Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 07h25
 

Société

Assassinat Sainte Marie

Les corps rapatriés

mardi 30 août | Yvan Andriamanga

Les dépouilles mortelles des deux jeunes français assassinés à Sainte Marie le 20 août dernier sont rapatriées en France hier 29 août. Les enquêtes continuent selon les autorités malgaches. 9 personnes sont suspectées d’être impliquées dans ces meurtres odieux dont l’ancien petit ami de la jeune femme. 38 témoins ont été entendus et 6 maisons ont été perquisitionnées la semaine dernière.

Les autorités françaises mettent la pression sur les malgaches pour accélérer les enquêtes et traduire en justice les coupables. Deux enquêteurs français vont venir épauler les malgaches suivant l’accord de coopération entre les deux pays. Jusqu’ici, la France n’a pas encore mis « zone orange ou rouge » la destination Sainte Marie ou Madagascar comme elle l’a fait après l’affaire de Nosy Be mais appelle ses ressortissants à faire preuve de plus de vigilance à Madagascar.

Cette affaire met à mal le secteur tourisme qui peine à décoller après la crise, Nosy Be, Air Madagascar. D’autant que l’île Maurice et Seychelles, les îles voisines, sont des concurrents redoutables pour la Grande Ile. Cette dernière fait presque toujours parler d’elle au négatif sur le plan international alors que les deux premières font le contraire.

42 commentaires

Vos commentaires

  • 30 août à 10:50 | Bernard (#2019)

    Il est normal que le secret de l ’ instruction soit respecté, mais il semble qu ’ une fois de plus l ’ enquête s ’ enlise. Manque de moyens, manque de volonté ? Le secteur du tourisme en pâtira, c ’ est une évidence.

  • 30 août à 12:20 | kartell (#8302)

    Qui aurait pu imaginer un autre scénario que celui de l’enlisement face à un double homicide qui met en péril toute une économie locale voir nationale ?…
    Qui pourrait penser qu’au sein d’une population restreinte où tout le monde connaît tout le monde, épit les moindres gestes de son voisin, marque à la culotte les faits et gestes des vahaza, et malgré cela, personne ne connaitrait la vérité, personne n’aurait assisté à ce dénouement tragique ?…
    Bref, il faudrait arrêter de jouer au chat et à la souris dans cette triste affaire, inculper les commanditaires et les voyeurs passifs de ce drame….
    A jouer à ceux qui cherchent sans trouver provoquera plus de dégâts collatéraux que de dévoiler la vérité, toute nue qu’on hésite, visiblement, à exhiber !…
    Et c’est un peu, le problème récurrent du pays qui se joue encore une fois, se dédouaner pour éviter toute responsabilité, dès lors, où elle incombe à ceux qui nous gouvernent, ne serait-ce que localement…..
    Le crime « passionnel » est tenu à bout de bras par le petit cercle économique de l’île ainsi que par les autorités locales en brandissant cet argument salvateur comme le cocotier qui cachera la forêt maudite mais rien ne permet d’accréditer cette hypothèse en forme de bouée de secours, échappatoire …
    Plus le temps s’écoulera pour mettre un terme définitif à cette enquête lambine, plus les soupçons d’une affaire bâclée voir manipulée fera son chemin, et ceux qui , aujourd’hui, tentent de tirer les ficelles de la dissimulation, pour éviter une vérité gênante, en seront pour leurs frais….
    Seules, les baleines sont innocentes et pourtant, ce sont elles qui sont à l’origine de tout ça !...

  • 30 août à 12:30 | olivier (#7062)

    Bonne nouvelle KARTELL !

    la vérité a une « petite chance » d’éclater :

    source : moov

    « Neuf suspects ont été placés en garde à vue pour le double meurtre survenu à Sainte Marie la semaine dernière. Deux gendarmes français sont actuellement dans nos murs pour mener l’enquête »

    Je ne sais pas si ces deux gendarmes ont transité ou non via Juan de Nova avant leur arrivée..mais leur arrivée laisse espérer...

