Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 1er juillet 2016
Antananarivo | 11h01
 

Diplomatie

Remise de lettres de créance et coopération

La Suisse reconnaît la transition

samedi 3 décembre 2011

La Confédération helvétique vient de faire le pas ; l’ambassadeur suisse, Eric Mayoraz qui était déjà dans la capitale depuis quelque deux mois, a décidé d’officialiser sa présence en tant que représentant officiel de la Suisse. Il succède au Chargé d’affaires, Carlos Orga. L’ambassadeur de la Confédération Suisse a déclaré que son pays est prêt à contribuer à la mise en œuvre du processus menant vers la sortie de crise à Madagascar.

« La Suisse espère que le processus qui s’est engagé le 17 septembre va se poursuivre activement et, le cas échéant, il y aura des élections qui, selon le calendrier, se tiendront dans un délai d’une année. La Suisse est prête à contribuer, par exemple avec l’envoi des observateurs électoraux dans le cadre d’une mission internationale. La coopération est très intense entre la Suisse et Madagascar depuis de nombreuses années. Actuellement, c’est une coopération qui se fait avec la Société civile principalement dans le domaine de la bonne gouvernance et dans le secteur rural, en particulier avec un programme qui s’appelle SARA qui est développé dans différentes régions du pays. Un programme qui vise à encourager les paysans à mieux s’organiser et à mieux utiliser leurs ressources pour leurs communautés ». Ce sont les propos du nouvel ambassadeur, Eric Mayoraz.

Si Carlos Orga était Chargé d’affaires, Eric Mayoraz a rang d’ambassadeur résident et plénipotentiaire de la Confédération helvétique à Madagascar avec résidence à Antananarivo. Il a remis ce vendredi 2 décembre au président de la transition, Andry Rajoelina les lettres de créance qui le désignent ambassadeur pour un mandat de 4 ans pour le compte à Madagascar de la Confédération helvétique. Un camouflet pour le GTT international Genève et pour ceux qui font tout pour que le régime de transition demeure isolé, mais un encouragement pour la poursuite du processus de mise en œuvre de la feuille de route et pour les acteurs du développement rural dans le pays.

L’occasion de cette cérémonie diplomatique a d’ailleurs été saisie par le président de la transition Andry Rajoelina, pour fustiger le député co-président de l’Assemblée parlementaire paritaire UE-ACP, Louis Michel, qui a réclamé encore une fois à l’Union européenne, le renforcement des sanctions contre le régime de la Haute autorité de transition (HAT).

Recueilli par Valis

10 commentaires

  • 3 décembre 2011 à 12:39 | ravel (#4625)

    17h00

    Entretien de M. le Président de la République avec M. Andry RAJOELINA, Président de la Transition malgache, au Palais de l’Élysée

    agenda de Sarkozy du 7 décembre 2011

    • 5 décembre 2011 à 12:52 | Basile_Le_Beau (#3439) répond à ravel

      Bjr, Pourquoi se leurrer ? Laissons notre Président rencontrer son homologue français, je ne vois pas de mal à ça. Tu ne sais pas que les français aussi demandent de l’aide à la Chine... voire «  »J’ai été humilié lorsque l’Europe a demandé l’aide de la Chine. On a besoin d’un sursaut de fierté et d’indépendance. C’est de nos seules forces qu’on s’en tirera. L’Europe est le premier marché et la première démocratie au monde« , a poursuivi François Bayrou. ».
      Notre problème est autre, comme « Comment réduire le gaspillage dans les Institutions, Ministères.... voire ( »Le gaspillage de l’argent public doit être combattu au niveau de l’État, des ministères, du Parlement, des collectivités. Les 3 mouvances ont toutes les collectivités locales, presque tout le Parlement, ils se sentent intouchables dans leurs gaspillages. En matière de réforme des collectivités locales. Qui est Pour ?
      Basile_Le_Beau

  • 3 décembre 2011 à 17:54 | ravel (#4625)

    RAJOELINA responsable d une centaine de morts à son accession au trône va être reçu par Sarkozy le 7 décembre 2011.LA HONTE !!!

    • 3 décembre 2011 à 18:25 | kajaha (#4730) répond à ravel

      « RAJOELINA responsable d’ une centaine de morts à son accession au trône... », n’importe quoi, apportez nous des preuves réelles et fiables, soutenables.

      Et n’oublie pas que R8 avec les zanandambo ont tués plus de milliers de gens (ambilomagodra,brickaville, au sud,...) avec des dépenses de dizaines de milliards soustrait au caisse de l’Etat

      • 4 décembre 2011 à 11:33 | Stomato (#3476) répond à kajaha

        Et combien de morts sont à l’actif de Ratsiraka ?

        Pas grave du tout, élu,viré, élu,viré, élu, viré les Malagasy vont être capables de le remettre en selle au plus haut échelon.

        Bravo.

    • 4 décembre 2011 à 17:43 | fidele (#5622) répond à ravel

      je ne sais pas qui vous êtes ou êtes vous en france ou a mada êtes vous conscient de votre commentaire je demande a tous les malgaches de demander une enquête parlementaire et internationale pourquoi mada a été appauvri par méconnaissance du marche mondial le 1è achat des migues russe a quoi ça sert le 2 è vendre tous ceux qu’ il peut dans sa poche allez a mada pour la pauvrete des gens

  • 3 décembre 2011 à 20:53 | Jipo (#4988)

    C ’ est une blague Suisse ...

