::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 11h27  :  26°C  :  Très nuageux
samedi 29 novembre 2014
 

 > Société

Commune de Soavina

Les entraves à la circulation levées

mercredi 1er septembre 2010

Décidément, en matière de droit foncier, rien ne semble jamais clair et définitif. Malgré une décision de justice supposée définitive qui avait affirmé le caractère privé des voies desservant l’intérieur des résidences de la société SPI Forello à Tanjombato et avait autorisé la fermeture de ces voies au public, l’on a assisté ce Mardi 31 août à la réouverture de ces voies suite à une intervention à haut niveau de l’État.

C’est en effet la conseillère de la Présidence de la HAT, Michelle Ratsivalaka, et le Président de commission de la HAT, Alain Ramaroson (lui-même résident de l’Atsimondrano) qui ont fait procéder à la démolition de murs qui avaient été construits par la société Forello. Ces murs obligeaient depuis la semaine dernière à un détour de plusieurs kilomètres pour joindre la route nationale 7 à partir des communes de Soavina, d’Ankadivoribe, de Soalandy, d’Ampanefy ou d’Ampahatrosy.

Pour justifier ces démolitions, le maire de la commune de Soavina expliquait qu’il fallait une autorisation de la commune pour bâtir des murs d’enceinte ou procéder à des délais ou des remblais, et que cela n’avait pas été fait dans le cas présent. Par ailleurs, selon lui, l’usage constant par la population depuis de nombreuses années et plusieurs promesses verbales antérieures justifiaient une servitude de passage.

Recueilli par Yann

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 3 réactions Lire les commentaires
  • Les entraves à la circulation levées
    1er septembre 2010 09:37, par australe (#4568)

    La situation est vraiment grave après une décision de Justice des membres du Gouvernement peuvent se permettre de passer outre, ils se sentent donc au dessus de la loi, nous sommes perdu à Madagascar avec ce Gouvernement de bandits qui ignorent même la loi de leur propre PAYS.
    Après le voleur ANDRIAMISEZA ALAIN UN AUTRE ALAIN SE PERMET DE TOUT FAIRE VIRONS CES DEUX ÊTRES INFÂMES QUI FONT LA HONTE DE NOTRE PAYS ET RIDICULISE LA JUSTICE ET SON MINISTRE IGNORANTE ET INCAPABLE DE FAIRE RÉGNER LA JUSTICE ET SURTOUT DE LA FAIRE APPLIQUER.

    MADALIBRE

    • Les entraves à la circulation levées
      1er septembre 2010 10:34, che taranaka (#99) répond à australe (#4568)

      MONLOUP est un VAZAHA BANDIT que je connais depuis longtemps !
      Les deux alain sont bandits aussi ?

      Laissons les règler leur compte comme des bandits !

  • Les entraves à la circulation levées
    1er septembre 2010 12:12, par kotondrasoa (#3872)

    L’origine de tous ces conflits est une justice qui ne l’est que de nom et se permet d’ignorer la population parce qu’elle ne peut rien offrir.

    Et les dirigeants se croient au dessus de la loi pour faire ce qui bon leur plaît ; je ne crois pas que ce soit par amour de la population que marre sonne est intervenu mais parce qu’il n’a rien reçu du propriétaire.

    Le mieux dans ce cas puisque la Justice a donné raison à Monloup serait de l’exproprier pour utilité d’ordre public de cette portion de route et de le payer en conséquence, quitte à le faire avec notre bois de rose.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 542  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360