    • 30 août à 14:35 | kartell (#8302) répond à olivier

      Certains spécialistes du cri d’orfraie, plus audible que celui du lémurien vont s’indigner de constater cette insoutenable néo-colonisation de la police avec l’arrivée de ces deux limiers français !…
      Mais, que fait la police ? aujourd’hui, son travail est harassant avec un devoir de résultat, objectif nouveau dans ce monde de douceur !….
      Neuf suspects, presqu’une équipe de rugby avec une noix de coco en guise de ballon !….
      Et, les baleines, ont-elles rien vu ?, seule l’enquête nous le dira !….

  • 30 août à 13:06 | Isambilo (#4541)

    Et cette fameuse marche dans la capitale ?

    • 30 août à 14:49 | vatomena (#7547) répond à Isambilo

      Un précédent petit ami de la demoiselle est interrogé en compagnie de quelques malgaches.Le crime a été accompli à coups de bois rond .Les coups de bois rond ont fait de nombreuses victimes du coté d’Ivato et de Talatamaty .Le bois rond semble etre l’arme du pauvre.

  • 30 août à 13:49 | lefona ihany (#6757)

    Quand ce fait divers est sorti la majorité des VAZAHAs de ce forum ont traité les malgaches de race pourrie, Mada comme un pays à éviter si on tient à sa vie ! Depuis qu’un de leur ressortissant est dans le collimateur des enqueteurs..ils « écrivent » moins sur le sujet ! HAHA !
    IL suffit pourtant de regarder des émissions françaises tels que « Faites entrer l’accusé » et autres « crimes » pour voir qu’en terme de sauvagerie les Vazaha sont aussi criminels et assassins que n’importe quel autre race !
    Honte à ceux qui veulent dénigrer les malgaches et le pire c’est le macédoine de la tablée qui a 4 choses en commun avec deba : « Saint-jo »seph", Belakana, le narcissisme et le bashing !

    • 30 août à 13:59 | Bernika (#7711) répond à lefona ihany

      Votre post m’inspire ces paroles de la Bible …Jacques 3 : 15 : « Cette sagesse n’est point celle qui vient d’en haut ; mais elle est terrestre, charnelle, diabolique. 16Car là où il y a un zèle amer et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions. 17La sagesse d’en haut est premièrement pure, ensuite pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exempte de duplicité, d’hypocrisie.… ». Apparemment c’est pas votre tasse de thé la sagesse d’en-haut ! Puisse Dieu vous rectifier et vous interpeler dans votre conscience, à moins qu’elle ne soit déjà morte ?

    • 30 août à 14:09 | Jipo (#4988) répond à lefona ihany

      Honte à ce que vous faites de l’ éducation que vous avez eu la chance de recevoir .
      Bien sur qu’ il n’ y a pas de race de criminel, pas plus que de couleur de peau, moins encore de nationalité, est-ce une raison pour kon-tinuer ?
      Il y a aussi des kons partout, cela vous satisfait-t-il pour continuer à l’ etre ...

    • 30 août à 14:21 | vatomena (#7547) répond à lefona ihany

      Le vazaha n’est pas encore devenu un ange .Quand il le deviendra ,on vous préviendra ,Lefona

    • 30 août à 15:04 | Isandra (#7070) répond à lefona ihany

      Vatomena et Jipo,

      Cela vous apprendra à modérer un peu et bien réfléchir avant de lancer vos critiques contre les Malagasy,...parce que vous aussi, vous n’êtes que humains imparfaits,...comme les autres,...

    • 30 août à 15:10 | Jacques (#434) répond à lefona ihany

      « la majorité des VAZAHAs de ce forum ont traité les malgaches de race pourrie, Mada comme un pays à éviter si on tient à sa vie »

      Transcrivez-nous ici, Monsieur lefona ihany, la preuve de ce que vous écrivez, sans doute en disposiez-vous d’archives sinon taisez-vous. Fieffé menteur.

