Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 24 novembre 2017
Antananarivo | 22h24
 

Société

Manifestation de rue des étudiants de l’ENS

La contagion en quelque sorte

mercredi 21 juin | Bill, Ra Bens (Photos)

Les usagers de la route Andavamamba-Ampefiloha ont vécu des moments encore plus difficiles que d’habitude ces derniers temps. En plus des embouteillages monstres à l’approche des fêtes, les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure (ENS) de l’Université d’Antananarivo sont descendus dans la rue pour exprimer leurs revendications. Ils ont bloqué une partie de la route au niveau du rond-point et y ont brûlé des pneus. C’est aujourd’hui une manière de s’exprimer des étudiants de nos universités. Bien évidemment, les forces de l’ordre de l’EMMO sont intervenues en pompier comme d’habitude et aussitôt les étudiants sont rentrés dans l’enceinte de l’Ecole.

En tout cas, les revendications de ces futurs enseignants et éducateurs sont identiques à celles des étudiants de la Polytechnique de Vontovorona. Ils réclament la réduction des droits d’inscriptions qu’ils doivent auprès de l’administration de l’Ecole. Ces droits sont de deux sortes : l’une administrative et l’autre pédagogique. Ce qu’ils ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre c’est la raison de ces droits pédagogiques qui s’élèvent à 400 000 ariary pour le Master 2 et 240 000 ariary pour le Master 1. D’après les explications d’un responsable de l’ENS, cette augmentation découle de l’intégration dans le système LMD (Licence-Master-Doctorat) des formations dispensées à ces futurs enseignants éducateurs.

Portfolio

3 commentaires

Vos commentaires

  • 21 juin à 12:38 | Ibalitakely (#9342)

    Continuité de l’État à la foza orana io ry nama isany. Adinonareo sahady ve ny CESES, Dokotera, SYMPAMA, PARAMED, mpianatra, & na ny miaramila COSOFAM koa aza efa nanambana hoe raha mbola sady tsy miakatra ny karamany no mbola asaina mandoha IRSA na hetra ry zareo dia ho asehony @ fitokonana fa « io fitondrana foza io tsy teo raha tsy nisy anay », teny izay tsy mbola nisy sahy nandà hatramin’izao. & pourtant plus on grève plus on crève ...

  • 21 juin à 12:48 | Isandra (#7070)

    Ils ont tout à fait raison de réclamer leur part, en voyant l’argent public gaspillé partout, tel à Toliary, avec le bling bling de nos dirigeants...comme quoi la caisse de l’Etat n’est pas vide,...on a l’argent,...

    • 21 juin à 13:13 | ratiarivelo (#131) répond à Isandra

      Salama e !! NAMANAREO daholo anie ny rehetra ao Rtoa-BE ISANDRA o ! fa aza miolakolana Hianao rahavana ?? sao indray fa ry R8***zanak’i DD sy ny sisa sy ny sisa****resaka efa lasa sy lany andro zany*** 2018 indray isika miresaka an’izany RAHAVAKO**/ samy tsara ary dia sans rancune ihany koa **

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 210