Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 23h05
 

Coopération

Madagascar - Canada

Les cantines scolaires bénéficient d’un don canadien de 6,4 millions USD

jeudi 20 novembre 2014 | Valis
JPEG - 509.2 ko

Le gouvernement du Canada annonce le 18 novembre, qu’il va contribuer à hauteur de 6,4 millions de dollars, environ 14 milliards d’ariary, au programme d’alimentation scolaire mis en place par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) à Madagascar. Ce fonds devrait être utilisé sur deux ans. Selon la partie malgache, cet apport encouragera les 214 000 élèves du cycle primaire et 24 000 orphelins et jeunes vulnérables, à fréquenter l’école et par la même occasion améliorera les conditions de vie de la population et des couches les plus vulnérables.

Le programme d’alimentation scolaire à Madagascar est mis en œuvre par le PAM dans les régions Androy, Anosy et Atsimo Andrefana ainsi que dans les quartiers urbains défavorisés d’Antananarivo, Toamasina et Toliara, fournissant au total un repas quotidien à 248 000 enfants ; en collaboration avec le ministère de l’Education Nationale, celui de la Protection Sociale et les partenaires.

Vers une politique nationale d’alimentation scolaire

Le PAM prévoit d’appuyer le Gouvernement vers la mise en place d’une politique nationale et d’un programme national d’alimentation scolaire. Dans ce but, un plan d’action a été développé en juillet dernier suite à une analyse du cadre institutionnel et politique de l’alimentation scolaire à Madagascar (exercice SABER : System Approach for Better Education Results). Un comité de pilotage interministériel en alimentation, nutrition et santé scolaire chargé de la coordination et du suivi de ce plan d’action vient d’être mis en place.

Le nouveau cycle de programme du PAM privilégiera, entre autres, la mise en œuvre d’un modèle d’alimentation scolaire basée sur la production locale, le Home Grown School

Feeding. Cette stratégie consiste à approvisionner les cantines scolaires par les produits des petits exploitants agricoles locaux, leur offrant ainsi des opportunités de marché et permettant de renforcer l’appropriation du programme par les communautés bénéficiaires et d’assurer sa pérennité.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 20 novembre 2014 à 15:28 | TRONDHEIM (#3518)

    92Ar/j/enfant

    • 20 novembre 2014 à 17:19 | Jipo (#4988) répond à TRONDHEIM

      Vous avez occulté l’ appétit des faméliques du : « ministère de l’Education Nationale, celui de la Protection Sociale et les partenaires »...

  • 20 novembre 2014 à 19:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    IL FAUT UNE POLITIQUE NATIONALE DE CANTINE SCOLAIRE.
    Un repas/jour assuré pour chaque enfant Malgache.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 215