    • 30 août à 17:17 | zanadralambo (#7305) répond à lefona ihany

      Polémique inutile et indécente...digne de son auteur, égal à lui-même.
      Au fait, pourquoi Lefona ne rentre pas à Mada ? Paris est mieux qu’Ambohitrabiby ?

    • 30 août à 17:28 | vatomena (#7547) répond à lefona ihany

      Effectivement, Isandra, l’épouvantable réputation de nullité de tous les gouvernements malgaches retombe injustement sur le peuple malgache . Il faut Tous les virer et les effacer de notre mémoire

    • 30 août à 17:48 | Saint-Jo (#8511) répond à lefona ihany

      Lefona ihany est le prototype même du Gasy complètement con, se croyant plus intelligent que tout le monde , orgueilleux et imbu de sa personne , se croyant indépendant de tout le monde , mais bien planqué en France pour y bénéficier de tous les avantages sociaux que seuls les Français qu’il hait sont en mesure de lui accorder.
      Pour lefona ihany le reflet exact du Français se découvre dans son émission tv favorite. Plus con que ça, tu meurs.
      Quant aux caractères typiquement gasy : physiquement , culturellement et liguistiquement parlant , moins gasy que lefona ihany je meurs.

    • 30 août à 18:09 | Isandra (#7070) répond à lefona ihany

      Lefona ihany,

      « Honte à ceux qui veulent dénigrer les malgaches et le pire c’est le macédoine de la tablée qui a 4 choses en commun avec deba : « Saint-jo »seph », Belakana, le narcissisme et le bashing !"

      Vous avez oublié zafimbazaha, pardon zafindralambo qui est plus royaliste(francophi-ling) que le roi(français),...même rang que Masin-Joany,...

    • 30 août à 18:39 | Saint-Jo (#8511) répond à lefona ihany

      Plus abruti ou plus stupide que la nazie foza femelle isandra , tu meurs !

    • 30 août à 20:03 | Belakana (#7721) répond à lefona ihany

      Revoilà le lanceur de javelot de pacotille qui ne comprend rien à rien. Si ce qu’il affirme pouvait lui apporter un petit plus dans sa manière de vivre, améliorer sa condition de vie ici ou là-bas ; eh ben tant mieux si le javelot de pacotille est heureux. Il pourrait toujours prendre un boutre en partant de Mada et contourner l’Afrique pour venir visiter l’Europe, nous l’accueillerons à bras ouverts.

      Le javelot de pacotille (jdp) a tellement besoin de reconnaissance, aussi je pense qu’il ferait mieux de la quémander auprès de ses pairs nommés Isandra, Betoko, TGV ihany et Rambo (tous des écrevisses).
      Allez, jdp, refais-toi pâle sur ce site, cela te donnera des vacances. Va pêcher des sardines du côté de Marseille. Gros fada va ! Oh Bonne Mèreuu !!!

      Quant à sa soeur Isandra, il est temps qu’elle se méfie de cette carotte (un genre de petit salaire pour pouvoir dire n’importe quoi sur ce site ) que son âne de domelina lui tend et qui la fait délirer et avancer mais avancer vers un objectif, désormais, irréaliste ? La carotte risque de se transformer en cougourde et alors le proctologue lui sera d’un grand service.

    • 30 août à 20:26 | vatomena (#7547) répond à lefona ihany

      Un nouvel esprit se lève en France.Par esprit d’universalité les français s’étaient répandus dans un vaste domaine colonial.Apres retraite ,La France a ouvert ses portes pour ’’accueillir toute la misère du monde " . Et maintenant elle souhaite un retour à ses origines ,à ses racines ,à son identité foncière. Elle souhaite revenir au ’’droit du sol ’’ uniquement comme il se pratique chez nous .La bi nationalité est mise en cause.Cela ne serait pas sans conséquence pour de nombreux malgaches qui jouissent de ce privilège

      Quelles conséquences si la France supprimait la binationalité ?

