Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 septembre 2016
Antananarivo | 14h44
 

Médias

Election des membres du bureau de l’Ordre des journalistes

La médiation de Fano Rakotondrazaka à l’épreuve

lundi 17 novembre 2014 | Valis
JPEG - 12.9 ko

Fano Rakotondrazaka, journaliste, élu démocratiquement pour représenter les journalistes au sein de la Commission électorale nationale indépendante (CENIT), a finalement décidé d’intervenir dans la confusion issues du 1er tour de l’élection de président de l’Ordre des journalistes (OJM). A la suite de multiples appels lancés à l’endroit des personnes ressources et anciens membres de l’OJM, c’est Fano Rakotondrazaka qui vient à la rescousse des ses collègues journalistes. Il va réunir ce 17 novembre l’assemblée des journalistes pour décrypter la controverse et pour tenter de remettre de l’ordre dans le processus électoral des membres du bureau de l’OJM, très perturbé par les changements dans les résultats.

Personne n’est sans savoir que ces résultats de l’élection des membres du bureau de l’Ordre des journalistes (OJM) sont contestés. Le comité d’organisation de l’élection a donné dans un premier temps, Gérard Rakotonirina et Lambo Tahiry comme devant aller au second tour, mais quelques heures après, le même comité a déclaré, Hervé Rakotozanany et Gérard Rakotonirina, 1er et second à l’issue du premier tour et donc devant se départager pour le second tour. Lambo Tahiry serait ainsi mis hors course.

Deux courants s’opposent : d’une part celui qui veut poursuivre le processus et qui, selon les décisions de ce qui reste comme membre du comité d’organisation –car il y eut des démissions, appelle les journalistes au second tour ce 19 novembre 2014 ; et d’autre part, celui qui exige que l’on reprenne le processus depuis la confection de la liste électorale. Ce dernier courant, apparemment organisé, affirme et s’affiche comme étant la Confédération des médias privés de Madagascar (CMPM), sensée défendre la liberté de la presse et les entreprises de presse (voir fichier).

A beaucoup d’égards, la CMPM dégage une impression de Cellule de crise des journalistes, mais élargie, tandis que le camp d’en face est beaucoup plus diffus et se définirait comme l’Alliance des journalistes démocrates pour la défense du choix des confrères au premier tour.

Les « anciens » ou les « journalistes doyens » sont pour leur part partagés eux aussi. Mais dans l’ensemble, ils souhaitent à ce que le comité d’organisation de l’élection prenne les leçons de ce premier tour et se reconstitue rapidement pour pouvoir mettre en œuvre le second tour.

PDF - 106.3 ko

12 commentaires

Vos commentaires

  • 17 novembre 2014 à 09:37 | betoko (#413)

    Pour commencer , il faudrait qu’on définisse qui sont les vrais journalistes et qui ne les sont pas ? Comment se fait il qu’un perchiste ou un cameraman ou un preneur de son soit un journaliste ? Cela n’a rien à voir. Un journaliste devrait avoir un diplôme de journaliste délivré par son ministère de tutelle
    Je suis très étonné d’avoir lu dans toute la presse écrite qu’il y a quelque chose comme 1300 journalistes à Madagascar

  • 17 novembre 2014 à 09:40 | Isambilo (#4541)

    Rolly Mercia sévit depuis l’époque du PSD. Qu’est-ce qu’on peut attendre d’un journaliste de cet acabit ? Rien.
    Des journaleux incapables de sortir un papier comme Latimer n’ont qu’à changer de boulot.

    • 17 novembre 2014 à 11:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Isambilo

      Latimer est donc ==une référence==pour les journalistes Malgaches.

    • 17 novembre 2014 à 12:29 | betoko (#413) répond à Isambilo

      D’aprés Lalatiana sur Free FM ce matin , Rolly Merci lui avait demandé pardon et s’est excusé de lui avoir fait tant de mal quand celui ci était ministre de la communication du gouvernement de transition . Que c’est pathétique

    • 17 novembre 2014 à 14:53 | Beandroy (#3943) répond à Isambilo

      Pardon !!! Vous connaissez le cursus de Latimer ??? Votre insinuation est gratuite. latimer est un brillant journaliste et il parle et ecrit tres bien le francais, l’anglais, l’espagnol, l’italien et le japonais. Vous dites mieux ?

    • 17 novembre 2014 à 16:07 | Isambilo (#4541) répond à Beandroy

      Je me suis mal exprimé ou vous comprenez le contraire de ce que j’écris. Latimer est un bon journaliste et son article est excellent.
      Par contre je ne vois pas le lien avec le nombre de langues maîtrisées. C’est un journaliste et non pas un agent d’accueil !

    • 18 novembre 2014 à 01:04 | Beandroy (#3943) répond à Isambilo

      Je prends acte de votre correction. Disons neamoins que vous vous etes mal exprime car votre allegation est sans equivoque. Latimer est tout sauf un journaleux. Et savoir parler plusieurs langues est un atout majeur dans le journalisme pour la recolte des informations dans le mone entier et les trier.

    • 18 novembre 2014 à 11:28 | tsimahafotsy (#6734) répond à Beandroy

      Latimer Rangers est un des rares journalistes malgaches de classe internationale.

  • 17 novembre 2014 à 11:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « LE JOURNALISTE PROFESSIONNEL » est celui qui a pour==« occupation »==principale,régulière,l’exercice de la profession dans une ou plusieurs publications quotidiennes ou périodiques ou dans une ou plusieurs agences de Presse et qui en tire le Principal de ses ressources.

    Pour accéder au statut de « JOURNALISTE PROFESSIONNEL »,on a créé :
    - « LA CARTE DE PRESSE ».
    Elle a été créée pour éviter que des journalistes soient influencés dans leurs écrits par le fait qu’ils exercent ==majoritairement==leur activité dans un autre métier (-publicitaire,avocat,commercial-) pour le compte d’une entreprise ne vivant pas de la vente d’un média.

    Les entreprises employant des titulaires appliquent toute la « CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE TRAVAIL DES JOURNALISTES ».

    - « A chaque retour de Madagascar,Monsieur Yvon Bourges me parlait des journalistes et d’entreprises de »Média« == »MALGACHES"==
    PAS DE COMMENTAIRES A FAIRE..

    Il y a encore un long chemin à parcourir/à faire pour notre système de communication et de presse.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 17 novembre 2014 à 12:34 | betoko (#413)

    Selon Lalatiana sur Free FM ce matin , des journalistes de RNM et RTVM lui ont envoyé des sms disant que le pouvoir les oblige à voté pour des candidats d’eux sous peine de sanction

    • 17 novembre 2014 à 13:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      SMS n’est pas des preuves ..
      C’est un moyen pour véhiculer des « RACONTARS ».
      Et encore adressé à LALATIANA..suivez mes yeux !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 18 novembre 2014 à 21:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Selon l’information,ces personnes votant à l’élection ont une carte de presse

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 364