur des forums- ou de TOURISTES ! Il serait temps que les Malgaches sortent de leur obscurantisme et s’ouvrent un peu au monde...

    • 29 octobre 2013 à 23:24 | bakopitsongodia (#4595) répond à liliquilit

      Le french qui ne sais pas ecrire en français est pitoyable. Il se dit être d’un autre pays et prend « french » comme pseudo..mais c un rmiste venu en France pour le papier ou quoi ?!!.. Quand à vous, on ne vous a pas sonné , plutôt que de se vanter de financer M/car pour l’école, bourses ect...mettez vous bien en tête que nous prefererions encore des voleurs Malgaches à des colons , des fachos et ses clics. Ne venez pas nous donner des leçons de morale quand vous n’en avez aucune. Et je suis bien contente de ce qui arrive dans votre pays qui n’a comme créativité que « la taxation ». Votre soi disant aide ne nous interesse pas mais après la colonisation , la francafrique est le moyen que vous avez trouvé pour sucer encore un peu notre pays. Toute chose à une fin et comme disent les Malgaches : « Mpamosavy milevina amoron-dalana ka mahatantesa valin-kitsaka !. »

    • 30 octobre 2013 à 12:45 | FAHJUNZI (#424) répond à liliquilit

      Pour votre gouverne : « Les Malgaches ne sont pas familiers avec le raisonnement abstrait : l’Observation leur est une seconde nature, et la nature, un guide tout trouvé ». Contrairement aux mots des langues occidentales qui sont formés de lettres n’ayant aucune signification par elles-mêmes. Je vous invite à méditer : « NE VOUS AFFLIGEZ PAS DE NOTRE OBSCURITÉ ; AFFLIGEZ-VOUS DE VOTRE INCOMPÉTENCE ». A chacun de prendre conscience de son imperfection. Vous pensez beaucoup plus aux défauts physiques qu’à votre carences morales. « Qui a conscience d’être stupide n’est pas trop stupide. Qui a conscience de ses illusions ne se fait pas trop d’illusions ».

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 179