      «  » La première serait que la France obligerait à faire un choix : être Français ou, être Malgache. Pour les Malgaches résidant en France, il faudrait devenir uniquement Français pour conserver l’ensemble de leurs droits. Pour ceux qui décideraient de rester Malgache, la perte serait surtout sur les tracasseries administratives : pour obtenir une carte de séjour (ce qui n’est pas très compliqué en France, quand on a un emploi et une adresse). Ceux qui deviendraient Français, perdraient, par contre, tout leurs droits à Madagascar. Ils devraient avoir un passeport français et faire une demande de visa pour venir passer des vacances dans leur pays d’origine. S’ils souhaiteraient venir s’installer à Madagascar, ils seraient soumis aux mêmes contraintes qu’un immigrant Français.

      Plus de droit foncier ! Aye… plus le droit d’acheter du terrain. Et que deviendraient les biens immobiliers à leurs noms puisqu’un étranger n’a pas le droit d’en posséder ? Leurs papiers auraient autant de valeur que ceux d’un vieux colons revendiquant des droits sur ces terres perdues. Problème juridique : à qui reviendrait ces biens ? au premier qui s’installe dessus ? à des proches ? à l’état ? Ils auraient le droit de les revendre pendant un temps ? ou d’en faire « don » à un proche ?…

      Et les binationaux malgaches pleinement installés à Madagascar ? (les fameux 13 000) Ils seraient obligés de « rentrer » en France, trouver un hébergement, une adresse officielle… et refaire leurs papiers en bonne et dû forme, pour enfin pouvoir faire une demande visa pour Madagascar, en vue d’une ré-installation !… Imaginez les désagréments. Le choix de garder une nationalité française deviendrait délicat. Nombreux seraient ceux qui se verraient contraint de renoncer à la nationalité française et ces avantages.

      Le « Français » d’origine malgache serait obligé de payer 25 000 à 50 000 Ar (avec le guide par personne pour la visite d’un parc nationale au lieu des 1000 Ariary de rigueur aujourd’hui. Obligation donc pour tous les malgaches de présenter leur carte d’identité pour que le guichetier puisse savoir qui paye quoi !? Mais cela, c’est plus un détail révélateur de la pagaille conséquente à une telle décision. La perte de l’allocation de minimum vieillesse (792 Euros/mois, soit environ 2 450 000 Ar) serait bien plus conséquente, pour ceux choisissant de garder le nationalité malgacheQuelles conséquences si la France supprimait la binationalité ?

      La première serait que la France obligerait à faire un choix : être Français ou, être Malgache. Pour les Malgaches résidant en France, il faudrait devenir uniquement Français pour conserver l’ensemble de leurs droits. Pour ceux qui décideraient de rester Malgache, la perte serait surtout sur les tracasseries administratives : pour obtenir une carte de séjour (ce qui n’est pas très compliqué en France, quand on a un emploi et une adresse). Ceux qui deviendraient Français, perdraient, par contre, tout leurs droits à Madagascar. Ils devraient avoir un passeport français et faire une demande de visa pour venir passer des vacances dans leur pays d’origine. S’ils souhaiteraient venir s’installer à Madagascar, ils seraient soumis aux mêmes contraintes qu’un immigrant Français.

      Plus de droit foncier ! Aye… plus le droit d’acheter du terrain. Et que deviendraient les biens immobiliers à leurs noms puisqu’un étranger n’a pas le droit d’en posséder ? Leurs papiers auraient autant de valeur que ceux d’un vieux colons revendiquant des droits sur ces terres perdues. Problème juridique : à qui reviendrait ces biens ? au premier qui s’installe dessus ? à des proches ? à l’état ? Ils auraient le droit de les revendre pendant un temps ? ou d’en faire « don » à un proche ?…

      Et les binationaux malgaches pleinement installés à Madagascar ? (les fameux 13 000) Ils seraient obligés de « rentrer » en France, trouver un hébergement, une adresse officielle… et refaire leurs papiers en bonne et dû forme, pour enfin pouvoir faire une demande visa pour Madagascar, en vue d’une ré-installation !… Imaginez les désagréments. Le choix de garder une nationalité française deviendrait délicat. Nombreux seraient ceux qui se verraient contraint de renoncer à la nationalité française et ces avantages.

