Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 11 décembre 2016
Antananarivo | 01h41
 

Diplomatie

Délégation parlementaire malgache aux Nations unies

Le député Nicolas Randrianasolo, au rapport ?

mercredi 9 septembre 2015 | Ben
JPEG - 166 ko
Le député Nicolas Randrianasolo

La délégation parlementaire conduite par le président de l’Assemblée nationale, Jean Max Rakotomamonjy et à laquelle faisait partie le président de la commission sécurité, le député Nicolas Randrianasolo, est rentrée au pays. Le député Nicolas Randrianasolo, élu à Betroka, a été l’invité de la radio Antsiva ce mardi 8 septembre. Il a fait le compte rendu de la mission effectuée à l’Assemblée générale des Nations unies à New-York et a exprimé sa reconnaissance envers les personnels de l’ambassade malgache aux Etats-Unis. Par contre, il a déploré l’accueil dans les autres représentations malgaches à l’étranger qui n’ont pas, selon ses dires, manifesté l’honneur à l’égard d’un chef d’institution tel un président de l’Assemblée nationale. A croire les dires du député Nicolas Randrianasolo, le président Jean Max Rakotomamonjy n’aurait été accueilli que par des chargés d’affaires. Mais remarque le député élu à Betroka, c’est la première fois qu’un président de l’Assemblée nationale malgache a été invité à monter à la tribune des Nations unies et a pu s’adresser à toute la communauté internationale.

Appel à l’aide onusienne

Très médiatique lui aussi, le député Nicolas Randrianasolo a saisi l’occasion de cette invitation de la radio Antsiva pour partager à l’opinion nationale malgache les grandes lignes de ce que la délégation parlementaire malgache a demandé en matière de sécurité ; plus simplement, des aides en équipements et en logistique.

Aux yeux de quelques critiques, la délégation parlementaire malgache appelle et sollicite l’aide des Nations unies pour maintenir l’ordre et la paix à Madagascar. Elle a demandé à ce que Madagascar soit accompagné et ses capacités renforcées pour maintenir la paix dans le pays. C’est à peine si le député Nicolas Randrianasolo n’est pas allé jusqu’à inviter que les Casques bleus des Nations unies avec tous leurs équipements ne soient missionnés à Madagascar.

Mais le député président de la commission sécurité, était quelque part en contradiction avec lui-même. Il a reconnu que Madagascar était un exemple de pays en paix et où le « fihavanana » règne par rapport à d’autres pays d’Afrique ; mais en même temps, il sollicite cette aide des Nations unies en matière de sécurité.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 9 septembre 2015 à 10:10 | che taranaka (#99)

    AKORY LAHALY,

    en clair..

    le depioté RANDRIANASOLO..sûrement un mal élu....craint la GUERRE CIVILE dans ce pays...

    je lis à travers de ses dires qu’il faut mettre en place les casques bleus pour gérer cette GUERRE CIVILE iminente.....!!!

    pour une fois quelqu’un dit tout haut ce que CHE...craignait...!

  • 9 septembre 2015 à 10:18 | zaho (#699)

    Concernant l’insécurité à Madagascar, il faudrait commencer par faire le recensement des armes dans les casernes malgaches car toutes les armes et minutions en possession des dahalo proviennent en grande majorité de nos casernes. Ceux qui les ont vendus ou donnés ou loués ne savaient pas que ces armes allaient être utilisées contre eux. Les malgaches disent ceci « mandrora mantsilagny ». Parler à la tribune des Nations Unies, c’est bien, mais après ? De toute façon, nos députés me font vomir car leur exigence est inadmissible dans un pays pauvre comme le notre. Heureusement que la HCC a émis un avis défavorable à leur demande de passeport diplomatique. J’espère que leurs bagages de soute et de cabine sont inspectés filtrés comme tous les passagers anonymes quand ils prennent l’avion. Eux aussi doivent être inspectés filtrés car ils ne sont pas ministres, ni diplomates.

  • 9 septembre 2015 à 10:33 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Il a oublié de mentionner dans sa demande les 4x4 pour les députés.

    • 9 septembre 2015 à 13:00 | che taranaka (#99) répond à plus qu'hier et moins que demain

      AKORY LAHALY,

      et les Mademoizely...??..ah...! ils les ont déjà......

  • 9 septembre 2015 à 11:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    A Madagascar..
    - "Dès qu’on est..
    - « IL FAUT SE PAVANER AVEC DES GARDES DE CORPS, même d’origine »étrangère"(-des togolais par exemple-)
    (-se pavaner:marcher,se tenir de manière fière,arrogante-).
    Alors il faut créer l’insécurité pour développer l’industrie de la sécurité (-gardes de corps-).

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 9 septembre 2015 à 13:11 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Comme toi d’ailleurs !
      Tu mouilles ta petite culotte dès que tu vois un de tes emplumés profiteurs de Madagascar.
      Tu parles de Didier comme d’une madone ,etc...

    • 9 septembre 2015 à 15:08 | Anton (#8594) répond à ATAVISME PREMIUM

      C’est normal c’est grâce à Didier qu’il a réussit à étudier en Algérie (1963/1964) avant d’émigrer en France en 1964 et ne plus en bouger !
      Donc depuis l’âge de 23 ans, ’Point barre’ 75 ans, n’a guère passé plus de 3 mois à Madagascar ...et depuis 40 ans (1974) n’y est plus retourné.

    • 9 septembre 2015 à 17:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Anton

      Je n’ai jamais mis les pieds en Algérie.J’en vois tellement déjà,en France.
      POURQUOI==aller==en Algérie ???,

    • 9 septembre 2015 à 17:14 | Stomato (#3476) répond à Anton

      Est-ce pour cela qu’il est devenu docteur honoris yaka fokon yaplika ?

  • 9 septembre 2015 à 18:27 | betoko (#413)

    Qu’est ce qu’il a compris ce clown Nicolas en allant au siège des Nations Unies . Lui qui n’a aucun diplôme et a quitté l’école en classe de 3 éme , il n’arrivait même pas ce qu’est la loi des finances
    Pour ceux qui disent qu’avoir une maîtrise en droit public ne signifie pas grand chose quand on fait de la politique , que diriez vous de cet ignare ?

  • 10 septembre 2015 à 04:24 | 18MadaOne (#473)

    Un vendu de plus, dont les idées ne font qu’enfoncer Madagasikara dans un bourbier inextricable. Casque bleu pourquoi faire ? Faire de Madagasikara un nouveau protectorat peut-être ? Complexe de colonisé quand tu nous tient. Ce sont ces deux institutions qu’il faut virer incessamment sinon le pays va sombrer avant 2018.

  • 10 septembre 2015 à 10:56 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    MESSAGE A TOUS LES POURRIS DE LA CASTE HONTEUSE QUI SÉVÎT A MADAGASCAR .
    lisez cette article ,pour une fois vous apprendrez quelque chose de vrai ,vous les chasseurs cueilleurs incultes.
    http://amis-univ-reunion.fr/madagas...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 103