Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 21 novembre 2017
Antananarivo | 00h54
 

Energie

Energie

Jirama sans audit depuis 2 ans

vendredi 4 août | Yvan Andriamanga

« Il n’a avait pas de commissaire aux comptes pendant les deux dernières années à la Jirama, on n’en a recruté qu’en février 2017 » informe le nouveau ministre de l’Energie Lantoniaina Rasoloelison qui était aussi l’administrateur délégué de la Jirama avant, dans le bulletin du Trésor public Tahiry. C’est le comble pour un régime présidé par un expert comptable !

Le dernier audit qui date de 2014 fait état d’un déficit de -750 milliards d’ariary alors que le capital social de la compagnie nationale de l’eau et de l’électricité s’élève seulement à 52 milliards d’Ariary. Bref, la situation financière de la Jirama peut être qualifiée de catastrophique selon le ministre de tutelle. L’apurement du compte de 2014 figure parmi les objectifs du nouveau staff avant d’entamer celui de 2015 et 2016.

En ce qui concerne le recouvrement, un des grands problèmes de la Jirama, les particuliers sont des bons clients solvables. « Le recouvrement au niveau des particuliers est effectué en moyenne jusqu’à 90% des factures émises. Le recouvrement des arriérés atteint parfois 125% ». Logique, un retard de paiement de 24 h se solde systématiquement par la coupure sans avertissement de l’eau et de l’électricité sans oublier la pénalité pour le rétablissement. Ce qui n’est pas le cas de l’Administration en général : « le recouvrement des factures de l’administration demeure un problème incommensurable » concède le ministre. Raison pour laquelle la Jirama a besoin de subvention étatique : « 300 milliards d’Ariary de subvention autorisée destinée à payer les factures des pétroliers en 2016, le carburant ayant coûté 640 milliards d’Ariary à la même année ».

Bref, les particuliers que sont les citoyens paient leurs impôts, paient leurs factures de l’eau et de l’électricité, paient en même temps l’eau et l’électricité des bureaux administratifs tout en se faisant racketter par les fonctionnaires quand ils ont des services à faire auprès de l’administration, sans oublier qu’ils ont déjà payé les salaires de ces fonctionnaires !

15 commentaires

Vos commentaires

  • 4 août à 10:21 | Eloim (#8244)

    C’est de la GABEGIE !
    Ce sont toujours les abonnés qui en payent les FRAIS.

    • 4 août à 11:28 | Jipo (#4988) répond à Eloim

      Bonjour 🕯

      Pas d’ ingérence dans un Pays souverain !
      la gestion vita gasy a ses pourfendeurs, à juste raison, il est hors de question d’ en donner la gestion à des zétranzés ( dixit le pilote instructeur de service) ça marche très bien comme ça ...

    • 4 août à 11:45 | Gérard (#7761) répond à Eloim

      un auditeur, c’est un em-merdeur
      un commissaire au compte, un autre em-merdeur
      un inspecteur d’état ?, encore un autre qu’il faut acheter, limoger, intimider, ou de temps en temps assassiner ?

      pourquoi diable voudriez vous que l’ « ON » fasse appel à tous ces empêcheurs de tourner en rond et corrompre en paix

    • 4 août à 12:02 | Stomato (#3476) répond à Eloim

      Eloim, une société quelle qu’elle soit n’a pas d’argent (liquide) elle n’a que l’argent des clients qui payent les produits qu’elle vent.
      Dans le cas qui nous intéresse les abonnés qui paient pour l’eau et l’électricité produites et livrées par la JIRAMA.
      Ce n’est pas de la gabegie, c’est comme cela que fonctionne le commerce.

    • 4 août à 14:01 | Eloim (#8244) répond à Eloim

      Stomato,
      Le commerce n’est pas mon fort. Mais, l’exception n’est pas de mise pour des contrôles fortuits concernant cette Société d’Etat, surtout elle a connu des changements à plusieurs reprises au niveau de ses staffs dirigeants (éviction du PCA, limogeage du DG, recritement d’un nouveau DG, ...). N’est-ce pas aussi normal qu’on n’omet pas de se conformer à l’usage selon les règles habituelles ? C’est la raison pour laquelle j’appelle ça « la gabegie » ! C’est pas si orthodoxe que ça, non ?

    • 4 août à 15:18 | hafatse (#9818) répond à Eloim

      @stomato le debile profond.

      Ce pointillisme montre votre grande faculté à ne rien foutre, à part souligner ici et la des contradictions .
      Vous devenez ridicule, à force de chercher la petite bête à chaque post

      « Eloim, une société quelle qu’elle soit n’a pas d’argent (liquide) elle n’a que l’argent des clients qui payent les produits qu’elle vent. »

      Jouer avec les mots.

      Bien sûr que si :
      Quel que soit la taille de la dite société , il y a de l’argent :
      - les TPE
      - les entreprises familiales
      - les sociétés dans l’informel
      A l’autre extrémité les plus grosses ont du cash disponible !
      - Par exemple Apple a un cash de 205 milliards
      - Les banques

  • 4 août à 12:10 | dirk_cab (#6503)

    J’essaye de comprendre :

    Le dernier audit qui date de 2014 fait état d’un déficit de -750 milliards d’ariary alors que le capital social de la compagnie nationale de l’eau et de l’électricité s’élève seulement à 52 milliards d’Ariary.

    Combien coûtent les membres du C.A ?