      Le « Français » d’origine malgache serait obligé de payer 25 000 à 50 000 Ar (avec le guide par personne pour la visite d’un parc nationale au lieu des 1000 Ariary de rigueur aujourd’hui. Obligation donc pour tous les malgaches de présenter leur carte d’identité pour que le guichetier puisse savoir qui paye quoi !? Mais cela, c’est plus un détail révélateur de la pagaille conséquente à une telle décision. La perte de l’allocation de minimum vieillesse (792 Euros/mois, soit environ 2 450 000 Ar) serait bien plus conséquente, pour ceux choisissant de garder le nationalité malgache.«  »

    • 30 août à 21:50 | Saint-Jo (#8511) répond à lefona ihany

      Ce qui est étrange sur ces attitudes , c’est que plus ils ont besoin d’aides sociales de la part des Français , plus ils haïssent les Français.
      Que seraient le DJ-ex-la-terreur et ses complices foza sans l’assistance des équipes gouvernementales françaises ? Le DJ-ex-la-terreur ne trouverait même pas d’endroit où se réfugier. L’île Mauritius et Dubaï ne sont que des endroits où il planque les sous , mais où il ne souhaite pas vivre.

  • 30 août à 15:18 | olivier (#7062)

    @ kartell

    connaissez vous le cri de « l’Indra indra » ??

    LOL

    • 30 août à 17:12 | kartell (#8302) répond à olivier

      Indri-indri, est connu pour ses cris hurlements stridents mais son habitat est fort éloigné de celui d’une capitale où les caïmans ont pris le pouvoir pour le garder tandis que « l’Indra-indra », comme vous le nommez, me fait plus penser à un numéro de portable pour l’entendre ! …..
      Mon esprit est, sans doute, mal tourné mais certains lapsus peuvent être révélateurs !…..

  • 30 août à 15:35 | betoko (#413)

    A Mr Jacques
    Avez vous lu les commentaires des reunionnais sur « Clicanoo.com »ou sur « zinfos974.com »sur le même sujet A l’île de La Réunion ou dans les Antilles françaises des fais divers du même genre se produisent pratiquement chaque semaine et on n’en fait pas autant de commentaire débiles

    • 30 août à 16:07 | Bernard (#2019) répond à betoko

      Oui, comme vous lisez les commentaires de cette presse, il ne vous a pas échappé, qu ’ un intervenant, justifiait ce double meurtre, en citant le nombre de morts à Madagascar en 1947.
      Sommes nous obligés de descendre aussi bas ?
      Il est toujours difficile de défendre un écrit, qui ne laisse transparaître que de la xénophobie.

  • 30 août à 15:57 | Jipo (#4988)

    @ Jacques .
    Son complexe de supériorité continue à lui coller à la peau, avec une francophobie exacerbée, dommage que l’ on éduque des racistes autosuffisants pareils, de la confiture aux cochons, bien que ces derniers valent bien plus ...
    Oui on sait : jipo traite les Malgaches de cochons, puis que cette sinistre entité même pas personnage, représente à lui seul la Nation et leurs occupants : déplorable comme à son habitude, une marque de fabrique dont il réussi à etre fier, une performance des plus singulière, mais il faut de tout pour faire un monde : parait-il ? c’est à ça qu’ on les reconnait ...

  • 30 août à 16:08 | I MATORIANDRO (#6033)

    tsy misy faty azo hanina !!! Ry zareo fozaorana angamba no mety hanao an’zany !!! tsy maintsy alevina ny faty na dorana !!! Nentina nody any andafy ny razana satria tsy eto ny tanindrazan-dry zareo !!!

    Ny maha-letra @ty resaka ty fotsiny de ny fomba fihetsik’ny mananasy manoloana zao toe-javatra zao !

    Soso-kevitra omena ny fratsay de tsara raha foanana ny fandraisan’ny Madagasikara io fihaonana fra-kon- folie io fa tsy misy vokany mivantana aminay !

