Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 16h22
 

Société

Sécurité

Les forces de l’ordre rentrent dans les casernes après le Sommet de la Francophonie

jeudi 1er décembre | Yvan Andriamanga

Ceux qui espèrent aussi que les mesures prises pendant le Sommet de la Francophonie en matière de sécurité perdureront pour les citoyens malgaches en sont pour leur frais aussi, comme pour la nouvelle route d’Ivato-Tsarasaotra. Les éléments des forces de l’ordre sont rentrés dans leurs casernes respectives sitôt les étrangers hôtes du Sommet de la francophonie rentrés chez eux. Les milliers d’éléments de forces de l’ordre tout confondus qui ont arpenté les rues et recoins de la capitale comme les tanks mis en évidence pour dissuader les éventuels bandits ont déserté les voies publiques pour rentrer dans les casernes. Le général Florens Rakotomahanina peut s’enorgueillir, comme à son habitude de la « mission accomplie ».

Les habitants de la capitale sont sidérés de constater que les forces de l’ordre malgache peuvent être plus ou moins efficaces quand des décisions politiques dans ce sens sont prises en haut lieu. Car une chose est sûre, les étrangers étaient en sécurité. Maintenant, les habitants de la capitale sont sidérés de constater aussi que les décideurs n’ont rien à faire d’eux, du moins sur le plan de la sécurité. Car une fois les étrangers partis, les habitants de la capitale sont laissés à eux-mêmes. Les éléments de forces de l’ordre sont retournés dans les casernes pour tourner les pouces. Ils n’ont rien à faire des citoyens contribuables qui paient leurs salaires bon an mal an.

Les étrangers partis, tout revient comme avant. Les bandits de tout acabit sont revenus à la charge, en tout cas ceux de la capitale. L’anarchie dans la rue d’Antananarivo revient en force. Charrettes et pousses-pousses comme marchands ambulants et quat’mis ont tous repris leur place et leurs habitudes.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 1er décembre à 10:36 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !
    Personne n’est surpris du retrait des services publics de sécurité ( je n’ai pas dit forces de répression ) après le départ des Etrangers participants au sommet de la francophonie .
    Personne n’est surpris parce que tout le monde sait depuis longtemps déjà que les Gasy tenants du pouvoir ne sont capables que de choses ponctuelles faites à la va-vite et sans lendemain .
    La continuité et la pérennité des mesures qui ne rapportent pas des sous pour les intérêts perso des tenants du pouvoir sont choses inconnues par eux .
    Par contre , la corruption , les détournements de fonds publics et les répressions brutales sont entrés dans les habitudes , voire les us et coutumes , des autorités gasy depuis avril 1971 jusqu’à ce jour .

    Répondre

    • 2 décembre à 15:47 | Twinkie (#9611) répond à Saint-Jo

      C’est tout à fait dommage en effet que ces gens ne font pas ce pourquoi ils sont censés être au pouvoir : l’intérêt général et s’occuper des citoyens.

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 325