Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 22 novembre 2017
Antananarivo | 23h52
 

Justice

Greffiers-SMM

La patate chaude de la nouvelle ministre de la justice

mercredi 30 août | Yvan Andriamanga

L’ancien ministre, Charles Andriamiseza s’est complètement fourvoyé avec l’affaire Claudine Razaimamonjy suivie de celle de son beau frère Riana Andriamandavy et cela lui a finalement coûté son poste. Sa conférence de presse en pleine nuit, les grèves à répétition des greffiers et des magistrats et tout ce qui s’ensuivent n’ont pas joué en sa faveur. Son limogeage est d’ailleurs une des revendications des syndicalistes du SMM (Syndicat des magistrats de Madagascar). La patate chaude est ainsi passée à la nouvelle ministre de la Justice, Elise Alexandrine Rasolo.

Le SMM ne compte pas lâcher l’affaire et compte relancer l’affaire qui oppose le sénateur HVM, Riana Andriamandavy, beau-frère de Claudine Razaimamonjy et la présidente du SMM, Fanirisoa Ernaivo. La plainte de cette dernière n’a pas été suivie d’effets. Officiellement, le commandant de la circonscription interrégionale de la gendarmerie nationale d’Antananarivo (CIRGN), le général Florens Rakotomahanina a déclaré qu’il leur appartient de juger si l’affaire mérite d’être suivie ou non. On connaît leur jugement.

Les greffiers vont sûrement rappeler à la nouvelle Garde des sceaux, leurs revendications et ainsi de suite.

Il appartient à la nouvelle ministre de négocier avec le SMM et le syndicat des greffiers qui menacent d’entrer de nouveau en grève dans les prochaines semaines. Ces derniers ont lancé un ultimatum au Premier ministre quant à la mis en application des décisions prises au niveau du Comité tripartite mis en place pour résoudre leurs revendications.

Reste à savoir si la nouvelle ministre aura plus de pouvoir pour satisfaire toutes ces revendications car tout ne dépend pas forcément d’elle mais de l’Exécutif en général.

La rencontre prévue ce jeudi 31 août à Faravohitra entre la ministre Rasolo Elise Alexandrine, le SMM et le syndicat des greffiers est très attendue, autant par les syndicalistes que par les justiciables qui sont les premiers usagers de la Justice. A cet effet, les magistrats et les greffiers envisagent de se constituer en fédération.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 30 août à 10:57 | Jipo (#4988)

    C ’est l’ occasion inespérée pour se refaire une virginité, à moins que cette nomination soit une pirouette supplémentaire pour gagner du temps.
    Cette claudine doit être condamnée ./
    de se demander qu’" attend la justice pour faire ce dont pourquoi elle est payée, quant au mutisme d’ hery, son silence vaut consentement, pour ne pas dire complicité, un aveu ? non : une preuve !

    • 30 août à 12:12 | manga (#6995) répond à Jipo

      Madame Claudine est actuellement entrain de payer ce qu’elle devrait aux contribuables suite à cette évasion bien orchestrée massivement par certains tenants du pouvoir. Si la saisine auprès de la Banque Centrale de tous les comptes ont déjà été procédés, il reste encore quelques biens matériels à brader, et dans les meilleurs délais, pour régler les honoraires du charlatan qui compte à son tour s’enrichir à vitesse grand V.
      Qu’importe le nombre ;mais ce que la Justice entend, c’est de la ruiner bien avant le déroulement d’un soi-disant procès (et s’il n’y aura qu’un seul...).
      Rappelons qu’à l’heure où on est, le SMM a le sang qui bout dans les veines ; non pas pour le sujet mais avec tous ceux qui ont comploté, et prétendant à chaque fois pouvoir faire pression, raison pour laquelle elle ne compte reculer d’un iota pour une opportunité aussi incontournable et sans précédent pour signifier de son existence comme faisant partie d’un des pouvoirs qui définit ce qu’est un état digne de ce som.
      Toujours est-il qu’e cette dernière s’est fourrée dans des « beaux » draps en ayant eu l’audace, mais c’est le prix à payer pour arriver à ses fins.
      Mais ce ne sera certainement pas cette année ni à la veille de l’élection puisque négocier n’est jamais synonyme d’imposer. Et les grèves se multiplieront comme l’insécurité qui fleurit, en été comme en hiver, et de jour comme de nuit.
      Le syndicat demeure contrairement au gouvernement qui part comme il est entré.
      La Justice ne sera, et quelque soit toute éventuelle tournure des événements, jamais perdante dans cette affaire. « Patience mon ami... »

    • 30 août à 14:03 | rakoto-neutre (#8588) répond à Jipo

      Condamner Claudine c’est condamner lui-même, donc le silence vaut de l’or.
      Les gendarmes ou les policiers ne pourront rien faire face au sourd et muet.

  • 30 août à 18:40 | dafily (#9983)

    nous savons tous que ce ministère est, et sera toujours l’éternel croupion du gésier de la poule aux oeufs d’or...
    On grille rarement ce genre de volatile.

  • 31 août à 15:10 | Ibalitakely (#9342)

    « La patate chaude de la nouvelle ministre de la justice » : dia mba manao ohatra ilay tenda-kanina nandrapaka ovy mahamay sady manontany hoe « aizzza ho aizzza eto ry reto no misssy an’ny Betaffffffffffo ? ». Ny tafo any Antsakabary izao efa voasolon’i Realy Onitiana, dia vita hatreo ny resaka, dia ho fanadiadiana iray tsy hisy tohiny indray koa !!

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 174