    Aza omena vola sy fanampiana tsony koa reto mpitondra mananasy reto mba hanafaizana azy reo @ tsy fanjariana ataony !

    Samia velon’aina !

    • 30 août à 18:37 | Isambilo (#4541) répond à I MATORIANDRO

      Dia ho voatery hitondra voatavo na sosety izany i kalakely ? Hanimba maso izany.

  • 30 août à 16:53 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    d’Habitude je commence par quelquechose de bien
    insultant envers Madagascar,parcequ’à force, mon seul
    moyen de protestation c’est le rejet.
    Mais là ça devient désespérant !
    Je ne sais pas ce qui est pire ,que les autorités qui ne
    trouveront rien (me faites pas rire avec les coupables potentiels
    ,ils ne sont pas plus coupables que moi je ne suis pape) fassent mariner
    les proches des victimes d’une façon aussi malsaine ,ou plus globalement que
    tout regresse depuis 2008 et qu’il n’y ait pas la moindre éclaircie à l’horizon.
    Je pense qu’il faut accepter le fait qu’on va finir comme le Liban ,avec plus de population
    vivant ailleurs que sur place et j’en viens même à souhaiter que ça arrive vraiment.Parcequ’il est
    injuste que des gens qui peuvent apporter leur enthousiasme et leur envie de vivre au monde extérieur perdent leur temps avec Madagascar.Le pays est fini ,là il faut sauvegarder la population
    et ce qu’il reste de la culture.

  • 30 août à 17:04 | Twinkie (#9611)

    Je trouve toute phrase haineuse détestable, et en aucun cas, cela fait avancer les choses.

    Par contre, ce que j’entends souvent comme phrases à Mada, c’est que si ça ne va pas, c’est à cause d’un tel ou d’un tel.
    Il y a évidemment de la vérité là-dedans. Par contre, je vois rarement des remises en question.
    Est-ce que dans ce pays, tout est vraiment fait et organisé pour sortir de l’ornière ?
    Une fois le grand bla-bla fait, que se passe t il de concret ?
    Parce qu’encore plus à Mada qu’en France, on est plus fort dans la bla-blatude que dans l’action.
    De grandes théories, de la sagesse ou je ne sais pas, mais pas beaucoup de pragmatisme et quasi aucune efficacité. Ça ne me fait pas du tout plaisir de dire ça, et ça me fait mal de le constater mais les exemples pleuvent.

    Je sais que beaucoup de malgaches ont un regard condescendant envers les africains, mais regardez un peu le Rwanda et l’Éthiopie. Même si tout est loin d’être parfait, regardez un peu d’où ils viennent et où ils en sont actuellement.
    Et ne me dites surtout pas qu’ils n’ont pas de profiteurs de l’extérieur eux non plus. Et ce devait être encore bien plus dur pour eux, et pourtant, ils font quelque chose de leur pays !!

    Suis-je hors sujet lorsque je dis ça ? Je ne pense pas quand on voit comment un pays a autant de mal à avancer dans l’enquête dans un double meurtre.

  • 30 août à 17:28 | olivier (#7062)

    @ kartell

    INDRA, ou Institut National de Recherche Anatomique

    Siege social : TSARALALANA

    Heures d’ouvertures : 23h - 3h du matin

    On y entend des cris endémiques..

    MDR

     :)

    • 30 août à 18:31 | kartell (#8302) répond à olivier

      Merci de cette précision, j’avais pensé naïvement que votre pensée s’était involontairement égarée dans cette capitale de tous les dangers !
      Autant pour moi .

  • 30 août à 18:05 | olivier (#7062)

    @zanadralambo

    Sui rassuré cher ami, car PS et LR se sont emparés du sujet islam...

    pas de déception..

    l’avenir est au bikini...n’en déplaise aux anglo saxons donneurs de leçons à la va vite...

     :)

    • 30 août à 19:03 | Jipo (#4988) répond à olivier

      Pour info 😓
      Réponse d’une Marocaine de culture musulmane au plaidoyer d’Edwy Plenel en faveur du caractère banal et anodin du burkini.

