Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 10h02
 

Société

Insécurité

Le maire de Mahambo décrète un couvre-feu

mercredi 27 juillet | Yvan Andriamanga

Face à la recrudescence de l’insécurité partout et afin de sécuriser au moins la saison estivale, le maire de Mahambo dans l’Analanjirofo a décrété un couvre feu. Il est actuellement interdit de circuler la nuit dans la commune de Mahambo, cette zone côtière très appréciée des vacanciers et touristes. Bon nombre de ses habitants tirent une grande partie de leurs revenus du tourisme, local ou international, d’où cette décision selon le maire. Cette mesure vise à rassurer aussi bien les habitants que les touristes de passage.

Cela ne veut pas dire qu’en cas d’urgence, comme en cas de maladie ou autres, les habitants de la commune de Mahambo ne peuvent pas sortir mais les forces de l’ordre qui veillent au grain sauront faire la différence selon le maire. Si la majorité des habitants qui se pressent de rentrer chez eux et de barricader la maison dès la nuit tombée apprécient cette décision, les fêtards ne sont pas tous ravis de cette décision.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 27 juillet à 10:19 | Isandra (#7070)

    Cela reflète bien le manque de vision de ce régime,...

    Au lieu de mettre en place une politique pour lutter contre les insécurités efficace, ils ont choisi cette solution TIP TOP,...laquelle ne règle qu’une petite partie du problème, mais limite le déplacement de la population de cette localité,...pourtant, cet un endroit chaud où la nuit, les gens se baladent pour se rafraîchir,...

  • 27 juillet à 10:34 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Aveu d’ impuissance : tout simplement .

  • 27 juillet à 14:22 | Babakoto_Enragé (#8754)

    Un couvre-feu, pour faire venir les touristes ? Non mais franchement...

    • 27 juillet à 15:34 | Jipo (#4988) répond à Babakoto_Enragé

      Mais c ’est pour votre sikiriti kon vous dit !

  • 27 juillet à 17:47 | DIPLOMAT (#846)

    J’imagine que ce n’est pas de gaieté de coeur qu’une telle décision est prise.
    Mais comme la nuit tous les chats sont noirs, et que probablement les brigands viennent d’une autre localité, et bien au moins la nuit , ceux qui bougent savent que c’est à leur risque et péril . En attendant, tout le monde peut dormir sur ses 2 oreilles !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 554