    • 5 décembre 2011 à 10:42 | debile profond (#6180) répond à Jipo

      excellent !!!

      « y a pas le feu au lac »

  • 5 décembre 2011 à 12:57 | Basile_Le_Beau (#3439)

    Quelle reconnaissance dites-vous ? J’ai rien vu de tout ça dans la lettre de ......... Vous saviez LIRE au moins, voilà ce qui était dis :"l’ambassadeur suisse, Eric Mayoraz qui était déjà dans la capitale depuis quelque deux mois, a décidé d’officialiser sa présence en tant que représentant officiel de la Suisse. Il succède au Chargé d’affaires, Carlos Orga. L’ambassadeur de la Confédération Suisse a déclaré que son pays est prêt à contribuer à la mise en œuvre du processus menant vers la sortie de crise à Madagascar.

    « La Suisse espère que le processus qui s’est engagé le 17 septembre va se poursuivre activement et, le cas échéant, il y aura des élections qui, selon le calendrier, se tiendront dans un délai d’une année. La Suisse est prête à contribuer, par exemple avec l’envoi des observateurs électoraux dans le cadre d’une mission internationale.
    Le Mot-Clé était : Mon pays est prêt à contribuer A LA MISE EN OEUVRE DU PROCESSUS MENANT VERS LA SORTIE DE CRISE A MADAGASCAR. Et de plus, il espère.... que le processus qui s’est engagé le 17 septembre va se poursuivre activement et, le cas échéant....
    Basile_Le_Beau
    Merci

  • 5 décembre 2011 à 15:02 | randy (#5371)

    Jean-Marc Châtaigner, ambassadeur de France à Madagascar, a pris Mamy Rakotoarivelo par le cou, puis l’a menacé

    Altercation entre MM Châtaigner et Mamy Rakotoarivelo
    “Toute vérité n’est pas bonne à dire” dit un proverbe français ; mais à coté de cela, cette vérité est difficile à cacher quand elle est flagrante. En effet, au lendemain de la nomination du « vrai PM de consensus » du « vrai gouvernement de transition » d’une « vraie transition » (pour reprendre l’ironie de nos confrères sur la transition fallacieuse qui existe à Madagascar depuis deux ans et demi alors), une altercation entre MM Châtaigner et Mamy Rakatoarivelo s’est produite dans les couloirs de l’Hôtel Colbert à Antaninarenina.

    Selon de multiples témoignages, en sortant de son entretien avec M. Marius Fransman, Ministre des affaires étrangères Sud-africains et médiateur de la Troika, Châtaigner aurait pris Mamy Rakotoarivelo par son cou et l’aurait menacé d’un coup de poing. Celui-ci aurait reproché à Mamy Rakotoarivelo de s’être plaint auprès de la Troika de la Sadc de l’ingérence de la France dans les affaires internes de Madagascar au sujet de la nomination du PM. Alors furieux et choqué par cette vérité, l’Ambassadeur n’a pas pu se retenir.

    Geste déplacé diront certains, geste de trop qui fait déborder l’eau dans le vase penseront d’autres.

    Une affaire passée sous silence dans la presse nationale malagasy
    En tout cas, presque aucune information n’a été relayée par la presse nationale sur cet incident bien même que les journalistes étaient présents sur les lieux, témoins de cet acte de barbarie de la part d’un diplomate d’une puissance qui a le devoir de civiliser « les races inférieures » pour reprendre le discours de Jules Ferry sur la colonisation.

    On a connu au début de ce régime hâtif une altercation de ce genre mais dans le sens contraire : un officier Malagasy qui a pris l’ambassadeur américain par son cou. Pour cette fois-ci comme c’est devenu pratique courante, cet empoignade à l’encontre de Mamy Rakoroarivelo pourrait ne pas heurter ; la seule chose qui choque c’est l’acte soit perpétré par un ambassadeur. Sans aller « trop loin », on peut interpreter ce geste comme une version miniature de la France qui tient toujours jusqu’à présent Madagascar par son cou malgré son indépendance. Jamais ou presque, on a connu une telle histoire dans le monde diplomatique, ou peut être qu’il y en avait mais comme celui-ci, cela a été censuré.

    Encore une fois, une pratique à dénoncer, celle du non respect de la liberté d’expression et d’information à Madagascar. Ne serait-ce que dans les faits divers, pour ce scoop la presse a préféré ou a été contraint de garder le silence. Pourquoi ce mutisme des médias nationaux ?

    Peur d’une fermeture, comme ce qui s’est passé pour la MBS, la radio Fahazavana ect… ou un silence monnayé. En tout cas, une information pareille ne devrait pas être mise à l’écart du peuple et de l’opinion internationale.

    Ce geste ne doit pas rester dans l’impunité
    Bien même que le principal concerné n’ait pas porté plainte, ce geste ne doit pas rester dans l’impunité et devrait heurter le monde de la diplomatie. Le diplomate devrait être placé au rang des « persona non grata » c’est-à-dire des diplomates non désirés parce qu’au cours de leur mission, ils ont commis des fautes graves. L’affaire reste à suivre de près parce que c’est la souveraineté nationale qui est piétinée par ce geste déplacé.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

 

Visiteurs connectés : 548