      A vous entendre pérorer sur la liberté vestimentaire des femmes musulmanes, confortablement installé dans une démocratie centenaire dont les institutions sont solidement ancrées et où les libertés individuelles sont sacralisées, je sens mes cheveux se dresser sur ma tête non voilée et la colère m’envahir.
      Vous dites que le burkini est un vêtement comme un autre alors que le terme lui-même est un carcan pour les femmes puisqu’il veut dire un mélange entre la burqa (voile total) et le bikini, vêtement de plage. Il ressemble à s’y méprendre à une combinaison de plongée sous-marine avec en plus une capuche qui couvre la tête. Imaginez ce qu’éprouve une femme ainsi couverte, sous le soleil !
      Non Monsieur Plenel, le burkini n’est pas un vêtement comme un autre et je sais de quoi je parle puisque je suis une femme de culture musulmane et vivant dans un pays, le Maroc, où l’islam est religion d’Etat. Pays où les droits des femmes ont évolué vers plus de liberté grâce aux femmes qui se sont battues becs et ongles pour que leur voix soit entendue et leur place dans l’espace public reconnue et qui continuent leur lutte encouragées par une volonté politique même si le gouvernement actuel est à majorité islamiste.
      Cependant, leurs droits ne sont pas à l’abri d’une régression par ces temps où la pratique de l’islam est plus une ostentation qu’une dévotion.
      Quand, Monsieur Plenel, vous comparez le burkini à la soutane en parlant de la sacro-sainte liberté individuelle, vous oubliez une chose importante c’est que la soutane est un habit porté par des personnes qui font de la religion une profession et bien entendu ne doivent aucunement être discriminées même lors de la séparation de l’Église et de l’Etat.
      A l’opposé, le burkini n’est pas un vêtement professionnel mais une suite logique du voile et de la burqa. C’est un carcan sophistiqué dans lequel on enferme les femmes sur les plages qui sont censés être des lieux de villégiature et de détente. Par ce genre de vêtement, le corps des femmes est entravé afin, parait-il, de ne pas mettre sans dessus dessous la libido masculine !
      Qu’une personne qui a votre audience dans les médias français et francophones, affirme que le burkini est un vêtement dans lequel une minorité se cherche et qui est une mode passagère me choque car vous oubliez que les musulmans ne sont pas une minorité, l’islam étant la deuxième religion de France et que par conséquent le burkini pourrait y constituer un danger pour les femmes toutes confessions confondues.
      D’autre part, votre permissivité creuse la tombe des droits acquis par les femmes vivant dans les pays musulmans, pays qui auront vite fait de légitimer cette entrave au corps féminin et toute autre en s’appuyant sur votre notoriété !
      Je ne sais pas si vous en avez connaissance mais, dans ces pays musulmans, nos mères portaient, dans les années soixante, le maillot sur les plages et leurs corps profitaient librement du soleil avant qu’il ne se résume à leur entrejambes. De nos jours, nombreuses sont les femmes qui évitent de porter le maillot à la plage de peur d’être agressées par les fous de la religion qui ne sont en fait que de simples obsédés du sexe.
      Non Monsieur Plenel, le burkini n’est pas un vêtement comme un autre. Il fait partie d’une stratégie qui, si elle est encouragée par des avis permissifs, finira par arriver à son but final : interdire l’espace public aux femmes !
      Fatiha Daoudi

      Pour info : Fatiha Daoudi est docteure en science politique, diplômée de l’Université de Grenoble Alpes. Licenciée en droit privé et titulaire d’un master en droits de l’Homme et libertés publiques, elle a orienté ses recherches sur le vécu des populations des frontières algéro-marocaines depuis leur fermeture en 1994. Elle est chercheuse associée au Centre Jacques Berque de Rabat et auteure d’études et de rapports.
      Elle est également militante des droits humains, membre de plusieurs associations et experte en genre et en droits humains auprès d’organismes internationaux

    • 31 août à 00:44 | Albatros (#234) répond à olivier

      Merci Jipo !!!!