    L’excellent nouveau jeune Directeur touche combien ?

    Comment JIRAMA compte t’il du coup pour s’en sortir ?

    Combien de clients payent , je sais que l’électricité coûte très cher , même en cas de « délestage » mais bon...Il faut bien les faire payer ?

    Ce serait peut-être intéressant, pour une fois, que la Société JIRAMA nous présente son bilan ?

    Je sais que dans ce pays et dans ce gouvernement , il ne faut jamais faire de bilan, et surtout ne pas le dévoiler, mais au cas où ils voudraient bien nous le dévoiler , pourquoi pas ?

    Dans ce cas , ce serait un véritable « plaisir » de payer.

  • 4 août à 14:16 | Jipo (#4988)

    hériz , n’ a-t-il pas été le mieux placé pour nous « faire un bilan » de son quinquennat précédent, et particulièrement dans quel état a-t-il laissé les caisses, celle de la zirama, comme félicie , alors éh-riz, c’est pour quand le bilan, qu’ on voit avec quelle mention tu as eu ton simulacre de doctorat , quant à l’ honoris causa : PTDR 🤣😂🤣 !

  • 4 août à 15:13 | Ibalitakely (#9342)

    Efa nisy fotoana teto nilazana fa ny ¼ ny fakitioran-jironao ihany no an’ny JIRAMA fa ny ¾ dia aba & hetra [taxes & redevances] daholo. Ka raha ireo tarehimarika ireo ohatra no ampifamadiana na fara faha ratsiny atao fifty fifty, izany hoe 50% vidin-joro & 50% hetra, mety ho hafaka izao fahasairanan’ny JIRAMA izao. Saingy hatreto aloha dia fitondrana mitsetsitra vahoaka be no misy. Asa mba mankaiza loatra ireo 3/4 ireo ??

    • 4 août à 16:14 | Eloim (#8244) répond à Ibalitakely

      Marina mihitsy ny fanamarihanao. Be loatra ny karazan-ketra miditra amin’ny faktioran-jiron’ny Jirama. Tsy mifanaraka amin’ny fidiram-bolan’ny sarambabem-bahoaka ny vidin-jiro satria nalahatra amin’ny ao laFrantsa izay 0,15 Euro ny salam-bidin’ny kWh, izany hoe eo ho eo amin’ny 2550 fmg izany. Koa raha samy mandany ohatra ny 200kWh (6-7kWh isan’andro) isam-bolana ny tokantrano iray any Frantsa dia eo ho eo amin’ny 500 000fmg izany isam-bolana na dia eo aza ny pitsopitson’ny fikajiana samihafa. Raha main’ny fikajiana eto an-toerana dia tafakatra hatrany amin’ny 600 000fmg ka hatramin’ny 700 000 fmg io raha atambatra amin’ireo tataon-ketra isan-karazany (commune, redevance samihafa, TVA, ...). Hany ka lafo be ny vidin-jiro ka tsy maharaka ny fahefa-mividy. Soa ihany fa efa miditra tsikelikely amin’ny fampiasana ny herin’ny masoandro ny malagasy raha araka ny tsikaritro amin’ny tokantrano sasatsasany mivoaka ny tanan-dehibe.

  • 4 août à 18:59 | Stomato (#3476)

    3 août à 18:29 | Stomato (#3476)

    Pauvre hafatse !

    Ce # 3 août à 18:03 | hafatse (#9818) répond à dirk_cab
    @stomato
    Regadez , dir_cab propose quelque chose..

    « Exemple de mesures : confier à des structures privées la responsabilité des contrôles techniques avec responsabilisation »

    C’est le # 3 août à 17:35 | Stomato (#3476) répond à dirk_cab
    Que j’écrivais : Exemple de mesures : confier à des structures privées la responsabilité des contrôles techniques avec responsabilisation (civile et pénale) de la personne qui signe le rapport de contrôle. Mise ejn place d’une autorité judiciaire qui « protège » les contrôleurs !

    Dans une précédente réponse j’affirmais que vous lisez sans comprendre !
    Merci d’en avoir vous même apporté la preuve !

    • 4 août à 20:29 | Mihaino (#1437) répond à Jipo

      Les articles de Meliza Memena sont intéressants à lire et faciles
      à comprendre .

  • 4 août à 23:12 | Jipo (#4988)

    Bonsoir mihaino, je ne fais que partager ce qui me semble intéressant, à chacun de juger selon son âme & kon science .Tout comme je dénonce ce qui me semble être dilatoire que ça plaise ou non ...

  • 5 août à 09:17 | dirk_cab (#6503)

    Bonjour,

    Je partage cette information très « sympathique », passée entre plusieurs news :

    EDF est soupçonné d’avoir exporté du matériel amianté à Madagascar

    https://www.mediapart.fr/journal/economie/250417/edf-est-soupconne-d-avoir-exporte-du-materiel-amiante-madagascar?onglet=full
    plusieurs éléments laissent penser qu’Électricité de France (EDF) à La Réunion a vendu l’année dernière, en 2016, du matériel contenant de l’amiante à une entreprise malgache. Depuis plusieurs mois, un agent d’EDF et membre du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) d’EDF-Réunion, Christian Julien, tente, sans résultat jusqu’ici, d’alerter les pouvoirs publics à La Réunion et à Madagascar sur ce cas.

    Heureusement que le gouvernement veille...

    Amiante, quand tu nous « éclaire » !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 126