Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 09h37
 

Société

Jirama

La galère ne semble pas prête de s’arrêter

samedi 3 octobre 2015 | Léa Ratsiazo

Officiellement, d’après le ministre de l’énergie Horace Gatien, la fin de délestage devrait avoir lieu vers la fin de ce mois d’octobre, début novembre, du moins à Antananarivo. Avec les explications techniques habituelles sur les puissances de chaque groupe dans telle ou telle zone qu’il faut compléter avec telle ou telle entreprise, le ministre de tutelle de ce cauchemar quotidien promet la solution pérenne pour mettre fin au délestage. Sauf que toutes ces solutions se basent sur des nouveaux groupes électrogènes thermiques, utilisant le gasoil. Rappelons que plus d’une fois, aussi bien à Antananarivo et surtout dans les provinces, l’insuffisance de gasoil pour faire tourner les groupes constitue une des principales causes du délestage. Donc, on ne voit pas comment ils peuvent affirmer qu’il n’y aura plus de délestage quand la Jirama aura plus de groupes électrogènes. On déplace tout simplement le problème.

La promesse de trois mois de fin de délestage mise en avant par le candidat Hery Rajaonarimampianina est largement dépassée ; même les trois ans ne semblent pas suffire à l’allure où vont les choses.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 3 octobre 2015 à 08:34 | Noue (#2427)

    Officiellement dirait-on , on verra bien !

    en attendant les Malagasy souffrent , ces responsables ne se rendent pas compte , que des bla bla bla

    asa fa tsy kabary e !! ampy zay !

    • 3 octobre 2015 à 10:37 | Gérard (#7761) répond à Noue

      Encore une fois, t’as rien compris mon pote !

      Si on met du solaire et des éoliennes partout, c"est sûr, on achètera moins de Gazole, et nos bagnoles, comme celles de nos copains elles roulent au gazole

      faut pas nous prendre pour des billes

    • 3 octobre 2015 à 10:55 | caro (#7940) répond à Gérard

      Ca coince hein !

      Ca dépend de qui veut-on parler !

    • 3 octobre 2015 à 11:17 | Stomato (#3476) répond à Gérard

      Des panneaux solaires ça se casse facilement et surtout ça se vole très bien.
      (Sur quelle avenue y en avait-il ? Souvenez vous)
      Les éoliennes ça arrive à s’envoler !

      Pour quoi tant de mots contenant la syllabe vole ?
      C’est dû au hasard !

    • 3 octobre 2015 à 11:25 | betoko (#413) répond à Gérard

      Savez vous comment fonctionne EDF à l’île de La Réunion ?

    • 6 octobre 2015 à 07:20 | glagoute (#8954) répond à Gérard

      C’est toi qui n’a rien compris !
      Normalement les groupes électrogènes fonctionnent au fuel lourd , mais si la jirama en utilise , tous les corrompus et autres maîtres chanteurs du système ne pourront plus le revendre au marché noir , ce fuel ne peut servir dans les moteurs des voitures ! Alors vive le gazole , beaucoup plus cher mais qui rapporte gros !

  • 3 octobre 2015 à 10:48 | caro (#7940)

  • 3 octobre 2015 à 11:46 | Saint-Jo (#8511)

    « samedi 3 octobre 2015, par Léa Ratsiazo » Jirama
    « La galère ne semble pas prête de s’arrêter » même les trois ans ne semblent pas suffire à l’allure où vont les choses.« Mais Léa, pourquoi vous n’osez pas écrire clairement » A LA DESESPERANTE LENTEUR OU LES CHOSES AVANCENT PENIBLEMENT ? "

    Pourquoi vous dîtes A L’ALLURE OU VONT LES CHOSES ?
    Pourtant il s’agit de choses qui traînent.

    Quand vous dîtes A L’ALLURE OU VONT LES CHOSES , automatiquement cela sous-entend que ces choses vont vite, voire très vite.
    Ce qui n’est manifestement le cas ici.

  • 3 octobre 2015 à 13:28 | rakoto-neutre (#8588)

    Bonjour

    Il n’y a plus de délestage quand la JIRAMA NE VENDRA PLUS A PERTE. En outre, l’achat des groupes électrogènes n’est pas une solution pérenne, et quand le prix du gasoil flambera, la JIRAMA aurait-elle donc la hardiesse de faire monter le prix du KWH. Nous produisons actuellement du fuel, mais le handicap c’est qu’on devrait le transformer à l"étranger puisque notre raffinerie sise à Toamasina n’est plus opérationnelle.
    Promesse du Cher Président, promesse en l"air.
    On ne fait que s’évertuer à énumérer des problèmes, des stratégies el des discussions qui ne s’en finissent et qui n’accouchent d’aucuns résultats.
    Le mieux pour les tenants du pouvoir c’est qu’on les fera SUBIR DES EXAMENS DE CONSCIENCE.

    • 3 octobre 2015 à 15:45 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à rakoto-neutre

      La jirama fonctionnera normalement ,quand comme airmad ,ce sera un vazaha qui gérera cette entreprise .
      C’est pourtant simple ,non ?

    • 4 octobre 2015 à 15:08 | leclercq (#4410) répond à ATAVISME PREMIUM

      Après tout , pourquoi pas, si cela peut aider et permettre aux Malgaches de sortir de l’ombre , il semblerait que les finances Malgaches sont déjà supervisées par des Français ( par gvalosoa le 3/10 ) , ou bien on est capable et responsable ou alors on délègue au plus compétant , il n’y a pas de mystère , au point où on en est , revenons en arrière, ça fonctionnait nettement mieux au temps des colons , moins de pauvreté, plus de travail et surtout plus de sécurité .

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 543