  • 30 août à 19:19 | Mihaino (#1437)

    Laissons les enquêteurs faire sereinement leurs boulots . Qu’ils viennent d’ici ou de France , il ne faut pas sous-estimer leurs compétences ! La vérité éclatera un jour , ai-je écrit depuis le début de cette triste histoire . « Ny marina tsy mba maty » sagesse malagasy .
    Wait and see....

  • 30 août à 19:24 | olivier (#7062)

    @Jipo

    Comme voilà une saine LECTURE

     :)

    • 30 août à 22:13 | Jipo (#4988) répond à olivier

      Nobody’ s perfect ...

  • 31 août à 07:59 | Vary-Manta (#2623)

    Article très cynique, très maladroitement ecrit ! Ça Illustre le manque de respect pour les pertes de vie humaine de l’auteur. Déjà ce n’étaient pas des touristes, mais des volontaires membres d’ONG, qui venaient plusieurs fois chez nous, par amour du pays et des Malagasy ; personne jusqu’à maintenant ne semble vouloir savoir ce que faisait cet ONG, mais ici, le seul souci la tribune, c’est la concurrence touristique face aux îles voisines !

  • 31 août à 09:06 | I MATORIANDRO (#6033)

    De mbola mametraka fanontaniana ihany aho hoe f’angah moa mbolal mihatra zany akaoro de koperasio zany sa efa nisy nanao sonia ny akaoro de koperasio vaovao ?

    Samia velon’aina !

  • 5 septembre à 20:09 | rolandmada (#9689)

    je ne pense pas que les vasaha traite les malgaches comme vous le dites, les vasaha qui vivent ici connaissent et aiment ce pays, et n’ont pas de sentiments de dénigrements envers les malgaches
    Par contre les vasaha sont plus respectueux que les malgaches en ce qui concernent leurs pays
    Quand je lis ce forum je suis effaré par les propos que les malgaches tiennent en ce qui concerne ce qui se passe en France vous affirmez des choses qui sont fausses seulement rapportés par des journalistes avides de sensationnels
    et si la France traitaient les malgaches qui vivent en France comme les français qui à Madagascar, il y aurait quelques milliers malgaches qui seraient déjà expulsés depuis longtemps et beaucoup vivent sur le système RSA et profitent bien de la France et quand ils rentrent ici, on les voit jouer au grand seigneur ?!!!!! Alors chaque chose a sa place.

    • 5 septembre à 20:46 | vatomena (#7547) répond à rolandmada

      Que si la France appliquait une politique de réciprocité ;les malgaches d’andafy auraient de bien vilaines surprises !

    • 5 septembre à 22:44 | kartell (#8302) répond à rolandmada

      Il est clair que les vahaza qui vivent au pays n’ont pas les mêmes motivations que les malagasy de la diaspora, inutile d’en faire un inventaire que chacun est libre de faire ou de biaiser….
      Le poids de la colonisation a marqué au fer rouge les vahaza tandis qu’en France, bien des français ignorent que l’île a été française et où elle se situe sur une carte !….
      Deux poids, deux mesures penseront certains esprits, loin s’en faut mais simplement parce que d’un côté, on a soldé cette histoire, fusse-t-elle coloniale alors que de l’autre, elle reste un fonds de commerce inépuisable transmis précieusement de générations en générations….
      L’ échec cuisant de l’amiral, abolitionniste véhément de toutes traces du colonisateur a provoqué l’effet contraire en mutant cet oubli forcé dans celui, omniprésent du bouc-émissaire de service pour les décennies suivantes….
      On l’observe bien sur ce forum où son recours est devenu une habitude journalière et le leitmotiv de certains intervenants à cours d’arguments ….
      Quand à la politique de réciprocité évoquée par vatomena, elle est âprement combattue par les nouveaux tiers-mondistes qui font porter à l’Europe, l’unique charge du fardeau d’une colonisation passée qui n’en finit pas d’être soldée en dédouanant une Afrique, sans loi, autorisée à tous excès et les dérives ….

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 136