Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 06h29
 

Justice

Le syndicat des greffiers revient à la charge

La grève est dans l’air

vendredi 12 août | Bill

Les cadres dirigeants du syndicat des greffiers de Madagascar ont organisé une conférence de presse ce 11 août. Le délai de deux (2) mois est écoulé, ont-ils déclaré, et le ministère n’a rien fait pour résoudre leurs problèmes. Haja Randriambololona, président du syndicat des greffiers, annonce qu’une Assemblée générale extraordinaire des syndicalistes et personnels de la Greffe de Madagascar se tiendra d’ici peu – dans deux ou trois semaines, pour décider de la reprise du mouvement de grève ; la principale raison est que rien de ce que le ministre de la Justice a promis n’a été réalisé. Le syndicat des greffiers dément d’ailleurs les dires du ministre selon lesquels, 80% des revendications des greffiers en grève deux mois durant ont été satisfaites. De l’avis des syndicalistes, le ministère n’a réglé que des arriérés des indemnités mais non les autres grands points des revendications, tels les « versements ». Le syndicat a réclamé une Direction de la Greffe et le ministre a reconnu la nécessité et promis qu’il va s’en occuper. Mais cette Direction n’a pas encore été installée par le gouvernement, elle n’a pas encore vu le jour. Il semble que cette Direction ne sera installée que le mois de janvier prochain.

Contre le concours direct

Les greffiers syndiqués soupçonnent le gouvernement et la Présidence de la République de vouloir mettre la main sur la Greffe en refusant d’accéder aux demandes des syndicalistes qui souhaitent et ont bien accueilli les propositions du ministre de la Justice d’augmenter ces « versements » de 250 à 600. Le versement en question, précise le président du syndicat des greffiers, n’a rien à voir avec un quelconque versement d’argent mais il s’agit plutôt de la promotion en grade dans le corps des greffiers. Si les greffiers ont demandé la promotion de 250 agents de la Greffe au grade supérieur de greffiers en chef, le ministre a donc annoncé 600 promotions.

D’après le président du syndicat, le gouvernement invoque le manque d’argent et des problèmes de budget pour refuser le principe de versement alors même qu’il insiste sur l’organisation d’un concours direct pour recruter des greffiers en chef. Or l’organisation d’un concours nécessite de l’argent mais surtout une nouvelle ligne budgétaire. « Nous sommes foncièrement contre un concours direct pour le recrutement de greffiers en chef, martèlent les syndicalistes qui évoquent des soupçons de combines et d’intérêts particuliers ou personnels.

En tout cas, les syndicalistes ne cachent pas leur volonté de reprendre la grève lors de leur prochaine assemblée générale extraordinaire. A beaucoup d’égards, les syndicalistes reconnaissent la bonne foi et la loyauté du ministre mais ils laissent comprendre que le blocage se situe à des niveaux supérieurs, soit donc au niveau du Premier ministre, soit au niveau du président de la République. Un cadre du syndicat a rappelé qu’en son temps, Hery Rajaonarimampianina, alors ministre des Finances leur aurait fait comprendre que tant qu’il demeure ministre des Finances, les revendications du syndicat des greffiers ne passeront pas ! Vrai ou faux, c’est la parole des greffiers syndiqués contre celle de l’actuel président de la République. Quoi qu’il en soit, une autre grève des greffiers signifie beaucoup de perturbation dans les procédures et la marche de la Justice. Elle signifie aussi, des problèmes au niveau des commissariats de police et dans les cellules des enquêteurs comme ce fut le cas il y a quelques mois auparavant.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 12 août à 10:15 | Bena (#494)

    voila, pour appeler un chat un chat, ces gens là veulent une administration publique nivelée par le bas. et ainsi on espère une amélioration de l’efficience.

  • 12 août à 11:32 | Ra-Jao (#282)

    Pourquoi ouvrir un concours externe pour les postes de greffiers en chef, est-ce pour placer les neveux ou frangins de tel ou tel personnage au pouvoir. Quoi de plus motivant pour ces greffiers qui sont en poste que de concourir en interne pour un poste de greffier en chef.

    • 12 août à 11:55 | Bena (#494) répond à Ra-Jao

      pour être greffiers ils étaient déjà neveux de de qui ?

  • 12 août à 12:11 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    Continuez comme ça les greffiers ,il fait bon de réclamer plus d’argent public pour vos fins de mois quand 90% de la population ne mange pas 3 repas par jour !!!!!!!!!

  • 12 août à 12:14 | Ra-Jao (#282)

    Bena, la question est peut être pertinente, mais dans tout corps de la fonction publique, si on ne peut espérer une promotion, ne soyons pas étonné que nos fonctionnaires désertent leur bureau et rentre chez eux pour s’occuper de leur poulailler et de leur potager : ce sont toujours quelques rentrée d’argent en perspectives pour faire face au coût de la vie qui n’arrête pas de monter !

  • 12 août à 12:15 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    en plus ,je me fie peut être un peu trop aux apparences mes les gens sur la photo n’on pas l’air maigres émaciés et mal nourris ,ils sont gras et souriants ,si c’est de l’argent pour manger ils n’en ont pas besoin ,ils ont de bonnes réserves de graisse abdominale,suffit juste de bouffer moins et épargner l’argent économisé.

  • 12 août à 12:19 | Ra-Jao (#282)

    Ce n’est pas parce que le malgache ne mange pas 3 fois par jour, que je veux rester caissière chez Mamouth toute ma vie. Seul les morts ne progressent plus ou ne recherchent plus le progrès. C’est la règle normale de la vie.

    • 12 août à 12:32 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à Ra-Jao

      c’est quoi le rapport ?
      s’ils veulent faire progresser leur situation ,qu’ils quittent leur travail et qu’ils cherchent mieux !!!
      parce-que c’est indécent de réclamer plus d’argent à l’état alors que la majorité de la population attend d’être aidée à survivre.

  • 12 août à 12:53 | Ra-Jao (#282)

    GADSDEN_FLAGIVANDRY, Merci de bien lire mes propos depuis le début

    • 12 août à 13:00 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à Ra-Jao

      OK !!!!!! donc qu’ils quittent leur travail ,qu’ils s’occupent du potager ,qu’ils vendent leurs légumes et qu’ils arrêtent de demander à l’état de l’argent qu’il n’a pas et qu’il ne peut pas se permettre de dépenser !!!!!!!!!

  • 12 août à 15:02 | Ra-Jao (#282)

    Les affaires d’argent, je n’en ai pas touché mot. : Est-ce qu’ils sont dans leur bon droit ou non ? Je ne fais pas partie de ce corps, donc je l’ignore.
    J’ai plutôt réagi sur le concours qui leur permettrai d’être promu greffiers en chef. Pour moi, ce n’est pas justifié d’ouvrir un concours externe à cette responsabilité où les dirigeants en place vont tous placer leurs proches. Je souhaitable l’organisation d’un concours interne pour leur permettre de monter en grade.
    Pour une caissière chez Mamouth, passer une concours pour pour devenir caissière en chef.
    Cela étant, s’ils peuvent combiner sans pénalité de rester greffier et de s’occuper de son poulailler, pourquoi pas ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 112